Mardi 17 Octobre 2017

Tchad

(AFP 12/06/13)
LIBREVILLE, 12 juin 2013 (AFP) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s'est dit préoccupé par la situation de "milliers de déplacés" dans le sud-est du Tchad en provenance du Darfour, mercredi dans un communiqué. "La situation de milliers de déplacés à Tissi (localité située à la frontière Tchad-Soudan) demeure préoccupante", écrit le CICR, précisant qu'il s'agit notamment de Soudanais et de Tchadiens regagnant leur pays. "Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont afflué depuis le 5 avril vers Tissi au Tchad en raison des affrontements intercommunautaires" au Darfour, ajoute l'organisation, qui fait état d'une "tension (...) toujours perceptible entre les communautés dans la région". Le CICR affirme avoir "apporté une assistance à 10 000 personnes vulnérables rentrées au...
(Tchadanthropus 12/06/13)
Alors que les dividendes de son intervention militaire au Mali tardent à être clairement visibles, Idriss Deby a demandé que son action soit récompensée par l’octroi du poste de commandement de la force des Nations Unies pour le Mali dont la création vient d’être décidée par l’adoption d’une résolution par le Conseil de Sécurité.Cette demande a été dévoilée par les médias français qui l’ont présentée comme une exigence d’Idriss Deby. En cas de non satisfaction, il menacerait de retirer le contingent tchadien du Nord Mali. Le Ministre français de la défense a donné la position française, de manière diplomatique, nuancée et prudente. En effet, il a estimé que, tenant compte de la participation tchadienne, mais aussi de la volonté du...
(Afrik.com 12/06/13)
Un deuxième champ pétrolier a été ouvert dans le sud du Tchad par le président Idriss Déby Itno à Badila, dans la région du Logone oriental. Le président tchadien Idriss Déby Itno a ouvert un deuxième champ pétrolier dans le sud du Tchad, à Badila, dans la région du Logone oriental. « Je suis très satisfait, dix ans après l’ouverture de la première vanne (à Komé, dans la même région, ndlr), nous venons d’ouvrir une deuxième vanne, ce qui veut dire que nous avons du pétrole qui va aller sur le marché international », a déclaré à l’AFP dimanche le président Déby. « Ce pétrole va nous amener beaucoup des revenus, il va booster notre économie et nous aider à...
(Alwihda 12/06/13)
Dans le cadre du Projet prévention des conflits par la stabilisation des communautés, une mission composée de quatre partenaires (Médiature, PUNUD, OIM et ACTT ), dirigée par M. Ahmat Yacoub Dabio, conseiller chargé de missions auprès du Médiateur de la République a séjourné dans le B.E.T. La mission qui a quitté la capitale N’djamena le 31 mai, par la route, est arrivée à Faya le 1er juin 2013. L’objectif de la mission est de constater et de confirmer quatre comités locaux de paix (CLP) dans le Nord du pays en procédant aux démarches suivantes : 1. Faire l’état des lieux des quatre comités existant ; 2. Le restaurer en y incluant les rapatriés, les démobilisés et autres groupes vulnérables y...
(RFI 12/06/13)
Au Tchad, le procureur général des chambres africaines extrordinaires, chargées de juger l’ancien président Hissène Habré, est en visite de travail depuis dimanche. Il s'est rendu sur les lieux de charniers, avant de rencontrer les associations des victimes. Le procureur Mbacké Fall a passé la journée de mardi 11 juin entre les associations de victimes et les visites de terrain. Avec les années, le temps a effacé beaucoup de traces. Certaines ont toutefois été préservées grâce au travail de la commission d'enquête tchadienne et des juges belges qui se sont intéressés au dossier. Les victimes et leurs familles, elles, n'ont rien oublié, et la perspective de ce jugement les réconforte un peu. Vingt ans c'est très loin. « Les victimes...
(Jeune Afrique 12/06/13)
Idriss Déby Itno et Mahamadou Issoufou ont beau n'avoir que peu de chose en commun, tant dans leurs itinéraires respectifs que dans leurs styles de gouvernance et leurs personnalités propres, ce qui les unit en cette mi-2013 est plus fort que ce qui les sépare. Tous deux sont intervenus au Mali aux côtés de la France, tous deux sont devenus depuis la cible des jihadistes d'Aqmi, tous deux considèrent la Libye postrévolutionnaire comme la source de leurs maux et tous deux rappellent à l'envi, sur le mode du « je vous avais prévenu », les avertissements qu'ils avaient lancés à l'époque quant aux conséquences néfastes pour la région de la chute de Mouammar Kaddafi. Rendons au président tchadien ce qui...
( 12/06/13)
À Paris, au Trocadéro, Place des Droits de l’Homme, le 08 juin 2013 où de nombreux soutiens lui ont rendu visite. Afin de sensibiliser et de faire réagir l’opinion public en France, et au Tchad – parce que là-bas, on ne peut que se taire à cause des représailles – l’homme et l’artiste Kaar Kaas Sonn a décidé le 4 juin 2013 de faire une grève de la faim en lien avec, dit-il « les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, pour protester contre le flou de la justice tchadienne (…) ; pour attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad (…) et obtenir la libération de ces personnes détenues sans respects des règles...
(Journal du Tchad 12/06/13)
D’après les autorités de l'aéroport de la ville camerounaise de Ngaoundéré dans le nord du pays, un petit avion en provenance de N'Djamena au Tchad s'est écrasé lundi, faisant un mort et quatre blessés. Il y a eu crash. Un petit avion est tombé (dans la matinée de lundi) aux environs de l'aéroport de Ngaoundéré, a affirmé Michel Mbollo, directeur de cet aéroport. Cinq personnes se trouvaient à bord, dont deux pilotes et trois passagers. Elles ont été blessées et ont été évacuées à l'hôpital régional de la ville (Ngaoundéré), a-t-il poursuivi. L'un des deux membres de l'équipage a succombé lundi en fin de journée à ses blessures. Un des blessés est décédé. Il avait les membres inférieurs complètement broyés...
(Journal du Tchad 11/06/13)
Le gouvernement a mis sur pied plusieurs opérations pour rendre accessible ce précieux breuvage à toute la population Les pénuries d’eau, les tchadiens savent ce que c’est ! En effet, le phénomène est assez récurant dans le pays, que l’on soit dans la capitale ou dans les villes périphériques. Pour stopper ce phénomène, le gouvernement a déployé un cheval de bataille qui a pour mission de rendre le liquide accessible à tous. S’exprimant au micro de Xinhua, le directeur général de la Société Tchadienne des Eaux (STE), a affirmé que l'Etat est en train de mettre en place un programme d'urgence pour renforcer la production et le stockage d'eau, par la construction de réservoirs, notamment de quatre châteaux dans quatre...
(Tchadactuel 11/06/13)
Tchad: Bandoum Bandjim, un ancien bourreau de la DDS De Habré prêt à venir témoigner contre l’ancien Président Au moment où la tenue du procès de Habré se dessine au fur et à mesure, avec la descente au Tchad d’un des juges sénégalais, des informations qui ne militent pas en faveur de l’ancien Président refugié au Sénégal, ne cessent de parvenir. Ancien gendarme, Bandoum Bandjim a officié pendant cinq ans au sein d’une unité, la DDS, la police politique, dont le seul nom suffisait à inspirer la terreur dans les années 1980. De sources sûres, si procès il y a, celui que certains victimes ont fini par indexer qu’il faisait partie des plus redoutables tortionnaires de la police politique de...
(France 24 11/06/13)
Dans un entretien accordé au quotidien « Le Figaro », le président tchadien Idriss Déby s’inquiète du développement de camps d’entraînement djihadistes en Libye, et des risques de contagion au Tchad. Analyse. Le président tchadien Idriss Déby alerte sur la situation politique en Libye, où les djihadistes seraient libres de leurs mouvements, selon lui, et les risques de contagion terroriste dans la région. « Le Mali a été le premier pays touché par les problèmes libyens, mais, il ne faut pas se leurrer, nous, les pays du Sahel, nous allons tous être touchés. Le Mali et le Niger hier, demain cela va être le Tchad. Et aucun de nos pays ne peut s’en sortir seul face à cette armada »,...
(Tchadanthropus 11/06/13)
Les observateurs des événements sociopolitiques du Tchad, et autres analystes de tous bords ne peuvent ne pas avoir remarqué cette angoissante fébrilité ambiante qui oppresse, non seulement les apparatchiks les mieux positionnés de la nomenklatura du régime au pouvoir, mais aussi un nombre tout simplement important de ceux qui, jusqu’ici, ont soutenu à hue à dia Idriss Deby et le MPS. L’un des signes les plus éloquents est bien cette massive défection de hauts gradés de l’Armée – dont une trentaine de ceux du contingent tchadien rentrée du Mali – et de la gendarmerie qui ont pris, entre le 03 et le 05 juin 2013, des directions différentes après avoir informé leurs proches de leur décision de s’éloigner de ce...
(Tchadactuel 11/06/13)
Se disant persuadé qu’un complot se tramait contre lui, le président Idriss Déby Itno a fait procéder à une série d’arrestations. Pour ses opposants, il s’agit d’un prétexte pour lancer une purge et régler quelques comptes. « L’été tchadien »… Le président Idriss Déby Itno accuse ses ennemis d’avoir voulu provoquer un « été tchadien », autrement dit un soulèvement populaire. Rien de moins. « C’est une très grande conspiration, qu’on peut appeler peut-être l’été tchadien, à l’image du Printemps arabe. C’est cela qu’on a voulu faire », a-t-il lancé le 8 mai à N’Djamena. Qui est dans le viseur ? « Les conspirateurs ont leur bras armé à Korbol », accuse le chef de l’État. Korbol, dans le Moyen-Chari,...
( 11/06/13)
Dans le cadre du prochain procès de l’ancien président de ce pays d’Afrique Centrale, Hissène Habré, prévu à Dakar, le Procureur des Chambres africaines s’est rendu au Tchad. Mbacké Fall est à Ndjamena pour enquête. Le Procureur spécial des Chambres africaines, Mbacké Fall, a quitté Dakar samedi dernier pour se rendre au Tchad, afin d’enquêter sur les crimes supposés de l’ancien président Hissène Habré, en exil au Sénégal depuis la chute de son régime. L’instruction en vue de ce procès tant attendu a donc démarré. Elle durera deux mois. Le procureur général est accompagné de ses adjoints et de son équipe. Ils vont rencontrer les autorités judiciaires tchadiennes, les associations de victimes et visiter les principaux sites de l’affaire. Ce...
(Cameroonvoice 11/06/13)
Réunis pour la dernière fois en juin 2012 en République centrafricaine, les membres de l’organe le plus important de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale devraient se retrouver ce vendredi au Gabon, sauf changement de dernière minute. Ce vendredi 14 juin 2013, les 6 chefs d’Etats de la sous-région Afrique centrale pourraient bien se réunir à Libreville pour une rencontre exceptionnelle au centre de laquelle on retrouve le dossier centrafricain sous deux déclinaisons. D’abord, la question de l’adoubement de Michel Djiotodia par ses pairs de la sous-région. Car ce dernier n’avait pas été reçu à Yaoundé au cours de sa tournée effectuée après son coup de force à Bangui. Ensuite, l’épineux problème de la délocalisation du siège de...
(Jeune Afrique 11/06/13)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a procédé à l'ouverture officielle d'un nouveau champ pétrolier à Badila, dans la région du Logone oriental, dans le sud du Tchad. "Je suis très satisfait, dix ans après l'ouverture de la première vanne (à Komé, dans la même région, ndlr), nous venons d'ouvrir une deuxième vanne, ce qui veut dire que nous avons du pétrole qui va aller sur le marché international", a déclaré dimanche le président Déby. "Ce pétrole va nous amener beaucoup des revenus, il va booster notre économie et nous aider à lutter contre la pauvreté", a-t-il ajouté. En 2012 la société canadienne Griffiths Energy et la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT) avaient signé une convention pour l'exploitation et...
( 11/06/13)
Le directeur de l’agence saint-amandoise de Pôle emploi, Jean-Claude Boury, est également expert à l’international pour la structure. Il s’est récemment rendu au Tchad pour une mission du Bureau international du travail. Le savoir-faire saint-amandois ne s’exporte pas que pour l’or. Le directeur de l’agence locale de Pôle emploi s’est en effet rendu au Tchad en tant qu’expert, dans le cadre des accords liant la structure française au Bureau international du travail (BIT) de Genève (Suisse). Quel était l’objet de ce voyage ? C’était une mission du BIT dans le cadre du programme d’appui à la promotion de l’emploi et à la réduction de la pauvreté. Il vise la réduction de la pauvreté dans toute l’Afrique subsaharienne par le développement...
(AFP 11/06/13)
JOHANNESBURG, 11 juin 2013 (AFP) - L'hospitalisation de Nelson Mandela, admis à 94 ans dans un état grave pour une infection pulmonaire à répétition, se prolongeait mardi pour la quatrième journée consécutive dans une clinique de Pretoria désormais sous surveillance policière. Lundi soir, une cordon de police a été érigé devant l'accès principal du Mediclinic Heart Hospital, dont la présidence sud-africaine n'a pas confirmé officiellement qu'on y soignait le héros de la lutte anti-apartheid. Mais les médias du monde entier campent devant cet établissement privé en attendant des nouvelles après y avoir vu entrer plusieurs membres de la famille ces derniers jours. Depuis mardi matin, les voitures circulant aux abords de cette clinique spécialisée sont soumis à une fouille minutieuse,...
(Linfo.re 11/06/13)
Le Ministère tchadien de la santé publique a signé un partenariat avec le groupe Clinifutur. Cet échange doit permettre aux Tchadiens d’acquérir les techniques modernes pour bâtir un nouvel hôpital dans la capitale. Trois membres du Ministère tchadien de la santé publique ont fait le déplacement pour rencontrer plusieurs professionnels de santé à La Réunion et acquérir les outils leur permettant de bâtir un nouveau centre hospitalier moderne dans la capitale Ndjamena. Ce partenariat signé entre le ministère tchadien et le groupe Clinifutur n’est pas d’ordre financier. L’objectif pour le Gouvernement tchadien est de découvrir les installations locales et profiter des enseignements des professionnels pour former les équipes au Tchad. La formation s’étalera sur une période de cinq ans. Comme...
(AFP 11/06/13)
Un petit avion en provenance de N'Djamena au Tchad s'est écrasé lundi à Ngaoundéré dans le nord du Cameroun, faisant un mort et quatre blessés, a-t-on appris auprès des autorités de l'aéroport de la ville camerounaise. "Il y a eu crash. Un petit avion est tombé (dans la matinée de lundi) aux environs de l'aéroport de Ngaoundéré", a affirmé Michel Mbollo, directeur de cet aéroport. "Cinq personnes se trouvaient à bord, dont deux pilotes et trois passagers. Elles ont été blessées et ont été évacuées à l'hôpital régional de la ville (Ngaoundéré)", a-t-il poursuivi. L'un des deux membres de l'équipage a succombé lundi en fin de journée à ses blessures. "Un des blessés est décédé. Il avait les membres inférieurs...

Pages