Mercredi 18 Avril 2018

Tchad

(Jeune Afrique 24/02/18)
L'union européenne a annoncé ce vendredi le doublement de sa participation au financement de la force conjointe du G5 Sahel, portant le total des fonds rassemblés à 414 millions d'euros. Il faut « 480 millions », selon le président du Niger, Mahamadou Issoufou, qui s'inquiète de la pérennité des financements. « Aujourd’hui l’Union européenne va doubler son soutien à la force conjointe et on va aussi avoir d’autres contributions des États membres et des autres partenaires » à cette force, a annoncé Federica Mogherini vendredi lors d’une réunion à Bruxelles devant une trentaine de chefs d’État et chefs de gouvernement.
(AFP 23/02/18)
Les dirigeants européens ont donné vendredi un coup de pouce politique et financier à la force militaire constituée par cinq pays africains pour lutter contre les groupes jihadistes actifs dans la région du Sahel, lors d'une conférence des donateurs à Bruxelles. Trente deux chefs d'Etat et de gouvernement se sont réunis vendredi matin au siège de la Commission européenne autour des dirigeants du Mali, de la Mauritanie, du Tchad, du Niger et du Burkina Faso pour témoigner de leur soutien politique.
(RFI 23/02/18)
Force conjointe cherche soutien politique et financier. C’est le nouvel appel lancé ce matin à la conférence des donateurs pour cette force antiterroriste du G5-Sahel. Les présidents des pays membres ; Mali, Niger, Tchad, Mauritanie, Burkina Faso ont fait le déplacement à Bruxelles, une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement européens aussi, pour marquer leur solidarité dans la lutte contre le jihadisme dans la zone sahélienne. La force du G5 avait déjà mobilisé 250 millions d’euros de budget. L’objectif était de dépasser les 300 millions. Mission accomplie. Avec notre bureau à Bruxelles, Objectif atteint, puisque la communauté internationale va soutenir la force conjointe du G5-Sahel à hauteur de 414 millions d’euros. L’Union européenne et ses Etats membres participeront pour...
(APA 23/02/18)
APA Bamako (Mali) - Dès l’entame de la réunion de haut niveau sur le financement de la force conjointe du G5 sahel tenue ce vendredi à Bruxelles en Belgique, l’Union européenne (UE) a annoncé qu’elle doublait sa contribution au financement de la force conjointe du G5 sahel la portant de 50 à 100 millions de dollars ‘’ L'Union européenne va doubler son soutien financier à la force militaire conjointe du G5 Sahel,’’ a annoncé Federica Mogherini lors de la conférence des donateurs à Bruxelles à laquelle prennent part plusieurs partenaires comme l’Union africaine, la CEDEAO, la France, aux côtés du chef d’Etat du Niger, Mahamadou Issoufou et président en exercice du G5 sahel et ses homologues du Mali, du Burkina,...
(Jeune Afrique 23/02/18)
L'Etat tchadien a annoncé ce mercredi avoir signé un accord avec la société de négoce suisse Glencore qui exploite son pétrole depuis l'année 2013 pour le rééchelonnement de sa dette de 1,36 milliard de dollars vis-à-vis de la société. L'accord prévoit entre autres une «période de grâce de deux ans» et la réduction du taux d'intérêt du remboursement de 7,5 à 2%. Sur fond de crise financière et sociale, plongé dans un marasme économique par ses dettes, le Tchad tente de trouver des alternatives. Le ministère tchadien des Finances a annoncé, ce mercredi 21 février 2018, la conclusion d'un accord à Paris en France, entre l'Etat tchadien et la société de négoce helvète Glencore après huit longs mois de négociations,...
(AFP 23/02/18)
Martin Inoua Doulguet, directeur de publication d'un journal tchadien lancé mardi, a été arrêté jeudi et est détenu à la police judiciaire pour "faux et usage de faux", a annoncé jeudi soir la police. Il lui est reproché d'avoir lancé son journal, "Salam info", à N'Djamena alors que l'autorisation de parution avait été délivrée à Bongor, dans le sud du Tchad, a indiqué le porte-parole de la police, Paul Manga. M. Inoua Doulguet a été entendu jeudi à la police judiciaire de N'Djamena. On lui reproche le grief de "faux et usage de faux". Mercredi, le Tchad a connu une journée sans presse demandée par l'Union des journalistes du Tchad (UJT), pour dénoncer les "agressions que subissent les journalistes au...
(Agence Ecofin 23/02/18)
Le Tchad, un des pays membre de la CEMAC, est proche de remporter une victoire quasi historique sur un des géants du trading des matières premières, après la signature le 21 février 2018 d'un accord de principe sur la dette de 1,45 milliards $ qui l'oppose à Glencore et plusieurs banques internationales. « Un accord de principe a effectivement été trouvé et nous pensons qu'il faut désormais que les éléments retenus soient validés par le conseil d'administration pour Glencore, et par les instances habilitées pour ce qui est du Tchad », a confié à l'Agence Ecofin, une source proche du processus. Les responsables tchadiens n'étaient pas immédiatement disposés à répondre, mais il semblerait que les revendications du Tchad aient été...
(RFI 23/02/18)
Le président des jeunes de l'UNDR, le principal parti de l'opposition tchadienne, est introuvable depuis plusieurs jours. Mais, aucun doute pour son parti, le jeune opposant se cache pour échapper aux forces de l'orde. Le mouvement de l'opposant Saleh Kebzabo l'assure : Miriam Evariste Dillah est traqué et réduit à la clandestinité à cause de ses prises de position critiques envers les autorités tchadiennes. Dans un communiqué dévoilé la semaine dernière, l’UNDR s’inquiétait déjà de l’étrange disparition de Miarim Evariste Dillah. « Le 30 janvier dernier, il a annulé une conférence de presse pendant laquelle il avait fait [il aurait dû faire, ndlr] une critique assez acerbe de la situation socio-politique du pays. Depuis lors, il est pourchassé par la...
(RFI 23/02/18)
Au Tchad, deux militaires dont un officier ont été tués au cours d'une embuscade attribuée à des éléments de Boko Haram, mercredi 21 février. Les deux militaires faisaient partie d'une patrouille qui était en mission de reconnaissance à la frontière entre le Nigeria et le Tchad. C'est la première fois depuis neuf mois que les islamistes font parler d'eux en territoire tchadien. C’est une colonne de l’armée tchadienne de retour d’une patrouille dans la région de Ngouboua, à la frontière entre le Nigeria et le Tchad, qui est tombée dans une embuscade tendue par les islamistes, sans doute arrivés à bord d’embarcations de l’autre côté de la frontière. Les islamistes ont eu le temps de faire deux morts, avant de...
(Jeune Afrique 23/02/18)
Selon un haut gradé nigérian, le chef de Boko Haram se déplacerait déguisé en femme. Intox ? La déclaration a en tout cas fait beaucoup réagir. C’est habillé en femme que le chef de Boko Haram se déplacerait au Nigeria. Le général de brigade Sani Kukasheka Usman, directeur des relations publiques de l’armée, l’affirme : le hijab serait la tenue de camouflage la plus achevée de l’insaisissable Abubakar Shekau. Info bidon destinée à écorner l’image du terroriste auprès de ses troupes ? De fait, il y a peu de chances qu’un mouvement salafiste dont le nom signifie « l’éducation occidentale est un péché » porte les drag-queens dans son cœur… Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/532260/politique/le-dessin-de-la-semaine...
(RFI 23/02/18)
Une conférence donateurs pour la force du G5 Sahel se tient ce vendredi 23 février à la Commission européenne, à Bruxelles. Une trentaine de chefs d'Etat et de gouvernement européens sont attendus ainsi que les cinq présidents des pays sahéliens. De nouveaux partenaires comme la Turquie, ou l'Afrique du Sud seront également représentés par leurs ministres des Affaires étrangères. L'objectif de cette conférence est de mobiliser encore des fonds pour financer la première année d'opérationnalisation de la force conjointe. Dépasser les 300 millions d'euros de budget, c'est l'ambition de la conférence d'aujourd'hui. La barre n'est pas bien haute, puisque l'Union européenne a d'ores et déjà laissé entendre qu'elle remettrait 50 millions au pot, alors que la force en a déjà...
(AFP 22/02/18)
Deux militaires tchadiens, dont un capitaine, ont été tués mercredi dans une embuscade du groupe jihadiste Boko Haram dans la région du lac Tchad, près de la frontière nigériane, a indiqué à l'AFP une source sécuritaire tchadienne de haut-rang jeudi. "Après leur forfait les éléments de Boko Haram se sont évaporés dans les îles", a complété cette source, précisant que l'attaque a eu lieu au retour d'une patrouille de l'armée tchadienne entre la frontière nigériane et la localité tchadienne de Ngouboua Il s'agit de la première attaque répertoriée sur le sol tchadien de combattants de Boko Haram depuis mai 2017, au cours de laquelle 9 soldats tchadiens avaient été tués. Depuis plusieurs années, l'armée tchadienne et des "comités de vigilance"...
(AFP 22/02/18)
Une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement se réunissent vendredi à Bruxelles pour renforcer leur soutien politique et financier au G5 Sahel qui lutte contre la menace persistante des groupes jihadistes dans la région sahélienne. Lors de cette conférence de haut niveau, le président français Emmanuel Macron -- très engagé sur le dossier -- et la chancelière allemande Angela Merkel seront aux côtés des chefs d'Etat des cinq pays du G5 Sahel: Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie et Tchad. Au total, cette conférence des donateurs rassemblera 18 dirigeants européens, présents à Bruxelles pour un sommet informel de l'Union européenne programmé...
(AFP 22/02/18)
Le groupe jihadiste Boko Haram, qui a attaqué lundi un internat pour filles à Dapchi, dans le nord-est du Nigeria, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria dont il est originaire, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings de masse comme mode de recrutement. - Une secte radicale - Boko Haram signifie "l'éducation occidentale est un péché" en haoussa, la langue la plus parlée dans le nord du Nigeria. C'est à l'origine le...
(AFP 22/02/18)
Le Tchad et la société de négoce suisse Glencore, qui exploite le pétrole tchadien depuis 2013, ont trouvé mercredi un accord sur la restructuration de la dette étatique de 1,36 milliards de dollars vis-à-vis de la société, selon l'Etat tchadien. L'accord signé mercredi inclue une "période de grâce de deux ans" pour que N'Djamena rembourse sa dette, un allongement de la maturité de la dette à 12 ans, la réduction du taux d'intérêt du remboursement de 7,5 à 2%, ainsi que l'approvisionnement total de la raffinerie de N'Djamena, selon les termes de l'accord détaillés dans un communiqué du Ministère des Finances tchadien. Le Tchad, via sa société nationale d'hydrocarbures (SHT), avait emprunté en 2014 à la société suisse -soutenu par...
(AFP 22/02/18)
Les deux parties ont conclu un accord en vue de la restructuration de la dette de Ndjamena vis-à-vis du leader mondial du négoce des matières premières. Cet accord est un soulagement pour le Tchad. Selon son ministre chargé des finances et du budget, cette dette devenait insupportable pour les finances du pays, qui est déjà affecté par une grave crise économique. Abdoulaye Sabré Fadoul explique dans un communiqué que l'arrangement conclu mercredi à Paris a été obtenu après d'âpres et longues discussions entre les deux parties. L'accord porte sur une restructuration globale de la dette tchadienne vis-à-vis de Glencore. La dette est évaluée à près d'un milliard de dollars et demi de dollars. Sa restructuration permet, selon les autorités de...
(APA 22/02/18)
APA NDjamena (Tchad) - Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Mahamat Zène Chérif en visite à Doha au Qatar, a signé mardi, un accord d’entente avec le chef de la diplomatie qatari, Sheikh Mohamed Bin Abdul Rahman Al-Thani pour la reprise des relations entre les deux pays. «Un protocole d'accord sur le rétablissement des relations diplomatiques entre la République du Tchad et l'Etat de Qatar a été signé ce mardi 20 février 2018 à Doha entre le Ministre tchadien des Affaires Étrangères, de l'Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, Chérif Mahamat Zène et Chiekh Mohamed bin Abdulrahman Al-Thani, Vice Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères du Qatar», peut-on lire du communiqué du ministère tchadien des Affaires étrangères. Aux termes...
(RFI 22/02/18)
Le Tchad a renoué ses relations avec le Qatar après cinq mois de rupture. Fin octobre 2017, Ndjamena a accusé l'émirat de soutenir le terrorisme en Afrique du Nord et aussi des rebelles hostiles à Idriss Déby pour motiver la rupture des relations diplomatiques. Depuis mercredi 21 février, la diplomatie tchadienne indique que cette réconciliation est dans l'intérêt des deux Etats. Les choses sont allées très vite. Entre dimanche et mardi, le ministre tchadien des Affaires étrangères, Mahamat Zene Cherif, a fait deux fois la navette entre le Moyen-Orient et Ndjamena pour régler dans la plus grande discrétion les détails de cette réconciliation. Une réconciliation actée par une reprise des relations diplomatiques avec échange d’ambassadeurs, indique le protocole d’accord signé...
(RFI 22/02/18)
Le Tchad va pouvoir souffler financièrement. Mercredi, la Société des hydrocarbures du Tchad a trouvé un accord avec son créancier Glencore pour étaler le remboursement de sa dette, qui était devenue insoutenable : un milliard de dollars payables en barils de pétrole à la société suisse de négoce. L’accord entre le Tchad et Glencore pourrait faire jurisprudence dans d’autres pays pétroliers d’Afrique. Glencore a fini par lâcher du lest : le Tchad et sa compagnie nationale de pétrole ont 12 ans pour rembourser leur dette d’un milliard de dollars à la maison de négoce suisse, avec une période de grâce, c’est-à-dire zéro mensualité, pendant non pas un an, mais deux ans, a précisé à RFI la Société des hydrocarbures du...
(Le Monde 22/02/18)
Selon un collectif de chercheurs, « l’outil militaire français doit être subordonné à un projet politique réaliste défini par les sociétés sahéliennes ». Tribune. « Nous avons gagné cette guerre », déclarait en septembre 2013 à Bamako un François Hollande triomphant au terme d’une intervention militaire française menée au pas de course pour déloger les mouvements djihadistes au Mali. Quatre ans plus tard, dans une région sahélienne à la dérive, les mots de l’ancien président de la République résonnent de façon tragique. Le Mali a sombré dans un état de délitement inquiétant. Au nord, les groupes politico-militaires se disputent toujours le contrôle des territoires et des trafics. Au centre, l’Etat a reculé dans les zones rurales où prospèrent milices communautaires,...

Pages

(AFP 23/01/18)
La police a dit avoir arrêté plus d'une centaine de personnes pour "troubles à l'ordre public et destruction de biens publics" suite à une grève massive des transporteurs et à une manifestation de lycéens qui a donné lieu à des violences, lundi dans la capitale tchadienne N'Djamena. "Nous avons procédé à l'arrestation de 143 personnes dont 64 élèves, 67 voyous et 12 membres des syndicats des transporteurs", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police nationale, le colonel Paul Manga. "Ils sont gardés à la coordination de la police judiciaire pour être auditionnés sur le pourquoi de leurs actions, surtout les élèves qui ont déclenché cette manifestation", a-t-il ajouté. "Les 12 membres des syndicats des transporteurs, ce sont ceux...
(APA 23/01/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - La grève de 48h déclenchée lundi au Tchad par les transporteurs et qui a paralysée toutes les activités dans le pays, notamment à N’Djamèna, la capitale, a été suspendue lundi soir après que le gouvernement a promis, ‘’dans un bref délai’’ la baisse des prix du carburant dont la hausse est à l’origine du mouvement d’humeur. La promesse de baisse est survenue après une rencontre entre les transporteurs et le ministre des Infrastructures. Pour leur part, les transporteurs ont décidé de suspendre le mot d’ordre de grève et de reprendre leurs activités, ce mardi. A en croire le ministre tchadien du Pétrole et de l’Energie, Béchir Madet, des négociations pour la baisse des prix du carburant sont...
(APA 23/01/18)
APA-N'Djamena (Tchad) - Les établissements scolaires publics et privés sont restés fermés mardi à N’Djaména après une journée mouvementée marquée par la grève des transporteurs et la grogne des élèves. Tous les élèves qui ont fait le déplacement ont rebroussé chemin pendant que d’autres continuaient à se livrer à des actes de vandalisme. Selon le porte-parole de la police, Paul Manga, suite à la manifestation généralisée des élèves, lundi, 148 personnes ont été interpellées par la police dans différents endroits de la capitale et parmi ces personnes, 64 sont des élèves, 12 des chauffeurs de taxi et minibus et 67 des délinquants. Paul Manda a aussi fait remarquer que les forces de l’ordre ont enregistré 4 blessés et 4 véhicules...
(Xinhua 23/01/18)
Lundi, les transporteurs inter et intra-urbains du Tchad ont levé leur mot d'ordre d'arrêt de travail de deux jours, a déclaré à Xinhua le porte-parole de leur collectif, Abdoulaye Adoum Brahim. La suspension de leur grève intervient après une rencontre avec des membres du gouvernement, selon le porte-parole. "Le principe de la baisse du prix de cession est accepté, mais il reste simplement des formalisations en cours", a déclaré lundi soir le ministre du Pétrole et de l'Energie, Béchir Madet sur la radiotélévision publique. "Nous avons consciance des difficultés de nos compatriotes vis-à-vis de l'augmentation des prix des produits pétroliers. En tant que gouvernement responsable, nous travaillons à anéantir ces difficultés", a-t-il indiqué, rassurant tous ses compatriotes, en particulier les...
(Xinhua 23/01/18)
Cent quarante-trois personnes, dont 64 élèves, ont été interpellés par la police tchadienne au cours des manifestations spontanées lundi dans la capitale, N'Djamena, en marge de la grève des transporteurs contre la hausse des prix de carburants, a-t-on appris de source policière. "Les personnes interpellées ont été transférées à la police judiciaire pour trouble à l'ordre public et destruction de biens publics et privés", a-t-on précisé de même source. Les transporteurs tchadiens sont entrés en grève lundi pour protester contre la hausse des prix des carburants à la pompe. Ce mouvement s'est accompagné de manifestations spontanées des élèves de la capitale qui ont brûlé des pneus sur les grandes avenues et se sont livrés à des casses et plusieurs actes...
(AFP 22/01/18)
La capitale tchadienne N'Djamena a été paralysée lundi par une grève massive des transporteurs, marquée par des manifestations d'étudiants qui ont été dispersées par la police, a constaté l'AFP. Dans toute la capitale, les chauffeurs de taxis, de bus et les agences de voyages ont entamé une grève de deux jours pour protester contre l'augmentation du prix du carburant à la pompe, a constaté un journaliste de l'AFP. Toutes les rues de N'Djamena ont été désertées et aucun taxi ou mini-bus ne circulait. La grève a été massivement suivie par les transporteurs. Les agences de voyage interurbains vers le sud du pays sont restées fermées. Selon la loi des finances 2018, le litre de gasoil est passé de 568 FCFA...
(APA 22/01/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - Les rues de N’Djaména sont désertes en ce lundi premier jour de la grève de 48h décrétée par les transporteurs et on ne voit circuler dans la capitale tchadienne aucun bus, taxi ou mototaxi. Ainsi, les gares reliant les grandes villes du pays sont toutes fermées, au grand dam des usagers, complètement dépassés par le manque de moyen de locomotion. «Je ne peux pas aller au bureau dans ces conditions. Aucun moyen de transport. Je préfère retourner chez moi», fulmine Ahmat Khamis, un agent de l’Etat dont le ministère se trouve au quartier Djari. Habitant Farcha, un quartier très éloigné de son lieu de travail, Khamis a attendu à l’arrêt plus de 30 minutes avant de se...
(Xinhua 22/01/18)
20.000 personnes, en majorité des femmes et enfants fuyant les exactions des groupes armés, ont fui le nord de la République centrafricaine (RCA) pour trouver refuge au sud du Tchad. Dans le village tchadien de Békoninga, à sept kilomètres de la frontière centrafricaine, parmi des milliers de personnes, venues de la RCA voisine,la plupart sont des femmes et des enfants, à 95%, selon les autorités du village qui les accueillent et les enregistrent avant l'arrivée des organisations humanitaires, notamment le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Dans les rangs des Centrafricains qui affluent à Békoninga, il y a beaucoup d'enfants non accompagnés. L'un d'eux, Hamidou, dix ans, est arrivé avec son frère cadet âgé d'à peine 2 ans...
(La Tribune 22/01/18)
Dans le village tchadien de Békoninga, à sept kilomètres de la frontière centrafricaine, parmi des milliers de personnes, venues de la RCA voisine, la plupart sont des femmes et des enfants, à 95%, selon les autorités du village qui les accueillent et les enregistrent avant l'arrivée des organisations humanitaires, notamment le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Reportage de l'agence Xinhua. 20.000 personnes, en majorité des femmes et enfants fuyant les exactions des groupes armés, ont fui le nord de la République centrafricaine (RCA) pour trouver refuge au sud du Tchad. Dans le village tchadien de Békoninga, à sept kilomètres de la frontière centrafricaine, parmi des milliers de personnes, venues de la RCA voisine, la plupart sont des...
(AFP 19/01/18)
Un comité d'action pour la libération d'un activiste tchadien, emprisonné depuis 15 mois pour avoir critiqué le régime sur les réseaux sociaux, a saisi jeudi la Cour d'appel de N'Djamena, selon le porte-parole du comité, Jean-Bosco Manga. "Nous avons saisi la Cour d'appel de N'Djamena pour obtenir la mise en liberté d'office de notre camarade Tadjeddine Mahamat Babouri en raison de sa détention abusive", a indiqué M. Manga à l'AFP. Tadjeddine Mahamat Babouri est détenu depuis mi-septembre 2016 à la suite de propos critiques envers le régime d'Idriss Déby sur Facebook. Il est toujours dans l'attente de son procès, selon le comité. Un comité d'action pour sa libération a été mis en place le 13 janvier, afin, selon ses membres,...
(APA 17/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Deux responsables de l’Union nationale des étudiants tchadiens (UNET) ont été arrêtés, mercredi, par la police qui a en outre fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser une manifestation organisée par ces mêmes étudiants. Non autorisée, la manifestation des étudiants tchadiens avait pour objectif de protester contre les frais d’inscription fixés à 50 000 FCFA, conformément aux institutions d’enseignement supérieur de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).
(RFI 16/01/18)
La ministre française des Armées Florence Parly a réuni ce lundi à Paris ses homologues de la force militaire conjointe des pays du G5 Sahel - Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie - dans l'espoir d'accélérer sa mise en oeuvre. Lors de la conférence de presse qui a clôturé la réunion, Florence Parly a annoncé le lancement de la deuxième opération de la Force conjointe, une annonce confirmée par Tiéna Coulibaly, ministre malien de la Défense. Ce sera une opération 100 % force conjointe ou menée en collaboration avec Barkhane. Impossible à dire car les intervenants se sont voulus extrêmement discrets sur le sujet. On ne sait donc pas où cette opération a lieu ni quelles sont les armées qui...
(APA 16/01/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Le président du conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad (CSAI), cheikh Hissein Hassan Abakar, décédé dimanche, a reçu les hommages de la nation au cours d’une cérémonie, ce mardi, en présence du chef de l’Etat, Idriss Déby, avant son inhumation au cimetière musulman de Lamadji, à la sortie nord de N’Djaména. Agé de 71 ans, Cheikh Hissein Hassan Abakar a été président du conseil islamique les 27 dernières années. Plusieurs personnalités religieuses et politiques lui ont rendu hommage. Le secrétaire général de la conférence épiscopale du Tchad, père Allangomi Nguiralbaye, trouve en feu Hissein Hassan Abakar «un modèle de la cohabitation pacifique, un homme de franchise, un homme de relations, une grande figure de...
(Le Point 16/01/18)
Mettre en place un numéro vert pour lutter contre la corruption et les détournements de fonds, voilà qui illustre que, pour les autorités comme pour les populations du Tchad, l'heure est grave. Il faut dire que la chute des cours du pétrole a porté un coup rude aux recettes du pays. Illustration : non seulement nombre de projets ont été ajournés ou reportés, mais les dépenses courantes ont eu du mal à être assurées. Autrement dit, quand le budget d'investissement est réduit à son expression la plus simple et que le budget de fonctionnement a du mal à être équilibré, l'impasse n'est pas loin, surtout dans un pays à l'économie si peu diversifiée que le Tchad. Facteur aggravant : pays...
(APA 16/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - Le président du conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad (CSAI), Cheikh Hissein Hassan Abakar, est décédé à Ndjamena, dans la nuit du dimanche au lundi, après une longue maladie, a-t-on appris de source officielle. Un deuil de trois jours est décrété sur l’ensemble du territoire national, informe un communiqué du gouvernement. Cheikh Hissein Hassan Abakar a été président du conseil islamique depuis l’arrivée au pouvoir du mouvement patriotique du salut (MPS) en 1990. Il cumulait le poste de président et en même temps d’imam de la grande mosquée Roi Fayçal de N’Djaména avant qu’il ne soit déchargé de l’imamat pour s’occuper que l’instance de gestion de la communauté musulmane tchadienne. Il est l’un des initiateurs...
(AFP 15/01/18)
La ministre française des Armées Florence Parly réunit ce lundi à Paris ses homologues de la force militaire conjointe des pays du G5 Sahel dans l'espoir d'accélérer sa mise en œuvre alors que les groupes jihadistes ont promis de faire barrage à cet effort antiterroriste. "Nous allons tout faire pour que le G5 Sahel ne s'installe pas" dans cette zone, a déclaré vendredi à l'AFP le porte-parole du groupe "Etat islamique dans le Grand Sahara" (EIGS). Il a revendiqué dans la foulée une série d'attaques, dont celle contre la force française Barkhane jeudi au Mali qui a fait trois blessés et celle du 4 octobre au Niger, au cours de laquelle quatre membres des forces spéciales américaines et quatre soldats...
(Le Figaro 15/01/18)
Les ministres de la Défense se réunissent ce lundi à Paris pour établir un calendrier opérationnel. Les ministres de la Défense des pays regroupés au sein du G5 Sahel sont lundi à Paris autour de leur homologue française, Florence Parly. Cette réunion, loin d'être la première, doit permettre de se concerter pour rendre opérationnelle la force militaire commune à ces États (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) en lutte contre les djihadistes. Un mois après le sommet de La Celle-Saint-Cloud qui a réuni les présidents sahéliens et Emmanuel Macron, ainsi que les principales organisations internationales, notamment l'Union européenne, l'Union africaine et l'ONU, il s'agit de stimuler une «montée en puissance». «Il y a eu des avancées, mais ce n'est pas...
(RFI 15/01/18)
La construction de la force conjointe du G5 Sahel entame une nouvelle étape ce lundi 15 janvier, avec la réunion ministérielle de Paris. La ministre des Armées Florence Parly reçoit cet après-midi à l'hôtel de Brienne ses homologues des pays du G5 accompagnés des chefs d'état-major des armées des cinq pays de la région. Du côté des contributeurs, huit pays seront représentés ainsi que trois institutions, l'ONU, l'UA, et l'Union européenne, alors que se déroulera la conférence de donateurs de Bruxelles le 23 février prochain. Plus que jamais, l'objectif est de mettre en action cette force du G5 et de récolter des résultats concrets sur le terrain. Lors de son discours de Ouagadougou en novembre, le président français Emmanuel Macron...
(AFP 15/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - Les préparatifs pour le pèlerinage à la Mecque2018 ont démarré plus tôt que les années précédentes au Tchad, avec la nomination, par un décret présidentiel, d’un nouvel émir du hajj, en la personne du général Idriss Dokony Adiker. Les différents comités d’organisation ont été souvent mis en place à deux voire un mois du déroulement du hajj. Le nouvel émir du hajj va remplacer Saleh Bourma dont la gestion a été critiquée. En effet, les pèlerins tchadiens ont été bloqués, l’année dernière, pendant plusieurs semaines en Arabie Saoudite, sans prise en charge, à cause du manque des moyens de transport pour le retour. Le directeur du cabinet civil à la présidence de la République, M. Issa...
(RFI 12/01/18)
Au Tchad, le gouvernement marque le pas dans son projet de réduire les salaires des fonctionnaires. Confronté à une crise financière, le gouvernement, qui a réduit de moitié les indemnités des fonctionnaires, voulait réduire sur une proportion allant de 5 à 45% les salaires des travailleurs. Mais, face à la bronca, il a décidé de suspendre son projet, le temps de négociations. Quelques jours après une première rencontre au ministère des Finances qui n’a abouti à rien, c’est au tour du Premier ministre Albert Pahimi Padacké de convoquer le Comité national du dialogue social (CNDS) parce que la situation persiste : « Cette situation persiste, ce qui demande de notre part et réciproquement, un dialogue de tous les instants, parce...

Pages

(Agence Ecofin 04/12/17)
Après s’être contractée durant deux saisons consécutives, la surface mondiale ensemencée en coton connaîtra en 2017/2018, une hausse de 11% en s’établissant à 32,5 millions d’ha. D’après le Comité consultatif international sur le coton (ICAC), qui a publié ces prévisions le 1er décembre dernier, cette reprise sera portée par l’expansion de la surface emblavée dans les principaux pays fournisseurs. Ainsi, alors que l’Inde, premier producteur mondial consacrera 11,55 millions d’ha à la culture, en 2017/2018, les USA, premier exportateur mondial, verront une augmentation de 20% à 4,6 millions d’ha. Pour sa part, le Pakistan, 4ième producteur mondial, enregistra une superficie de 3,1 millions d’ha, soit un bond de 24% par rapport à la campagne précédente. Globalement, selon l’ICAC, l’accroissement au...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(La Tribune 30/11/17)
Rien ne va plus entre l'un des pays les plus pauvres du monde et l'un de ses principaux créanciers, le suisse Glencore, leader mondial du négoce des matières premières. La négociation sur la restructuration d'une dette de 1 milliard de dollars a échoué faisant courir le risque d'un défaut de paiement. Après cinq mois, les négociations entre le Tchad et la société suisse Glencore sont dans l'impasse. Le pays, l'un des plus pauvres de la planète, a rejeté la dernière proposition du numéro un mondial de négoce de matières premières et d'un consortium de banques parmi lesquelles Natixis, Société Générale, Citigroup, ING et Deutsche Bank pour restructurer une dette qui s'élève à 1 milliard de dollars. Prêts gagés sur le...
(La Tribune 29/11/17)
Fin juin dernier, le conseil d'administration du FMI avait approuvé un accord triennal de 312,1 millions de dollars pour le Tchad. Aussitôt, un premier décaissement de 48,8 millions de dollars avait été autorisé. Mais aujourd’hui, contre toute attente, le Fonds monétaire international a décidé de faire patienter le Tchad pour l’octroi de la deuxième tranche de ce prêt. Mais que s’est-il passé entre temps ? La promesse faite au Tchad par le FMI au mois de juin dernier était des plus alléchantes : une enveloppe de 312,1 millions de dollars sur trois ans. Mais N'Djamena devra encore patienter pour voir la couleur de cette argent ou du moins, la totalité. Après l'autorisation d'un premier décaissement de 48,8 millions de dollars...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) vient de publier un rapport sur « L’état des systèmes de paiements par monnaie électronique dans la Cemac 2011-2016 ». Selon ledit rapport, au moins 95% des transactions financières électroniques ont été faites par le Mobile Money pendant la période sous revue. A titre d’exemple, indique la Beac, les recharges des porte-monnaie électroniques, c’est-à-dire, les dépôts en espèces de la clientèle dans les points de vente, ont atteint 735 milliards FCFA en 2016, dont 663 milliards FCFA pour le Mobile Money. « Cet instrument est également le moyen par excellence des transferts d’argent par monnaie électronique car, 99% de ceux-ci se font par Mobile Money », relève la Banque centrale. Toujours, selon...
(APA 27/11/17)
APA-Douala (Cameroun) - Les pays d’Afrique centrale, écartelés entre trois regroupements communautaires, mènent une réflexion au sein du Comité de pilotage de rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique centrale (Copil/Cer-Ac) pour une harmonisation des procédures devant permettre de mettre sur pied une seule Communauté économique régionale (CER), a-t-on appris samedi de sources concordantes. Cette démarche est de nature à renforcer la circulation des personnes et des biens et booster les échanges économiques et commerciaux dans cette partie du continent. En prélude à la rencontre des ministres des Finances et de l’intégration qui s’ouvre lundi à Yaoundé, des experts planchent actuellement sur la question afin de soumettre au conseil des ministres, des propositions concrètes qui seront soumises à l’approbation des...
(Agence Ecofin 25/11/17)
Le FMI a repoussé l'octroi d'un crédit au Tchad, en raison du blocage des discussions sur la dette reclamée à ce pays par Glencore et un groupe de banques internationales. Le décaissement de cette deuxième tranche de financement au titre de la facilité élargie de crédit, dépendait effectivement de la résolution de ce problème. Parmi les engagements que le Tchad a pris dans le cadre de son programme de redressement avec le FMI, figue en effet la restructuration de cette dette qui plombe la soutenabilité de la dette commerciale du pays. Le problème, c'est que les deux parties ne parviennent plus aujourd'hui à s'accorder. Selon des sources proches du processus, et qui ont échangé avec l'Agence Ecofin, le gouvernement tchadien...
(APA 24/11/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les paiements en monnaie électronique, au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont dépassé le seuil de 121 milliards FCFA en 2016 dont 95% avec le Mobile Money, selon un rapport publié vendredi par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). A la fin de l’année 2016, l’on dénombrait 32.551 points de services à travers la sous-région, contre 23.867 un an plus tôt, un chiffre d’ailleurs considéré par l’Institut d’émission comme «en deçà de la réalité car, chez certains opérateurs, il n’est pas possible de déterminer avec exactitude le nombre de revendeurs (appelés ‘’call box’’ au Cameroun) affiliés aux grossistes». La monnaie électronique a ainsi été utilisée sur 97.836.317 transactions en...
(APA 22/11/17)
APA-N'Djamena (Tchad) - Le ministre tchadien des Finances et du budget, Christian George Diguimbaye, et la secrétaire d’Etat Mme Banata Tchalet Sow, ont été limogés ce mardi soir par le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno. L’intérim sera assuré selon les termes de l’acte présidentiel, par le ministre secrétaire général du gouvernement, M. Abdoulaye Sabre Fadoul. Le motif de limogeage n’a pas été évoqué dans le décret mais selon des sources concordantes, les deux ministres auraient déposé, eux-mêmes, une lettre conjointe de démission suite à une affaire d’insubordination de la part du Trésorier payeur général (TPG). Le TPG qui serait un proche du président de la République, a souvent refusé d’exécuter les ordres de la secrétaire d’Etat qu’il considèrerait comme...
(AFP 21/11/17)
Le responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, dans l'Est des Etats-Unis, ainsi qu'un ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères ont été inculpés par la justice américaine dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda. Chi Ping Patrick Ho, 68 ans, et Cheikh Gadio, 61 ans, sont accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts responsables de ces pays afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise. Les pots-de-vin représentent plusieurs millions de dollars, selon un communiqué du ministère américain de la Justice publié lundi.
(Le Point 20/11/17)
Le Tchad avait obtenu pour près de 17 milliards d'euros de promesses d'engagements auprès de ses partenaires en septembre. Le point deux mois après. « La mise en œuvre du plan national de développement (PND) est en marche », lance le ministre de l'Économie tchadien, Ngueto Tiraina Yambaye, contacté par Le Point Afrique. En septembre, le gouvernement avait alors annoncé avec enthousiasme avoir levé plus de 17 milliards d'euros d'engagements auprès des bailleurs de fonds venus assister à la table ronde organisée à Paris. Une somme dédiée au financement de son programme quinquennal 2017-2021 de son nouveau plan de développement, « Vision 2030 : le Tchad que nous voulons ». Deux mois plus tard, l'heure est aux peaufinages des projets...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Selon une information rapportée par Reuters qui cite une lettre officielle, le groupe suisse Glencore, leader mondial de la commercialisation des matières premières, aurait proposé au Tchad via son ministre des finances, un nouveau plan de restructuration de la somme de plus d'un milliard $ que lui doit ce pays d’Afrique centrale. La semaine dernière, une délégation tchadienne s'était rendue à Paris en France, pour discuter de cette restructuration, mais aucun accord n'avait été annoncé. Jusqu'à vendredi, le gouvernement tchadien s'était montré en désaccord avec les propositions de Glencore. Le trader dit espérer que sa dernière offre sera acceptée. Il suggère de repousser l'échéance pour le remboursement de la dette principale à la fin 2022, contre 2019 actuellement. Dans le...
(RFI 14/11/17)
Il est temps de penser le Tchad sans le pétrole. Le président Idriss Déby l'a répété ce week-end à Ndjamena, lors d'une conférence économique. La chute des cours de l'or noir qui représente 70% des recettes budgétaires du pays a propulsé l'année dernière le Tchad dans la récession. Alors que Ndjamena vient de renégocier un programme de prêt avec le Fonds monétaire internationale, le président montre patte blanche pour conserver le soutien des bailleurs internationaux. Coupes budgétaires, réduction du train de vie de l'Etat, fin des augmentations pour les fonctionnaires, retrait de certains privilèges de la fonction publique... le Tchad ne sait plus quel fond de tiroir racler pour grappiller quelques revenus.
(La Tribune 09/11/17)
Très loin de ses prévisions de 1,6% en début d'année, le taux de croissance économique dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique de centrale (CEMAC) ne devrait pas dépasser 0,2% cette année, a-t-on appris d'un communiqué du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale. C'est presqu'un aveu d'échec pour la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) et les Etats de la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Les différentes mesures prises, dont la réduction des coefficients des réserves obligatoires des banques, la réduction des plafonds de refinancement de certains Etats, le resserrement des dépenses publiques, l'élargissement de l'assiette fiscale, la priorisation de certains investissements, la...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Réunis à N’Djamena, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale sont parvenus à régler nombre de dossiers épineux… À commencer par la suppression des visas. Une conjoncture économique défavorable peut avoir des vertus. En butte à des difficultés budgétaires et en quête de relance, l’Afrique centrale bouge enfin. Le 31 octobre, au cours d’un sommet convoqué à N’Djamena, au Tchad, les chefs d’État ont fait aboutir en quelques traits de plume une pile de dossiers pourtant bloqués depuis plus d’une décennie. Conséquence, le lendemain, 1er novembre, à la suite des autres pays membres, le Cameroun a été le dernier de la Cemac à supprimer l’exigibilité du visa aux ressortissants des autres pays membres. Ironie de...
(La Tribune 07/11/17)
Le Niger compte relancer les négociations sur l'acheminement de son pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun en 2018, a-t-on appris du ministre nigérien des finances. D'après le responsable gouvernemental, cette option s'avère moins coûteuse pour le pays par rapport au pipeline Niger-Bénin. A partir de 2018, les autorités nigériennes voudraient acheminer leur pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun lequel à leurs yeux est le plus court pour le convoi. Dans cette perspective, le Niger vient de révéler qu'il comptait relancer les discussions afin de concrétiser ce projet. L'information a été révélée par le ministre nigérien des finances, Hassoumi Massaoudou. « Dans un premier temps, il s'agit de 60 000 barils par jour; et il fallait pour la valoriser, choisir le...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Les différentes mesures prises par la Beac, la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (réduction des coefficients des réserves obligatoires des banques, réduction des plafonds de refinancement de certains Etats, etc.), ainsi que par les Etats membres (resserrement des dépenses publiques, élargissement de l’assiette fiscale, priorisation de certains investissements, conclusion de programme d’ajustement avec le FMI, etc.) de la Cemac (Cameroun, Gabon, Congo, Guinée équatoriale, Tchad et RCA), n’ont pas réussi à faire redécoller la croissance économique dans cet espace communautaire en 2017. En effet, selon un communiqué ayant sanctionné la 3ème session ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) de la Beac pour l’année 2017, tenue le 2 novembre dernier à Ndjamena, la capitale tchadienne, en dépit d’«un...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Le Camerounais Paul Hérick Secke (41 ans) a récemment été installé dans ses nouvelles fonctions de directeur général de Tradex Tchad, en remplacement de Stéphane K. Soumahoro, directeur général adjoint du Groupe Tradex et administrateur de la filiale. La filiale tchadienne du Camerounais Tradex accueille un homme à l’expérience avérée dans le domaine de la commercialisation des produits pétroliers. Il est titulaire d’un Master spécialisé du 3ème cycle en marketing et ingénierie de l’Ecole supérieure libre des sciences commerciales appliquées de Paris (Eslsca, 2002) et d’un Master en génie chimique option, procédés industriels de l’université Pierre et Marie Curie Paris VI (2001). Paul Hérick Secke commence sa carrière au Centre technique Renault de Lardy en France, par un stage académique...

Pages

(Gabon Review 14/12/13)
L’élimination de l’équipe nationale du Tchad est intervenue alors que l’on ne s’y attendait pas du tout, vu que l’équipe de football de la RCA, son vainqueur, avait été déclarée absente par certains spectateurs du fait de son retard à la coupe de la Cemac, actuellement abritée par le Gabon.En effet, ce n’est que ce vendredi 13 décembre à 10h que les Basu Bangui ont réussi à rallier la ville de Bitam après avoir passé la nuit à Kié Ossi, frontière entre Gabon et Cameroun, pour des raisons de protocole. Alors qu’on lui attribuait un forfait, elle est finalement venue participer au tournoi de la Cemac. Ce qui a nécessité le reclassement du programme par le comité d’organisation qui s’est...
(APA 11/12/13)
Vingt-et-un cyclistes issus de neuf pays ont été nominés pour le titre de «Cycliste africain de l’année 2013» qui sera attribué d’ici la fin du mois de décembre, a appris APA, lundi, auprès de la Confédération africaine de cyclisme. Avec quatre nominés, l'Algérie, l'Erythrée et l'Afrique du Sud fournissent le plus gros lot de prétendants. Elles sont suivies du Maroc avec trois nominés et du Rwanda avec deux nominés. La Tunisie, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie et le Burkina, avec chacun un nominé, ferment la marche. Le jury est présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault avec un membre d'honneur exceptionnel : Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2013. Créée l'année dernière par les organisateurs...
(Foot Africa365 11/12/13)
Contretemps dans le calendrier du tournoi de football de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) qu’abrite le Gabon jusqu'au 21 décembre 2013.Au motif des troubles que traverse la République centrafricaine, sa sélection nationale A’ a déclaré forfait pour la 8eme édition de cette Coupe de la CEMAC. Du coup, le Congo et le Tchad, concurrents de la RCA dans la poule B basée à Bitam, sont directement qualifiés pour le second tour. Les Diables Rouges, tenants du titre, et les Saos joueront demain jeudi un match de classement en vue des demi-finales croisées contre les deux premiers de la poule A de Franceville. Après sa victoire (3-0) lundi en match d’ouverture contre le Cameroun, Le Gabon en est...
(Journal du Tchad 10/12/13)
Les finalistes en course pour le FIFA Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année 2013 et pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA ont été dévoilés ce 9 décembre sur le site de la Fifa.Les finalistes en course pour le FIFA Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année 2013 et pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA ont été dévoilés ce 9 décembre sur le site de la Fifa. Par ordre alphabétique, les nominés au FIFA Ballon d’Or 2013 sont: Cristiano Ronaldo (Portugal), Lionel Messi (Argentine) et Franck Ribéry (France); tandis que Nadine Angerer (Allemagne), Marta (Brésil) et Abby Wambach (États-Unis) sont nominées pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA.Les nominés pour...
(L'Intelligent d'Abidjan 12/11/13)
L’Afrique connaîtra ses cinq représentants pour la prochaine Coupe du monde Brésil 2014, au soir du 19 novembre 2013. Le Ghana, éliminé en quart de finale du Mondial sud-africain en 2010, est quasiment certain de danser au rythme de la Samba en juin prochain au Brésil. Car lors de la manche aller à Kumasi, les Black Stars ont dynamité les pharaons d’Egypte (6-1). De l’avis de nombreux observateurs et en jetant un regard sur les statistiques des barrages de la Coupe du monde, aucune équipe n’a pu remonter un tel score. Il est sûr, que le Ghana a déjà fait le plus dur et tient peut être depuis quelques semaines le billet du Mondial en poche. Toutefois, Michael Essien, Kévin...
(Journal du Tchad 08/11/13)
Changer l’image du football est l’idée de la rencontre entre une délégation de la FIFA en visite au Tchad et les responsables de la société de téléphonie mobile tchadienne. «Nous nous sommes rendus compte que le public Tchadien aime le sport en général mais le football en particulier. La présence du grand public au tournoi Airtel jeunes talents que nous organisons depuis ces trois dernières années nous a permis de faire ce constat. Il y a une synergie créée autour du tournoi Airtel jeunes talents et nous constatons que le public a soif», a souligné Sali Gbane, Directeur Général de la société de téléphonie mobile Airtel Tchad. Pour lui, il faut programmer un événement qui mobilisera le public durant toute...
(Journal du Tchad 11/10/13)
Le don du Président de la République du Tchad re-dynamisera la fédération en proie à de nombreuses difficultés de fonctionnement.La cérémonie de remise de ces 250 vélos a eu lieu le 8 octobre dernier au Stade Idriss Mahamat Ouya, et était présidée par le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock, assurant l’intérim de son collègue de la Jeunesse et de Sports. «C’est une surprise, car personne ne s’attendait à ce geste. Fédération Tchadienne de Cyclisme meurt à petit feu. Le manque de moyens à tous les niveaux est à l’origine de cette morte qui ne dit pas son nom. Aujourd’hui, elle reprendra les activités sans difficultés et c’est l’occasion de...
(Gabon Eco 09/10/13)
Il avait pourtant quitté le Gabon pour quatre ans au Club Africain en Tunisie.Alors qu’il était sollicité par le club de Beveren en Belgique et plusieurs autres clubs dont Bizerte et Monastir de Tunisie, l’attaquant tchadien du Club Africain (CA) Dany Karl Marx a choisi de poser à nouveau ses valises au Gabon pour signer un contrat d’un an avec le CF Mounana. Ancien sociétaire du club de Missile FC (2010-2011) et meilleur buteur du national foot gabonais avec 20 buts, Dany Karl Marx avait quitté le Gabon pour la Tunisie où il s’était engagé en 2012 pour 4 ans avec le Club Africain. Il s’était par la suite retrouvé au Maroc à El Jadida pour un transfert record d’un...
(Le Mag 04/10/13)
Le club algérien de handball, le Groupement Sportif des Pétroliers, se serait retiré de la 35e édition du championnat africain de handball qui se déroule à Marrakech du 2 au 13 octobre. Le Maroc est représenté, lors de ce championnat, par deux clubs: le Mouloudia de Marrakech et le Wydad Smara. Ce dernier club se trouve au groupe D avec l’Espérance de Tunisie (Tunisie), GSP (Algérie), l’AS Sonabel (Burkina Faso) et Warriors Club (Tchad). Cependant, l'équipe algérienne se serait retirée de la compétition, selon les médias, prétextant son retrait par la présence du Wydad Smara, un club qui ne représenterait pas le Maroc, selon les algériens, puisque "Smara n'est point une ville marocaine", selon l'équipe algérienne. Le retrait a été...
(Ogooue Infos 01/10/13)
La coupe de football de la sous région de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est de retour, après deux ans de suspension. Le tirage au sort, en vue de la constitution des poules à eu lieu samedi à Libreville, alors que la compétition se déroulera du 9 au 21 décembre prochain au Gabon.Le tirage au sort en vue de la constitution des poules pour la 8e édition de la coupe de football de la CEMAC a eu lieu samedi au stade de l’Amitié à Libreville, au Gabon, pays hôte de la compétition.Le Gabon qui accueillera pour la 2e fois la coupe de la CEMAC a été logé dans le groupe A, avec le Cameroun et la...
(Journal du Tchad 30/09/13)
Abakar Djarmah, président de la Fédération Tchadienne de Judo a lancé les activités de l’édition 2014 du Tournoi Internationale de Judo de la capitale.«Lors du Congrès de la Fédération Internationale de Judo à Rio de Janeiro au Brésil, nous avons obtenu le soutien du Président de la Fédération Internationale de Judo pour l’organisation du TIVI-N’DJAM 2014, la cinquième édition de notre vitrine du judo Tchadien. Nous voudrions dire que durant tout notre parcourt au sein du judo, nous avons toujours voulu obtenir le respect et la considération des autres pour notre fédération par notre travail, notre compétence et le résultat de nos judokas. Aujourd’hui nous constatons avec satisfaction et fierté que chose faite après sept années de travail acharné et...
(Gabon Review 30/09/13)
Après deux années d’interruption, la Coupe de football de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac) revient sous une nouvelle version, avec un règlement toiletté. Le Gabon qui l’avait déjà accueillie en 2005, organisera à nouveau la compétition en décembre prochain à Bitam et Franceville. Le tirage au sort s’est déroulé le week-end écoulé à Libreville.Dans la matinée du samedi 28 septembre 2013, au stade de l’Amitié à Agondje (Libreville), le tirage au sort comptant pour la 8è édition de la Coupe de football de la zone Cemac a eu lieu en présence de plusieurs représentants des pays devant y participer. Si pour certains pays la compétition s’annonce sereinement, on dit que le Gabon, pays hôte, se trouve une nouvelle...
(Journal du Tchad 18/09/13)
C’est la position qu’a occupé le pays sur le classement général avec 10 médailles. A l’issue des jeux de la Francophonie 2013, VIIe édition, qui se sont déroulés à Nice (France) du 07 au 15 septembre, les Tchadiens ont décroché au total dix médailles dont quatre en or, deux en argent et quatre en bronze. Le pays de Toumaï qui avait emmené 17 artistes et quelques athlètes se positionne au 8e rang au classement général des médailles. Comme le disait le ministre de la Culture tchadien, c’est l’autre Tchad, le Tchad qui gagne!
(APA 16/09/13)
Le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se déroulera ce lundi midi, en heure du Caire (10h GMT), annonce dimanche la Confédération africaine de football (CAF). La cérémonie sera dirigée par le Directeur des compétitions de la Fédération internationale de football (FIFA), Mustapha Fahmy, avec le concours du directeur de la Coupe du monde, Gordon Savic, et du secrétaire-général de la CAF, Hicham El Amrani. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Issa Hayatou, sera aussi de la partie. Pour les besoins du tirage, les dix équipes ont été réparties dans deux chapeaux, selon le classement FIFA de septembre. Le chapeau 1 est constitué des cinq premiers au...
(AFP 15/09/13)
NICE - Les Jeux de la Francophonie s’achevaient dimanche à Nice, après dix jours d’épreuves qui ont attiré un public inégal, plus intéressé par les concours artistiques que par les épreuves sportives qui se déroulaient sur des sites excentrés et sans réelles têtes d’affiche. La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui a, peu avant la cérémonie officielle de clôture, déploré ce manque d’engouement du public et la faible audience médiatique de cet événement auquel participaient "2.749 compétiteurs" issus de 54 nations, selon les derniers chiffres fournis par les organisateurs. Selon la ministre, "il n’y a que la France", parmi les 77 membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, "qui ne prend pas conscience de l’importance de ces grandes...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(RFI 13/09/13)
Des compétitions de lutte africaine ont eu lieu pour la première fois aux Jeux de la francophonie, ce 12 septembre 2013. Si les Sénégalais et les Nigériens sont des lutteurs connus, y compris en dehors d'Afrique, les Tchadiens veulent à leur tour être reconnus en brillant à Nice.De notre envoyé spécial à Nice, Il aura fallu attendre une semaine et la compétition de lutte africaine pour que les Jeux de la francophonie 2013 attirent les foules à Nice. Le tournoi par équipes a même volé la vedette aux épreuves d’athlétisme, ce 12 septembre. Ce qui rend fier le lutteur tchadien Maurice Abatam (catégorie -120 kg). « C’est ma deuxième fois aux Jeux de la francophonie. La première fois, (à Niamey...
(Afrik.com 12/09/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, c’est toujours l’Espagne qui domine les débats devant l’Argentine et l’Allemagne. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, mène toujours la danse, devant le Ghana (24e) et l’Algérie qui se hisse sur la 3e marche. Le Mali est lui éjecté du podium. Avec la décision de la FIFA de sanctionner le Cap Vert et de qualifier la Tunisie pour les barrages du Mondial 2014, l’instance a annoncé qu’elle procédait à une nouvelle mise à jour afin de tenir compte des changements qui viennent d’intervenir. Attendu par les 10 pays barragistes pour la Coupe du monde 2014 dans la zone Afrique, le classement de la FIFA a...
(Journal du Tchad 10/09/13)
C’est par consensus que l’ancien président du PFC, M. Betel Miarom a été reconduit à la tête du club. Les deux trésoriers du bureau, Dany Dazoumbé Padiré et Rosalie ont été reconduits. Andigué Madji Madji fait son entrée au bureau comme Administrateur de l’équipe en remplaçant Eric Topona. Les deux capitaines à savoir Madjasra Nako et Koumakoye ont été maintenus à leur postes tout comme les deux coachs Djamal Atim et Clément Boïdé. Cependant, Djekombé François, ancien chargé de communication adjoint remplace son titulaire Djimasra Parfait et devient le chargé de communication. Il sera secondé par Takadji Edouard qui entre dans le bureau comme chargé de communication adjoint. Le Ministre de la Communication Porte-parole du Gouvernement, Hassan Sylla Bakary reste...
(AFP 07/09/13)
NICE, 7 septembre 2013 (AFP) - Le président de la République française François Hollande doit officiellement ouvrir, dans un contexte international particulièrement chargé, la 7e édition des Jeux de la Francophonie samedi soir, entouré de trois chefs d'Etat africains et du président libanais Michel Sleimane. Ces Jeux, dont les épreuves ont déjà débuté vendredi et qui se tiennent tous les quatre ans dans l'année post-olympique, sont l'occasion pour quelque 3.000 participants, âgés de 18 à 35 ans et originaires de 54 pays, de s'affronter dans des épreuves sportives et culturelles pendant dix jours. La précédente édition s'était tenue à Beyrouth et la prochaine doit avoir lieu à Abidjan. Cette 7e édition s'ouvre néanmoins en l'absence de plusieurs pays, d'Afrique notamment,...

Pages

(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+, des gens qui auraient fait de l'art sans le savoir", note-t-il avec ironie, "alors que ce sont des vrais artistes". Derrière lui, un imposant trône de l'artiste mozambicain contemporain Gonçalo Mabunda, confectionné uniquement de revolvers, Kalachnikov et autres munitions vestiges...
(Tchadanthropus 11/10/13)
Jeunes Tchad: Salut a tout le monde, Bonsoir Monsieur Souleyman A. merci d’être avec nous ce soir en direct du plateforme de Jeunes Tchad.Souleyman A.Cherif: Bonsoir à tous.Tout le ravissement est pour moi. Et merci pour l’invitation.Jeunes Tchad: M.Souleyman, vous avez dans votre livre imaginer le Tchad en 2026, N’djamena surtout, une ville moderne, une population éveiller vivant en paix, dans l’absolu harmonie. croyez-vous a cela un jour ?Souleyman A. Cherif: Je vois que vous l’avez bien lu. Cela m’honore. Si j’y crois ? oui, sans aucun doute. C’est d’ailleurs, la seule réalité sur laquelle je ne porte aucune réserve. Et je pense même qu’il s’agit pour moi, et pour tout tchadien d’une obligation sans condition de rêver de ce...
(Journal du Tchad 07/10/13)
Il présente lors de cette deuxième édition de la Quinzaine de la Mode et du design «Kelou Fashion» l’ensemble de ses créations Tchado Mode.Biographie et démarche artistique;Narcisse Love a commencé la couture à l’âge de huit ans. Enfant il dormait dans l’atelier de son père couturier. Tous les soirs avant de se coucher, il devait ranger les machines à coudre pour faire de la place pour son lit. Souvent, avant de ranger les machines, il les utilisait en cachette pour confectionner des vêtements pour ses amis. Au début, il faisait cela uniquement pour le plaisir de coudre, mais petit à petit, il se rendit compte que cela commençait à lui rapporter un peu d’argent. En 1999, son papa décède et...
(Journal du Tchad 30/09/13)
L’inauguration de l'exposition et du showroom aura lieu vendredi 4 octobre à18h, à l’IFT.Écrite avec un collectif de stylistes et couturiers, la Quinzaine de la mode Kelou Fashion en est à sa deuxième édition avec pour thématique Afro’urbain.Comme en octobre 2012, elle s’articulera autour de 4 événements principaux: Une exposition des créations des couturiers associée à un showroom ; un atelier/Workshop dirigé par Lorraine Jung du village des créateurs de Lyon le partenaire de l’Institut français du Tchad en France; un grand défilé inaugural sous forme d’un spectacle chorégraphié; des défilés tous les soirs à 18h00 consacrés à de jeunes professionnels émergeants. L’édition 2013 Afro’urbain prévoit l’invitation d’autres stylistes d’Afrique pour mieux encourager la circulation des créateurs au niveau du...
(Journal du Tchad 28/09/13)
La 2ème édition du Festiclac a été lancée le 23 septembre 2013 à Bongor dans la région du Mayo-Kebbi-Est par le ministre de la Culture.Toutes les dix maisons du Clac dont: Mao, ATI, Mongo, Am-Timan, Bongor, Gounou-Gaya, Kélo, Lai, Doba, et Koumbra étaient au rendez-vous de Bongor. La ville de la région du Guera a été à la hauteur en organisant cette manifestation qui non seulement a regroupé les artistes locaux mais aussi ceux venus d'autres régions du Tchad. Le grand public Bongorois a quant à lui pris d'assaut la maison de la Culture où est logé le Clac pour vivre l'événement. Ainsi, cette date restera un grand jour pour le monde de la culture tchadienne mais aussi pour la...
(Journal du Tchad 27/09/13)
L’annonce a été faite par le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine.Le ministre M. Dayang Menwa Enock bouclait les manifestations de la 2ème édition qui s’est déroulée du 23 au 25 Septembre dernier à Bongor. C’est dans une ambiance festive avec la participation massive de la population mais, surtout des jeunes que ce sont déroulées pendant 72 heures les manifestations de l’édition 2013 du FestiClac. Trois jours ont permis aux organisateurs de mettre en œuvre toute la programmation établie.Selon les responsables en charge de la Culture, en organisant la première édition de ce festival à N’Djaména, puis la seconde à Bongor, la coordination des Centres de Lecture et d’Animation Cultrurelle (CLAC) ne voulait pas...
(Afrik.com 27/09/13)
Depuis sa création en 1945, seul un Africain, le Sénégalais Amadou Mahtar Mbow, a accédé à la présidence de l’Unesco. Le Djiboutien Rachad Farah, ambassadeur de Djibouti en France, pourrait bien être le deuxième africain à prendre la direction de l’institution, d’autant qu’il est soutenu par les 54 pays du continent, qui l’ont choisi pour les représenter. Son but, faire bouger les lignes à l’Unesco qu’il définit comme la « diplomatie de la paresse ». Portrait.Difficile d’aborder Rachad Farah. A peine la conférence de presse qu’il a organisée jeudi à l’ambassade de Djibouti pour présenter ses ambitions à l’Unesco s’est terminée, qu’il se dirige déjà vers une émission de télévision, avant de prendre son vol pour une nouvelle destination. Malgré...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Journal du Tchad 23/09/13)
La deuxième édition de ce festival qui valorise la culture tchadienne se tiendra en novembre 2014 prochain.L’édition de 2014 sera pleine de pleine de nouveautés. Notamment des courses de chameaux qui se feront avec des jockeys internationaux sur un Cameleodrome, un marathon qui se veut une copie de celui du Maroc, l’organisation d’une conférence, comme plate-forme d’échanges et de discussions sur la sauvegarde du patrimoine naturel et immatériel des régions du grand B.E.T (Borkou, Ennedi et Tibesti). Le public assistera également à l’organisation d’un concours qui récompensera le plus bel animal, le plus beau harnachement, le plus beau costume etc. ce festival comme à son habitude permettra au public de voir des spectacles traditionnels de danse et de musique, mais...
(Le Faso 19/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) aura lieu du 26 au 29 septembre 2013.Plusieurs activités dont le traditionnel Educ’Tour sont inscrites au programme de cette manifestation.Le Tchad est le pays invité à cette édition.Pour parler de l’évènement, le président du Comité national d’organisation, Jean Claude Dioma a animé, ce mercredi 18 septembre 2013, un point de presse.La rencontre avec la presse avait pour ambition de faire le point des préparatifs de la 10e édition du SITHO dont le coup d’envoi sera donné le 26 septembre prochain à Ouagadougou. Pour l’exercice c’est le président du Comité national d’organisation (CNO), Jean Claude Dioma, lui-même qui a pris les devants. « Tourisme et technologies de...
(TV5 18/09/13)
Le groupe tchadien H'Sao a été l'invité de la chaine TV5 monde sur son plateau Afrique. H'Sao est un groupe composé de quatre tchadiens vivant à Montréal, au Canada. A travers son album, le groupe veut passer un message notamment au gouvernement sur les conditions de vies des tchadiens. La condition de la femme tchadienne est également évoquée. Caleb Rimtobaye, chanteur guitariste du groupe demande un "éveil de conscience" lors de son interview sur la chaine TV5 Monde. Pour lui, leur "musique reste tchadienne, on essaye de faire la fusion de tout ce qu'on écoute". Le groupe fini par interpréter a cappella une chanson en direct sur le plateau de la chaîne de télévision !
(L'Express du Faso 09/09/13)
C’est parti pour les jeux de Francophonie 2013 à Nice en France. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président français François Holland. Il avait à ses côtés ses paires du Sénégal (Maky SALL), de la Côte d’Ivoire (Alassane D. Ouattara), du Liban (Michel Sleiman) et du Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. C’est une cérémonie qui fut vraiment riche en couleur. Lors d’une précédente conférence de presse, le député maire de Nice, Christian Estrosi, président du comité d’organisation avait promis « un évènement spécial ». Pour le moins que l’on puisse dire, c’est que son pari est gagné. La Place Massena était noir de monde en cet après midi de samedi 7 septembre. Chacun voulant assister au...
(Journal du Tchad 06/09/13)
«Enfance réussie, avenir assuré», c’est le thème de cette édition qui se déroulera du 21 au 23 novembre à N’Djaména et du 24 au 26 novembre 2013 à Moundou. C’est à travers un point de presse animé à la maison de quartier de Chagoua dans le 7ème arrondissement que l’annonce a été faite par M. Manassé Ndoua Nguinambaye, directeur artistique dudit festival. Un point de presse qui avait pour but situer ou encore de confirmer la période choisie pour le déroulement de la 7ème édition du festival NdjamVi. Il était aussi question de donner des orientations de la programmation ainsi que les différents prix. En ce qui concerne la programmation de cette année, tout est fin prêt et la liste...
(Xinhua 06/09/13)
Plus d'une quinzaine d'artistes tchadiens se sont envolés jeudi pour Nice, en France, où ils devront représenter leur pays à la 7ème édition des Jeux de la Francophonie, du 7 au 15 septembre 2013. Ce sont au total dix danseurs chorégraphes, un conteur avec son percussionniste, un nouvelliste aveugle avec son assistant, un peintre, un photographe et un ingénieur de son et lumière, accompagnés du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mahamat Adoum, qui défendront les couleurs du Tchad. "C'est ma première participation à ces jeux, mais je sais ce que les Tchadiens attendent de moi", a déclaré à Xinhua Banda Samadanre, conteur. Le ministre tchadien de la Culture, des Arts et de la Conservation du patrimoine, Enock Dayang...
(Journal du Tchad 04/09/13)
Quelques heures avant leur départ, ils ont été reçus par le Chef du Département de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock. Ils sont 17 artistes retenus après la sélection organisée par les experts de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui représenteront le ministère de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, au grand rendez-vous de Nice en France. Parmi ces derniers, il y a les danseurs, conteurs, nouvellistes, peintres et photographes. «Nous avons pris le temps pour nous préparer afin de défendre notre pays. Nous avons eu les moyens qu’il faut et nous allons nous battre pour faire honneur à notre pays et au peuple tchadien» confie un...
(Journal du Tchad 02/09/13)
Le président de la République du Tchad est le lauréat de l’édition 2013. Après Abdoulaye Wade en septembre 2012, c’est au tour du président tchadien, Idriss Deby Itno de recevoir le prix du Forum de la Renaissance africaine (Fora). Ainsi en a décidé le comité d’attribution du prix, selon son président Souleymane Anta Ndiaye. Ce dernier a justifié cette distinction par «les efforts inlassables du chef de l’Etat tchadien qui, malgré d’innombrables et divers obstacles, est parvenu à faire du Tchad un pays stable et résolument tourné vers l’œuvre de développement». Selon Souleymane Anta Ndiaye, le peuple tchadien revient de loin avec les nombreuses guerres qu’il a connues. «C’est donc une manière d’encourager le président Deby et les tchadiens à...
(Alwihda 30/08/13)
Le livre intitulé "(...) Tchad: Abéché 1917, chronique d’un massacre au coupe-coupe" Fait de bruit. Attribué maladroitement à Mahamat Saleh Yacoub, le Dr. Mahamat Adam Doutoum a vivement réagi. Il dit qu'il est le vrai auteur dudit livre et il ne comprend pas pourquoi attribue t-on ce livre à quelqu'un d'autre. Selon Dr. Mahamat Adam Doutoum, dans une communication téléphonique à Alwihda, le livre est bel et bien à lui et c'est la deuxième fois que certains médias font cette erreur. Dr. Mahamat Adam Doutoum dit avoir présenté l'ouvrage au centre Almouna à N'djamena en 2002 et qu'il est surpris que ce travail a été attribué à Mahamat Saleh Yacoub. La même erreur s'est produite l'année dernière et qu'il a...
(Journal du Tchad 27/08/13)
Initialement écrit pour le cinquantenaire de l’indépendance du Tchad en août 2010, l’article a été revu, pour tenir compte de l’actualité, du 53ème anniversaire de l’indépendance. Fort-Lamy aujourd’hui Ndjamena, nuit du 10 au 11 août 1960. Le Premier Ministre Tombalbaye vient de proclamer l’indépendance du Tchad lorsqu’une panne d’électricité l’oblige à terminer son discours à la lueur d’une lampe torche. Ultime pied de nez du colonialisme moribond? Mystère… Toujours est-il que cette étrange plongée dans les ténèbres serait un maléfice lancé contre mon pays. Depuis, les faits semblent donner raison aux superstitieux. Mais les choses ne sont pas si simples. Le Tchad, dans ses frontières actuelles, n’existait pas avant la conquête européenne. A l’Est du lac éponyme, 3 royaumes vivaient...
(Journal du Tchad 27/08/13)
Produire des artistes (musiciens) est une affaire qui ne donne pas toujours le résultat escompté. Mais Mangaral Christian s’est engouffré dans la brèche. Il est élégant, présente une carrure de lutteur et est d’une simplicité débordante. Fortuné, nous ne dirons pas car, l’argent m’aime guère le bruit. Mais, il a de quoi soutenir les artistes qui cherchent à prendre leur envol. Son dada, c’est la crédibilité et le talent incontestable de l’artiste. Les autres considérations subjectives lui importent peu. Né le 31 janvier 1981 à N’Djamena, Mangaral Christian est le quatrième enfant d’une fratrie de trois sœurs et quatre frères. Il fait ses études secondaires au Lycée Félix Eboué (N’djamena) avant de suivre une formation en comptabilité et gestion à...
(Journal du Tchad 26/08/13)
Le Ministre de la Culture du Tchad avait du mal à s’exprimer après la remise de la distinction par CBEOA Association. «Les mots pour m’exprimer me manquent, car je ne m’attendais pas à cela. Aujourd’hui, je voudrais dire que ce n’est pas le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine que je suis qui est honoré, mais c’est tout le Tchad et en premier lieu le Président de la République, Chef de l’Etat Idriss Déby Itno qui met la culture au centre de ses préoccupations]», a déclaré tout ému et heureux le lauréat du «Grand Prix Afrique de la Promotion artistique et culturelle» après avoir reçu sa récompense.Pour lui, s’il est fier d’avoir été désigné...

Pages

(RFI 20/01/18)
Au Tchad, l'exécutif municipal de la capitale est écarté. Le maire Mariam Djimet Ibet et ses deux adjoints sont suspendus suite à un contrôle de l'inspection générale d'Etat. C’est un contrôle de gestion qui a emporté l’exécutif municipal. Mais on ne sait pas pour le moment lequel, puisque deux missions de contrôle sont en cours en ce moment à la mairie. Une première, menée par l’Inspection générale d’Etat, examine depuis l’année dernière la gestion de la municipalité. L’Inspection générale du ministère des Finances est aussi en mission ...
(RFI 18/01/18)
Au Tchad, c’est la fin de la visite de l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique centrale, François Lounceny Fall. En mission de bons offices entre opposition et majorité, le diplomate onusien n'a pas pu faire évoluer les positions de la classe politique tchadienne au sujet du forum sur la réforme des institutions que prépare le gouvernement alors que l'opposition réclame un dialogue inclusif. Arrivé dimanche à Ndjamena, le diplomate onusien avait pour mission de rapprocher opposition et majorité, qui ne parlent pas le même langage au sujet de l’avenir du pays.
(RFI 18/01/18)
Dans une interview exclusive accordée à RFI et à France 24, ce mercredi, le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, s’exprimait pour la première fois sur la récente tentative présumée de coup d’État contre lui. Fin décembre, le gouvernement équato-guinéen a en effet révélé avoir déjoué un coup d'Etat sur la partie continentale du pays, après qu'une trentaine d'hommes armés ont été interpellés au Cameroun. Selon le président Obiang Nguema, ces mercenaires ont notamment été recrutés au Tchad et en Centrafrique. Dans cette interview, le chef d'Etat équato-guinéen refuse d’exclure la possibilité que le président tchadien Idriss Deby ait été au courant. « Ne lui faisons pas dire ce qu'il n'a pas dit. L'enquête se poursuit », estime pour...
(Le Point 16/01/18)
Mettre en place un numéro vert pour lutter contre la corruption et les détournements de fonds, voilà qui illustre que, pour les autorités comme pour les populations du Tchad, l'heure est grave. Il faut dire que la chute des cours du pétrole a porté un coup rude aux recettes du pays. Illustration : non seulement nombre de projets ont été ajournés ou reportés, mais les dépenses courantes ont eu du mal à être assurées. Autrement dit, quand le budget d'investissement est réduit à son expression la plus simple et que le budget de fonctionnement a du mal à être équilibré, l'impasse n'est pas loin, surtout dans un pays à l'économie si peu diversifiée que le Tchad. Facteur aggravant : pays...
(Le Figaro 15/01/18)
Les ministres de la Défense se réunissent ce lundi à Paris pour établir un calendrier opérationnel. Les ministres de la Défense des pays regroupés au sein du G5 Sahel sont lundi à Paris autour de leur homologue française, Florence Parly. Cette réunion, loin d'être la première, doit permettre de se concerter pour rendre opérationnelle la force militaire commune à ces États (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) en lutte contre les djihadistes. Un mois après le sommet de La Celle-Saint-Cloud qui a réuni les présidents sahéliens et Emmanuel Macron, ainsi que les principales organisations internationales, notamment l'Union européenne, l'Union africaine et l'ONU, il s'agit de stimuler une «montée en puissance». «Il y a eu des avancées, mais ce n'est pas...
(RFI 15/01/18)
Au Tchad, un comité d'action s’est mis en place, samedi 13 janvier, pour plaider la libération de Mayadine Babouri. Cet activiste politique est emprisonné, depuis 15 mois, pour avoir dénoncé la gestion patrimoniale du pays sur les réseaux sociaux. Il est toujours dans l’attente d’un procès. Le comité d'action, créé au Tchad, cherche à relayer, sur place, l'action des ONG internationales comme Amnesty International qui appellent à sa libération. Mayadine Babouri a été enlevé fin septembre 2016, en pleine rue, à Ndjamena, quelques jours après avoir posté une vidéo...
(RFI 15/01/18)
La construction de la force conjointe du G5 Sahel entame une nouvelle étape ce lundi 15 janvier, avec la réunion ministérielle de Paris. La ministre des Armées Florence Parly reçoit cet après-midi à l'hôtel de Brienne ses homologues des pays du G5 accompagnés des chefs d'état-major des armées des cinq pays de la région. Du côté des contributeurs, huit pays seront représentés ainsi que trois institutions, l'ONU, l'UA, et l'Union européenne, alors que se déroulera la conférence de donateurs de Bruxelles le 23 février prochain. Plus que jamais, l'objectif est de mettre en action cette force du G5 et de récolter des résultats concrets sur le terrain. Lors de son discours de Ouagadougou en novembre, le président français Emmanuel Macron...
(RFI 12/01/18)
Les arrestations de ressortissants tchadiens se poursuivent en Guinée équatoriale, deux semaines après que les autorités de Malabo ont affirmé avoir déjoué une tentative de coup d'Etat. Une quarantaine de mercenaires avaient été interceptés au Cameroun, soupçonnés de fomenter un coup d'Etat en direction de Malabo. Parmi eux, des Tchadiens. Peu après, une soixantaine de commerçants tchadiens installés en Guinée équatoriale ont été arrêtés. Le ministre des Affaires étrangères tchadien, Mahamat Zen Cherif s'est alors rapidement déplacé à Malabo pour obtenir leur...
(RFI 12/01/18)
Au Tchad, le gouvernement marque le pas dans son projet de réduire les salaires des fonctionnaires. Confronté à une crise financière, le gouvernement, qui a réduit de moitié les indemnités des fonctionnaires, voulait réduire sur une proportion allant de 5 à 45% les salaires des travailleurs. Mais, face à la bronca, il a décidé de suspendre son projet, le temps de négociations. Quelques jours après une première rencontre au ministère des Finances qui n’a abouti à rien, c’est au tour du Premier ministre Albert Pahimi Padacké de convoquer le Comité national du dialogue social (CNDS) parce que la situation persiste : « Cette situation persiste, ce qui demande de notre part et réciproquement, un dialogue de tous les instants, parce...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont 37 au pouvoir, a annoncé sa démission le 21 novembre 2017. Mais après l’intérim d’Emmerson Mnangagwa, la prochaine élection présidentielle sera-t-elle libre et transparente ? Rien ne permet de l’affirmer. Au Cameroun, Paul Biya, 84 ans, devrait quant à lui rempiler...
(La Tribune 11/01/18)
Le front social a finalement eu raison de la décision gouvernementale. Une semaine après l’annonce d’une coupe dans les salaires des fonctionnaires, l’Etat tchadien s’est rétracté face à la levée de boucliers des syndicats qui ont bruyamment fait entendre leur désapprobation du projet parfois même qualifié de « sadique ». Le cabinet d’Idriss Deby est désormais à la recherche d’une autre piste pour tenter de contrecarrer la conjoncture économique difficile dans le pays. Les fonctionnaires tchadiens peuvent à nouveau souffler. Face à la virulente bronca des syndicats, le gouvernement tchadien a finalement décidé ce mercredi 10 janvier de renoncer à son projet d'abattement des salaires dans l'administration publique. Une victoire de la plateforme syndicale revendicative menée par l'Union des Syndicats...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(Jeune Afrique 09/01/18)
Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a nommé le 24 décembre dernier Mahamat Zene Cherif au poste de ministre des Affaires étrangères. En nommant Mahamat Zene Cherif ministre des Affaires étrangères pour succéder à Hissein Brahim Taha le 24 décembre, Idriss Déby Itno a privilégié un diplomate de carrière pour reprendre en main la gestion d’importants dossiers, tels que le décret antimigratoire de Donald Trump et l’« affaire » Cheikh Tidiane Gadio. La justice américaine soupçonne le chef de l’État tchadien d’avoir reçu des pots-de-vin de l’ex-ministre sénégalais arrêté en novembre – accusations qu’Idriss Déby Itno a aussitôt démenties.
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à lutter contre le terrorisme dans le Sahel. « Nous avons beaucoup travaillé sur la création du fonds fiduciaire, dans la mise en œuvre des importants fonds qui sont annoncés pour aider cette force-là – la recherche d’une efficacité maximum –...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre...
(RFI 08/01/18)
Au Tchad, la décision du gouvernement d'augmenter le prix du carburant et de réduire les salaires des fonctionnaires fait réagir la classe politique. Dimanche 7 janvier, quatre regroupements de partis politiques ont publié une déclaration pour désapprouver ces décisions et appeler le gouvernement tchadien à la raison. Le CCPPOD (Cadre de concertation des partis politiques de l'opposition démocratique), la COPRAT (Coalition de l'opposition politique pour le redressement et l'alternance au Tchad), l’ADO et le CPMO, quatre groupements de petits partis politiques sont mécontents. Mécontents, parce que ces derniers jours on a appris que le prix du carburant à la pompe a augmenté, alors qu’on annonce des discussions avec les syndicats pour baisser les salaires des travailleurs de la fonction publique...
(RFI 06/01/18)
Le commanditaire du présumé coup d'Etat déjoué cette semaine en Guinée équatoriale est Equato-Guinéen et se trouve en Europe. C'est ce qu'a déclaré ce vendredi le ministre des Affaires étrangères tchadien, Mahamat Zene Cherif. Le Tchad enverra dans les jours qui viennent des experts pour prêter main-forte aux forces de sécurité camerounaises et équato-guinéennes qui mènent une enquête afin de démanteler ce qui serait un vaste réseau de mercenaires. Parmi eux, des Tchadiens. Depuis la semaine dernière, le Cameroun a arrêté près d'une quarantaine de mercenaires...
(RFI 05/01/18)
Au Tchad, le gouvernement veut réduire les salaires des fonctionnaires. Face à la crise financière qu'il traverse depuis plus de deux ans, le gouvernement a déjà réduit de moitié leurs indemnités. Mais pour répondre aux exigences du Fonds monétaire international (FMI) qui soutient le pays, le gouvernement entend faire plus d’économies. Une nouvelle qui fait bondir les travailleurs. Ce sont les syndicats qui ont donné l’alerte. A travers le Conseil national de dialogue social (CNDS), une structure tripartite regroupant syndicats-patronat-gouvernement, ils ont appris l’imminence d’une réduction des salaires de l’ordre de 5 à 45% selon le niveau de revenus. Chose inacceptable pour les fonctionnaires qui n’ont pas digéré la réduction de moitié de leurs indemnités. La décision avait provoqué de...
(RFI 02/01/18)
Au Tchad, lors de ses vœux, dimanche 31 décembre, le président Idriss Déby Itno a précisé l'agenda électoral et annoncé la tenue d’élections législatives en cette année 2018. Elles étaient attendues et avaient été repoussées plusieurs fois depuis juin 2015. Du côté du parti au pouvoir, on s’en réjouit. Quant à l’opposition, qui réclamait la tenue de ces élections, elle n’est pas rassurée pour autant. Dans un discours retransmis dimanche soir à la télévision, Idriss Déby Itno a annoncé la tenue d'élections législatives en 2018, scrutin que ...
(RFI 02/01/18)
Dans son message de fin d’année, le président Idriss Déby Itno a appelé les Tchadiens à participer au processus de réforme des institutions qui devra mener à l'adoption d'une nouvelle Constitution. Le chef de l’Etat a aussi annoncé des élections législatives en 2018. Un scrutin attendu depuis trois ans. Comme vous le savez, le mandat de l'actuelle législature a été prolongé pour des contingences d'ordre économique. Il me plaît d'annoncer à l'orée de l'année nouvelle que des élections législatives seront organisées en 2018. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180101-voeux-idriss-deby-president-tchadien-...

Pages