Vendredi 19 Janvier 2018

Tchad

(AFP 19/06/13)
N'DJAMENA, 19 juin 2013 (AFP) - L'aide humanitaire européenne en faveur du Sahel va augmenter en 2013, a annoncé lundi la commissaire européenne à la Coopération internationale Kristalina Georgieva, après un entretien avec le président tchadien Idriss Déby Itno à N'Djamena. "Nous voyons partout dans le Sahel des signes de croissance de la malnutrition des enfants (...) nous avons décidé d'augmenter notre aide humanitaire pour tout le Sahel de 68 millions d'euros", portant à 184 millions d'euros l'aide totale consacrée au Sahel en 2013, a déclaré Mme Georgieva devant la presse. L'aide accordée au Tchad atteindra 37 millions d'euros - une augmentation de 14 millions d'euros - en 2013, notamment pour assister ce pays dans l'aide aux réfugiés, a-t-elle ajouté...
( 19/06/13)
L’Ambassadeur du Tchad aux Etats-Unis, Maïtine Djoumbé refuse de répondre à nos questions. De quoi /De qui a t-il peur ? Nous ne pensons pas du tout que les questions soumises relèvent d’un interrogatoire. Ce sont des questions légitimes, fondées, qui n’ont rien de mesquin en elles et qui ne demandent que des simples réponses. L’Ambassadeur pensait il qu’on lui tendait un piège ? Au contraire, nous lui avions déployé, à travers ces questions, une vraie rampe de lancement qui aurait pu lui permettre, de marquer des points au niveau de l’opinion Tchadienne et au delà. Il aurait pu vraiment se faire connaitre auprès de ses compatriotes et du public en général et nous montrer qu’il etait à la hauteur...
(Journal du Tchad 18/06/13)
"Le Chef de l’Etat a donné son avis sur les enjeux de la paix et de la stabilité en Afrique, et particulièrement sur l’intervention du Tchad au Mali" Je voudrais, tout d’abord, remercier très sincèrement mon frère Ali Bongo Ondimba, pour nous avoir donné cette opportunité de nous de nous exprimer et de dire comment nous voyons les choses, ce que nous pensons de notre continent, de son avenir et quelle est la place de l’Afrique dans cette mondialisation? J’ai écouté religieusement le Pr Lawrence Summer (Ndlr: Universitaire américain/Harward University) qui, dans son exposé, à développer quatre points importants. Le premier point concerne la paix et la sécurité. Je crois que c’est un élément essentiel, car dans aucun pays au...
( 18/06/13)
Bien que la corruption soit encore présente, le Tchad est le seul pays à progresser: il monte de deux rangs par rapport au dernier classement avec le faible score de 2 points. Cependant, tout est loin d’être acquis. Depuis 2011, le gouvernement tchadien a lancé une campagne anti-corruption dirigée par le ministère du Contrôle d’Etat et de la Moralisation. Trois membres du gouvernement sont tombés pour la passation douteuse d’un marché de fournitures scolaires ayant couté 2 milliards de francs CFA, soit environ 3 millions d’euros. Nouveau rebondissement en cette année 2012. Fin février, le ministre chargé de ce ministère tombe lui aussi pour corruption. Il aurait détourné des milliers de dollars destinés… à la lutte contre la corruption. Arrêté,...
( 18/06/13)
N’Djamena, capitale du Tchad connaît ces derniers temps une croissance démographique importante ainsi que l’augmentation des moyens roulants. Circuler à N’Djamena devient de plus en plus agaçant. Il est 18h. C’est l’heure où dans les villages sahéliens à vocation pastorales, les éleveurs ramènent leurs bétails dans les enclos après les avoir fait paître toute la journée. Il est sensiblement la même heure à l’avenue Mobutu. Une pagaille monstre règne. Un troupeau de bœufs venant du fleuve Chari bloque la circulation. Pris en sandwich par les véhicules dans les deux sens, paniqués par les klaxons, les animaux font une parade entre les usagés créant un embouteillage sans fin. Il a raison le journaliste qui a qualifié la capitale tchadienne de «...
(Tchadanthropus 18/06/13)
La délégation des chambres africaines est arrivée au Tchad, et a été reçue en grande pompe, par le ministre de la justice, Padaré. Elle fut installée dans le meilleur hôtel de la capitale. Un grand dîner fut organisé en son honneur, où rien ne manqua, la meilleure carte, mais aussi les meilleures liqueurs et champagnes. La République des Itno avec Maître Padaré comme MC, était aux petits soins de la délégation sénégalaise. Les Tchadiens constatèrent l’ignoble farce qui se jouait sous leurs yeux : histoire d’une magistrature couchée et totalement corrompue. Le Procureur des chambres africaines Mbacké Fall, à sa sortie d’ audience avec le PM Dadnadji, a expliqué à la télévision nationale et donc, devant le peuple tchadien, que...
(L'Union 18/06/13)
La Conférence des chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac) qui s'est réunie, en session extraordinaire, le 14 juin 2013 à Libreville, a décidé d'allouer 25 milliards de francs CFA au renforcement de la sécurité à Bangui. Confirmant ainsi la précédente décision du 25 juillet 2012. Si cette aide vise à aider les nouvelles autorités centrafricaines dans leurs efforts de restauration et de renforcement de la stabilité intérieure, elle tend aussi à démontrer que la Cémac est soucieuse des conséquences de la situation en République centrafricaine sur le fonctionnement de la commission et des institutions communautaires basées à Bangui. "Soucieuse de la reprise des activités des institutions communautaires concernées, la conférence a décidé du principe...
(Afriquinfos 18/06/13)
Le ministère tchadien de la Santé publique du Tchad a lancé vendredi une campagne de vaccination massive contre la fièvre jaune dans l'est du pays frontalier avec le Soudan. La campagne, qui durera une dizaine de jours, sera menée dans les districts de Goz Beida, de Guéréda et d'Adré, trois limitrophes du Darfour (Soudan). Elle doit couvrir plus d'un million de personnes âgées d'au moins neuf ans, y compris les habitants des camps de réfugiés de la région, et est soutenue notamment par le ministère de la Santé du Tchad et le Groupe international de coordination pour l'approvisionnement en vaccin antiamaril (GIC). La campagne fait suite à la confirmation par l'institut pasteur de Dakar (Sénégal), laboratoire régional de référence de...
(L'Observateur Paalga 18/06/13)
Réunis à Ouagadougou les 13 et 14 juin 2013, les ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) ont pris d’importantes mesures sur le fonctionnement de l’institution. L’ouverture des travaux de cette rencontre a été présidée par le Premier ministre du Burkina, Luc Adolphe Tiao. Ce conseil des ministres de l’OHADA a été précédé par la réunion des experts, qui leur ont déblayé le terrain. Ainsi, les ministres ont pu prendre facilement les décisions qu’il fallait pour assurer la bonne marche de cette institution dont le 20e anniversaire sera célébré en octobre prochain. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session. Il s’agit notamment de : - la révision du règlement de procédure...
(Tchadactuel 17/06/13)
Depuis quelques temps Mr Idriss Deby Itno tambourine à tout vent, avec l’appui très actif de son nouvel ami et presque porte-parole, le président nigérien, en alertant l’opinion internationale d’une éventuelle menace du Tchad par les djihadistes, et cherche en conséquence des appuis extérieurs, surtout occidentaux, qui sont très sensibles à tout ce qui touche à la mouvance islamiste et son corollaire le djihado-terrorisme. Deby sait pertinemment qu’il n’y a aucune menace djihadiste qui pointe à l’horizon pour déstabiliser le Tchad, s’il le dit, c’est pour d’autres raisons qui concernent beaucoup plus sa politique intérieure qu’une réelle menace. Avant de revenir sur les raisons profondes qui le poussent à claironner pour ameuter l’opinion internationale et la rendre sensible à sa...
(Agence Ecofin 17/06/13)
(Agence Ecofin) - Les Etats de la CEMAC, réunis en Sommet à Libreville, ont pris deux décisions majeures qui, si elles sont effectivement appliquées permettront à la sous-région de faire un pas significatif vers l’intégration. Primo, au 1er janvier prochain, pour les ressortissants de la CEMAC, le visa ne sera plus obligatoire pour circuler dans les 6 pays. Deuxio, un cadre politique commun pour la protection du commerce a été adopté par les 6 pays. Il permettra par exemple de faciliter l’accès au marché sous régional pour les compagnies pharmaceutiques et de lutter plus efficacement contre la prolifération des faux médicaments, véritable fléau de santé publique en Afrique. «Nos six nations travaillent ensemble au delà des frontières à trouver des...
(Journal du Tchad 17/06/13)
L'ancien ministre de la sécurité limogé fin avril vient de rebondir à la présidence, comme conseiller spécial. Il commençait à nous manquer… “Tamass na oh maraqna lem be dakal gaï narjom“ (traduction: nous avons plongé pour immerger et les attendre à l’intérieur, entendez la présidence) avait-il confié à un de ses visiteurs, un de ces soirs quand un nième décret l’a rappelé aux responsabilités auprès de son mentor Idriss Déby Itno. Fantasque, zélé au risque d’en venir aux mains, grand cœur et thuriféraire quand il le faut, Ahmat Mahamat Bâchir vient de faire son come-back sur la scène publique comme conseiller spécial du chef de l’Etat, le 13 juin dernier après avoir été viré sans ménagement fin avril. Retour sur...
(Alwihda 17/06/13)
Je voudrais d'abord faire une analyse sur la situation au Nord-Mali avant de conclure pourquoi le Tchad mérite bel et bien le prix de la paix Houphouet Boigny autant que la France. Au lendemain de la chute de kadhafi, certains experts du Sahel ont prédit que la liesse allait être de courte durée. La fin de son règne de 4 décennies a été accompagnée de la démobilisation de milliers de combattants touaregs lourdement armés. Le conflit qui secoue le Mali depuis bientôt 2 ans a donné raison a’ ces experts. Les soldats touaregs, qui avaient eu maille a' partir avec l'armée malienne a' plusieurs reprises dans les années 60, 70, 80 et 90, ont repris du service dans le nord...
(Mutations 17/06/13)
C’est une des résolutions fortes adoptée au sommet extraordinaire de vendredi dernier à Libreville. Pierre Moussa semblait visiblement être le plus heureux lorsqu’il lisait vendredi dernier le communiqué final sanctionnant la session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat de la Cemac, réunie dans la somptueuse salle des conférences du stade de l’Amitié, dans la périphérie sud de Libreville, au quartier Ngondje. Le président de la Commission de la Cémac martelait alors ses mots : « La conférence a décidé de généraliser (cette) mesure dans tous les Etats de l’espace Cémac à compter du 1er janvier 2014, sur la base des documents de voyage sécurisés (carte nationale d’identité et passeport) ». A cette annonce, la salle bruissait des signes d’acquiescement...
(Centrafrique Libre 17/06/13)
Les chefs d’État des pays de la CEMAC ont finalement décidé de garder le siège de l’institution sous régionale à Bangui. Ceci, contre les avis des diplomates et des ministres des finances excédés par le caractère répétitif des conflits armés à Bangui. Les Centrafricains ont donc eu plus de peur que de mal. Tous les présidents à l’exception de Biya du Cameroun, ont répondu présent à l’appel de leur homologue gabonais. C’est monsieur Philémon YANG, Premier Ministre Chef du Gouvernement du Cameroun qui a représenté son pays. La Conférence, qui a été précédée d’une réunion extraordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Économique de l’Afrique Centrale (UEAC) tenue à Libreville, République Gabonaise, le 10 juin 2013, était principalement consacrée à...
(Gabon Review 17/06/13)
Le 14 juin 2013 restera une date historique dans le processus d’intégration de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac). Ce jour, les chefs d’Etat de cette communauté sous-régionale, réunis en sommet extraordinaire, ont décidé de supprimer les visas pour les ressortissants des pays membres dès le 1er janvier 2014. Ce sont les chefs d’Etat du Cameroun représenté par son Premier ministre, Philémon Yang, du Gabon, Ali Bongo Ondimba, de la Guinée Equatoriale, Téodoro Obiang Nguéma, du président de transition de la République centrafricaine, Michel Djotodia, du président du Congo, Denis Sassou Nguesso et du Tchad, Idriss Deby Itno, qui ont décidé de donner un coup d’accélérateur à l’intégration sous-régionale. Lors de ce sommet extraordinaire, ils ont promis qu’il n’y...
(Les Afriques 17/06/13)
Réuni à Bruxelles, autour de la question des Ape, de l’avenir de la coopération et du développement des pays ACP (Afrique Caraïbes et Pacifique), puis sur les questions de la migration, le Conseil des ministres ACP/Union européenne (UE) a franchi quelques pas, mais le statu quo demeure au sujet des Ape, malgré l’échéance butoir de la fin des Accords de Cotonou et la fin du 10eme Fed, fixés à décembre 2013. C’est le compte a rebours entre les pays ACP et l’UE. La pilule qui fera passer les Accords de partenariat économique (APE) passera par une Mise à niveau des économies des pays ACP. Ainsi, le Conseil de l'UE et les pays ACP viennent d’approuver à Bruxelles, siège de l’UE...
(Afriquinfos 17/06/13)
Au Tchad, les écoles coraniques traditionnelles disparaissent peu à peu et cèdent la place aux " khalwa", des écoles plus modernes intégrant des matières telles la physique, les mathématiques ou des formations professionnelles. "Dieu nous recommande d'enseigner le Coran que nous avons appris à nos enfants. A leur tour, ils l'enseigneront aux autres", déclare "faki" Abderahim. Dans sa "khalwa" érigée dans un bois au quartier Goudji, dans le IXème arrondissement de N'Djaména, ce " faki" (terme de l'arabe local désignant "marabout") accueille une centaine d'enfants, âgés entre 12 et 15 ans. A longueur de journée, les gosses récitent et mémorisent des versets coraniques, sous l'oeil et la férule des marabouts. "En principe, l'enseignement doit être gratuit. Mais, comme les conditions...
(Infos Gabon 17/06/13)
Un fonds de 200 millions de Dollars US a été mis en place vendredi à Libreville, la capitale gabonaise, par les Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC). Les Chefs d’Etat des pays membres de la CEMAC réunis en sommet extraordinaire le 14 juin 2013 à Libreville, ont mis en place un fonds de 200 millions de dollars US pour les jeunes. Selon le Président gabonais et Président en exercice de la CEMAC Ali Bongo Ondimba qui l’a annoncé ce dimanche à la clôture du New York Forum Africa, ce fonds sera destiné exclusivement à la création d’emplois jeunes. « Conscients du rôle clé de la jeunesse dans nos stratégies de développement et du taux...
(Journal du Tchad 17/06/13)
Comment parler de vivre ensemble dans une société où chrétien et musulmans, s’observent avec méfiance et font peu d’effort pour partager leurs valeurs et leurs cultures? Au-delà des rencontres régulières entre religieux, Justice et paix Tchad a voulu ouvrir le débat dans la société civile et politique. Le projet a retenu trois grandes questions: La laïcité, est-elle une solution dans un contexte multiculturel? L’islam, le christianisme, la démocratie et les droits humains: des pistes pour bâtir une société plus humaine? «Religions, violences et sociétés: quels regard croisé des victimes et agresseurs?». Des groupes d’associations de jeunes ont abordé cette question à Moundou, Mongo et Ndjamena en juillet puis une délégation composée du Père Tipo Deng Paolino, responsable du "service de...

Pages