Mercredi 18 Avril 2018

Tchad

(AFP 15/02/18)
e chanteur sénégalais Baaba Maal a annoncé sur la BBC sa démission de son rôle d'ambassadeur de l'ONG Oxfam, éclaboussée par un scandale sexuel, devenant la deuxième célébrité à claquer la porte après l'actrice britannique Minnie Driver. "Ce qui s'est passé, sur le plan humain, est répugnant et déchirant", a-t-il déclaré mardi soir dans l'émission BBC Newsnight. "C'est très triste. Les personnes vulnérables, particulièrement les enfants, devraient toujours être protégées", a-t-il ajouté. "De ce fait, je me dissocie immédiatement d'Oxfam". L'ONG basée en Grande-Bretagne Oxfam est au centre d'un scandale après des révélations sur le recours...
(RFI 15/02/18)
Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de NDjaména a tenu un point de presse hier pour faire le point des manifestations qui secouent le pays depuis plusieurs semaines. Fonctionnaires, militants de la société civile et étudiants sont vent debout contre les mesures d'austérité du gouvernement. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées au cours des manifestations et hier, le procureur a rappelé qu'il n'aura aucune tolérance contre ceux qui vont à l'encontre de la loi. Premier point de la communication du procureur, le verdict contre la quarantaine de personnes interpellées pendant les manifestations contre les mesures d'austérité. « Le tribunal a relaxé trois [personnes, ndlr] sur la base de vice de procédure. Il y en...
(Agence Ecofin 15/02/18)
La Suisse a procédé le lundi 12 février, au lancement de sa nouvelle stratégie de coopération 2018-2021 avec la Tchad. Accompagnée d’un engagement financier d’un montant total de 100 millions de francs suisses (environ 107,4 millions $ / 56,8 milliards FCfa), cette stratégie s’articule autour de trois axes principaux. Il s’agit notamment ; du domaine de la citoyenneté, de la paix et de la prévention de la violence ; du domaine de l’éducation de base et de la formation professionnelle et enfin, du domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire. « Je suis satisfait de constater que le Plan national de développement présenté lors de la Table ronde de Paris définit habillement la manière dont le Tchad veut répondre...
(Xinhua 15/02/18)
Au Tchad, les recettes fiscales seront désormais bancarisées, selon des conventions signées mardi par le ministère des Finances et la plupart des banques locales, dans le but d'empêcher les déperditions et d'accroître les recettes de l'Etat. Les usagers des services des douanes, des impôts et des domaines sont appelés à verser les recettes administratives dans des banques primaires du pays. "La signature de ces conventions est un moment historique pour le Tchad, dans le processus de sécurisation de ces recettes", a déclaré Abdoulaye Sabre Fadoul, ministre tchadien des Finances et du Budget. Selon les conventions, une quinzaine de sites jugés stratégiques sont retenus à N'Djaména, la capitale, et dans certaines régions du pays pour recevoir ces recettes. Ce nombre sera...
(AFP 15/02/18)
En plein scandale des accusations de viols et de recours à des prostituées au sein de l'ONG Oxfam qui éclabousse tout le secteur de l'humanitaire, l'ONG Médecins sans frontières a dévoilé mercredi avoir recensé 24 cas de harcèlement ou abus sexuels en son sein en 2017. L'ONG internationale, créée en France mais qui compte 40.000 employés permanents dans le monde, a indiqué dans un communiqué avoir été saisie de 146 plaintes ou alertes reçues par sa direction. Ce recensement n'est sans doute que partiel car l'ONG n'y inclut pas "les cas directement gérés par les équipes sur le terrain et non signalés au siège" opérationnel à Paris. "Bien que les signalements d'abus soient en augmentation régulière, MSF est consciente que...
(La Tribune 15/02/18)
Les arriérés de cotisation des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale ont grimpé en flèche ces dernières années, pour atteindre 35 milliards de francs CFA. La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) fait face depuis quelques années à des arriérés non apurés de ses pays membres. A en croire le conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation, Mangaral Banté, qui s'exprimait ce 13 février dans la capitale tchadienne Ndjamena, à l'ouverture d'un atelier régional sur le rapport provisoire de l'étude d'évaluation du mécanisme de financement autonome de la CEEAC, l'instance sous-régionale cumule actuellement des arriérés qui s'élèvent à 35 milliards de francs CFA. «L'institution fait face à un problème de sous-financement chronique qui s'aggrave...
(AFP 14/02/18)
Dix-sept personnes ayant manifesté contre l'austérité et la mauvaise gouvernance au Tchad, ont été condamnés mercredi à quatre mois de prison ferme pour "trouble à l'ordre public", a appris l'AFP de source policière. "Sur les 94 personnes interpellées dans le cadre des différentes manifestations qui ont eu lieu la semaine dernière, 17 ont été condamnées à quatre mois de prison ferme pour trouble à l'ordre public, destruction de biens, attroupement non autorisé et coups et blessures volontaires sur les éléments des forces de l'ordre", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police, Paul Manga. Ces dix-sept manifestants condamnés ont été écroués à la maison d'arrêt de N'Djamena, a poursuivi le porte-parole de la police, indiquant que les 77 autres...
(RFI 14/02/18)
Le Tchad fait face depuis le 25 janvier à une grogne sociale sans précédent. Grève générale illimitée à l'appel des syndicats, opérations tintamarres de protestation des élèves et étudiants... Tous sont vent debout contre les mesures d'austérités et la mauvaise gouvernance dans ce pays, et accusent aujourd'hui le pouvoir du président Idriss Deby d'user de plus en plus de la répression. Partout à travers le pays, syndicalistes, étudiants, opposants ou activistes de la société civile dénoncent une répression accrue. Dernier cas en date, Doba. Une dizaine de personnes auraient été arrêtées lundi après une « opération tintamarre » lundi matin. Des bruits de casseroles, des cris et des coups de sifflets avaient réveillé cette ville du sud du pays. Depuis,...
(Xinhua 14/02/18)
Le gouvernement tchadien va apurer, selon un schéma mis en place par un comité technique, une partie de la dette intérieure, soit plus de 50 milliards de francs CFA de façon directe et par compensation des impôts, a annoncé récemment le ministre tchadien des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul. "Plus de 12 milliards de francs CFA des impayés des biens et services seront réglés à partir de ce mercredi", a déclaré M. Fadoul dans un communiqué rendu public lundi. Concernant les créances des grandes entreprises, 40 milliards de francs CFA sont prévus au titre de compensations. "Nous avons un certain nombre de grandes entreprises qui doivent des montants plus ou moins importants au titre de diverses taxes, des...
(Xinhua 14/02/18)
Les arriérés de cotisations des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) s'élèvent à 35 milliards de francs CFA, a déclaré mardi dans la capitale tchadienne, Mangaral Banté, conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation. "L'institution fait face à un problème de sous-financements chronique qui s'aggrave au fil des temps. Le taux de recouvrement des contributions des Etats membres est en baisse régulière. Il est passé de 73% en 2013 à 11% en 2017", a fait remarquer M. Banté qui s'exprimait à l'ouverture d'un atelier régional sur le rapport provisoire de l'étude d'évaluation du mécanisme de financement autonome de la CEEAC en cours depuis mardi à N'djamena. "En même temps, le stock des arriérés des contributions...
(La Tribune 13/02/18)
Sur fond de crise sociale généralisée, le gouvernement tchadien vient de débloquer 12,3 milliards de francs CFA pour payer une partie de sa dette intérieure au bénéfice des seuls opérateurs offrant des biens et services à l'Etat, appelés «bons de commandes administratives». Les grandes entreprises, elles, devraient patienter le temps que l'Etat prépare les 40 milliards qui leur sont prévus à titre de compensation. Les patrons des PME tchadiennes se frottent déjà les mains. Le ministre tchadien des Finances et du budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, a annoncé le lundi 12 février que l'Etat débloquera une enveloppe de 12,2 milliards de Fcfa pour s'acquitter d'une partie de sa dette intérieure. «J'ai le plaisir de vous informer que nous avons l'autorisation de...
(APA 13/02/18)
APA-N’Djamèna (APA) - Les chefs religieux tchadiens, qui mènent depuis jeudi une médiation entre les syndicats et le gouvernement, ont fait part de leur optimisme quant à une sortie de crise, notamment la fin de la grève générale qui paralyse le pays. Réagissant après une première rencontre à la bourse du travail avec les centrales syndicales, l’archevêque métropolitain de N’Djaména, Monseigneur Edmond Djitangar, a appelé les deux parties à faire des concessions. L’archevêque a ajouté qu’il ne pouvait y avoir accord sans un vrai dialogue. «Si un accord n’est pas trouvé, cela veut dire qu’il y a échec de dialogue. En tant que religieux, nous pouvons dire que nous n’acceptons pas l’échec, tant qu’il y a la vie et l’espérance»,...
(APA 13/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Cinq morts et 21 blessés dont certains graves ont été enregistrés dans un accident de la route survenu ce dimanche, a-t-on appris de sources sécuritaires. L’accident est survenu lorsqu’un bus de transport interurbain assurant la liaison entre la capitale N'Djamena et Abeche chef-lieu de la région de Ouaddai, à l'est du pays, s'est renversé. La route à la sortie nord de N'Djamena est dans un état dégradé. La cause de l'accident serait liée à une perte du volant par le conducteur du bus. Des témoins des villages environnants non loin du lieu de l'accident, confient avoir vu certains accidentés dans un état grave. Les victimes ont été transférées à l'hôpital de l’Amitié Tchad-Chine, dont le...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Suite à de nombreuses critiques venant de l'international, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed a été écarté du poste de secrétaire permanent du G5 Sahel, au profit de Maman Sidikou. Lors du quatrième sommet du G5 Sahel, le 6 février dernier, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel, a été remplacé à mi-mandat par son compatriote Maman Sidikou. Respecté au sein de cette structure, il était notamment depuis des mois la cible des critiques des grands bailleurs de fonds, l’Union européenne (UE) en tête, qui lui reprochaient son manque d’entregent, la fréquence de ses voyages et un fort intérêt pour les questions de développement, au détriment de celles portant sur la défense et la sécurité. Lire la suite...
(APA 12/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Le gouvernement tchadien a débloqué près de 13 milliards de FCFA pour payer la dette intérieure, précisément, les impayés des biens et services des opérateurs économiques, a-t-on appris, lundi, de sources proches du ministère des finances et du budget. L’opération de paiement pourrait débuter cette semaine, ont précisé les mêmes sources. Par cette action, le gouvernement souhaite soulager les opérateurs économiques, relancer l’économie nationale et répondre à certaines urgences sociales supportées par les opérateurs économiques. Les 13 milliards FCFA concernent uniquement les opérateurs qui offrent des biens et services à l’Etat...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Démis de ses fonctions de ministre de la Culture ce 8 février, Mahamat Saleh Haroun dit être parti de sa propre volonté, suite à une mésentente avec le gouvernement : il a refusé de dresser la liste des fonctionnaires en grève au sein de son administration. Au sein du gouvernement tchadien, certains expliquent plutôt son départ par son tempérament frondeur, peu apprécié en haut lieu. Jeudi 8 février, le conseil de cabinet du gouvernement du Tchad, présidé par le Premier ministre Pahimi Padacket Albert, aborde l’épineuse question du mouvement social qui touche, notamment, les agents du secteur public, en grève illimitée depuis la fin janvier pour protester contre les coupes opérées sur leurs salaires. Les ministres prennent la parole à...
(APA 12/02/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - La grève générale au Tchad qui en est à sa troisième semaine se fait le plus sentir dans les hôpitaux, centres et districts de santé dont la majorité sont fermés, au grand dam des malades. En ce lundi matin, l’Hôpital général de référence nationale de N’Djamèna (HGRN) n’a pas son ambiance habituelle dans la mesure où l’accès est strictement interdit à toutes personnes, sauf les malades admis en urgence et leurs accompagnateurs. «Tous les malades en état critique étaient, systématiquement, orientés vers l’HGRN. Mais, depuis la fin du service minimum, les salles sont presque vides», témoigne, un vigile en faction aux services des urgences. Les cas les plus poignants sont ceux des malades déjà hospitalisés. Une infirmière...
(Xinhua 12/02/18)
Au Tchad, 4,4 millions de personnes (sur une population totale de 14,7 millions), soit près d'une personne sur trois, ont besoin d'assistance humanitaire en 2018, selon le nouveau plan de réponse humanitaire lancé vendredi par le gouvernement tchadien et la communauté humanitaire. Ils ont appelé à la mobilisation de 544 millions de dollars pour mettre en oeuvre des interventions d'urgence. Le plan de réponse humanitaire 2018, dont Xinhua a obtenu une copie, a trois objectifs: sauver et préserver la vie et la dignité des populations affectées, réduire leur vulnérabilité à travers le renforcement de la résilience, et contribuer à la protection des populations vulnérables et renforcer la redevabilité envers les populations affectées. Dans un contexte de faible développement, le Tchad...
(Agence Ecofin 12/02/18)
Alors qu'on attend toujours le communiqué final qui sanctionne la quatrième réunion du comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC) qui s'est déroulée à Douala le 2 février 2018 dernier, l'Agence Ecofin a pu obtenir quelques éléments de propositions effectuées par le groupe de travail. Pour le futur marché financier unique de la sous-région, le groupe de travail a proposé 8 mesures dont l'objectif sera de générer de la liquidité pour les investisseurs. Ces mesures, pour être appliquées, nécessiteraient une volonté politique forte de la part des Etats membres de la CEMAC. Ils sont en effet invités à favoriser les arrivées en bourses des sociétés partiellement ou totalement contrôlées par des capitaux publics...
(AFP 09/02/18)
Le Tchad ne connaîtra pas de nouvelles mesures d'austérité cette année, a promis le ministre des Finances tchadien, alors que le pays est en proie à une importante grogne sociale après la mise en oeuvre de réformes contraignantes début 2018. "Il n'y aura pas d'autres coupes (dans les salaires des fonctionnaires) pour l'année", a indiqué le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, dans un entretien jeudi à l'AFP. Le gouvernement a coupé en janvier de 50% les primes ou indemnités des fonctionnaires - déjà réduites de 50% en 2016 - entrainant une forte grogne sociale, marquée par une grève générale du service public et des manifestations systématiquement interdites par les autorités. L'impôt sur le revenu a aussi...

Pages

(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(RFI 04/12/17)
Le docteur Abba Siddick est mort, vendredi 1er décembre, à Paris, à l'âge de 93 ans. Son corps sera rapatrié au Tchad, son pays, pour lequel il s'est battu contre le colonisateur français, dans les années 50. RFI a pu joindre, ce dimanche matin, Acheikh Ibn Oumar, ancien ministre tchadien des Affaires étrangères qui l’a bien connu. Après l'indépendance, Abba Siddick (né en 1924), alors jeune médecin, participe à la création du Frolinat, première grande rébellion du nord et de l'est tchadien. Dans les années 1970, aux côtés de Saadi Goukouni Weddeye, il est l'un des principaux chefs de la rébellion qui prend le pouvoir, au début des années 1980, à Ndjamena. Son fils, Amine Abba Siddick est aujourd'hui l'ambassadeur...
(AFP 27/11/17)
La France va ajuster ses opérations extérieures au Moyen-Orient ainsi qu'au Sahel, alors que ses armées sont engagées sur de multiples fronts, affirme le chef d'état-major des Armées, le général François Lecointre, dans un entretien au Journal du Dimanche. "Sur Barkhane (force anti-jihadiste française de 4.000 hommes déployée dans le Sahel, ndlr), je vais intensifier le soutien à nos partenaires du G5 Sahel pour qu'ils deviennent plus autonomes (...) en essayant de réduire autant que possible mon empreinte au sol". Le G5 Sahel, qui regroupe cinq pays de la région...
(RFI 24/11/17)
La Cnuced (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) a publié ce jeudi 23 novembre son rapport 2017 sur les pays les plus pauvres du monde. Il y en a 47 aujourd’hui, dont 33 africains. La Cnuced s’est intéressée cette année à l’accès à l’énergie moderne dans ces pays. Trois indicateurs définissent les pays les moins avancés : le revenu national brut par habitant, le taux d’accès à l’éducation et aux services de santé, ainsi qu'un indice reflétant la capacité à résister aux chocs économiques et environnementaux. Autres caractéristiques communes : des économies peu diversifiées et un accès extrêmement limité à l’électricité. Certains pays regorgent d'hydrocarbures et de minerais, qu’ils exportent souvent bruts, comme l'Angola, la République...
(RFI 24/11/17)
Près de 500 migrants, dont la moitié mineurs, ont été sauvés par une opération d'Interpol. L'organisation internationale de police criminelle l'a annoncé jeudi 23 novembre par communiqué. L'opération « Epervier » a été menée simultanément dans cinq pays d'Afrique de l'Ouest. Tchad, Mali, Mauritanie, Niger et Sénégal… C'est à travers tout le Sahel qu'Interpol a mené son opération entre le 6 et le 10 novembre. Au total, 40 trafiquants ont été arrêtés. Ils seront poursuivis pour « traite des êtres humains, travail forcé et exploitation d'enfants ». Mendicité, prostitution, travaux forcés... La liste des activités imposées à leurs victimes est longue. Interpol n'a néanmoins pas communiqué sur les nationalités de ces trafiquants ni sur les juridictions devant lesquelles ils devraient...
(AFP 22/11/17)
Un "atout supplémentaire" dont l'usage sera strictement encadré: pour les aviateurs français engagés dans l'opération Barkhane, l'armement prochain des drones de surveillance déployés dans le ciel sahélien leur permettra de lutter plus efficacement contre les jihadistes. "Aujourd'hui on est déjà capables de guider des bombes (au laser) avec nos drones. La différence, c'est que demain la bombe sera sous les plumes du (drone) Reaper", explique le lieutenant colonel Romain (son nom de famille reste confidentiel pour des raisons de sécurité), chef du détachement de drones sur la base aérienne de Niamey.
(Xinhua 21/11/17)
A l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance, célébrée lundi à l'initiative de l'UNICEF, des enfants tchadiens occupent des rôles de premier plan dans les médias, la vie politique, le sport et le monde du spectacle pour exprimer leur appui aux millions de leurs semblables qui ne peuvent pas aller à l'école, ne sont pas protégés et sont déracinés. L'UNICEF célèbre la Journée mondiale de l'enfance, qui marque l'anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant, en organisant des "prises de commandes" par des enfants, des événements de premier plan et d'autres activités de mobilisation des enfants dans plus de 130 pays, pour leur donner les moyens de contribuer à sauver la vie d'autres enfants, à défendre...
(RFI 18/11/17)
Trente-sept ministres des Affaires étrangères africains se sont réunis ce vendredi 17 novembre à Washington à l’invitation du secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson. Il s’agissait du premier grand rendez-vous diplomatique entre l’administration Trump et le continent. Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, ancien patron d’une grande compagnie pétrolière, a résolument orienté les débats sur le développement économique et les investissements. Mais le préalable pour assurer le développement c’est la sécurité. Et les Africains ont insisté sur la question du Sahel. Soulemane Zeraboussa, ministre du Commerce, représentait la Côte d’ivoire à ce rendez vous : « Nous souhaitons que les Etats Unis en fassent plus pour le G5 Sahel. Nous en parlons avec beaucoup...
(AFP 16/11/17)
Le directeur de publication d'un hebdomadaire indépendant tchadien, arrêté fin octobre après avoir publié un article sur à une affaire de trafic présumé d'immatriculations d'un avion vers la Syrie, a été finalement relaxé et remis en liberté, a appris l'AFP jeudi auprès de son avocat. Juda Allahodoum, directeur de la publication du journal Le Visionnaire, a été libéré après que le juge a estimé "l'infraction non constituée", a déclaré Me Francis Djoloulbe. "Le tribunal a dit le droit en rendant une décision irréprochable et je ne peux que me réjouir", s'est félicité M. Djoloulbe. M. Allahodoum avait été arrêté à la suite d'une plainte du parquet pour la parution d'un article en Une consacré à une affaire d'immatriculation d'avion qui...
(Jeune Afrique 16/11/17)
La ministre française des Armées était à Dakar au Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Mise en place de la force conjointe du G5 Sahel, évolution de l'opération Barkhane, lutte contre le terrorisme... Florence Parly répond aux questions de Jeune Afrique. C’était sa première visite à Dakar en tant que ministre des Armées. Les 13 et 14 novembre, Florence Parly, 54 ans, s’est rendue dans la capitale sénégalaise pour assister à la quatrième édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, organisé avec le soutien des autorités françaises. Elle y a notamment rencontré les présidents sénégalais et malien, Macky Sall et Ibrahim Boubacar Keïta, avec lesquels il a largement été question de...
(AFP 15/11/17)
La force conjointe du G5 Sahel, qui vient d'achever sa toute première opération, sera jugée non seulement sur son efficacité contre les jihadistes, mais aussi son respect des droits de l'Homme, préviennent organisations internationales et responsables militaires. Juste après le lancement de cette opération, aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger au début du mois, le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les droits de l'Homme, Andrew Gilmour, a effectué une visite au Mali, une première, selon la Mission de l'ONU dans ce pays, la Minusma. Il y a insisté sur la nécessité de respecter les droits de l'Homme, afin de ne pas s'aliéner les populations, ni le soutien international, essentiel à la viabilité de cette...
(APA 14/11/17)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Au Tchad, cela fait plus de quatre mois que les automobilistes ne peuvent plus renouveler leurs cartes grises et autres permis de conduire. De même, les nouveaux conducteurs n’en trouvent pas. Et pour cause, la fabrication de ces documents est momentanément suspendue Aucune explication officielle n’a été avancée, mais sous couvert de l’anonymat une source proche des services d’immatriculation du ministère des Infrastructures, du désenclavement et des transports parle de panne de la machine spécialisée dans la fabrication des documents évoqués.
(RFI 13/11/17)
Trois dirigeants d'une rébellion tchadienne arrêtés en octobre au Niger seront-ils extradés vers leur pays d'origine ? C'est ce que demande Ndjamena, qui fait valoir une convention d'extradition signé avec Niamey, et rappelle que leur mouvement, le Conseil du commandement militaire pour le salut de la République, le CCMSR, actif en Libye, a revendiqué une attaque qui a coûté la vie à 12 soldats. Décryptage avec Me Bernard Schmid, avocat au barreau de Paris et spécialiste du droit d'asile. Me Bernard Schmid a participé à une conférence de presse, samedi 11 novembre à Paris, au cours de laquelle il a rappelé qu'on pouvait légitimement craindre pour la vie de ses clients s'ils étaient extradés vers le Tchad. Il en appelle...
(AFP 10/11/17)
L'UE compte afficher son soutien au G5 Sahel, qui a mis sur pied une force antijihadiste dans la région, en invitant les dirigeants de cette coalition à une réunion avec leurs homologues européens à Bruxelles le 14 décembre, a appris l'AFP vendredi de sources concordantes. Ce sommet "consacré au Sahel", selon un diplomate, devrait avoir lieu avant un conseil des 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE qui doit s'ouvrir le 14 décembre dans l'après-midi. Son objectif est de "continuer à soutenir financièrement et matériellement les besoins particulièrement importants de la force conjointe G5 Sahel, et de reposer la question de son financement au niveau européen", a expliqué ce diplomate.
(RFI 10/11/17)
Au Tchad, l'Union nationale des étudiants tchadiens durcit le ton suite à la décision des autorités fixant les inscriptions à 50 000 francs CFA. Alors que leur marche, prévue pour ce vendredi, est interdite par le gouvernement, les étudiants qui n'entendent pas se plier à la décision rendent responsable le gouvernement de tout ce qui adviendra. Au cours de la conférence de presse de ce jeudi 9 novembre, l’Union nationale des étudiants tchadiens (Unet) s’est montrée circonspecte vis-à-vis de la décision des autorités de l’enseignement supérieur de fixer les inscriptions à l’université, à 50 000 francs CFA (environ 76 euros). « Jusqu’à preuve du contraire, il n’y a aucun document juridique indiquant une inscription des étudiants à 50 000 francs...
(AFP 09/11/17)
La France va augmenter "sensiblement" - de plus d'un tiers - son aide au développement dans la région du Sahel, qu'elle lie à la lutte contre les violences des groupes jihadistes, a indiqué mercredi le nouvel envoyé spécial français pour le Sahel, Jean-Marc Châtaigner. "La France va augmenter sensiblement son aide au développement dans les pays de la région du Sahel pour faire face aux défis sécurité-développement qui se pose à cette région", a affirmé lors d'une conférence de presse M. Châtaigner, arrivé à Nouakchott mercredi.
(RFI 09/11/17)
Au Tchad, cela fait dix jours que les tribunaux du pays sont à l'arrêt à cause d'une grève « sèche » et illimitée des magistrats. Depuis, le nombre de détenus qui attendent d'être présentés à un juge, des affaires pendantes qui devraient être traitées, s'accumulent. Une situation qui risque de perdurer parce que la plupart des revendications des magistrats attendent, elles, toujours. Depuis une dizaine de jours, des détenus en garde à vue, des prisonniers qui attendent d’être fixés sur leur sort croupissent dans les commissariats et prisons parce que les magistrats sont en grève. Une situation inconfortable aussi bien pour les citoyens que pour l’image du pays, selon maître Athanase Mbaigangnon, bâtonnier de l’Ordre des avocats du Tchad :...
(La Tribune 08/11/17)
Le lancement de la première opération de la force anti-terroriste du G5 Sahel ce 31 octobre au Mali, au Burkina Faso et au Niger, avait suscité beaucoup d’espoir. Mais c’était sans compter sur la dure réalité du terrain. Les 500 militaires mobilisés dans le cadre de cette opération baptisée « Hawbi » butent en effet sur de sérieux « problèmes logistiques ». Détails. Des opérations ciblées aux conséquences désastreuses pour l'ennemi... Sur le papier, le plan d'attaque de la première opération de la force conjointe du G5Sahel, lancée ce 31 octobre au Mali...
(RFI 08/11/17)
Au Tchad, la Fédération africaine des journalistes (FAJ) demande la libération immédiate de Juda Allahondoum. Directeur de publication du magazine Le Visionnaire, il a été arrêté mi-octobre après un article sur une affaire d'immatriculation frauduleuse d'un avion vers la Syrie. Au Tchad, le directeur de la publication de l'hebdomadaire Le Visionnaire a été arrêté le 17 octobre dernier puis inculpé et incarcéré pour avoir publié un article consacré à une affaire d'immatriculation d'avion qui défraye la chronique à Ndjamena. Un Airbus A-340 américain a été utilisé à Damas par la compagnie nationale du régime syrien, après avoir reçu une immatriculation du Tchad. Plusieurs hauts-responsables, dont la ministre de l'Aviation civile et des dirigeants de l'Autorité du secteur ont été limogés...
(APA 07/11/17)
APA Ndjamena (Tchad) - Les personnes vivant avec le VIH/Sida au Tchad sont dans le désarroi ces dernières semaines, les hôpitaux du pays en charge d’assister les malades ne sont plus en mesure de les prendre en charge comme avant, a-t-on constaté. «On nous donne les ARV (anti rétroviraux) avec beaucoup de retard. Et parfois, on trouve les médicaments après le rendez qu’on nous donne. C’est difficile pour nous», se plaint Albertine, une patiente sous traitement à l’hôpital de l’Union de Chagoua, au milieu d’une foule de patients devant le bureau médecin traitant. Certains patients très calmes, ne pipent mot, tandis que d’autres échangent à voix basse, affichant l’air soucieux ou pensif. Après plus de quarante minutes d’attente, une infirmière...

Pages

(APA 23/10/17)
APA - Dakar (Senegal) - La commercialisation du brut du bassin pétrolier de Doba, au Sud du Tchad sera confiée, à partir du 2 janvier 2018, à la compagnie Esso Petrolum qui s’acquittera de sa facture « en espèces» au trésor public. L’information a été livrée par le ministre tchadien de l’Energie et du Pétrole, M. Béchir Madet dans une lettre adressée au président directeur général d’Esso Tchad, M. Christian Lenoble «Nous faisons référence à votre courrier du 16 octobre 2017 en réponse à notre courrier du 4 octobre 2017 vous notifiant de la décision de la République du Tchad de modifier le mode de perception des redevances dues par le Consortium sur la production totale...
(Agence Ecofin 21/10/17)
D’après les dernières prévisions du Département américain de l’agriculture (USDA), la récolte globale de coton du Mali, du Burkina Faso, du Tchad et du Sénégal devrait s’établir à 2,95 millions de tonnes durant la saison 2017/2018. Ce volume marque une légère progression de 2,75% par rapport à la saison précédente et s’explique non seulement par les bons prix d’achat minimum qui devraient encourager les producteurs de la fibre, mais aussi par les conditions météorologiques favorables. Cette performance sera principalement portée par le Mali et le Burkina-Faso qui fourniront 94% de la production totale. D’après l’USDA, pendant que le Burkina-Faso enregistrera un stock en hausse de 9,2% à 1,42 millions de tonnes affirmant ainsi son leadership, le Mali verra son volume...
(Xinhua 18/10/17)
Les autorités tchadiennes ont lancé mardi à N'Djamena les activités du Programme de développement de la résilience et de lutte contre l'insécurité alimentaire, d'un coût global de plus de 16 milliards de Francs CFA (près de 29 millions de dollars), financé par la Banque islamique de développement (BID). "Les attentes sont grandes", a déclaré Abdelkader Attidjani Koïboro, secrétaire général du ministère tchadien de la Production, de l'Irrigation et des Equipements agricoles, à propos de ce projet qui cible, de manière transversale et intégrée, les agriculteurs et agro-pasteurs vulnérables des seize régions situées dans les zones sahéliennes et sahariennes du pays. Après le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal, c'est au tour du Tchad de lancer ce projet...
(Agence Ecofin 18/10/17)
Après le Tchad au mois d’août dernier, c’est au tour de la République centrafricaine (RCA) d’ouvrir intégralement ses frontières aux ressortissants de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). En effet, le 13 octobre 2017, le ministre centrafricain de l’Intérieur, chargé de la Sécurité publique, Henri Wanzt-Linguissara, a signé une note circulaire portant sur la « matérialisation de la libre circulation des ressortissants de la Cemac, en application de la décision des chefs d’Etat lors de leur sommet extraordinaire du 26 juin 2013 ». Selon cette note, il est porté à la connaissance des responsables des administrations en charge de la gestion des frontières terrestres, aériennes et fluviales que « la libre circulation des ressortissants des six Etats...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) va apporter un appui financier de 3 milliards FCFA (environ 5,4 millions $) à la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), pour la mise en œuvre du projet d’amélioration de la gestion du lac Tchad à travers le renforcement de la résilience aux changements. L’accord de financement a été signé entre les deux institutions, le vendredi 06 octobre dernier à N’Djamena, la capitale du Tchad, abritant le siège du CBLT. Selon le PNUD, ce projet dont les travaux démarreront avant fin 2017, fait partie d’un programme d’actions stratégiques couvrant la période 2014-2021 devant permettre la mise en valeur de la région du lac Tchad. Le projet d’amélioration de la gestion...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Il faut s’attendre à des changements dans la supervision des activités de la Banque de développement de l’Afrique centrale (Bdeac). C’est ce qui ressort du conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), réuni le 26 septembre dernier, dans la capitale économique du Cameroun, Douala. Evoquant l’état de mise en œuvre de la convention de financement existant entre les deux institutions communautaires, le conseil a souligné « l’urgence qu’il y a à assujettir la Bdeac à un organe de supervision externe ». Dans la même logique, les administrateurs ont réitéré la nécessité pour la Bdeac d’être accompagnée dans ses activités par la Beac. Le Conseil a rappelé que, « le déblocage par la Beac de tranches de...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine vient de libérer des fonds supplémentaires au profit du Cameroun, du Nigéria, du Tchad et d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, mobilisés contre les deux groupes terroristes Boko Haram et l'Etat islamique. Selon le responsable américain qui s'exprimait lundi dernier...
(APA 05/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), dans un communiqué publié jeudi, annonce une légère hausse de la croissance sous-régionale à 0,8% en 2017, après le 0,2% enregistré l’année dernière Rendant compte des dernière projections macroéconomiques, faites lors de sa session ordinaire, tenue en fin septembre dernier dans la métropole économique camerounaise, Douala, il note également une hausse des pressions inflationnistes dans la sous-région, soit 1,6% alors qu’elles se situaient à 1,1% en 2016. Le Comité ministériel de l’UMAC est par contre encouragé non seulement par la progression de la masse monétaire, mais aussi par le redressement du solde budgétaire ainsi que celui du compte extérieur courant, qui s’établit à -7,9% du produit intérieur...
(Agence Ecofin 05/10/17)
Sans apporter de plus amples précisions, le communiqué de la session extraordinaire de la Commission bancaire d’Afrique centrale signé le 3 octobre, indique que le gendarme du marché bancaire a décidé «d’ouvrir une procédure disciplinaire à l’encontre d’un établissement de crédit et ses dirigeants», à l’issue de ce conclave tenu à Douala. D’après le communiqué signé d’Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la BEAC et président statutaire de la Cobac, cette décision intervient après que le régulateur ait examiné l’évolution de la situation de cet établissement de crédit. Cette sortie intervient au lendemain de la signature d’un autre communiqué de la même institution en juillet dernier où elle s’inquiétait du non-respect des normes prudentielles par la majorité des établissements de...
(Xinhua 05/10/17)
Le secrétaire général de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), Angel Gurria, a appelé mercredi à des solutions pour débloquer le potentiel de l'entreprenariat en Afrique, un moteur clé de l'industrialisation de l'Afrique. Tous les entrepreneurs africains n'ont pas eu l'occasion de profiter de la croissance économique bien attendue en Afrique alors que de jeunes entreprises africaines avec moins de 20 employés créent 22% de nouveaux emplois formels, a indiqué M. Gurria dans un discours prononcé au 17ème Forum économique international sur l'Afrique tenu mercredi à Paris. En Afrique, "les contraintes auxquelles sont confrontées les jeunes et les petites entreprises, comme le manque d'accès à l'infrastructure et à l'électricité, le manque de travailleurs qualifiés et les difficultés d'accès...
(APA 04/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) – La réunion des experts de l’environnement et de l’économie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) s’est ouverte mardi à Brazzaville, en prélude à la Conférence extraordinaire des ministres de l’Environnement et des Finances desdits regroupements, prévue mercredi dans la capitale congolaise. Selon le ministre de l’Environnement et du Tourisme du Congo, Arlette Soudan Nonault, les travaux des experts doivent déboucher sur la validation du plan d’action 2017-2018 de la commission climat pour le Bassin du Congo et la validation des projets et programmes sectoriels pour le développement et la promotion de l’économie bleue. L’adoption de l’agenda des activités conjointes des pays de la CEEAC...
(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.
(Agence Ecofin 03/10/17)
Le gouvernement américain vient de libérer une enveloppe supplémentaire d’aide d’un montant de 54 millions de dollars (30,2 milliards de francs Cfa) au profit du Cameroun, du Nigeria, du Tchad et d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest engagés dans la lutte contre Boko Haram et l’Etat islamique, deux groupes terroristes qui sévissent dans ces parties du continent noir. L’information vient d’être révélée par le sous-secrétaire américain aux affaires politiques, Thomas Shannon (photo), au cours d’un symposium sur le thème «Le Nigeria: défis et perspectives pour la promotion d’une paix durable», organisé par l'Institut américain de la paix à Washington, DC., rapporte la plateforme d’informations Sahara Reporters. Avec cette nouvelle aide américaine, l’enveloppe globale injectée par ce pays dans la lutte...
(Jeune Afrique 02/10/17)
L’aide du FMI ne suffira pas à relancer les économies de la zone. Nouvelles sources de financement, recettes fiscales, diversification… JA fait le tour des réformes à engager d’urgence pour renouer avec la croissance. «Le chemin est encore long, mais les signes d’un regain de croissance sont bien visibles. » Paul Tasong, commissaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) chargé des politiques économique, monétaire et financière, se veut optimiste. D’après cet économiste camerounais, les mesures d’urgence mises en œuvre depuis la réunion de crise de Yaoundé, en décembre 2016, « devront permettre de porter le taux de croissance de la Cemac à 0,5 % en 2017, contre une récession de – 0,4 % enregistrée en 2016...
(Agence Ecofin 02/10/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Tchad mène actuellement un audit sur la qualité des services télécoms proposés par les opérateurs de téléphonie mobile. L’opération qui s’achève le 12 octobre prochain, court depuis le 12 septembre dernier. C’est la 11ème du genre que mène le régulateur télécoms tchadien. Elle couvre l’ensemble du territoire national. Durant les 30 jours attribués à cette tâche technique, les enquêteurs vérifient entre autres l’accessibilité, l’intégrité et la continuité du réseau, le taux de coupure d’appels, le taux d’échec d’appels, le taux d’appels de mauvaise qualité audible, etc. D’après l’Arcep, les résultats issus de cet audit permettront non seulement au régulateur de contraindre les opérateurs à fournir une meilleure qualité de...
(Agence Ecofin 29/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) va financer, à hauteur de 424 millions $, le Programme d’appui au développement local et à la finance inclusive au Tchad (PADLFIT). La signature du document-projet pour la mise en œuvre de ce programme a eu lieu le 25 septembre dernier, entre le ministre tchadien de l’économie et de la planification du développement, Ngueto Yambaye Tiraina et la directrice Pays du PNUD, Carol Flore-Smereczniak. Le PADLFIT succède ainsi au Programme d’appui à la finance inclusive au Tchad (PAFIT) qui est arrivé à terme le 31 décembre 2016. Il avait pour objectif de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations à travers une offre durable de services...
(Xinhua 29/09/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- La création d'un marché obligataire est indispensable pour dynamiser les économies actuellement en crise de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) en raison de la chute des prix du pétrole et des problèmes sécuritaires, a suggéré mardi le vice-président de la Société financière internationale (SFI), Hua Jingdong, en visite à Yaoundé, la capitale camerounaise. Filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, la SFI, fondée en 1956, dispose d'un capital de 2,5 milliards de dollars constitué par ses 184 pays membres. Elle a réalisé des investissements de l'ordre de 1.000 milliards de dollars et soutenu le financement de plus de 6.000 projets dans environ 120 pays du monde, selon les statistiques officielles. Au...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Le 16 septembre 2017, le bloc technique d’une buse s’est affaissé dans la localité d’Ebomé, située sur la route Yaoundé-Douala, qui relie les deux capitales camerounaises, et fait partie des corridors Douala-Ndjamena et Douala-Bangui. Depuis le 25 septembre dernier, un effondrement sur le tronçon Ngaoundéré-Dang, dans la partie septentrionale du Cameroun, rend difficile le convoiement des marchandises vers Kousseri, ville camerounaise frontalière à Ndjamena, la capitale tchadienne. Bien avant la survenue de ces deux incidents, qui ont un impact encore plus notable sur l’activité de transport sur le corridor Douala-Ndjamena, sur lequel transitent environ 340 milliards de francs Cfa de marchandises tchadiennes chaque année, selon la douane camerounaise ; le trafic sur ce corridor, dont une partie...

Pages

(Conakry Infos 28/05/13)
Les derniers arbitres figurant sur la liste des candidats pour la Coupe du monde 2014 ont commencé un stage à Rio de Janeiro, le premier d'une série de préparation organisé sur le sol brésilien, selon un communiqué mis en ligne par la FIFA lundi. Venus de 46 pays différents, ces arbitres assisteront à des cours théoriques, se soumettront à des examens cliniques et participeront à une série de tests physiques, selon le communiqué. "Nous entrons dans la dernière ligne droite. A l'issue de cette phase, sans doute la plus intense, nous serons aux portes de la Coupe du monde 2014", a indiqué Massimo Busacca, ancien arbitre international devenu responsable du Département de l'arbitrage de la FIFA, cité par le communiqué...
(Sud Quotidien 27/05/13)
Historique ! Les «Lions» du Sénégal ont remporté la coupe d’Afrique des nations de Beach Soccer, en battant en finale, hier, dimanche 26 mai 2013, les «Eléphants» de la Côte d’Ivoire (4-1), sur la plage Brija de Al Jadida au Maroc. Les poulains de Amadou Diop Boy Bandit conservent ainsi leur titre de champions d’Afrique, acquis il y a deux ans sur la plage d’Ain Diab de Casablanca. Décidée à jouer les grands rôles, sur la terre marocaine, la bande à Jean Koukpaki n’a fait qu’une bouchée des ivoiriens qui ont été mené très rapidement par l’éternel Koukpaki. Ngalla Sylla corse l’addition avant que Ibrahima Baldé n’ajoute un 3ème but. Les «Eléphants» profitent d’un relâchement des «Lions» et réduisent le...
(Journal du Tchad 24/05/13)
Les jeunes footballeuses tchadiennes feront partie des équipes qui prendront part à la compétition Airtel Jeunes Talents Cecus (Club Espace Culturel et Sportif) reste aujourd’hui, une des meilleures équipes féminines de la capitale tchadienne Ndjamena. Personne ne veut être absent lorsque cette équipe dispute un match. L’année dernière, elle a été à la hauteur du championnat Airtel Jeunes Talents de Nairobi au Kenya où les jeunes footballeuses tchadienne ont occupé la 4ème place. De retour au pays, l’équipe de football féminin a été accueilli en héroïne avec une parade motorisée à travers la ville. Cette année, Club Espace Culturel et Sportif se lance à nouveau dans l’aventure et se prépare pour la compétition. «Nous nous préparons pour répondre à l’attente...
(Journal du Tchad 17/05/13)
L’événement du stade Idriss Mahamat Ouya était marqué par la signature d’un protocole entre la FTFA et la société de téléphonie mobile Airtel Tchad Pour la 3ème année consécutive la société de téléphonie mobile Airtel Tchad et la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) organisent le tournoi regroupant les jeunes joueurs de moins de 17 ans. Ce sont les joueurs venus des différents clubs de plusieurs régions du pays qui se retrouvent à ce grand rendez-vous sportif. Un cadre de brassage, d’union mais aussi qui permet aux techniciens de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) appuyé par la société de téléphonie mobile Airtel Tchad de détecter les jeunes talents. Pour les organisateurs, Airtel Jeunes Talents représente un événement sportif...
(22 Septembre 28/02/13)
Yamoussoukro sera la capitale des bolides les 1er, 2 et 3 mars 2013, à la faveur de la 39e édition du rallye Côte d’Ivoire-Bandama. Une épreuve qui ouvre le calendrier du championnat d’Afrique des rallyes. Pour le président de la Fédération ivoirienne du Sport automobile (Fisa), Alain Ambrosino, le pari de l’organisation doit être gagné si la Côte d’Ivoire veut faire partie des grandes courses au niveau africain. Selon lui, l’objectif à long terme, c’est de repositionner le Bandama suite à son intégration au championnat d’Afrique des rallyes. « Notre but, c’est de tout faire pour que le Bandama soit le meilleur rallye en Afrique. Et cela passe par une bonne organisation avec la présence de grands pilotes et d’excellentes...

Pages

(Journal du Tchad 03/07/13)
Le Théâtre Maoundoh culture (Themacult) a présenté le 25 juin dernier, trois Dvd dans lesquels il retrace quelques réalités auxquelles sont confrontés les Tchadiens Ces 3 Dvd contiennent chacun deux pièces de théâtres qui sont le fruit d’une résidence de 40 jours dans le cadre du projet culturel «Toile de vie» ayant regroupé des acteurs tchadiens, camerounais et centrafricains. Dans le premier Dvd, la première production, intitulée « Le lévirat », jette un regard sur la situation de la femme à la mort de l’époux. Celle-ci entre, selon certaines coutumes, dans le patrimoine à hériter du défunt. La seconde, « Bardjoulou », s’interroge sur l’éducation de deux enfants issus l’un d’une famille riche et l’autre d’une pauvre. Le deuxième Dvd contient...
( 02/07/13)
(APS) – L'affaire Hissène Habré demeure à la Une de la plupart des quotidiens parvenus mardi à l'APS, à côté de l'actualité politique, après la sortie la veille du procureur spécial prés des chambres africaines chargées de juger l'ex-dictateur tchadien. M. Habré, en exil à Dakar depuis sa chute après huit ans de pouvoir au Tchad (1982-1990), est en garde à vue depuis dimanche. Accusé de crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture, il doit faire face au juge d'instruction mardi, selon le procureur Mbacké Faye, qui était en conférence de presse, lundi. Dans Le Populaire, le magistrat explique l'arrestation de M. Habré : "On a reçu des renseignements que Habré disposait d'un certain armement et même de certaines...
(Journal du Tchad 01/07/13)
Faisant du développement de cette région sa priorité, il a reçu le 28 juin dernier, les chefs de canton de Borkou pour parler du sujet. En visite à Faya Largeau, le président en a profité pour rencontre sept chefs traditionnels du canton de Borkou. Au cours de l’entretien les huit hommes ont parlé du développement, la sécurité et la paix de la région, et d’autres problèmes qui entravent l’essor socio-économique de la région. Ce rendez-vous sollicité en avril dernier lors d’une rencontre avec le Chef de l’Etat à N’Djaména. Le Borkou a connu beaucoup de soubresauts. Le temps est venu pour amorcer le virage de son émergence économique. Nous sommes très heureux d’être reçus par le Chef de l’Etat. Nous...
(Journal du Tchad 01/07/13)
La communauté des croyants musulmans commencent le 9 juillet prochain le mois de jeûne du Ramadan, un des piliers de l’islam L’Imam Cheikh Sofiane de Genève a entonné dans une adresse joyeuse ‘Le Ramadan est à nos portes !’, comme pour annoncer l’hôte de marque que Allah nous envoie chaque année pour nous purifier, nous armer de spiritualité , nous élever sur les hauteurs de la piété et nous arroser de bénédictions. Et pour autant que ce rappel tombe souvent dans la routine des pratiques religieuses, il y a tout de même un plaisir du croyant à s’interroger sur les raisons de sagesse (Hikam) qui se cachent derrière la prescription de ce mois de patience , d’épreuve, d’ endurance ,...
(Journal du Tchad 25/06/13)
Le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock se dit ravi du déroulement des travaux. Comment avez-vous trouvé la 37ème session du Comité du patrimoine de l’Unesco? J’ai apprécié le déroulement des travaux. C’est vraiment démocratique et serein dans les discussions sur les sites du patrimoine à protéger; à inscrire ou à classer en périls. Cela marque le principe d’égalité: une voix, un Etat, sauf que ce sont les pays membres du comité qui ont la parole pour discuter des sites. De toute façon, il y a eu les représentants des pays africains qui ont valablement défendu le continent. Il s’agit du Mali, du Sénégal, de l’Afrique du Sud, de l’Algérie...
( 24/06/13)
Le journaliste Éric Topona, secrétaire général de l’Union des journalistes tchadiens (UJT), a été interpellé dans la matinée du 6 mai 2013 lorsqu’il s’est présenté à un tribunal de N’Djamena, où un juge d’instruction l’avait convoqué pour témoigner dans l’affaire Jean Laokolé, un jeune blogueur incarcéré depuis le 22 mars 2013 pour « diffamation ». Accusé de « nuire à l’ordre constitutionnel », Éric Topona a été placé en détention en vertu d’un mandat d’arrêt et immédiatement transféré au centre de détention d’Am Sinene, dans la banlieue de N’Djamena, au sein duquel les conditions de détention mettent en danger la vie des prisonniers. Au cours de l’année passée, Éric Topona a fait l’objet à plusieurs reprises de manœuvres de harcèlement...
(Tchadactuel 24/06/13)
Le vœu a été émis par le ministre de la de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine lors d’une rencontre avec les partenaires à Phnom Penh au Cambodge. Lors d’une rencontre qu’il a eu avec M. Fallo Baba Keita, directeur de l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) basée à Porto Novo au Benin et en présence de M. Souayibou Varissou, directeur adjoint du Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain basé en Afrique du Sud, de l’Ambassadeur Permanent du Tchad auprès de l’UNESCO, M. Mahamat Saleh Adoum Djérou, de la Directrice du patrimoine Culturel, Mme Tangar Odette ainsi que du Secrétaire général de la Commission nationale de l’UNESCO, Abdelkerim Adoum Bahr, le Ministre de la Culture, des Arts...
(Slate Afrique 22/06/13)
Après des arrestations de plusieurs journalistes, c'est maintenant au tour de RSF de voir interdit d'entrée au Tchad. Ambroise Pierre, responsable du bureau Afrique de Reporters sans frontières, devait se rendre à N’djamena du 20 au 25 juin 2013, pour s’entretenir avec les autorités et rencontrer des journalistes tchadiens ainsi que certains confrères emprisonnés. Mais sa demande de visa a été refusée par le gouvernement tchadien, rapporte l’AFP. RSF dénonce une «manœuvre dilatoire» qui intervient dans un climat déjà tendu. Selon l’organisation, «plusieurs arrestations abusives» de journalistes ont lieu entre mars et mai dernier dans le cadre d’un complot présumé, explique l’AFP. Lire la suite sur: http://www.slateafrique.com/285887/tchad-journalistes-en-danger-rsf
(Challenges 21/06/13)
L'ONG Reporters sans frontières (RSF) a déclaré jeudi avoir été empêchée de se rendre au Tchad, où plusieurs journalistes ont été emprisonnés ces derniers mois dans le cadre d'un complot présumé. Les autorités tchadiennes, "par des maneuvres dilatoires, viennent de faire échouer une mission de l'organisation à N'Djaména", sa demande de visa n'ayant pas abouti, dénonce RSF dans un communiqué. Le représentant de RSF "devait se rendre au Tchad du 20 au 25 juin 2013 pour s'entretenir avec des journalistes tchadiens, rendre visite à ses confrères emprisonnés (...) et être reçu par certaines autorités de l'Etat", explique le communiqué. "Notre organisation n'a aucune mauvaise intention vis-à-vis du Tchad et souhaitait simplement se rendre sur place", notamment pour "marquer notre solidarité...
(RFI 21/06/13)
L'ONG Reporters sans frontières (RSF) affirme avoir été empêchée de se rendre au Tchad. Ambroise Pierre, le responsable Afrique de l'organisation devait se rendre dans le pays pour rencontrer trois journalistes emprisonnés. RSF dénonce depuis plus d'un an la dégradation de la liberté de la presse dans le pays. Le point sur les dossiers qui opposent RSF au gouvernement. L'ONG Reporters sans frontières (RSF) n'est pas la bienvenue au Tchad. Ambroise Pierre, le responsable Afrique de l'organisation avait prévu de rendre visite aux trois journalistes emprisonnés dans le pays et de discuter de leur cas avec les autorités. Mais il n'avait pas réussi à obtenir un visa. L'ambassade lui demandait une lettre d'invitation du ministère de la communication qui ne...
(Journal du Tchad 20/06/13)
Présent comme observateur, le ministre tchadien de la Culture et une forte délégation tchadienne participent aux travaux de la 37ème session Profitant de son passage à Phnom Penh au Cambodge, le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock a pris activement part à la 2ème table ronde de cette grande rencontre qui a eu lieu le 17 juin dernier. Elle regroupait autour de Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco au palais de la paix de Cambodge, les pays africains que sont le Botswana, le Cap Vert, le Kenya, le Mali, le Niger, la Namibie, la Tanzanie, le Cameroun, l’Afrique du Sud, la Sierra Leone et l’Ouganda. Intervenant à son tour...
(Journal du Tchad 20/06/13)
Une dizaine d’artistes de tout bord attendus et un défilé de mannequins atypiques habillés par les créateurs de mode Mike Sylla et Clay Apenouvon. Au Tchad, la proportion de la population ayant accès à l’eau potable en permanence est très médiocre. A peine 17% en milieu rural. De ce fait il est difficile de lui faire appliquer les règles d’hygiène. Une situation qui les expose à aux nombreuse maladies liées aux mauvaises conditions d’accès à l’eau et à l’assainissement. Dans le contexte du Tchad, comme dans une majorité de pays sahéliens, la corvée d’eau revient à la femme et à la jeune fille. Elles y passent des heures et des jeunes. Toute chose qui contribue à les priver du droit...
(L'Avenir Quotidien 17/06/13)
Ce festival de grande d’envergure va se dérouler du 10 au 24 octobre 2013 à Chicago, l’une des villes les plus vivantes des Etats-Unis. Et il va réunir plus des réalisateurs en provenance de plus de 50 pays, venus partager plus de 150 films avec le public de Chicago. Cette année, l’accent sera beaucoup mis sur les films venant d’Afrique. Avec le soutien de l’Academy of Motion Pictures Arts and Sciences, la 49ème Festival International de Cinéma de Chicago présente le programme Spotlight Africa. Ce dernier programme mettra en valeur les œuvres les plus novatrices et les plus grands talents du continent africain. C’est au sein de cette culture cinématographique florissante que sera choisie une sélection de films d’auteurs indépendants...
(Burkina24 14/06/13)
Nous l’avions déjà dit : la langue française est en déclin. La francophonie reste une notion abstraite et son rayonnement sur le monde n’est plus que le reflet d’une splendeur passé jadis aidée par le fait colonial. Guidé par un sursaut de nationalisme linguistique et d’identité culturelle les peuples africains se referment ou effarouchent la langue de Molière en créant un français populaire à la sauce africaine. Désormais classé à la cinquième place dans le monde le français fait face à une concurrence dont la plus menaçante est l’anglais qui pollue désormais le vocabulaire francophone. La langue française des élégances classiques et des références littéraires semble confrontée à une simplification et une ouverture forcée pour intégrer les autres langues si...
( 12/06/13)
À Paris, au Trocadéro, Place des Droits de l’Homme, le 08 juin 2013 où de nombreux soutiens lui ont rendu visite. Afin de sensibiliser et de faire réagir l’opinion public en France, et au Tchad – parce que là-bas, on ne peut que se taire à cause des représailles – l’homme et l’artiste Kaar Kaas Sonn a décidé le 4 juin 2013 de faire une grève de la faim en lien avec, dit-il « les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, pour protester contre le flou de la justice tchadienne (…) ; pour attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad (…) et obtenir la libération de ces personnes détenues sans respects des règles...
(Tchadactuel 07/06/13)
Reporters sans frontières adresse un message de soutien et de solidarité aux journalistes Eric Topona et Moussaye Avenir de la Tchiré, ainsi qu’à l’écrivain et blogueur Jean Laokolé, tous trois détenus dans le camp d’Amsinene, à Ndjaména. Les deux premiers ont été arrêtés par les autorités tchadiennes les 6 et 7 mai 2013 tandis que le troisième est emprisonné depuis le 22 mars dernier. L’organisation réitère sa demande en faveur de leur libération immédiate. « Nous pensons quotidiennement à ces trois hommes à qui nous espérons pouvoir rendre visite dans les meilleurs délais. Le Tchad s’est longtemps targué de ne compter aucun journaliste emprisonné. Ce n’est désormais plus le cas. Outre le fait qu’elle est intolérable pour les personnes concernées,...
(Alwihda 06/06/13)
Après l'avoir annoncé à travers les réseaux sociaux, l'artiste tchadien Kaar Kaas Soon a entamé depuis le 4 juin dernier une grève de la faim en France plus précisemment à Laval, il s'oppose fermement aux arrestations "arbitraires" qui ont eût lieux après l'incident du 1er Mai au Tchad... Après l'avoir annoncé à travers les réseaux sociaux, l'artiste tchadien Kaar Kaas Soon a entamé depuis le 4 juin dernier une grève de la faim en France plus précisemment à Laval, il s'oppose fermement aux arrestations "arbitraires" qui ont eût lieux après l'incident du 1er Mai au Tchad, il estime que la France peut intervenir et faire quelquechose, sa santé est plutôt inquiétante ce troisième jour de grève risque de s'avérer sans...
(Tchadanthropus 04/06/13)
Voilà ce que nous avons pu lire hier soir sur la page Facebook de l’artiste franco-tchadien Kaar Kaas Soon. Bonjour à toutes et à tous ! Je vous informe qu’à partir de demain, mardi, 4 juin 2013 J’entame une grève de la faim pour : - protester contre les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, suite à ce que le gouvernement a nommé « tentative de déstabilisation du pays » depuis le 1er mai dernier ; - protester contre le flou de la justice tchadienne dans cette affaire ; - attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad dans cette affaire ; et ; - obtenir la libération de ces personnes détenues sans respect...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(Afriquinfos 30/05/13)
Loin du regard et des bruits de la presse internationale, le Tchad a posé les bases de l’érection sur son sol de la seconde plus grande basilique d’Afrique. Ampliar Foto © saintfirmin.over-blog.com. Vue générale sur la Basilique Notre Dame de la paix de Yamoussoukro La célèbre basilique de Yamoussoukro (en Côte d’Ivoire) va avoir dans 36 mois une concurrente de taille en Afrique. Cette concurrence s’élèvera de la capitale tchadienne, Ndjamena. Quartier Habéna, Commune du 7ème arrondissement au bord du fleuve Chari, non loin d’un pont à double voie constituent les coordonnées géographiques de cette œuvre architecturale naissante. Les mensurations de cette maison du Seigneur qui verra le jour au Tchad parlent d’elles-mêmes : elle sera bâtie sur 18.500 m²,...

Pages

(La Tribune 11/12/17)
Les autorités tchadiennes ont adopté cette fin de semaine en conseil des ministres à N'Djamena, un projet d'énergie solaire d'un coût de 23 millions de dollars. Ce projet contribuera à l’électrification rurale. L'Etat tchadien se penche sur la problématique du développement rural. D'après la ministre tchadienne de la communication et porte-parole du gouvernement, Madeleine Alingué, le gouvernement a adopté en Conseil des ministres un projet d'énergie solaire pour le développement rural qui vise à appuyer les programmes de développement du Tchad. Il devrait permettre de fournir une électricité fiable et abordable pour les populations rurales le long de l'axe Toukra-Mandalia (à 80km au sud de N'Djamena) ce qui contribuerait à améliorer les conditions de vie et les activités économiques locales...
(RFI 09/12/17)
Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution qui demande à la Minusma d’apporter un soutien logistique et matériel aux forces antiterroristes du G5 Sahel. Paris, qui portait cette résolution, aurait souhaité un soutien plus large et pérenne, mais Washington a refusé que les fonds de l’ONU soient engagés dans la force du G5. Paris a donc proposé la mise en place d’un fonds spécial géré par l’Union européenne pour obtenir un consensus. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau Après le soutien politique au mois de juin dernier, le G5 Sahel a maintenant gagné un soutien logistique et matériel de l’ONU. Ce texte ajoute « un deuxième étage » au déploiement de la force...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(RFI 06/12/17)
Au Sahel, l'Arabie saoudite a promis de contribuer à hauteur de 100 millions de dollars à la nouvelle force du G5 Sahel. C'est le ministre des Affaires étrangères malien qui s'en fait l'écho, au retour d'une mission à Riyad. Le plaidoyer d'Emmanuel Macron auprès de l'Arabie saoudite semble avoir fonctionné. Les autorités françaises ont largement incité Riyad à se montrer généreux envers la force conjointe anti-terroriste du G5 Sahel. Le chef de la diplomatie malienne, le ministre Abdoulaye Diop, était justement en Arabie saoudite il y a quelques jours. Il en est revenu avec cette annonce de contribution et espère que cela va en entraîner d'autres : « Cela nous rapproche encore un peu plus de l’objectif des 423 millions,...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(RFI 04/12/17)
Le docteur Abba Siddick est mort, vendredi 1er décembre, à Paris, à l'âge de 93 ans. Son corps sera rapatrié au Tchad, son pays, pour lequel il s'est battu contre le colonisateur français, dans les années 50. RFI a pu joindre, ce dimanche matin, Acheikh Ibn Oumar, ancien ministre tchadien des Affaires étrangères qui l’a bien connu. Après l'indépendance, Abba Siddick (né en 1924), alors jeune médecin, participe à la création du Frolinat, première grande rébellion du nord et de l'est tchadien. Dans les années 1970, aux côtés de Saadi Goukouni Weddeye, il est l'un des principaux chefs de la rébellion qui prend le pouvoir, au début des années 1980, à Ndjamena. Son fils, Amine Abba Siddick est aujourd'hui l'ambassadeur...
(Jeune Afrique 04/12/17)
S’il n’en parle pas à tout bout de champ, Emmanuel Macron a une préoccupation constante : donner au G5 Sahel les moyens de lutter contre les jihadistes. Face au refus de Donald Trump de voir l’ONU financer cette force multinationale, la France multiplie les démarches. Le 15 juin, au terme d’un long entretien téléphonique, le ministre Jean-Yves Le Drian a réussi à convaincre Rex Tillerson, son homologue américain, de faire adopter au Conseil de sécurité une résolution de principe, la 2359. Le 6 octobre, lors d’un coup de fil avec Trump juste après la mort de quatre soldats américains au Niger, le président français a remis cette question sur la table. Aujourd’hui, Nikki Haley, l’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU, déclare...
(La Tribune 30/11/17)
Jusqu’ici, c’est le gouvernement tchadien par la voix de sa porte-parole Madeleine Alingué qui s’est fait l’avocat d’Idriss Deby dans le scandale de corruption où son nom est cité. Désormais, c’est le président du Tchad qui prend les choses en main. Sa défense face aux révélations l’accusant d’avoir touché des pots-de-vin d’une entreprise chinoise par l’entremise de Cheikh Tidiane Gadio : une tentative de déstabilisation de son pays. Par qui ? Analyse. La main de l'extérieur ! En version courte, c'est la stratégie de défense d'Idriss Deby face aux accusations de corruption de la justice amércaine. Après le tollé médiatique, la réponse présidentielle du numéro un tchadien s'est fait attendre, Madeleine Alingué, la porte-parole du gouvernement, ayant occupé l'espace public...
(La Tribune 30/11/17)
Rien ne va plus entre l'un des pays les plus pauvres du monde et l'un de ses principaux créanciers, le suisse Glencore, leader mondial du négoce des matières premières. La négociation sur la restructuration d'une dette de 1 milliard de dollars a échoué faisant courir le risque d'un défaut de paiement. Après cinq mois, les négociations entre le Tchad et la société suisse Glencore sont dans l'impasse. Le pays, l'un des plus pauvres de la planète, a rejeté la dernière proposition du numéro un mondial de négoce de matières premières et d'un consortium de banques parmi lesquelles Natixis, Société Générale, Citigroup, ING et Deutsche Bank pour restructurer une dette qui s'élève à 1 milliard de dollars. Prêts gagés sur le...
(La Tribune 29/11/17)
Le comité technique d'appui aux réformes institutionnelles du Tchad a rendu son rapport final ce week-end en présence du premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert. En dehors des propositions d'une carte administrative du pays, le comité a proposé un septennat avec une limitation du mandat présidentiel. L'oppositions s'indigne. Le Tchad fait-il un pas de plus vers ses réformes constitutionnelles ? Le comité technique mis en place pour appuyer ses réformes a rendu son rapport et n'a pas hésité à se prononcer sur la limitation de mandat présidentiel. L'ébauche de ce que pourrait devenir la prochaine Constitution du Tchad indique qu'à partir de 2021, le chef de l'Etat serait élu pour un mandat de sept ans, renouvelable une seule fois. Les...
(La Tribune 29/11/17)
Fin juin dernier, le conseil d'administration du FMI avait approuvé un accord triennal de 312,1 millions de dollars pour le Tchad. Aussitôt, un premier décaissement de 48,8 millions de dollars avait été autorisé. Mais aujourd’hui, contre toute attente, le Fonds monétaire international a décidé de faire patienter le Tchad pour l’octroi de la deuxième tranche de ce prêt. Mais que s’est-il passé entre temps ? La promesse faite au Tchad par le FMI au mois de juin dernier était des plus alléchantes : une enveloppe de 312,1 millions de dollars sur trois ans. Mais N'Djamena devra encore patienter pour voir la couleur de cette argent ou du moins, la totalité. Après l'autorisation d'un premier décaissement de 48,8 millions de dollars...
(Le Monde 28/11/17)
La crise a compromis les chances d’intégration des réfugiés, incitant certains à vouloir rejoindre le Vieux-Continent. A l’abri de la rue, au fond de l’échoppe, une liasse de billets change de main. Ali Djara Zene soupire. Sa journée est sauvée. Quand il a flairé le client, le patron de la boutique Fashion Wear a d’abord attendu, laissant tâter l’étoffe, observer le tomber d’une veste ; puis, au moment opportun, il s’est rapproché et a ferré sa proie. Cet art-là, le réfugié l’exerçait tout gamin déjà, dans les rues de Bangui, la capitale centrafricaine. Aujourd’hui, au Tchad, il tente tant bien que mal de continuer. En février 2014, Ali était pourtant arrivé la tête haute à N’Djamena, la capitale tchadienne, ses...
(RFI 27/11/17)
Au Tchad, une importante manifestation de soutien à Idriss Déby Itno s'est déroulée ce dimanche, quelques jours après les accusations de la justice américaine impliquant le chef de l'Etat tchadien dans une affaire de pots-de-vin. Une manifestation qui démontre l'agacement des politiques tchadiens face à des révélations compromettantes venants régulièrement des Etats-Unis ces derniers temps. Fin septembre, un décret du président ...
(RFI 27/11/17)
Au Tchad, des associations de la société civile réunies au sein de la coalition « Touche pas à mes acquis » ont organisé une manifestation contre les États-Unis, ce dimanche 26 novembre, à Ndjamena. Environ 2 000 personnes se sont rassemblées au Palais du 15 janvier, l'ancien siège du gouvernement, pour protester contre les accusations de corruption de la justice américaine contre le président tchadien, Idriss Déby. Selon un communiqué du ministère américain de la Justice, le président tchadien a été cité dans une affaire de pot-de-vin versé par une société chinoise et qui implique aussi l'ancien ministre sénégalais, Cheikh Tidiane Gadio. La plate-forme des associations de la société civile dénonce un acharnement contre le président tchadien. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171126-tchad-etats-unis-justice-cheikh-tidia...
(RFI 27/11/17)
La construction d'une véritable architecture africaine de sécurité sur le continent, il en sera question, lors du prochain sommet Afrique-Europe à Abidjan, les 29 et 30 novembre 2017alors que les opérations de maintien de la paix de l'Onu ont montré leurs limites en Afrique. Dans la région du Sahel et du Sahara, une initiative régionale a vu le jour, parrainée par la France, mais soutenue par l’Union Européenne et les Etats-Unis: la force conjointe du G5 a été lancée, début juillet 2017, par le président Emmanuel Macron. 5 pays de la région, le Mali, le Niger, le Burkina Faso, mais aussi la Mauritanie, et le Tchad se sont mis d'accord, pour mettre sur pied, une force anti-terrorisme de 5000 hommes,...
(La Tribune 24/11/17)
Le gouvernement tchadien a apporté un démenti formel aux accusations du Secrétaire d’Etat-adjoint à la justice qui a cité le président Idriss Déby comme bénéficiaire d’un pot-de-vin versé par une entreprise chinoise dans le cadre de l’attribution d’un marché. C’est dans le cadre de l’instruction de ces affaires que l’ex-chef de la diplomatie sénégalaise Cheick Tidiane Gadjo a été interpellé puis inculpé par la justice américaine. Pour les autorités tchadiennes, il ne s’agit-là que de la poursuite d’un acharnement contre le président et son pays. Cette nouvelle affaire va certainement crisper davantage les relations entre le Tchad et les Etats-Unis. Cité par un membre du gouvernement américain comme bénéficiaire d'un pot-de-vin de 2 millions de dollars, dans le cadre de...
(RFI 24/11/17)
Au Tchad, Laoukein Médard est toujours maintenu en prison malgré la libération d'office ordonnée par le juge. L’ancien maire de Moundou, ancien candidat également à la présidentielle de 2016, est aux arrêts depuis le mois de juillet. Il était poursuivi pour détournement, un chef d’accusation requalifié en abus d’autorité. Mais ce jeudi matin, c’est sur la forme que les avocats ont attaqué. A l’ouverture des débats, ce jeudi 23 novembre 2017, dans une salle d’audience où les entrées ont été filtrées, les avocats de Laoukein Médard ont soulevé des exceptions de nullité.
(La Tribune 24/11/17)
Pour 2 millions de dollars, Idriss Deby, le président du Tchad aurait cédé une concession pétrolière à une entreprise chinoise. Pour moins (500.000 dollars), Yoweri Kaguta Musveni, le chef de l’Etat ougandais, aurait accordé des avantages commerciaux à la même société dans le secteur banquier et énergétique. Pourtant, bien avant ces deux présidents africains, certains de leurs pairs ou ex-pairs ont été éclaboussés par des scandales de corruption. La Tribune Afrique vous en dresse une liste non exhaustive. Dans le sulfureux rôle d'entremetteur, Chi Ping Patrick Ho, ancien ministre de l'intérieur de Hongkong, aidé dans le cas tchadien par Cheikh Tidiane Gadio, ancien chef de la diplomatie sénégalaise, aurait réussi à obtenir des présidents tchadien et ougandais, des avantages commerciaux...
(RFI 24/11/17)
La Cnuced (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) a publié ce jeudi 23 novembre son rapport 2017 sur les pays les plus pauvres du monde. Il y en a 47 aujourd’hui, dont 33 africains. La Cnuced s’est intéressée cette année à l’accès à l’énergie moderne dans ces pays. Trois indicateurs définissent les pays les moins avancés : le revenu national brut par habitant, le taux d’accès à l’éducation et aux services de santé, ainsi qu'un indice reflétant la capacité à résister aux chocs économiques et environnementaux. Autres caractéristiques communes : des économies peu diversifiées et un accès extrêmement limité à l’électricité. Certains pays regorgent d'hydrocarbures et de minerais, qu’ils exportent souvent bruts, comme l'Angola, la République...
(RFI 24/11/17)
Près de 500 migrants, dont la moitié mineurs, ont été sauvés par une opération d'Interpol. L'organisation internationale de police criminelle l'a annoncé jeudi 23 novembre par communiqué. L'opération « Epervier » a été menée simultanément dans cinq pays d'Afrique de l'Ouest. Tchad, Mali, Mauritanie, Niger et Sénégal… C'est à travers tout le Sahel qu'Interpol a mené son opération entre le 6 et le 10 novembre. Au total, 40 trafiquants ont été arrêtés. Ils seront poursuivis pour « traite des êtres humains, travail forcé et exploitation d'enfants ». Mendicité, prostitution, travaux forcés... La liste des activités imposées à leurs victimes est longue. Interpol n'a néanmoins pas communiqué sur les nationalités de ces trafiquants ni sur les juridictions devant lesquelles ils devraient...

Pages