Jeudi 27 Juillet 2017

Tchad

(APA 12/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, a exclu tout risque de dévaluation du francs CFA ainsi que l’annonce une certaine opinion depuis quelques mois. S’exprimant face à la presse mardi à Yaoundé, la capitale camerounaise, au terme de la 2èmeréunion ordinaire de l’année de l’Institut d’émission, il a martelé que ces rumeurs sont sans aucun fondement. «Les rumeurs sur la dévaluation du franc CFA ont cours depuis quelques temps, entretenues sur les réseaux sociaux et par une certaine presse, ces mesures apparaissent de manière épisodique sur la scène sous-régionale depuis le milieu des années 90, après la dévaluation intervenue le 12 janvier 1994. Ce phénomène n’est donc pas nouveau.»...
(Agence Ecofin 12/07/17)
A l’occasion du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), le 11 juillet à Yaoundé, le gouverneur Abbas Mahamat Tolli, a démenti la rumeur sur les projets de dévaluation du FCFA dans la zone Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad). « Les rumeurs sur la dévaluation du FCFA ont cours depuis quelques temps. Entretenues sur les réseaux sociaux et par une certaine presse, ces mesures apparaissent de manière épisodique sur la scène sous-régionale depuis le milieu des années 90, après la dévaluation intervenue le 12 janvier 1994. Ce phénomène n’est donc pas nouveau. Et, comme les autres fois, ces rumeurs sont sans aucun fondement. La spécificité aujourd’hui est que cette rumeur touche...
(Xinhua 11/07/17)
Le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2017 dépasse les 275 milliards F CFA (environ 550 millions de dollars), selon la loi de finances rectificative adoptée lundi par l'Assemblée nationale. Le nouveau collectif budgétaire, élaboré dans une conjoncture défavorable et persistante, établit les prévisions de recettes à la somme de 690 milliards F CFA contre 692 milliards dans la loi initiale, et les dépenses à 966 milliards F CFA contre 937 milliards initialement. Le...
(Xinhua 11/07/17)
Le Tchad a engagé deux cabinets de renom, la Banque Rothschild comme conseil financier depuis le 10 mai 2017, et le cabinet Cleary Gottlieb comme conseil juridique depuis le 18 mai 2017 pour renégocier des termes du contrat de prêt et de commercialisation du pétrole brut tchadien par la société Glencore, a déclaré lundi son ministre des Finances et du Budget, Christian George Diguimbaye. "À ce jour les cabinets commis ont défini les objectifs et arrêté les options de renégociation", a précisé M. Christian George Diguimbaye qui s'exprimait devant l'Assemblée nationale lors de l'adoption de la loi de finances rectificative 2017. En 2013, le gouvernement tchadien a contracté un emprunt de 1,3 milliard de dollars américains auprès de la transnationale...
(RFI 10/07/17)
Ce dimanche matin 9 juillet, 262 personnes de diverses nationalités ont été interpellées dans le cadre d'un contrôle de routine pour vérifier la régularité de leur séjour en territoire tchadien. Dimanche soir, près de la moitié des étrangers ont été libérés. Ce sont en tout 262 étrangers : des Sénégalais, Camerounais, Centrafricains, Nigérians et Burkinabè qui ont été pour la plupart tirés de leur sommeil tôt ce dimanche matin par une rafle des éléments de la police et de la gendarmerie. Une opération de contrôle d’identité qui a pour ...
(RFI 10/07/17)
Le Tchad adopte un plan national de développement pour les trois prochaines années. Un Conseil extraordinaire de ministres a adopté vendredi le plan d'ici 2021 et une autre stratégie à moyen terme intitulée « le Tchad que nous voulons en 2030 ». C’est un Conseil extraordinaire de ministres qui a adopté le document : un plan national de développement sur trois ans, inspiré d’un document stratégique qui, lui, s’étend jusqu’en 2030. « Le montant global de l’opération de développement s’élève à un peu plus de 5 000 milliards de francs CFA. Et le gap recherché se situe, public et privé confondus, autour d’un peu plus de 3 700 milliards de francs CFA », renseigne Ngueto Tiraïna Yambaye, ministre de l’Economie...
(Journaldutchad 10/07/17)
Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires Le Groupe de la Banque mondiale vient d’approuver un financement additionnel de 50 millions de dollars soit environ 30 milliards Fcfa, au Tchad. Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires. La Banque mondiale, accorde également un autre don de 65 millions de dollars soit environ 38 milliards Fcfa pour financer l’opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale. «Cette opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale vise à renforcer le programme de réformes déjà soutenu par les interventions antérieures, particulièrement...
(Alwihda 10/07/17)
Tôt ce matin, dimanche 9 juillet 2017, des jeunes sont sortis très nombreux dans les rues pour creuser des caniveaux afin de faciliter le drainage des eaux des pluies. L’activité a été organisée par un groupe de jeunes du quartier Torodona 2, un des quartiers victimes des inondations dans cette ville. Am-Timan manque cruellement des canalisations pour évacuer les eaux des pluies qui causent chaque année des conséquences graves liées aux inondations. Beaucoup de gens jettent leur regard vers la Mairie pour espérer une intervention de cette institution, mais les jeunes de ce quartier ne partagent pas cette idée. Pour eux, la Mairie demeure ce qu'elle est, ou ne "peut pas" sauver les quartiers des inondations. Ils se sont rassemblés...
(AfricaNews 10/07/17)
Au total, 262 personnes d’origine étrangère ont fait l’objet d’une interpellation dans la capitale tchadienne ce dimanche. La raison de ce contrôle, selon les autorités sécuritaires est de vérifier si ces personnes possèdent des permis de séjour qui ne souffrent d’aucune irrégularité. Mais aussi de savoir si ces étrangers sont répertoriés par leur ambassade ou consulat. Les interpellations n’ont pas duré. Car presque toutes les personnes concernées avaient été libérées dans la soirée. « Toute la journée de dimanche, consuls et ambassadeurs ont défilé dans les locaux de la police pour libérer leurs compatriotes qui sont pour la plupart des petits artisans, des manœuvres ou encore des prostituées », rapporte RFI. Le commissaire Paul Manga, a par ailleurs, assuré que...
(Jeune Afrique 10/07/17)
Sous la houlette du président français, un ambitieux programme visant à éradiquer les germes du jihadisme vient de voir le jour. On s’est beaucoup moqué des 8 millions d’euros promis d’ici à la fin de l’année par Emmanuel Macron, le 2 juillet à Bamako, comme contribution à la nouvelle force conjointe G5 Sahel (FC-G5S), sous forme de 4×4 tactiques ou de matériel de transmission. Une goutte d’eau comparée aux 423 millions d’euros jugés nécessaires par le président Ibrahim Boubacar Keïta pour équiper et entretenir 5 000 combattants anti­terroristes dans les cinq pays. On a moins commenté sa promesse, autrement importante, de confier à l’Agence française de développement (AFD) le soin de financer en cinq ans pour 200 millions d’euros de projets...
(Jeune Afrique 08/07/17)
Face aux correspondants des médias internationaux, Salif Diallo, président de l'Assemblée nationale du Burkina, a déploré vendredi que le G5 Sahel peine à mobiliser des financements alors que cette force conjointe a besoin d'un budget de 400 millions d'euros. Une semaine après le sommet de Bamako où le Mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, le Nigérien Mahamadou Isssoufou, le Tchadien Idriss Deby Itno et le Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, réunis autour d’Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, ont décidé de mettre la main à la pâte en apportant chacun 10 millions d’euros, le président du Parlement burkinabè,...
(Alwihda 08/07/17)
Le Président tchadien a accordé aujourd'hui une audience au vice-président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Amadou Hott. La coopération entre le groupe de la Banque africaine du développement et le Tchad était au centre des discussions. Partenaire de premier plan de notre pays, par le volume de son financement, la Banque africaine du développement finance des projets dans divers secteurs. La visite au Tchad, du vice-président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Amadou Hott vise à matérialiser les points ayant fait l’objet des discussions en février 2016, à N’Djaména, entre le Président de la République Idriss Déby et le Président de la BAD, M. Akinwumi Adesina. M. Amadou Hott cite notamment,...
(Xinhua 08/07/17)
Le gouvernement tchadien a lancé vendredi une campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A, avec l'introduction d'un nouveau vaccin spécifique dénommé MenAfriVac, a déclaré Mahamat Annadif Youssouf, secrétaire d'Etat tchadien à la Santé publique. Ce vaccin gratuit est introduit dans la vaccination de routine des enfants âgés de 0 à 9 mois et peut protéger jusqu'à 10 ans. Le MenAfriVac ne protège pas contre tous les types de méningite; il est destiné uniquement à la méningite due au méningocoque A, principale cause de l'épidémie de 80 à 85% des cas en Afrique. Le Tchad avait élaboré, en 2010 avec l'appui de ses partenaires techniques et financiers, un plan pour vacciner toute personne âgée de 1 à 29 ans...
(APA 07/07/17)
Le député Ousman Chérif du parti pour les libertés et le développement (PLD) est suspendu de sa formation politique suite à son refus de démissionner de son poste de député à l’assemblée nationale. La décision rendue publique ce jeudi a été prise à l’issue du conseil exécutif tenu le 3 juillet, peut-on lire dans le communiqué signé du porte-parole du PLD, M. Nassarmadji Ngaringuem, précisant que, le député reste suspendu jusqu’au prochain congrès. Selon les services juridiques de l’assemblée nationale, cette suspension n’a pas d’influence, pour le moment sur le mandat du député Ousman Chérif. Sauf, si le député lui-même décide de quitter son parti, il perdra automatiquement son mandat. Mais, selon toujours un juriste de l’assemblée nationale, si le...
(Alwihda 07/07/17)
La Radio religieuse connue sous le nom de Radio Alkhourane Alkarime est mise en demeure par le Haut Conseil de Communication, le HCC. La Radio appartient au Conseil supérieur islamique dirigé par son président Hissene Hassan connu par des déclarations qui n'ont jamais plu aux dirigeants religieux et politiques en Arabie Saoudite. Pour quelles raisons la Radio a t-elle été condamnée par le HCC? Derrière cette mesure se cache t-elle une main étrangère ou a t-elle transgressé les règlements déontologiques en vigueur? La radio en question jouit d'un nombre important des tchadiens et sa fermeture sera sans doute mal interprétée et ceci quelque soit le motif. Le HCC doit communiquer sur les mobiles et justifier sa décision pour convaincre les...
(La Tribune 07/07/17)
Le Tchad va bientôt se doter d’une centrale solaire de 32 mégawatts. Financée par la Banque africaine de développement (BAD), l’infrastructure sera installée au cœur de la capitale du pays, N’Djamena. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme énergétique lancé la BAD au Tchad. Détails. C'est une centrale solaire de 32 mégawatts qui sera bientôt construite au Tchad à N'Djamena, la capitale du pays. L'infrastructure sera financée par la Banque africaine de développement (BAD) partenaire active du Tchad. Le montant de l'investissement pour la centrale n'est pas encore dévoilé mais le vice-président de la Banque africaine de développement, Hamadou Hott, s'est rendu, mercredi 05 juillet au Tchad, pour rencontrer le président Idriss Déby Itno afin d'échanger avec lui...
(APA 06/07/17)
Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un accord triennal dans le cadre de la facilité de crédit étendue (ECF) au Tchad pour environ 312,1 millions soit plus de 187,26 milliards FCFA. L’annonce a été faite par le ministre tchadien des Finances et du Budget, Christian George Diguimbaye, au cours d’un point de presse, mercredi,à Ndjamena. Selon le ministre Christian George Diguimbaye, ce montant est destiné ...
(APA 06/07/17)
Convoquée mardi, en session extraordinaire pour le vote de la loi rectificative du budget 2017, l’assemblée nationale du Tchad doit examiner par la même occasion le texte qui la soumet à la diète. A l’ouverture de la session, le président de l’assemblée nationale, Haroun Kabadi, tout en rappelant que les députés ont déjà perdu entre 50% à 60% de leurs avantages, doivent concéder d’autres efforts. Avec les nouvelles coupes budgétaires des émoluments des députés, le président de l’assemblée nationale, Haroun Kabadi regrette que le ministère des finances ait procédé, une fois de plus, à des réductions des avantages des députés sans les impliquer dans la prise en charge de cette mesure. M. Haroun Kabadi informe les députés que, désormais, sont...
(APA 06/07/17)
Une centrale solaire de 32 mégawatts sera construite bientôt dans la capitale tchadienne, N’Djaména sur financement de la Banque africaine de développement (BAD) dont le vice-président, M. Amadou Hott, a été reçu en audience ce mercredi par le Président Idriss Déby. M. Hott a déclaré qu’en plus de la centrale solaire, son institution va financer le projet d’interconnexion électrique entre le Tchad et le Cameroun et l’accélération du processus de réhabilitation de la centrale électrique de la Société nationale d’électricité (SNE). Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, avait fait en février 2016, une visite au Tchad au cours de laquelle il avait échangé avec Idriss Déby sur plusieurs points de coopération. Il s’agit de matérialiser les annonces faites par...
(Journal du Tchad 06/07/17)
Le chef de la diplomatie angolaise est en effet venu livrer un message verbal de son président José Eduardo dos Santos, au président de la République du Tchad Le ministre des Relations Extérieures de la République d’Angola, M. Georges Rebelo Pinto Chickoti, a été reçu ce mercredi 5 juillet 2017, à N’Djaména par le chef de l’Etat Idriss Déby Itno. Le chef de la diplomatie angolaise est venu livrer un message verbal de son président José Eduardo dos Santos, au président de la République du Tchad. Le Tchad et l’Angola sont liés par plusieurs accords, dont la plupart ont été signé en avril 2014, lors de la visite d’Idriss Déby Itno, à Luanda, la capitale angolaise. Au cours de cette...

Pages

(RFI 14/06/17)
Au Tchad, le Haut Conseil de la communication (HCC) a décidé de réguler la profession de journaliste. Après avoir suspendu la délivrance des cartes professionnelles de journaliste il y a un mois, l'instance a donné une conférence de presse le 13 mai pour annoncer de nouvelles mesures. En arrivant aux commandes du Haut Conseil de la communication (HCC) du Tchad, la nouvelle équipe dit avoir trouvé des abus dans la délivrance des cartes de presse. « Nous avons découvert qu’il y a eu une distribution anarchique de la carte d’identité professionnelle des journalistes, déclare Dieudonné Djonabaye, président du HCC. Le chauffeur est journaliste, le secrétaire du directeur est journaliste, le cousin du directeur qui transporte son sac est journaliste, détenteur...
(Alwihda 13/06/17)
Le président de la Coalition des Associations de la Société civile pour l'Action Citoyenne (CASAC), Mahmoud Ali Seid a fait, ce dimanche 11 juin 2017, à son siège de la rue de 40 mètres, un point de presse pour condamner le rapport produit par les experts du Haut Commissariat des Nations-Unies aux droits de l'homme contre l'armée Tchadienne. Il a fustigé le contenu de ce rapport qui vise, d'après lui, à jeter l'opprobre sur la digne et valeureuse armée Tchadienne en portant sur elle, une contre-vérité outrancière qui ne décrédibiliserait que son principal auteur. Pour cette frange de la société civile Tchadienne, l'image du Tchad est respectable et cela ne fait pas que des heureux, alors les ennemis du Tchad...
(Le Point 13/06/17)
Dans une récente étude portant sur la vulnérabilité climatique de 186 pays, c'est le Tchad qui a été classé comme le plus en danger. La combinaison entre une grande pauvreté, des conflits récurrents et le risque de sécheresse et d'inondation place ce pays d'Afrique centrale tout en bas de la liste, juste derrière le Bangladesh et bien loin de la Norvège, pays considéré comme le moins vulnérable au réchauffement. Comment expliquer ce résultat ? Il faut tout d'abord rappeler que le Tchad est l'un des pays les plus pauvres au monde. Près de 87 % de ses habitants sont classés comme pauvres au regard de l'Index multidimensionnel de la pauvreté, qui évalue les situations en fonction de critères d'éducation, de...
(Le Monde 12/06/17)
Selon un rapport des Nations unies, les camps rivaux en Libye utilisent comme supplétifs des combattants étrangers, originaires notamment du Darfour et du Tchad. Par Frédéric Bobin (Tunis, correspondant) Des membres de la brigade Salah Bou-Haliqa brigade, loyale à l’homme fort de l’est libyen Khalifa Haftar, célèbrent le 5 juin à Benghazi une bataille victorieuse. Haftar s’appuie aussi sur des mercenaires soudanais du Darfour. L’engagement de « mercenaires » étrangers en Libye est une vieille histoire. Lors de l’insurrection de 2011, Mouammar Kadhafi, champion du panafricanisme et hôte traditionnel d’insurgés venus de tout le continent, en avait enrôlé de nombreux au service de la répression. Il semble que les habitudes perdurent. Des groupes rebelles originaires du Darfour (Soudan) et du...
(APA 12/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé les pays du Bassin du lac Tchad à «axer leurs efforts sur l’élimination des causes profondes qui, au -delà de la dimension militaire, ont contribué à l’émergence de la crise provoquée par Boko Haram». Dans son dernier rapport relatif à la situation en Afrique centrale, dont APA a obtenir copie, samedi, il met l’avènement de la secte islamiste sur le compte des «besoins politiques et socioéconomiques des personnes situées dans des zones marginalisées». Antonio Guterres appelle aussi à traiter, sans tarder et conformément aux normes internationales, la situation d’anciens membres de Boko Haram détenus, nationaux ou étrangers qui se sont rendus et se trouvent en détention. Selon...
(FIDH.org 10/06/17)
L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Tchad. Nouvelles informations : L’Observatoire a été informé de sources fiables de la dégradation de l’état de santé, de la mise en liberté provisoire et de la poursuite du harcèlement judiciaire de M. Maoundoe Declador, porte-parole du collectif citoyen « Ça doit changer », qui vise à combattre l’injustice sociale, la mauvaise gouvernance et autres maux qui entravent le bon fonctionnement des services de l’État. Selon les informations reçues, dans la nuit du 29 mai 2017, M. Declador, détenu au...
(AFP 09/06/17)
Des Casques bleus tchadiens ayant servi au Mali ont dénoncé cette semaine le non-paiement de leur salaire et de leurs primes auprès de leur gouvernement et des Nations unies, a-t-on appris vendredi auprès d'un de leurs délégués. Leurs délégués ont annoncé mercredi une opération "Brûler le béret bleu de l'ONU", au nom des deux contingents de quelque 1.275 hommes chacun ayant servi au sein de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) entre 2014 et 2016, a indiqué à l'AFP un des délégués, le capitaine Maxime Altora. "Nous n'avons perçu ni notre salaire mensuel (1.037 dollars) ni prime de risque...
(Alwihda 09/06/17)
Le samedi 3 juin dernier, une pluie accompagnée d'un vent violent s'est abattue sur le département de la Nya, causant d'énormes dégâts matériels dans le village Manne-Boye, dans la sous-préfecture de Miandoum, localité situé à 11km au sud-ouest de la ville de Bébédjia. Les habitants du village Manne-Boye dans la sous-préfecture de Miandoum ont été stupéfaits et apeurés par un temps qui s'était dégradé brusquement et violemment le samedi dernier par la pluie, accompagné d'un vent violent. Informé de la situation, le sous-préfet de Miandoum RAPMON KOLIBOUI accompagné de ses proches collaborateurs est descendu lundi dernier sur les lieux du drame afin de compatir avec les habitants du village. Les dégâts sont considérables, à savoir 109 maisons détruites dont 21...
(La Tribune 09/06/17)
C’est un homme « pétri d’expérience » qui a été porté mercredi 7 juin à la tête de la force armée conjointe du G5 Sahel pour éradiquer le terrorisme dans la région. Nommé au poste de chef d’état-major général des armées le 29 juin en 2016 pour remplacer le général Mahamane Touré parti à la retraite, le « nouvel homme fort du sahel », a acquis une réputation de meneur de troupes et de guerrier intrépide sur plusieurs fronts militaires au Mali, notamment au nord du pays. Sa nouvelle mission n’est pas une mince affaire. Né en 1967 à San, dans la région de Ségou au centre du Mali, Didier Dacko est un homme du sérail, en témoigne son ascension...
(Alwihda 08/06/17)
La Coordination des Associations de la Société civile et de Défense des Droits Humains (CASCASCHIDO) exige que les auteurs des massacres des ressortissants Tchadiens en RCA soient arrêtés et traduits en justice et que les retournés ayant perdu leurs biens soient indemnisés. Le coordonnateur national de la Coordination des Associations de la Société Civile et de Défense des Droits de l'Homme (CASCIDHO), Mahamat Digadimbaye, a fait, mercredi 7 juin 2017, à son siège au quartier Sabangali, un point de presse. Il a axé son de point de presse sur le rapport conjoint du Haut Commissariat des Nations-Unies aux droits de l'homme et de...
(Agence d'information d'afrique centrale 08/06/17)
Les ex-casques bleus tchadiens de retour de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) vont lancer une "opération brûle béret Onu" le 7 juin 2017 sur l’ensemble du territoire national, selon un communiqué. "Cette opération brûle béret Onu est menée en guise de protestation au non-paiement de nos droits. Elle est l’expression de la douleur, du gémissement du militaire tchadien dont la Première dame Hinda Déby Itno, dans son poème élogieux, a vanté les mérites pour son action contre les djihadistes à Tigargar au Mali en 2013. Ce militaire, qui a hissé le drapeau tchadien et a imprimé une bonne image du pays à l’extérieur, revendique ses droits sans se faire entendre depuis 2015",...
(APA 08/06/17)
Quelque 1400 anciens Casques bleus tchadiens rentrés du Mali depuis 2015 ont, dans un communiqué publié jeudi, réclamé le payement de leurs primes, menaçant en cas de non satisfaction de ‘’brûler’’ les bérets et insignes que leur a remis l’ONU à la fin de leur mission. «Cette opération (brûler les symboles de l’ONU) est l’expression de la douleur, du gémissement du militaire tchadien dont la Première dame Hinda Déby Itno, dans son poème élogieux, a vanté les mérites pour son action contre les djihadistes à Tigargar au Mali en 2013. Ce militaire, qui a hissé le drapeau tchadien et a imprimé une bonne image du pays à l’extérieur, revendique ses droits sans se faire entendre depuis 2015», soulignent les casques...
(APA 08/06/17)
Le général de division de l’armée malienne Didier Dacko a été nommé,commandant de la force conjointe du G5 sahel, organisation regroupant le Burkina, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad, a appris APA de source officielle. A 50 ans, le général Dacko aura la lourde responsabilité de diriger la future force sous-régionale dédiée à la lutte contre le terrorisme et les trafics en tout genre au Mali et dans les 5 pays membres, surtout dans les localités les frontalières. Avant sa nomination le général Didier Dacko était chef d’état-major général des armées du Mali, poste qu’il occupait depuis juin 2016. Il a d’abord été chef d’état-major général adjoint. Le général Didier Dacko est connu pour être un homme...
(RFI 08/06/17)
Au Tchad, quelque 2500 ex-casques bleus lancent un cri d'alarme. Depuis leur retour au pays, il y a plus d'un an, ils affirment n'avoir jamais perçu ni salaire ni prime pour leur travail sous le drapeau onusien au Mali. Leur lettre à la mission de l'ONU au Mali et démarches auprès des autorités tchadiennes seraient à ce jour restées sans réponse. Résultat: ces ex-casques bleus ont décidé de protester et de tenter de se faire entendre en brûlant les bérets de l'ONU. Lire la suite sur : http://www.rfi.fr/afrique/20170608-tchad-colere-ex-casques-bleus-deploye...
(AFP 07/06/17)
La France a présenté mardi un projet de résolution au Conseil de sécurité de l'ONU autorisant le déploiement d'une force militaire africaine chargée de combattre les jihadistes et les trafiquants de drogue dans le Sahel. Cette force militaire pourrait "utiliser tous les moyens nécessaires" pour "combattre le terrorisme, le trafic de drogue et le trafic de personnes", selon une copie du texte obtenue par l'AFP. Le Conseil pourrait voter sur cette proposition de résolution la semaine prochaine. Le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso, qui composent le G5 Sahel, ont accepté en mars de constituer une force de 5.000 hommes, chargée de cette mission. Le quartier général de la force sera basé au Mali mais...
(Jeune Afrique 07/06/17)
Le géographe Christian Seignobos a parcouru durant cinquante an le bassin du lac Tchad, un crayon à la main. Le résultat s'intitule « Des mondes oubliés. Carnets d'Afrique ». En cette époque d’immédiateté et de course à l’échalote, se donner le temps de dessiner le monde peut apparaître aux yeux de beaucoup au mieux comme un passe-temps, au pire comme une perte de temps. Et pourtant ! Avec Des mondes oubliés. Carnets d’Afrique, le géographe Christian Seignobos livre un ouvrage majeur sur le bassin du lac Tchad, qu’il a arpenté cinquante années durant, l’œil attentif et le crayon à la main. La diversité de ses objets d’étude – l’architecture, les savoirs paysans, la faune et la flore, l’élevage, les migrations –...
(Alwihda 07/06/17)
Le ministre de la Sécurité Publique et de l'Immigration, Ahmat Mahamat Bachir, dans un arrêté pris hier, mardi 6 juin 2017, interdit la manifestation des agents de la ceinture verte de Gaoui prévu ce mercredi 7 juin 2017, pour protester contre le non-paiement de plusieurs mois d'arriérés de salaire. Par ailleurs, il ordonne à tous les responsables des forces de défense et de sécurité de veiller à l'application du présent a
(RFI 07/06/17)
La France a fait circuler mardi 6 juin aux 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution autorisant le déploiement d'une force militaire africaine basée au Mali pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé. Paris espère que cette résolution, qui appuie juridiquement et politiquement la force conjointe dite du G5 Sahel, sera approuvée dès la semaine prochaine et permettra de créer un environnement pacifié pour encourager la mise en œuvre de l'accord de paix signé en 2015. La Minusma, seule opération de maintien de la paix de l'ONU à opérer dans un environnement antiterroriste, devrait donc être épaulée rapidement par la force conjointe dite du « G5 Sahel ». Décidée en mars dernier par...
(Le Point 06/06/17)
À N'Djamena, il a détonné dans le paysage politique. Fraîchement nommé en février ministre de la Justice, Ahmat Mahamat Hassan a donné un coup de pied dans la fourmilière. Au cours d'une rencontre avec le monde judiciaire tchadien, le nouveau garde de Sceaux a appelé à la fin de la corruption et des pratiques tribales. Après la publication du Projet Mapping en mai qui met en cause le Tchad, cet ancien professeur de droit constitutionnel à l'université de N'Djamena n'a rien perdu de sa verve. En visite-éclair à Paris, accompagné par Abba Ali Kaya...
(RFI 06/06/17)
Au Mali, les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Niger, du Tchad et de la Mauritanie se sont réunis, ce lundi 5 juin, pour faire le point sur l'avancée du G5 Sahel. Une force armée sous régionale doit être mise en place pour lutter contre le terrorisme et l'Union européenne apporte une aide financière de plusieurs dizaines de millions d'euros. 10 000 soldats pour sécuriser, entre autres, la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina et le Niger. Un effectif qui a été doublé par rapport aux prévisions initiales et « une nécessité », pour le ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, tant les missions de cette future force armée sont nombreuses. « Cette force...

Pages

(La Tribune 07/06/17)
Le Cameroun, le Tchad et le Gabon seront présents sur le marché financier de la Banque des Etats de l'Afrique centrale, ce mercredi 7 juin 2017. Les trois pays d'Afrique centrale y essayeront de mobiliser entre 39 et 44 milliards de francs CFA. Une décision qui reflète les performances du marché obligataire de la Banque, très dynamique depuis 2015. La journée de ce 7 juin 2017 sera immanquablement peu habituelle sur le marché des titres de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). Trois grands Etats de l'Afrique centrale s'y donnent rendez-vous. Il s'agit du Cameroun, du Tchad et du Gabon qui tenteront de rassembler entre 39 et 44 milliards de francs CFA sur le marché de la Banque...
(Agence Ecofin 06/06/17)
Le ministère camerounais des Finances annonce que le gouvernement repart sur le marché des titres publics de la Banque centrale des Etats de la Cemac, le 7 juin 2017, pour mobiliser une enveloppe globale de 5 milliards de francs Cfa. Cette nouvelle opération se fera au moyen d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA), d’une maturité de 26 semaines. Les BTA du Cameroun seront en concurrence avec ceux des Trésors publics gabonais et tchadien, qui effectueront également des opérations de levée de fonds, ce même jour sur le même marché. Le Gabon, à travers une émission de BTA, à 13 semaines de maturité, tentera de mobiliser 9 milliards de francs Cfa, selon un communiqué officiel de la BEAC. La...
(APA 06/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La 8ème édition de la Foire transfrontière de l’Afrique centrale (FOTRAC) se tiendra du 23 juin au 5 juillet 2017 dans la ville camerounaise de Kye-Ossi, située au carrefour des frontières avec le Gabon et la Guinée Équatoriale, a appris APA lundi auprès du comité d’organisation. Cette rencontre de commerce, d’échanges et d’affaires se veut avant tout une opportunité visant à insuffler la notion d’intégration sous-régionale. Y sont ainsi annoncés des rencontres «B to B» entre opérateurs économiques, un concours de l’innovation à l’intention des jeunes porteurs de projets, un forum sur la valorisation de la gastronomie au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Le Réseau des femmes actives d’Afrique centrale (REFAC),...
(Journal du Tchad 03/06/17)
Avec ses 2 200 employés et plus de 390 000 producteurs de coton, l’actuelle Coton Tchad fait vivre près de 3 millions de personnes. Arrêt sur l'histoire de cette entreprise Avant l’exploitation du pétrole, l’économie tchadienne reposait en partie sur l’agriculture et par ricochet sur le coton. Mais, en 2003, l’or noir qui a jailli des tréfonds de Doba a fait de l’ombre à l’or blanc. Nous vous proposerons une série d’articles sur la Coton Tchad – Société Nouvelle, afin de montrer le rôle important que peut jouer la filière coton dans la relance de l’économie tchadienne. Créée en 1972, la Société cotonnière du Tchad ou CotonTchad est un organisme public dont la plus grande part est détenue par l’État...
(Agence Ecofin 03/06/17)
La protection de l’environnement peut accroître la productivité des villes africaines dont le milieu naturel pâtit actuellement de l’urbanisation rapide. C’est l’enseignement principal du rapport Greening Africa’s Cities publié le 1er juin par la Banque mondiale. Selon l’étude, un meilleur environnement urbain permettra non seulement l’accroissement de la résilience des villes aux événements climatiques extrêmes, mais aussi l’amélioration de leur potentiel touristique. En effet, le processus d’urbanisation assez particulier du continent qui a l’un des revenus par habitant les plus faibles, conduit à une forte utilisation de la biomasse et une généralisation des quartiers informels mal approvisionnés en eau et particulièrement exposés aux catastrophes écologiques. Il affecte ainsi le milieu naturel en détruisant les espaces verts, les forêts et les...
(La Tribune 02/06/17)
Le dispositif minier en vigueur au Tchad est devenu obsolète. Il date de 1995 et ses textes réglementaires ne sont plus d’actualité. C’est dans ce sillage que le gouvernement tchadien entend le réactualiser afin de rendre le secteur des mines plus attractif. Depuis le début de la semaine, des cadres du ministère tchadien des mines de la géologie et des carrières, des experts de la Banque africaine de développement (BAD) de l'Union africaine (UA) et de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), sont réunis à N'Djaména, la capitale du Tchad pour étudier les textes d'application dudit Code. L'objectif est de les contextualiser par rapport aux nouvelles exigences du marché mondial et surtout au principe de la révision minière africaine qui...
(Jeune Afrique 02/06/17)
Le dernier message « africain » de François Hollande n’a pas été des plus amènes. Mi-avril, celui qui était encore le chef de l’État français a écrit à plusieurs de ses homologues d’Afrique centrale – dont le Camerounais Paul Biya et le Congolais Denis Sassou Nguesso – pour leur conseiller de conclure au plus vite un accord avec le FMI. Faut-il voir derrière cette démarche quelque peu directive l’influence de sa directrice générale, Christine Lagarde ? Impatiente de voir les membres de la Cemac tenir les engagements pris en ce sens lors du sommet extraordinaire de Yaoundé en décembre 2016, au cours duquel elle avait fait clairement comprendre à ses hôtes que la défense du franc CFA passait par la mise...
(Xinhua 01/06/17)
Confronté à une grave crise financière et économique, le Tchad a entamé la révision de son Code minier et de ses textes d'application, pour rendre attractif un secteur très prometteur mais sous-exploité. Réunis lundi et mardi à N'Djaména, la capitale du Tchad, des cadres du ministère tchadien des Mines, de la Géologie et des Carrières, ainsi que des experts de la Commission de l'Union africaine (UA), de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) se sont planchés sur les différents textes qui régissent le secteur minier dans ce vaste pays d'Afrique centrale. Cette réunion constitue une étape majeure dans le processus de révision du code minier tchadien devenu obsolète. Ce projet de révision...
(APA 01/06/17)
Douze milliards de FCFA ont été débloqués par l’Etat tchadien en guise de subvention à la Coton Tchad Société Nouvelle, a appris APA, jeudi, de sources proches de cette entreprise étatique qui gère la filière coton dans le pays. Selon les techniciens du ministère du Développement industriel, commercial et de la Promotion du secteur privé, 9 milliards de cette enveloppe seront versés aux cotonculteurs pour la campagne de l’année dernière et le reste sera injecté dans la commercialisation du coton pour cette année. La Coton Tchad Société Nouvelle, principal acheteur du coton produit dans le sud du Tchad, avait sollicité, au début de l’année, un crédit auprès du pool bancaire qui finance chaque année, la campagne agricole. Mais, à cause...
(Agence Ecofin 01/06/17)
(Agence Ecofin) - Dans son rapport annuel 2016, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) informe que le comité de stratégie de la salle des marchés a décidé au cours de l’exercice de céder environ 1000 milliards de FCFA de son portefeuille d’investissement. Ceci dans l’optique d’être conforme à l’exigence de la quotité obligatoire de 50% des avoirs extérieurs nets de la Beac déposés en compte d’opérations. Cette cession a été effectuée à trois reprises. D’abord le 29 juin 2016 pour un montant 380,65 milliards de FCFA. A l’issue de cette opération, la valeur nominale du portefeuille d’investissement est passée de 2344 milliards à 1931 milliards. Ensuite, le 30 août, c’était un montant nominal de 475,5 milliards. La valeur...
(APA 31/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) – La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a enregistré un résultat bénéficiaire de 164,177 milliards FCFA en 2016 contre 160,795 milliards l’exercice précédent soit une progression de +2,10%, selon les comptes annuels publiés mardi et certifiés par les cabinets Mazars et KPMG. Cette performance, qui contraste avec un résultat exceptionnel négatif de 3,982 milliards FCFA ainsi qu’un total actifs en berne (-24,66), est fortement liée à la réalisation de plus-value de cession des titres du portefeuille d’investissement de la Banque centrale. D’une manière générale, la baisse des cours internationaux du pétrole, dans le prolongement de l’évolution constatée au cours de l’année 2015 et qui s’est traduite par une forte contraction (-55,75%) du niveau des disponibilités extérieures...
(APA 30/05/17)
Le ministère tchadien des mines, de la géologie et des carrières, David Houdeingar, a ouvert lundi à Ndjamena un atelier pour examiner le projet de révision du code minier du pays et ses textes d’application. L’objectif est de proposer des dispositions nouvelles du code national minier, devenu obsolète, en vue de mettre en place une stratégie de développement du secteur. M. Houdeingar a fait remarquer que le code minier de 1995 n’est plus d’actualité précisant qu’il ne comporte par exemple pas de dispositions propres aux substances radioactives pourtant présentes dans le sous-sol tchadien. C’est pourquoi, a-t-il dit-il, il faut insérer le cadastre minier dans le projet du nouveau code pour assurer la transparence dans les industries extractives. Pour lui, il...
(Alwihda 27/05/17)
En pleine crise financière, le chiffre d'affaire des entreprises de téléphonie mobile était en nette augmentation, au quatrième trimestre 2016 (octobre, novembre, décembre), et au premier semestre 2017, selon l'Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), qui notait une amélioration des affaires dans les entreprises. Au dernier trimestre 2016, les entreprises ont enregistré une augmentation de leur chiffre d’affaire commencée en début d’année. Cette situation est essentiellement attribuable à la téléphonie mobile. Les opérateurs téléphoniques auraient pu améliorer leurs chiffres d’affaire grâce aux actions publicitaires visant à inciter la consommation des services, selon l'INSEED. Par ailleurs, cette évolution des chiffres d’affaire provient plus des services de téléphonie que des appels. Pour ce qui est de l’emploi,...
(Le Monde 26/05/17)
L’Etat tchadien, très affecté par la baisse des cours de l’or noir, est en quasi-faillite. Face aux difficultés économiques et sociales, le pouvoir se crispe. Devant le Toumaï Palace, à N’Djamena, le 3 mai. Après la chute des cours du prix du pétrole, de nombreux chantiers de bâtiments publics et privés ont été interrompus au Tchad. A N’Djamena, personne ne prédit l’avenir. Murés dans le silence, les Tchadiens attendent. Quand s’achèvera cette course vers l’abîme dans laquelle s’enfonce le pays depuis près de trois ans ? Ils guettent comme des oracles les grands chantiers présidentiels suspendus en 2015, alors que s’évanouissait la rente pétrolière. Mais, pour l’instant, le Toumaï Palace aux façades dorées, la carcasse de béton du futur ministère...
(Les Afriques 26/05/17)
L’institution d’émission monétaire en Afrique centrale a exprimé son inquiétude au sujet de la récession économique dans laquelle sont plongés les pays de la sous-région. La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a tenu, le 22 mai 2017 à Yaoundé, une session extraordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) dans laquelle l’institution d’émission monétaire a reconnu «l’enracinement» de la crise dans les États de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Une situation selon le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, qui a amené la Banque centrale à changer les orientations générales de politique monétaire arrêtées sur la base des perspectives économiques et financières de la sous-région. Ainsi, après avoir constaté qu’en dépit des mesures prises...
(APA 24/05/17)
Le Tchad est en rupture de stock en talons de passeport, a annoncé mardi direction de l’immigration et de l’émigration logée au commissariat central de la capitale N’Djaména, ajoutant qu’au vu de cette situation la délivrance du document de voyage est impossible pour le moment. Il ne reste que 100 exemplaires de passeport, a-t-on appris auprès de la même source. Ce faisant et pour ne pas subir l’assaut des Tchadiens, le service technique de la direction chargée des documents informatisés de voyage --carte nationale d’identité et passeport, notamment--, a fermé ses portes. Un responsable de la police contacté par APA, a reconnu que le service technique est dans l’impossibilité de recevoir les demandeurs des documents de voyage. «Tous les carnets...
(APA 24/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les droits de transit du pétrole tchadien sur le territoire camerounais ont chuté de l’ordre de 1,87 milliard FCFA entre le 1erjanvier et le 31 mars 2017, comparés aux 10,88 milliards engrangés pendant la même période un an plus tôt, selon un communiqué rendu public mardi par la Société nationale des hydrocarbures (SNH). Ces recettes, versées au Trésor public, correspondent à un volume d’enlèvement de 11,27 millions de barils au terminal de Komé-Kribi I (Sud), contre 14,17 millions de barils sur les 3 premiers mois de 2016. Cette tendance baissière, note-t-on, semble suivre le marasme constaté depuis quelques années sur le marché international de l’or noir et qui se répercute depuis fin 2015 à travers les droits...
(Xinhua 24/05/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) sont en passe de conclure des accords d'aide avec le Fonds monétaire international (FMI), une perspective favorable pour espérer enrayer la crise économique qui frappe la région, annonce le gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). "Aujourd' hui, je peux dire que tous les pays ont renoué avec le FMI et les discussions sont très avancées. D'ici fin juin-juillet, les programmes seront approuvés par le conseil (d'administration) du FMI", a révélé Abbas Mahamat Tolli lors d'un échange avec la presse lundi à Yaoundé. Ces discussions font suite aux résolutions prises lors d'un sommet extraordinaire de la CEMAC tenu fin 2016 à...
(Agence Ecofin 23/05/17)
Le Comité de politique monétaire (CPM) au cours de la séance du 22 mai 2017 à Yaoundé a adopté des mesures en vue de consolider davantage la soutenabilité extérieure de la monnaie en zone Cemac. A cet effet, selon le gouverneur de la Beac, Abbas Mahamat Tolli, qui présidait le Comité, il a été décidé la réduction de 20% des objectifs de refinancement de deux pays de la Cemac dont la position en compte d'opérations est débitrice. Si Mahamat Tolli n’a pas cité les pays de la Cemac qui provoquent cette mesure, l’on sait néanmoins que le Tchad et la Guinée équatoriale affichent des performances financières médiocres. Car sur les 1155,95 milliards de FCFA de la Cemac en 2016 sur...
(APA 22/05/17)
Un Fonds d’investissement et de réinvestissement stratégique du Tchad (FIRST) ayant pour objectif d’amorcer et d’accélérer la diversification de l’économie nationale, vient d’être mis en place, a annoncé, samedi, à N’Djamena la secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget. Selon Banata Tchalet Sow, le FIRST en tant que société anonyme à capitaux publics et privés, a pour mission de mobiliser et d’orienter toutes les ressources financières, nationales et internationales, en vue du développement du secteur public et privé. La volonté du gouvernement tchadien à travers le FIRST est de combler, selon les techniciens du ministère des Finances et du Budget, le déficit d’épargne privé. L’initiative consistant à mettre en place ce fonds a été dictée par l’assèchement des ressources financières...

Pages

(APA 11/12/13)
Vingt-et-un cyclistes issus de neuf pays ont été nominés pour le titre de «Cycliste africain de l’année 2013» qui sera attribué d’ici la fin du mois de décembre, a appris APA, lundi, auprès de la Confédération africaine de cyclisme. Avec quatre nominés, l'Algérie, l'Erythrée et l'Afrique du Sud fournissent le plus gros lot de prétendants. Elles sont suivies du Maroc avec trois nominés et du Rwanda avec deux nominés. La Tunisie, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie et le Burkina, avec chacun un nominé, ferment la marche. Le jury est présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault avec un membre d'honneur exceptionnel : Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2013. Créée l'année dernière par les organisateurs...
(Foot Africa365 11/12/13)
Contretemps dans le calendrier du tournoi de football de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) qu’abrite le Gabon jusqu'au 21 décembre 2013.Au motif des troubles que traverse la République centrafricaine, sa sélection nationale A’ a déclaré forfait pour la 8eme édition de cette Coupe de la CEMAC. Du coup, le Congo et le Tchad, concurrents de la RCA dans la poule B basée à Bitam, sont directement qualifiés pour le second tour. Les Diables Rouges, tenants du titre, et les Saos joueront demain jeudi un match de classement en vue des demi-finales croisées contre les deux premiers de la poule A de Franceville. Après sa victoire (3-0) lundi en match d’ouverture contre le Cameroun, Le Gabon en est...
(Journal du Tchad 10/12/13)
Les finalistes en course pour le FIFA Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année 2013 et pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA ont été dévoilés ce 9 décembre sur le site de la Fifa.Les finalistes en course pour le FIFA Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année 2013 et pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA ont été dévoilés ce 9 décembre sur le site de la Fifa. Par ordre alphabétique, les nominés au FIFA Ballon d’Or 2013 sont: Cristiano Ronaldo (Portugal), Lionel Messi (Argentine) et Franck Ribéry (France); tandis que Nadine Angerer (Allemagne), Marta (Brésil) et Abby Wambach (États-Unis) sont nominées pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA.Les nominés pour...
(L'Intelligent d'Abidjan 12/11/13)
L’Afrique connaîtra ses cinq représentants pour la prochaine Coupe du monde Brésil 2014, au soir du 19 novembre 2013. Le Ghana, éliminé en quart de finale du Mondial sud-africain en 2010, est quasiment certain de danser au rythme de la Samba en juin prochain au Brésil. Car lors de la manche aller à Kumasi, les Black Stars ont dynamité les pharaons d’Egypte (6-1). De l’avis de nombreux observateurs et en jetant un regard sur les statistiques des barrages de la Coupe du monde, aucune équipe n’a pu remonter un tel score. Il est sûr, que le Ghana a déjà fait le plus dur et tient peut être depuis quelques semaines le billet du Mondial en poche. Toutefois, Michael Essien, Kévin...
(Journal du Tchad 08/11/13)
Changer l’image du football est l’idée de la rencontre entre une délégation de la FIFA en visite au Tchad et les responsables de la société de téléphonie mobile tchadienne. «Nous nous sommes rendus compte que le public Tchadien aime le sport en général mais le football en particulier. La présence du grand public au tournoi Airtel jeunes talents que nous organisons depuis ces trois dernières années nous a permis de faire ce constat. Il y a une synergie créée autour du tournoi Airtel jeunes talents et nous constatons que le public a soif», a souligné Sali Gbane, Directeur Général de la société de téléphonie mobile Airtel Tchad. Pour lui, il faut programmer un événement qui mobilisera le public durant toute...
(Journal du Tchad 11/10/13)
Le don du Président de la République du Tchad re-dynamisera la fédération en proie à de nombreuses difficultés de fonctionnement.La cérémonie de remise de ces 250 vélos a eu lieu le 8 octobre dernier au Stade Idriss Mahamat Ouya, et était présidée par le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock, assurant l’intérim de son collègue de la Jeunesse et de Sports. «C’est une surprise, car personne ne s’attendait à ce geste. Fédération Tchadienne de Cyclisme meurt à petit feu. Le manque de moyens à tous les niveaux est à l’origine de cette morte qui ne dit pas son nom. Aujourd’hui, elle reprendra les activités sans difficultés et c’est l’occasion de...
(Gabon Eco 09/10/13)
Il avait pourtant quitté le Gabon pour quatre ans au Club Africain en Tunisie.Alors qu’il était sollicité par le club de Beveren en Belgique et plusieurs autres clubs dont Bizerte et Monastir de Tunisie, l’attaquant tchadien du Club Africain (CA) Dany Karl Marx a choisi de poser à nouveau ses valises au Gabon pour signer un contrat d’un an avec le CF Mounana. Ancien sociétaire du club de Missile FC (2010-2011) et meilleur buteur du national foot gabonais avec 20 buts, Dany Karl Marx avait quitté le Gabon pour la Tunisie où il s’était engagé en 2012 pour 4 ans avec le Club Africain. Il s’était par la suite retrouvé au Maroc à El Jadida pour un transfert record d’un...
(Le Mag 04/10/13)
Le club algérien de handball, le Groupement Sportif des Pétroliers, se serait retiré de la 35e édition du championnat africain de handball qui se déroule à Marrakech du 2 au 13 octobre. Le Maroc est représenté, lors de ce championnat, par deux clubs: le Mouloudia de Marrakech et le Wydad Smara. Ce dernier club se trouve au groupe D avec l’Espérance de Tunisie (Tunisie), GSP (Algérie), l’AS Sonabel (Burkina Faso) et Warriors Club (Tchad). Cependant, l'équipe algérienne se serait retirée de la compétition, selon les médias, prétextant son retrait par la présence du Wydad Smara, un club qui ne représenterait pas le Maroc, selon les algériens, puisque "Smara n'est point une ville marocaine", selon l'équipe algérienne. Le retrait a été...
(Ogooue Infos 01/10/13)
La coupe de football de la sous région de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est de retour, après deux ans de suspension. Le tirage au sort, en vue de la constitution des poules à eu lieu samedi à Libreville, alors que la compétition se déroulera du 9 au 21 décembre prochain au Gabon.Le tirage au sort en vue de la constitution des poules pour la 8e édition de la coupe de football de la CEMAC a eu lieu samedi au stade de l’Amitié à Libreville, au Gabon, pays hôte de la compétition.Le Gabon qui accueillera pour la 2e fois la coupe de la CEMAC a été logé dans le groupe A, avec le Cameroun et la...
(Journal du Tchad 30/09/13)
Abakar Djarmah, président de la Fédération Tchadienne de Judo a lancé les activités de l’édition 2014 du Tournoi Internationale de Judo de la capitale.«Lors du Congrès de la Fédération Internationale de Judo à Rio de Janeiro au Brésil, nous avons obtenu le soutien du Président de la Fédération Internationale de Judo pour l’organisation du TIVI-N’DJAM 2014, la cinquième édition de notre vitrine du judo Tchadien. Nous voudrions dire que durant tout notre parcourt au sein du judo, nous avons toujours voulu obtenir le respect et la considération des autres pour notre fédération par notre travail, notre compétence et le résultat de nos judokas. Aujourd’hui nous constatons avec satisfaction et fierté que chose faite après sept années de travail acharné et...
(Gabon Review 30/09/13)
Après deux années d’interruption, la Coupe de football de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac) revient sous une nouvelle version, avec un règlement toiletté. Le Gabon qui l’avait déjà accueillie en 2005, organisera à nouveau la compétition en décembre prochain à Bitam et Franceville. Le tirage au sort s’est déroulé le week-end écoulé à Libreville.Dans la matinée du samedi 28 septembre 2013, au stade de l’Amitié à Agondje (Libreville), le tirage au sort comptant pour la 8è édition de la Coupe de football de la zone Cemac a eu lieu en présence de plusieurs représentants des pays devant y participer. Si pour certains pays la compétition s’annonce sereinement, on dit que le Gabon, pays hôte, se trouve une nouvelle...
(Journal du Tchad 18/09/13)
C’est la position qu’a occupé le pays sur le classement général avec 10 médailles. A l’issue des jeux de la Francophonie 2013, VIIe édition, qui se sont déroulés à Nice (France) du 07 au 15 septembre, les Tchadiens ont décroché au total dix médailles dont quatre en or, deux en argent et quatre en bronze. Le pays de Toumaï qui avait emmené 17 artistes et quelques athlètes se positionne au 8e rang au classement général des médailles. Comme le disait le ministre de la Culture tchadien, c’est l’autre Tchad, le Tchad qui gagne!
(APA 16/09/13)
Le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se déroulera ce lundi midi, en heure du Caire (10h GMT), annonce dimanche la Confédération africaine de football (CAF). La cérémonie sera dirigée par le Directeur des compétitions de la Fédération internationale de football (FIFA), Mustapha Fahmy, avec le concours du directeur de la Coupe du monde, Gordon Savic, et du secrétaire-général de la CAF, Hicham El Amrani. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Issa Hayatou, sera aussi de la partie. Pour les besoins du tirage, les dix équipes ont été réparties dans deux chapeaux, selon le classement FIFA de septembre. Le chapeau 1 est constitué des cinq premiers au...
(AFP 15/09/13)
NICE - Les Jeux de la Francophonie s’achevaient dimanche à Nice, après dix jours d’épreuves qui ont attiré un public inégal, plus intéressé par les concours artistiques que par les épreuves sportives qui se déroulaient sur des sites excentrés et sans réelles têtes d’affiche. La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui a, peu avant la cérémonie officielle de clôture, déploré ce manque d’engouement du public et la faible audience médiatique de cet événement auquel participaient "2.749 compétiteurs" issus de 54 nations, selon les derniers chiffres fournis par les organisateurs. Selon la ministre, "il n’y a que la France", parmi les 77 membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, "qui ne prend pas conscience de l’importance de ces grandes...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(RFI 13/09/13)
Des compétitions de lutte africaine ont eu lieu pour la première fois aux Jeux de la francophonie, ce 12 septembre 2013. Si les Sénégalais et les Nigériens sont des lutteurs connus, y compris en dehors d'Afrique, les Tchadiens veulent à leur tour être reconnus en brillant à Nice.De notre envoyé spécial à Nice, Il aura fallu attendre une semaine et la compétition de lutte africaine pour que les Jeux de la francophonie 2013 attirent les foules à Nice. Le tournoi par équipes a même volé la vedette aux épreuves d’athlétisme, ce 12 septembre. Ce qui rend fier le lutteur tchadien Maurice Abatam (catégorie -120 kg). « C’est ma deuxième fois aux Jeux de la francophonie. La première fois, (à Niamey...
(Afrik.com 12/09/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, c’est toujours l’Espagne qui domine les débats devant l’Argentine et l’Allemagne. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, mène toujours la danse, devant le Ghana (24e) et l’Algérie qui se hisse sur la 3e marche. Le Mali est lui éjecté du podium. Avec la décision de la FIFA de sanctionner le Cap Vert et de qualifier la Tunisie pour les barrages du Mondial 2014, l’instance a annoncé qu’elle procédait à une nouvelle mise à jour afin de tenir compte des changements qui viennent d’intervenir. Attendu par les 10 pays barragistes pour la Coupe du monde 2014 dans la zone Afrique, le classement de la FIFA a...
(Journal du Tchad 10/09/13)
C’est par consensus que l’ancien président du PFC, M. Betel Miarom a été reconduit à la tête du club. Les deux trésoriers du bureau, Dany Dazoumbé Padiré et Rosalie ont été reconduits. Andigué Madji Madji fait son entrée au bureau comme Administrateur de l’équipe en remplaçant Eric Topona. Les deux capitaines à savoir Madjasra Nako et Koumakoye ont été maintenus à leur postes tout comme les deux coachs Djamal Atim et Clément Boïdé. Cependant, Djekombé François, ancien chargé de communication adjoint remplace son titulaire Djimasra Parfait et devient le chargé de communication. Il sera secondé par Takadji Edouard qui entre dans le bureau comme chargé de communication adjoint. Le Ministre de la Communication Porte-parole du Gouvernement, Hassan Sylla Bakary reste...
(AFP 07/09/13)
NICE, 7 septembre 2013 (AFP) - Le président de la République française François Hollande doit officiellement ouvrir, dans un contexte international particulièrement chargé, la 7e édition des Jeux de la Francophonie samedi soir, entouré de trois chefs d'Etat africains et du président libanais Michel Sleimane. Ces Jeux, dont les épreuves ont déjà débuté vendredi et qui se tiennent tous les quatre ans dans l'année post-olympique, sont l'occasion pour quelque 3.000 participants, âgés de 18 à 35 ans et originaires de 54 pays, de s'affronter dans des épreuves sportives et culturelles pendant dix jours. La précédente édition s'était tenue à Beyrouth et la prochaine doit avoir lieu à Abidjan. Cette 7e édition s'ouvre néanmoins en l'absence de plusieurs pays, d'Afrique notamment,...
(Journal du Tchad 06/09/13)
Le ministre tchadien de la Jeunesse et des Sports, avait disqualifié la sélection nationale, à cause des âges de certains joueurs retenus. C’est le président français François Hollande qui présidera demain 7 septembre, la cérémonie d’ouverture des VIIes Jeux de la Francophonie organisée à Nice, à partir de 19h00 (Place Masséna). Au côté du Président français, plusieurs Chefs d’Etats et de gouvernements seront présents: Macky SALL, président du Sénégal, Michel SLEIMAN, président du Liban, Alassane OUATTARA, président de la Côte d’Ivoire et Abdou DIOUF, le Secrétaire Général de la Francophonie. Ce premier temps fort des Jeux de la Francophonie 2013 réunira aussi plusieurs ministres et représentants officiels des Etats et gouvernements membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Après...

Pages

(Journal du Tchad 23/09/13)
La deuxième édition de ce festival qui valorise la culture tchadienne se tiendra en novembre 2014 prochain.L’édition de 2014 sera pleine de pleine de nouveautés. Notamment des courses de chameaux qui se feront avec des jockeys internationaux sur un Cameleodrome, un marathon qui se veut une copie de celui du Maroc, l’organisation d’une conférence, comme plate-forme d’échanges et de discussions sur la sauvegarde du patrimoine naturel et immatériel des régions du grand B.E.T (Borkou, Ennedi et Tibesti). Le public assistera également à l’organisation d’un concours qui récompensera le plus bel animal, le plus beau harnachement, le plus beau costume etc. ce festival comme à son habitude permettra au public de voir des spectacles traditionnels de danse et de musique, mais...
(Le Faso 19/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) aura lieu du 26 au 29 septembre 2013.Plusieurs activités dont le traditionnel Educ’Tour sont inscrites au programme de cette manifestation.Le Tchad est le pays invité à cette édition.Pour parler de l’évènement, le président du Comité national d’organisation, Jean Claude Dioma a animé, ce mercredi 18 septembre 2013, un point de presse.La rencontre avec la presse avait pour ambition de faire le point des préparatifs de la 10e édition du SITHO dont le coup d’envoi sera donné le 26 septembre prochain à Ouagadougou. Pour l’exercice c’est le président du Comité national d’organisation (CNO), Jean Claude Dioma, lui-même qui a pris les devants. « Tourisme et technologies de...
(TV5 18/09/13)
Le groupe tchadien H'Sao a été l'invité de la chaine TV5 monde sur son plateau Afrique. H'Sao est un groupe composé de quatre tchadiens vivant à Montréal, au Canada. A travers son album, le groupe veut passer un message notamment au gouvernement sur les conditions de vies des tchadiens. La condition de la femme tchadienne est également évoquée. Caleb Rimtobaye, chanteur guitariste du groupe demande un "éveil de conscience" lors de son interview sur la chaine TV5 Monde. Pour lui, leur "musique reste tchadienne, on essaye de faire la fusion de tout ce qu'on écoute". Le groupe fini par interpréter a cappella une chanson en direct sur le plateau de la chaîne de télévision !
(L'Express du Faso 09/09/13)
C’est parti pour les jeux de Francophonie 2013 à Nice en France. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président français François Holland. Il avait à ses côtés ses paires du Sénégal (Maky SALL), de la Côte d’Ivoire (Alassane D. Ouattara), du Liban (Michel Sleiman) et du Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. C’est une cérémonie qui fut vraiment riche en couleur. Lors d’une précédente conférence de presse, le député maire de Nice, Christian Estrosi, président du comité d’organisation avait promis « un évènement spécial ». Pour le moins que l’on puisse dire, c’est que son pari est gagné. La Place Massena était noir de monde en cet après midi de samedi 7 septembre. Chacun voulant assister au...
(Journal du Tchad 06/09/13)
«Enfance réussie, avenir assuré», c’est le thème de cette édition qui se déroulera du 21 au 23 novembre à N’Djaména et du 24 au 26 novembre 2013 à Moundou. C’est à travers un point de presse animé à la maison de quartier de Chagoua dans le 7ème arrondissement que l’annonce a été faite par M. Manassé Ndoua Nguinambaye, directeur artistique dudit festival. Un point de presse qui avait pour but situer ou encore de confirmer la période choisie pour le déroulement de la 7ème édition du festival NdjamVi. Il était aussi question de donner des orientations de la programmation ainsi que les différents prix. En ce qui concerne la programmation de cette année, tout est fin prêt et la liste...
(Xinhua 06/09/13)
Plus d'une quinzaine d'artistes tchadiens se sont envolés jeudi pour Nice, en France, où ils devront représenter leur pays à la 7ème édition des Jeux de la Francophonie, du 7 au 15 septembre 2013. Ce sont au total dix danseurs chorégraphes, un conteur avec son percussionniste, un nouvelliste aveugle avec son assistant, un peintre, un photographe et un ingénieur de son et lumière, accompagnés du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mahamat Adoum, qui défendront les couleurs du Tchad. "C'est ma première participation à ces jeux, mais je sais ce que les Tchadiens attendent de moi", a déclaré à Xinhua Banda Samadanre, conteur. Le ministre tchadien de la Culture, des Arts et de la Conservation du patrimoine, Enock Dayang...
(Journal du Tchad 04/09/13)
Quelques heures avant leur départ, ils ont été reçus par le Chef du Département de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock. Ils sont 17 artistes retenus après la sélection organisée par les experts de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui représenteront le ministère de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, au grand rendez-vous de Nice en France. Parmi ces derniers, il y a les danseurs, conteurs, nouvellistes, peintres et photographes. «Nous avons pris le temps pour nous préparer afin de défendre notre pays. Nous avons eu les moyens qu’il faut et nous allons nous battre pour faire honneur à notre pays et au peuple tchadien» confie un...
(Journal du Tchad 02/09/13)
Le président de la République du Tchad est le lauréat de l’édition 2013. Après Abdoulaye Wade en septembre 2012, c’est au tour du président tchadien, Idriss Deby Itno de recevoir le prix du Forum de la Renaissance africaine (Fora). Ainsi en a décidé le comité d’attribution du prix, selon son président Souleymane Anta Ndiaye. Ce dernier a justifié cette distinction par «les efforts inlassables du chef de l’Etat tchadien qui, malgré d’innombrables et divers obstacles, est parvenu à faire du Tchad un pays stable et résolument tourné vers l’œuvre de développement». Selon Souleymane Anta Ndiaye, le peuple tchadien revient de loin avec les nombreuses guerres qu’il a connues. «C’est donc une manière d’encourager le président Deby et les tchadiens à...
(Alwihda 30/08/13)
Le livre intitulé "(...) Tchad: Abéché 1917, chronique d’un massacre au coupe-coupe" Fait de bruit. Attribué maladroitement à Mahamat Saleh Yacoub, le Dr. Mahamat Adam Doutoum a vivement réagi. Il dit qu'il est le vrai auteur dudit livre et il ne comprend pas pourquoi attribue t-on ce livre à quelqu'un d'autre. Selon Dr. Mahamat Adam Doutoum, dans une communication téléphonique à Alwihda, le livre est bel et bien à lui et c'est la deuxième fois que certains médias font cette erreur. Dr. Mahamat Adam Doutoum dit avoir présenté l'ouvrage au centre Almouna à N'djamena en 2002 et qu'il est surpris que ce travail a été attribué à Mahamat Saleh Yacoub. La même erreur s'est produite l'année dernière et qu'il a...
(Journal du Tchad 27/08/13)
Initialement écrit pour le cinquantenaire de l’indépendance du Tchad en août 2010, l’article a été revu, pour tenir compte de l’actualité, du 53ème anniversaire de l’indépendance. Fort-Lamy aujourd’hui Ndjamena, nuit du 10 au 11 août 1960. Le Premier Ministre Tombalbaye vient de proclamer l’indépendance du Tchad lorsqu’une panne d’électricité l’oblige à terminer son discours à la lueur d’une lampe torche. Ultime pied de nez du colonialisme moribond? Mystère… Toujours est-il que cette étrange plongée dans les ténèbres serait un maléfice lancé contre mon pays. Depuis, les faits semblent donner raison aux superstitieux. Mais les choses ne sont pas si simples. Le Tchad, dans ses frontières actuelles, n’existait pas avant la conquête européenne. A l’Est du lac éponyme, 3 royaumes vivaient...
(Journal du Tchad 27/08/13)
Produire des artistes (musiciens) est une affaire qui ne donne pas toujours le résultat escompté. Mais Mangaral Christian s’est engouffré dans la brèche. Il est élégant, présente une carrure de lutteur et est d’une simplicité débordante. Fortuné, nous ne dirons pas car, l’argent m’aime guère le bruit. Mais, il a de quoi soutenir les artistes qui cherchent à prendre leur envol. Son dada, c’est la crédibilité et le talent incontestable de l’artiste. Les autres considérations subjectives lui importent peu. Né le 31 janvier 1981 à N’Djamena, Mangaral Christian est le quatrième enfant d’une fratrie de trois sœurs et quatre frères. Il fait ses études secondaires au Lycée Félix Eboué (N’djamena) avant de suivre une formation en comptabilité et gestion à...
(Journal du Tchad 26/08/13)
Le Ministre de la Culture du Tchad avait du mal à s’exprimer après la remise de la distinction par CBEOA Association. «Les mots pour m’exprimer me manquent, car je ne m’attendais pas à cela. Aujourd’hui, je voudrais dire que ce n’est pas le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine que je suis qui est honoré, mais c’est tout le Tchad et en premier lieu le Président de la République, Chef de l’Etat Idriss Déby Itno qui met la culture au centre de ses préoccupations]», a déclaré tout ému et heureux le lauréat du «Grand Prix Afrique de la Promotion artistique et culturelle» après avoir reçu sa récompense.Pour lui, s’il est fier d’avoir été désigné...
(Journal du Tchad 26/08/13)
De nombreuses personnalités et artistes figurent sur la liste des récipiendaires du Prix. Les Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone ainsi que Les Grands Prix Afrique de la Promotion Artistique et Culturelle ont, depuis 2008, décidé en dehors des récompenses annuelles aux meilleurs femmes et hommes du théâtre francophone de l’Afrique, de rendre à chaque édition un hommage mérité à une ou plusieurs personnalités ayant ou contribuant encore de façon exceptionnelle à la promotion artistique et culturelle de l’Afrique à travers le monde.C’est ainsi qu’après Monique Blin Fondatrice du célèbre Festival International des Francophonies de Limoges en France en 2008, figurent sur la longue liste: Feu Professeur Jean-Pierre Guingané ex-Ministre de la Culture sous Thomas Sankara et Directeur du Festival...
(Journal du Tchad 26/08/13)
Le docteur Outel Bono, était une figure emblématique de l’intelligentsia progressiste tchadienne. Il y a quarante ans, le 26 août 1973, tombait en plein cœur de Paris, sous les balles d’un tueur professionnel jamais retrouvé, Le docteur Outel Bonole docteur Outel Bono, figure emblématique de l’intelligentsia progressiste tchadienne. Avec le recul du temps, on peut aujourd’hui affirmer qu’il représentait à son époque la conscience morale du jeune État tchadien indépendant. Cet assassinat, qui interrompait brutalement une carrière politique prometteuse, avait retenti au Tchad et au-delà, comme un véritable coup de tonnerre et l’hallali d’une certaine vision de l’avenir. Son message d’intransigeante éthique, rigueur intellectuelle et engagement pacifique est plus que jamais d’actualité. Singulier destin Le mouvement étudiant africain en France...
(L'Express du Faso 22/08/13)
François Noudjiram, président de la Coordination des ressortissants tchadiens vivant au Burkina Faso, a fait le point des préparatifs de la première édition des Journées portes ouvertes sur le Tchad, lors d’un point de presse, le dimanche 11 août 2013 à Ouagadougou.« La culture du civisme pour la paix, la tolérance et l’enracinement des mœurs en Afrique ».C’est autour de ce thème que se tiendra la première édition des Journées portes ouvertes sur le Tchad prévues du 20 au 22 décembre prochains à Ouagadougou. Elles visent non seulement à promouvoir la culture du civisme, mais aussi, à susciter dans la communauté tchadienne vivant au Burkina, le respect des valeurs cardinales du « savoir vivre ensemble » et du « s...
(Alwihda 19/08/13)
Séminariste à Strasbourg, Francis Wertheimer s’apprête à effectuer une année de césure dans ses études pour effectuer une mission au Tchad. C’est au nom de la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) qu’il s’envolera le 2 septembre pour un an au Tchad, l’un des pays les plus pauvres de la planète. Francis Wertheimer œuvrera comme professeur de français, d’anglais et de philosophie dans le centre de soutien scolaire Emmanuel. « Au Tchad à une époque il y a eu une indiscipline générale avec de la triche et de la corruption. Le gouvernement a remis les choses en place, mais maintenant presque plus personne ne passe le bac. Le centre essaie donc de remonter le niveau scolaire, qui est très bas...
(Journal du Tchad 16/08/13)
Ce prix encourage les initiatives mis sur pied par des Africains dans le but de construire un avenir meilleur pour leur communauté. Les candidatures pour le prix ONE pour l’Afrique 2013 sont ouvertes jusqu‘au 19 août pour toutes les organisations et citoyens africains engagés sur le continent dans la lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables. Le gagnant du prix recevra 100 000 dollars pour soutenir ses efforts et ses projets. Les organisations éligibles doivent être fondées par des Africains et être basées en Afrique. Elles doivent apporter des preuves de l’innovation de leur programme, de leurs progrès et leur impact sur le terrain et de la transparence de leurs projets. Les resultat du concours seront connus en novembre...
(Gabonews 14/08/13)
A l'occasion du centième jour de détention du journaliste Eric Topona, le 14 août 2013, et à quelques jours de l'ouverture de son procès à N'Djaména au Tchad prévue le 19 août, Reporters sans frontières (RSF) lance une pétition appelant à sa libération ainsi qu'à celle de son confrère Moussaye Avenir de la Tchiré et du blogueur Jean Etienne Laokolé. « Ces trois hommes détenus au camp d'Amsinene, dans la capitale tchadienne, ne sont pas des comploteurs. Ce sont des acteurs de l'information indépendants ou proches de l'opposition qui assurent une couverture critique de la situation au Tchad. A travers cette pétition, nous invitons les citoyens tchadiens et l'opinion internationale à signifier que leur détention n'a que trop duré »,...
(Journal du Tchad 14/08/13)
Au programme de ce festival qui se tiendra du 22 au 25 août 2013 en Suisse, 50 films en compétitions. Les films sélectionnés pour le festival cette année, sont issus de 20 pays. Plus du cinéma, le public viendra admirer l’exposition de photos de l’Afrique des années 60 du photographe malien mondialement reconnu, Malick Sidibé. Des rencontres et débats seront également à l'honneur pendant ces 4 jours dans les salles de la Cinémathèque suisse, du Casino et, en plein air, au Théâtre de verdure de l’esplanade de Montbenon à Lausanne. Festival cinémas d’Afrique-Lausanne souhaite pour sa 8è édition, confirmer la qualité et l'attrait d'un événement propice aux rencontres et aux découvertes, en présentant une sélection soignée et en réunissant de...
(Journal du Tchad 09/08/13)
Il vient de paraître aux éditions l’Harmattan, sous le titre, «Enterrons l'enfant de la veuve avec sa mère: Orphelin en pays tchadien». Au Tchad, en pays moussey/marba, Djona est le nom générique donné à un garçon né à sa naissance orphelin de père. Ce dernier s’inscrit lui-même à l’école, comme bon nombre d’autres enfants de sa contrée, mais doit affronter les affres de la vie dès l’enfance. Quand bien même la souffrance est à l’orphelin ce que sont la lumière et la chaleur au soleil, tout orphelin qui espère n’en est plus un dès lors que, lâché seul dans la vie, il entend être maître de son destin. Lorsque éclate la guerre civile au Tchad en 1979, Djona est emprisonné...

Pages

(RFI 14/06/17)
Au Tchad, c'est lors d'un Forum national que sera présenté le texte de la nouvelle Constitution. Mais, face à la gravité de la situation politique et économique du pays, l'opposition refuse d'y participer estimant que la réforme constitutionnelle n'est pas une urgence et qu'il faut un dialogue politique inclusif. Nous lançons le débat. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170614-vos-reactions-tchad-faut-il-une-nouv...
(RFI 14/06/17)
Au Tchad, le Haut Conseil de la communication (HCC) a décidé de réguler la profession de journaliste. Après avoir suspendu la délivrance des cartes professionnelles de journaliste il y a un mois, l'instance a donné une conférence de presse le 13 mai pour annoncer de nouvelles mesures. En arrivant aux commandes du Haut Conseil de la communication (HCC) du Tchad, la nouvelle équipe dit avoir trouvé des abus dans la délivrance des cartes de presse. « Nous avons découvert qu’il y a eu une distribution anarchique de la carte d’identité professionnelle des journalistes, déclare Dieudonné Djonabaye, président du HCC. Le chauffeur est journaliste, le secrétaire du directeur est journaliste, le cousin du directeur qui transporte son sac est journaliste, détenteur...
(RFI 14/06/17)
La force militaire africaine chargée de combattre le terrorisme au Sahel n’est pas encore opérationnelle. Elle attend le feu vert du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette force devrait compter à terme 10 000 hommes. La France soutient cette initiative de cinq pays, dénommés G5 Sahel, composé du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et du Burkina Faso. Les Etats-Unis sont encore réticents à la financer. Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, qui participait mardi à Berlin à la Conférence sur le partenariat du G20 avec l’Afrique, appelle à un soutien international du G5 Sahel. Je reviens d'une visite d'une semaine dans les pays du G5 Sahel, qui font face au terrorisme et...
(Le Temps.ch 13/06/17)
La multinationale zougoise est devenue le client exclusif du gouvernement d’Idriss Déby. Depuis la découverte de pétrole sur son sol, la population s’est appauvrie, dénonce un rapport de Swissaid Partager Tweeter Partager Dix ans. C’est le temps qui s’est écoulé entre le premier flux de pétrole tchadien et l’obtention par Glencore d’un quasi-monopole sur les droits d’exportation du pétrole d’Etat. Dans l’intervalle, ce pays d’Afrique centrale, qui dépend désormais de l’or noir pour deux tiers de son budget, a renoncé à son «fonds pour les générations futures», chuté dans l’indice de développement humain et creusé sa dette extérieure au bénéfice de… Glencore, qui lui a octroyé des prêts, contre du pétrole, pour 2 milliards de dollars. Un cas classique de...
(Le Courrier 13/06/17)
Le poids de Glencore dans le négoce du pétrole tchadien illustre la nécessité d'imposer une obligation légale de transparence aux transnationales suisses, affirme Swissaid. «Le manque de transparence dans le négoce du pétrole entre Glencore et le gouvernement corrompu [du Tchad] empêche la population de bénéficier des richesses des ressources naturelles de son pays.» Le constat est signé de l'ONG Swissaid. Active de longue date dans ce pays parmi les plus pauvres de la planète, cette association de solidarité internationale, associée pour l'occasion à Public Eye, a voulu savoir ce que deviennent les milliers de barils extraits quotidiennement au Tchad. Son enquête, qui pointe les relations opaques entre le géant zougois et le clan du président, Idriss Déby, constitue une...
(Jeune Afrique 13/06/17)
Le gouvernement tchadien et le consortium conduit par ExxonMobil, qui exploite du pétrole dans le bassin de Doba, dans le sud du pays, ont conclu, la semaine dernière, un accord mettant fin au conflit né d’une amende record, de plus de 4 000 milliards de F CFA, infligée à la major par la justice tchadienne. La major pétrolière ExxonMobil est parvenue à un accord avec le Tchad au sujet d’impayés de redevances dues à la douanes tchadienne, évitant ainsi une amende de 4 000 milliards de F CFA, comme annoncé la semaine dernière par Jeune Afrique business +. « Cet accord marque une résolution à l’amiable et achève de manière définitive et irrévocable le litige » a déclaré le ministre...
(Le Point 13/06/17)
Dans une récente étude portant sur la vulnérabilité climatique de 186 pays, c'est le Tchad qui a été classé comme le plus en danger. La combinaison entre une grande pauvreté, des conflits récurrents et le risque de sécheresse et d'inondation place ce pays d'Afrique centrale tout en bas de la liste, juste derrière le Bangladesh et bien loin de la Norvège, pays considéré comme le moins vulnérable au réchauffement. Comment expliquer ce résultat ? Il faut tout d'abord rappeler que le Tchad est l'un des pays les plus pauvres au monde. Près de 87 % de ses habitants sont classés comme pauvres au regard de l'Index multidimensionnel de la pauvreté, qui évalue les situations en fonction de critères d'éducation, de...
(RFI 12/06/17)
Au Tchad, la polémique enfle à l'approche du forum national devant aboutir à l'élaboration d'une nouvelle Constitution voulue par le président qui a souhaité que les institutions soient revues et que le mandat présidentiel soit aussi limité à deux. Cependant, l'opposition estime que l'urgence n'est pas un forum mais un dialogue politique inclusif. Au Tchad, le processus politique est bloqué, un peu plus d'un an après la réélection d'Idriss Deby à un cinquième mandat d'affilée. Une soixantaine de partis politiques - le tiers des partis légalisés au...
(Le Monde 12/06/17)
Selon un rapport des Nations unies, les camps rivaux en Libye utilisent comme supplétifs des combattants étrangers, originaires notamment du Darfour et du Tchad. Par Frédéric Bobin (Tunis, correspondant) Des membres de la brigade Salah Bou-Haliqa brigade, loyale à l’homme fort de l’est libyen Khalifa Haftar, célèbrent le 5 juin à Benghazi une bataille victorieuse. Haftar s’appuie aussi sur des mercenaires soudanais du Darfour. L’engagement de « mercenaires » étrangers en Libye est une vieille histoire. Lors de l’insurrection de 2011, Mouammar Kadhafi, champion du panafricanisme et hôte traditionnel d’insurgés venus de tout le continent, en avait enrôlé de nombreux au service de la répression. Il semble que les habitudes perdurent. Des groupes rebelles originaires du Darfour (Soudan) et du...
(RFI 12/06/17)
Le gouvernement tchadien et le consortium pétrolier qui exploite le bassin de Doba se sont entendus, vendredi 9 juin, à N'Djamena, en paraphant un accord qui indique que le Tchad renonce aux poursuites engagées contre le consortium, en octobre 2016, pour non-paiement des taxes, en échange d'investissements pour relancer le secteur. C’est une réconciliation de raison qui a eu lieu, vendredi soir, à Ndjamena. Après avoir attaqué de front le consortium pétrolier, en octobre dernier, le condamnant à payer une amende record de plus de quatre mille milliards de francs CFA, le Tchad a choisi la voie du dialogue qui a abouti à l’accord. « Cet accord met un terme à toute poursuite judiciaire contre le consortium, des procédures judiciaires...
(FIDH.org 10/06/17)
L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Tchad. Nouvelles informations : L’Observatoire a été informé de sources fiables de la dégradation de l’état de santé, de la mise en liberté provisoire et de la poursuite du harcèlement judiciaire de M. Maoundoe Declador, porte-parole du collectif citoyen « Ça doit changer », qui vise à combattre l’injustice sociale, la mauvaise gouvernance et autres maux qui entravent le bon fonctionnement des services de l’État. Selon les informations reçues, dans la nuit du 29 mai 2017, M. Declador, détenu au...
(RFI 10/06/17)
Paris espérait pouvoir voter rapidement une résolution pour donner un soutien politique et juridique à l'envoi d'une force antijihadiste de 5000 hommes au Mali, dite du G5 Sahel. C'était sans compter l'opposition des Américains et des Britanniques qui reconnaissent l'importance de lutter contre le terrorisme au Sahel, mais refusent pour l'instant de mettre la main au portefeuille. Paris a proposé un nouveau texte vendredi 9 juin, qui précise les groupes terroristes visés par cette force et reconnus par l'ONU. Les négociations continuent en coulisse. La France espère toujours un vote en début de semaine prochaine. Pour une fois, les rapports de force sont inversés au Conseil de sécurité. Les Chinois, les Russes, les membres africains et européens soutiennent le texte...
(RFI 09/06/17)
Le Tchad a rappelé jeudi 8 mai son ambassadeur au Qatar pour consultation après la crise qui l'oppose aux pays membres de la coalition contre le terrorisme. Ndjamena s'aligne ainsi sur la ligne américaine et saoudienne sans entrer en conflit ouvert avec un partenaire qui a aidé à résoudre en partie les conséquences de la crise du Darfour. Dans le communiqué publié par le ministère des ...
(BBC 09/06/17)
Le Tchad a annoncé jeudi le rappel de son ambassadeur au Qatar. "Suite à la vive tension diplomatique opposant l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l'Etat de Bahreïn, l'Egypte à l'Etat du Qatar, le gouvernement du Tchad décide de rappeler son ambassadeur à Doha au Qatar pour consultation", indique un communiqué du ministère tchadien des Affaires étrangères. L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn, le Yémen et l'Egypte ont décidé lundi de rompre leurs relations diplomatiques avec Doha en l'accusant de "soutien au terrorisme". Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40206339
(La Tribune 09/06/17)
La Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale prépare un dispositif financier devant lui permettre d'apporter en urgence des liquidités aux banques de l'espace CEMAC. Face au déficit de trésorerie des institutions financières dans la zone, ce dispositif pourrait être une solution anticipative sur des situations de crises pouvant survenir d'ici la fin de l'année. La Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) ne veut pas attendre «la tempête» pour agir. L'institution financière multilatérale de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) travaille actuellement sur un dispositif d'apport de liquidités, en urgence, aux banques des pays membres. L'information a été révélée par la Banque elle-même qui a expliqué qu'il s'agit surtout d'une solution «anticipative». Le gouverneur de...
(BBC 09/06/17)
Les banques de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale font face à un déficit de trésorerie. Les 5 pays producteurs de pétrole de la zone (Gabon, Congo, Tchad, Guinée Equatoriale, Cameroun) sont touchés de plein fouet par la chute des prix du baril. La baisse des revenus pétroliers, qui représentent entre 25 et 85 % des recettes de ces pays, a plongé la région dans une crise, qui a poussé le Fonds monétaire international à lui administrer une thérapie de choc. Les pays de la CEMAC ont également dû recourir au marché des capitaux pour obtenir les financements nécessaires à leur fonctionnement et les investissements publics. Les banques sont ainsi donc de plus en plus sollicitées pour des...
(La Tribune 09/06/17)
C’est un homme « pétri d’expérience » qui a été porté mercredi 7 juin à la tête de la force armée conjointe du G5 Sahel pour éradiquer le terrorisme dans la région. Nommé au poste de chef d’état-major général des armées le 29 juin en 2016 pour remplacer le général Mahamane Touré parti à la retraite, le « nouvel homme fort du sahel », a acquis une réputation de meneur de troupes et de guerrier intrépide sur plusieurs fronts militaires au Mali, notamment au nord du pays. Sa nouvelle mission n’est pas une mince affaire. Né en 1967 à San, dans la région de Ségou au centre du Mali, Didier Dacko est un homme du sérail, en témoigne son ascension...
(Jeune Afrique 08/06/17)
Alors qu’il s’apprête à céder son fauteuil en août, Pierre Moussa, le président la Cemac (Communauté économique et monétaire des États d’Afrique centrale), « cadeaute » ses collaborateurs. Lors du dernier sommet de l’organisation, en février, l’ancien ministre congolais avait essayé de convaincre les chefs d’État de le maintenir à son poste. En vain. Avant de partir, il a contractualisé plusieurs membres de son cabinet, qui passent ainsi du CDD au statut sécurisé de fonctionnaire communautaire. Lorsqu’il lui succédera, Daniel Ona Ondo, l’ex-Premier ministre gabonais, n’y pourra rien changer. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/444871/economie/depart-de-cemac-pierre-m...
(RFI 08/06/17)
Au Tchad, quelque 2500 ex-casques bleus lancent un cri d'alarme. Depuis leur retour au pays, il y a plus d'un an, ils affirment n'avoir jamais perçu ni salaire ni prime pour leur travail sous le drapeau onusien au Mali. Leur lettre à la mission de l'ONU au Mali et démarches auprès des autorités tchadiennes seraient à ce jour restées sans réponse. Résultat: ces ex-casques bleus ont décidé de protester et de tenter de se faire entendre en brûlant les bérets de l'ONU. Lire la suite sur : http://www.rfi.fr/afrique/20170608-tchad-colere-ex-casques-bleus-deploye...
(Jeune Afrique 07/06/17)
Le géographe Christian Seignobos a parcouru durant cinquante an le bassin du lac Tchad, un crayon à la main. Le résultat s'intitule « Des mondes oubliés. Carnets d'Afrique ». En cette époque d’immédiateté et de course à l’échalote, se donner le temps de dessiner le monde peut apparaître aux yeux de beaucoup au mieux comme un passe-temps, au pire comme une perte de temps. Et pourtant ! Avec Des mondes oubliés. Carnets d’Afrique, le géographe Christian Seignobos livre un ouvrage majeur sur le bassin du lac Tchad, qu’il a arpenté cinquante années durant, l’œil attentif et le crayon à la main. La diversité de ses objets d’étude – l’architecture, les savoirs paysans, la faune et la flore, l’élevage, les migrations –...

Pages