Mercredi 25 Avril 2018

Tchad

(APA 05/03/18)
APA-N’Djamena (Tchad)- Le Tchad sera sous une forte chaleur en 2018, a annoncé lundi, la météorologie nationale. «Le froid censé durer pendant tout le mois de février, a subitement laissé place à la chaleur. Les journées sont de plus en plus chaudes et le phénomène risque de durer encore plus», a indiqué le directeur général de la Météorologie nationale, Mbaïtoubam Elie. Il a expliqué cette situation par le retrait du noyau des anticyclones des Açores et de Libye du Tibesti (extrême nord du Tchad) vers leurs positions initiales au Maroc, dans l’océan Atlantique nord, et au dessus de la Libye, qui installe déjà des augmentations progressives de la température dans le pays, de Bardaï (nord) vers le Sud. «La déportation...
(AFP 02/03/18)
Les syndicats tchadiens ont été reçus jeudi par le président Idriss Déby Itno, alors que le secteur public achève sa cinquième semaine de grève consécutive, a-t-on appris de sources syndicales. M. Déby "nous demande de renouer le dialogue pour mettre un terme à la grève qui paralyse les secteurs vitaux, à savoir l'éducation nationale et la santé", a indiqué une source syndicale membre de la Confédération libre des travailleurs tchadiens (CLTT, réputée proche du pouvoir). Le président a indiqué que "les mesures d'austérité ont été prises en conformité avec les bailleurs de fonds", a expliqué à l'AFP la source de la CLTT. En janvier, l'Etat avait acté une coupe dans les salaires des fonctionnaires, enclenchant un important mouvement de grogne...
(La Tribune 02/03/18)
La capitale fédérale nigériane accueille depuis le 28 février et jusqu'au 1er mars une conférence internationale de haut niveau sur le Lac Tchad. Au cœur de cette rencontre, la mobilisation de la communauté internationale et principalement les bailleurs de fonds pour sauver le lac de l’assèchement et lui donner une seconde vie, avec l'objectif de lever une enveloppe de 50 milliards de dollars. Pour les pays riverains, c’est un défi stratégique au regard des enjeux socioéconomiques et sécuritaires qui caractérisent cette sous-région du Continent. C'est encore une nouvelle déclaration d'intention et des annonces solennelles, mais cette fois, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays riverains du Lac Tchad veulent y croire. C'est en tout cas ce qui est ressorti...
(APA 02/03/18)
APA-Libreville (Gabon) - Le Sommet des chefs d’Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sur la sécurité et la paix dans la sous-région, initialement prévu les 5 et 6 mars à Libreville, a été reporté à une date ultérieure, a appris APA auprès de l’institution régionale. Ce report est annoncé alors que se tient depuis mercredi, la 19-ème session ordinaire de la commission de défense et de sécurité(CDS) du COPAX dans la capitale gabonaise. Les chefs d’Etat-major généraux, les commandants en chef de gendarmerie et de police, les hauts responsables des ministères des Affaires étrangères et des relations extérieures et les hauts responsables de la CEEAC ont planché sur le rapport de leurs travaux démarrés...
(AFP 01/03/18)
Le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé à Nouakchott une contribution de la Turquie de 5 millions de dollars pour financer la force militaire constituée par cinq pays africains pour lutter contre les groupes jihadistes actifs au Sahel. "La Turquie fait partie des pays qui comprennent le plus les dangers auxquels sont confrontés les pays du Sahel. Nous avons donc décidé de consentir une aide financière de 5 millions de dollars (4 millions d'euros) pour appuyer la force conjointe du G5 Sahel", a déclaré M. Erdogan dans la nuit de mercredi à jeudi, peu avant de quitter la Mauritanie pour le Sénégal, troisième étape d'une tournée en Afrique du Nord et de l'Ouest. "Comme vous le savez, les pays du...
(MondAfrique 01/03/18)
L’assèchement du lac Tchad est d’actualité. Est-ce une nouvelle manipulation de l’opinion publique pour détourner des milliards de dollars et conforter les autocrates de la région sur fond de changement climatique? Une conférence internationale sur l’avenir du Lac Tchad se tient du 26 au 28 février 2018 à Abuja, la capitale du Nigeria. Les chefs de gouvernement des quatre pays riverains ( Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad), des personnalités politiques de pays voisins, Centrafrique, Libye, de nombreux représentants d’Organisations internationales vont échanger sur les conséquences sociopolitiques de l’assèchement du Lac Tchad et envisager des solutions pour redonner vie au lac qui concerne plusieurs dizaines de millions d’habitants. Un espace de non-droit, devenu invivable Il va de soi que la disparition...
(RFI 01/03/18)
La conférence pour le lac Tchad s'est achevée le 28 février à Abuja, au Nigeria. Le président-hôte Muhammadu Buhari et les chefs d'États de la commission du bassin du lac Tchad étaient réunis pour l'occasion. Ces trois jours de débats entre chercheurs, ingénieurs et responsables politiques s'achèvent par la signature de la déclaration d'Abuja censée incarner une feuille de route pour la suite. Le mot d'ordre de la fin de la conférence d'Abuja est : « passer à l'action ». Les élites politiques au chevet du lac Tchad ont réaffirmé leur volonté de concrétiser un plan de sauvetage. « Il est temps de franchir le cap des intentions », a martelé le président tchadien Idriss Déby. Même discours du côté...
(Jeune Afrique 01/03/18)
Une conférence internationale sur la sauvegarde du lac Tchad s'est achevée mercredi à Abuja, au Nigeria. Les discussions sur l'avenir de ce bassin menacé par l'insécurité et la sécheresse, ont été marquées par la relance du projet controversé de remplissage du lac par transfert des eaux du bassin du Congo. Une entreprise colossale, envisagée de longue date, mais qui divise. Le projet intrigue autant qu’il fascine. Abuja accueillait, du 26 au 28 février, une conférence consacrée à la préservation du lac Tchad. Réunis autour d’experts scientifiques, les présidents des quatre pays frontaliers (Nigeria, Niger, Tchad et Cameroun) devaient échanger sur de potentielles solutions pour stopper l’assèchement du bassin, également menacé par l’insurrection des jihadistes de Boko Haram. Ces discussions ont...
(APA 28/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Une trentaine d’agents des banques commerciales du Tchad sont conviés ce mardi, à une formation sur la bancarisation des recettes de l’Etat. La formation porte sur les nouvelles méthodes de perception des recettes des douanes, des impôts, des domaines et des recettes administratives. Les participants vont échanger avec les techniciens du ministère des finances et du budget sur des stratégies en vue d’éviter la déperdition et la dilapidation des recettes de l’Etat.
(AFP 28/02/18)
Eviter la disparition du Lac Tchad: l'urgence est bien réelle, et pour y faire face, des experts réunis à son chevet ont exhumé Transaqua, un mégaprojet imaginé dans les années 80 et controversé, qui consiste à remplir l'immense oasis asséchée. L'idée, particulièrement ambitieuse, est de creuser un canal de 2.600 km depuis la République démocratique du Congo (RDC), puis à travers la Centrafrique, jusqu'au lac d'eau douce. Transaqua a été ces trois derniers jours au coeur d'une conférence organisée par le gouvernement nigérian et l'Unesco, qui a réuni des dizaines d'experts et diplomates à Abuja. Le lac Tchad - à cheval sur le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad - est depuis quelques années synonyme de Boko Haram,...
(RFI 28/02/18)
La conférence pour le lac Tchad bat son plein à Abuja, la capitale du Nigeria. Depuis lundi 26 février, l'avenir de cet espace sahélien, menacé par la sécheresse et l'insécurité, est entre les mains des experts scientifiques, ingénieurs et décideurs politiques. Lors du deuxième jour de conférence, ce mardi, une dynamique s'est créée autour du projet de transfert des eaux du bassin du Congo vers le lac Tchad. Trop ambitieux, trop risqué, trop coûteux ? Les raisons de s'y opposer ne manquent pas, mais le projet de remplir le lac Tchad est bel est bien de retour. Mardi 27 février à Abuja, au Nigeria, la titanesque ambition de transférer les eaux du bassin du Congo était sur toutes les lèvres,...
(AFP 26/02/18)
Les fonctionnaires tchadiens ont entamé lundi une cinquième semaine consécutive de grève pour obtenir le rétablissement du versement intégral de leurs salaires, a constaté l'AFP. L'administration tournait lundi au ralenti et les établissements scolaires comme administratifs étaient fermés, a constaté un correspondant de l'AFP. Vendredi, le Premier ministre tchadien Albert Pahimi Padacké a affirmé que, selon la loi tchadienne, les centrales syndicales ne peuvent lancer un mot d'ordre de grève de plus de 3 jours par mois. Selon le texte de loi, "après trois jours de grève les centrales syndicales sont tenues de payer les jours" non travaillés des grévistes.
(AFP 26/02/18)
Les poursuites judiciaires au Tchad contre le directeur de publication d'un journal arrêté jeudi, et le militant d'un mouvement citoyen arrêté le 19 février, ont été abandonnées lundi par le procureur de la République, selon leurs avocats. Alain Kemba Didah, membre du mouvement citoyen Iyina (On est fatigués), "a été libéré pour infraction non constituée", a déclaré à l'AFP l'un de ses avocats, Me Kindjaou Gai. M. Didah avait été arrêté lundi à N'Djamena alors qu'il s'apprêtait à brûler un tas de pneus avec une bouteille d'essence, selon le porte-parole de la police, Paul Manga. Vendredi, il avait été libéré provisoirement pour raisons de santé. "Il a subi des tortures, il a les pieds enflés", avait affirmé à l'AFP un...
(RFI 26/02/18)
Au Tchad, les travailleurs du secteur public entrent dans une cinquième semaine de grève. Cela fait un mois que les travailleurs du secteur public ont arrêté de travailler pour protester contre les coupes de salaires dans le cadre des mesures d'austérité prises par le gouvernement. Vendredi au cours d'un point de presse, le Premier ministre a annoncé que le gouvernement va couper les salaires des grévistes en application de la règlementation en cours et leur a rappelé tout de même qu'il fait des efforts pour répondre ...
(Le Monde 26/02/18)
Blanche et un peu rouillée, elle se dresse héroïquement dans le sable comme une ultime relique. A Bol, la seule échelle de crue du lac Tchad est à la fois un objet de fierté et de désolation pour les techniciens de la Sodelac (Société de développement du lac Tchad), l’organisme public chargé de la mise en valeur agricole des rives tchadiennes. « Il n’y a pas si longtemps, nous en avions deux autres mais les hippopotames ont tout cassé », raconte Kabdana Abougteou, le chef des services des études, en regardant le bout de métal auquel il lui faut désormais se fier. « Ce n’est pas facile pour avoir des données mais on s’arrange avec nos limites. » Lire aussi...
(Xinhua 26/02/18)
Pour sortir de la crise socio-économique résultant de la chute des prix du pétrole depuis 2014, le gouvernement tchadien a lancé une série d'actions économiques, visant à la rationalisation des dépenses et des recettes et à la diversification de l'économie nationale. Pour réduire le train de vie de l'Etat, le gouvernement a accru les efforts de prohibition des dépenses non prioritaires, en privilégiant l'affectation des ressources aux urgences identifiées comme incompressibles. Il a également procédé à une restructuration rationnelle des structures et organes pour plus d'économie, de cohérence et d'efficacité. La réduction de la taille du gouvernement et la suppression des postes de secrétaires généraux et la réduction à un seul poste de directeur général dans chaque ministère relèvent de...
(AFP 26/02/18)
Une conférence pour le lac Tchad, organisée sur trois jours par le gouvernement nigérian et l'Unesco, s'est ouverte lundi à Abuja dans le but de lancer un projet de préservation de cette région dévastée par le changement climatique et les conflits. De nombreux représentants des quatre pays qui bordent le lac (Cameroun, Tchad, Niger et Nigeria), ainsi que de Centrafrique, sont attendus pour discuter de solutions pour "revitaliser l'écosystème du bassin pour un subsistance durable, la sécurité et le développement", selon le communiqué de présnetation de l'Unesco. Le changement climatique, aggravé par une très mauvaise gestion des ressources hydrauliques au fil des ans, a conduit à la disparition de 90% de la surface du lac en 40 ans. Les Nations...
(Jeune Afrique 26/02/18)
Pour sortir du franc CFA, le fondateur de CGF Bourse et de CGF Gestion Gabriel Fal propose la création d'un Fonds monétaire africain, dont le rôle serait de garantir les parités des différentes monnaies membres, de mutualiser les réserves de change et de contrôler strictement l'inflation. Il me semble évident que les pourfendeurs et les défenseurs du franc CFA ne s’entendront jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que les premiers sont persuadés que la légitimité de leur démarche, vue comme une quête de souveraineté, ne peut qu’être victorieuse et constructive. Les pro-CFA, eux, se fondent sur les statistiques mondiales et les expériences diverses et variées vécues sur l’ensemble des continents pour dire que, dans les réformes monétaires, il y a eu...
(AFP 24/02/18)
Un militant de la société civile a été remis en liberté vendredi pour des raisons de santé, mais devrait revenir lundi au commissariat où il était détenu cinq jours, a appris l'AFP de source judiciaire. "J'ai obtenu du Procureur qu'il le sorte et l'amène se faire soigner avant de le ramener lundi" a indiqué à l'AFP Me Midaye Guerimdaye, l'avocat de M. Alain Kemba Didah, porte-parole du mouvement citoyen tchadien Iyina, qui appelle à manifester depuis fin janvier contre la mauvaise gouvernance au Tchad. "Il a subi des tortures, il a des pieds enflés", explique l'avocat. "C'est une méthode de torture bien connue. On attache la victime et on frappe la plante de ses pieds avec un bâton ou câble...
(Jeune Afrique 24/02/18)
La justice tchadienne a accordé vendredi la liberté provisoire à Alain Didah Kemba, qui avait été arrêté lundi 19 février dans les rues de N’Djamena. Cet activiste affirme avoir été torturé lors de sa détention, rapporte Amnesty International. « Alain Didah Kemba vient d’être libéré, affirme à Jeune Afrique la chercheuse Balkissa Ide Siddo, membre de l’ONG Amnesty International. Le procureur a décidé sa libération provisoire, en constatant son état de santé très faible – il avait même entamé hier [jeudi 22 février] une grève de la faim. » Porte-parole du mouvement citoyen « Iyina » (« On est fatigué » en arabe dialectal), Alain Didah Kemba avait été interpellé lundi, à N’Djamena. Détenu depuis au commissariat central de la...

Pages

(RFI 03/02/18)
Il y a dix ans, le 3 février 2008, l'opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh est enlevé, quelques heures après une attaque rebelle sur N’Djamena. A l'époque, ses proches et des témoins disent à RFI que ce sont des militaires tchadiens qui l'ont enlevé. Plus personne ne l'a revu depuis. Porte-parole de l'opposition tchadienne et chef du Parti pour les libertés et le développement, Ibni Oumar Mahamat Saleh était alors l'un des principaux opposants au président Deby. Au Tchad, la justice a rendu un non-lieu, alors qu'une enquête est ouverte en France depuis en juin 2013... Dix ans après la disparition de l'opposant tchadien, des voix continuent de s'élever pour que justice soit rendue. Jean-Pierre Sueur est l'invité de Esdras Ndikumana...
(APA 01/02/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Les médecins tchadiens propriétaires des cliniques et cabinets médicaux ont convenu d’aller en grève de trois jours à partir de ce jeudi en guise de solidarité avec leurs collègues du service public. C’est à l’issue dune réunion houleuse, tenue mercredi sous l’égide du Syndicat des médecins tchadiens (SYMET) que les médecins privés ont décidé de se joindre à la grève générale en cours au Tchad depuis lundi. «Les médecins ont constaté avec amertume les abattements des salaires et dénoncent avec la dernière énergie cette mesure unilatérale du gouvernement qui déstabilise le tissu social déjà précaire depuis les mesures d’austérité», a déclaré le docteur Baroua Haroun Seid, exhortant ses collègues à respecter le mot d’ordre de grève...
(APA 01/02/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - Principal combustible servant, surtout, à préparer le repas pour beaucoup de ménages tchadiens, le bois de chauffe est devenu subitement rare à N’Djamèna, depuis que le gouvernement a interdit son exploitation ainsi que sa vente sur toute l’étendue du territoire. Du coup, le peu de bois de chauffe qui reste dans les marchés et autres lieux de négoce de N’Djaména se vend très cher. Les sites de stockage du combustible situés au bord du fleuve sont quasi déserts et on ne voit plus aux alentours les camions gros porteurs et les pirogues qui venaient le chercher sur place pour aller le revendre en ville. Les vendeurs ambulants circulant à bord des charrettes tractées par des chevaux ou...
(APA 01/02/18)
APA-Abuja (Nigeria) - L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) va lancer BIOPALT, un projet visant à restaurer scientifiquement et culturellement le bassin du lac Tchad, qui se rétrécie. M. Osuji Otu, responsable des programmes pour les sciences à l’UNESCO, a déclaré mercredi à Abuja que le projet a pour objet de renforcer les capacités des Etats membres de la Commission du bassin du lac Tchad (Cameroun, Tchad, Congo, Niger et Nigeria) pendant trois ans. Le projet vise à sauvegarder et à gérer durablement les ressources hydrologiques, biologiques et culturelles du bassin du lac Tchad, afin de soutenir la réduction de la pauvreté et de promouvoir la paix dans les pays concernés. Plus de huit...
(AFP 31/01/18)
Le Haut-Commissariat pour les Réfugiés de l'ONU (HCR) a lancé mercredi un appel de fonds de 157 millions de dollars (127 millions d'euros) pour venir en aide aux réfugiés déracinés par les violences de Boko Haram dans la région du lac Tchad. Les "Nations Unies et les partenaires humanitaires doivent pourvoir aux besoins de 208.000 réfugiés nigérians et leurs 75.000 hôtes au Niger, au Cameroun et au Tchad", explique le HCR dans un communiqué. "Loin de s'estomper, la crise de Boko Haram s'éternise", a déclaré la Haut-Commissaire adjointe du HCR, Kelly Clements, citée dans le communiqué. "Le monde ne doit pas oublier les victimes de ce conflit meurtrier, d'autant qu'il n'y a guère d'espoir pour un retour à la paix...
(AFP 31/01/18)
Le Tchad a inauguré mardi son premier centre dédié à l'étude et à la prévention de l'extrémisme violent, ainsi qu'à la déradicalisation des jihadistes, a rapporté un correspondant de l'AFP. Le Centre d’étude pour le développement et la prévention de l'extrémisme violent (CEDPE) a été officiellement ouvert à N'Djamena lors d'une cérémonie présidée par un responsable du ministère de l'Enseignement supérieur, Dionko Maoundé. Créé par un groupe d'intellectuels tchadiens indépendants travaillant sur l'extrémisme politique, ce centre a pour objectif notamment de contribuer à la déradicalisation des repentis et surtout à la "prévention"de l’extrémisme au sein de la jeunesse, y compris les enfants en bas âge, selon ses concepteurs. Il se veut également un laboratoire d'études et de recherches, avec des...
(Xinhua 31/01/18)
Une grève générale illimitée a été lancée dans le secteur public au Tchad, a annoncé lundi dans un communiqué conjoint la Plateforme syndicale revendicative regroupant les trois principaux syndicats du pays. L'Union des syndicats du Tchad (UST), le Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur et la Confédération indépendante des syndicats du Tchad qui composent la Plateforme syndicale revendicative, protestent contre la politique d'austérité du gouvernement. Confronté à une crise économique, le gouvernement tchadien, après avoir réduit de 50% les indemnités des travailleurs depuis dix-huit mois, vient de faire de nouvelles coupes sur d'autres avantages, ont fait remarquer des protestataires. "Soucieuse de la santé des compatriotes hospitalisées et de certaines urgences", la Plateforme syndicale revendicative instaure un service minimum d'une semaine...
(AFP 30/01/18)
L'appel des syndicats à une grève "générale illimitée" du secteur public, pour protester contre les mesures d'austérité imposées par le gouvernement du Tchad, a été largement suivi à N'Djamena mardi, a constaté un correspondant de l'AFP. La circulation était fluide mardi dans les rues de la capitale tchadienne et la plupart des bureaux de fonctionnaires étaient fermés. Tous les établissements scolaires primaires, secondaires et universitaires de la capitale sont restés fermés. Lundi, les principaux syndicats tchadiens avaient appelé à la grève générale et illimitée dans le secteur public après que les fonctionnaires aient constaté une baisse de leur salaire de janvier. Celle-ci est une conséquence de la nouvelle loi de finances 2018, qui ampute les émoluments des fonctionnaires d'une partie...
(APA 29/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) - La plateforme syndicale revendicative (UST, CIST et SYNECS) a appelé, lundi, tous les travailleurs du secteur public tchadien à une grève générale illimitée, suite à la mise à exécution par le gouvernement de son projet de réduction des salaires. "Conformément au communiqué de presse du 23 janvier 2018, la plateforme syndicale appelle tous ses membres à observer une grève séchée illimitée dans le secteur public à partir d’aujourd’hui lundi 29 janvier 2018 sur toute l’étendue du territoire national", rapporte un communiqué signé du regroupement des syndicats.
(AFP 29/01/18)
La police tchadienne a procédé à une soixantaine d'arrestations et tiré des gaz lacrymogènes lundi matin à N'Djamena lors d'une manifestation d'élèves contre les mesures d'austérité imposées par le gouvernement, a constaté un journaliste de l'AFP. Tous les établissements supérieurs, secondaires et primaires sont restés fermés après un appel à une grève illimitée par le principal syndicat de l'enseignement supérieur du Tchad pour protester contre la baisse des salaires des fonctionnaires décidée par le gouvernement en janvier.
(APA 29/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - Les élèves des établissements scolaires publics manifestent, lundi, à N'Djamena la capitale tchadienne, pour dénoncer l'absence de leurs enseignants qui ont déserté les cours. Dans les différents lycées et collèges, dès la première heure, des groupes d'élèves se constituent en bandes pour brûler des pneus sur les voies bitumées. D'autres attaquent les policiers à coup des cailloux. La réplique des policiers est aussi très violente. Les manifestants sont poursuivis jusque dans les quartiers. Dans certains endroits de la capitale, les habitants n'arrivent pas à sortir pour vaquer à leurs occupations. L'odeur des grenades lacrymogènes se sent partout. Le groupement mobile d'intervention de la police (GMIP) a engagé une course poursuite dans les rues et ruelles de...
(AFP 29/01/18)
Le principal syndicat de l'enseignement supérieur au Tchad a appelé à une grève illimitée à compter de samedi pour protester contre la baisse des salaires, mise en oeuvre en janvier par l'Etat pour tenter de maitriser les finances publiques. A l'issue d'une assemblée générale samedi, le syndicat des enseignants et chercheurs du supérieur (SYNEC) a "décidé d'une grève illimitée dans toutes les universités jusqu'à la satisfaction de toutes nos revendications", a indiqué à l'AFP un responsable de ce syndicat, Faustin Dgigamnarbe. "Nous avons décidé de déposer les craies et de fermer toutes les universités, les écoles normales supérieures et les instituts d'enseignement supérieur dans le pays", a-t-il précisé. Ces enseignants protestent contre une baisse de leurs salaires depuis ce mois...
(APA 26/01/18)
APA-Ndjamena (Tchad) - Amnesty International dénonce, dans un communiqué reçu vendredi à APA, la dispersion violente d’une manifestation pacifique, organisée la veille à Ndjamena par la société civile tchadienne et l’arrestation à cette occasion de trois de ses membres. «La dispersion violente de la manifestation pacifique, l’arrestation de responsables de la société civile et l’agression contre un journaliste montrent que les autorités tchadiennes ne sont pas prêtes à mettre un terme à la répression et à la censure», déclare dans le communiqué Alioune Tine, directeur du bureau Afrique de l’Ouest et du Centre d’Amnesty international. En outre M. Tine, déplore la restriction de l’accès à Internet tout comme l’ordre donné aux opérateurs de téléphonie mobile d’envoyer des messages informant de...
(AFP 26/01/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - La tension est toujours vive à N’Djamèna où, en fin de journée, on a constaté le retour de l’internet mais pas le départ des forces de l’ordre qui, munies de leurs armes, sillonnent à bord de leurs véhicules à eau les rues de la capitale tchadienne en vue d’empêcher la marche des organisations de la société civile. En dépit d’une interdiction, ces dernières ont appelé à une marche pacifique pour protester contre les mesures gouvernementales relatives notamment à la hausse des prix du carburant, aux taxes, à la coupe des salaires des fonctionnaires et à l’interdiction du bois de chauffe. Plusieurs colonnes des véhicules sillonnent les quartiers et une descente musclée des forces de l’ordre devant la...
(RFI 26/01/18)
L'Union africaine est réunie au niveau ministériel avant le sommet des chefs d'Etat de ce week-end. Deux grands enjeux pour ce rendez-vous : le financement de l’institution et la crise migratoire. Le principal enjeu sera sans doute la question de l’autofinancement de l’Union africaine. Les actions de l’UA sont dans leur grande majorité financées actuellement par les partenaires européens, japonais, chinois. « Sans son indépendance, l’Afrique n’est rien du tout. Avec son indépendance, elle peut être tout », a lancé ce matin le président de la Commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki Mahamat. Mais certains Etats africains rechignent à créer une taxe de 0,2 % sur leurs importations. Le futur président en exercice de l’Union africaine, le Rwandais Paul...
(AFP 25/01/18)
Quadrillant les rues de N'Djamena, les forces de l'ordre ont empêché jeudi tout rassemblement dans la capitale tchadienne où les autorités avaient interdit une marche de la société civile, a constaté l'AFP Internet, coupé depuis mercredi minuit, a été rétabli à la mi-journée. Selon le porte-parole de la police joint par l'AFP, aucun militant n'a été arrêté et le président du collectif tchadien contre la vie chère, Dingamnayal Nely Versinis, l'un des soutiens de la marche, a été interpellé brièvement puis libéré. Des représentants de la société civile tchadienne, contactés par l'AFP...
(APA 25/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Les Ndjaménois se sont réveillés, jeudi, sans internet et avec un déploiement de plusieurs forces de l’ordre dans les rues de la capitale tchadienne, deux mesures vraisemblablement liées à la marche non autorisée que projettent de faire les organisations de la société civile. En dépit d’une interdiction, ces dernières ont appelé à une marche pacifique pour protester contre les mesures gouvernementales relatives notamment à la hausse des prix du carburant, aux taxes, à la coupe des salaires des fonctionnaires et à l’interdiction du bois de chauffe. Pour interdire la marche, le ministre de la Sécurité publique a évoqué des « raisons de sécurité ». Quoiqu’il en soit, les forces de l’ordre lourdement armées sont visibles dans...
(AFP 25/01/18)
Plusieurs organisations de la société civile tchadienne ont renoncé à une marche prévue jeudi suite à des discussions avec le gouvernement, mais d'autres maintiennent leur mot d'ordre malgré l'interdiction des autorités, a appris l'AFP mercredi auprès des principaux organisateurs. Sept organisations de la société civile sur les huit organisatrices de cette "marche pacifique" prévue de longue date ont décidé de se désister de la manifestation, a indiqué la Convention tchadienne pour la défense des droits de l'homme (CTDDH) qui, pour sa part, maintient son mot d'ordre. "Nous avons été réunis (mardi après-midi) par le ministre de la Sécurité entouré de tous les responsables de la sécurité du pays. Il nous a suppliés de laisser tomber la marche et de lui...
(AFP 24/01/18)
Un journaliste tchadien a été placé en garde à vue lundi à la police judiciaire suite à une plainte de l'ambassade du Soudan au Tchad, a appris mercredi l'AFP de sources concordantes. Le directeur de publication du journal arabophone Al Chahied (Le Témoin), Mahamat Issa Abakar, devrait être entendu jeudi avant d'être éventuellement déféré au parquet, a indiqué à l'AFP un officier de police judiciaire. Le journal avait rapporté fin décembre que le président soudanais Omar El Bechir aurait conseillé au président turc Recep Tayyip Erdogan en visite à Khartoum de ne pas beaucoup investir au Tchad parce que le Tchad est "instable", rapporte à l'AFP Ali Djibrine Ali, vice-président du Haut Conseil de la Communication (HCC) tchadien. "L'ambassade du...
(AFP 23/01/18)
Les transporteurs urbains et interurbains tchadiens ont décidé lundi après-midi de lever leur mot d'ordre de grève qui devait courir jusqu’à mardi, a annoncé leur syndicat qui a tenu une assemblée générale. "Nous avons été reçus par le ministre des Transports qui a promis de prendre en compte nos revendications qui étaient jusque-là ignorées. Nous allons reprendre les négociations avec le gouvernement jusqu'au 10 février au plus tard. Si rien ne bouge, la grève reprendra", a déclaré à la presse Abakar Daoud Adoum, secrétaire général du syndicat des transporteurs. "Nous avons également obtenu la libération de 15 de nos amis transporteurs, interpellés ce matin (lundi) alors qu'ils veillaient au suivi effectif du mot d ordre de grève", a-t-il ajouté. La...

Pages

(APA 05/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La situation économique et financière «demeure défavorable» dans la sous-région, avec «une croissance nulle» découlant de la contraction du secteur pétrolier, selon une note publiée vendredi par le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC). Au lendemain de sa session ordinaire, tenue le 22 décembre à Yaoundé, elle constate que la région, en 2017, a enregistré un taux d’inflation de 0,6% ainsi qu’une amélioration des soldes budgétaires et extérieurs, le taux de couverture extérieure de la monnaie devant s’établir à 58,8% en fin d’exercice. Le Comité, se félicitant des mesures prises et des progrès significatifs réalisés, tant par les Etats membres, les institutions communautaires que par les partenaires techniques et financiers, a salué le redressement...
(APA 03/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) – Les syndicats des travailleurs sont en alerte, suite à un projet de diminution des salaires des fonctionnaires tchadiens qui serait en préparation au ministère des Finances et du Budget, a-t-on appris mercredi. Selon le projet appelé à être un décret, tous les salaires seront diminués et, pour ce faire, une rencontre pourrait se tenir ce jour entre la plateforme intersyndicale et le gouvernement. Aux termes du projet de décret, la plus petite des diminutions serait de 5% contre 45% pour la plus élevée des diminutions. Ainsi, les fonctionnaires qui gagnent 60 000 FCFA (SMIG) perdront 5%. La tranche de 60 001 FCFA à 100 000 FCFA subira une réduction de salaire de 15%. Ceux qui perçoivent...
(APA 29/12/17)
APA - NDjamena (Tchad) - Les douanes tchadiennes ont réalisé des recettes de 104 milliards 700 millions de F CFA en 2017, a appris, APA, vendredi, de sources proches des services des Finances Le ministre des Finances et du Budget, M. Abdoulaye Sabre Fadoul, au cours d’une rencontre avec ses proches collaborateurs, a déclaré que le gouvernement tchadien est déterminé à améliorer le recouvrement des recettes douanières, assurant que toutes les pistes de solution seront explorées afin de parvenir à ce résultat. Frappé par une grave crise économique et financière, le Tchad s’est rabattu sur les recettes douanières, les taxes et impôts, délaissées au temps fort de l’argent du pétrole, pour renflouer les causses de l’Etat. Le Premier ministre tchadien...
(Agence Ecofin 28/12/17)
Des sources autorisées au ministère camerounais de l’Eau et de l’énergie (Minee) attestent qu’il y a des négociations en cours entre le gouvernement et Bouygues, au sujet d’un projet de construction de la ligne de transport d’électricité entre Edea-Logbessou-Bekoko passant par Douala. Un autre projet concerne le renforcement et la stabilisation du réseau électrique de la capitale économique, Douala. A ce jour, indique le Minee, le projet est bien avancé sur le plan technique. Toutes les études, d’avant-projet détaillé et d’impact environnemental et social sont achevées. Le recrutement d’un Bureau d’études techniques (BET) pour l’assistance à la maîtrise d’ouvrage est en cours, en attendant l’aboutissement des négociations entamées en vue de conclure la convention de financement. Le montant reste donc...
(Agence Ecofin 27/12/17)
Une récente analyse prudentielle de la situation économique de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), du Fonds monétaire international (FMI) laisse indiquer des perspectives d’une progressive amélioration de la situation économique et financière. Néanmoins, prévient le FMI, cette lecture tiendrait au cas où les États et les institutions régionales tiennent tous leurs engagements de politique économique. En outre, poursuit le fonds, ces perspectives supposent aussi la poursuite de l’assainissement budgétaire (avec une amélioration du solde budgétaire global de l’ordre de 6 % du PIB entre 2016 et 2019), dans un premier temps, en réduisant les investissements publics non prioritaires et en accroissant progressivement les recettes budgétaires non pétrolières.
(Agence Ecofin 22/12/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Tchad, a dévoilé les conclusions de son 11ème audit sur la qualité de réseau et du service offerte aux consommateurs par les opérateurs de téléphonie mobile. Le 18 décembre 2017, à N’jdamena, le régulateur télécoms a indiqué qu’Airtel, Tigo et Salam sont largement en dessous des obligations contenues dans leur cahier des charges. Selon le rapport de l’Arcep, aucune des trois sociétés de téléphonie mobile n’a réussi à couvrir un total de 20 villes avec cette technologie comme exigé, après trois années d’exercice. Au contraire, moins de 10 villes du pays sont couvertes. Pour ce qui est de l’accessibilité́, de la continuité́ des appels et des performances radio sur...
(Agence Ecofin 22/12/17)
Réuni le 15 décembre dernier, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a passé la situation économique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cémac) en revue. Au terme de cette rencontre qui était consacrée essentiellement à la conclusion des entretiens annuels sur les politiques communes de la Cémac et les politiques communes à l’appui des programmes de réforme des pays membres, il en ressort que la chute marquée des recettes pétrolières depuis 2014, continue de peser sur la situation économique de la région. Le FMI indique dans ce sens que la croissance a fortement reculé depuis 2014 pour se situer à -1 % en 2016, du fait de la détérioration de la production pétrolière (-6 %)...
(Agence Ecofin 22/12/17)
Un ultime round de négociations qui se déroulait ce 20 décembre à Paris au sujet de la dette de près de 1,4 milliard $ réclamée au Tchad par la multinationale Glencore et plusieurs banques internationales, s’est de nouveau soldé par un échec. Après l’échec de précédente discussions, le pays d’Afrique centrale avait émis une proposition, remise lors du récent sommet du G5 Sahel qui se déroulait à Paris, a appris l’Agence Ecofin de sources proches du processus et qui ont requis l’anonymat. La rencontre de mercredi a été l’occasion de recevoir les réponses de la multinationale suisse spécialisée dans le négoce des matières premières. Mais les deux parties se sont séparées sur un constat de désaccord. « L’offre de Glencore...
(APA 20/12/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a qualifié de «difficile» la situation économique sous-régionale, au terme de sa 4ème réunion ordinaire tenue mardi dans la capitale camerounaise, Yaoundé. En dépit d’une fragile amorce des équilibres macroéconomiques, en rapport avec des programmes triennaux appuyés par la facilité élargie de crédit (FEC) déjà conclus entre le Fonds monétaire international (FMI) et 4 des 6 pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), il ressort «une croissance en termes réels nulle en 2017 après -0,2% en 2016». Le CPM signale également un taux d’inflation attendu de +0,6% au terme de l’année en cours, un déficit du solde...
(APA 19/12/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les Institutions de microfinance (IMF) dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) connaissent une baisse de leurs activités ces derniers mois, a-t-on appris lundi, auprès de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) Les chiffres au cours des premiers trimestres de l’année révèlent que le total des bilans des de la zone a baissé de 13 % par rapport à la fin d’année 2016. Une baisse plus marquée pour le Tchad avec -35,1 % et le Cameroun - 15,9 % de même qu’une baisse des dépôts de 2,1 % et une baisse des crédits bruts de 2,7 %. En tout état de cause, les excédents de trésorerie diminuent alors que...
(Agence Ecofin 18/12/17)
Nommé le 31 octobre dernier, à l’occasion de la Conférence des Chefs d'Etat de la CEMAC à N'Djamena, le nouveau président de la Commission de surveillance des marchés financiers (Cosumaf), Nagoum Yamassoum a été officiellement installé ce 15 décembre 2017, à Libreville. A la faveur d’une cérémonie qui a réuni la plupart des responsables des institutions financières sous-régionales, Nagoum Yamassoum a été renvoyé à l’exercice de ses fonctions, par le ministre congolais des Finances et du Budget, par ailleurs, président du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), Calixte Nganongo. De nationalité tchadienne, Nagoum Yamassoum âgé de 63 ans, est le troisième président de la Cosumaf. Il succède à Rafael Tung Nsue, dont le mandat de cinq ans...
(Agence Ecofin 18/12/17)
Ouverts le 12 décembre dernier, les travaux de la session extraordinaire du Conseil des ministres de l’Agriculture de la CEEAC se sont achevés ce 15 décembre 2017 à Libreville, avec des fortes résolutions visant à faire de l’agriculture, un pilier essentiel dans les économies de la sous-région. Au terme de leurs travaux, l’on retient globalement, une nécessaire concertation permanente entre les États membres, un réel accompagnement des partenaires techniques et financiers dans le financement de l’agriculture ainsi qu’un profond engagement des chefs d’États, à accorder 10% de leurs budgets nationaux au secteur agricole, pêche et élevage. Ils recommandent également l’institutionnalisation de ces rencontres sous-régionales, pour booster le secteur agro-pastoral. Tout comme, ils souhaitent, mieux encore, que tous les États de...
(Agence Ecofin 16/12/17)
La Commission Européenne a adopté ce mercredi, 13 programmes d’un montant total de 274,2 millions € (323,4 millions $) en vue de renforcer le développement économique au Sahel et dans le bassin du lac Tchad. Ce fonds fiduciaire servira à exécuter des projets sur trois fronts principaux. Ainsi, l’organisation prévoit d’investir près de 10 millions € (12 millions $) dans l’éducation, à travers le programme Erasmus+. Le second front qui est celui du développement économique, connaîtra un investissement de plus de 110 millions € (130 millions $). Le secteur des PME bénéficiera d’un financement de plus de 15,8 millions € (18 millions $). L' organisation veut également injecter 30 millions € (35 millions $) au Niger, et 65 millions €...
(La Tribune 14/12/17)
La Banque africaine de développement (BAD) vient de valider un financement de 66 millions euros pour la construction d’un pont sur le fleuve Logone et qui va relier le Cameroun et le Tchad. D’une longueur de 620 mètres, l’infrastructure d’un coût total estimé à 110 millions d’euros vise à promouvoir les échanges entre les deux pays à travers des voies sécurisées puisque se trouvant dans la zone où sévit Boko Haram. Les localités de Bongor au Tchad et de Yagoua au Cameroun seront bientôt reliées par un pont qui sera édifié sur le fleuve Logone. Le financement du projet, dont les travaux devraient démarrer en juin 2018, est quasiment bouclé avec l'aval que vient de donner la BAD pour débloquer...
(APA 14/12/17)
APA-Paris (France) - La réunion internationale sur la force commune du G5 Sahel convoquée ce mercredi à Paris par le président Emmanuel Macron a pris fin sur l’engagement, d’après le chef de l’Etat français, de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis d’octroyer respectivement à la dite force 100 et 30 millions de dollars. Ces enveloppes en venant s’ajouter à l’apport des cinq pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) ainsi qu’aux contributions de la ‘’coalition Sahel’’ composée de l’UE et des Etats-Unis, devraient permettre le lancement effectif de la force qui pour ce faire avait besoin de 250 millions d’euros. Les annonces de contribution de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis permettront d’atteindre ce...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(La Tribune 11/12/17)
Les autorités tchadiennes ont adopté cette fin de semaine en conseil des ministres à N'Djamena, un projet d'énergie solaire d'un coût de 23 millions de dollars. Ce projet contribuera à l’électrification rurale. L'Etat tchadien se penche sur la problématique du développement rural. D'après la ministre tchadienne de la communication et porte-parole du gouvernement, Madeleine Alingué, le gouvernement a adopté en Conseil des ministres un projet d'énergie solaire pour le développement rural qui vise à appuyer les programmes de développement du Tchad. Il devrait permettre de fournir une électricité fiable et abordable pour les populations rurales le long de l'axe Toukra-Mandalia (à 80km au sud de N'Djamena) ce qui contribuerait à améliorer les conditions de vie et les activités économiques locales...
(La Tribune 11/12/17)
La Banque des Etats de l'Afrique centrale vient de révéler que les transactions par monnaie électronique ont connu une progression de 208% sur les neuf premiers de l'année 2017, dans la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale. De janvier à septembre de cette année, la monnaie électronique a été utilisée dans plus de 203 millions de transactions, contre quelque 97,8 millions pour toute l'année 2016. La finance numérique est en pleine progression dans la zone Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Dans un rapport publié ce 8 décembre, la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) a indiqué que les transactions par monnaie électronique se sont établies à plus de 203,2 millions d'opérations...
(Agence Ecofin 09/12/17)
Le gouvernement tchadien a adopté, en conseil des ministres hier jeudi 08 décembre, le projet de budget de l’Etat pour l’année 2018. Celui prévoit des ressources s’élevant à 846 milliards FCFA (environ 1,5 milliard $) pour un niveau de dépenses arrêté à 1343 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $). Le projet de budget 2018 de l’Etat tchadien dégage ainsi un important déficit prévisionnel de 496 milliards FCFA (environ 890 millions $). Ce qui constitue le double du déficit prévisionnel de l’exercice budgétaire en cours qui se situe, quant à lui, à 244,891 milliards FCFA (environ 439 millions $). Une série de mesures est prévue par le gouvernement tchadien afin de combler ce déficit rapporte l’agence Xinhua citant la porte-parole du...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...

Pages

(Alwihda 19/07/14)
L'annonce est faite aujourd’hui par le Ministre tchadien Délégué à la Présidence de la République, Chargé de la Défense Nationale, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Tatola, lors d'un point de presse qu'a organisé le Comité d'Organisation de la 9ème édition de la Coupe d'Afrique Militaire de Football (CAMFOOT) au sein du Ministère, pour l'occasion. Le Tchad a l'honneur d'accueillir ainsi du 27 novembre au 12 Décembre prochain, la CAMFOOT, une compétition initiée par le Comité d'Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA). Cette compétition regroupe 16 pays dont 3 de l'Afrique du Nord à savoir:Algérie, Egypte et la Libye, 3 de l'Afrique Centrale (Tchad, Cameroun, et Congo Brazzaville), 2 de l'Afrique Australe (Angola et Zambie,), 2 pour l'Afrique...
(Autre média 23/06/14)
En cette période Coupe du monde, melty.fr a eu la chance de pouvoir recueillir les témoignages de Tchadiens qui nous ont confié leur amour pour le foot, leurs équipes favorites et les moyens pour suivre la compétition. Comme chacun sait, la Coupe du monde est un événement planétaire qui ne concerne pas seulement les pays qualifiés mais tous les amateurs de foot, d'où qu'ils viennent. Adrien, travailleur humanitaire au Tchad a recueilli les témoignages de deux Tchadiens pour melty.fr. Baba Lassou qui travaille dans la région du Sila dans l'est du pays témoigne de son amour pour le ballon rond : « J'adore le foot, j'y ai joué en semi-professionnel quand j'étais plus jeune et j'y joue encore tous les...
(RFI 30/05/14)
Le premier tour retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 de football se déroule du 30 mai au 1er juin 2014. Battus à l’aller, les équipes des Comores, du Congo et du Tchad doivent gagner pour se qualifier au deuxième tour. Madagascar, la Mauritanie et le Bénin doivent capitaliser sur leurs victoires d’il y a deux semaines. ►Ils y sont déjà ou presque Les Seychelles sont évidemment le premier pays qualifié pour le second tour, suite à la disqualification de la Gambie. Sauf incroyable coup de théâtre, le Mozambique, qui a écrasé le Soudan du Sud à l’aller (5-0), devrait également franchir l’obstacle. ►Ils y sont quasiment Avec une victoire 2-0 à Sao Tomé, le Bénin s’est...
(Alwihda 27/03/14)
N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne de Football Associé en partenariat avec la ligue de N’Djamena pour le Football ont organisé une formation de recyclage des arbitres et les assistants arbitres ce jeudi le 27 mars 2014 à l'ENAM. Cette formation qui durera trois jours, a pour but de rendre les arbitres performants et à la hauteur des championnats.
(Afrique Inside 07/03/14)
Une belle victoire, deux nuls encourageants et enfin deux défaites, les équipes africaines qualifiées pour le mondial brésilien n'ont pas connu le même sort hier soir. Amicales mais importantes, ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation de la Coupe du Monde de football. Cinq équipes représenteront l’Afrique lors de la grande messe du football mondial qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Les grosses cylindrées du continent qui ont traditionnellement bien des difficultés à franchir le second tour de la compétition, tenteront une nouvelle fois de faire bonne figure malgré des statistiques qui ne tournent pas...
(Le Parisien 28/02/14)
C’est un défi très exotique pour Emmanuel Tregoat (51 ans). L’entraîneur de la réserve du Paris FC (CFA 2) a été choisi par la Fédération tchadienne pour devenir le nouveau sélectionneur d’un pays où le football est en hibernation depuis trois ans. Tregoat était la semaine dernière à N’Djamena, la capitale tchadienne, et il devrait signer un contrat de dix-huit mois lundi. Sa première mission sera de restructurer l’Académie de Farcha, le centre de formation local, puis de préparer l’équipe nationale pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 au Maroc. En attendant son premier match officiel en mai, le nouveau patron du Tchad, 162e au classement Fifa, continuera d’officier sur le banc parisien. « C’est le...
(APA 24/02/14)
Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Comité Exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), réuni, vendredi, au Caire en Egypte s’est montré « solidaire » des 5 sélections africaines qualifiées pour le Mondial « Brésil 2014 » en appelant le continent à soutenir ses représentants. A l'issue d'une réunion tenue à son siège au Caire avec les représentants des fédérations nationales concernées, le Comité Exécutif de la CAF a appelé le continent africain à s'unir pour soutenir l'Algérie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Nigeria. «L'appel du Caire a été lancé pour l'Unité et le Soutien du continent africain aux équipes nationales de l'Algérie, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du Nigeria. « La...
(Pa-Lunion 17/02/14)
L’As Douanes a fait match nul (1-1) contre son adversaire guinéen, le Club industriel de Kamsar au stade de 28 septembre de Conakry ce vendredi 14 février 2014. Au cours du match retour de la coupe des confédérations, le but des visiteurs a surpris les Guinéens à la 50è minute sur un coup franc, une œuvre de Tawali Magnima. Les Guinéens sauvent l’honneur en égalisant à cinq minutes de la fin par Alkhaly Sylla. Su ce score, l’As Douanes élimine son adversaire, Cik, et va affronter le club égyptien Wadi Degla. Le club paramilitaire a battu au match aller son adversaire sur un score de 2 buts à 0.
(Alwihda 04/02/14)
Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne d’Athlétisme a annoncé officiellement l’organisation de la 11ème édition de semi-marathon de la paix qui se déroulera le samedi 15 février 2014, lors d’une conférence de presse animé par le staff de la fédération à la Maison des Médias du Tchad. Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. Selon le président de la Fédération Tchadienne d’Athlétisme Mme Hissein N’garo, le semi-marathon de cette année a reçu l’apport des partenaires comme Tigo-Tchad et le Fond...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Journal du Tchad 30/01/14)
Le tout premier match de l’équipe tchadienne aura lieu le 8 février prochain contre l’Union sportive de Douala au Cameroun. C’est le General de Division Mbaihomdenande Dionadji Alain, Coordonnateur du Comite de Soutien à l’Association Sportive du Lycee Adoum Dallah (As-lad) de Moundou qui a annoncé cette information lors d’un point de presse animé le 29 Janvier à la Maison des Médias du Tchad. «L’objectif de cette rencontre est de vous informer que l’Association sportive du Lycée Adoum Dallah de Moundou (ASLAD) a remporté la Coupe du Tchad 2013. Je rappelle que cette équipe a représenté la zone de développement du football N°5 qui regroupe le Logone occidental, le Logone oriental, le Moyen-Chari et le Mandou. A ce titre, elle...
(Journal du Tchad 27/01/14)
De manière générale le Tchad a occupé la 3ème place lors de cette 5ème édition internationale du TIVI- NDjam 2014 qui s’est tenue dans la capitale du pays de Toumaï. C’est le Cameroun qui vient en tête de la grande compétition organisée au Tchad, il y a quelques jours, avec huit médailles en Or, neuf en argent et cinq en bronze. La Roumanie présente à la compétition, pour la 1ère fois est arrivée sur la seconde marche avec trois médailles en Or et une en argent. Le Tchad, pays organisateur boucle le trio gagnant avec deux médailles en Or, trois en argent et neuf en bronze. Soit Neuf pays avec 81 judokas étaient au rendez-vous de N’Djaména. Il s’agit du...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(Autre média 16/01/14)
Un trail au cœur de la nature africaine. Contraction des mots "Trail" et "Reg", le TREG est une nouvelle conception du trail running qui mêle à la fois la performance physique et la nature brute des espaces désertiques. C’est dans cette optique que la TAO (Trail Africa Organization) met en place cette édition pilote du TREG Ennedi Trail au Tchad le 12 février 2014. Le TREG invitera ses participants à parcourir une boucle de 170km dans cette région encore peu connue du pays, où les paysages sont fabuleusement propices au running. La course se déroulera sans interruption (60 heures autorisées), en auto-suffisance et auto-navigation grâce à un GPS et un roadbook papier. Sur le tracé de la course, six points...
(APA 10/01/14)
L’international ivoirien Yaya Gnégnéri Touré a été élu, jeudi soir à Lagos au Nigéria, « ballon d’or africain » 2013, au cours d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football (CAF). Double lauréat en 2011 et 2012, le sociétaire de Manchester City se succède, ainsi, à lui-même. Pour la 3ème fois de suite, le milieu de terrain ivoirien, Yaya Gnégnéri Touré a été sacré « Ballon d'or » africain à l'issue de la cérémonie de récompense de la 22è édition des Glo CAF Awards, devançant le Nigérian John Obi Mikel et son capitaine de sélection, Didier Drogba, les deux autres nominés du tiercé final. Yaya Touré, 30 ans, grandissime favori, rejoint, avec ce sacre, le Camerounais Samuel Eto'o (2004,...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(Gabon Review 23/12/13)
Débuté le 9 décembre, la 8e Coupe de la Cemac a livré son verdict le 21 décembre 2013 avec la nette victoire de Stéphane Bounguendzas qui termine comme meilleur entraineur de cette compétition.3 buts à 0 face au Cameroun, 2 à 1 contre la Guinée Equatoriale et 2 à 0 face à la RCA, soit 7 buts marqués en 3 sorties, 1 seul but encaissé et, à la clé, un gardien, Stéphane Bitséki, qui se hisse au devant de la scène, et le vénérable Daniel Cousin qui termine meilleur buteur avec 4 réalisations.Le bilan est éloquent pour les Panthères du Gabon durant la campagne sous-régionale qui vient de s’achever.On ne manquera pas de signaler une meilleure attaque au titre des...
(Ogooue Infos 19/12/13)
Le groupe Errea est devenu officiellement ce mardi l’équipementier des clubs gabonais de première division, après la signature d’une convention entre les responsables de la ligue nationale de football (LINAF) et les représentants de cette entreprise italienne.Le groupe Errea a signé ce mardi avec la LINAF, pour deux ans, pour habiller les 14 équipes du National Foot.Cette convention entre les deux parties va permettre aux clubs évoluant en championnat d’élite de bénéficier ‘’d’une standardisation de leurs équipements. ‘’L’engagement que l’équipementier Errea va matérialiser dans un moment avec la ligue nationale de football doit être considéré comme la marche en avant de notre football qui continue de tracer le sillon du professionnalisme. Avec cette entrée d’une marque créée en 1988 et...
(Gabon Review 17/12/13)
Alors qu’on les annonçait forfait, les Bas-Oubangui ont battu l’équipe du Tchad par un score de un but à zéro.L’élimination de l’équipe nationale du Tchad est intervenue alors que l’on ne s’y attendait pas du tout.En cause, l’équipe de football de la RCA, son vainqueur, avait été déclarée absente par certains spectateurs du fait de son retard à la coupe de la Cemac, actuellement abritée par le Gabon.En effet, ce n’est que ce vendredi 13 décembre à 10h que les Fauves de Bas-Oubangui ont réussi à rallier la ville de Bitam après avoir passé la nuit à Kié Ossi, frontière entre Gabon et Cameroun, pour des raisons de protocole. Alors qu’on lui attribuait un forfait, elle est finalement venue participer...

Pages

(Journal du Tchad 14/01/14)
A cette occasion, de nombreuses personnalités et autres Tchadiens se sont réunis le 13 janvier à l’amphithéâtre de la Grande Mosquée Roi Fayçal pour fêter l’évènement. La cérémonie de la fête du Maouloud Alnabi Alcherif a été organisée par le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques. En effet, le lundi 13 janvier dernier correspondait au 12 du mois de Rabioul Awal 1434 de l’hégire du calendrier islamique. Ces fidèles musulmans ont ainsi pu évoquer les actes qui ont rempli la vie du prophète de l’Islam Mohamed. La commémoration a été marquée par des veillées de prières, des louanges et d’adoration. Dans son allocution de circonstance, le président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques, Cheikh Hissein Hassan Abakar a tout d’abord fait...
(Savoir News 16/12/13)
Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) où se déroule depuis le 29 novembre la 11ème Foire internationale de Lomé a encore fait son plein ce dernier dimanche, a constaté l’Agence Savoir News.Ces dernières années, le site de la foire a toujours enregistré un monde fou le dernier dimanche. Hier, les pavillons étaient remplis, de même que la grande cour du CETEF. L’ambiance était totalement folle derrière les pavillons où sont logés des restaurants et autres vendeurs à plein air. Les visiteurs pour la plupart des jeunes ont gâté le coin, car la bière a coulé à flot."Pour nous, la Foire, c’est la fête. Nous venons les week-end juste pour manger et bien boire la bière", a confié un...
(Journal du Tchad 13/12/13)
Elles bénéficieront d’une formation jusqu’au 28 décembre prochain, à l’issue de laquelle, elles s’affronteront.Le 28 décembre prochain, Nézilé Brahim, Miss-Tchad 2013 passera la couronne à la plus belle fille du Tchad pour l’année 2014.Les activités marquant cette nouvelle édition ont été lancées ce 12 décembre par un point de presse conjointement animé par le ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine et président du comité d’organisation de l’élection Miss-Tchad 2014, M. Dayang Menwa Enock et le Directeur Général de la société de téléphonie mobile Airtel-Tchad, M. Salia Gbané. Et cela en présence de tous les membres du comité d’organisation, les délégués régionaux du département de la Culture et les candidates. Un contrat a été signé...
(Journal du Tchad 13/12/13)
Dirigé par le chorégraphe Taïgue Ahmed, le festival a pris fin le mercredi 11décembre dernier.Les danses villageoises auront été très à l’honneur dans cette édition du festival Souar Souar.Et le dernier soir du festival, c’était un groupe d’hommes de danse gabri, région du sud du Tchad qui prestait sur l’aire de sable.Ils s’étaient parés de plumes d’oiseau et d’éléments métalliques sonores à la taille, passés sur des maillots blancs (dits “marcel”), serrés épaule contre épaule et dansaient accroupis ou très courbés vers le sol et marquaient le rythme chacun avec des sifflets à bouches de tonalités différentes. Sur la scène, trois danseurs au torse couvert de cendre, les yeux rouges, se déplaçaient lentement avec une bouteille d’eau en plastique sur...
(La Presse 12/12/13)
Des dizaines de milliers de personnalités, chefs d’Etat et de gouvernement actuels ou passés, des journalistes et des citoyens lambda ont assisté mardi à la cérémonie officielle en hommage à Nelson Mandela.Une cérémonie retransmise en direct, ou en différé, par de très nombreuses chaînes de télévision et de radio à travers le monde.Un engouement rare, sinon unique, pour honorer une personnalité politique.Des discours enflammés, des envolées lyriques à la gloire du défunt, des louanges de toutes sortes.Et on a fait de lui une icône. Mandela le méritait.Il se trouve que quelques journalistes ont trouvé bon d’émettre des bémols en soulignant que « Mandela avait aussi des défauts ». On lui a reproché de ne pas s’être beaucoup investi dans la...
(Journal du Tchad 04/12/13)
« La Plaine des Morts » revient en détail sur les abus massifs perpétrés sous l’ancien dictateur tchadien.Le gouvernement tchadien que dirigeait Hissène Habré fut responsable de nombreux assassinats politiques, de l’usage systématique de la torture, de milliers d’arrestations arbitraires et de la persécution ciblée visant certains groupes ethniques, a déclaré Human Rights Watch dans une nouvelle étude publiée le 3 décembre.Cet ouvrage de 714 pages, intitulé « La Plaine des Morts », se base sur treize années de recherches pour démontrer que Habré était personnellement impliqué dans les abus perpétrés lorsqu’il était au pouvoir de 1982 à 1990, essentiellement par le biais du contrôle étroit qu’il exerçait sur sa redoutée police politique, la Direction de la Documentation et de...
(Xinhua 28/11/13)
La cinquième édition de N'Djam Livres a été lancée mercredi dans la capitale tchadienne, avec des rencontres destinées aux réflexions et débats entre professionnels tchadiens et internationaux, africains et occidentaux, "pour comprendre les chemins tortueux des coopé rations nécessaires à assurer la promotion et la distribution d'un livre auprès du plus large public possible", selon Mme Evelyne Decors, ambassadeur de France au Tchad.Aux côtés des cinq éditeurs tchadiens, deux éditeurs français ont été invités ("L'Harmattan" et "Actes Sud"), trois autres d'Afrique ("Ifrikia"du Cameroun, "Classiques ivoiriens" de la Côte d'Ivoire et "Donnya" du Mali), ainsi que le distributeur africain "Afri-Livres". "Chaque éditeur est venu avec 25 kilogrammes de livres (soit une cinquantaine de livres). Pour les cinq éditeurs, on aura autour...
(Journal du Tchad 22/11/13)
C’est la ville de Bongor dans la région du Mayo Kebbi Est qui a eu l’honneur d’abriter la 2ème édition de la Semaine de la Renaissance.Plusieurs manifestations sont au programme de cette semaine, notamment, un Tournoi de Football, la remise de manuels scolaires à la Délégation Régionale de l’Education et au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC), la remise de dons à l’Hôpital régional de Bongor, un Jeu radiophonique avec de nombreux lots à gagner, une conférence-débat sur le thème : « Jeunesse et consolidation des acquis de la Renaissance » ainsi que la Projection d’un film sur le SIDA. Cette édition intervient il y a un an après la première étions qui a eu lieu à Moundou. Le...
(Journal du Tchad 22/11/13)
Deux jours de deuil national en mémoire de l’Archevêque de N’Djamena a été à l’origine de la motivation du programme.C’est à travers un communiqué de presse que le comité d’organisation de la 7ème édition du Festival NdjamVi, a informé le publique et les artistes, que pour les raisons du deuil national, le programme des activités dudit festival est modifié.Ainsi, il y aura ce vendredi 22 novembre à 9H00 un atelier de formation en administration et orientation culturelle à l’Espace Fest’Africa puis à 16h00, l’ouverture officielle à 15h30 à l’Espace Fest’Africa. Après cela, il y a un concert des groupes en compétition pour les prix Hip Hop, World musique et Musique arabophone à l’Espace Fest’Africa. La journée du Samedi 23 novembre,...
(Alwihda 20/11/13)
Les médecins ont-ils attendus près d'une semaine avant de demander son évacuation ?La procédure d’évacuation a-t-elle tardé et traîné de bureaux en bureaux compte-tenu de la lenteur de l'administration ? Les autorités ont-ils procédés à l'évacuation à la dernière minute pour ne pas provoquer un scandale ?N'DJAMENA (Tchad) - L'archevêque Monseigneur Mathias Ngartery Mayadi aurait-il été évacué trop tard ? C'est en tout cas ce que laisse penser le compte rendu de la Présidence de la République qui s'est chargée de son évacuation. En effet, l'archevêque souffrait depuis le 12 novembre d'un accident vasculaire cérébral. Ce n'est que hier, le 19 novembre que les autorités ont procédé à son évacuation vers la France, au cours de laquelle l'archevêque est décédé...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- La directrice générale l'Unesco Irina Bokova, a reçu lundi des mains du président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d'années, a-t-on appris auprès de l'Unesco. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l'Unesco, et fera l'objet de plusieurs cycles de conférences et d'expositions consacrées aux origines de l'humanité et à la recherche scientifique et historique. "C'est avec plaisir que nous offrons à l'Unesco la réplique du crâne de Toumaï, notre ancêtre commun, comme commun de l'humanité", a déclaré le président du Tchad. Pour sa part, la directrice générale de l'Unesco a...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- Le président tchadien Idriss Déby Itno a remis lundi à Paris une copie du crâne de Toumaï, le plus vieil ancêtre de l'humanité, à l'Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO). "C'est avec un grand plaisir que nous offrons la réplique du crâne de Toumaï à l'UNESCO, en tant que bien commun et ancêtre de l'humanité", a déclaré le chef de l'Etat tchadien au cours d'une cérémonie tenue en marge de la 37ème session de la Conférence générale de l'organisation onusienne qui se tient depuis une semaine à Paris, capitale française. Pour Mme Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO, la remise du crâne de Toumaï est le symbole de la volonté commune du...
(Tchadanthropus 12/11/13)
La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a reçu des mains du Président de la République du Tchad, M. Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, découvert en 2001, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d’années. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l’UNESCO, et fera l’objet de plusieurs cycles de conférences et d’expositions consacrées aux origines de l’humanité et à la recherche scientifique et historique. Le président Déby a montré son désarroi face à la crise financière que traverse l’UNESCO, et sa crainte que de nombreux pays ne puissent pas atteindre l’objectif du millénaire d’ici 2015. « En ce qui concerne le Tchad, nous avons...
(Journal du Tchad 07/11/13)
500 pages de contributions de différents auteurs de tous les continents, parmi lesquels beaucoup d’Africaines, sous la direction du Pr. Ndri Assie-Lumumba. Une idée du résumé de l'ouvrage. Ces contributions traitent d’un certain nombre de questions complexes qui sont centrales à l’analyse pertinentes et à la compréhension de l’interface du genre, de l’enseignement supérieur et de la production de connaissances, comme moyens d’actions, de revendication des droits humains et comme source d’une participation éclairée aux processus sociaux. Les contributeurs ont exploré les questions qui tournent autour du droit fondamental des femmes à l’enseignement supérieur et ont plaidé en faveur de l’importance que revêt l’accès des femmes à l’enseignement supérieur pour rompre le cycle de la pauvreté et de la misère...
(Journal du Tchad 05/11/13)
Il sera remis le 11 novembre prochain à la Directrice générale, Mme Irina Bokova, par le président tchadien Idriss Déby Itno. Durant la 37ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO qui s’est ouverte ce 5 novembre à Paris, un moulage du crâne de Toumaï, le plus vieil hominidé à ce jour, daté d’environ 7 millions d'années sera remis, à Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’organisation onusienne. La cérémonie de donation se tiendra le lundi 11 novembre prochain sous la houlette de Son Excellence M. Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad. Le moulage sera disposé sur une stèle en pierre taillée de la vallée de l’Homme en Dordogne, symbolisant l’immuabilité, rappelant les origines de l’humanité, et...
(Xinhua 04/11/13)
Le thème des assises de la capitale tchadienne est "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Des directeurs généraux et directeurs de programmes d'une vingtaine de télévisions publiques des pays d'Afrique francophone, réunis depuis mercredi dans la capitale tchadienne, planchent sur "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Selon Adamou Vamoulké, le directeur général de la Radiotélévision camerounaise (CRTV), qui dirige le Réseau de l'Audiovisuel Public d'Afrique Francophone (RAPAF), la rencontre de N'Djaména marque le point de départ d'une accélération des activités de son institution. "La conjugaison d'un fort engagement médiatique et d'un soutien politique aussi important conditionne le succès de l'action du RAPAF qui vise à promouvoir une coopération plus étroite entre radios...
(Journal du Tchad 24/10/13)
Josiane Djangyo et Leila Rangar sont les candidates qui concourent aux côtés d’autres africaines francophones pour être la plus belle.Qui sera la 1ere Miss Afrique Francophone UK?La réponse lors de la grande le 09 Novembre 2013 peut-on lire sur le site du principal organisateur de la compétition www.missafriquefrancophone.co.uk.Le concours se déroule dans la ville de Londres en Angleterre et met aux prises une vingtaine de filles venues de quasiment tous les pays francophone d’Afrique.Une soirée de gala dont le but est de célébrer la beauté de la femme africaine, promouvoir la culture africaine, le Tourisme et la vie en générale. Une compétition où le glamour rencontre le prestige et se transforme en soir phénoménale. Dans ce tourbillon de la beauté...
(Xinhua 18/10/13)
Il y aura 25 directeurs généraux des télévisions africaines et vingt-cinq directeurs de programmes à la Rencontre des réseaux africains de la presse audiovisuelle francophone (RAPAF), qui sera organisée la semaine prochaine dans la capitale tchadienne, a déclaré jeudi à Xinhua le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement tchadien, Hassan Sylla Bakari.M.Hassan Sylla Bakari qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec les responsables des organes de presse du Tchad, a demandé à tous les médias de son pays, publics et privés, à mettre de côté toutes leurs divergences et toutes leurs différences et à s'impliquer dans l'organisation de cet évènement que le Tchad accueillera pour la première fois."Il est important que la communauté des communicateurs se retrouvent autour du...
(Journal du Tchad 18/10/13)
L’élection a eu lieu lors de la rencontre des Présidents des Instances de régulation, membres du réseau qui s’est déroulé les 14 et 15 octobre 2013 à N’Djaména.Les Présidents des Instances de régulation, membres du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM) ont échangé sur le thème «Quelles gouvernances des instances de régulation des médias face aux défis de la démocratie et de la transition numérique?».Dans ce cadre, ils ont notamment insisté sur l’importance de l’indépendance des autorités de régulation des médias. A l’issue des travaux, ils ont adopté à l’unanimité la feuille de route 2014-2015 du REFRAM, qui a retenu trois thèmes majeurs de coopération: les médias de service public, la protection des mineurs et le traitement des plaintes...
(Alwihda 16/10/13)
Les rencontres professionnelles (Espacio Profesional) du Festival de cinéma africain de Cordoue ont démarré le mardi 15 octobre, en rassemblant des créateurs et des journalistes pour réfléchir sur la situation du secteur dans le continent.Ces journées de rencontres professionnelles, qui se dérouleront tous les matins jusqu’au vendredi 18 octobre, ont démarré aujourd’hui avec la présence d’Olivier Barlet, critique français de cinéma spécialisé dans les cinématographies africaines et directeur du magazine Africultures; William M’Baye, réalisateur sénégalais; Arya Lalloo, réalisatrice sud- africaine ; et le créateur algérien Lamine Ammar Khodja.Deux séances ont eu lieu au cours de cette première journée de débats.Dans la première séance, la publication Les cinémas d'Afrique dans les années 2000 a été présentée pour la première fois au...

Pages

(RFI 06/02/18)
Après les chefs d'état-major des pays du G5 Sahel, lundi 5 février, ce sont les chefs d'Etat qui sont réunis à Niamey depuis ce matin. De nombreux partenaires de l’organisation participent aussi à ce nouveau sommet qui devrait notamment permettre de faire un point sur le financement de la force militaire. Les chefs d'Etat vont plancher sur la recherche de financements complémentaires. En janvier, à Bamako, ils ont décidé de mettre en place un fonds fiduciaire pour accueillir les contributions, mais malgré les engagements de l'Union européenne et de plusieurs pays, comme l’Arabie saoudite, le compte n’y est toujours pas. Ce matin, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, l'a rappelé à la tribune, seuls 294 millions d'euros ont été mobilisés...
(La Tribune 06/02/18)
Effet domino ou effet surprise ? En grève depuis une semaine pour protester contre les ponctions de salaires, les fonctionnaires tchadiens ont été rejoints par les travailleurs du secteur privé. La pilule de l’austérité que distribue Idriss Deby pour espérer une sortie de crise a du mal à passer. «En proie à une crise sociale interminable qui semble entretenue et qui fait descendre le plus grand nombre de nos concitoyens dans les profondeurs de la misère, nous risquons d'entrer dans l'impasse». Ce sont peut-être ces mots de Mgr Edmond Djitangar, l'archevêque de N'djamena, rapportés par nos confrères de RFI, qui résument le mieux l'ébullition du front social au pays d'Idriss Deby. Les «jeudis de la colère» contre l'austérité La colère...
(Jeune Afrique 06/02/18)
Une cinquantaines de militants tchadiens se sont réunis à la Fondation Jean Jaurès, en compagnie de socialistes français, pour saluer la mémoire de la plus célèbre figure de l'opposition tchadienne, Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu le 3 février 2008. « Depuis sa disparition, l’opposition tchadienne est plongée dans la crise… » Parmi la cinquantaine de convives réunis pour commémorer les dix ans de la disparition d’Ibni Oumar Mahamat Saleh, ce samedi 3 février, beaucoup ne cachent pas leur désarroi. Les murs de la Fondation Jean Jaurès, proche du Parti socialiste français (PS), sont recouverts de portraits de l’opposant, mathématicien, ancien ministre de l’Enseignement supérieur puis du Plan et de la coopération, disparu depuis le 3 février 2008. Une opposition qui...
(RFI 06/02/18)
Au Tchad, depuis plus d'une semaine, les administrations, les écoles et divers établissements du service public sont paralysés par une grève générale pour dénoncer une baisse des primes et indemnités des salaires des fonctionnaires depuis ce mois de janvier, conséquence de la loi de finances 2018. Les employés du secteur privé ont également rejoint le mouvement ce lundi pour deux jours. Le collectif des syndicats du secteur privé et parapublic proteste ainsi contre des augmentations d'impôt prévues dans cette même loi de finances 2018. Le panier de la ménagère est déjà trop faible. Nous n’avons pas un pouvoir d’achat capable de supporter les deux bouts. Donc, si on continue à nous imposer des lois qui touchent nos salaires, sans notre...
(RFI 06/02/18)
En prélude à la réunion des chefs d’Etat du G5 Sahel qui s’ouvre, ce mardi 6 février, à Niamey, les chefs d’état-major des cinq armées se sont réunis pour dégager les conclusions de la seconde opération sur les frontières du Mali et du Burkina Faso. Lors d’une conférence de presse, le général Didier Dacko, commandant de cette force, a donné des précisions. Selon le général Didier Dacko, commandant de la Force conjointe G5 Sahel, la seconde opération baptisée Pagnali (« tonnerre », en langue peul), a concerné deux zones frontalières du Mali et du Burkina Faso.
(Le Point 06/02/18)
Une saison en France, c'est l'hiver d'une famille d'exilés à Paris : Abbas (Ériq Ebouaney) a fui avec ses enfants la guerre civile en République centrafricaine et attend la décision des autorités françaises pour obtenir son statut de réfugié. Pendant ce temps, le quotidien s'écoule au fil des instants ordinaires, dans l'intimité de leur foyer précaire, éphémère, constamment menacé. Les enfants vont à l'école, Abbas travaille au marché et y noue une relation amoureuse avec Carole (Sandrine Bonnaire), partage sa passion des livres avec son ami et compatriote Étienne, également réfugié… Au plus près de ses personnages, de leurs visages souvent gagnés par l'angoisse, le film suit leur parcours au jour le jour, quand les moments simples, partagés, deviennent un...
(RFI 05/02/18)
Chose rare, l'archevêque de Ndjamena Monseigneur Edmond Djitangar est sorti de sa réserve pour dénoncer l'absence de dialogue dans la crise que traverse que pays. Cela fait une semaine que l'administration publique est à l'arrêt suite à une grève des travailleurs du secteur public après avoir constaté que des coupes ont été opérés sur leurs salaires. Le gouvernement indique que les réductions des salaires sont inévitables. Mais pour Monseigneur Edmond Djitangar, archevêque de la capitale, qui représente une frange importante de la société tchadienne, les Tchadiens souffrent et l'Eglise est de leur côté.
(RFI 03/02/18)
C'était le 3 février 2008, l'opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh est enlevé chez lui, après un raid rebelle sur N'Djaména. Depuis, famille et amis ont tout tenté pour connaître la vérité sur son sort, en vain. Retour sur les principaux événements qui ont marqué cette affaire. Il y a dix ans jour pour jour, l'opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh est enlevé en fin de journée, des heures après une attaque rebelle sur N'Djaména. A l'époque, ses proches et des témoins disent à RFI que ce sont des militaires tchadiens qui l'ont enlevé. Depuis, plus personne ne l'a revu, mais deux autres opposants enlevés en même temps que lui sont libérés quelques semaines plus tard. Ils confirmeront avoir été arrêtés par...
(RFI 03/02/18)
Il y a dix ans, le 3 février 2008, l'opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh est enlevé, quelques heures après une attaque rebelle sur N’Djamena. A l'époque, ses proches et des témoins disent à RFI que ce sont des militaires tchadiens qui l'ont enlevé. Plus personne ne l'a revu depuis. Porte-parole de l'opposition tchadienne et chef du Parti pour les libertés et le développement, Ibni Oumar Mahamat Saleh était alors l'un des principaux opposants au président Deby. Au Tchad, la justice a rendu un non-lieu, alors qu'une enquête est ouverte en France depuis en juin 2013... Dix ans après la disparition de l'opposant tchadien, des voix continuent de s'élever pour que justice soit rendue. Jean-Pierre Sueur est l'invité de Esdras Ndikumana...
(RFI 03/02/18)
Durant la visite du président Macron au Sénégal, les présidents français et sénégalais ont affiché vendredi 2 février une préoccupation commune concernant la sécurité régionale, avec notamment la montée en puissance, aux frontières du Sénégal, de la force anti-terroriste du G5 Sahel qui réunit le Mali, le Burkina Faso, le Niger le Tchad et la Mauritanie. La Mauritanie qui vient de nommer les officiers du commandement Ouest de la force conjointe. C'est le colonel Ould Isselmou qui prend la tête de la zone d'opération située entre le Mali et la Mauritanie. Le poste de commandement de secteur pourrait être assez rapidement déployé dans une ville proche de la frontière. Jusqu'alors, la Mauritanie n'était guère pressée de mettre en place son...
(RFI 01/02/18)
Au Tchad, c’est le quatrième jour de grève générale dans la fonction publique après que les fonctionnaires aient découvert les coupes dans leurs salaires suite aux mesures d’austérités décidées par le gouvernement pour faire face à la crise économique. Dans les ménages, l’heure est aux ajustements des dépenses. La nuit vient de tomber à Walia dans le IXe arrondissement de Ndjamena. Dans la pénombre, Nestor discute avec ses deux épouses une oreille tendue vers la radio qui diffuse les informations. Principal sujet de l...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources indiquent que ces transferts auraient...
(La Tribune 29/01/18)
Le président tchadien Idriss Deby Itno vient de limoger deux membres de son gouvernement. Il s’agit du ministre de l’administration du territoire, de la sécurité publique et de la gouvernance locale, Ahmadaye Abdelkérim Bakhit, et du ministre de la fonction publique et du travail chargé du dialogue social, Mahamat Allahou Taher. Dans un contexte de crise socio-économique, le président tchadien Idriss Deby Itno a décidé de faire de nouveau le ménage dans son gouvernement. D'après un décret rendu public le soir du vendredi 26 janvier 2018 par le ministre secrétaire général du gouvernement, Assia Abbo, les ministres tchadiens de l'administration du territoire, de la sécurité publique et de la gouvernance locale, Ahmadaye Abdelkérim Bakhit, et de la fonction publique et...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(RFI 27/01/18)
Au Tchad, léger remaniement du gouvernement vendredi soir. Les portefeuilles de la Sécurité et de la Fonction publique changent de titulaires. Alors que les fonctionnaires découvrent sur leurs fiches de paye que les salaires ont été amputés par mesure d'économies en raison de la crise qui frappe le pays, ce léger mouvement est sans doute motivé par les contestations sociales à venir. Un mois. C’est le temps qu’a mis Ahmat Mahamat Bachir pour revenir au gouvernement. Fin décembre, alors qu’il quittait l’équipe gouvernementale, celui que les médias ont surnommé «super flic» à cause de sa longévité au ministère de la Sécurité, présentait des signes de fatigue. Pour les analystes, c’est la situation sociale qui a commandé son retour au gouvernement,...
(RFI 26/01/18)
L'Union africaine est réunie au niveau ministériel avant le sommet des chefs d'Etat de ce week-end. Deux grands enjeux pour ce rendez-vous : le financement de l’institution et la crise migratoire. Le principal enjeu sera sans doute la question de l’autofinancement de l’Union africaine. Les actions de l’UA sont dans leur grande majorité financées actuellement par les partenaires européens, japonais, chinois. « Sans son indépendance, l’Afrique n’est rien du tout. Avec son indépendance, elle peut être tout », a lancé ce matin le président de la Commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki Mahamat. Mais certains Etats africains rechignent à créer une taxe de 0,2 % sur leurs importations. Le futur président en exercice de l’Union africaine, le Rwandais Paul...
(RFI 26/01/18)
Donald Trump ne compte pas que des amis en Afrique. Deux semaines après la saillie verbale du président américain sur les «pays de merde», l'Union africaine réagit de nouveau. C'était hier, jeudi, à l'occasion du Conseil des ministres de l'UA à Addis-Abeba. Dans son discours d'ouverture, le président de la Commission de l'Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, a dénoncé « des déclarations qui ont profondément choqué l'Afrique par un message de mépris et de haine ». Et Moussa Faki d'ajouter : « le multilatéralisme traverse une grave crise. » Comme certains pays africains ne souhaitent pas engager un bras de fer avec la Maison Blanche, ils font monter l'Union africaine en première ligne. D'où les mots très forts...
(RFI 22/01/18)
La crise de l’économie tchadienne perdure au Tchad. Le gouvernement vient d’annoncer le lancement dans les prochains jours d’une opération dite « zéro déperdition des recettes » de l’Etat. Une opération qui sera chapeautée par l’inspection générale des finances et qui devrait mobiliser une force d’appui composée de près de 500 agents issus des forces de l’ordre, de l’armée, des douanes et des services spéciaux. Le Tchad peine encore à sortir de la crise économique engendrée par la chute des cours du baril de pétrole depuis 2014, d’autant que la rente pétrolière représente plus de 70% du budget de l’Etat. Antoine Doudjidingao, professeur d’économie à l’université de N’Djamena : « Cette baisse a conduit le gouvernement à prendre des mesures...
(La Tribune 22/01/18)
Dans le village tchadien de Békoninga, à sept kilomètres de la frontière centrafricaine, parmi des milliers de personnes, venues de la RCA voisine, la plupart sont des femmes et des enfants, à 95%, selon les autorités du village qui les accueillent et les enregistrent avant l'arrivée des organisations humanitaires, notamment le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Reportage de l'agence Xinhua. 20.000 personnes, en majorité des femmes et enfants fuyant les exactions des groupes armés, ont fui le nord de la République centrafricaine (RCA) pour trouver refuge au sud du Tchad. Dans le village tchadien de Békoninga, à sept kilomètres de la frontière centrafricaine, parmi des milliers de personnes, venues de la RCA voisine, la plupart sont des...

Pages