Lundi 20 Novembre 2017

Crise au Togo : l’opposition appelle à de nouvelles manifestations la semaine prochaine

Crise au Togo : l’opposition appelle à de nouvelles manifestations la semaine prochaine
(Jeune Afrique 10/11/17)

La coalition des 14 partis de l’opposition a achevé jeudi trois jours de manifestations à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Un podium d'artistes a été la cible de tirs, à Lomé, mais, pour la première fois depuis le début des mouvements de contestations, il n y a eu aucun mort dans le pays. De nouvelles manifestations sont prévues la semaine prochaine.

Gouvernement et opposition se sont montrés satisfaits à l’issue des trois jours de manifestations du « front démocratique », coalition de 14 partis politiques à l’origine du mouvement de contestation dans le pays. Des milliers de Togolais ont manifesté dans 17 villes à travers le pays pour réclamer un retour à la Constitution de 1992. Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, l’une des principales figures de la coalition, dresse un bilan « globalement positif du point de vue de la mobilisation », soulignant que celle-ci témoigne de l’intérêt des populations pour la lutte engagée par l’opposition contre Faure Gnassingbé.

« Dans l’ensemble, les manifestations de la journée [de jeudi, NDLR] se sont globalement bien passées. Et ce qui est encore intéressant aujourd’hui : on a vu des manifestants faire des réprimandes à d’autres qui dérapaient. Je pense qu’à cette allure, c’est la démocratie dans notre pays qui gagne », s’est réjoui le ministre de la Sécurité et de la protection civile.

Yark Damehane a néanmoins déploré quelques « incidents mineurs », éviquant notamment un sit-in dispersé dans la banlieue nord de la capitale.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/491541/politique/crise-au-togo-lopposition-a...

Commentaires facebook