Samedi 18 Novembre 2017

Tchad

(Agence Ecofin 11/10/17)
Emmanuel Macron a annoncé l’arrivée en France de 10 000 refugiés d’ici 2019. L’information a été donnée lundi après une réunion faite avec le Président du Haut commissariat de l’Onu pour les réfugiés, Filippo Grandi. « Je souhaite qu'on accueille mieux ceux qui peuvent demander asile, qu'on accélère les délais administratifs qui sont inhumains et inefficaces, avoir des programmes d'intégration à la langue, au logement, au travail et qu'on soit aussi beaucoup plus rigoureux dans la reconduite aux frontières de ceux qui n'ont pas droit à cette procédure, » a déclaré le Président français. Parmi les 10 000 réfugiés qui obtiendront le droit d’asile, 3000 viendront des demandeurs d’asile de l’Afrique subsaharienne à partir du Niger et du Tchad. Pour...
(RFI 11/10/17)
Le président français a annoncé son intention d’envoyer des missions d’identification de demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. C’est l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargé d’identifier ceux qui pourront prétendre au droit d’asile. Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra répond aux questions de Pierre Firtion. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171011-pascal-brice-directeur-ofrpa-reagit-...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(Xinhua 11/10/17)
Sous la menace terroriste, les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et ceux de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont réunis depuis mardi à Yaoundé avec l'objectif d'intensifier leur coopération policière et d'obtenir des résultats plus tangibles dans leurs efforts respectifs pour endiguer ce fléau. Boko Haram, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), Ansar Dine... Du lac Tchad au Sahel, l'influence des groupes terroristes en Afrique centrale et de l'Ouest préoccupe par son ampleur, comme en témoigne le nombre élevé de ces organisations spécialisées dans divers trafics (drogues, êtres humains...) et le crime organisé. Cause majeure de la circulation...
(AFP 10/10/17)
La France va lancer "dans les prochaines semaines" des missions au Niger et au Tchad pour identifier ceux qui peuvent bénéficier du droit d'asile, sur des listes proposées par le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), a annoncé le président Emmanuel Macron lundi. Ces missions visent aussi à "mieux prévenir la situation depuis le Niger et le Tchad pour prévenir un afflux de migrants économiques" non éligibles au droit d'asile, a expliqué le président français, après avoir reçu à l'Elysée le président du HCR, Filippo Grandi. L'Elysée a précisé que la première mission de l'organisme chargé de cette tâche, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) serait envoyée fin octobre au Niger. Paris estime impossible pour l'instant...
(AFP 10/10/17)
Six rhinocéros noirs d'Afrique du Sud seront transportés l'an prochain par voie aérienne pour être réintroduits au Tchad où l'espèce a disparu depuis des décennies, annonce dimanche un communiqué officiel. Les animaux seront transportés dans le parc national tchadien de Zakouma "l'an prochain, en mars, avril ou mai", a précisé à l'AFP le ministre sud-africain de l'Environnement Albi Modise Cette décision a été annoncée à l'issue d'une rencontre à Pretoria entre les ministres de l'Environnement des deux pays. Au Tchad, le dernier rhinocéros noir a été vu en 1972, selon des documents fournis par le Tchad à l'Afrique du Sud. Il reste environ 5.000 spécimens de rhinocéros noirs sur le continent africain, dont près de 1.900 en Afrique du Sud...
(AFP 09/10/17)
Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dont plus de 2.300 membres présumés sont jugés à partir de ce lundi, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings de masse comme mode de recrutement. - Une secte radicale - Boko Haram signifie "l'éducation occidentale est un péché" en haoussa, la langue la plus parlée dans le nord du Nigeria. C'est à l'origine le surnom "populaire" qui a été...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) va apporter un appui financier de 3 milliards FCFA (environ 5,4 millions $) à la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), pour la mise en œuvre du projet d’amélioration de la gestion du lac Tchad à travers le renforcement de la résilience aux changements. L’accord de financement a été signé entre les deux institutions, le vendredi 06 octobre dernier à N’Djamena, la capitale du Tchad, abritant le siège du CBLT. Selon le PNUD, ce projet dont les travaux démarreront avant fin 2017, fait partie d’un programme d’actions stratégiques couvrant la période 2014-2021 devant permettre la mise en valeur de la région du lac Tchad. Le projet d’amélioration de la gestion...
(Le Point 09/10/17)
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la démocratie ne se porte pas bien en Afrique centrale. Pourquoi ? Eléments d'explications. Les régimes bâtis sur les ruines de guerres civiles en Angola, au Burundi, au Congo, en République démocratique du Congo (RDC), en Ouganda et au Rwanda ont reposé sur des forces politico-militaires. Hormis au Kenya, en Tanzanie et en Zambie, où le multipartisme a été rétabli au début des années 1990 et a perduré malgré des élections entachées de violences, partout les espérances démocratiques ont été trahies ou manipulées. Entre juin 2015 et août 2017, la région a ainsi connu un enchaînement ininterrompu d'élections générales. Les scrutins du Burundi en 2015 et de la RDC, initialement prévu en...
(AFP 06/10/17)
Le président du Tchad Idriss Deby Itno a limogé et remplacé de hauts responsables politiques et militaires dans le nord du pays, en marge d'une visite dans cette région qui suscite des inquiétudes sécuritaires à N'Djamena, selon des sources officielles. En visite depuis lundi à Faya-Largeau (780 km au nord de la capitale), le président tchadien a remplacé le gouverneur, le préfet et le commandant d'une zone militaire de la région de Borkou, au moment où les inquiétudes sécuritaires grandissent dans cette région du Borkou-Ennedi-Tibesti (BET). "Il est reproché aux responsables remplacés un laxisme et un laisser-aller", a indiqué une source locale contactée par l'AFP. "Cette tournée de Deby à Faya intervient au moment où plane le spectre d'une rébellion...
(RFI 06/10/17)
Des limogeages en série au Tchad dans le nord du pays, où le président est en visite depuis le début de la semaine. Idriss Déby a remplacé plusieurs hauts responsables de la région de Borkou, à la frontière avec la Libye. Ces changements interviennent au moment où le contexte sécuritaire est tendu dans cette zone. Laxisme et laisser-aller, c’est ce qui aurait coûté leurs fonctions au gouverneur, au préfet et au commandant de la région militaire du Borkou. Ils ont été relevés par le chef de l’Etat en tournée dans la région. Le Borkou est devenu, de source locale, le lieu de tous les trafics à cause du désordre en Libye. Idriss Déby, qui a été rejoint jeudi à Faya-Largeau...
(RFI 06/10/17)
La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux. C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger. Voilà...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Il faut s’attendre à des changements dans la supervision des activités de la Banque de développement de l’Afrique centrale (Bdeac). C’est ce qui ressort du conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), réuni le 26 septembre dernier, dans la capitale économique du Cameroun, Douala. Evoquant l’état de mise en œuvre de la convention de financement existant entre les deux institutions communautaires, le conseil a souligné « l’urgence qu’il y a à assujettir la Bdeac à un organe de supervision externe ». Dans la même logique, les administrateurs ont réitéré la nécessité pour la Bdeac d’être accompagnée dans ses activités par la Beac. Le Conseil a rappelé que, « le déblocage par la Beac de tranches de...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(RFI 05/10/17)
Les chenilles légionnaires sont au Tchad. Ces bestioles inconnues en Afrique ont fait leur apparition il n'y a pas longtemps sur le continent. Elles seraient d'origine américaine et les chercheurs africains sont dépourvus face à elles. De quoi inquiéter les autorités en cette fin de campagne agricole. La présence de chenilles légionnaires a été signalée, courant juillet 2017, dans le sud-ouest du Tchad, sans être confirmée. Mais il y a quelques jours, un producteur de la banlieue de N'Djamena a signalé leur présence dans son champ. Mercredi 4 octobre 2017, ironie ...
(Le Monde 05/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(AfricaNews 05/10/17)
Après des mois d’avertissement, les autorités tchadiennes passent à l’offensive avec les stations-service véreuses. Depuis ce mardi 3 octobre, des bulldozers sillonnent la capitale N’Djaména pour la démolition des stations jugées “illégales”. Soixante-trois au total, elles seront entièrement détruites tandis que 103 autres disposent de quelque temps encore pour être en conformité avec les exigences des autorités. Officiellement, ces dernières évoquent des mesures de sécurité pour justifier leurs actes. Les stations-services incriminées se trouveraient en effet à proximité d’ habitations, d‘écoles ou encore de commerces, présentant ainsi de forts risques d’incendie. Mais dans les coulisses, on avance d’autres raisons à la répression des autorités tchadiennes. Parmi elles, la lutte contre la contrebande des produits pétroliers venus du Cameroun ou du...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine vient de libérer des fonds supplémentaires au profit du Cameroun, du Nigéria, du Tchad et d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, mobilisés contre les deux groupes terroristes Boko Haram et l'Etat islamique. Selon le responsable américain qui s'exprimait lundi dernier...
(APA 05/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), dans un communiqué publié jeudi, annonce une légère hausse de la croissance sous-régionale à 0,8% en 2017, après le 0,2% enregistré l’année dernière Rendant compte des dernière projections macroéconomiques, faites lors de sa session ordinaire, tenue en fin septembre dernier dans la métropole économique camerounaise, Douala, il note également une hausse des pressions inflationnistes dans la sous-région, soit 1,6% alors qu’elles se situaient à 1,1% en 2016. Le Comité ministériel de l’UMAC est par contre encouragé non seulement par la progression de la masse monétaire, mais aussi par le redressement du solde budgétaire ainsi que celui du compte extérieur courant, qui s’établit à -7,9% du produit intérieur...
(Agence Ecofin 05/10/17)
Sans apporter de plus amples précisions, le communiqué de la session extraordinaire de la Commission bancaire d’Afrique centrale signé le 3 octobre, indique que le gendarme du marché bancaire a décidé «d’ouvrir une procédure disciplinaire à l’encontre d’un établissement de crédit et ses dirigeants», à l’issue de ce conclave tenu à Douala. D’après le communiqué signé d’Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la BEAC et président statutaire de la Cobac, cette décision intervient après que le régulateur ait examiné l’évolution de la situation de cet établissement de crédit. Cette sortie intervient au lendemain de la signature d’un autre communiqué de la même institution en juillet dernier où elle s’inquiétait du non-respect des normes prudentielles par la majorité des établissements de...

Pages

(Alwihda 11/08/17)
Une faction appartenant à l'opposition politico militaire tchadienne installée en Libye a décidé de rallier le gouvernement avec armes et bagages. Ils sont plus de trois cents éléments dirigés par un certain officier tchado-libyen qui a négocié le ralliement. La colonne aurait quitté le territoire libyen pour rentrer sur le sol tchadien conformément à l'accord entériné avec les plus hautes autorités tchadiennes. Si cette information est confirmée, cela constituerait le début d'une fissure au sein de l'opposition armée stationnée en Libye et qui est morcelée en quatre factions qui se disputent la direction.
(APA 11/08/17)
Le Tchad accorde la libre circulation sur l’ensemble de son territoire aux ressortissants des Etats membres de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), a annoncé le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Hissein Brahim Taha, dans une circulaire rendue publique, jeudi, à N’Djaména, Le Tchad matérialise ainsi la libre circulation des ressortissants de la CEMAC en application de la décision des chefs d’Etat lors de leur sommet extraordinaire du 25 juin 2013, souligne le chef de la diplomatie ...
(AFP 10/08/17)
Six enseignants ont été blessés dans la capitale tchadienne N'Djamena après un tir de sommation dans une altercation avec la police, a indiqué mercredi une source sécuritaire à l'AFP, confirmant des sources syndicales. Mardi, "un militaire a tiré en l'air comme tir de sommation. Malheureusement la balle à blessé un enseignant et a ricoché sur la vitre de la salle. Les cinq autres ont été blessés par les débris des vitres cassées", a indiqué à l'AFP le porte parole de la police Paul Manga. Le militaire auteur du tir est "entre les mains de la police"...
(Afrique sur 7 10/08/17)
Le Tchad a failli connaître un carnage de ses enseignants du fait d’un soldat incontrôlé qui a ouvert le feu sur ces porteurs d’instruction qui s’étaient rendus au Ministère de l’Education Nationale tchadienne pour homologuer leurs diplômes. L’on aurait purement et simplement déploré un carnage sur des enseignants venus tranquillement homologuer leurs diplômes au Ministère de l’Education Nationale du Tchad. Un soldat posté là et animé des idées moribondes dont lui seul en connaît les tenants et les aboutissants, a ouvert le feu sur les enseignants réunis en cet endroit avant d’être maîtrisé par ses collègues. Pour rappel, il fut un temps où des étudiants avaient manifesté bruyamment devant le Parlement en déchirant leurs diplômes parce que fatigués du chômage...
(RFI 10/08/17)
Au moins cinq enseignants ont été blessés par balles mardi 8 août au siège du ministère de l'Éducation nationale à Ndjamena. L’agent de sécurité qui a tiré a été arrêté et une enquête a été ouverte. Selon le ministre de l’Intérieur, il s’agirait d’un « tir de sommation raté ». Une enquête a été ouverte. Un agent de protection a fait feu, mardi 8 août, alors que des centaines de professeurs se trouvaient au siège du ministère de l’Éducation, à Ndjamena, pour des démarches administratives dans le cadre du recensement en cours des enseignants. « Il y a eu un peu de désordre, un peu de débordement. Chacun voulait passer, chacun voulait déposer son dossier, qui ont provoqué des bousculades...
(Reuters 10/08/17)
PARIS (Reuters) - Les centres d'examen des demandes d'asile qu'Emmanuel Macron souhaite voir implantés en Afrique pour enrayer les flux de migrants qui traversent la Méditerranée ne seront pas installés en Libye mais au Niger et "peut-être" au Tchad, a déclaré mercredi la ministre chargée des Affaires européennes. "Ça n'est évidemment pas aujourd'hui en Libye, compte tenu de la situation qui prévaut dans ce pays, qu'on va pouvoir le faire dans des conditions de sécurité et de respect de la personne satisfaisantes", a dit Nathalie Loiseau sur franceinfo. "L'idée, c'est de le faire au Niger, peut-être au Tchad." Le président de la République avait annoncé en juillet son souhait d'ouvrir ces centres de tri entre migrants économiques et réfugiés "afin...
(APA 10/08/17)
La capitale tchadienne, N’Djaména, a enregistré une grosse pluie dans la nuit du mardi au mercredi, rendant difficile la circulation et obligeant du coup les populations à se terrer dans leurs domiciles. Cette forte pluie n’est pas la première du genre enregistrée au Tchad depuis le démarrage de la saison des pluies. En effet, depuis le début du mois d’août, des grosses pluies rendent impraticables certaines rues. Les habitants des quartiers périphéries ont du mal à se rendre au centre ville. Certains fonctionnaires désertent carrément les bureaux. Après la grosse pluie survenue dans la nuit du mardi au mercredi, beaucoup d’usagers ont eu de la peine à sortir de chez eux. Les rues et avenues sont prises par les eaux...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(AFP 09/08/17)
La France, qui a l'intention d'ouvrir au Niger et au Tchad des centres d'examen pour les candidats à l'asile, fera des "propositions" "à la fin de l'été", a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. "Nous sommes en réflexion pour vérifier le côté opérationnel de centres d'orientation que nous mettrions en place à la fois au Tchad et au Niger pour contribuer à maîtriser les flux de migrations", a-t-il affirmé en réponse à la questions d'un député. "Cela devrait nous amener à avoir des propositions d'action (...) à la fin de l'été", a-t-il ajouté. Paris étudie la question "en relation étroite avec les autorités nigériennes et tchadiennes, avec le Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies,...
(APA 09/08/17)
Six enseignants tchadiens exerçant dans la capitale N’Djaména, ont été évacués d’urgence à l’hôpital général de référence nationale de la capitale, blessés par des tirs d’un militaire, en fin de journée, ce mardi. Les enseignants venus nombreux pour le contrôle et la vérification des diplômes, ont eu des altercations ayant conduit le seul militaire en faction à ouvrir le feu sur eux. Le Building de Sabangali abritant le ministère de l’éducation nationale, est totalement, quadrillé, par la police anti-émeute. Le ministre de la sécurité publique, des responsables de la police et gendarmerie ainsi que le procureur de la République, sont descendus, sur le lieu de recensement, du contrôle et vérification des diplômes et pièces administratives des enseignants. Selon des sources...
(Xinhua 08/08/17)
Le Tchad, à l'instar des pays du monde, célèbre du 1er au 7 août la Semaine mondiale de l'allaitement maternel sous le thème "Ensemble protégeons l'allaitement". Le gouvernement mise sur la sensibilisation pour relever un taux qui y reste très faible. Aucun pays au monde ne respecte entièrement les recommandations en matière d'allaitement maternel, d'après un nouveau rapport de l'UNICEF et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) établi en collaboration avec le Collectif mondial pour l'allaitement maternel, une nouvelle initiative visant à accroître les taux d'allaitement maternel à l'échelle mondiale. Il ressort du Tableau d'évaluation de l'allaitement maternel dans le monde (The Global Breastfeeding Scorecard), un examen des pratiques d'allaitement dans 194 pays, que seuls 40% des enfants de...
(APA 08/08/17)
Les magistrats tchadiens ont décidé de boycotter le démarrage de la session criminelle de la cour d’Appel du tribunal de grande instance de la capitale, N’Djaména, prévue lundi. Le Syndicat des Magistrats du Tchad (SMT), dans un communiqué publié samedi, annonce une grève de trois jours allant du lundi au mercredi prochains. Pour les magistrats tchadiens, malgré leur bonne volonté de travailler, leurs revendications sont restées sans satisfaction Ils ont estimé aussi que leur grille salariale n’a pas changé, regrettant que cette grille soit la plus faible dans la catégorie professionnelle du pays. Le traitement des magistrats est constitué en grande partie de leurs indemnités, déplore le Syndicat des Magistrats du Tchad qui souligne que ses membres exigent le renouvellement...
(Xinhua 08/08/17)
A l'appel de leur syndicat, les magistrats tchadiens observent dès ce lundi une grève de trois jours pour protester contre le niveau très bas de leurs salaires, l'amputation de leurs indemnités, et pour réclamer le renouvellement des membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Réunis vendredi en assemblée générale dans la salle des audiences du Palais de justice de N'Djamena, les magistrats ont déploré que leur grille salariale reste à ce jour la plus faible de tous les corps des fonctionnaires du Tchad et, par conséquent, ce sont les indemnités qui constituent l'essentiel de leur traitement. "Les magistrats jouent un rôle incontournable dans la répression de toutes les criminalités, à savoir les détournements des deniers publics, les actes de...
(Jeune Afrique 05/08/17)
La présence de Boko Haram dans la zone a plongé les habitants de la région du bassin du Lac Tchad dans une grande insécurité, beaucoup font le choix de l'exil ailleurs dans leur pays ou dans un pays voisin. Jeune Afrique fait le point sur une situation qui n'a de cesse d'évoluer. Depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009, la situation sécuritaire dans la région du bassin du Lac Tchad tend à s’aggraver et nombreux sont les habitants contraints de fuir. Le nombre de personnes déplacées dans la région s’élève aujourd’hui à plus de deux millions d’individus. D’autres, déplacées depuis longtemps, reviennent, notamment du Cameroun. Une situation que Volker Türk, haut-commissaire assistant du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) en charge...
(APA 03/08/17)
33 dossiers incluant des cas d’assassinat, meurtre, association de malfaiteurs, viol d’infanticide, vol à main armée ainsi qu’une affaire pour détournement de derniers publics, sont inscrits au rôle de la cour criminelle d’Abéché, la capitale de l’Est du Tchad, dont les audiences ont démarré, mercredi La cour d’appel d’Abéché, chef-lieu de la région du Ouaddaï, à l’Est du Tchad, tient sa première session criminelle de l’année grâce à l’appui financier du Programme d’appui à la justice au Tchad (PRAJUST). Le procureur Général, près la cour d’appel d’Abéché, Namia Fulgent, s’est félicité de cet appui financier, rappelant que depuis 2015, les sessions ordinaires des cours criminelles n’ont pas eu lieu surtout dans les provinces. M. Namia Fulgent reconnait qu’il est nécessaire...
(France TV Info 03/08/17)
Alors que les chances de limiter le réchauffement de la planète à + 2°C, objectif fixé par la COP21 de Paris, sont pratiquement inexistantes selon des scientifiques américains, il apparaît quasi certain à des climatologues allemands qu'une forte hausse de la température, loin d'assécher la bande du Sahel déjà envahie par le désert, va provoquer dans la zone des arrivées d'eau massives. A rebours de l'idée généralement admise et d'autres théories sur la stérilité grandissante du Sahel, frontière entre le sud du Sahara et la savane sur toute la largeur du continent africain, des chercheurs du PIK (Potsdam Institute for Climate Impact Research) affirment, projections à l'appui, que le climat de cette vaste zone de 5 millions de km² va...
(AFP 02/08/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, ont affirmé mardi à Bamako l'engagement de leurs deux pays à élargir le soutien à la création d'une force anti-jihadiste du G5 Sahel. La ministre française a achevé mardi au Mali une tournée entamée au Tchad, en passant par le Niger, pour une visite avec son homologue allemande de trois des pays du G5 Sahel, qui comprend également le Burkina Faso et la Mauritanie. Les deux ministres européennes ont été reçues par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et ont eu des entretiens tripartites avec le ministre malien de la Défense Tiéna Coulibaly. Au cours de leurs entretiens avec M. Keïta, "il...
(La Voix de l'Amérique 02/08/17)
Dans l'est du Tchad, les habitants de la sous-préfecture de Hadjer Hadid, dans la région du Ouaddaï, n’ont pas accès à l'eau potable. La population s’approvisionne avec des puits creusés dans le lit du Ouaddi en provenance du Soudan. Cela pose des risques sanitaires. Estimée à 50.000 habitants environ pour une superficie de plus de 1000 km2, la population de la sous-préfecture de Hajer Hadid, a pour souci majeur l’eau. Les châteaux d’eau, construits par le gouvernement en 2011, sont tombés en panne un an après. Entre-temps, les ONG ne fournissent plus d’eau. Pour leur survie, les habitants ont recours à l’eau des puits creusés sur le lit du Ouaddi Hamra, situé à 2 km de la ville par certains...
(MondAfrique 02/08/17)
Les mesures prises en France pour lutter contre l’immigration illégale constituent un inventaire à la Prévert qui transpire le souffre et la peur. Depuis une décennie, il y eût pêle-mêle – et pour ne citer que les plus polémiques- la création du Ministère de l’immigration et l’identité nationale sous Sarkozy, les aides au retour vers les pays de l’Est qui aidaient surtout à revenir vers l’hexagone, la réforme contestée du droit d’asile en 2015… La dernière proposition en date a marqué les esprits par son audace poussée à l’extrême. La semaine dernière, en parallèle de « son » sommet sur la Libye, Emmanuel Macron a annoncé la création au cours de l’été de hotspots (ou centres avancés) de traitement des...
(AFP 01/08/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, a affirmé lundi à Niamey que la force des pays du G5 Sahel "trouvera la solution aux problèmes" des attaques jihadistes récurrentes dans la région et bénéficiera du soutien de l'opération française Barkhane. "Nous sommes convaincus que c'est la force conjointe du G5 Sahel qui trouvera la solution aux problèmes (des attaques jihadistes) de la région", a souligné Mme Parly, qui a visité le nouveau Poste de commandement (PC) de la force que sont en train de mettre sur pied les Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie, dans une des plus grandes casernes de Niamey. Florence Parly qui venait du Tchad a effectué cette visite avec son homologue allemande Ursula von der...

Pages

(Agence Ecofin 12/07/17)
A l’occasion du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), le 11 juillet à Yaoundé, le gouverneur Abbas Mahamat Tolli, a démenti la rumeur sur les projets de dévaluation du FCFA dans la zone Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad). « Les rumeurs sur la dévaluation du FCFA ont cours depuis quelques temps. Entretenues sur les réseaux sociaux et par une certaine presse, ces mesures apparaissent de manière épisodique sur la scène sous-régionale depuis le milieu des années 90, après la dévaluation intervenue le 12 janvier 1994. Ce phénomène n’est donc pas nouveau. Et, comme les autres fois, ces rumeurs sont sans aucun fondement. La spécificité aujourd’hui est que cette rumeur touche...
(Xinhua 11/07/17)
Le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2017 dépasse les 275 milliards F CFA (environ 550 millions de dollars), selon la loi de finances rectificative adoptée lundi par l'Assemblée nationale. Le nouveau collectif budgétaire, élaboré dans une conjoncture défavorable et persistante, établit les prévisions de recettes à la somme de 690 milliards F CFA contre 692 milliards dans la loi initiale, et les dépenses à 966 milliards F CFA contre 937 milliards initialement. Le...
(Xinhua 11/07/17)
Le Tchad a engagé deux cabinets de renom, la Banque Rothschild comme conseil financier depuis le 10 mai 2017, et le cabinet Cleary Gottlieb comme conseil juridique depuis le 18 mai 2017 pour renégocier des termes du contrat de prêt et de commercialisation du pétrole brut tchadien par la société Glencore, a déclaré lundi son ministre des Finances et du Budget, Christian George Diguimbaye. "À ce jour les cabinets commis ont défini les objectifs et arrêté les options de renégociation", a précisé M. Christian George Diguimbaye qui s'exprimait devant l'Assemblée nationale lors de l'adoption de la loi de finances rectificative 2017. En 2013, le gouvernement tchadien a contracté un emprunt de 1,3 milliard de dollars américains auprès de la transnationale...
(Journaldutchad 10/07/17)
Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires Le Groupe de la Banque mondiale vient d’approuver un financement additionnel de 50 millions de dollars soit environ 30 milliards Fcfa, au Tchad. Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires. La Banque mondiale, accorde également un autre don de 65 millions de dollars soit environ 38 milliards Fcfa pour financer l’opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale. «Cette opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale vise à renforcer le programme de réformes déjà soutenu par les interventions antérieures, particulièrement...
(Jeune Afrique 10/07/17)
Sous la houlette du président français, un ambitieux programme visant à éradiquer les germes du jihadisme vient de voir le jour. On s’est beaucoup moqué des 8 millions d’euros promis d’ici à la fin de l’année par Emmanuel Macron, le 2 juillet à Bamako, comme contribution à la nouvelle force conjointe G5 Sahel (FC-G5S), sous forme de 4×4 tactiques ou de matériel de transmission. Une goutte d’eau comparée aux 423 millions d’euros jugés nécessaires par le président Ibrahim Boubacar Keïta pour équiper et entretenir 5 000 combattants anti­terroristes dans les cinq pays. On a moins commenté sa promesse, autrement importante, de confier à l’Agence française de développement (AFD) le soin de financer en cinq ans pour 200 millions d’euros de projets...
(La Tribune 07/07/17)
Le Tchad va bientôt se doter d’une centrale solaire de 32 mégawatts. Financée par la Banque africaine de développement (BAD), l’infrastructure sera installée au cœur de la capitale du pays, N’Djamena. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme énergétique lancé la BAD au Tchad. Détails. C'est une centrale solaire de 32 mégawatts qui sera bientôt construite au Tchad à N'Djamena, la capitale du pays. L'infrastructure sera financée par la Banque africaine de développement (BAD) partenaire active du Tchad. Le montant de l'investissement pour la centrale n'est pas encore dévoilé mais le vice-président de la Banque africaine de développement, Hamadou Hott, s'est rendu, mercredi 05 juillet au Tchad, pour rencontrer le président Idriss Déby Itno afin d'échanger avec lui...
(APA 06/07/17)
Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un accord triennal dans le cadre de la facilité de crédit étendue (ECF) au Tchad pour environ 312,1 millions soit plus de 187,26 milliards FCFA. L’annonce a été faite par le ministre tchadien des Finances et du Budget, Christian George Diguimbaye, au cours d’un point de presse, mercredi,à Ndjamena. Selon le ministre Christian George Diguimbaye, ce montant est destiné ...
(Financial Afrik 05/07/17)
Après le Cameroun et le Gabon, c’est autour du Tchad de bénéficier des accords du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de la Facilité élargie de crédit. En effet, l’institution financière internationale a approuvé une aide financière de 312 millions de dollars pour le Tchad. L’octroi de ce prêt arrive dans un contexte où le pays est confronté à une situation économique difficile. Avec une chute drastique des prix du pétrole. Les fonds serviront donc à améliorer la gestion économique du pays pour augmenter les recettes publiques, tout en renforçant le processus mis en place par le gouvernement tchadien pour la diversification de l’économie, une des recommandations fortes du FMI. D’après les informations publiées, sur les 312 millions de...
(Agence Ecofin 05/07/17)
Au cours du débat, à Libreville, portant sur les solutions devant être apportées à la résolution de la crise économique et financière qui frappe singulièrement le Gabon, et globalement les pays de la Cemac, l’économiste Jean-Jacques Ekomie de l’université Omar Bongo s’est prononcé sur le destin du FCFA, en cette période où les économies communautaires subissent de plein fouet les affres de la conjoncture. Ainsi pour lui, «il va de soi que si la mise en œuvre du Plan de relance n’est pas réussie, et que la situation continue à se dégrader, probablement, d’autres mesures d’ajustement pourront être envisagés, y compris l’ajustement monétaire. C’est-à-dire la dévaluation», tranche l’économiste selon des propos rapportés par Gabon Review. Car, d’après l’économiste, la question...
(APA 04/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) sera animé mercredi avec l’émission de 28 milliards de francs CFA que solliciteront le Cameroun, la Centrafrique, le Congo et le Gabon a-t-on appris mardi d’après le calendrier publié par la Banque centrale. Sur la base de ce calendrier, le Gabon qui sollicite la plus grosse enveloppe, entend lever 11 milliards de francs CFA au moyen d’une émission de Bons du Trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 26 semaines. La deuxième enveloppe revient au Congo qui se propose de mobiliser 8 milliards de francs CFA de BTA d’une durée de maturité de 13 semaines. Le Cameroun pour sa part ambitionne de...
(Radio Vatican 04/07/17)
(RV) « Je suis un archevêque sans cathédrale…pour combien de temps ? Dieu seul sait ! ». C’est ainsi que s’exprime, avec humour, l’archevêque de N’Djamena, Mgr Edmond Goethbe Djitangar, dans une Lettre adressée « aux amis et partenaires de l’archidiocèse de N’Djamena », lors de son dernier déplacement à Rome pour revoir le pallium des mains du Pape François (29 juin 2017). L’humour est pourtant accompagné de « pincement de cœur » car l’archidiocèse de N’Djamena est actuellement sans cathédrale. L’église-cathédrale est en effet en chantier depuis 2013, mais la reprise des travaux tarde, faute des moyens financiers. Voilà pourquoi Mgr Djitangar lance un appel à l’aide. Bénie en 1965, celle qu’on appelait alors Cathédrale Notre Dame de l’Assomption,...
(Agence Ecofin 04/07/17)
Le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), institut d’émission commun aux six Etats de la Cemac, sera très animé ce 5 juillet prochain. Quatre des six pays de cet espace communautaire, à savoir le Cameroun, le Gabon, le Congo et la RCA, y émettront des titres publics pour tenter de lever une enveloppe globale de 28 milliards de francs Cfa. Le plus gros demandeur de la séance d’adjudication du 5 juillet 2017 est le Gabon, qui ambitionne de lever 11 milliards de francs Cfa, au moyen d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 26 semaines. Idem pour la RCA, qui tentera d’engranger 4 milliards de francs Cfa. Le Trésors...
(Jeune Afrique 03/07/17)
Le conseil d'administration du FMI a approuvé un accord triennal de 312,1 millions de dollars pour le Tchad, soit 160% du quota du pays, dans le cadre de son programme de facilité élargie de crédit (FEC). Annoncée dans un communiqué publié le 30 juin, cette décision autorise un premier décaissement immédiat de 48,8 millions de dollars. Ce prêt de 312,1 millions de dollars réparti sur trois ans vise à soutenir la stratégie de stabilisation et de relance du pays. Le conseil d’administration du FMI a également entériné l’annulation du programme de FEC précédent. Dans son communiqué, le FMI estime que les politiques prévues par le nouvel accord vont permettre de catalyser un soutien accru des partenaires du Tchad. Ce programme...
(Agence Ecofin 03/07/17)
(Agence Ecofin) - En moins d’une semaine, le Tchad est devenu le troisième pays producteur de pétrole dans l’espace CEMAC à bénéficier d’un tel programme, après le Cameroun et le Gabon. Le premier a bénéficié d’un prêt de 666 millions de dollars et le second de 642 millions de dollars. Durement frappée par la chute des prix du pétrole dont elle dépend énormément, l’économie tchadienne va bénéficier d’un prêt de 312 millions $ du FMI, qui s’étendra sur les trois prochaines années. Cette facilité est destinée à stimuler les recettes publiques en soutenant le programme national de diversification de l’économie. Selon Reuters, 48,8 millions de dollars seront immédiatement débloqués mais aucune information n’a filtré concernant les prochains versements des comptes...
(Xinhua 03/07/17)
Les chefs d'Etat du G5 Sahel et de la France ont souligné "le lien intrinsèque" entre les actions de sécurité et de défense, les efforts politiques et les initiatives en faveur du développement, dans une déclaration adoptée à l'issue d'un sommet extraordinaire tenu ce dimanche à Bamako. Pour les chefs d'Etat du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanien, Niger, Tchad), le président de la République française, Emmanuel Macron, ces trois axes se soutiennent mutuellement et doivent donc progresser en parallèle. Conscients des liens indissociables entre sécurité et développement, ajoute le texte, les chefs d'Etat sont convenus de la nécessité d'assurer l'accompagnement des opérations militaires et sécuritaires par des actions économiques, sociales, culturelles, d'éducation et de dé-radicalisation pour attaquer les causes...
(Xinhua 30/06/17)
Le gouvernement tchadien et l'Agence néerlandaise pour l'entreprise ont signé, mercredi à N'Djaména, une convention de don d'un million d'euros pour le financement des études pour la réhabilitation et l'extension des adductions d'eau potable de la capitale tchadienne. Ces études qui dureront un an, permettront d'élaborer un plan de projet complet pour la réhabilitation et l'extension du système d'eau potable dans la zone urbaine et périurbaine de N'Djaména à l'horizon 2021. "Les réformes structurelles de la Société tchadienne des eaux (STE) ont permis de convaincre les bailleurs à financer l'hydraulique urbaine auparavant désertée", a déclaré Siddick Abdelkérim Haggar, ministre tchadien de l'Eau et de l'Assainissement. La ville de N'Djaména n'est desservie actuellement qu'à hauteur de 30% et ce projet vise...
(Xinhua 30/06/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a inauguré, mercredi dans la capitale, un nouvel hôtel 5 étoiles, le Radisson Blu, d'un coût global dépassant les 60 milliards F CFA (environ 120 millions de dollars), sur fonds propres de l'Etat tchadien. Situé au bord du fleuve Chari qui traverse N'Djaména, la capitale tchadienne, le Radisson Blu compte 175 chambres (dont 38 suites) offrant notamment un accès internet Wifi gratuit. "Cet établissement vient créer au moins 300 emplois directs et améliorer la capacité d'accueil de N'Djaména . Car de moins de 200 chambres il y a une dizaine d'années, nous sommes arrivés aujourd'hui à plus de 4.000 chambres", a déclaré le président Idriss Déby Itno. "Avec ce nouvel hôtel, le Tchad est...
(APA 29/06/17)
La société des hydrocarbures du Tchad (SHT) va se lancer dés octobre prochain à la production du pétrole par la mise en développement des champs de Sidigui, localité située à quelque 200 kilomètres de la capitale N’Djaména, a-t-on appris à l’issue du conseil d’administration de la société tenu récemment. Selon le président statutaire de la SHT, Nagoum Yamassoum, par ailleurs secrétaire général de la présidence de la République, le conseil a approuvé un accord de coopération globale signé entre la SHT et le...
(Jeune Afrique 29/06/17)
En difficulté, le Cameroun bénéficie d'une aide du FMI de 666,2 millions de dollars assortie d'un ajustement peu douloureux. Le Fonds lui demande de moins emprunter et de mieux choisir ses investissements. Avec un budget et des réserves mis à mal par la chute des cours du pétrole et par ses efforts militaires contre Boko Haram, le Cameroun s’est vu accorder, lundi 26 juin, par le Conseil d’administration du Fonds monétaire internationale (FMI) un prêt de 666,2 millions de dollars, dont 171,3 millions immédiatement disponibles, au titre de la « Facilité élargie de crédit ». Il est le deuxième pays de la CEMAC après le Gabon a bénéficié d’une telle aide. En contrepartie, il s’est engagé à mener à bien...
(Xinhua 28/06/17)
Les travaux de développement intégré du champ pétrolier et gazier de Sédigui, dans la région du Lac Tchad, démarreront en octobre 2017, a annoncé mardi à Xinhua Nagoum Yamassoum, président du conseil d'administration de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT), l'entreprise publique qui détient le permis d'exploitation. Le conseil d'administration de la SHT a approuvé l'accord de coopération globale signé entre la société publique et deux groupes étrangers dont le chinois Panjin Liaohe Oilfield Chenyu Group, a précisé Nagoum Yamassoum, par ailleurs Secrétaire général de la présidence de la République du Tchad. Cet important projet ...

Pages

(Sud Quotidien 27/05/13)
Historique ! Les «Lions» du Sénégal ont remporté la coupe d’Afrique des nations de Beach Soccer, en battant en finale, hier, dimanche 26 mai 2013, les «Eléphants» de la Côte d’Ivoire (4-1), sur la plage Brija de Al Jadida au Maroc. Les poulains de Amadou Diop Boy Bandit conservent ainsi leur titre de champions d’Afrique, acquis il y a deux ans sur la plage d’Ain Diab de Casablanca. Décidée à jouer les grands rôles, sur la terre marocaine, la bande à Jean Koukpaki n’a fait qu’une bouchée des ivoiriens qui ont été mené très rapidement par l’éternel Koukpaki. Ngalla Sylla corse l’addition avant que Ibrahima Baldé n’ajoute un 3ème but. Les «Eléphants» profitent d’un relâchement des «Lions» et réduisent le...
(Journal du Tchad 24/05/13)
Les jeunes footballeuses tchadiennes feront partie des équipes qui prendront part à la compétition Airtel Jeunes Talents Cecus (Club Espace Culturel et Sportif) reste aujourd’hui, une des meilleures équipes féminines de la capitale tchadienne Ndjamena. Personne ne veut être absent lorsque cette équipe dispute un match. L’année dernière, elle a été à la hauteur du championnat Airtel Jeunes Talents de Nairobi au Kenya où les jeunes footballeuses tchadienne ont occupé la 4ème place. De retour au pays, l’équipe de football féminin a été accueilli en héroïne avec une parade motorisée à travers la ville. Cette année, Club Espace Culturel et Sportif se lance à nouveau dans l’aventure et se prépare pour la compétition. «Nous nous préparons pour répondre à l’attente...
(Journal du Tchad 17/05/13)
L’événement du stade Idriss Mahamat Ouya était marqué par la signature d’un protocole entre la FTFA et la société de téléphonie mobile Airtel Tchad Pour la 3ème année consécutive la société de téléphonie mobile Airtel Tchad et la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) organisent le tournoi regroupant les jeunes joueurs de moins de 17 ans. Ce sont les joueurs venus des différents clubs de plusieurs régions du pays qui se retrouvent à ce grand rendez-vous sportif. Un cadre de brassage, d’union mais aussi qui permet aux techniciens de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) appuyé par la société de téléphonie mobile Airtel Tchad de détecter les jeunes talents. Pour les organisateurs, Airtel Jeunes Talents représente un événement sportif...
(22 Septembre 28/02/13)
Yamoussoukro sera la capitale des bolides les 1er, 2 et 3 mars 2013, à la faveur de la 39e édition du rallye Côte d’Ivoire-Bandama. Une épreuve qui ouvre le calendrier du championnat d’Afrique des rallyes. Pour le président de la Fédération ivoirienne du Sport automobile (Fisa), Alain Ambrosino, le pari de l’organisation doit être gagné si la Côte d’Ivoire veut faire partie des grandes courses au niveau africain. Selon lui, l’objectif à long terme, c’est de repositionner le Bandama suite à son intégration au championnat d’Afrique des rallyes. « Notre but, c’est de tout faire pour que le Bandama soit le meilleur rallye en Afrique. Et cela passe par une bonne organisation avec la présence de grands pilotes et d’excellentes...

Pages

( 24/06/13)
Le journaliste Éric Topona, secrétaire général de l’Union des journalistes tchadiens (UJT), a été interpellé dans la matinée du 6 mai 2013 lorsqu’il s’est présenté à un tribunal de N’Djamena, où un juge d’instruction l’avait convoqué pour témoigner dans l’affaire Jean Laokolé, un jeune blogueur incarcéré depuis le 22 mars 2013 pour « diffamation ». Accusé de « nuire à l’ordre constitutionnel », Éric Topona a été placé en détention en vertu d’un mandat d’arrêt et immédiatement transféré au centre de détention d’Am Sinene, dans la banlieue de N’Djamena, au sein duquel les conditions de détention mettent en danger la vie des prisonniers. Au cours de l’année passée, Éric Topona a fait l’objet à plusieurs reprises de manœuvres de harcèlement...
(Tchadactuel 24/06/13)
Le vœu a été émis par le ministre de la de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine lors d’une rencontre avec les partenaires à Phnom Penh au Cambodge. Lors d’une rencontre qu’il a eu avec M. Fallo Baba Keita, directeur de l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) basée à Porto Novo au Benin et en présence de M. Souayibou Varissou, directeur adjoint du Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain basé en Afrique du Sud, de l’Ambassadeur Permanent du Tchad auprès de l’UNESCO, M. Mahamat Saleh Adoum Djérou, de la Directrice du patrimoine Culturel, Mme Tangar Odette ainsi que du Secrétaire général de la Commission nationale de l’UNESCO, Abdelkerim Adoum Bahr, le Ministre de la Culture, des Arts...
(Slate Afrique 22/06/13)
Après des arrestations de plusieurs journalistes, c'est maintenant au tour de RSF de voir interdit d'entrée au Tchad. Ambroise Pierre, responsable du bureau Afrique de Reporters sans frontières, devait se rendre à N’djamena du 20 au 25 juin 2013, pour s’entretenir avec les autorités et rencontrer des journalistes tchadiens ainsi que certains confrères emprisonnés. Mais sa demande de visa a été refusée par le gouvernement tchadien, rapporte l’AFP. RSF dénonce une «manœuvre dilatoire» qui intervient dans un climat déjà tendu. Selon l’organisation, «plusieurs arrestations abusives» de journalistes ont lieu entre mars et mai dernier dans le cadre d’un complot présumé, explique l’AFP. Lire la suite sur: http://www.slateafrique.com/285887/tchad-journalistes-en-danger-rsf
(RFI 21/06/13)
L'ONG Reporters sans frontières (RSF) affirme avoir été empêchée de se rendre au Tchad. Ambroise Pierre, le responsable Afrique de l'organisation devait se rendre dans le pays pour rencontrer trois journalistes emprisonnés. RSF dénonce depuis plus d'un an la dégradation de la liberté de la presse dans le pays. Le point sur les dossiers qui opposent RSF au gouvernement. L'ONG Reporters sans frontières (RSF) n'est pas la bienvenue au Tchad. Ambroise Pierre, le responsable Afrique de l'organisation avait prévu de rendre visite aux trois journalistes emprisonnés dans le pays et de discuter de leur cas avec les autorités. Mais il n'avait pas réussi à obtenir un visa. L'ambassade lui demandait une lettre d'invitation du ministère de la communication qui ne...
(Challenges 21/06/13)
L'ONG Reporters sans frontières (RSF) a déclaré jeudi avoir été empêchée de se rendre au Tchad, où plusieurs journalistes ont été emprisonnés ces derniers mois dans le cadre d'un complot présumé. Les autorités tchadiennes, "par des maneuvres dilatoires, viennent de faire échouer une mission de l'organisation à N'Djaména", sa demande de visa n'ayant pas abouti, dénonce RSF dans un communiqué. Le représentant de RSF "devait se rendre au Tchad du 20 au 25 juin 2013 pour s'entretenir avec des journalistes tchadiens, rendre visite à ses confrères emprisonnés (...) et être reçu par certaines autorités de l'Etat", explique le communiqué. "Notre organisation n'a aucune mauvaise intention vis-à-vis du Tchad et souhaitait simplement se rendre sur place", notamment pour "marquer notre solidarité...
(Journal du Tchad 20/06/13)
Présent comme observateur, le ministre tchadien de la Culture et une forte délégation tchadienne participent aux travaux de la 37ème session Profitant de son passage à Phnom Penh au Cambodge, le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock a pris activement part à la 2ème table ronde de cette grande rencontre qui a eu lieu le 17 juin dernier. Elle regroupait autour de Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco au palais de la paix de Cambodge, les pays africains que sont le Botswana, le Cap Vert, le Kenya, le Mali, le Niger, la Namibie, la Tanzanie, le Cameroun, l’Afrique du Sud, la Sierra Leone et l’Ouganda. Intervenant à son tour...
(Journal du Tchad 20/06/13)
Une dizaine d’artistes de tout bord attendus et un défilé de mannequins atypiques habillés par les créateurs de mode Mike Sylla et Clay Apenouvon. Au Tchad, la proportion de la population ayant accès à l’eau potable en permanence est très médiocre. A peine 17% en milieu rural. De ce fait il est difficile de lui faire appliquer les règles d’hygiène. Une situation qui les expose à aux nombreuse maladies liées aux mauvaises conditions d’accès à l’eau et à l’assainissement. Dans le contexte du Tchad, comme dans une majorité de pays sahéliens, la corvée d’eau revient à la femme et à la jeune fille. Elles y passent des heures et des jeunes. Toute chose qui contribue à les priver du droit...
(L'Avenir Quotidien 17/06/13)
Ce festival de grande d’envergure va se dérouler du 10 au 24 octobre 2013 à Chicago, l’une des villes les plus vivantes des Etats-Unis. Et il va réunir plus des réalisateurs en provenance de plus de 50 pays, venus partager plus de 150 films avec le public de Chicago. Cette année, l’accent sera beaucoup mis sur les films venant d’Afrique. Avec le soutien de l’Academy of Motion Pictures Arts and Sciences, la 49ème Festival International de Cinéma de Chicago présente le programme Spotlight Africa. Ce dernier programme mettra en valeur les œuvres les plus novatrices et les plus grands talents du continent africain. C’est au sein de cette culture cinématographique florissante que sera choisie une sélection de films d’auteurs indépendants...
(Burkina24 14/06/13)
Nous l’avions déjà dit : la langue française est en déclin. La francophonie reste une notion abstraite et son rayonnement sur le monde n’est plus que le reflet d’une splendeur passé jadis aidée par le fait colonial. Guidé par un sursaut de nationalisme linguistique et d’identité culturelle les peuples africains se referment ou effarouchent la langue de Molière en créant un français populaire à la sauce africaine. Désormais classé à la cinquième place dans le monde le français fait face à une concurrence dont la plus menaçante est l’anglais qui pollue désormais le vocabulaire francophone. La langue française des élégances classiques et des références littéraires semble confrontée à une simplification et une ouverture forcée pour intégrer les autres langues si...
( 12/06/13)
À Paris, au Trocadéro, Place des Droits de l’Homme, le 08 juin 2013 où de nombreux soutiens lui ont rendu visite. Afin de sensibiliser et de faire réagir l’opinion public en France, et au Tchad – parce que là-bas, on ne peut que se taire à cause des représailles – l’homme et l’artiste Kaar Kaas Sonn a décidé le 4 juin 2013 de faire une grève de la faim en lien avec, dit-il « les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, pour protester contre le flou de la justice tchadienne (…) ; pour attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad (…) et obtenir la libération de ces personnes détenues sans respects des règles...
(Tchadactuel 07/06/13)
Reporters sans frontières adresse un message de soutien et de solidarité aux journalistes Eric Topona et Moussaye Avenir de la Tchiré, ainsi qu’à l’écrivain et blogueur Jean Laokolé, tous trois détenus dans le camp d’Amsinene, à Ndjaména. Les deux premiers ont été arrêtés par les autorités tchadiennes les 6 et 7 mai 2013 tandis que le troisième est emprisonné depuis le 22 mars dernier. L’organisation réitère sa demande en faveur de leur libération immédiate. « Nous pensons quotidiennement à ces trois hommes à qui nous espérons pouvoir rendre visite dans les meilleurs délais. Le Tchad s’est longtemps targué de ne compter aucun journaliste emprisonné. Ce n’est désormais plus le cas. Outre le fait qu’elle est intolérable pour les personnes concernées,...
(Alwihda 06/06/13)
Après l'avoir annoncé à travers les réseaux sociaux, l'artiste tchadien Kaar Kaas Soon a entamé depuis le 4 juin dernier une grève de la faim en France plus précisemment à Laval, il s'oppose fermement aux arrestations "arbitraires" qui ont eût lieux après l'incident du 1er Mai au Tchad... Après l'avoir annoncé à travers les réseaux sociaux, l'artiste tchadien Kaar Kaas Soon a entamé depuis le 4 juin dernier une grève de la faim en France plus précisemment à Laval, il s'oppose fermement aux arrestations "arbitraires" qui ont eût lieux après l'incident du 1er Mai au Tchad, il estime que la France peut intervenir et faire quelquechose, sa santé est plutôt inquiétante ce troisième jour de grève risque de s'avérer sans...
(Tchadanthropus 04/06/13)
Voilà ce que nous avons pu lire hier soir sur la page Facebook de l’artiste franco-tchadien Kaar Kaas Soon. Bonjour à toutes et à tous ! Je vous informe qu’à partir de demain, mardi, 4 juin 2013 J’entame une grève de la faim pour : - protester contre les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, suite à ce que le gouvernement a nommé « tentative de déstabilisation du pays » depuis le 1er mai dernier ; - protester contre le flou de la justice tchadienne dans cette affaire ; - attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad dans cette affaire ; et ; - obtenir la libération de ces personnes détenues sans respect...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(Afriquinfos 30/05/13)
Loin du regard et des bruits de la presse internationale, le Tchad a posé les bases de l’érection sur son sol de la seconde plus grande basilique d’Afrique. Ampliar Foto © saintfirmin.over-blog.com. Vue générale sur la Basilique Notre Dame de la paix de Yamoussoukro La célèbre basilique de Yamoussoukro (en Côte d’Ivoire) va avoir dans 36 mois une concurrente de taille en Afrique. Cette concurrence s’élèvera de la capitale tchadienne, Ndjamena. Quartier Habéna, Commune du 7ème arrondissement au bord du fleuve Chari, non loin d’un pont à double voie constituent les coordonnées géographiques de cette œuvre architecturale naissante. Les mensurations de cette maison du Seigneur qui verra le jour au Tchad parlent d’elles-mêmes : elle sera bâtie sur 18.500 m²,...
(Tchadanthropus 24/05/13)
“L'ancien Président-Poète doit se retourner dans sa tombe devant l'association de son nom à celui d'un des dirigeants africains les plus incultes que l'Histoire politique du Continent ait produite“. Il est, décidément, des leçons qu'on n'est plus prompt à réciter qu'à mettre en application. S'exprimant à New York le 25 septembre 2012 à la 67ème session de l'Assemblée Générale des Nations Unies, le tout nouveau Président sénégalais disait « En Afrique et dans le reste du monde, le Sénégal salue et soutient l'avancée de la démocratie et des libertés fondamentales. Nous déplorons que certains, refusant l'évidence que le destin de l'homme est de vivre libre, n'offrent, en réponse aux aspirations légitimes de leur peuple, que la violence atroce contre des...
(Le Parisien 22/05/13)
Le cinéma africain "a besoin" du festival de Cannes pour "banaliser" sa présence et lutter contre son "invisibilité" à l'étranger, a affirmé mercredi le cinéaste tchadien Mahamat-Saleh Haroun, en compétition officielle avec son film "Grigris", renvoyant aussi les cinéastes de son continent à leur "responsabilité". "Je pense que c'est important que l'Afrique soit présente à Cannes. Et il faut que l'on se batte pour faire des films importants, qui soient présents dans les grands rendez-vous cinématographiques. Le cinéma a besoin d'Afrique, et l'Afrique a besoin de ces rendez-vous importants comme Cannes. Il faut que notre présence soit vraiment banalisée", a indiqué le réalisateur. "J'estime que ces festivals là sont importants, parce que nos films sont déjà invisibles. Il n'y a...
(Journal du Tchad 17/05/13)
Le livre de l’universitaire française a été publié aux Editions Karthala à Paris La note de l’éditeur Comment vit-on du métier des armes dans un pays marqué par la récurrence des rébellions et des répressions? Que font les combattants quand ils ne sont pas mobilisés par la guerre? Et, au fond, qu’est-ce qu’être un combattant ou un ancien combattant? A partir d’une enquête menée au Tchad auprès de ces hommes, ce livre interroge le recours aux armes quand celui-ci devient à la fois une forme ordinaire de la lutte politique et un métier. En suivant les trajectoires des combattants qui passent d’une faction à une autre, de la rébellion à l’armée, et empruntent parfois des chemins qui mènent en Libye,...
( 17/05/13)
Des organisations sénégalaises, regroupées au sein de la coalition Droit d’asile et la liberté d’expression (DALE), ont réclamé, jeudi à Dakar, le retour au Sénégal du journaliste-blogueur et réfugié tchadien Makaïla Nguebla, expulsé du pays en raison de « son engagement en faveur de la démocratie et des droits humains ». « Nous condamnons avec la dernière énergie cet acte et réclamons son retour (M. Nguebla) au Sénégal, le pays de la Téranga et terre d’asile depuis des millénaires », a déclaré Mamadou Mignane Diouf, coordonnateur du Forum social sénégalais (FSS) et membre de la coalition DALE, au cours d’une conférence de presse. Par la voix de M. Diouf, les organisations concernées ont menacé de monter « d’un cran dans...
( 17/05/13)
Après un premier communiqué adressé á la presse nationale et internationale, le comité DALE qui regroupe des associations, organisations, activistes et blogueurs avertit les autorités sénégalaises sur le cas de Makaila, expulsé du Sénégal vers la Guinée le 07 mai dernier. En conférence de presse ce matin à Dakar, les membres du DALE (Droit d'asile et la liberté d'expression) ont déroulé leur plan d'action pour le retour du journaliste blogueur qui vivait à Dakar depuis 2005. Ainsi donc, une rencontre avec le président de la République, le Pm, le ministre de l'Intérieur et de la justice est prévue dans les jours à venir. Au cas où cette rencontre n'aura pas lieu, une marche de protestation sera organisée par le comité...

Pages

(La Tribune 23/08/17)
Dans un communiqué officiel publié ce 23 Août, le Tchad a annoncé avoir décidé la fermeture de l’ambassade du Qatar à N’Djamena. Le pays d’Idriss Déby accuse Doha de continuer dans les « tentatives de déstabilisation du Tchad à partir de la Libye ». La décision du Tchad, qui a déjà rappelé son ambassadeur pour consultation en juin dernier, fait certainement suite aux événements du weekend avec l’attaque par un groupe rebelle lourdement armé, d’une patrouille de l’armée à la frontière avec la Libye. Dans un communiqué de presse daté de ce mercredi 23 Août et signé par son chef de la diplomatie, Hissène Brahim Taha, le Tchad a annoncé avoir suspendu ses relations diplomatiques avec le Qatar. « Le...
(La Tribune 21/08/17)
Les entreprises tchadiennes s’arrachent sans cesse les gros contrats d’infrastructures dans l’Extrême-Nord du Cameroun, damant ainsi le pion aux opérateurs locaux. Une situation qui inquiète les autorités locales qui entendent jouer, désormais, la carte de la mobilisation pour tirer vers le haut les sociétés nationales. L'heure est à la réflexion chez les autorités de l'Extrême-Nord du Cameroun. Objet : trouver le moyen de contrer l'offensive tchadienne sur les marchés des infrastructures dans la région. Selon en effet les révélations du comité régional de suivi de l'exécution physico-financière du Budget d'investissement public (BIP) 2017 faites lors de leur deuxième session et révélées par le trihebdommadaire régional...
(La Tribune 21/08/17)
L'Etat tchadien donne rendez-vous à ses bailleurs de fonds les 7 et 8 septembre prochains dans la capitale française, Paris. Le pays organise une table ronde sur son Programme national de développement 2017-2021 et tentera de décrocher des financements auprès de ses divers partenaires. Les autorités tchadiennes prévoient une conférence de haut niveau les 7 et 8 septembre 2017 à Paris, capitale française, pour le financement du Programme national de développement 2017-2021 (PND 2017-2021). D'après le ministre de l'économie et de la planification du développement, Ngueto Tiraina Yambaye, le but de cette table ronde de Paris est de « développer des synergies et de mobiliser les énergies pour la transformation de l'économie et de la société tchadienne ». Il s'agit...
(La Tribune 19/08/17)
La banque de l’habitat du Tchad (BHT) a officiellement lancé ses activités le mercredi 16 Août, devenant ainsi le 9e établissement bancaire du pays. D’un capital initial de 10 milliards de Fcfa, cette banque publique entend ainsi contribuer au développement économique du Tchad en mettant l’accent sur l’accès des populations aux logements conformément à la stratégie nationale du pays en la matière. C'est parti pour la Banque de l'Habitat du Tchad (BHT). Depuis ce mercredi 16 Août, le neuvième établissement bancaire du pays a en effet démarré ses activités à partir de son siège de N'Djamena. « Le lancement officiel des activités de la BHT intervient dans un contexte économique particulier mais nous avons des ambitions et des objectifs que...
(RFI 16/08/17)
48 heures après les attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso et le Mali, le conseil de sécurité de l'ONU a souligné mardi 15 Août l'urgence de déployer la force anti-terroriste du G5 Sahel dans les zones transfrontalières. L'ONU avait voté à l'unanimité une résolution le 21 juin dernier saluant l'initiative des cinq pays du Sahel (Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie, Mali). Mais si tout le monde s'accorde sur l'importance politique d'une telle force, les financements eux restent encore très insuffisants pour que le G5 Sahel devienne pleinement opérationnel.
(Le Monde 16/08/17)
Notre chroniqueur souligne la prédation des élites ouest-africaines et l’aveuglement – voire l’approbation – de la communauté internationale. Par Laurent Bigot (chroniqueur Le Monde Afrique) Lorsque les médias parlent du Sahel, c’est pour évoquer la menace terroriste sous toutes ses formes – une menace bien réelle, comme l’ont récemment montré l’attentat à Ouagadougou, le 13 août, ou les attaques contre les Nations unies au Mali, le lendemain. C’est également le cas pour les autorités françaises, qui communiquent abondamment sur le sujet afin de vanter et de justifier le déploiement de l’opération militaire « Barkhane » dans la bande sahélo-saharienne (BSS en langage militaire). Or le sujet central du Sahel n’est pas celui-là. Le terrorisme, ou plutôt la montée en puissance...
(RFI 14/08/17)
Le Tchad a annoncé, jeudi 10 août, sa décision de supprimer l'obligation de visas pour les ressortissants des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Joint par RFI, Hissein Brahim Taha, ministre tchadien des Affaires étrangères, souligne que son pays devient ainsi le premier à mettre en application une décision prise par les chefs de l’État de l'organisation régionale, il y a plus de quatre ans.
(La Voix de l'Amérique 11/08/17)
L'activiste Bruno Guelkor, arrêté en début de semaine à Moundou, dans le sud du Tchad, alors qu'il imprimait des t-shirts en soutien à l'opposant Laokein Médard, lui-même en prison, a été remis en liberté, a appris l'AFP jeudi de source judiciaire. L'artiste-peintre qui avait été arrêté lundi "a été libéré hier (mercredi), mais son matériel comme ses machines pour l'impression des t-shirts n'a pas été restitué", a indiqué à l'AFP Boniface Mouandilmadji, avocat de l'opposant en prison. "Toute personne rencontrée à Moundou vêtue d'un t-shirt avec la photo de Monsieur Laokein Kourayo Médard se voit arracher son habit. Cela constitue un acte dégradant et humiliant", avait écrit l'un des leaders de l'opposition Saleh Kebzabo dans un communiqué daté de lundi...
(Dw-World 11/08/17)
Alors que dans moins d'un mois se tiendra, en France, une réunion du Club de Paris pour parler endettement, le président Idriss Déby Itno a entamé des consultations avec l'opposition tchadienne. "On va continuer à exiger" (Mahamat Ahmat Alhabo, opposition) Le principal regroupement de l'opposition, le Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement a répondu présent à l'invitation du président tchadien mais n'a pas cédé sur sa principale revendication : le FONAC exige la mise en place d'un dialogue national pour débattre des nombreux problèmes que rencontre le pays. Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter Mahamat Ahmat Alhabo, le coordonateur du mouvement, par ailleurs ancien candidat à l'élection présidentielle d'avril 2016. Lire sur: http://www.dw.com/fr/lopposition-tchadienne-reste-ferme/a-40050046
(BBC 11/08/17)
Le Tchad a annoncé jeudi qu'il accorde la libre circulation sur l'ensemble de son territoire aux ressortissants des Etats membres de la communauté économique et monétaire d'Afrique centrale. Selon le ministre tchadien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération internationale, Hissein Brahim Taha, les ressortissants de la zone Cemac n'auront plus besoin de visas pour entrer dans le pays. "Tout ressortissant de l'un des Etats membres, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée Equatoriale, détenteur d'une pièce d'identité sécurisée (Passeport ou carte d'identité) en cours de validité, n'est plus soumis à l'obligation de visa d'entrée ou d'autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas 3 mois en territoire tchadien", a déclaré le ministre. Cette décision devrait faciliter...
(Dw-World 10/08/17)
La crise post-électorale continue de plonger le Tchad dans une impasse socio-politique. Les activités tournent au ralenti dans tous les secteurs. Une conférence des partenaires financiers devrait se tenir à Paris. "Dès qu’il y a un peu d’argent qui vient, il se volatilise très vite." (Saleh Kebzabo) Le marasme socio-économique frappe le Tchad depuis la réélection d’Idris Deby en août dernier. Une réélection contestée par l’opposition et suivie dans le pays par une vague de protestations et de grèves des fonctionnaires dans plusieurs secteurs clés comme la santé et l’éducation. L’effondrement des prix du pétrole sur le marché international a sensiblement aussi affecté l’économie du Tchad, qui dépend en grande partie des revenus pétroliers. D'où les espoirs que suscite cette...
(RFI 10/08/17)
Au moins cinq enseignants ont été blessés par balles mardi 8 août au siège du ministère de l'Éducation nationale à Ndjamena. L’agent de sécurité qui a tiré a été arrêté et une enquête a été ouverte. Selon le ministre de l’Intérieur, il s’agirait d’un « tir de sommation raté ». Une enquête a été ouverte. Un agent de protection a fait feu, mardi 8 août, alors que des centaines de professeurs se trouvaient au siège du ministère de l’Éducation, à Ndjamena, pour des démarches administratives dans le cadre du recensement en cours des enseignants. « Il y a eu un peu de désordre, un peu de débordement. Chacun voulait passer, chacun voulait déposer son dossier, qui ont provoqué des bousculades...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(RFI 09/08/17)
Les arrestations se succèdent après l’interpellation et la mise en examen de Laoukein Médard, ancien candidat à l’élection présidentielle tchadienne et ancien maire de Moundou, la capitale économique du pays. Lundi 7 août, l’un de ses neveux a été arrêté pour avoir confectionné des t-shirts à son effigie. Le neveu de Laoukein Médard a été arrêté lundi matin à Moundou. Artiste-peintre et imprimeur, il avait imprimé les t-shirts de soutien à son oncle. Il a été arrêté dans son atelier, qui a été saccagé et vidé. Cette nouvelle interpellation intervient dans un contexte très tendu, après...
(RFI 08/08/17)
Au Tchad, une vingtaine de chefs de partis d'opposition ont été empêchés samedi 5 août de rendre visite en prison au maire de Moundou, Lokein Médar. Des forces de sécurité les ont interceptés aux abords de la maison d'arrêt de cette ville. Des fouilles ont donné lieu à des altercations entre les forces de sécurité et les opposants. L'un de ceux-ci, Mahamat Adoum, président du Parti national républicain, a tenté de filmer la scène avec son téléphone. Ce qui lui a valu d'être interpellé, selon Neatobei Bidi Valentin, un député qui faisait partie de la délégation. De son côté, le ministre tchadien de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, confirme l'arrestation de l'opposant. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170805-tchad-chefs-parti-opposition-empeches...
(RFI 08/08/17)
L’opposant tchadien Mahamat Adoum a été libéré dimanche 6 août. Le président du Parti national républicain (PNR) avait été arrêté la veille, samedi, à Moundou. Avec d’autres chefs de partis d’opposition, il voulait rendre visite à l’ancien candidat à la présidentielle Laokein Médard. Ils en avaient été empêchés par les forces de sécurité. « Nous sommes en train de reculer trente ans en arrière. Il n’existe plus ce que l’on appelle une démocratie au Tchad. C’est lamentable. » Interrogé par RFI après avoir été libéré, dimanche 6 août, le président du PNR, n’a pas de mots assez durs pour condamner le pouvoir tchadien. « Ils sont en train de repousser cette démocratie, pour nous amener à un État où le...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces temps-ci où la monnaie connait de plus en plus de contestations. Selon Alex Segura-Ubiergo, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, relayé par le quotidien gabonais progouvernemental L'Union, il y a de quoi s'inquiéter des conséquences de...
(La Tribune 05/08/17)
Le gouvernement tchadien vient de valider un Plan numérique étalé sur quatre ans dont l’objectif est de moderniser l’administration publique. Le coût global est estimé à plus de 300 milliards de Fcfa. Un budget qui soulève plusieurs interrogations quand on sait que le Tchad fait déjà face à une crise économique sévère. Un plan «ambitieux» pour connecter le Tchad à l'ère du Numérique. Étalé sur quatre ans entre 2017-2021, le Plan numérique Tchad est décliné en quinze programmes et soixante projets. Objectif : mettre en place un environnement favorable à l'éclosion du numérique au Tchad qui poursuit son expansion, mais de manière timide. Une administration moderne pour un service public de qualité Avec ce nouveau plan, il s'agira concrètement de...
(Jeune Afrique 05/08/17)
La présence de Boko Haram dans la zone a plongé les habitants de la région du bassin du Lac Tchad dans une grande insécurité, beaucoup font le choix de l'exil ailleurs dans leur pays ou dans un pays voisin. Jeune Afrique fait le point sur une situation qui n'a de cesse d'évoluer. Depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009, la situation sécuritaire dans la région du bassin du Lac Tchad tend à s’aggraver et nombreux sont les habitants contraints de fuir. Le nombre de personnes déplacées dans la région s’élève aujourd’hui à plus de deux millions d’individus. D’autres, déplacées depuis longtemps, reviennent, notamment du Cameroun. Une situation que Volker Türk, haut-commissaire assistant du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) en charge...
(France TV Info 03/08/17)
Alors que les chances de limiter le réchauffement de la planète à + 2°C, objectif fixé par la COP21 de Paris, sont pratiquement inexistantes selon des scientifiques américains, il apparaît quasi certain à des climatologues allemands qu'une forte hausse de la température, loin d'assécher la bande du Sahel déjà envahie par le désert, va provoquer dans la zone des arrivées d'eau massives. A rebours de l'idée généralement admise et d'autres théories sur la stérilité grandissante du Sahel, frontière entre le sud du Sahara et la savane sur toute la largeur du continent africain, des chercheurs du PIK (Potsdam Institute for Climate Impact Research) affirment, projections à l'appui, que le climat de cette vaste zone de 5 millions de km² va...

Pages