Samedi 27 Mai 2017

Tchad

(AFP 27/04/17)
Trois représentants de la société civile tchadienne incarcérés pendant plusieurs jours sans aucune charge devraient comparaître jeudi devant la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de la capitale N'Djamena, a appris l'AFP de sources judiciaires. Les trois activistes "ont été auditionnés (mercredi) par le procureur qui les a placés sous mandat de dépôt (...); ils ont été transférés à la maison d'arrêt de N'Djamena et devront comparaître en audience jeudi", a indiqué une source issue de la magistrature. La comparution aura lieu devant la chambre ...
(RFI 27/04/17)
L'ex-président tchadien Hissène Habré, déjà condamné en 2016, a été fixé sur son sort ce jeudi avec l'annonce du verdict de son procès en appel devant un tribunal spécial africain à Dakar. M. Habré a été définitivement condamné à la prison à vie pour crimes contre l'humanité. Après son silence en première instance, Hissène Habré a en effet marqué par son absence. Le juge Wafi Ougadèye a décidé que sa présence n’était pas essentielle. La Cour d'appel a donc confirmé le jugement rendu en première instance par la Cour d'assises des Chambres africaines extraordinaires : la perpétuité pour les crimes de guerre, crimes contre l'humanité et actes de torture. En revanche, la Cour d'appel a abandonné le motif de viol...
(Alwihda 27/04/17)
"Cette façon escamotée de rendre compte des travaux de l'assemblée est inadmissible. Cette plénière, nous l'avons voulue pour le peuple. Qu'on nous donne l'assurance que ça va être relayé de la manière la plus ample possible", a déclaré ce matin le 1er vice-Président de l'Assemblée nationale. Une coupure de la retransmission en directe à la Télé Tchad, d'une plénière de l'assemblée nationale, ce matin, a provoqué des vives réactions de plusieurs députés et du 1er vice-President de l'assemblée nationale, Moussa Kadam. Le ministre de la sécurité publique, Ahmat Bachir et son collègue de la justice et des droits de l'homme, Ahmat Mahamat Hassan répondaient à des questions orales des députés sur l'insécurité. Alors que le garde des sceaux s'expliquait sur...
(Jeune Afrique 27/04/17)
Reporté d'une semaine, le procès de l'ancien président burkinabè Blaise Compaoré, soupçonné d'être impliqué dans la répression de l'insurrection populaire de 2014, doit s'ouvrir jeudi 4 mai à Ouagadougou. Avant lui, près de 20 autres ex-chefs d'État africains ont eu maille à partir avec la justice nationale ou internationale. Sans surprise, Blaise Compaoré ne compte pas se présenter, le jeudi 4 mai, devant la Haute Cour de justice du Burkina Faso. En exil dans la Côte d’Ivoire voisine, l’ex-chef d’État, jugé au titre de ministre de la Défense au moment des faits, sera représenté par son avocat français Pierre Olivier Sur à l’ouverture du procès du gouvernement Tiao sur la répression sanglante de l’insurrection populaire d’octobre 2014 à Ougadougou. Mais...
(RFI 27/04/17)
Au Tchad, les représentants de la communauté internationale s'inquiètent des violations des droits de l'homme et des libertés. Dans une déclaration diffusée mardi 25 avril, les ambassadeurs de l'Union européenne, de la France, de l'Allemagne, de la Suisse et des Etats-Unis se disent préoccupés. Dans ce qu’ils appellent une « déclaration locale conjointe », les représentants des puissances se disent préoccupés par la détention de plusieurs militants de la société civile, par l’absence d’information sur les charges retenues contre eux, ainsi que les conditions de leur détention. Une allusion sans les citer à Nadjo Kaina, Bertrand Solloh Ngandjeï du mouvement citoyen Iyina et Dingamnayel Nely Versinis du Collectif tchadien contre la vie chère, trois militants de la société civile arrêtés...
(Dw-World 27/04/17)
Les trois militants arrêtés ces dernières semaines ont été transférés à la police judiciaire pour interrogatoire. Leur avocat denonce la mauvaise foi des autorités qui tardent à déférer ses clients devant la justice. Les trois activistes de la société civile arrêtés successivement ces trois dernières semaines et détenus dans des lieux inconnus, doivent être déférés au Parquet de la République à N'Djamena. Mais pour le moment, ils sont encore interrogés par la police. Cet interrogatoire a débuté lundi dans les locaux de la police judicaire, mais selon le code pénal tchadien, l'officier de police dispose de 48 heures pour produire le procès verbal de l’interrogatoire avant de transmettre le dossier des prévenus au Parquet de la République. Lenteur dans l'interrogatoire...
(Xinhua 27/04/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- La réforme institutionnelle et financière de l'Union africaine (UA) est au centre des échanges entre trois chefs d'Etat africains, réunis à Conakry au cours d'un rencontre de consultation ordinaire, a-t-on constaté sur place. Le président guinéen Alpha Condé, président en exercice de l'UA, a invité son homologue du Tchad Idriss Déby Itno, le président rwandais Paul Kagamé ainsi que le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat à discuter d'un rapport proposant des pistes de réforme pour améliorer le fonctionnement et le financement de l'institution africaine. M. Déby a réaffirmé l'engagement des présidents africains à insuffler une nouvelle dynamique à l'Union africaine, dont les origines remontent à plus de 50 ans. Selon lui, cette...
(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - La Banque des Etats d’Afrique centrale vient de lancer un appel d’offres international en vue de la sélection d’un organisme spécialisé dans la gestion des portefeuilles d’actifs financiers en vue du placement des fonds de la caisse de retraite de la Banque centrale (CRBC). L’institut d’émission sous-régional informe que la mise en place de cette caisse vise à garantir un régime de retraites complémentaires à ses personnels retraités ainsi qu’aux ayant-droits des familles. Cette caisse créée en janvier 1999 fait partie intégrante de la banque, mais jouit d’une autonomie de gestion. La gestion de ses ressources est confiée contre rémunération, sur la base de mandats, à des institutions spécialisées dans la gestion de portefeuilles d’actifs financiers. SeM
(Radio Vatican 27/04/17)
Une nouvelle église construite et baptisée « l’Eglise de la Miséricorde Divine » a été consacrée le dimanche 23 avril 2017 à N’Djaména par Mgr André Jez, Evêque du diocèse de Tarnow en Pologne. Fini le calvaire des fidèles de la paroisse Sainte Famille de Dembé qui depuis 15 ans participaient à des célébrations eucharistiques sous les hangars et sont exposés aux différentes intempéries. Une situation qui les empêchait de se concentrer pour bien prier mais surtout écouter la Parole de Dieu. C’est ainsi qu’ils ont pris l’engagement de construire une église. Des quêtes ont été organisées, mais l’appui financier de quelques bonnes volontés et partenaires, notamment le Diocèse de Tarnow en Pologne et du Vatican, a permis de mobiliser...
(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - Depuis le 25 avril, les représentants des onze pays (Gabon, Cameroun, Centrafrique, Tchad, RD Congo, etc.) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), planchent à Libreville sur la problématique des menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels et comment s’y prendre en cas de besoin. Evoquant le cadre de la rencontre de Libreville, Lambert-Noël Matha, le ministre gabonais de l’Intérieur, a déclaré que les mesures préventives valent mieux que celles dites curatives. Avant de poursuivre que le Gabon avait pleinement pris conscience que toutes les catastrophes qui sèment la désolation dans le monde n’arrivent pas qu’aux autres. Dans la même veine Marie Thérèse Chantal Mfoula épouse Nganongo, secrétaire général adjoint de la Ceeac,...
(Xinhua 26/04/17)
Le secrétaire général du ministère tchadien de l'Economie et de la Planification du développement, Ablaye Souleymane, a lancé lundi dans la capitale tchadienne le projet "emploi, résilience et cohésion sociale dans la bande sahélienne et la zone du Lac Tchad". Le projet, avec un coût de 9 milliards F CFA et une durée de quatre ans (2017-2021), a pour objectif de réduire la pauvreté et le chômage dans la bande sahélienne du Tchad. Il cible plus de 266.000 personnes, réparties dans les régions du Bahr-El-Gazel, du Kanem et du Lac, en proie à l'insécurité alimentaire. Il vise à contribuer à la stabilité dans ces régions, en améliorant l'accès aux opportunités d'emplois et la diversification des sources de revenus des personnes...
(Dw-World 26/04/17)
Le porte-parole de l'organisation de la société civile, IYINA, Nadjo Kaina ainsi que deux autres membres de l'organisation en détention depuis trois semaines ont été transférés à la police judiciaire. "Aujourd’hui , on ne peut plus parler de détention au secret mais de disparition forcée…" (Balkissa Ido d'AI) L’organisation de défense des droits de l’homme, Amnesty International dénonce l’acharnement du pouvoir contre les activistes de la société civile. C'est dans ce contexte qu’est nommé, un nouveau chef à la direction de la sécurité publique en la personne de Mahmat Idriss. Restés sans aucun signe de vie depuis trois semaines environ, les leaders du mouvement citoyens IYINA, c'est-à-dire « On est fatigué » en arabe peuvent désormais recevoir de la visite...
(APA 26/04/17)
Les services de douanes du Tchad ont débuté ce mardi la vérification des marchandises bloquées dans plus de 300 camions camerounais à Nguelié, une localité située à la frontière entre le Tchad et le Cameroun. Les marchandises, bloquées depuis plus d’un mois à Nguelié sont estimées à 2 milliards FCFA. Une équipe désignée dans le cadre de vérification est sur place pour faire sortir, dans un bref délai, les containers dont les marchandises sont périssables. Mais, déjà, des poulets de chair en provenance de l’Amérique du Sud, ont péri dans plus de trois containers. «Le seul commerçant importateur des poulets de chair risque de perdre de centaines des millions FCFA», regrette un agent des douanes, ajoutant que la priorité, pour...
(APA 26/04/17)
Une journée d’information et de sensibilisation sur le thème «processus de la décentralisation et fédéralisme» a été organisée ce lundi au palais de la démocratie à N’Djaména, à l’intention des députés tchadiens. Initiée par le projet Appui à la bonne gouvernance au Tchad, cette journée se tient en prélude au forum national sur la forme de l’Etat, dont le démarrage des travaux n’est pas encore fixé. Les députés tchadiens qui devraient se prononcer sur les textes qui leur seront soumis dans le cadre des nouvelles réformes de l’Etat, sont ainsi sensibilisés afin de maitriser les enjeux du processus. Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, M. Moussa Kadam, a déclaré que ces assises permettront aux députés d’anticiper sur les débats du...
(Afriquinfos 26/04/17)
Les Chambres africaines extraordinaires (CAE) vont prononcer le verdict du procès en appel de Hissein Habré, jeudi 27 avril, à la salle 4 du Palais de Justice Lat Dior de Dakar, à partir de 10h, selon l’APS. Les audiences du procès en appel de l’ancien président tchadien Hissène Habré ont démarré le 9 janvier dernier. Hissène Habré a été condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie pour crimes contre l’humanité par les CAE. Il a également été condamné le 29 juillet de la même année à payer 20 millions de francs CFA (plus de 30.000 euros) à chaque victime. Arrivé au Sénégal en 1990 avec sa famille, l’ancien président du Tchad avait obtenu l’asile politique. En 2000,...
(RFI 26/04/17)
Au Tchad, les représentants de la communauté internationale s'inquiètent des violations des droits de l'homme et des libertés. Dans une déclaration diffusée mardi 25 avril, les ambassadeurs de l'Union européenne, de la France, de l'Allemagne, de la Suisse et des Etats-Unis se disent préoccupés. Dans ce qu’ils appellent une « déclaration locale conjointe », les représentants des puissances se disent préoccupés par la détention de plusieurs militants de la société civile, par l’absence d’information sur les charges retenues contre eux, ainsi que les conditions de leur détention. Une allusion sans les citer à Nadjo Kaina, Bertrand Solloh Ngandjeï du mouvement citoyen Iyina et Dingamnayel Nely Versinis du Collectif tchadien contre la vie chère, trois militants de la société civile arrêtés...
(Dw-World 26/04/17)
La découverte de nouveaux cas de poliovirus sauvage dans dans le nord du nigeria, en proie aux attaques répétées de Boko Haram, fait craindre la multiplication de la maladie dans la région du lac Tchad. "On est très vigilant sur un possible retour de la maladie" (Ngarmbatna Carmel Soukatre, ministre de la Santé) Le gouvernement tchadien se dit inquiet des mouvements des populations dans la région du Tchad, même si aucun cas de poliomyélite n'a été enregistré dans le pays depuis 5 ans. Des mouvements, provoqués par les attaques de la secte islamique Boko Haram. Selon la ministre de la Santé publique Ngarmbatna Carmel Soukatre, les risques de réintroduction de la polio et de propagation ne sont pas à exclure...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du mal à écouler leurs marchandises. Ce qui génère un manque à gagner important.
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des militaires américains et leurs homologues des pays du Bassin du lac Tchad participent actuellement à des exercices effectués dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, notamment celui venant de Boko Haram, a constaté APA mercredi sur place à Douala. Baptisée « Unified Focus », cette opération militaire en cours à la Base navale de Douala est un exercice unifié, le premier du genre, initié par le Commandement militaire américain pour l’Afrique (AFRICOM). Selon le représentant d’AFRICOM, le Général de brigade Kenneth Moore Junior, l’exercice vise à renforcer et à optimiser la coordination des efforts nationaux et régionaux pour un meilleur résultat dans la lutte contre le terrorisme. « Nous sommes rassemblés pour...
(AFP 25/04/17)
L'ex-président tchadien Hissène Habré, condamné en 2016 à la prison à vie pour crimes contre l'humanité, sera définitivement fixé sur son sort jeudi, avec l'annonce du verdict de son procès en appel tenu en janvier devant un tribunal spécial africain. Le jugement en appel, comme celui de première instance, s'est déroulé devant les Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées en vertu d'un accord entre l'Union africaine (UA) et le Sénégal, où M. Habré s'est réfugié après avoir été renversé en décembre 1990 par l'actuel président tchadien Idriss Deby Itno. Ce procès est le premier au monde dans ...

Pages

(AFP 30/03/17)
Discrète, la faction dissidente de Boko Haram dirigée par Abou Mosab Al Barnaoui depuis bientôt un an n'en est pas moins active, misant sur le soutien des populations locales en étendant son emprise de façon moins brutale que son rival Abubakar Shekau au sein du groupe islamiste nigérian. En août 2016, la désignation par l'organisation Etat islamique (EI) du jeune Barnaoui, 23 ans - et fils du fondateur de Boko Haram Mohamed Yusuf - à la tête de Boko Haram en remplacement d'Abubakar Shekau a fait éclater au grand jour les divergences profondes au sein du groupe. Ses combattants, selon plusieurs experts, opèrent principalement sur les rives du lac Tchad et le long de la frontière avec le Niger, dans...
(APA 30/03/17)
Le Tchadien Begoto Miarom a prêté serment ce mercredi au palais de justice de N’Djamena, en qualité de membre du conseil consultatif de l’Union Africaine sur la corruption. Il a été désigné lors de la 28e session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et des gouvernements de l’Union africaine tenue à Addis-Abeba en Ethiopie en janvier 2017. Devant les juges tchadiens, M. Begoto Miarom s’est engagé solennellement d’exercer en toute loyauté, impartialité, discrétion et conscience, les fonctions et responsabilités qui lui ont été confiées en qualité de membre du Comité consultatif de l’Union Africaine sur la corruption. Ce serment de prise de fonction sera notifié par un procès-verbal au bureau du conseiller juridique de l’Union africaine en attendant la...
(RFI 30/03/17)
Dans tous les pays du Sahel, certaines zones sont actuellement frappées par la sécheresse. Un phénomène persistant et inquiétant, car les conséquences sont multiples sur l'agriculture, l'élevage, la situation alimentaire. Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) a fait le point ce matin lors d’une conférence de presse à Ouagadougou au Burkina Faso. Le comité prévient : si rien n'est fait, près de 13 millions de personnes seront en situation de crise dès le mois de juin. La situation nutritionnelle demeure préoccupante, voire critique dans les bas-fonds du lac Tchad, le nord du Mali, le Niger, et dans plusieurs régions du nord du Nigeria, selon le dispositif régional de prévention des crises. Cela est dû...
(France Inter 29/03/17)
Mickaël Thébault nous emmène au Tchad ce soir. Retour sur les années des plus sombres du pays avec le cinéaste, écrivain et désormais ministre, Mahamat-Saleh Haroun. N'Djamena, capitale du Tchad 7 juin 1982, Hissène Habré et les "FAN" -les "Forces armées du Nord", renversent le président Goukoni Oueddei. Premier jour de huit années de dictature : parti unique, police politique, répression systématique de l'opposition ou de groupes ethniques opposés au régime. Huit années qui, aux yeux de nôtre invité, ce soir restent les plus sombres, les plus dramatiques de l'Histoire du Tchad Mahamat-Saleh Haroun cinéaste, prix du Jury au Festival de Cannes 2010 et Prix Robert-Bresson à la Mostra de Venise pour "Un Homme qui crie" est notre invité ce...
(Alwihda 29/03/17)
Un décret n°200, signé du chef de l'Etat Idriss Déby nomme à des postes de responsabilité au ministère de la Sécurité Publique et de l'Immigration. Sur proposition du Ministre Ahmat Bachir, trois fonctionnaires sont nommés au centre de formation continue des cadres de la sécurité intérieure (CFCCSI), et trois autres au centre commun d'entrainement aux techniques d'intervention de police civile (CCETI). Le Général de Brigade, Pahouing Pagore Nissouba est nommé Directeur du CFCCSI, Neloumta Edwige Ndanguet prend le poste d'adjointe, tandis que le Commissaire de Police, Brahim Khalil Ahmat devient Directeur des Etudes et de la Programmation. Le Commissaire Divisionnaire de Police, Abdoulaye Mansour est nommé Directeur du CCETI, tandis que le Colonel Mahamat Brahim Macki devient Directeur adjoint. Pour...
(APA 28/03/17)
La capitale tchadienne N’Djaména est privée d’électricité depuis le week-end, à cause d’un manque de combustible, a constaté APA. La panne d’électricité, inédite depuis deux ans, est toujours notée ce lundi matin, dans la capitale tchadienne, ou règne une température avoisinant 40° à l’ombre. Dans une déclaration faite ce lundi, le directeur général de la Société Nationale d’Electricité (SNE), Mahamat Adoum Ismaël rassure que ‘’tout va bientôt rentrer dans l’ordre’’. Face à l’inquiétude de la population, le directeur général de...
(La Croix 28/03/17)
Les faiblesses sécuritaires du pays, acteur clé dans la lutte contre le djihadisme au Sahel, sont nombreuses, comme l’a révélé l’enlèvement, jeudi 23 mars, d’un ressortissant français. Retour triomphal de soldats tchadiens à N'djamena en décembre 2015 après avoir combattu Boko Haram au Niger. Depuis 2013, la France s’appuie sur l’armée tchadienne dans sa lutte contre le djihadisme dans le Sahel. Mais ses effectifs ne sont pas homogènes... Que savons-nous du Français enlevé la semaine dernière ? Il a été enlevé par deux hommes à moto dans l’est du Tchad, près de Goz Beida à 200 km au sud d’Abéché. Son identité n’a pas été révélée par les autorités françaises. Âgé de 60 ans, il s’agirait d’un ancien militaire reconverti...
(Organisation de la presse africaine (OPA) 28/03/17)
Du 25 au 28 mars 2017, le Ministère de la Santé Publique, en étroite collaboration avec l'UNICEF et l'OMS, lance une campagne de vaccination contre la Poliomyélite ciblant 4,2 millions d’enfants entre 0 et 5 ans dans l’objectif de son éradication totale au Tchad. « La polio est une maladie pouvant avoir des conséquences irréversibles pour un enfant faute de vaccination complète. Un enfant non vacciné peut contaminer jusqu’à deux cents enfants autour de lui. A l’inverse, un enfant complètement vacciné est protégé de tout risque d’invalidité et de paralysie à vie, » a déclaré Mme Ngarbatina Carmel Soukate, Ministre de la Santé Publique, appelant tous les parents à faire vacciner leurs enfants en bas âge. Entre 2010 et 2016,...
(Alwihda 28/03/17)
Cette évasion a commencé aux environs de 16 heures, avant de se terminer aux alentours de 22 heures, sous le regard passif des forces de l'ordre, a appris Alwihda Info d'un officier de la sécurité. Au moins 95 détenus se sont évadés, hier, aux environs de 16 heures, de la maison d'arrêt d'Abeche suite à une violente mutinerie orchestrée par ces derniers, d'après une source sécuritaire. Des armes subtilisés aux gardes pénitenciers Les prisonniers sont parvenus à s'emparer des armes détenus par des gendarmes en faction, avant de procéder à la destruction de toutes les portes des cellules pour permettre à tous les prisonniers de s'évader de la prison, devant l'impuissance des forces de l'ordre, nous confie la même source...
(RFI 27/03/17)
Au Tchad, les victimes de l’ancien président Hissène Habré n'ont toujours pas obtenu les réparations financières promises. Plusieurs associations en appellent au rapporteur spécial de l'Onu sur la promotion de la Justice, Pablo De Greiff, pour que cette décision soit appliquée. Le 25 mars 2015, la Cour criminelle de Ndjamena a prononcé des condamnations à l'encontre d'une vingtaine d'agents du régime d'Hissène Habré. Des sentences assorties de 114 millions d'euros de dommages et intérêts à acquitter, à parts égales, entre les condamnés et l'Etat tchadien. Or, la commission censée s'en occuper n'a toujours pas été créée. La Justice avait donné une année aux autorités tchadiennes pour dédommager les victimes. Aussi, deux ans plus tard, Jacqueline Moudeina, principale avocate des victimes,...
(African Manager 27/03/17)
Le ministère de la santé du Tchad, en étroite collaboration avec l’UNICEF et l’OMS, ont lancé une campagne de vaccination contre la Poliomyélite ciblant 4,2 millions d’enfants entre 0 et 5 ans dans l’objectif de son éradication totale au Tchad, selon APO. Entre 2010 et 2016, 51 campagnes de vaccination contre la polio ont été organisées, touchant une moyenne d’environ 4 million d’enfants de moins de 5 ans par campagne nationale. Sur le vaste territoire tchadien, plus de 5 000 mobilisateurs sociaux (crieurs et relais communautaires) et plus de 25 000 vaccinateurs ont été impliqués à chaque campagne nationale et plus de 154 millions de doses de vaccins ont été utilisées pendant toute la période.
(APA 27/03/17)
Pour exiger le paiement de leurs indemnisations, les victimes du régime de Hissein Habré (1982 – 1990), ont organisé un sit-in devant le siège de leur association, ce samedi, dans la capitale tchadienne, Ndjamena. Une centaine des personnes se sont regroupées sur l’avenue Pascal Yoadimnadji pour bloquer pendant quelques minutes la circulation. Ces victimes ont porté plainte contre les agents de la direction de la documentation et de la sécurité (DDS), la police politique mise en place par l’ancien président tchadien, Hissein Habré lui aussi condamné et emprisonné à Dakar au Sénégal par les chambres africaines extraordinaires. Le procès de N’Djaména avait condamné le 25 mars 2015 20 agents de la DDS. La Cour criminelle spéciale a reconnu civilement responsable...
(Alwihda 27/03/17)
A Am-Timan, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tente d'impliquer les jeunes dans la lutte contre l'hépatite E. Dans le cadre de l’exécution de ses activités de lutte contre l’hépatite E, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Délégation sanitaire régionale du Salamat, ont rencontré les jeunes, leaders des associations et unions œuvrant dans la ville d’Am-Timan. La rencontre s’est tenue ce mercredi, 22 mars 2017 au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC), à 16 heures. Depuis déjà 7 mois, la ville d’Am-Timan est menacée par une épidémie d’hépatite E. Médecins Sans Frontières (MSF)-Hollande, gère la situation dès le début de la crise mais depuis le mois dernier, MSF a réduit ses agents. L’équipe de MSF-Hollande Urgence, mettra...
(Xinhua 27/03/17)
Le ministère soudanais des Affaires étrangères a déclaré dimanche que le Soudan, le Tchad et les services de renseignement français travaillaient de concert pour déterminer le lieu de détention d'un ressortissant français kidnappé au Tchad et emmené au Soudan. "Le ministère des Affaires étrangères, le service national de renseignement et de sécurité et les forces armées ont été informés de l'enlèvement d'un otage français", a déclaré à la presse le ministère soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour. "Khartoum coopère avec les autorités concernées en France...
(RFI 25/03/17)
Au Tchad, l’otage français enlevé jeudi 23 mars n’est plus sur le territoire national. Des sources sécuritaires tchadiennes annoncent que les ravisseurs ont réussi à traverser la frontière en direction du Soudan. Les forces tchadiennes appuyées par la force mixte Tchad-Soudan ont attendu le lever du jour, vendredi, pour repasser au peigne fin la frontière entre le Tchad et le Soudan, mais elles n’ont rien trouvé. Quelques instants plus tard, des sources locales ont signalé l’otage et ses ravisseurs à l’intérieur de la frontière soudanaise...
(La Croix 25/03/17)
Christian Seignobos, directeur de recherche émérite à l’Institut de recherche pour le développement (IRD, Paris), revient sur les risques pour la stabilité de ce vaste pays d’Afrique centrale. Un otage français, enlevé jeudi 23 mars dans l’est du Tchad, à 200 km au sud d’Abéché, se trouve au Soudan voisin, selon le ministre tchadien de la sécurité Ahmat Mahamat Bachir. Loin d’être un pays stable, le Tchad est confronté à plusieurs problèmes de sécurité à ses frontières. La Croix : Comment comprenez-vous l’enlèvement de ce Français ? Christian Seignobos : Nous n’avons pas assez d’éléments pour pouvoir établir ce qui s’est passé. L’hypothèse de l’enlèvement crapuleux est la plus sérieuse. L’information selon laquelle il serait au Soudan peut renseigner sur...
(Alwihda 25/03/17)
Au moins 20 fonctionnaires et agents contractuels ont été révoqués de trois ministères différents, par une série de décrets du chef de l'Etat Idriss Déby, signés par délégation de signature, par le Premier ministre Pahimi Padacke Albert. En plus de la révocation, les droits à pension sont supprimés. Ces décrets font suite à des conseils de discipline. Dans les trois décret, il s'agit du même motif : "abandon de poste". Au Ministère de la Fonction Publique, de l'Emploi, Chargé du Dialogue Social, quatre fonctionnaires sont concernés par le décret 191. Il s'agit de Mahamat Nour Abdelkérim, au motif qu'il est "inconnu des services des ressources humaines", le contrôleur du Travail Benoodjim Emmanuel et, l'Inspecteur du Travail de 2ème classe, Ndjoulou...
(AFP 24/03/17)
L'otage français enlevé jeudi dans l'est du Tchad se trouve au Soudan voisin, a déclaré vendredi à l'AFP le ministre tchadien de la Sécurité Ahmat Mahamat Bachir. M. Bachir avait indiqué la veille que le Français, travaillant pour une compagnie minière, avait été "enlevé dans une localité située à 50 km de Goz Beida", à 200 km au sud d'Abéché. Des forces mixtes tchadiennes et soudanaises recherchent l'otage français, selon le ministre qui n'a donné aucun autre détail sur le dossier. "Nous faisons tout ce qui est notre possible en liaison avec les autorités tchadiennes pour obtenir sa libération", avait déclaré vendredi à Paris le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, interrogé par l'AFP. "Cela montre que la situation...
(RFI 24/03/17)
Un Français a été enlevé au Tchad. Ce ressortissant se trouvait, avant son rapt, dans l’est du pays, près de la frontière soudanaise. Il travaillait pour une société minière et était en prospection. Le ministère français des Affaires étrangères, qui a confirmé l'enlèvement, a déclaré que «la France n'abandonne jamais ses ressortissants et que tout serait fait pour que cette personne soit libérée». L'alerte qui est parvenue à RFI via une source militaire ne mentionnait que la nationalité de la personne enlevée, un Français, ainsi que la zone : l'est du Tchad. Tôt jeudi matin, des hommes à moto, ont débarqué dans le village de Doroti, localité située à une cinquantaine de kilomètres de Goz Beïda, à quelque 200 kilomètres...
(RFI 24/03/17)
Fin de séjour au Tchad pour Marine Le Pen. La candidate du Front national qui a été reçue au cours de sa visite par le chef de l'Etat et le président de l'Assemblée nationale a indiqué qu'elle venait parler un « langage de sincérité », non seulement aux Tchadiens, mais à toute l'Afrique. La candidate du Front national assure qu’elle est venue s’expliquer et proposer une nouvelle forme de coopération entre les pays africains et la France dans un « langage de vérité ». Sur l’immigration, thème central de sa campagne, Marine Le Pen rappelle qu’en cas d’élection, elle entend défendre les frontières de la France. « Parce que la France est souveraine, parce qu’elle a des lois, les étrangers...

Pages

(Xinhua 27/01/17)
Les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) ont mobilisés au cours des six dernières années près de 4.000 milliards de francs CFA (plus de 6,6 milliards de dollars) pour financer leurs économies, indique le gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama. Ce chiffre illustre le rôle de plus en plus important des marchés financiers pour répondre aux besoins de financements, notamment en faveur des infrastructures, au sein de cette organisation régionale composée du Cameroun, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la République centrafricaine (RCA) et du Tchad. Le premier de ces pays à avoir recours à ce système est le Cameroun. C'était en décembre 2010, pour...
(Financial Afrik 27/01/17)
La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) menace de sanctionner une soixantaine d’établissements financiers de la sous-région. Cette décision a été prise en marge d’une réunion de la Commission tenue au Gabon sous la présidence de Lucas Abaga Nchama. En effet, au cours de cette session, la Cobac a décidé d’adresser une injonction à un établissement de crédit, à une holding et à 55 établissements de microfinance (EMF), à l’effet de se conformer à la réglementation prudentielle dans un certain délai sans avoir eu à les citer nommément. Par ailleurs, la commission a décidé de proroger le délai d’injonction adressée à deux établissements de crédit et à un autre du secteur financier. Une autre structure de crédit a été mise...
(APA 27/01/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le nouveau gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, nommé l’année dernière par les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) entrera en fonction la semaine prochaine, a-t-on appris jeudi auprès de cette institution financiére. De nationalité tchadienne et ancien président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), Abbas Mahamat Tolli est attendu « ce week-end à Yaoundé », a déclaré son prédécesseur à la Banque centrale Lucas Abaga Nchama de nationalité équato-guinéenne. Une signature de documents devrait matérialiser la passation de service qui aura lieu « sans tambours ni trompettes », indique-t-on à la BEAC où on souligne que...
(Xinhua 26/01/17)
La Banque africaine de développement (BAD) a accordé, mardi dans la capitale tchadienne, un don de 836 millions de FCFA (environ 1,7 million de dollars) au Tchad pour financer les études préparatoires d'un projet de promotion de la formation des filles et l'alphabétisation des femmes. Ce don servira à réaliser les travaux de réhabilitation des lycées féminins de N'Djaména, Sarh et Abéché. Celui de la capitale subira en plus une extension. D'autres structures, notamment le lycée technique commercial, les écoles normales supérieures de N'Djaména et d'Abéché, et le Centre pédagogique universitaire, seront également aménagées. "Une meilleure scolarisation des filles et l'alphabétisation des femmes devrait générer des normes et faits positifs sur la société", a déclaré Cyr Djiena Wembou, représentant résident...
(Agence d'information d'afrique centrale 26/01/17)
Etranglés par la crise économique et financière, les Etats de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) sont tenus d’ajuster leurs politiques économiques, a indiqué le 25 janvier à Yaoundé au Cameroun, le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama. Il s’est adressé au cours d’une conférence organisée sur le thème : « Les banques centrales face aux crises exogènes : stratégies de sortie de crise ». Arrivé au terme de son mandat à la tête de la BEAC, Lucas Abaga Nchama a estimé que face à la crise actuelle, les banques centrales devraient apporter des solutions innovantes aux Etats membres. «Les politiques monétaires de soutien que nous avons mises...
(Xinhua 26/01/17)
L'Union africaine (UA) a une tâche majeure cette année : l'adoption de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC, Africain continental free-trade area). L'agenda de la ZLEC du bloc panafricain rassemblera 54 pays africains avec une population combinée de plus d'un milliard de personnes et un PIB de plus de 3.400 milliards de dollars, selon l'UA. Le 18e sommet de l'UA de chefs d'Etat a décidé en janvier 2012 d'établir la ZLEC d'ici 2017, avec comme objectif principal la création d'un marché unique continental pour les biens et services, la libre circulation des personnes et des investissements, ouvrant ainsi la voie à l'accélération de la création d'une union douanière. Des négociations ont été lancées en juin 2015 visant à réaliser...
(Agence d'information d'afrique centrale 25/01/17)
L’outil informatique de gestion des connaissances destiné à la Commission de la Cémac permet d’échanger et d’avoir un accès rapide aux données liées aux industries extractives de la sous-région. Le serveur a été officiellement remis par la Coopération allemande à cette délégation, le mercredi 25 janvier à Yaoundé. Le système « de gestion des connaissances », le nom de ce serveur d’une valeur estimée à 17 millions de Fcfa, a été conçu par les experts de la sous-région grâce à un appui du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (Remap-Cémac) intégralement financé par l’Agence de la coopération internationale allemande(GIZ). D’après le conseiller technique et chef du projet Remap-Cémac, Uwe Michael Neumann, ce nouveau matériel...
(Zone Bourse 24/01/17)
Vergnet a rapporté ce lundi après Bourse avoir signé un nouveau contrat pour le design, la fourniture, l'installation et la mise en service d'un système 'Grid Forming' utilisant du stockage d'énergie de grande capacité et qui permettra d'alimenter la ville d'Amdjarass, située à l'est du Tchad, avec une électricité 100% 'verte'. Novateur pour le continent africain, ce projet donnera une autonomie électrique à Amdjarass grâce à une technique performante et économique assurant une baisse du coût d'accès à l'énergie. Le nouveau contrat vient compléter une première tranche, réceptionnée en février dernier par l'Etat tchadien, qui portait sur la fourniture et l'installation de 4 éoliennes pour une puissance installée totale de 1,1 mégawatt (MW). La ferme intègre la solution 'Vergnet Hybrid...
(Agence d'information d'afrique centrale 24/01/17)
Yaoundé, la capitale camerounaise, abrite le 25 janvier 2017, une rencontre sur les mécanismes devant permettre de trouver une issue de sortie à la crise économique qui sévit dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). «Les banques centrales face aux chocs exogènes : stratégies de sortie de crises », tel est le thème de cette conférence élargie aux gouverneurs des banques centrales des autres Etats, ainsi qu’aux experts économiques et financiers internationaux. Elle est une initiative de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) qui se préoccupe de la morosité de la situation économique dans la CEMAC, en dépit des efforts déployés jusque-là pour la juguler. Observée à partir de 2014, la crise...
(APA 24/01/17)
APA – Douala (Cameroun) - La République fédérale d’Allemagne à travers son organisme de coopération, GIZ, remettra mercredi prochain à Yaoundé, un dispositif informatique et managérial à la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dans le cadre du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (REMAP/CEMAC), a-t-on appris lundi de sources concordantes. Ce dispositif informatique permettra au siège de la Cemac et dans les représentations pays, d’avoir un accès rapide à l’ensemble des informations traitées au sein des Etats membres, en particulier dans le domaine des industries extractives, explique la GIZ. D’après des sources proches du dossier, « outre la formation du personnel de la CEMAC sur un accès rapide...
(Les Afriques 23/01/17)
Les pays de la sous-région multiplient des initiatives pour faire face à la crise économique, alors que les perspectives tablent sur un ralentissement des activités à cause de la chute drastique des cours du pétrole. La conjoncture économique qui sévit à travers le monde n’épargne pas l’Afrique centrale. Pour y faire face, en l’occurrence la lutte contre la chute vertigineuse des cours de baril de pétrole, le comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Pref-Cemac) a arrêté cinq mesures en vue de permettre à ses Etats membres de mettre en œuvre des «actions rapides, vigoureuses et coordonnées». Des décisions prises à l’issue de la session de...
(Financial Afrik 21/01/17)
Pour développer de nouveaux produits financiers, la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), spécialisée dans l’organisation, la gestion et l’animation du marché financier sous-régional, vient de lancer un appel à candidature en zone CEMAC, pour le recrutement d’un nouveau directeur général, annonce un communiqué de l’institution boursière. Le président conseil d’administration Henri Claude Oyima, souligne dans le communiqué que pour faire acte de cette candidature, le postulant devra jouir d’une expérience de 10 ans à un poste de décision. En dehors de ce critère, il faudra qu’il ait fait ses classes dans un établissement boursier ou bancaire, dans un organe de gestion, de contrôle ou d’animation de marché financier à l’international. Selon un expert du secteur financier, «Le marché...
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - Après le sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) au cours duquel il avait été décidé, le 23 décembre 2016 à Yaoundé, des ajustements économiques dans la sous-région sous l’égide du Fonds monétaire international (FMI), la première réunion du Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac), constitué des ministre en charge de l'économie des Etats-membres, s'est tenue les 16 et 17 janvier 2017 à Brazzaville, au Congo. Examinant la matrice des actions du Pref-Cemac qui constituera un cadre de référence à l’élaboration des programmes-pays que chaque Etat devra négocier avec les institutions de Bretton-Woods, le Comité de pilotage a retenu cinq piliers. A...
(Agence Ecofin 18/01/17)
(Agence Ecofin) - La croissance économique de la majorité des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) devrait s’accélérer modestement de 2017 à 2019, selon les perspectives économiques publiées ce mois de janvier par la Banque mondiale (BM). Le leader de la zone, le Cameroun, part de 5,6% en 2016 à 5,7% en cette année 2017. Ce scénario, explique le BM, est dû au fait que les pays en développement comme ceux de la Cemac s'adaptent progressivement à la baisse des prix des produits de base. Le Tchad part de -3.5 en 2016 à -0.3% en 2017. Mais en 2018, ce taux va se situer à 4.7% et à 6.3% en 2019. La BM prévoit pour...
(APA 18/01/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Le comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique Centrale(PREF-CEMAC),a arrêté cinq mesures, en vue de permettre à ses Etats membres de mettre en œuvre des ‘’actions rapides, vigoureuses, et coordonnées’’, devant mettre fin à la situation critique de leurs économies, occasionnée par la chute drastique des cours du baril de pétrole. Ces décisions ont été prises à l’issue de la session inaugurale du PREF-CEMAC tenue du 16 au 17 janvier à Brazzaville. Le comité de pilotage du PREF-CEMAC est constitué des ministres de l’économie et des finances des six pays membres de la CEMAC, des experts des structures bancaires de la sous –région. Le communiqué...
(Zone Bourse 17/01/17)
Sogea-Satom (VINCI Construction International Network) a démarré en janvier 2017 le bitumage de la route entre Kelo et Pala dans la région du Mayo Kebbi (sud du pays), pour le compte du ministère des Infrastructures et du désenclavement. La chaussée nouvellement construite sera revêtue par une couche d'enrobés le long de 109 km de route dont 9 km de voiries à deux fois deux voies ; deux ouvrages d'art et 38 ouvrages hydrauliques seront également réalisés. Les travaux s'étaleront sur 30 mois. Ce tronçon représente une première partie de la route qui relie le Tchad au Cameroun et sa réalisation permettra le désenclavement et le développement économique de cette région agricole.
(Xinhua 17/01/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Prélude à la réunion stratégique des ministres des Finances et du Plan de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), qui aura lieu le 16 janvier à Brazzaville, les experts et représentants des différents pays membres se sont réunis les 13 et 14 janvier à Brazzaville. Les experts venus également des organismes chargés des questions financières et économiques en Afrique centrale ont discuté sur les grands dossiers qui seront au menu de la rencontre ministérielle. Le programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire de de l'Afrique centrale sera sans doute au centre des travaux qui s'ouvriront lundi. Un comité de pilotage du programme de réformes économiques et financières (PREF-CEMAC) mis...
(Jeune Afrique 16/01/17)
L’Équato-Guinéen avait pris la tête d’une banque centrale en pleine déroute. Il la quitte sept ans plus tard, alors qu’elle est largement bénéficiaire. Pour Jeune Afrique, il dresse son bilan et évoque les chantiers à venir dans un contexte de crise économique généralisée. Il avait pris ses fonctions de gouverneur en 2010, en pleine tourmente. À l’époque, un scandale de détournement de fonds au bureau parisien de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), révélé par Jeune Afrique en 2009, ébranlait l’institution. Lucas Abaga Nchama avait alors pour objectif de réorganiser celle-ci et d’y rétablir la transparence et la confiance, le tout sous la supervision du FMI. Sept ans plus tard, cet Équato-Guinéen, formé en France et ancien secrétaire...
(Agence Ecofin 16/01/17)
La Banque de développement d’Afrique Centrale (Bdeac) informe que son président, Abbas Mahamat Tolli, et Zhou Qingyu, vice-président de la Banque de développement de Chine (CDB), ont signé le 12 décembre 2016 à Beijing, en Chine, une convention de prêt sous la forme d’une ligne de crédit de 40 millions d’euros (environ 26 milliards de FCFA), en faveur de la Bdeac et destinée au financement des Petites et moyenne entreprises (PME) du secteur privé dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). « Il convient de relever que la stratégie ainsi mise en place est en phase avec la politique de diversification des économies enclenchée par les pays de la Cemac, la chute vertigineuse du prix du pétrole...
(Agence Ecofin 16/01/17)
(Agence Ecofin) - Selon les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le commerce intra-régional reste un potentiel sous exploité. Dans cette partie du continent qui compte pas moins de 160 millions d’habitants, répartis sur 6,6 millions km2, les transactions commerciales entre Etats représentent 1,5 milliard de dollars, soit 2% du total des échanges de la région. D’après le rapport sur les défis et perspectives du commerce en Afrique centrale, «la région Afrique centrale devrait constituer un marché important pour les Etats membres dont les économies subissent de plus en plus les effets négatifs des chocs exogènes au point d’entraver leurs objectifs de développement». A l’analyse, poursuit le rapport, «les échanges intra-communautaires sont non seulement marginaux...

Pages

(Journal du Tchad 17/05/13)
L’événement du stade Idriss Mahamat Ouya était marqué par la signature d’un protocole entre la FTFA et la société de téléphonie mobile Airtel Tchad Pour la 3ème année consécutive la société de téléphonie mobile Airtel Tchad et la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) organisent le tournoi regroupant les jeunes joueurs de moins de 17 ans. Ce sont les joueurs venus des différents clubs de plusieurs régions du pays qui se retrouvent à ce grand rendez-vous sportif. Un cadre de brassage, d’union mais aussi qui permet aux techniciens de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) appuyé par la société de téléphonie mobile Airtel Tchad de détecter les jeunes talents. Pour les organisateurs, Airtel Jeunes Talents représente un événement sportif...
(22 Septembre 28/02/13)
Yamoussoukro sera la capitale des bolides les 1er, 2 et 3 mars 2013, à la faveur de la 39e édition du rallye Côte d’Ivoire-Bandama. Une épreuve qui ouvre le calendrier du championnat d’Afrique des rallyes. Pour le président de la Fédération ivoirienne du Sport automobile (Fisa), Alain Ambrosino, le pari de l’organisation doit être gagné si la Côte d’Ivoire veut faire partie des grandes courses au niveau africain. Selon lui, l’objectif à long terme, c’est de repositionner le Bandama suite à son intégration au championnat d’Afrique des rallyes. « Notre but, c’est de tout faire pour que le Bandama soit le meilleur rallye en Afrique. Et cela passe par une bonne organisation avec la présence de grands pilotes et d’excellentes...

Pages

(Challenges 21/06/13)
L'ONG Reporters sans frontières (RSF) a déclaré jeudi avoir été empêchée de se rendre au Tchad, où plusieurs journalistes ont été emprisonnés ces derniers mois dans le cadre d'un complot présumé. Les autorités tchadiennes, "par des maneuvres dilatoires, viennent de faire échouer une mission de l'organisation à N'Djaména", sa demande de visa n'ayant pas abouti, dénonce RSF dans un communiqué. Le représentant de RSF "devait se rendre au Tchad du 20 au 25 juin 2013 pour s'entretenir avec des journalistes tchadiens, rendre visite à ses confrères emprisonnés (...) et être reçu par certaines autorités de l'Etat", explique le communiqué. "Notre organisation n'a aucune mauvaise intention vis-à-vis du Tchad et souhaitait simplement se rendre sur place", notamment pour "marquer notre solidarité...
(Journal du Tchad 20/06/13)
Présent comme observateur, le ministre tchadien de la Culture et une forte délégation tchadienne participent aux travaux de la 37ème session Profitant de son passage à Phnom Penh au Cambodge, le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock a pris activement part à la 2ème table ronde de cette grande rencontre qui a eu lieu le 17 juin dernier. Elle regroupait autour de Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco au palais de la paix de Cambodge, les pays africains que sont le Botswana, le Cap Vert, le Kenya, le Mali, le Niger, la Namibie, la Tanzanie, le Cameroun, l’Afrique du Sud, la Sierra Leone et l’Ouganda. Intervenant à son tour...
(Journal du Tchad 20/06/13)
Une dizaine d’artistes de tout bord attendus et un défilé de mannequins atypiques habillés par les créateurs de mode Mike Sylla et Clay Apenouvon. Au Tchad, la proportion de la population ayant accès à l’eau potable en permanence est très médiocre. A peine 17% en milieu rural. De ce fait il est difficile de lui faire appliquer les règles d’hygiène. Une situation qui les expose à aux nombreuse maladies liées aux mauvaises conditions d’accès à l’eau et à l’assainissement. Dans le contexte du Tchad, comme dans une majorité de pays sahéliens, la corvée d’eau revient à la femme et à la jeune fille. Elles y passent des heures et des jeunes. Toute chose qui contribue à les priver du droit...
(L'Avenir Quotidien 17/06/13)
Ce festival de grande d’envergure va se dérouler du 10 au 24 octobre 2013 à Chicago, l’une des villes les plus vivantes des Etats-Unis. Et il va réunir plus des réalisateurs en provenance de plus de 50 pays, venus partager plus de 150 films avec le public de Chicago. Cette année, l’accent sera beaucoup mis sur les films venant d’Afrique. Avec le soutien de l’Academy of Motion Pictures Arts and Sciences, la 49ème Festival International de Cinéma de Chicago présente le programme Spotlight Africa. Ce dernier programme mettra en valeur les œuvres les plus novatrices et les plus grands talents du continent africain. C’est au sein de cette culture cinématographique florissante que sera choisie une sélection de films d’auteurs indépendants...
(Burkina24 14/06/13)
Nous l’avions déjà dit : la langue française est en déclin. La francophonie reste une notion abstraite et son rayonnement sur le monde n’est plus que le reflet d’une splendeur passé jadis aidée par le fait colonial. Guidé par un sursaut de nationalisme linguistique et d’identité culturelle les peuples africains se referment ou effarouchent la langue de Molière en créant un français populaire à la sauce africaine. Désormais classé à la cinquième place dans le monde le français fait face à une concurrence dont la plus menaçante est l’anglais qui pollue désormais le vocabulaire francophone. La langue française des élégances classiques et des références littéraires semble confrontée à une simplification et une ouverture forcée pour intégrer les autres langues si...
( 12/06/13)
À Paris, au Trocadéro, Place des Droits de l’Homme, le 08 juin 2013 où de nombreux soutiens lui ont rendu visite. Afin de sensibiliser et de faire réagir l’opinion public en France, et au Tchad – parce que là-bas, on ne peut que se taire à cause des représailles – l’homme et l’artiste Kaar Kaas Sonn a décidé le 4 juin 2013 de faire une grève de la faim en lien avec, dit-il « les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, pour protester contre le flou de la justice tchadienne (…) ; pour attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad (…) et obtenir la libération de ces personnes détenues sans respects des règles...
(Tchadactuel 07/06/13)
Reporters sans frontières adresse un message de soutien et de solidarité aux journalistes Eric Topona et Moussaye Avenir de la Tchiré, ainsi qu’à l’écrivain et blogueur Jean Laokolé, tous trois détenus dans le camp d’Amsinene, à Ndjaména. Les deux premiers ont été arrêtés par les autorités tchadiennes les 6 et 7 mai 2013 tandis que le troisième est emprisonné depuis le 22 mars dernier. L’organisation réitère sa demande en faveur de leur libération immédiate. « Nous pensons quotidiennement à ces trois hommes à qui nous espérons pouvoir rendre visite dans les meilleurs délais. Le Tchad s’est longtemps targué de ne compter aucun journaliste emprisonné. Ce n’est désormais plus le cas. Outre le fait qu’elle est intolérable pour les personnes concernées,...
(Alwihda 06/06/13)
Après l'avoir annoncé à travers les réseaux sociaux, l'artiste tchadien Kaar Kaas Soon a entamé depuis le 4 juin dernier une grève de la faim en France plus précisemment à Laval, il s'oppose fermement aux arrestations "arbitraires" qui ont eût lieux après l'incident du 1er Mai au Tchad... Après l'avoir annoncé à travers les réseaux sociaux, l'artiste tchadien Kaar Kaas Soon a entamé depuis le 4 juin dernier une grève de la faim en France plus précisemment à Laval, il s'oppose fermement aux arrestations "arbitraires" qui ont eût lieux après l'incident du 1er Mai au Tchad, il estime que la France peut intervenir et faire quelquechose, sa santé est plutôt inquiétante ce troisième jour de grève risque de s'avérer sans...
(Tchadanthropus 04/06/13)
Voilà ce que nous avons pu lire hier soir sur la page Facebook de l’artiste franco-tchadien Kaar Kaas Soon. Bonjour à toutes et à tous ! Je vous informe qu’à partir de demain, mardi, 4 juin 2013 J’entame une grève de la faim pour : - protester contre les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, suite à ce que le gouvernement a nommé « tentative de déstabilisation du pays » depuis le 1er mai dernier ; - protester contre le flou de la justice tchadienne dans cette affaire ; - attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad dans cette affaire ; et ; - obtenir la libération de ces personnes détenues sans respect...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(Afriquinfos 30/05/13)
Loin du regard et des bruits de la presse internationale, le Tchad a posé les bases de l’érection sur son sol de la seconde plus grande basilique d’Afrique. Ampliar Foto © saintfirmin.over-blog.com. Vue générale sur la Basilique Notre Dame de la paix de Yamoussoukro La célèbre basilique de Yamoussoukro (en Côte d’Ivoire) va avoir dans 36 mois une concurrente de taille en Afrique. Cette concurrence s’élèvera de la capitale tchadienne, Ndjamena. Quartier Habéna, Commune du 7ème arrondissement au bord du fleuve Chari, non loin d’un pont à double voie constituent les coordonnées géographiques de cette œuvre architecturale naissante. Les mensurations de cette maison du Seigneur qui verra le jour au Tchad parlent d’elles-mêmes : elle sera bâtie sur 18.500 m²,...
(Tchadanthropus 24/05/13)
“L'ancien Président-Poète doit se retourner dans sa tombe devant l'association de son nom à celui d'un des dirigeants africains les plus incultes que l'Histoire politique du Continent ait produite“. Il est, décidément, des leçons qu'on n'est plus prompt à réciter qu'à mettre en application. S'exprimant à New York le 25 septembre 2012 à la 67ème session de l'Assemblée Générale des Nations Unies, le tout nouveau Président sénégalais disait « En Afrique et dans le reste du monde, le Sénégal salue et soutient l'avancée de la démocratie et des libertés fondamentales. Nous déplorons que certains, refusant l'évidence que le destin de l'homme est de vivre libre, n'offrent, en réponse aux aspirations légitimes de leur peuple, que la violence atroce contre des...
(Le Parisien 22/05/13)
Le cinéma africain "a besoin" du festival de Cannes pour "banaliser" sa présence et lutter contre son "invisibilité" à l'étranger, a affirmé mercredi le cinéaste tchadien Mahamat-Saleh Haroun, en compétition officielle avec son film "Grigris", renvoyant aussi les cinéastes de son continent à leur "responsabilité". "Je pense que c'est important que l'Afrique soit présente à Cannes. Et il faut que l'on se batte pour faire des films importants, qui soient présents dans les grands rendez-vous cinématographiques. Le cinéma a besoin d'Afrique, et l'Afrique a besoin de ces rendez-vous importants comme Cannes. Il faut que notre présence soit vraiment banalisée", a indiqué le réalisateur. "J'estime que ces festivals là sont importants, parce que nos films sont déjà invisibles. Il n'y a...
(Journal du Tchad 17/05/13)
Le livre de l’universitaire française a été publié aux Editions Karthala à Paris La note de l’éditeur Comment vit-on du métier des armes dans un pays marqué par la récurrence des rébellions et des répressions? Que font les combattants quand ils ne sont pas mobilisés par la guerre? Et, au fond, qu’est-ce qu’être un combattant ou un ancien combattant? A partir d’une enquête menée au Tchad auprès de ces hommes, ce livre interroge le recours aux armes quand celui-ci devient à la fois une forme ordinaire de la lutte politique et un métier. En suivant les trajectoires des combattants qui passent d’une faction à une autre, de la rébellion à l’armée, et empruntent parfois des chemins qui mènent en Libye,...
( 17/05/13)
Des organisations sénégalaises, regroupées au sein de la coalition Droit d’asile et la liberté d’expression (DALE), ont réclamé, jeudi à Dakar, le retour au Sénégal du journaliste-blogueur et réfugié tchadien Makaïla Nguebla, expulsé du pays en raison de « son engagement en faveur de la démocratie et des droits humains ». « Nous condamnons avec la dernière énergie cet acte et réclamons son retour (M. Nguebla) au Sénégal, le pays de la Téranga et terre d’asile depuis des millénaires », a déclaré Mamadou Mignane Diouf, coordonnateur du Forum social sénégalais (FSS) et membre de la coalition DALE, au cours d’une conférence de presse. Par la voix de M. Diouf, les organisations concernées ont menacé de monter « d’un cran dans...
( 17/05/13)
Après un premier communiqué adressé á la presse nationale et internationale, le comité DALE qui regroupe des associations, organisations, activistes et blogueurs avertit les autorités sénégalaises sur le cas de Makaila, expulsé du Sénégal vers la Guinée le 07 mai dernier. En conférence de presse ce matin à Dakar, les membres du DALE (Droit d'asile et la liberté d'expression) ont déroulé leur plan d'action pour le retour du journaliste blogueur qui vivait à Dakar depuis 2005. Ainsi donc, une rencontre avec le président de la République, le Pm, le ministre de l'Intérieur et de la justice est prévue dans les jours à venir. Au cas où cette rencontre n'aura pas lieu, une marche de protestation sera organisée par le comité...
(Tchadactuel 08/05/13)
Eric Topona, secrétaire général de l’Union des journalistes tchadiens, s’était vu convoqué à 8h, au palais de justice, lundi 6 mai. Il en est ressorti encadré par les gendarmes et inculpé pour atteinte à l’ordre constitutionnel. Le journaliste Eric Topona, fils d’un opposant politique, est actuellement détenu à la maison d’arrêt d’Amsinene, dans la banlieue de Ndjamena. Il est poursuivi dans le cadre des suites de l’affaire Jean Laokolé, un jeune blogueur, également fils d’opposant, accusé de diffamation et lui aussi en prison. Ce n’est pas la première fois qu’Eric Topona a des ennuis avec le pouvoir. RSF (Reporters sans frontières), l’organisation de défense de la liberté de la presse, s’en était inquiété à plusieurs reprises. Cette fois encore, elle...
(Journal du Tchad 08/05/13)
Moussa Avenir DELA Tchiré, Directeur de Publication de l’Abba Garde a été placé en détention pour incitation à la haine Si l’arrestation du Secrétaire Général de l’Union des Journalistes Tchadien, Eric Topona surprend jusqu’aujourd’hui, celle du Directeur de Publication de l’Abba Garde ne surprend pas, mais elle pousse à la panique chez l’ensemble des journalistes tchadiens. Moussa Avenir DELA Tchiré était dans le collimateur du pouvoir dès le début de la création de son journal. Pour de nombreux confrères, cette arrestation était prévisible, car depuis un an que ce journal existe, il n’a jamais fait cadeau tant du côté du pouvoir que de l’opposition. Abba Garde qui n’a jamais été tendre et ne cessait de dénoncer les tares, les détournements...
(Soir Info 19/04/13)
Les mamans de Côte d'Ivoire et d’Afrique seront célébrées à la clôture du Salon africain de la femme (Saf), le 25 mai 2013, au Plateau, lors d'un dîner gala. Le Saf organisé par la structure d' événementiel et de communication Ozivoire et destiné à la femme âgée de 18 ans et plus, ouvrira ses portes au grand public, du 22 au 25 mai 2013, à la Caistab. Ces informations ont été données par la directrice générale de la structure organisatrice, Marie Thérèse Boua, lorsqu’elle était face à la presse, récemment, à Cocody. Selon elle, ce salon sera un espace ou la cible trouvera des réponses à toutes ses préoccupations concernant la mode et le style, la beauté et l’esthétique, la...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...

Pages

(RFI 08/03/17)
Au Tchad, après un mouvement de grève particulièrement dur de quatre mois, les syndicats du pays menaçaient de reprendre le mouvement ce mardi. Mais finalement après un mois de suspension, la trêve sociale est prolongée d'un nouveau mois. Le gouvernement et la plateforme syndicale ont signé lundi un protocole d'accord, sous la supervision du Comité national du dialogue social. Nous avons obtenu quelque chose pour les travailleurs, c’est pour cela que nous avons accepté de prolonger cette trêve.
(Le Monde 08/03/17)
Les droits des femmes c’est important, mais en Afrique, filles et garçons sont pris dans un cercle vicieux de pauvreté, d’ignorance et de soumission, dénonce Laurent Bossard, de l’OCDE. Par Laurent Bossard Au Mali, au Niger et au Tchad, 40 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance. Ces enfants ne consomment pas assez de nutriments. Leur organisme – le cerveau, les os, les muscles – ne reçoit pas suffisamment de vitamines (A, B2, B12…), de calcium, de fer et de zinc. En un mot, pas assez d’énergie pour grandir et se construire. Beaucoup d’entre eux souffriront de maladies chroniques et auront des carences intellectuelles – donc seront peu ou pas scolarisés. Devenus adultes, ils...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Début janvier, le message d’Idriss Déby Itno à ses compatriotes a été très clair : "Nous allons nous serrer la ceinture". Congo et Guinée équatoriale : les hauts fonctionnaires devront revoir leur dépenses à la baisse « Quand nous avons eu l’argent du pétrole, nous avons accordé des augmentations. À présent qu’il n’y a pas d’argent, nous devons accepter les efforts et les sacrifices… » Concrètement, l’État a déjà suspendu les bourses des étudiants et réduit drastiquement les avantages et primes des fonctionnaires (123 000 agents en 2015), dont les salaires sont devenus très difficiles à payer. Une guerre qui coûte trop chère Le Tchad qui, en plus de subir les conséquences de la chute du prix de l’or noir, doit financer...
(Libération 07/03/17)
Né à Sarh en 1982, il publie ses premiers dessins dans des journaux culturels et satiriques au Tchad. En 2004, il s’installe en France. Depuis, il a participé à plusieurs expositions et festivals en Afrique, Allemagne, Italie ou dans l’Hexagone. Son dernier album Mamie Denis, évadée de la maison de retraite, scénarisé par Christophe Edimo, est sorti le 25 janvier chez l’Harmattan BD. Il a dessiné la une de ce numéro.
(Jeune Afrique 07/03/17)
Parmi les nouveaux visages incontournables de la Cemac, le tchadien Abbas Mahamat Tolli hérite d'un poste d'autant plus important que la récession économique de la zone ne fait que commencer. Il a été adoubé le 17 février par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Dix jours après avoir pris ses quartiers dans le vaste bureau de gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), au 15e étage du siège, à Yaoundé. En attendant son installation officielle, Abbas Mahamat Tolli a déjà choisi son directeur de cabinet en la personne du Centrafricain Aimé-Dominique Bida-Kolika, qui avait déjà occupé ce poste du temps du Gabonais Philibert Andzembé (de 2007 à 2010). L’arrivée du...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Depuis la fin de son mandat de commissaire de l’Union africaine au Commerce et à l’Industrie, il y a quelques jours, la Tchadienne Fatima Haram Acyl n’a pas chômé. La belle-sœur du président Idriss Déby Itno va désormais seconder Daniel Ona Ondo en tant que vice-présidente de la Commission de la Cemac. Son parcours dans les organisations internationales a débuté au Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (Unops), où elle a assuré la direction des finances et de l’administration. Titulaire d’un MBA en finance de l’université Xavier de Cincinnati, cette fille et épouse de diplomate entame sa carrière aux États-Unis, exerçant dans plusieurs cabinets d’audit, dont PWC. Elle regagne son pays en 2004 pour être rapidement...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Fragilisés par la chute des cours du pétrole, les États d’Afrique centrale se voient contraints de frapper à nouveau à la porte du FMI. Ajustements structurels, orthodoxie financière…les mauvais souvenirs des années 1980 refont surface. La potion sera-t-elle aussi amère cette fois-ci ? Deux sommets de chefs d’État en deux mois. Le fait est suffisamment rare au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) pour être relevé. Il témoigne de l’urgence pour ces présidents de trouver une solution à la grave crise économique qui ébranle leur zone. Le 23 décembre 2016 à Yaoundé, en présence de Michel Sapin, ministre français de l’Économie et des Finances – et à ce titre garant de la parité fixe entre le...
(France TV Info 07/03/17)
Le Conseil de sécurité de l’ONU visite les pays du bassin du lac Tchad du 3 au 7 mars. Une région ravagée par la secte islamiste Boko Haram. Le groupe serait très affaibli militairement, mais la région qui comprend le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Tchad est plongée dans une grave crise humanitaire. Depuis janvier 2017, la secte islamiste Boko Haram a multiplié embuscades et attentats-suicides dans le nord-est du Nigeria. C’est là que le groupe djihadiste avait lancé ses attaques il y a sept ans, transformant cette région en véritable abattoir. Entre le 25 février et le 1er mars, 7.000 personnes se sont regroupées dans la ville de Chibok, cherchant une protection après des attaques contre leurs...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Après de deux années passées à diriger le Gabon en tant que Premier ministre, le nouveau président de la Commission de la Cemac va se pencher sur des dossiers d'envergure, comme la lutte contre corruption et la libre circulation des personnes. FMI : voici venu le temps de l’austérité en Afrique centrale Congo et Guinée équatoriale : les hauts fonctionnaires devront revoir leur dépenses à la baisse Sa retraite aura été de courte durée. Premier ministre du Gabon jusqu’en septembre, Daniel Ona Ondo a été nommé le 17 février président de la Commission de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cemac). Un poste taillé sur mesure pour cet agrégé d’économie âgé de 71 ans, qui a...
(RFI 07/03/17)
Avec Marc-Antoine Pérouse de Montclos, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD).
(La Tribune 07/03/17)
La recrudescence ces derniers jours des attaques terroristes dans la zone transfrontalière entre le Mali, le Niger et le Burkina, fait de nouveau amplifier la polémique sur la présence des bases militaires occidentales au Sahel. Alors que les groupes terroristes semblent avoir repris du poil de la bête, l’efficacité des réponses militaires reste encore à prouver surtout avec la facilité avec laquelle ces groupes continuent d’opérer dans la zone. Pendant ce temps, la mise en place de la force mixte régionale se fait toujours attendre et le renforcement des forces étrangères passe de plus en plus mal au sein de l’opinion. Le Niger a été encore victime, ce lundi 6 mars, d'une nouvelle attaque terroriste ayant fait plusieurs morts dans...
(RFI 06/03/17)
Le Conseil de Sécurité des Nations Unies effectue une tournée dans le bassin du lac Tchad. Après l'extrême nord du Cameroun, les diplomates onusiens se sont rendus à N'Djamena, au Tchad, où ils ont pu faire le point sur l'état de la lutte contre Boko Haram, puis au Niger où le président Issoufou leur a fait part de son inquiétude sur les effets économiques et sociaux qui résultent de la présence de Boko Haram. Au Tchad, les ambassadeurs ont pu rencontrer la Force multinationale mixte dont le quartier général est établi dans la capitale tchadienne. Cette force compte à ce jour 10 000 soldats provenant du Cameroun, du Tchad, du Nigeria et du Niger. Premier constat dressé par les militaires...
(France TV Info 06/03/17)
Le Conseil de sécurité de l’ONU visite les pays du bassin du lac Tchad du 3 au 7 mars. Une région ravagée par la secte islamiste Boko Haram. Le groupe serait très affaibli militairement, mais la région qui comprend le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Tchad est plongée dans une grave crise humanitaire. Depuis janvier 2017, la secte islamiste Boko Haram a multiplié embuscades et attentats-suicides dans le nord-est du Nigeria. C’est là que le groupe djihadiste avait lancé ses attaques il y a sept ans, transformant cette région en véritable abattoir. Entre le 25 février et le 1er mars, 7.000 personnes se sont regroupées dans la ville de Chibok, cherchant une protection après des attaques contre leurs...
(Le Point 06/03/17)
Quotidien difficile, avenir obstrué, renchérissement du coût de la vie : les étudiants et les citoyens lambda ont décidé de se faire entendre. C'est dans un lycée déserté, où les résidus de gaz lacrymogènes piquent encore les yeux et où le mât flanqué de la bannière tchadienne jonche le sol, que nous emmène le site d'info tchadien Alwihdainfo.com. Son reportage s'intitule « Tchad : atmosphère post-violence, élèves et professeurs asphyxiés et drapeau arraché », et se déroule au lycée de Walia, dans la capitale tchadienne N'Djamena. Si cet établissement est vidé de ses occupants et offre un tel spectacle de désolation, avec « ses douilles de gaz dans la cour » et ses « quelques motos et vélos abandonnés par...
(Le Monde 06/03/17)
La nouvelle organisation, liée à Al-Qaida, veut étendre les attaques dans la région et se renforcer face à l’implantation de l’Etat islamique au Nigeria. Ils étaient tous là, ou presque. Et la photo de famille n’a pas dû être du goût des pays du Sahel ou des renseignements français tant elle renseigne sur la capacité des djihadistes à se mouvoir et à se rencontrer. Dans une vidéo transmise mercredi 1er mars à l’agence mauritanienne ANI, puis postée sur les réseaux sociaux dans la soirée du 2 mars, les chefs djihadistes parmi les plus recherchés de la région ont annoncé la fusion de leurs groupes au sein d’une nouvelle organisation censée chapeauter le combat des islamistes radicaux au Sahel et au-delà...
(France 3 04/03/17)
C'etait le 2 mars 1941. Le colonel Leclerc et son régiment de tirailleurs sénégalais du Tchad juraient de libérer la France et de ne s'arrêter qu'à la cathédrale de Strasbourg. 76 ans plus tard, celui qui est devenu le régiment de marche du Tchad, célèbre encore cet acte fondateur. Le RMT replonge régulièrement dans son histoire, lors des cérémonies, comme celle d’hier, en ressortant du musée les uniformes des tirailleurs sénégalais. Des uniformes, des casques, des fusils qui permettent aussi de mesurer les progrès de l'armée en 70 ans. Depuis 2014, les soldats français sont à la pointe de la technologie embarquée. Le système FELIN a ajouté une multitude d'équipements connectés à leur panoplie. Des armes dont sont équipés tous...
(RFI 04/03/17)
Le parti d'opposition tchadien UNDR de Saleh Kebzabo est désormais membre à part entière de l'Internationale socialiste. La formation en avait fait la demande il y a 5 ans. Et c'est désormais chose faite à l'occation du 25e congrès de l'Internationale socialiste qui s'achève ce samedi en Colombie. L'IS rassemble plus de 150 partis et organisations politiques du monde entier. Pour le président de l'UNDR, Saleh Kebzabo, cette pleine adhésion va donner une plus grande aura, une meilleure chambre d'écho à son parti et à l'opposition tchadienne. Après ce qui s'est passé l'année dernière, avec l'élection présidentielle que nous avons perdue sur un coup d'Etat électoral,... tout ce qui va se passer au Tchad va être regardé de plus près...
(RFI 04/03/17)
Au Tchad, près de 45 jours après la fermeture totale de la frontière terrestre avec la Libye, les autorités annoncent la réouverture d'un seul point de passage le long de cette frontière, sur le chemin de la localité de Wour. Une sorte de corridor humain qui permet aux familles et tribus qui vivent de deux côtés de la frontière de se déplacer sous contrôle tchadien. Le Tchad avait évoqué lors de la fermeture de cette frontière des raisons sécuritaires. Toujours pour les mêmes raisons, selon Ahmat Mahamat Bachir, ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration. Il y a aujourd’hui, tout au long de la frontière tchado-libyenne, des trafics d’armes, des trafics de drogue, des trafics de tous les bandits...
(RFI 03/03/17)
Beaucoup de personnes n'étaient pas joignables hier, jeudi 2 mars, au Tchad. Ils ont répondu à un appel au boycott du réseau lancé par le Collectif tchadien contre la vie chère (CTVC), un mouvement qui vise à protester contre de nouvelles taxes appliquées depuis le début de l'année qui rendent les communications, déjà prohibitives, trop chères. Depuis le début de cette année, une nouvelle taxe a fait son apparition dans le secteur des communications. Les usagers du téléphone mobile doivent payer à chaque recharge 18% de taxe en plus de leur crédit de communication. Une mesure qui énerve : « Même bien avant cette taxe, la population se plaint. Et encore avec cette taxe, on ne sait pas ce que...
(Le Monde 03/03/17)
L’impossibilité de dialoguer avec les djihadistes et la persistance des affrontements avec l’armée nigériane placent les spécialistes de l’urgence face à une situation inédite. Au pays de Boko Haram, les humanitaires sont aujourd’hui face à leur impuissance. Alors que les Nations unies viennent de lancer une alerte sur les risques de famine dans le nord-est du Nigeria, les grandes ONG spécialisées dans l’urgence sont condamnées à gérer une situation inédite. « Ce n’est pas plus dur qu’en Syrie ou qu’en Afghanistan, mais la plupart des méthodes d’intervention auxquelles nous sommes rodées ne marchent pas ici »...

Pages