Samedi 18 Novembre 2017

Tchad

(APA 30/10/17)
APA NDjamena (Tchad) - La pose de la première pierre pour la construction de l’usine de Raffinage du pétrole de Sedigui et de l’usine de traitement et purification du gaz de Rig-Rig, dans la région du Kanem, au nord-ouest du pays, à environ 300 kilomètres de la capitale, Ndjamena, a eu lieu samedi, en présence du chef de l’Etat, Idriss Déby Itno. Les travaux de ces deux infrastructures doivent durer 12 mois, normalement. Idriss Déby rappelle que le projet Sedigui est le plus ancien des projets pétroliers au Tchad, notamment, entamé en 1973, mais arrêté lors de la guerre civile des années 1980. Il estime que, ce projet doit fédérer tous les Tchadiens car il est historique par le fait...
(APA 30/10/17)
APA - NDjamena (Tchad) - Les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC, 6 Etats membres), se retrouvent, mardi, à N’Djaména, la capitale tchadienne, autour du thème «Intégration accélérée pour une CEMAC émergente», a appris, APA, auprès des autorités officielles. Le sommet de la CEMAC est précédé par la réunion des experts (26 et 27 octobre) et le conseil des ministres ce dimanche Il devrait, selon plusieurs sources, concrétiser les accords de libre circulation et envisager d’autres solutions pour rendre l’espace plus attractif en termes économiques. Le ministre tchadien de l’Economie et de la planification du développement, M. Ngueto Tiraïna, déclare que, ce sommet fait suite à la signature des accords sur la libre circulation...
(Xinhua 30/10/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a lancé samedi le projet de développement intégré des champs pétroliers, gaziers et de raffinage de Sédigui et Rig Rig, à 350 kilomètres de la capitale. C'est un projet vieux de plus de quarante ans, qui démarre véritablement avec le soutien d'entreprises chinoises. "Aujourd'hui, le jour pour le développement du champ pétrolier de Sédigui a sonné", a déclaré Wu Xingjun, président-directeur général de Blue Ocean Clean Energy, l'une des deux sociétés chinoises en présence. "Le rêve est devenu aujourd'hui une réalité", s'est exclamé le ministre tchadien du Pétrole et de l'Energie, Béchir Madet. Pour les ressortissants du Kanem, cette région désertique du nord-ouest du Tchad, c'est le début de la fin d'une longue attente...
(Agence Ecofin 30/10/17)
Une concertation bilatérale des directeurs généraux des Douanes du Cameroun et du Tchad a eu lieu les 26 et 27 octobre à Yaoundé autour du thème : « Gestion du transit non conventionnel entre le Cameroun et le Tchad : quels enjeux pour les deux pays ? ». Le représentant camerounais Fongod Edwin Nuvaga a indiqué que cette démarche s’inscrit dans la longue tradition de collaboration harmonieuse et suivie entre les deux administrations, toujours disposées à échanger sur toutes les questions d’intérêt commun, relatives notamment à la lutte contre la fraude et la contrebande, la sécurisation des recettes fiscales et douanières ainsi que la promotion de l’intégration sous-régionale. Il a poursuivi son propos en affirmant : « Aujourd’hui, de nouveaux...
(APA 30/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des concertations sont en cours pour l’harmonisation et la validation de la procédure du Titre de transit unique (TTU) portant sur les transports ferroviaire et routier en vue de faciliter des échanges commerciaux au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris lundi APA de sources concordantes. La mesure qui est appelée à s’étendre dans toute la sous-région, regroupe actuellement des experts des administrations douanières du Cameroun, de la Centrafrique et du Tchad qui ont constitué un comité scientifique pour élaborer les différentes étapes de l’harmonisation et de la validation du Titre de transit unique Rail/Route en Afrique centrale. La première commission planche sur le cautionnement et des conditions de...
(Xinhua 30/10/17)
Le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) vis-à-vis de leur organisation, entre 2009 à ce jour, s'élève à plus 200 milliards FCFA (plus de 350 millions de dollars), a déclaré dimanche le ministre tchadien de l'Economie et de la Planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye, en ouverture des travaux de la session extraordinaire du conseil des ministres de l'Union économique de l'Afrique centrale (UEAC). Le financement de la CEMAC a été toujours un gros problème récurrent qui risque de porter atteinte à sa survie, ont fait remarquer des observateurs locaux. Les chefs d'Etat de la région, conscients de la nécessité de doter la Communauté...
(Le Monde 28/10/17)
L’Office français de protection des réfugiés et apatrides a sélectionné 240 Centrafricains et Soudanais dans le cadre du plan d’accueil du président Emmanuel Macron. Sur son maillot de foot, on ne voit que l’écusson de Chelsea, un club anglais. Ababar, 20 ans, en est gêné. Il aimerait tellement convaincre le représentant de la France que, avec Neymar en attaque, le PSG est l’un de ses clubs préférés… L’« instant foot » réveille un semblant de sourire chez le jeune Centrafricain et éclaircit l’air épais de poussière chaude. Dans les bureaux où l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) s’est installé, entre le 23 et le 26 octobre, à N’Djamena, la capitale du Tchad, le cliquetis des claviers des...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(RFI 27/10/17)
L'arrestation d'un journaliste tchadien suscite l'indignation de la presse. Juda Allahondoum, le directeur de publication de l'hebdomadaire Le Visionnaire, est détenu depuis le 17 octobre et devrait être jugé le 2 novembre pour « usurpation de titre de journaliste », devant un tribunal des flagrants délits de Ndjamena. Pour Reporters sans Frontières (RSF), cette affaire témoigne d'un climat hostile vis-à-vis des journalistes au Tchad. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171027-tchad-arrestation-directeur-journal-v...
(APA 27/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le taux d’électrification en Afrique centrale ne dépasse pas les 20%, ce qui veut dire qu’un habitant sur cinq seulement y a accès, selon le président du Pool énergétique sous-régional (PEAC), Joël Nana Kontchou. Cette déclaration est contenue dans le rapport rendu public à l’issue de la réunion de ladite entité, tenue en début octobre dernier dans la capitale camerounaise, Yaoundé, qui constate que sur plus de 300 millions d'âmes vivant dans cet espace communautaire, plus de 125 millions n’ont pas accès à l'électricité. Au niveau de l’espace couvert par le PEAC, la puissance électrique totale installée en 2017 est de 6500 mégawatts (MW), tandis que la puissance totale garantie s’élève à 6350MW dont 4750MW en hydraulique...
(Jeune Afrique 26/10/17)
Prévu le 30 octobre prochain à N'djamena, au Tchad, le prochain sommet de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) tentera de relancer une communauté régionale en panne. En dépit de l’effectivité de la libre circulation, la plupart des autres chantiers de l’intégration sont à l’arrêt : la fusion des deux bourses n’est pas faite ; interrompues en février dernier, les négociations sur les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne n’ont pas repris. En difficulté budgétaire, les pays-membres œuvrent, avec l’appui technique et financier du FMI, à la reconstitution de leurs réserves de change qui ont fondu à cause, notamment, de la chute des prix du pétrole. Plusieurs dossiers « existentiels » seront à l’ordre du...
(Xinhua 26/10/17)
L'Union africaine entretient d'excellentes relations avec les autres grandes organisations internationales et ses partenaires bilatéraux, a déclaré mercredi à N'Djamena, la capitale tchadienne, le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, qui a insisté sur la nécessité de conformer ces différentes coopérations avec la vision de son organisation. M. Faki Mahamat, qui s'exprimait lors de la clôture de la 8e retraite de l'UA consacrée à la promotion de la paix et la sécurité sur le continent, a salué l'excellence des relations de l'organisation panafricaine avec les Nations Unies. Il a aussi loué l'excellence des relations qu'il entretient personnellement avec le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "très engagé dans la coopération entre les Nations Unies et le continent...
(AFP 26/10/17)
L'une des femmes du chef du groupe jihadiste Boko Haram, Aboubacar Shekau, a sans doute été tuée lors d'un raid aérien de l'armée nigériane visant un rassemblement de membres de l'organisation, a annoncé mercredi le porte-parole de l'armée de l'air du Nigeria. "Des efforts sont entrepris pour confirmer la mort supposée de la femme de Shekau ainsi que d'autres terroristes de Boko Haram", a déclaré dans un communiqué le porte-parole, Olatokunbo Adesanya. Les chasseurs de l'armée ont pris pour cible "un important rassemblement de terroristes de Boko Haram" dans l'Etat de Borno (nord-est) le 19 octobre, selon lui. La femme présumée morte du chef du groupe jihadiste a été présentée comme "Madame" Fitdasi qui, selon le porte-parole de l'armée, "représentait"...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(Xinhua 26/10/17)
La 8e retraite annuelle de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la promotion de la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique s'est achevée mercredi soir à N'Djamena, la capitale tchadienne, sur une déclaration forte qui a insisté sur la nécessité de maintenir le multilatéralisme dans l'ordre mondial émergent. Cette retraite a réuni d'anciens chefs d'Etat, de hauts représentants de la Commission de l'UA et ses envoyés et représentants spéciaux, médiateurs et membres du Groupe des sages et du Réseau panafricain des sages. Etaient également présents des représentants des communautés économiques et mécanismes régionaux, des envoyés spéciaux du secrétaire général de l'ONU, de hauts représentants des institutions onusiennes, de la Ligue arabe, de l'Organisation internationale de la francophonie,...
(AFP 25/10/17)
Dix personnes sont mortes dans des affrontements qui ont opposé dans la nuit de lundi à mardi des orpailleurs dans le Tibesti, massif montagneux dans le nord du Tchad, a appris mercredi l'AFP auprès d'une source sécuritaire. "Des habitants autochtones de la région ont demandé aux orpailleurs allogènes de quitter la zone. Il s'en est suivi une bagarre et les allogènes ont tué trois autochtones", a expliqué à l'AFP cette même source, qui a requis l'anonymat. "Les habitants ont tendu une embuscade aux orpailleurs qui ont quitté la zone (...), au cours des affrontements sept chercheurs d'or ont été tués alors que d'autres prenaient la fuite", a indiqué la source sécuritaire. Les affrontements, parfois meurtriers, sont fréquents entre les habitants...
(Xinhua 25/10/17)
La 18ème session ordinaire du Comité des chefs de police de l'Afrique centrale (CCPAC) s'est ouverte mardi dans la capitale tchadienne, à un moment où la sous-région est confrontée à d'innombrables défis sécuritaires, plus complexes les uns que les autres, a déclaré Sirandi Ongtoin, directeur général adjoint de la Police nationale du Tchad. "Les actes terroristes continuent à semer la désolation au sein de nos populations, la cybercriminalité s'accroît dangereusement, la prolifération des armes légères et des petits calibres continuent de favoriser la commission d'une criminalité violente, le trafic des drogues et des faux médicaments prennent des proportions inquiétantes, le braconnage et le trafic international des produits de la faune menacent dangereusement la survie de nos espèces et la liste...
(AFP 25/10/17)
Face à la déferlante d'attaques jihadistes aux frontières du Mali, du Burkina Faso et du Niger, la force conjointe du G5 Sahel, encore naissante, aura besoin de toute l'aide possible pour accomplir sa mission, selon les diplomates et les responsables militaires. Les bâtiments jaune et rose du poste de commandement de la force conjointe, à Sévaré, dans le centre du Mali, opérationnel depuis peu, abritent désormais des officiers de liaison des cinq pays (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad), parmi les plus pauvres du monde. "Cette force conjointe est une force naissante", a expliqué son commandant, le général malien Didier Dacko, devant les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU en visite à Sévaré, étape cruciale d'une tournée au...
(APA 25/10/17)
APA NDjamena (Tchad) - La huitième retraite annuelle de l’Union Africaine (UA) sur la Promotion de la paix, la sécurité et stabilité, se tient ce mardi dans la capitale tchadienne, N’Djaména. Les travaux ouverts par le Premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert, voient la présence des membres du bureau exécutif de la Commission de l’UA, de personnalités politiques du continent, des médiateurs et envoyés spéciaux. M. Pahimi Padacké Albert estime que l’Union africaine, doit prendre en compte les nouveaux paramètres qui alimentent le sentiment légitime d’injustice et de frustration qui se répand dangereusement et expose le monde à des lendemains que personne ne sonde Et de marteler que, «s’il est une vérité de nos jours une vérité, c’est que le...
(Xinhua 25/10/17)
Le Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) à Lomé, en collaboration avec les autorités nationales tchadiennes, organise du 24 au 27 octobre à N'Djamena, une série d'ateliers sur le thème : "Validation des procédures standards opérationnelles (SOP) et procédures administratives". "Ces ateliers s'inscrivent dans le cadre du projet "Sécurité physique et gestion des stocks (PSSM) au Sahel" cofinancé par l'Union européenne et le Bureau des Nations unies pour les affaires de désarmement (UNODA) et qui concerne six pays du sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria et le Tchad", indique mardi un communiqué de l'institution onusienne basée à Lomé, capitale togolaise. Pendant quatre jours,...

Pages

(Jeune Afrique 30/09/17)
Comment Boko Haram communique-t-il ? De Muhammad Yussuf à Abu Musab al-Barnawi, en passant par Abul Qaqa et Abubacar Shekau, la réponse fluctue dans le temps. Le groupe s'est adapté et a subi l'influence d'un maître de la propagande, l'État islamique. Plongée dans la communication des jihadistes nigérians. L’armée nigériane l’a bien compris, en annonçant en août qu’elle surveillait désormais les réseaux sociaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme : Boko Haram a bien changé depuis l’époque de Muhammad Yussuf. Alors que le leader originel privilégiait des entretiens avec des journalistes choisis, ses successeurs, de plus en plus influencés par l’État islamique ont basculé dans le jihad 2.0. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/477363/politique/terrorisme-comment-boko-har...
(AFP 29/09/17)
Un aviateur français a été blessé jeudi en s'éjectant d'un Mirage 2000 qui s'est écrasé au décollage sur la base de N’Djamena au Tchad, a annoncé l'armée de l'Air. "L'avion s'est aligné en bout de piste, a entamé la procédure de décollage. L'équipage a alors dû s'éjecter dans des circonstances encore indéterminées", a expliqué le porte-parole de l'armée de l'Air, le colonel Olivier Celo, à l'AFP. "L'appareil, un Mirage 2000N, s'est crashé dans l'enceinte de la base. L'un des deux membres d'équipage est retombé dans l'enceinte, l'autre en bordure de base", a-t-il ajouté.
(RFI 29/09/17)
D'où vient le succès de Boko Haram auprès de nombreux petits commerçants du nord-est du Nigeria ? Comment cette secte islamiste a-t-elle réussi à atteindre les rives du lac Tchad ? Pendant près de 40 ans, le géographe français Christian Seignobos a travaillé dans cette région pour l'IRD, l'Institut de recherche pour le développement. Aujourd'hui, il signe une étude très documentée que publient simultanément Afrique contemporaine et Le Monde Afrique. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170929-seignobos-chercheur-force-boko-haram...
(APA 29/09/17)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Au Tchad, la célébration de l’Achoura qui marque le dixième jour du début de l’année chez les musulmans se fait presque dans la discrétion. Ainsi, là où certains ont l’habitude de jeuner la veille de même que le jour de l’Achoura, d’autres avouent n’avoir rien prévu de spécial car ne connaissant rien de cette fête. Au Bureau francophone de la prédication islamique, si on reconnait que le Prophète Mohammed (PSL) a recommandé de commémorer la fête, on ne compte pas faire dans l’ostentation. «Nous n’avons pas de Chiites au Tchad pour faire une commémoration particulière. Chaque musulman, au respect du dire du prophète, peut jeûner un ou deux jours», a confié à APANEWS, Cheick Abdoulaye Mahamat...
(Xinhua 23/09/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- Depuis un mois, le choléra sévit dans deux régions du Tchad, causant une cinquantaine de décès. Le gouvernement tchadien appelle les populations à plus d'hygiène, et ses partenaires à l'aide pour circonscrire l'épidémie favorisée par l'enclavement des régions et l'absence d'eau potable. L'épidémie est apparue le 14 août 2017 dans le village Mariena, dans le district de Koukou Angarana, causant deux morts suite à une diarrhée aiguë aqueuse et des vomissements avec déshydratation sévère. Elle s'est étendue à toute la région de Sila, frontalière avec le Soudan...
(AFP 22/09/17)
La France doit "clarifier au plus tôt" son engagement sur le nombre de réfugiés qu'elle compte aller chercher au Niger et au Tchad, a réclamé l'envoyé spécial du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) pour la Méditerranée centrale, Vincent Cochetel. Le nombre de "personnes vulnérables" ayant besoin d'un transfert s'élève à "83.500 au Tchad et 10.500 au Niger", a déclaré M. Cochetel dans un entretien au journal Le Monde, en rappelant qu'il s'agissait là des "deux pays dans lesquels la France projette de venir chercher des Africains pour les réinstaller". Lors d'un mini-sommet le 28 août à Paris, le président Emmanuel Macron avait proposé "d'identifier" au Niger et au Tchad les ressortissants "qui ont droit à l'asile" pour "les...
(La Voix de l'Amérique 22/09/17)
Plus 28 villages de la région tchadienne de Sila ont été touchés par cette épidémie faisant plusieurs victimes. Mais l’aide d’urgence n’arrive pas dans certaines localités touchées par cette maladie faute de l’inaccessibilité du coin. Le premier cas a été notifié en août dernier dans le district sanitaire de Koukou Angarana, un village situé proche de la frontière soudanaise. Aujourd’hui, une vingtaine de villages dans la région de Sila sont touchés par cette épidémie. D’autre cas ont été également signalés dans le district sanitaire du Salamat, une région voisine. Une situation que déplore MSF (Médecin Sans Frontière) Hollande qui œuvre aux côtés du gouvernement tchadien dans la zone de l’Est du Tchad. Rolland Kaya, chef de mission du MSF Hollande,...
(BBC 22/09/17)
On dénombre 312 cas dont 52 décès, selon le ministère de la Santé au Tchad. Mi-août, les autorités sanitaires avaient découvert dans l'est la présence du virus du choléra à la suite de deux cas de décès par diarrhée aiguë accompagnée de vomissements. Le seuil épidémique a été déclenché lundi 18 septembre par les autorités, qui affirment dans un communiqué avoir mis en place une cellule de crise pour circonscrire la maladie. Dans la région du Salamat, au sud de la région de Sila, 19 cas et deux décès ont été enregistrés, mais le ministère de la Santé affirme que la situation est sous contrôle. Le virus du choléra, qui peut tuer en quelques heures en l'absence de traitement, touche...
(Xinhua 22/09/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- L'insécurité nutritionnelle au Tchad reste des plus préoccupantes et les besoins urgents toujours significatifs, s'inquiète le dernier rapport de l'ONG française Action contre la faim (ACF) qui appelle à améliorer la réponse humanitaire et à augmenter les financements. En dépit des efforts considérables entrepris par le pays avec l'aide des partenaires techniques et financiers et de la communauté humanitaire, l'insécurité nutritionnelle continue de peser et constitue un frein majeur aux efforts du pays vers un développement socio-économique et humain durable. Le taux de malnutrition chronique demeure particulièrement élevé dans ce pays d'Afrique centrale, avec une tendance à la stagnation entre 2014 (26%) et 2016 (26,2%), selon les différentes enquêtes réalisées par le gouvernement et ses partenaires. En...
(AFP 21/09/17)
Plus de 50 personnes sont décédées du choléra au Tchad où les autorités parlent désormais d'épidémie, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale. "On dénombre 312 cas dont 52 décès", a déclaré le secrétaire général du ministère de la Santé au Tchad, Hamid Djabar, joint par téléphone. Mi-août, les autorités sanitaire avaient découvert dans l'est la présence du virus du choléra à la suite de deux cas de décès par diarrhée aiguë accompagnée de vomissements. Le seuil épidémique a été déclenché lundi 18 septembre par les autorités, qui affirment dans un communiqué avoir mis en place une "cellule de crise" pour "suivre l'évolution de la situation" et avoir renforcé la coopération avec des partenaires comme l'ONG Médecins sans frontière (MSF) ou...
(Les Afriques 21/09/17)
L’usage des drones par la secte terroriste nigériane Boko Haram est source d’inquiétudes dans la zone du Lac Tchad, où l’on redoute l’augmentation du nombre des victimes terroristes. L’utilisation à titre expérimental d’un drone par la secte terroriste nigériane Boko Haram, il y a quelques semaines au Nigéria, constitue un motif d’inquiétudes pour les pays de la zone du Lac Tchad confrontés à la guerre contre ce mouvement terroriste. D’après des informations proches du ministère camerounais de la Défense (Mindef), l’usage des drones par la faction d’Al Barnaoui, l’une des deux branches de Boko Haram, est «source d’inquiétudes». Selon des sources concordantes, cette branche de Boko Haram a utilisé, pour la toute première fois en fin d’août, «un drone d’observation»...
(Le Monde 21/09/17)
Dans cette région à cheval sur quatre pays, la guerre contre le groupe terroriste est empêtrée dans des héritages historiques et économiques, décrypte le chercheur Christian Seignobos. Quatre armées et une Force multinationale mixte (FMM) des pays riverains du lac Tchad, comptant officiellement 7 500 hommes, sont engagées contre Boko Haram depuis 2016. Cette coalition a reçu le mandat d’en finir. La réalité de cette mobilisation autour du lac est difficile à cerner, entre les chiffres officiels actés et le terrain, où doivent être décomptés les « ghost soldiers » (soldats fantômes). La zone est vaste, plus de 25 000 km2 couverte de diverses formes de marécages, coupée d’eaux libres d’où émergent des milliers d’îles. Plus malaisée encore est l’évaluation...
(APA 20/09/17)
APA-N’Djemèna (Tchad) - Plus de 50 personnes sont décédées du choléra qui sévit principalement dans les régions tchadiennes du Sila à l’Est et du Salamat, au Sud-est du pays, a annoncé, mardi à N’Djaména le secrétaire général du ministère tchadien de la Santé publique, Dr Hamit Djabar. L’alerte de l’épidémie de choléra a été donnée d’abord par Médecins sans frontières (MSF), dans la région du Sila où on déplore 25 morts sur 200 malades recensés dans les camps des réfugiés soudanais. La région du Salamat a, elle, enregistré deux décès sur 19 cas, selon le secrétaire général du ministère de la Santé publique qui ajoute que la situation est si grave que son département a dépêché sur le terrain une...
(Le Point 15/09/17)
Actes de torture, détention d'activistes de la société civile, manifestations interdites : Amnesty International publie un rapport qui pointe le durcissement du régime d'Idriss Déby Itno. Un nouveau rapport d'Amnesty International dénonce l'intensification de la répression des droits à la liberté d'expression, de réunion et d'association faite par les autorités du Tchad. Ce que conteste vigoureusement le gouvernement. Basé sur plus de 80 entretiens et de nombreuses vidéos, un rapport d'Amnesty International rendu public le 13 septembre recense des informations sur plus d'une centaine de cas de répressions, parfois brutales, des défenseurs des droits humains, des membres de mouvements citoyens, des syndicalistes...
(RFI 15/09/17)
La réunion du Comité de défense et de sécurité du G5 a débuté à Bamako et s'est terminée jeudi à Sévaré (centre) au quartier général de la force conjointe, composée des armées du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et de la Mauritanie. Tous les chefs d'état-major des pays membres du G5 et le patron de la force française Barkhane ont participé aux travaux. La réunion du Comité de défense et de sécurité (CDS) était estampillée « secret militaire », mais on sait avec précision qu'au moins trois sujets ont été au centre des discussions. Il y a la planification des opérations futures...
(APA 15/09/17)
APA- N’Djaména (Tchad) – Environ 4500 pèlerins tchadiens ayant fini d’effectuer le cinquième pilier de l’Islam, sont toujours bloqués à la Mecque en Arabie Saoudite. Ainsi, sur les 4786 Tchadiens partis cette année en pèlerinage, seuls 200 sont officiellement rentrés depuis la semaine dernière, une situation qui fait polémique, surtout que jusqu’ici le comité du hajj se mure dans un silence. Selon plusieurs sources contactées par APA depuis la Mecque, le comité du hajj qui avait accompagné les pèlerins a pratiquement disparu. «Personne d'entre nous ne sait quant-est-ce que nous retournerons au pays. Depuis quelques jours, nous vivons l'enfer à la Mecque. Le repas coûte cher. Il faut débourser entre 5000 FCFA à 10 000 FCFA pour manger. On craint...
(Xinhua 14/09/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a appelé mercredi à des efforts robustes pour l'éradication du groupe terroriste Boko Haram au Bassin du Lac Tchad. Devant le Conseil de sécurité de l'ONU, M. Feltman a salué de progrès encourageants dans la lutte contre Boko Haram, grâce aux efforts déployés par les gouvernements de la région du Bassin du Lac Tchad dans le cadre de la Force multinationale mixte qui a affaibli les capacités de l'organisation terroriste. "Mais en réponse, Boko Haram a changé de tactique, multipliant les attaques suicides", a prévenu M. Feltman, rappelant que les 130 attaques attribuées à Boko Haram dans les quatre pays du Bassin du Lac Tchad...
(Xinhua 14/09/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta ont décidé de mettre en application, pour compter du 30 septembre 2017, une exemption de visa pour les citoyens des deux pays, selon un communiqué publié mercredi dans la capitale tchadienne N'Djamena. "Les deux chefs d'Etat se sont félicités de l'excellence des relations entre les deux pays et les deux peuples qui sont liés par une communauté de destin. Cette coopération exemplaire se traduit notamment par la concertation permanente entre les deux chefs d'État", indique le communiqué. Ils ont réaffirmé leur engagement commun à donner plus de dynamisme et d'impulsion à cette coopération bilatérale au bénéfice de leurs peuples. Les présidents tchadien et malien ont également évoqué...
(LibreAfrique 12/09/17)
Selon un Rapport de l’United States Military Academy, publié en août 2017, étudiant tous les attentats suicides de Boko Haram d’avril 2011 à juin 2017, 53% des attaques à la bombe humaine sont perpétrées par des femmes. D’aucuns diront que ce recours intensif aux femmes Kamikazes est le signe du déclin de Boko Haram, mais qu’un est-il réellement ? Pourquoi Boko Haram utilise-t-il les femmes ? Les données analysées par les chercheurs (Jason Warner et Hilary Matfess) sur la période d’avril 2011 à juin 2017, ont montré, sur l’intervalle temps étudié, que les femmes constituent 53% des kamikazes alors que 81 candidats sont clairement identifiés comme étant des enfants ou des adolescents. D’un point de vue idéologique, la violence reste,...
(Le Monde 11/09/17)
Cette organisation, qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, est notamment très attendue pour renforcer l’action des armées nationales contre les groupes terroristes. Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a inauguré, samedi 9 septembre à Sévaré, dans le centre du pays, le poste de commandement central de la nouvelle force conjointe des cinq pays du Sahel, ou G5 Sahel : Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad. La force, commandée par le général malien Didier Dacko, aura un état-major multirégional. Constituée...

Pages

(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - La table ronde des bailleurs de fonds organisée par l’Etat tchadien, à Paris les 7 et 8 septembre, en vue de mobiliser des financements pour son Programme national de développement (PND) 2017-2021, a été couronnée de succès. En effet, alors que le Tchad entendait mobiliser 3710,88 milliards FCFA (environ 6,74 milliards $) pour financer le gap prévisionnel de son PND 2017-2021, ce sont environ 10 000 milliards FCFA (environ 18 milliards $) d’intentions de financement qui ont été annoncés par les « bailleurs de fonds, partenaires techniques et financiers ainsi que les pays amis » lors de cette table ronde. Soit le triple du montant recherché. L’information est donnée par un communiqué préliminaire de la Présidence de...
(RFI 11/09/17)
Le Tchad a obtenu la semaine dernière à Paris des promesses de financement de son plan national de développement 2017-2021 de 20 milliards de dollars, soit 10 895 milliards de francs CFA… Le gouvernement tchadien avait convié dans la capitale française des bailleurs internationaux et des investisseurs publics et privés pendant 3 jours (du 6 au 8 septembre). En parallèle à cette conférence de recherche de financement, quelques sociétés publiques et privées ont exposé leurs activités.
(La Tribune 09/09/17)
La conférence organisée par le Tchad à Paris du 6 au 8 septembre pour mobiliser près de 4 000 milliards de Fcfa pour financer des centaines des projets de développement vient de clôturer ses travaux sur une bonne nouvelle : les promesses et les annonces faites par les bailleurs ont largement dépassé les attentes du gouvernement tchadien. De nombreuses annonces et de belles promesses... Idriss Deby ne rentrera pas au Tchad les mains vides de la Table ronde organisée du 6 au 8 septembre à Paris. La conférence qui a mobilisé près de 500 bailleurs et investisseurs privés et publics a été un succès. Les attentes du Tchad sont largement dépassées à l'issue de la rencontre, affirme la présidence tchadienne,...
(RFI 07/09/17)
Le gouvernement tchadien est à Paris depuis mercredi 6 septembre pour mobiliser, pendant 3 jours, les bailleurs de fonds publics et les investisseurs privés, afin de financer le Plan national de développement (PND) 2017-2021. Un plan adopté en juillet dernier, dont le tiers du financement est déjà acquis. Avec 300 projets regroupés en quatre axes, la diversification de l’économie notamment, le Tchad espère boucler le financement d’un plan de développement de 5 ans. La somme recherchée est d’un peu plus de 5 500 milliards de francs CFA (soit près de 8,5 milliards d’euros).
(Autre média 07/09/17)
En déplacement à Paris depuis mercredi, le gouvernement tchadien est mobilisé, pendant trois jours, pour tenter de convaincre les investisseurs français de financer le plan de développement quinquennal au Tchad, au moment où le pays subit les contrecoups de la chute des prix du pétrole, au milieu des critiques de l’opposition qui appelle à un dialogue inclusif. Le gouvernement tchadien tente de rectifier sa trop grande dépendance au pétrole, sa principale source de revenus avec le production de coton. Le Plan national de développement (PND) 2017-2021, adopté en juillet dernier, tend à amorcer la diversification de l’économie du Tchad. Le PND monté par N’Djamena est évalué à près de 8,5 milliards d’euros, (5500 milliards de francs CFA) et comporte quelque...
(RFI 06/09/17)
Le Tchad organise du 6 au 8 septembre 2017 une table ronde pour le financement de son plan national de développement. Il s’agira pour le pays de mobiliser plus de 3 000 milliards de francs CFA pour combler le gap d’un plan estimé à 5 000 milliards de francs CFA. Pour les autorités, le pays qui a été secoué par la chute de cours du pétrole s’inscrit dans une démarche de diversification de son économie. C’est un plan composé de projets publics et privé estimé à plus de 5 000 milliards de francs CFA qui sera présenté sur trois jours aux bailleurs de fonds et investisseurs. 47% du montant attendu est composé de projets privés qui cherchent des partenaires. Une...
(Jeune Afrique 05/09/17)
Alors que N’Djamena va tenter de collecter 3 milliards d’euros à Paris début septembre, le ministre tchadien de l'Économie et de la Planification du développement défend les efforts engagés par le pays pour relancer son économie. Plus de 2 000 milliards de F CFA (3 milliards d’euros). C’est le montant qui manque au Tchad, sur un total de 5 000 milliards, pour boucler le financement du programme quinquennal 2017-2021 de son nouveau plan de développement « Vision 2030 : le Tchad que nous voulons ». Alors que l’économie du pays est malmenée par l’effondrement du cours du pétrole, qui représentait 70 % de ses recettes budgétaires, son gouvernement tentera de collecter cette somme auprès d’investisseurs à Paris, du 6 au 8 septembre...
(Agence d'information d'afrique centrale 05/09/17)
Le Tchad initie à Paris, la conférence pour la mobilisation des fonds pour le financement de son prochain Plan national de développement. Une partie de la société civile et l'opposition réclament au gouvernement tchadien un dialogue national inclusif. Ce dernier devra convaincre la communauté des bailleurs de fonds de lui accorder au moins 2.081 milliards de FCFA pour financer son Plan national de développement (PND) 2017-2021. Ce montant représente 38% du coût global du plan quinquennal, estimé à plus de 5.538 milliards de FCFA. L'autre partie du Gap prévisionnel (1.629 milliard de FCFA, soit 29,4% du coût global) sera recherché auprès du secteur privé dont 10% sous forme de partenariat public-privé. La table ronde des bailleurs de fonds sera précédée...
(Le Point 04/09/17)
À Paris, Idriss Déby Itno et son gouvernement sont déterminés à séduire les bailleurs de fonds internationaux pour sortir l'économie tchadienne de l'ornière. Le compte à rebours est lancé. Experts, conseillers et cadres du ministère tchadien de l'Économie enchaînent les rendez-vous en catimini dans la capitale française. Objectif : convaincre les bailleurs de fonds à l'approche de la table ronde qui doit se tenir du 6 au 8 septembre à Paris. Au cours de cette messe internationale, il sera question de présenter le Plan national de développement 2017-2021 (PND) adopté par le gouvernement le 7 juillet. « On essaie de jauger la tendance et on présente les avancées que nous avons faites pour rendre notre pays attrayant  », confie Amir...
(APA 04/09/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’intermédiation bancaire, dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), demeure insuffisante en dépit de la progression continue des crédits à l’économie, ces derniers restant relativement faibles en comparaison aux pays émergents ou développés, selon Jacques Landry Bikaï et Moustapha Mbohou Mama, respectivement chef de service de l'analyse et de la modélisation des économies à la direction de la recherche, et chef de service du suivi et analyse du système financier à la direction du crédit, des marchés des capitaux et du contrôle bancaire à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). En 2016, le ratio des crédits bancaires au secteur privé non financier sur le produit intérieur brut (PIB), qui...
(Xinhua 31/08/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- A une dizaine de jours de la conférence de Paris pour la mobilisation des fonds pour le financement de son prochain plan national de développement, le gouvernement tchadien fait face à une fronde de l'opposition et d'une partie de la société civile qui réclame un dialogue national inclusif. Du 6 au 8 septembre prochain, dans la capitale française, le gouvernement tchadien tentera de convaincre la communauté des bailleurs de fonds de lui accorder au moins 2.081 milliards Francs CFA pour financer son plan national de développement (PND) 2017-2021. Ce montant représente 38% du coût global de cet ambitieux plan quinquennal, estimé à un peu plus de 5.538 milliards de Francs CFA. L'autre partie du gap prévisionnel (1.629...
(Agence Ecofin 31/08/17)
(Agence Ecofin) - Dans une note d'étude et d'analyse publiée dans la dernière "Lettre de recherche" de la BEAC, Mahamat Abbas Tolli, le gouverneur de l'institution, a fourni des indicateurs desquels, il ressort que le taux de couverture extérieure du FCFA zone CEMAC, restera dans une moyenne de 60% entre 2017 et 2020, contre près de 81% entre 2014 et 2017. Cette situation est à mettre en corrélation avec les estimations de réserves de change, qui oscilleront dans une moyenne de 3000 milliards de FCFA (5,4 milliards $) sur la période, contre une médiane de 6631,4 milliards de FCFA sur la période 2014 à 2017. De ces deux indicateurs, il ressort que le spectre d'une dévaluation de la monnaie est...
(La Tribune 31/08/17)
Les dépenses publiques au sein de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 4.000 milliards de Fcfa en moins de trois ans. Un choc violent imputé à l’effondrement des prix du baril de pétrole sur le marché mondial. Mais d’autres motifs sont avancés pour expliquer cette baisse drastique du train de vie des Etats de la sous-région. La chute est vertigineuse. En l'espace de trois ans, de 2014 à 2017, les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4.000 milliards de Francs CFA. C'est une annonce de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). La Banque impute la réduction drastique des...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...
(APA 30/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4000 milliards de francs CFA au cours de la période triennale 2014-2017, a appris mercredi APA auprès de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). En clair, ces dépenses sont passées de 7000 milliards de francs CFA en 2014 pour se stabiliser à 3000 milliards de francs CFA en 2017, soit une chute vertigineuse de 4000 milliards de francs CFA en l’espace de trois ans. Cette réduction drastique des dépenses publiques est la conséquence des mesures d’ajustements budgétaires implémentées au sein des États ou édictées par la BEAC depuis le déclenchement de...
(Agence Ecofin 29/08/17)
L'Etat tchadien organise les 7 et 8 septembre prochains à Paris, une table ronde des bailleurs de fonds en vue de mobiliser des financements pour son Programme national de développement (PND) pour la période 2017-2021. Les financements globaux nécessaires à la mise en œuvre du PND 2017-2021 sont évalués à 5538,23 milliards FCFA (environ 10 milliards $). Dont 618 milliards FCFA attendus de l’Etat tchadien, soit 11% du cout global. Et 1208 milliards FCFA (environ environ 2,2 milliards $) sur financement extérieur déjà acquis, soit 22% du cout global. Il en résulte donc un gap prévisionnel 3710,88 milliards FCFA (environ 6,74 milliards $) à rechercher lors de cette table ronde à Paris. Ceci, à raison de 1629,4 milliards FCFA (environ...
(APA 29/08/17)
Le Tchad organise du 6 au 8 septembre une table ronde à Paris pour obtenir des bailleurs de fonds un financement de son Plan national de développement (PND) dont le coût global est estimé à 10 milliards de dollars. Avant la tenue de cette rencontre, le gouvernement a annoncé ce lundi que le gap recherché est de 3.710,88 milliards FCFA. Selon le document du plan national de développement (PND) qui s’étale sur une durée de 5 ans, son objectif est de permettre au Tchad d’amorcer son émergence, à travers le renforcement de l’unité nationale, de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit, le développement d’une économie diversifiée et compétitive et l’amélioration de la qualité de vie de la population...
(La Tribune 28/08/17)
Alors que le Tchad se prépare activement à mener une opération de charme auprès des bailleurs de fonds à Paris début septembre prochain, retour sur ce plan quinquennal de développement du pays. Le gouvernement y privilégie l'émergence économique et mise sur une économie diversifiée, la bonne gouvernance, la sécurité sociale et l'unité. Dans un contexte de crise économique causée principalement par la chute des cours mondiaux des matières première, les autorités tchadiennes ont compris qu'il fallait vite agir et de manière appropriée. Dans un document stratégique dénommé Plan national de développement 2017-2021 (PND), le gouvernement a énoncé clairement ses priorités pour atteindre l'émergence du pays. « Le PND 2017-2021 se fixe comme objectif global de jeter les bases d'un Tchad...
(Xinhua 28/08/17)
Pour financer le plan national de développement de son pays pour les cinq prochaines années dont le coût dépasse les 10 milliards de dollars, le gouvernement tchadien cible les ressources tant intérieures qu'extérieures, à mobiliser notamment au cours d'une table-ronde des bailleurs prévue début septembre dans la capitale française. Le plan national de développement (PND) 2017-2021 a pour objectif général de jeter les bases d'un Tchad émergent, selon le gouvernement. Il est basé sur quatre axes stratégiques : le renforcement de l'unité nationale, le renforcement de la bonne gouvernance et de l'Etat de droit, le développement d'une économie diversifiée et compétitive et l'amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne. Le coût global de la mise en œuvre...
(APA 24/08/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, a affirmé qu’«aucun facteur ne plaide (…) aujourd’hui pour un ajustement monétaire» du FCFA. Dans une tribune publiée jeudi par la Lettre de la recherche, le magazine de l’Institut d’émission, il explique que les performances économiques, monétaires et financières de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont certes été négativement affectées au cours des 3 dernières années, mais que les mesures prises et en cours ont permis d’accroitre la résilience de la sous-région. Le souvenir de la dévaluation du FCFA de janvier 1994 reste encore vivace dans la mémoire des agents économiques, mais la situation économique actuelle dans la CEMAC...

Pages

(Autre média 23/06/14)
En cette période Coupe du monde, melty.fr a eu la chance de pouvoir recueillir les témoignages de Tchadiens qui nous ont confié leur amour pour le foot, leurs équipes favorites et les moyens pour suivre la compétition. Comme chacun sait, la Coupe du monde est un événement planétaire qui ne concerne pas seulement les pays qualifiés mais tous les amateurs de foot, d'où qu'ils viennent. Adrien, travailleur humanitaire au Tchad a recueilli les témoignages de deux Tchadiens pour melty.fr. Baba Lassou qui travaille dans la région du Sila dans l'est du pays témoigne de son amour pour le ballon rond : « J'adore le foot, j'y ai joué en semi-professionnel quand j'étais plus jeune et j'y joue encore tous les...
(RFI 30/05/14)
Le premier tour retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 de football se déroule du 30 mai au 1er juin 2014. Battus à l’aller, les équipes des Comores, du Congo et du Tchad doivent gagner pour se qualifier au deuxième tour. Madagascar, la Mauritanie et le Bénin doivent capitaliser sur leurs victoires d’il y a deux semaines. ►Ils y sont déjà ou presque Les Seychelles sont évidemment le premier pays qualifié pour le second tour, suite à la disqualification de la Gambie. Sauf incroyable coup de théâtre, le Mozambique, qui a écrasé le Soudan du Sud à l’aller (5-0), devrait également franchir l’obstacle. ►Ils y sont quasiment Avec une victoire 2-0 à Sao Tomé, le Bénin s’est...
(Alwihda 27/03/14)
N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne de Football Associé en partenariat avec la ligue de N’Djamena pour le Football ont organisé une formation de recyclage des arbitres et les assistants arbitres ce jeudi le 27 mars 2014 à l'ENAM. Cette formation qui durera trois jours, a pour but de rendre les arbitres performants et à la hauteur des championnats.
(Afrique Inside 07/03/14)
Une belle victoire, deux nuls encourageants et enfin deux défaites, les équipes africaines qualifiées pour le mondial brésilien n'ont pas connu le même sort hier soir. Amicales mais importantes, ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation de la Coupe du Monde de football. Cinq équipes représenteront l’Afrique lors de la grande messe du football mondial qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Les grosses cylindrées du continent qui ont traditionnellement bien des difficultés à franchir le second tour de la compétition, tenteront une nouvelle fois de faire bonne figure malgré des statistiques qui ne tournent pas...
(Le Parisien 28/02/14)
C’est un défi très exotique pour Emmanuel Tregoat (51 ans). L’entraîneur de la réserve du Paris FC (CFA 2) a été choisi par la Fédération tchadienne pour devenir le nouveau sélectionneur d’un pays où le football est en hibernation depuis trois ans. Tregoat était la semaine dernière à N’Djamena, la capitale tchadienne, et il devrait signer un contrat de dix-huit mois lundi. Sa première mission sera de restructurer l’Académie de Farcha, le centre de formation local, puis de préparer l’équipe nationale pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 au Maroc. En attendant son premier match officiel en mai, le nouveau patron du Tchad, 162e au classement Fifa, continuera d’officier sur le banc parisien. « C’est le...
(APA 24/02/14)
Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Comité Exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), réuni, vendredi, au Caire en Egypte s’est montré « solidaire » des 5 sélections africaines qualifiées pour le Mondial « Brésil 2014 » en appelant le continent à soutenir ses représentants. A l'issue d'une réunion tenue à son siège au Caire avec les représentants des fédérations nationales concernées, le Comité Exécutif de la CAF a appelé le continent africain à s'unir pour soutenir l'Algérie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Nigeria. «L'appel du Caire a été lancé pour l'Unité et le Soutien du continent africain aux équipes nationales de l'Algérie, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du Nigeria. « La...
(Pa-Lunion 17/02/14)
L’As Douanes a fait match nul (1-1) contre son adversaire guinéen, le Club industriel de Kamsar au stade de 28 septembre de Conakry ce vendredi 14 février 2014. Au cours du match retour de la coupe des confédérations, le but des visiteurs a surpris les Guinéens à la 50è minute sur un coup franc, une œuvre de Tawali Magnima. Les Guinéens sauvent l’honneur en égalisant à cinq minutes de la fin par Alkhaly Sylla. Su ce score, l’As Douanes élimine son adversaire, Cik, et va affronter le club égyptien Wadi Degla. Le club paramilitaire a battu au match aller son adversaire sur un score de 2 buts à 0.
(Alwihda 04/02/14)
Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne d’Athlétisme a annoncé officiellement l’organisation de la 11ème édition de semi-marathon de la paix qui se déroulera le samedi 15 février 2014, lors d’une conférence de presse animé par le staff de la fédération à la Maison des Médias du Tchad. Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. Selon le président de la Fédération Tchadienne d’Athlétisme Mme Hissein N’garo, le semi-marathon de cette année a reçu l’apport des partenaires comme Tigo-Tchad et le Fond...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Journal du Tchad 30/01/14)
Le tout premier match de l’équipe tchadienne aura lieu le 8 février prochain contre l’Union sportive de Douala au Cameroun. C’est le General de Division Mbaihomdenande Dionadji Alain, Coordonnateur du Comite de Soutien à l’Association Sportive du Lycee Adoum Dallah (As-lad) de Moundou qui a annoncé cette information lors d’un point de presse animé le 29 Janvier à la Maison des Médias du Tchad. «L’objectif de cette rencontre est de vous informer que l’Association sportive du Lycée Adoum Dallah de Moundou (ASLAD) a remporté la Coupe du Tchad 2013. Je rappelle que cette équipe a représenté la zone de développement du football N°5 qui regroupe le Logone occidental, le Logone oriental, le Moyen-Chari et le Mandou. A ce titre, elle...
(Journal du Tchad 27/01/14)
De manière générale le Tchad a occupé la 3ème place lors de cette 5ème édition internationale du TIVI- NDjam 2014 qui s’est tenue dans la capitale du pays de Toumaï. C’est le Cameroun qui vient en tête de la grande compétition organisée au Tchad, il y a quelques jours, avec huit médailles en Or, neuf en argent et cinq en bronze. La Roumanie présente à la compétition, pour la 1ère fois est arrivée sur la seconde marche avec trois médailles en Or et une en argent. Le Tchad, pays organisateur boucle le trio gagnant avec deux médailles en Or, trois en argent et neuf en bronze. Soit Neuf pays avec 81 judokas étaient au rendez-vous de N’Djaména. Il s’agit du...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(Autre média 16/01/14)
Un trail au cœur de la nature africaine. Contraction des mots "Trail" et "Reg", le TREG est une nouvelle conception du trail running qui mêle à la fois la performance physique et la nature brute des espaces désertiques. C’est dans cette optique que la TAO (Trail Africa Organization) met en place cette édition pilote du TREG Ennedi Trail au Tchad le 12 février 2014. Le TREG invitera ses participants à parcourir une boucle de 170km dans cette région encore peu connue du pays, où les paysages sont fabuleusement propices au running. La course se déroulera sans interruption (60 heures autorisées), en auto-suffisance et auto-navigation grâce à un GPS et un roadbook papier. Sur le tracé de la course, six points...
(APA 10/01/14)
L’international ivoirien Yaya Gnégnéri Touré a été élu, jeudi soir à Lagos au Nigéria, « ballon d’or africain » 2013, au cours d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football (CAF). Double lauréat en 2011 et 2012, le sociétaire de Manchester City se succède, ainsi, à lui-même. Pour la 3ème fois de suite, le milieu de terrain ivoirien, Yaya Gnégnéri Touré a été sacré « Ballon d'or » africain à l'issue de la cérémonie de récompense de la 22è édition des Glo CAF Awards, devançant le Nigérian John Obi Mikel et son capitaine de sélection, Didier Drogba, les deux autres nominés du tiercé final. Yaya Touré, 30 ans, grandissime favori, rejoint, avec ce sacre, le Camerounais Samuel Eto'o (2004,...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(Gabon Review 23/12/13)
Débuté le 9 décembre, la 8e Coupe de la Cemac a livré son verdict le 21 décembre 2013 avec la nette victoire de Stéphane Bounguendzas qui termine comme meilleur entraineur de cette compétition.3 buts à 0 face au Cameroun, 2 à 1 contre la Guinée Equatoriale et 2 à 0 face à la RCA, soit 7 buts marqués en 3 sorties, 1 seul but encaissé et, à la clé, un gardien, Stéphane Bitséki, qui se hisse au devant de la scène, et le vénérable Daniel Cousin qui termine meilleur buteur avec 4 réalisations.Le bilan est éloquent pour les Panthères du Gabon durant la campagne sous-régionale qui vient de s’achever.On ne manquera pas de signaler une meilleure attaque au titre des...
(Ogooue Infos 19/12/13)
Le groupe Errea est devenu officiellement ce mardi l’équipementier des clubs gabonais de première division, après la signature d’une convention entre les responsables de la ligue nationale de football (LINAF) et les représentants de cette entreprise italienne.Le groupe Errea a signé ce mardi avec la LINAF, pour deux ans, pour habiller les 14 équipes du National Foot.Cette convention entre les deux parties va permettre aux clubs évoluant en championnat d’élite de bénéficier ‘’d’une standardisation de leurs équipements. ‘’L’engagement que l’équipementier Errea va matérialiser dans un moment avec la ligue nationale de football doit être considéré comme la marche en avant de notre football qui continue de tracer le sillon du professionnalisme. Avec cette entrée d’une marque créée en 1988 et...
(Gabon Review 17/12/13)
Alors qu’on les annonçait forfait, les Bas-Oubangui ont battu l’équipe du Tchad par un score de un but à zéro.L’élimination de l’équipe nationale du Tchad est intervenue alors que l’on ne s’y attendait pas du tout.En cause, l’équipe de football de la RCA, son vainqueur, avait été déclarée absente par certains spectateurs du fait de son retard à la coupe de la Cemac, actuellement abritée par le Gabon.En effet, ce n’est que ce vendredi 13 décembre à 10h que les Fauves de Bas-Oubangui ont réussi à rallier la ville de Bitam après avoir passé la nuit à Kié Ossi, frontière entre Gabon et Cameroun, pour des raisons de protocole. Alors qu’on lui attribuait un forfait, elle est finalement venue participer...
(Gabon Review 14/12/13)
L’élimination de l’équipe nationale du Tchad est intervenue alors que l’on ne s’y attendait pas du tout, vu que l’équipe de football de la RCA, son vainqueur, avait été déclarée absente par certains spectateurs du fait de son retard à la coupe de la Cemac, actuellement abritée par le Gabon.En effet, ce n’est que ce vendredi 13 décembre à 10h que les Basu Bangui ont réussi à rallier la ville de Bitam après avoir passé la nuit à Kié Ossi, frontière entre Gabon et Cameroun, pour des raisons de protocole. Alors qu’on lui attribuait un forfait, elle est finalement venue participer au tournoi de la Cemac. Ce qui a nécessité le reclassement du programme par le comité d’organisation qui s’est...

Pages

(Journal du Tchad 04/12/13)
« La Plaine des Morts » revient en détail sur les abus massifs perpétrés sous l’ancien dictateur tchadien.Le gouvernement tchadien que dirigeait Hissène Habré fut responsable de nombreux assassinats politiques, de l’usage systématique de la torture, de milliers d’arrestations arbitraires et de la persécution ciblée visant certains groupes ethniques, a déclaré Human Rights Watch dans une nouvelle étude publiée le 3 décembre.Cet ouvrage de 714 pages, intitulé « La Plaine des Morts », se base sur treize années de recherches pour démontrer que Habré était personnellement impliqué dans les abus perpétrés lorsqu’il était au pouvoir de 1982 à 1990, essentiellement par le biais du contrôle étroit qu’il exerçait sur sa redoutée police politique, la Direction de la Documentation et de...
(Xinhua 28/11/13)
La cinquième édition de N'Djam Livres a été lancée mercredi dans la capitale tchadienne, avec des rencontres destinées aux réflexions et débats entre professionnels tchadiens et internationaux, africains et occidentaux, "pour comprendre les chemins tortueux des coopé rations nécessaires à assurer la promotion et la distribution d'un livre auprès du plus large public possible", selon Mme Evelyne Decors, ambassadeur de France au Tchad.Aux côtés des cinq éditeurs tchadiens, deux éditeurs français ont été invités ("L'Harmattan" et "Actes Sud"), trois autres d'Afrique ("Ifrikia"du Cameroun, "Classiques ivoiriens" de la Côte d'Ivoire et "Donnya" du Mali), ainsi que le distributeur africain "Afri-Livres". "Chaque éditeur est venu avec 25 kilogrammes de livres (soit une cinquantaine de livres). Pour les cinq éditeurs, on aura autour...
(Journal du Tchad 22/11/13)
C’est la ville de Bongor dans la région du Mayo Kebbi Est qui a eu l’honneur d’abriter la 2ème édition de la Semaine de la Renaissance.Plusieurs manifestations sont au programme de cette semaine, notamment, un Tournoi de Football, la remise de manuels scolaires à la Délégation Régionale de l’Education et au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC), la remise de dons à l’Hôpital régional de Bongor, un Jeu radiophonique avec de nombreux lots à gagner, une conférence-débat sur le thème : « Jeunesse et consolidation des acquis de la Renaissance » ainsi que la Projection d’un film sur le SIDA. Cette édition intervient il y a un an après la première étions qui a eu lieu à Moundou. Le...
(Journal du Tchad 22/11/13)
Deux jours de deuil national en mémoire de l’Archevêque de N’Djamena a été à l’origine de la motivation du programme.C’est à travers un communiqué de presse que le comité d’organisation de la 7ème édition du Festival NdjamVi, a informé le publique et les artistes, que pour les raisons du deuil national, le programme des activités dudit festival est modifié.Ainsi, il y aura ce vendredi 22 novembre à 9H00 un atelier de formation en administration et orientation culturelle à l’Espace Fest’Africa puis à 16h00, l’ouverture officielle à 15h30 à l’Espace Fest’Africa. Après cela, il y a un concert des groupes en compétition pour les prix Hip Hop, World musique et Musique arabophone à l’Espace Fest’Africa. La journée du Samedi 23 novembre,...
(Alwihda 20/11/13)
Les médecins ont-ils attendus près d'une semaine avant de demander son évacuation ?La procédure d’évacuation a-t-elle tardé et traîné de bureaux en bureaux compte-tenu de la lenteur de l'administration ? Les autorités ont-ils procédés à l'évacuation à la dernière minute pour ne pas provoquer un scandale ?N'DJAMENA (Tchad) - L'archevêque Monseigneur Mathias Ngartery Mayadi aurait-il été évacué trop tard ? C'est en tout cas ce que laisse penser le compte rendu de la Présidence de la République qui s'est chargée de son évacuation. En effet, l'archevêque souffrait depuis le 12 novembre d'un accident vasculaire cérébral. Ce n'est que hier, le 19 novembre que les autorités ont procédé à son évacuation vers la France, au cours de laquelle l'archevêque est décédé...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- La directrice générale l'Unesco Irina Bokova, a reçu lundi des mains du président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d'années, a-t-on appris auprès de l'Unesco. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l'Unesco, et fera l'objet de plusieurs cycles de conférences et d'expositions consacrées aux origines de l'humanité et à la recherche scientifique et historique. "C'est avec plaisir que nous offrons à l'Unesco la réplique du crâne de Toumaï, notre ancêtre commun, comme commun de l'humanité", a déclaré le président du Tchad. Pour sa part, la directrice générale de l'Unesco a...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- Le président tchadien Idriss Déby Itno a remis lundi à Paris une copie du crâne de Toumaï, le plus vieil ancêtre de l'humanité, à l'Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO). "C'est avec un grand plaisir que nous offrons la réplique du crâne de Toumaï à l'UNESCO, en tant que bien commun et ancêtre de l'humanité", a déclaré le chef de l'Etat tchadien au cours d'une cérémonie tenue en marge de la 37ème session de la Conférence générale de l'organisation onusienne qui se tient depuis une semaine à Paris, capitale française. Pour Mme Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO, la remise du crâne de Toumaï est le symbole de la volonté commune du...
(Tchadanthropus 12/11/13)
La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a reçu des mains du Président de la République du Tchad, M. Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, découvert en 2001, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d’années. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l’UNESCO, et fera l’objet de plusieurs cycles de conférences et d’expositions consacrées aux origines de l’humanité et à la recherche scientifique et historique. Le président Déby a montré son désarroi face à la crise financière que traverse l’UNESCO, et sa crainte que de nombreux pays ne puissent pas atteindre l’objectif du millénaire d’ici 2015. « En ce qui concerne le Tchad, nous avons...
(Journal du Tchad 07/11/13)
500 pages de contributions de différents auteurs de tous les continents, parmi lesquels beaucoup d’Africaines, sous la direction du Pr. Ndri Assie-Lumumba. Une idée du résumé de l'ouvrage. Ces contributions traitent d’un certain nombre de questions complexes qui sont centrales à l’analyse pertinentes et à la compréhension de l’interface du genre, de l’enseignement supérieur et de la production de connaissances, comme moyens d’actions, de revendication des droits humains et comme source d’une participation éclairée aux processus sociaux. Les contributeurs ont exploré les questions qui tournent autour du droit fondamental des femmes à l’enseignement supérieur et ont plaidé en faveur de l’importance que revêt l’accès des femmes à l’enseignement supérieur pour rompre le cycle de la pauvreté et de la misère...
(Journal du Tchad 05/11/13)
Il sera remis le 11 novembre prochain à la Directrice générale, Mme Irina Bokova, par le président tchadien Idriss Déby Itno. Durant la 37ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO qui s’est ouverte ce 5 novembre à Paris, un moulage du crâne de Toumaï, le plus vieil hominidé à ce jour, daté d’environ 7 millions d'années sera remis, à Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’organisation onusienne. La cérémonie de donation se tiendra le lundi 11 novembre prochain sous la houlette de Son Excellence M. Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad. Le moulage sera disposé sur une stèle en pierre taillée de la vallée de l’Homme en Dordogne, symbolisant l’immuabilité, rappelant les origines de l’humanité, et...
(Xinhua 04/11/13)
Le thème des assises de la capitale tchadienne est "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Des directeurs généraux et directeurs de programmes d'une vingtaine de télévisions publiques des pays d'Afrique francophone, réunis depuis mercredi dans la capitale tchadienne, planchent sur "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Selon Adamou Vamoulké, le directeur général de la Radiotélévision camerounaise (CRTV), qui dirige le Réseau de l'Audiovisuel Public d'Afrique Francophone (RAPAF), la rencontre de N'Djaména marque le point de départ d'une accélération des activités de son institution. "La conjugaison d'un fort engagement médiatique et d'un soutien politique aussi important conditionne le succès de l'action du RAPAF qui vise à promouvoir une coopération plus étroite entre radios...
(Journal du Tchad 24/10/13)
Josiane Djangyo et Leila Rangar sont les candidates qui concourent aux côtés d’autres africaines francophones pour être la plus belle.Qui sera la 1ere Miss Afrique Francophone UK?La réponse lors de la grande le 09 Novembre 2013 peut-on lire sur le site du principal organisateur de la compétition www.missafriquefrancophone.co.uk.Le concours se déroule dans la ville de Londres en Angleterre et met aux prises une vingtaine de filles venues de quasiment tous les pays francophone d’Afrique.Une soirée de gala dont le but est de célébrer la beauté de la femme africaine, promouvoir la culture africaine, le Tourisme et la vie en générale. Une compétition où le glamour rencontre le prestige et se transforme en soir phénoménale. Dans ce tourbillon de la beauté...
(Xinhua 18/10/13)
Il y aura 25 directeurs généraux des télévisions africaines et vingt-cinq directeurs de programmes à la Rencontre des réseaux africains de la presse audiovisuelle francophone (RAPAF), qui sera organisée la semaine prochaine dans la capitale tchadienne, a déclaré jeudi à Xinhua le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement tchadien, Hassan Sylla Bakari.M.Hassan Sylla Bakari qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec les responsables des organes de presse du Tchad, a demandé à tous les médias de son pays, publics et privés, à mettre de côté toutes leurs divergences et toutes leurs différences et à s'impliquer dans l'organisation de cet évènement que le Tchad accueillera pour la première fois."Il est important que la communauté des communicateurs se retrouvent autour du...
(Journal du Tchad 18/10/13)
L’élection a eu lieu lors de la rencontre des Présidents des Instances de régulation, membres du réseau qui s’est déroulé les 14 et 15 octobre 2013 à N’Djaména.Les Présidents des Instances de régulation, membres du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM) ont échangé sur le thème «Quelles gouvernances des instances de régulation des médias face aux défis de la démocratie et de la transition numérique?».Dans ce cadre, ils ont notamment insisté sur l’importance de l’indépendance des autorités de régulation des médias. A l’issue des travaux, ils ont adopté à l’unanimité la feuille de route 2014-2015 du REFRAM, qui a retenu trois thèmes majeurs de coopération: les médias de service public, la protection des mineurs et le traitement des plaintes...
(Alwihda 16/10/13)
Les rencontres professionnelles (Espacio Profesional) du Festival de cinéma africain de Cordoue ont démarré le mardi 15 octobre, en rassemblant des créateurs et des journalistes pour réfléchir sur la situation du secteur dans le continent.Ces journées de rencontres professionnelles, qui se dérouleront tous les matins jusqu’au vendredi 18 octobre, ont démarré aujourd’hui avec la présence d’Olivier Barlet, critique français de cinéma spécialisé dans les cinématographies africaines et directeur du magazine Africultures; William M’Baye, réalisateur sénégalais; Arya Lalloo, réalisatrice sud- africaine ; et le créateur algérien Lamine Ammar Khodja.Deux séances ont eu lieu au cours de cette première journée de débats.Dans la première séance, la publication Les cinémas d'Afrique dans les années 2000 a été présentée pour la première fois au...
(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+, des gens qui auraient fait de l'art sans le savoir", note-t-il avec ironie, "alors que ce sont des vrais artistes". Derrière lui, un imposant trône de l'artiste mozambicain contemporain Gonçalo Mabunda, confectionné uniquement de revolvers, Kalachnikov et autres munitions vestiges...
(Tchadanthropus 11/10/13)
Jeunes Tchad: Salut a tout le monde, Bonsoir Monsieur Souleyman A. merci d’être avec nous ce soir en direct du plateforme de Jeunes Tchad.Souleyman A.Cherif: Bonsoir à tous.Tout le ravissement est pour moi. Et merci pour l’invitation.Jeunes Tchad: M.Souleyman, vous avez dans votre livre imaginer le Tchad en 2026, N’djamena surtout, une ville moderne, une population éveiller vivant en paix, dans l’absolu harmonie. croyez-vous a cela un jour ?Souleyman A. Cherif: Je vois que vous l’avez bien lu. Cela m’honore. Si j’y crois ? oui, sans aucun doute. C’est d’ailleurs, la seule réalité sur laquelle je ne porte aucune réserve. Et je pense même qu’il s’agit pour moi, et pour tout tchadien d’une obligation sans condition de rêver de ce...
(Journal du Tchad 07/10/13)
Il présente lors de cette deuxième édition de la Quinzaine de la Mode et du design «Kelou Fashion» l’ensemble de ses créations Tchado Mode.Biographie et démarche artistique;Narcisse Love a commencé la couture à l’âge de huit ans. Enfant il dormait dans l’atelier de son père couturier. Tous les soirs avant de se coucher, il devait ranger les machines à coudre pour faire de la place pour son lit. Souvent, avant de ranger les machines, il les utilisait en cachette pour confectionner des vêtements pour ses amis. Au début, il faisait cela uniquement pour le plaisir de coudre, mais petit à petit, il se rendit compte que cela commençait à lui rapporter un peu d’argent. En 1999, son papa décède et...
(Journal du Tchad 30/09/13)
L’inauguration de l'exposition et du showroom aura lieu vendredi 4 octobre à18h, à l’IFT.Écrite avec un collectif de stylistes et couturiers, la Quinzaine de la mode Kelou Fashion en est à sa deuxième édition avec pour thématique Afro’urbain.Comme en octobre 2012, elle s’articulera autour de 4 événements principaux: Une exposition des créations des couturiers associée à un showroom ; un atelier/Workshop dirigé par Lorraine Jung du village des créateurs de Lyon le partenaire de l’Institut français du Tchad en France; un grand défilé inaugural sous forme d’un spectacle chorégraphié; des défilés tous les soirs à 18h00 consacrés à de jeunes professionnels émergeants. L’édition 2013 Afro’urbain prévoit l’invitation d’autres stylistes d’Afrique pour mieux encourager la circulation des créateurs au niveau du...
(Journal du Tchad 28/09/13)
La 2ème édition du Festiclac a été lancée le 23 septembre 2013 à Bongor dans la région du Mayo-Kebbi-Est par le ministre de la Culture.Toutes les dix maisons du Clac dont: Mao, ATI, Mongo, Am-Timan, Bongor, Gounou-Gaya, Kélo, Lai, Doba, et Koumbra étaient au rendez-vous de Bongor. La ville de la région du Guera a été à la hauteur en organisant cette manifestation qui non seulement a regroupé les artistes locaux mais aussi ceux venus d'autres régions du Tchad. Le grand public Bongorois a quant à lui pris d'assaut la maison de la Culture où est logé le Clac pour vivre l'événement. Ainsi, cette date restera un grand jour pour le monde de la culture tchadienne mais aussi pour la...

Pages

(RFI 25/09/17)
Au Tchad, Médard Laoukein, arrivé en troisième position à la présidentielle de 2016, est l'un des principaux opposants au président Idriss Déby Itno. Il est en détention depuis la mi-juillet et devrait bientôt être déféré devant des juges de Moundou, la deuxième ville du pays dont il était maire jusqu'à ce qu'il soit démis de ses fonctions pour « malversations économiques ». Le juge d'instruction a rendu, jeudi 21 septembre, une ordonnance qui le renvoie devant le tribunal correctionnel de Moundou, selon Me Athanase Mbaïgangnon, un de ses avocats et bâtonnier du barreau de ce pays.
(BBC 25/09/17)
Les citoyens tchadiens sont désormais interdits d'accès au territoire américain. Le Tchad figure depuis dimanche sur la liste noire des Etats-Unis Washington a étendu son décret migratoire à deux autres pays : la Corée du Nord et le Venezuela Ces trois pays sont accusés de manquements à la sécurité sur leurs voyageurs et un manque de coopération avec les Etats-Unis Les mesures de restriction sont différentes, selon les pays. Tous les citoyens de Corée du Nord et du Tchad sont interdits d'accès au territoire américain L'interdiction se limite à certains membres d'instances gouvernementales vénézuéliennes et à leur famille. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41386669
(La Voix de l'Amérique 22/09/17)
Plus 28 villages de la région tchadienne de Sila ont été touchés par cette épidémie faisant plusieurs victimes. Mais l’aide d’urgence n’arrive pas dans certaines localités touchées par cette maladie faute de l’inaccessibilité du coin. Le premier cas a été notifié en août dernier dans le district sanitaire de Koukou Angarana, un village situé proche de la frontière soudanaise. Aujourd’hui, une vingtaine de villages dans la région de Sila sont touchés par cette épidémie. D’autre cas ont été également signalés dans le district sanitaire du Salamat, une région voisine. Une situation que déplore MSF (Médecin Sans Frontière) Hollande qui œuvre aux côtés du gouvernement tchadien dans la zone de l’Est du Tchad. Rolland Kaya, chef de mission du MSF Hollande,...
(BBC 22/09/17)
On dénombre 312 cas dont 52 décès, selon le ministère de la Santé au Tchad. Mi-août, les autorités sanitaires avaient découvert dans l'est la présence du virus du choléra à la suite de deux cas de décès par diarrhée aiguë accompagnée de vomissements. Le seuil épidémique a été déclenché lundi 18 septembre par les autorités, qui affirment dans un communiqué avoir mis en place une cellule de crise pour circonscrire la maladie. Dans la région du Salamat, au sud de la région de Sila, 19 cas et deux décès ont été enregistrés, mais le ministère de la Santé affirme que la situation est sous contrôle. Le virus du choléra, qui peut tuer en quelques heures en l'absence de traitement, touche...
(RFI 21/09/17)
Le financement du G5 Sahel a été au cœur d’une réunion de haut niveau, lundi, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. Il s’agissait pour les chefs d’Etat concernés de parler d’une voix forte et unanime pour convaincre la communauté internationale de se mobiliser. Mais contrairement à ce qui avait été annoncé, les cinq chefs d’Etat du G5 Sahel n’étaient pas tous présents. Il manquait le président tchadien Idriss Deby. A l’origine, Idriss Deby n’avait pas prévu de se rendre à l’Assemblée générale de l’ONU, tout comme le président nigérien Issoufou. Des doutes planaient aussi pour le président mauritanien. Mais persuadé qu’il était important de montrer la mobilisation des cinq pays au plus haut niveau pour convaincre la communauté internationale...
(Le Monde 21/09/17)
Dans cette région à cheval sur quatre pays, la guerre contre le groupe terroriste est empêtrée dans des héritages historiques et économiques, décrypte le chercheur Christian Seignobos. Quatre armées et une Force multinationale mixte (FMM) des pays riverains du lac Tchad, comptant officiellement 7 500 hommes, sont engagées contre Boko Haram depuis 2016. Cette coalition a reçu le mandat d’en finir. La réalité de cette mobilisation autour du lac est difficile à cerner, entre les chiffres officiels actés et le terrain, où doivent être décomptés les « ghost soldiers » (soldats fantômes). La zone est vaste, plus de 25 000 km2 couverte de diverses formes de marécages, coupée d’eaux libres d’où émergent des milliers d’îles. Plus malaisée encore est l’évaluation...
(La Voix de l'Amérique 20/09/17)
Une troisième mission conjointe gouvernement-HCR séjourne à Bongor chef-lieu de la région du Moyo-Kebbi-Est. L'objectif est de réévaluer le nombre des réfugiés installés dans cette zone pour une éventuelle assistance. Plus de 2.800 personnes sont placés dans les familles d’accueil de quatre localités de la région: Guelendeng, Moulkou, Bongor et Pont Karol. De nationalités camerounaises et nigérianes, les habitants ont fui les exactions de Boko Haram de 2015. Les Centrafricains, quant à eux, se mettent à l’abri, suite à la guerre entre les séléka et anti-balaka de 2014. Après cette opération biométrique, les réfugiés doivent être regroupés sur un espace déjà délimité par les autorités locales situé à environ 20 kilomètres, à l’entrée nord de Bongor. "On peut s'assurer qu'un...
(RFI 19/09/17)
Une réunion sur le G5 Sahel s’est tenue lundi 18 septembre 2017 en marge de l'Assemblée générale de l’ONU, avec les présidents des cinq pays du groupe, mais avec aussi Emmanuel Macron, Alpha Condé, président en exercice de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, ou encore la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini et le secrétaire général de l’ONU António Guterres. Et finalement, un représentant américain était bien présent, un conseiller du Homeland Security, le département de Sécurité intérieure. Financement, articulation force G5 et forces de l'Onu, les débats ont porté sur des questions de fond.
(RFI 18/09/17)
En marge de l’Assemblée générale de l’ONU, une réunion spécifique aura lieu sur le G5 Sahel ce lundi 18 septembre après-midi à New York. Elle réunira les présidents des cinq pays du groupe, Emmanuel Macron, Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine, la chef de la diplomatie européenne et le secrétaire général de l’ONU. Une réunion de haut niveau pour inciter la communauté internationale à soutenir la force antiterroriste conjointe au moment où le déblocage...
(Jeune Afrique 16/09/17)
Plusieurs chefs d'État du G5 Sahel n'avaient pas prévu de se rendre à New-York pour l'Assemblée générale des Nations unies. Ils feront finalement le voyage pour assister à une réunion de haut niveau sur la mise en place de leur force conjointe. Explications. Après leur dernier sommet le 2 juillet, à Bamako, les chefs d’État du G5 Sahel se retrouveront lundi 18 septembre, à New-York, pour participer à une réunion de haut niveau sur leur projet de force conjointe en compagnie de leur homologue français Emmanuel Macron, d’Antonio Gutteres, le secrétaire général de l’ONU, d’Alpha Condé, le président en exercice de l’Union africaine (UA), et de Federica Mogherini, la chef de la diplomatie de l’Union européenne (UE). Ces derniers jours,...
(Le Point 15/09/17)
Actes de torture, détention d'activistes de la société civile, manifestations interdites : Amnesty International publie un rapport qui pointe le durcissement du régime d'Idriss Déby Itno. Un nouveau rapport d'Amnesty International dénonce l'intensification de la répression des droits à la liberté d'expression, de réunion et d'association faite par les autorités du Tchad. Ce que conteste vigoureusement le gouvernement. Basé sur plus de 80 entretiens et de nombreuses vidéos, un rapport d'Amnesty International rendu public le 13 septembre recense des informations sur plus d'une centaine de cas de répressions, parfois brutales, des défenseurs des droits humains, des membres de mouvements citoyens, des syndicalistes...
(RFI 15/09/17)
Le Tchad « entre récession et répression », c'est le titre d'un rapport publié ce jeudi par Amnesty International. L'ONG met en lumière le coût payé par les dissidents tchadiens, ces deux dernières années en particulier : interdiction de manifester, harcèlement, agression physique. Selon l'organisation, depuis 2016 - année de la réélection du président Deby - les autorités ont accentué leur répression, et ce par toute sorte de moyens. Amnesty International parle de « tactique répressive » mise en place par les autorités tchadiennes d'abord via un arsenal juridique redoutable. Pour la seule année 2016, Amnesty a compté au moins 12 décrets interdisant des manifestations. Des décrets qui s'appuient sur des textes « archaïques », selon l'organisation, qui imposent une...
(RFI 15/09/17)
Le Tchad « entre récession et répression », c'est le titre d'un rapport publié ce jeudi par Amnesty International. L'ONG met en lumière le coût payé par les dissidents tchadiens, ces deux dernières années en particulier : interdiction de manifester, harcèlement, agression physique. Selon l'organisation, depuis 2016 - année de la réélection du président Deby - les autorités ont accentué leur répression, et ce par toute sorte de moyens. Amnesty International parle de « tactique répressive » mise en place par les autorités tchadiennes d'abord via un arsenal juridique redoutable. Pour la seule année 2016, Amnesty a compté au moins 12 décrets interdisant des manifestations. Des décrets qui s'appuient sur des textes « archaïques », selon l'organisation, qui imposent une...
(RFI 15/09/17)
La réunion du Comité de défense et de sécurité du G5 a débuté à Bamako et s'est terminée jeudi à Sévaré (centre) au quartier général de la force conjointe, composée des armées du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et de la Mauritanie. Tous les chefs d'état-major des pays membres du G5 et le patron de la force française Barkhane ont participé aux travaux. La réunion du Comité de défense et de sécurité (CDS) était estampillée « secret militaire », mais on sait avec précision qu'au moins trois sujets ont été au centre des discussions. Il y a la planification des opérations futures...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Les cinq présidents du G5 Sahel tiendront une réunion de haut niveau avec Emmanuel Macron le 18 septembre, à New-York, en marge de l'assemblée générale des Nations unies. Objectif : résoudre le casse-tête du financement de leur force conjointe. Ils avaient convenu de se revoir rapidement à l’issue de leur dernier sommet, à Bamako, le 2 juillet dernier, pour faire un nouveau point sur la mise en place de la force conjointe du G5 Sahel. Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie), Mahamadou Issoufou (Niger), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso) et Idriss Déby Itno (Tchad) retrouveront leur homologue français Emmanuel Macron lundi 18 septembre, à New-York, pour évoquer l’opérationnalisation de cette force commune, qui devrait compter à terme...
(Le Monde 14/09/17)
L’ONG déplore une dégradation des droits humains depuis la réélection contestée d’Idriss Déby Itno, en 2016, et demande aux Occidentaux de ne pas fermer les yeux. Alors qu’Idriss Déby Itno vient de se voir conforté par les promesses d’aide des bailleurs de fonds étrangers, Amnesty International dresse un nouveau bilan sévère de la situation des droits humains au Tchad. Dans le rapport d’une cinquantaine de pages, présenté jeudi 14 septembre à N’Djamena, l’ONG déplore une dégradation notable à partir de 2015 puis avec la réélection contestée de M. Déby pour un cinquième mandat, en avril 2016.
(Le Point 14/09/17)
Le Tchad a levé plus de 20 milliards de dollars de promesses pour un Plan national de développement pour la mise en oeuvre duquel la société civile a des doutes. Trois fois plus. C'est ce que le gouvernement tchadien estime avoir obtenu à l'issue de la table ronde organisée à Paris. Le pays avait requis plus de 7 milliards de dollars pour financer son PND 2017-2021. Il aura finalement obtenu une intention d'investissement de l'ordre de 20 milliards de dollars. Que cache cette forte générosité des bailleurs de fonds ? Existe-t-il un deal pour mettre en œuvre un agenda international en matière de politique migratoire et de lutte contre le terrorisme, terrain sur lequel le président Idriss Déby Itno est...
(Le Monde 13/09/17)
Analyse. Le spectre d’un effondrement du Tchad a eu raison des réticences à venir de nouveau en aide à un pays qui, jusqu’à présent, n’a jamais mis en œuvre les politiques promises et dont la mauvaise gouvernance comme la violation des droits humains sont notoires. En février, les élections législatives ont été reportées sine die. Mais, en pleine crise migratoire, le président Idriss Déby Itno, dont l’armée se bat pour maintenir la paix au Sahel et repousser Boko Haram dans la région du lac Tchad, est devenu un allié incontournable. Il vient d’en être récompensé. le troisième pays le plus pauvre du monde s’enfonce dans la crise Vendredi 8 septembre, les principaux bailleurs de fonds se sont engagés à financer...
(RFI 13/09/17)
Ibrahim Boubacar Keïta a reçu lundi 11 septembre à Bamako son homologue mauritanien. Il se trouvait mardi au Tchad avant de se rendre ce mercredi au Niger. Au menu des discussions de cette mini-tournée régionale : la coopération entre les pays membres du G5 Sahel, avant l'Assemblée générale des Nations unies dans quelques jours. L'idée de ces rencontres bilatérales, c'est de faire le point sur les contributions de chacun des pays, sur leurs besoins aussi, et sur leur positionnement plus général, pour pouvoir parler d'une même voix à New York la semaine prochaine lors l'assemblée générale de l'ONU. Une Assemblée générale à laquelle certains présidents ne participeront pas.
(Le Monde 12/09/17)
Août 2017 : N’Djamena ferme son ambassade à Doha après seulement sept ans de présence. Au prétexte d’une « tentative de déstabilisation » de l’émirat du Golfe, décrypte notre chroniqueur Benjamin Augé. Le communiqué tchadien du ministre des affaires étrangères daté du 23 août ne laisse aucune place au dialogue. Le président Idriss Déby ferme son ambassade au Qatar, pays où il avait pourtant fait le choix d’ouvrir une représentation en 2010. Les diplomates qataris à N’Djamena ont été également invités à quitter le sol tchadien sous dix jours. L’ambassadeur tchadien avait déjà été rappelé à N’Djamena dès les premiers jours de la crise qui secoue la péninsule Arabique depuis le mois de juin.

Pages