Mardi 19 Septembre 2017

Tchad

(Xinhua 04/09/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- "Le Qatar veut mettre à mal la paix et la stabilité du Tchad, non seulement en soutenant des mercenaires, mais aussi des terroristes", a déclaré vendredi le président tchadien Idriss Déby Itno. "Nous le savons très bien, tout le monde le sait, les grandes puissances le savent. Ce qui se passe aujourd'hui dans le Sahel, c'est la main de Qatar. Personne n'arrive à dire : Qatar, vous êtes en train de faire ça!", a ajouté le chef de l'Etat tchadien qui s'exprimait en marge d'une audience avec les leaders de son pays, venus lui présenter leurs vœux pour la fête musulmane de la Tabaski. "Terroristes ou mercenaires, c'est la logique qui nourrit aujourd'hui le Qatar pour déstabiliser...
(APA 04/09/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’intermédiation bancaire, dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), demeure insuffisante en dépit de la progression continue des crédits à l’économie, ces derniers restant relativement faibles en comparaison aux pays émergents ou développés, selon Jacques Landry Bikaï et Moustapha Mbohou Mama, respectivement chef de service de l'analyse et de la modélisation des économies à la direction de la recherche, et chef de service du suivi et analyse du système financier à la direction du crédit, des marchés des capitaux et du contrôle bancaire à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). En 2016, le ratio des crédits bancaires au secteur privé non financier sur le produit intérieur brut (PIB), qui...
(Le Monde 04/09/17)
Les soignants font face à des cas de conscience, à l’insécurité et aux pressions des autorités dans toute la zone d’action de la secte djihadiste, expose notre chroniqueur. Faut-il soigner sans état d’âme un élément de la secte djihadiste nigériane Boko Haram blessé au combat ? Le personnel soignant doit-il en référer, avant de lui prodiguer des soins, à l’autorité administrative ou militaire ? Peut-on demander à un médecin ou à un infirmier de dénoncer aux forces de l’ordre tout patient soupçonné d’appartenir à Boko Haram ? Abordées dans le confort d’Abuja, N’Djamena, Niamey, Yaoundé ou Paris, ces interrogations paraissent purement théoriques, voire philosophiques. Et pourtant, au sud-est du Nigeria, à l’est du Niger, au nord Cameroun et dans le...
(RFI 02/09/17)
Au Tchad, le président Idriss Déby dénonce l'immobilisme de la communauté internationale face « aux actions de déstabilisation de la bande sahélienne » par l'Etat du Qatar. Le président tchadien a rompu ses relations diplomatiques avec Doha, la semaine dernière. En recevant les vœux de la communauté musulmane à l'occasion de la Tabaski, vendredi 1er septembre, Idriss Déby s’est montré déterminé à combattre le terrorisme.
(Xinhua 31/08/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- A une dizaine de jours de la conférence de Paris pour la mobilisation des fonds pour le financement de son prochain plan national de développement, le gouvernement tchadien fait face à une fronde de l'opposition et d'une partie de la société civile qui réclame un dialogue national inclusif. Du 6 au 8 septembre prochain, dans la capitale française, le gouvernement tchadien tentera de convaincre la communauté des bailleurs de fonds de lui accorder au moins 2.081 milliards Francs CFA pour financer son plan national de développement (PND) 2017-2021. Ce montant représente 38% du coût global de cet ambitieux plan quinquennal, estimé à un peu plus de 5.538 milliards de Francs CFA. L'autre partie du gap prévisionnel (1.629...
(Le Monde 31/08/17)
D’ex-combattants de la secte djihadiste racontent leur engagement. Si certains confient leur honte, la plupart ne réalisent pas l’ampleur du désastre auquel ils ont contribué. Baba Gana, 32 ans, dresse un bilan sévère de ses années Boko Haram. « J’ai plus appris à tuer qu’à lire le Coran », dit-il, reconnaissant avoir rejoint les rangs djihadistes par appât du gain. Il y a trois ans, des combattants de la secte ont attaqué le camion de ce transporteur, originaire d’une petite ville nigériane frontalière du Niger. Il a suivi son véhicule confisqué et a fini par s’enrôler, séduit par les promesses d’argent. « Au début, je touchais 35 000 nairas (82 euros au cours actuel) par semaine », précise-t-il, regard sombre...
(Agence Ecofin 31/08/17)
(Agence Ecofin) - Dans une note d'étude et d'analyse publiée dans la dernière "Lettre de recherche" de la BEAC, Mahamat Abbas Tolli, le gouverneur de l'institution, a fourni des indicateurs desquels, il ressort que le taux de couverture extérieure du FCFA zone CEMAC, restera dans une moyenne de 60% entre 2017 et 2020, contre près de 81% entre 2014 et 2017. Cette situation est à mettre en corrélation avec les estimations de réserves de change, qui oscilleront dans une moyenne de 3000 milliards de FCFA (5,4 milliards $) sur la période, contre une médiane de 6631,4 milliards de FCFA sur la période 2014 à 2017. De ces deux indicateurs, il ressort que le spectre d'une dévaluation de la monnaie est...
(La Tribune 31/08/17)
Les dépenses publiques au sein de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 4.000 milliards de Fcfa en moins de trois ans. Un choc violent imputé à l’effondrement des prix du baril de pétrole sur le marché mondial. Mais d’autres motifs sont avancés pour expliquer cette baisse drastique du train de vie des Etats de la sous-région. La chute est vertigineuse. En l'espace de trois ans, de 2014 à 2017, les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4.000 milliards de Francs CFA. C'est une annonce de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). La Banque impute la réduction drastique des...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...
(Le Monde 30/08/17)
Editorial. Le mini-sommet entre des dirigeants européens et leurs pairs venus de l’Afrique sahélienne, qui s’est tenu à Paris le 28 août, montre que progressivement se met en place une politique européenne sahélienne à dimensions multiples. Le mini-sommet qui a regroupé, lundi 28 août à Paris, quelques dirigeants européens et leurs pairs venus de l’Afrique sahélienne est un symbole. L’Europe se préoccupe du Sahel. L’Union européenne désigne l’une de ses toutes premières priorités stratégiques. L’initiative en revient largement à la France – François Hollande d’abord, puis Emmanuel Macron.
(APA 30/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4000 milliards de francs CFA au cours de la période triennale 2014-2017, a appris mercredi APA auprès de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). En clair, ces dépenses sont passées de 7000 milliards de francs CFA en 2014 pour se stabiliser à 3000 milliards de francs CFA en 2017, soit une chute vertigineuse de 4000 milliards de francs CFA en l’espace de trois ans. Cette réduction drastique des dépenses publiques est la conséquence des mesures d’ajustements budgétaires implémentées au sein des États ou édictées par la BEAC depuis le déclenchement de...
(AFP 29/08/17)
Au Tchad, les réfugiés africains rêvent surtout d'un retour au pays plus qu'ils ne regardent vers l'Europe, contrairement au Niger voisin, alors que la France a envisagé d'identifier les migrants et réfugiés "dès le territoire africain" lors d'un sommet avec ces deux pays lundi à Paris. "Il faut se détacher des visions simplistes. Ce sont des gens qui veulent rentrer chez eux", explique Mbili Ambaoumba, représentant du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) au Tchad. Le Tchad accueille environ 400.000 réfugiés, la plupart chassés par la guerre ou les attaques: 300.000 Soudanais dans l'est, 70.000 Centrafricains dans le sud et 8.000 Nigérians fuyant la secte jihadiste Boko Haram autour du lac Tchad, dans l'ouest. Dans la région du lac...
(AFP 29/08/17)
Les présidents tchadien et nigérien Idriss Deby Itno et Mahamadou Issoufou ont insisté lundi sur la nécessité du développement pour lutter contre la crise migratoire et souhaité davantage de financements de leurs partenaires européens. "Le problème fondamental restera toujours le développement (...), il faut des ressources", a martelé M. Deby à l'issue d'un mini-sommet sur la crise migratoire à Paris ayant réuni les dirigeants tchadien, nigérien, libyen, français, italien, allemand, espagnol et l'UE. "On est habitué à des annonces de nos partenaires depuis des années. Nous voulons des choses concrètes"...
(AFP 29/08/17)
Identifier les réfugiés "dès le territoire africain": les Européens ont lancé une proposition peu détaillée lundi à Paris à l'issue d'un sommet sur la crise migratoire, face à des chefs d'Etat africains réclamant davantage de financements. L'idée, poussée par le président français Emmanuel Macron, est de lancer la procédure d'asile en Afrique, "dans des zones identifiées, pleinement sûres, au Niger et au Tchad, sous supervision du HCR" (Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés). Une feuille de route a été adoptée à l'issue de ce sommet en reprenant cette idée de réinstallation, mais chaque pays...
(Le Monde 29/08/17)
Face aux dirigeants tchadien, nigérien et libyen, hostiles à la création de « hotspots » d’enregistrement sur leur territoire, le président français a préféré parler de « missions de protection ». La question migratoire est un défi commun. « Nous devons agir tous ensemble, les pays d’origine en passant par les pays de transit en premier chef la Libye, pour mener une action efficace, c’est un défi aussi bien pour l’Union africaine que pour l’Union européenne », a souligné le président français Emmanuel Macron, lundi 28 août, en conclusion du mini-sommet des chefs d’État ou de gouvernements européens et africains qu’il avait convoqué à l’Elysée. La rencontre franco-germano-italo- espagnole avec la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre espagnol Mariano...
(APA 29/08/17)
Les chefs d’Etat du Niger Mahamadou Issoufou et Idriss Déby Itno du Tchad ont insisté lundi à Paris, au cours d’un sommet sur la crise de la migration vers l’Europe, sur l’urgence de financer le développement des pays frappés par ce fléau. Pour le président tchadien, « le développement restera toujours le problème fondamental. Nous voulons des choses concrètes, on est habitués à des annonces de nos partenaires », a déclaré le président tchadien. Lui emboitant le pas, le président Issoufou a lui aussi abondé dans le même sens, plaidant pour le développement comme solution à long terme de cette crise migratoire. Il a fait remarquer à ce propos que les mesures répressives du phénomène de la migration ne suffisent...
(Agence Ecofin 29/08/17)
L'Etat tchadien organise les 7 et 8 septembre prochains à Paris, une table ronde des bailleurs de fonds en vue de mobiliser des financements pour son Programme national de développement (PND) pour la période 2017-2021. Les financements globaux nécessaires à la mise en œuvre du PND 2017-2021 sont évalués à 5538,23 milliards FCFA (environ 10 milliards $). Dont 618 milliards FCFA attendus de l’Etat tchadien, soit 11% du cout global. Et 1208 milliards FCFA (environ environ 2,2 milliards $) sur financement extérieur déjà acquis, soit 22% du cout global. Il en résulte donc un gap prévisionnel 3710,88 milliards FCFA (environ 6,74 milliards $) à rechercher lors de cette table ronde à Paris. Ceci, à raison de 1629,4 milliards FCFA (environ...
(APA 29/08/17)
Le Tchad organise du 6 au 8 septembre une table ronde à Paris pour obtenir des bailleurs de fonds un financement de son Plan national de développement (PND) dont le coût global est estimé à 10 milliards de dollars. Avant la tenue de cette rencontre, le gouvernement a annoncé ce lundi que le gap recherché est de 3.710,88 milliards FCFA. Selon le document du plan national de développement (PND) qui s’étale sur une durée de 5 ans, son objectif est de permettre au Tchad d’amorcer son émergence, à travers le renforcement de l’unité nationale, de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit, le développement d’une économie diversifiée et compétitive et l’amélioration de la qualité de vie de la population...
(RFI 29/08/17)
Les deux côtés de la Méditerranée réunis à Paris pour parler migrations. Un mini-sommet à l'Elysée a rassemblé dirigeants européens – français, italien, espagnol, allemand – et dirigeants africains – nigérien, tchadien et libyen. L'idée est de mettre en place une feuille de route sur la question des migrations, alors que 140 000 personnes ont perdu la vie en Méditerranée depuis 2014. Il s'agit aussi de s'atteler aux différentes étapes de cette migration, des pays de départ à ceux de passage jusqu'aux pays de destination. Emmanuel Macron a évoqué un plan d'action en trois points. ► Premier point : lutter contre les réseaux de passeurs. A ce sujet, Emmanuel Macron a précisé que la France avec l’Europe allaient renforcer leur...
(Agence Ecofin 29/08/17)
(Agence Ecofin) - C’est l’essentiel de ce qu’il faut retenir du mini sommet organisé hier par la Présidence française. En présence des premières autorités allemande et italienne, Emmanuel Macron a fait part de sa volonté de mieux contrôler les flux migratoires venant de l’Afrique. Une résolution qui passera, selon lui, par le traitement des dossiers de demande d’asile déjà sur le territoire africain (Niger et Tchad). « L’idée est d’identifier des zones sûres au Niger et au Tchad sous la supervision du Hcr» pour le traitement des dossiers d’asile et « pouvoir offrir cet asile en commençant la procédure dès le territoire africain», explique le président français qui a pris le soin d’esquiver le terme décrié de « hotspot »...

Pages

(Jeune Afrique 05/08/17)
La présence de Boko Haram dans la zone a plongé les habitants de la région du bassin du Lac Tchad dans une grande insécurité, beaucoup font le choix de l'exil ailleurs dans leur pays ou dans un pays voisin. Jeune Afrique fait le point sur une situation qui n'a de cesse d'évoluer. Depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009, la situation sécuritaire dans la région du bassin du Lac Tchad tend à s’aggraver et nombreux sont les habitants contraints de fuir. Le nombre de personnes déplacées dans la région s’élève aujourd’hui à plus de deux millions d’individus. D’autres, déplacées depuis longtemps, reviennent, notamment du Cameroun. Une situation que Volker Türk, haut-commissaire assistant du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) en charge...
(APA 03/08/17)
33 dossiers incluant des cas d’assassinat, meurtre, association de malfaiteurs, viol d’infanticide, vol à main armée ainsi qu’une affaire pour détournement de derniers publics, sont inscrits au rôle de la cour criminelle d’Abéché, la capitale de l’Est du Tchad, dont les audiences ont démarré, mercredi La cour d’appel d’Abéché, chef-lieu de la région du Ouaddaï, à l’Est du Tchad, tient sa première session criminelle de l’année grâce à l’appui financier du Programme d’appui à la justice au Tchad (PRAJUST). Le procureur Général, près la cour d’appel d’Abéché, Namia Fulgent, s’est félicité de cet appui financier, rappelant que depuis 2015, les sessions ordinaires des cours criminelles n’ont pas eu lieu surtout dans les provinces. M. Namia Fulgent reconnait qu’il est nécessaire...
(France TV Info 03/08/17)
Alors que les chances de limiter le réchauffement de la planète à + 2°C, objectif fixé par la COP21 de Paris, sont pratiquement inexistantes selon des scientifiques américains, il apparaît quasi certain à des climatologues allemands qu'une forte hausse de la température, loin d'assécher la bande du Sahel déjà envahie par le désert, va provoquer dans la zone des arrivées d'eau massives. A rebours de l'idée généralement admise et d'autres théories sur la stérilité grandissante du Sahel, frontière entre le sud du Sahara et la savane sur toute la largeur du continent africain, des chercheurs du PIK (Potsdam Institute for Climate Impact Research) affirment, projections à l'appui, que le climat de cette vaste zone de 5 millions de km² va...
(AFP 02/08/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, ont affirmé mardi à Bamako l'engagement de leurs deux pays à élargir le soutien à la création d'une force anti-jihadiste du G5 Sahel. La ministre française a achevé mardi au Mali une tournée entamée au Tchad, en passant par le Niger, pour une visite avec son homologue allemande de trois des pays du G5 Sahel, qui comprend également le Burkina Faso et la Mauritanie. Les deux ministres européennes ont été reçues par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et ont eu des entretiens tripartites avec le ministre malien de la Défense Tiéna Coulibaly. Au cours de leurs entretiens avec M. Keïta, "il...
(La Voix de l'Amérique 02/08/17)
Dans l'est du Tchad, les habitants de la sous-préfecture de Hadjer Hadid, dans la région du Ouaddaï, n’ont pas accès à l'eau potable. La population s’approvisionne avec des puits creusés dans le lit du Ouaddi en provenance du Soudan. Cela pose des risques sanitaires. Estimée à 50.000 habitants environ pour une superficie de plus de 1000 km2, la population de la sous-préfecture de Hajer Hadid, a pour souci majeur l’eau. Les châteaux d’eau, construits par le gouvernement en 2011, sont tombés en panne un an après. Entre-temps, les ONG ne fournissent plus d’eau. Pour leur survie, les habitants ont recours à l’eau des puits creusés sur le lit du Ouaddi Hamra, situé à 2 km de la ville par certains...
(MondAfrique 02/08/17)
Les mesures prises en France pour lutter contre l’immigration illégale constituent un inventaire à la Prévert qui transpire le souffre et la peur. Depuis une décennie, il y eût pêle-mêle – et pour ne citer que les plus polémiques- la création du Ministère de l’immigration et l’identité nationale sous Sarkozy, les aides au retour vers les pays de l’Est qui aidaient surtout à revenir vers l’hexagone, la réforme contestée du droit d’asile en 2015… La dernière proposition en date a marqué les esprits par son audace poussée à l’extrême. La semaine dernière, en parallèle de « son » sommet sur la Libye, Emmanuel Macron a annoncé la création au cours de l’été de hotspots (ou centres avancés) de traitement des...
(AFP 01/08/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, a affirmé lundi à Niamey que la force des pays du G5 Sahel "trouvera la solution aux problèmes" des attaques jihadistes récurrentes dans la région et bénéficiera du soutien de l'opération française Barkhane. "Nous sommes convaincus que c'est la force conjointe du G5 Sahel qui trouvera la solution aux problèmes (des attaques jihadistes) de la région", a souligné Mme Parly, qui a visité le nouveau Poste de commandement (PC) de la force que sont en train de mettre sur pied les Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie, dans une des plus grandes casernes de Niamey. Florence Parly qui venait du Tchad a effectué cette visite avec son homologue allemande Ursula von der...
(RFI 01/08/17)
La ministre française des Armées et son homologue de la Défense allemande sont au Mali ce 1er août. Le cœur des discussions va tourner autour de la nouvelle force du G5 Sahel. Sa mise en place se poursuit à petits pas. La force conjointe du G5 Sahel n'en est encore qu'à ses balbutiements. Le poste de commandement principal qui sera basé à Sévaré, au centre du Mali, sera inauguré à la fin du mois d'août. Deux autres postes similaires doivent encore être créés, chacun sur l'un des fuseaux dans lesquels évolueront les militaires. Pour l'instant, ce sont les procédures, l'harmonisation des modes de communications, les modalités pratiques du fonctionnement inter-armée qui sont en train d'être mises à plat. « Il...
(RFI 01/08/17)
La France envisage de créer des centres d’enregistrement pour les demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. Pour l’Élysée, il s’agit d’empêcher les demandeurs d’asile de prendre des « risques inconsidérés » en Libye et en mer Méditerranée. Il ne s’agit pas de « limiter le flux » des réfugiés qui débarquent en France, précise-t-on, toujours de source officielle. A l’Élysée, on parle de « postes avancés » de l’Ofpra, l’Office français de protection des réfugiés, pour faire le tri entre réfugiés politiques et migrants économiques. Ce serait là, dans ces missions, avant même qu’ils ne quittent le continent africain, que les uns pourraient déposer une demande d’asile en France, et les autres, se faire expliquer pourquoi il faut faire...
(RFI 01/08/17)
Le président de la République française, Emmanuel Macron, a reçu en audience, lundi 31 juillet, la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. L’occasion de revenir avec elle sur des dossiers comme la force G5 Sahel, la Centrafrique, le développement et la lutte antiterroriste. RFI : Vous venez de rencontrer le président Emmanuel Macron et vous avez abordé notamment la question des nombreuses crises africaines. Vous aviez rencontré récemment les chefs d’Etat sahéliens à Abidjan. Qu’est-ce qui va être fait pour rendre le G5 opérationnel ? Qui va mettre l’argent sur la table ? Michaëlle Jean: C’est ça l’enjeu en fait. C’est que l’Union européenne amène une contribution, mais nous savions très bien que cette contribution ne serait pas suffisante...
(AFP 31/07/17)
La ministre française des Armées Florence Parly a commencé lundi à N'Djamena à "faire le point" avec trois des partenaires africains de la France (Tchad, Niger, Mali) sur la mise en place de la force anti-jihadistes au Sahel appuyée par Paris. "Je vais rencontrer le président nigérien et je vais visiter nos forces à Gao avec le président Ibrahim Boubacar Keita. C'est un moment très important puisque la force G5 Sahel se met en place", a-t-elle déclaré après une première rencontre avec le président tchadien Idriss Déby Itno. Les dirigeants des pays du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso, Mauritanie), aiguillonnés par le président français Emmanuel Macron, ont acté le 2 juillet à Bamako la constitution de cette force...
(AFP 31/07/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, a commencé dimanche une tournée africaine au Tchad où elle assuré les militaires français engagés dans l'opération anti-jihadiste Barkhane qu'ils auront "les moyens nécessaires à l'exécution" de leur mission. "Vous pouvez compter sur ma détermination pour que vous disposiez des moyens nécessaires à l'exécution de votre mission", a-t-elle déclaré devant le commandant de l'opération Barkhane établi à N'Djamena pour lutter contre les jihadistes en soutien avec les pays de la bande sahélo-saharienne. "C'est mon combat, il est moins risqué que le vôtre, bien sûr, mais je veux vous le dire, car vous avez sans doute eu écho de récents débats parisiens"...
(AFP 31/07/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, est arrivée dimanche au Tchad, avant de se rendre au Niger et au Mali dans le cadre d'un déplacement de deux jours dans le Sahel où elle rencontrera aussi les militaires engagés dans l'opération Barkhane. "Le commandant de la force Barkhane accueille la ministre des armées Florence Parly sur la base de N'Djaména au Tchad", selon un tweet de l'état-major des armées (EMA). Mme Parly s'entretiendra notamment au Tchad avec le président Idriss Déby, au Niger avec le président Mahamadou Issoufou et au Mali avec le président Ibrahim Boubacar Keïta, selon un communiqué du ministère. La ministre effectuera une partie de ce déplacement conjointement avec son homologue allemande, Ursula von der Leyen Mme...
(RFI 31/07/17)
Au Tchad, l'ancien maire de la ville de Moundou, en détention depuis deux semaines, se trouve dans un état inquiétant. Laokein Médard, figure de l'opposition tchadienne et ex-candidat à la présidentielle, a été destitué en juin dernier par le Conseil municipal de la grande ville du sud du pays. Il est poursuivi pour détournement de biens et retenu à la maison d'arrêt de Moundou. Après lui avoir rendu visite, son épouse, Gisèle Laokein, s'alarme de son état de santé qui s'est détérioré ces derniers jours. Elle demande son évacuation vers un pays étranger afin qu'il y soit soigné. La situation s’est aggravée depuis trois jours. J’ai pris sa température, il avait 40,7° et sa tension est à 13-9. Je lui...
(La Voix de l'Amérique 31/07/17)
Un afflux massif de personnes en provenance de la République du Niger est signalé depuis la fin de la semaine dernière, dans la région du Lac, située dans l’ouest du Tchad. Selon la CNARR (Commission nationale d'accueil et de réinsertion des réfugiés et des rapatriés) basée à Baga Sola, 1.337 ménages totalisant environ 6.685 personnes ont été déjà enregistrés et installés sur un site nommé Dar al Kheir (terre de providence), près de Dar es Salam, le camp des réfugiés nigérians. Ces nouveaux arrivants ont déclaré qu'ils venaient des villages de Kidjindi, Ankadndougoune et Tchortchouri, dans la zone de Guiguimi, elle-même située dans la région de Diffa, au sud-est du Niger. « Le Tchad compte inclure les réfugiés dans le...
(APA 29/07/17)
Des Tchadiens vivants au Niger depuis des décennies ont regagné leur pays jeudi soir, selon le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Depuis la fin de la semaine dernière, la région du Lac, dans l’ouest du Tchad, a vu l'arrivée massive de personnes en provenance du Niger. Le HCR a été alerté par la Commission nationale d'accueil et de réinsertion des réfugiés et des rapatriés (CNARR) et a pris des dispositions pour installer les nouveaux retournés dans le camp que les Tchadiens ont dénommé Dar al Kheir (terre de providence), situé près de Dar es Salam, le camp des réfugiés nigérians. Selon le HCR, les nouveaux arrivants ont déclaré qu'ils venaient des villages de Kidjindi, Ankadndougoune et Tchortchouri,...
(Afrique Actualité 29/07/17)
L'arrestation de 10 présumés mercenaires tchadiens est source de tensions entre la Présidence centrafricaine et l'assemblée nationale. Depuis plus d'une semaine, Bangui est sur le qui-vive à cause des rumeurs d'un probable coup d'Etat. Les autorités centrafricaines annoncent régulièrement l'arrestation de présumés mercenaires dans la capitale. Vendredi dernier au cours d'un point de presse, le mouvement des «Touaderateurs» partisans du président centrafricain Faustin Archange Touadera ont dénoncé un projet de coup d'Etat. Cette dénonciation a été faite par Didatien Kossimatchi, responsable du mouvement. « Dix mercenaires tchadiens ont été arrêtés. Ces derniers ont affirmé qu'ils sont à Bangui pour le compte du président de l'assemblée nationale, » explique-t-il. « Ces détenus ont indiqué que beaucoup d'autres sont déjà Bangui et...
(RFI 29/07/17)
Des questions subsistent encore après les annonces d'Emmanuel Macron sur sa politique migratoire. Dans un discours prononcé jeudi, le président français a clairement distingué les réfugiés politiques et les migrants économiques. Il veut examiner les demandes d'asile «en amont», directement sur le terrain dans ce qu'on appelle des «hotspots», des centres d'examen. L'Elysée dit avoir identifié des zones dans le sud libyen, le nord-est du Niger, et le nord du Tchad pour installer des centres de l'OFPRA, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.
(RFI 28/07/17)
Un activiste tchadien, Souleymane Mahamat Obyeskemi, a été arrêté ce mercredi 26 juillet en Arabie saoudite. Exilé dans le royaume depuis quatre ans, le militant des droits de l'homme s'était vu refuser par l'ambassade du Tchad, l'an dernier, le renouvellement des papiers nécessaires à son titre de séjour. Selon la Convention tchadienne de défense des droits de l'homme (CTDDH), une ONG tchadienne, Mahamat Obyeskemi est victime du réchauffement des relations entre Riyad et Ndjamena. Il y a une semaine, l’ambassadeur l’a appelé pour lui demander de venir...
(APA 28/07/17)
Le forum sur l’inclusion socio-économique durable des réfugiés, dont les travaux ont pris fin, ce jeudi soir à Ndjamena, a plaidé pour l’adoption par le Tchad d’une loi sur le droit d’asile. Tout en sollicitant que leur carte soit délivrée par les services compétents de l’Etat tchadien, les réfugiés demandent aussi l’accès à la naturalisation pour ceux d’entre eux qui le souhaitent et répondent aux critères. Pour la cohabitation pacifique avec leurs hôtes tchadiens, les réfugiés estiment qu’il faut associer les autochtones dans les appuis agricoles et fonciers. Tout en demandant au gouvernement tchadien de prendre en compte la question de leur emploi dans le projet de loi portant leur statut, les réfugiés appellent pour leur l’intégration sociale dans les...

Pages

(Agence Ecofin 17/07/17)
(Agence Ecofin) - Les études relatives au projet de construction d’un 2ème pont reliant le Tchad au Cameroun, notamment dans les localités de Yagoua et de Bongor, sont disponibles. Réalisées par le cabinet Egis international, elles viennent d’être présentées au cours d’un atelier de restitution, tenu à Yaoundé, la capitale camerounaise. Il s’agit d’un important pas franchi dans ce projet transfrontalier, qui devrait permettre de booster les échanges dans la zone Cemac, principalement entre le Cameroun et le Tchad. Le coût global de ce pont, le 2ème du genre après celui de Nguéli, qui relie les villes de Kousséri (Cameroun) et de Ndjamena (Tchad), est estimé à 76 milliards de francs Cfa. A côté des gouvernements camerounais et tchadiens qui...
(Agence Ecofin 17/07/17)
Les études relatives au projet de construction d’un 2ème pont reliant le Tchad au Cameroun, notamment dans les localités de Yagoua et de Bongor, sont disponibles. Réalisées par le cabinet Egis international, elles viennent d’être présentées au cours d’un atelier de restitution, tenu à Yaoundé, la capitale camerounaise. Il s’agit d’un important pas franchi dans ce projet transfrontalier, qui devrait permettre de booster les échanges dans la zone Cemac, principalement entre le Cameroun et le Tchad. Le coût global de ce pont, le 2ème du genre après celui de Nguéli, qui relie les villes de Kousséri (Cameroun) et de Ndjamena (Tchad), est estimé à 76 milliards de francs Cfa. A côté des gouvernements camerounais et tchadiens qui participeront au financement...
(APA 15/07/17)
Au total 69 stations-services et points de vente de carburant seront démolis dans la capitale tchadienne, N’Djaména, a annoncé vendredi soir le ministre du pétrole, M. Béchir Madet. Il n’a pas toutefois pas donné une date pour la démolition de ces stations, mais insiste que la décision est ‘’irréversible’’. ‘’Tous les propriétaires des 69 stations-services doivent vider le contenu de leurs cuves et de procéder, à leur frais, au démantèlement, dans un délai n’excédant pas un mois’’, a-t-il dit L’audit mené sur les stations-services et les divers autres...
(APA 15/07/17)
Le président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), Pierre Moussa, a déclaré vendredi au sortir d’une audience avec le président Denis Sassou N’Guesso, que l’organisation qu’il dirige a enregistré des avancées dans les réformes des économies des pays membres». Pierre Moussa était venu, en sa qualité du président du Comité de pilotage des réformes, rendre compte au chef de l’Etat congolais des avancées enregistrées dans le processus d’achèvement des réformes économiques entamées dans les pays membres de la CEMAC après la chute des prix du baril de pétrole « Nous avons des problèmes parce que les ressources ont chuté, il faut faire un certain nombre de réformes pour ajuster les dépenses dans le...
(Xinhua 15/07/17)
Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) Pierre Moussa, qui quittera ce poste en août prochain, a annoncé le 14 juillet à Brazzaville la fin dans quelques mois des pourparlers entre le Fonds monétaire international (FMI) et l'ensemble des pays de la communauté. Selon lui, le FMI a déjà bouclé ses négociations avec quatre pays de la CEMAC, à savoir le Cameroun, le Gabon, la République centrafricaine (RCA) et le Tchad. "Le Congo et la Guinée équatoriale sont en train de finaliser leurs négociations avec le FMI. L'ensemble de la zone aura ainsi bouclé ses négociations d'ici quelques petits mois", a déclaré Pierre Moussa. Pierre Moussa a en outre évoqué la nécessité...
(APA 14/07/17)
La Commission Bancaire de l’Afrique Centrale (COBAC) organise dans la capitale tchadienne, N’Djaména, le 19 juillet prochain, un forum sous le thème «Justice et Banque dans la CEMAC» (communauté économique et monétaire d’Afrique centrale). Environ trois cent participants parmi lesquels des juges et d’autres personnalités de la CEMAC, de la Cour de justice et d’arbitrage de l’OHADA, de la Commission bancaire de l’UMOA, des représentants des ministères de la Justice des six Etats de la CEMAC et des tribunaux, sont attendus à ce forum. Selon les termes du communiqué de la COBAC, le forum de N’Djaména permettra d’examiner trois enjeux liés à la justice et à la banque à savoir les imbrications entre le droit des affaires et le droit...
(Agence Ecofin 13/07/17)
La Banque africaine de développement (BAD) a indiqué hier qu’elle financerait les travaux de construction d’une centrale solaire, d’une capacité de 32 mégawatts, dans la capitale tchadienne, N’Djamena. Cette annonce intervient après la visite de Amadou Hott (photo), vice-président de l’institution chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte, au président Idriss Déby Itno, le 5 juillet dernier. Parallèlement à cet appui financier, la BAD a indiqué qu’elle apporterait son soutien aux projets de réhabilitation des centrales de la Société Nationale d’Electricité (SNE) et d’interconnexion des réseaux électriques entre le Cameroun et le Tchad. Comptant parmi les pays les plus ensoleillés de la planète, le Tchad possède une capacité installée d’énergies renouvelables de 1 mégawatt, selon...
(APA 13/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a relevé, au niveau de la sous-région, «une reprise progressive de la croissance, consécutive au dynamisme du secteur non pétrolier». Dans une note de conjoncture publiée mercredi, au terme de sa session ordinaire tenue la veille dans la capitale camerounaise, Yaoundé, cette instance relève, à la lumière des données économiques, monétaires et financières actualisées de l'année 2017, une légère remontée de la croissance économique avec un taux de +0,8% en termes réels, une atténuation des tensions inflationnistes avec un taux de +1,6% à fin décembre dernier/ Le CPM note aussi un recul du déficit du solde budgétaire, base engagements, hors dons, à...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Chiffres à l’appui, le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) a balayé le 11 juillet les spéculations entretenues depuis des semaines sur les réseaux sociaux et parfois reprises par des médias. Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale est monté au créneau pour démentir la rumeur d’une prochaine dévaluation du Franc Cfa d’Afrique centrale. « Aucun facteur objectif ne plaide aujourd’hui en faveur d’un ajustement monétaire dans la Cemac », a conclu Abbas Mahamat Tolli, le 11 juillet. En dépit de l’une des résolutions du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac, le 23 décembre à Yaoundé, précisant qu’une éventuelle dévaluation n’était pas à l’ordre du jour, refoulant momentanément la rumeur, celle-ci...
(APA 12/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, a exclu tout risque de dévaluation du francs CFA ainsi que l’annonce une certaine opinion depuis quelques mois. S’exprimant face à la presse mardi à Yaoundé, la capitale camerounaise, au terme de la 2èmeréunion ordinaire de l’année de l’Institut d’émission, il a martelé que ces rumeurs sont sans aucun fondement. «Les rumeurs sur la dévaluation du franc CFA ont cours depuis quelques temps, entretenues sur les réseaux sociaux et par une certaine presse, ces mesures apparaissent de manière épisodique sur la scène sous-régionale depuis le milieu des années 90, après la dévaluation intervenue le 12 janvier 1994. Ce phénomène n’est donc pas nouveau.»...
(Agence Ecofin 12/07/17)
A l’occasion du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), le 11 juillet à Yaoundé, le gouverneur Abbas Mahamat Tolli, a démenti la rumeur sur les projets de dévaluation du FCFA dans la zone Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad). « Les rumeurs sur la dévaluation du FCFA ont cours depuis quelques temps. Entretenues sur les réseaux sociaux et par une certaine presse, ces mesures apparaissent de manière épisodique sur la scène sous-régionale depuis le milieu des années 90, après la dévaluation intervenue le 12 janvier 1994. Ce phénomène n’est donc pas nouveau. Et, comme les autres fois, ces rumeurs sont sans aucun fondement. La spécificité aujourd’hui est que cette rumeur touche...
(Xinhua 11/07/17)
Le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2017 dépasse les 275 milliards F CFA (environ 550 millions de dollars), selon la loi de finances rectificative adoptée lundi par l'Assemblée nationale. Le nouveau collectif budgétaire, élaboré dans une conjoncture défavorable et persistante, établit les prévisions de recettes à la somme de 690 milliards F CFA contre 692 milliards dans la loi initiale, et les dépenses à 966 milliards F CFA contre 937 milliards initialement. Le...
(Xinhua 11/07/17)
Le Tchad a engagé deux cabinets de renom, la Banque Rothschild comme conseil financier depuis le 10 mai 2017, et le cabinet Cleary Gottlieb comme conseil juridique depuis le 18 mai 2017 pour renégocier des termes du contrat de prêt et de commercialisation du pétrole brut tchadien par la société Glencore, a déclaré lundi son ministre des Finances et du Budget, Christian George Diguimbaye. "À ce jour les cabinets commis ont défini les objectifs et arrêté les options de renégociation", a précisé M. Christian George Diguimbaye qui s'exprimait devant l'Assemblée nationale lors de l'adoption de la loi de finances rectificative 2017. En 2013, le gouvernement tchadien a contracté un emprunt de 1,3 milliard de dollars américains auprès de la transnationale...
(Journaldutchad 10/07/17)
Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires Le Groupe de la Banque mondiale vient d’approuver un financement additionnel de 50 millions de dollars soit environ 30 milliards Fcfa, au Tchad. Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires. La Banque mondiale, accorde également un autre don de 65 millions de dollars soit environ 38 milliards Fcfa pour financer l’opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale. «Cette opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale vise à renforcer le programme de réformes déjà soutenu par les interventions antérieures, particulièrement...
(Jeune Afrique 10/07/17)
Sous la houlette du président français, un ambitieux programme visant à éradiquer les germes du jihadisme vient de voir le jour. On s’est beaucoup moqué des 8 millions d’euros promis d’ici à la fin de l’année par Emmanuel Macron, le 2 juillet à Bamako, comme contribution à la nouvelle force conjointe G5 Sahel (FC-G5S), sous forme de 4×4 tactiques ou de matériel de transmission. Une goutte d’eau comparée aux 423 millions d’euros jugés nécessaires par le président Ibrahim Boubacar Keïta pour équiper et entretenir 5 000 combattants anti­terroristes dans les cinq pays. On a moins commenté sa promesse, autrement importante, de confier à l’Agence française de développement (AFD) le soin de financer en cinq ans pour 200 millions d’euros de projets...
(La Tribune 07/07/17)
Le Tchad va bientôt se doter d’une centrale solaire de 32 mégawatts. Financée par la Banque africaine de développement (BAD), l’infrastructure sera installée au cœur de la capitale du pays, N’Djamena. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme énergétique lancé la BAD au Tchad. Détails. C'est une centrale solaire de 32 mégawatts qui sera bientôt construite au Tchad à N'Djamena, la capitale du pays. L'infrastructure sera financée par la Banque africaine de développement (BAD) partenaire active du Tchad. Le montant de l'investissement pour la centrale n'est pas encore dévoilé mais le vice-président de la Banque africaine de développement, Hamadou Hott, s'est rendu, mercredi 05 juillet au Tchad, pour rencontrer le président Idriss Déby Itno afin d'échanger avec lui...
(APA 06/07/17)
Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un accord triennal dans le cadre de la facilité de crédit étendue (ECF) au Tchad pour environ 312,1 millions soit plus de 187,26 milliards FCFA. L’annonce a été faite par le ministre tchadien des Finances et du Budget, Christian George Diguimbaye, au cours d’un point de presse, mercredi,à Ndjamena. Selon le ministre Christian George Diguimbaye, ce montant est destiné ...
(Financial Afrik 05/07/17)
Après le Cameroun et le Gabon, c’est autour du Tchad de bénéficier des accords du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de la Facilité élargie de crédit. En effet, l’institution financière internationale a approuvé une aide financière de 312 millions de dollars pour le Tchad. L’octroi de ce prêt arrive dans un contexte où le pays est confronté à une situation économique difficile. Avec une chute drastique des prix du pétrole. Les fonds serviront donc à améliorer la gestion économique du pays pour augmenter les recettes publiques, tout en renforçant le processus mis en place par le gouvernement tchadien pour la diversification de l’économie, une des recommandations fortes du FMI. D’après les informations publiées, sur les 312 millions de...
(Agence Ecofin 05/07/17)
Au cours du débat, à Libreville, portant sur les solutions devant être apportées à la résolution de la crise économique et financière qui frappe singulièrement le Gabon, et globalement les pays de la Cemac, l’économiste Jean-Jacques Ekomie de l’université Omar Bongo s’est prononcé sur le destin du FCFA, en cette période où les économies communautaires subissent de plein fouet les affres de la conjoncture. Ainsi pour lui, «il va de soi que si la mise en œuvre du Plan de relance n’est pas réussie, et que la situation continue à se dégrader, probablement, d’autres mesures d’ajustement pourront être envisagés, y compris l’ajustement monétaire. C’est-à-dire la dévaluation», tranche l’économiste selon des propos rapportés par Gabon Review. Car, d’après l’économiste, la question...
(APA 04/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) sera animé mercredi avec l’émission de 28 milliards de francs CFA que solliciteront le Cameroun, la Centrafrique, le Congo et le Gabon a-t-on appris mardi d’après le calendrier publié par la Banque centrale. Sur la base de ce calendrier, le Gabon qui sollicite la plus grosse enveloppe, entend lever 11 milliards de francs CFA au moyen d’une émission de Bons du Trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 26 semaines. La deuxième enveloppe revient au Congo qui se propose de mobiliser 8 milliards de francs CFA de BTA d’une durée de maturité de 13 semaines. Le Cameroun pour sa part ambitionne de...

Pages

(Autre média 23/06/14)
En cette période Coupe du monde, melty.fr a eu la chance de pouvoir recueillir les témoignages de Tchadiens qui nous ont confié leur amour pour le foot, leurs équipes favorites et les moyens pour suivre la compétition. Comme chacun sait, la Coupe du monde est un événement planétaire qui ne concerne pas seulement les pays qualifiés mais tous les amateurs de foot, d'où qu'ils viennent. Adrien, travailleur humanitaire au Tchad a recueilli les témoignages de deux Tchadiens pour melty.fr. Baba Lassou qui travaille dans la région du Sila dans l'est du pays témoigne de son amour pour le ballon rond : « J'adore le foot, j'y ai joué en semi-professionnel quand j'étais plus jeune et j'y joue encore tous les...
(RFI 30/05/14)
Le premier tour retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 de football se déroule du 30 mai au 1er juin 2014. Battus à l’aller, les équipes des Comores, du Congo et du Tchad doivent gagner pour se qualifier au deuxième tour. Madagascar, la Mauritanie et le Bénin doivent capitaliser sur leurs victoires d’il y a deux semaines. ►Ils y sont déjà ou presque Les Seychelles sont évidemment le premier pays qualifié pour le second tour, suite à la disqualification de la Gambie. Sauf incroyable coup de théâtre, le Mozambique, qui a écrasé le Soudan du Sud à l’aller (5-0), devrait également franchir l’obstacle. ►Ils y sont quasiment Avec une victoire 2-0 à Sao Tomé, le Bénin s’est...
(Alwihda 27/03/14)
N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne de Football Associé en partenariat avec la ligue de N’Djamena pour le Football ont organisé une formation de recyclage des arbitres et les assistants arbitres ce jeudi le 27 mars 2014 à l'ENAM. Cette formation qui durera trois jours, a pour but de rendre les arbitres performants et à la hauteur des championnats.
(Afrique Inside 07/03/14)
Une belle victoire, deux nuls encourageants et enfin deux défaites, les équipes africaines qualifiées pour le mondial brésilien n'ont pas connu le même sort hier soir. Amicales mais importantes, ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation de la Coupe du Monde de football. Cinq équipes représenteront l’Afrique lors de la grande messe du football mondial qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Les grosses cylindrées du continent qui ont traditionnellement bien des difficultés à franchir le second tour de la compétition, tenteront une nouvelle fois de faire bonne figure malgré des statistiques qui ne tournent pas...
(Le Parisien 28/02/14)
C’est un défi très exotique pour Emmanuel Tregoat (51 ans). L’entraîneur de la réserve du Paris FC (CFA 2) a été choisi par la Fédération tchadienne pour devenir le nouveau sélectionneur d’un pays où le football est en hibernation depuis trois ans. Tregoat était la semaine dernière à N’Djamena, la capitale tchadienne, et il devrait signer un contrat de dix-huit mois lundi. Sa première mission sera de restructurer l’Académie de Farcha, le centre de formation local, puis de préparer l’équipe nationale pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 au Maroc. En attendant son premier match officiel en mai, le nouveau patron du Tchad, 162e au classement Fifa, continuera d’officier sur le banc parisien. « C’est le...
(APA 24/02/14)
Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Comité Exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), réuni, vendredi, au Caire en Egypte s’est montré « solidaire » des 5 sélections africaines qualifiées pour le Mondial « Brésil 2014 » en appelant le continent à soutenir ses représentants. A l'issue d'une réunion tenue à son siège au Caire avec les représentants des fédérations nationales concernées, le Comité Exécutif de la CAF a appelé le continent africain à s'unir pour soutenir l'Algérie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Nigeria. «L'appel du Caire a été lancé pour l'Unité et le Soutien du continent africain aux équipes nationales de l'Algérie, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du Nigeria. « La...
(Pa-Lunion 17/02/14)
L’As Douanes a fait match nul (1-1) contre son adversaire guinéen, le Club industriel de Kamsar au stade de 28 septembre de Conakry ce vendredi 14 février 2014. Au cours du match retour de la coupe des confédérations, le but des visiteurs a surpris les Guinéens à la 50è minute sur un coup franc, une œuvre de Tawali Magnima. Les Guinéens sauvent l’honneur en égalisant à cinq minutes de la fin par Alkhaly Sylla. Su ce score, l’As Douanes élimine son adversaire, Cik, et va affronter le club égyptien Wadi Degla. Le club paramilitaire a battu au match aller son adversaire sur un score de 2 buts à 0.
(Alwihda 04/02/14)
Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne d’Athlétisme a annoncé officiellement l’organisation de la 11ème édition de semi-marathon de la paix qui se déroulera le samedi 15 février 2014, lors d’une conférence de presse animé par le staff de la fédération à la Maison des Médias du Tchad. Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. Selon le président de la Fédération Tchadienne d’Athlétisme Mme Hissein N’garo, le semi-marathon de cette année a reçu l’apport des partenaires comme Tigo-Tchad et le Fond...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Journal du Tchad 30/01/14)
Le tout premier match de l’équipe tchadienne aura lieu le 8 février prochain contre l’Union sportive de Douala au Cameroun. C’est le General de Division Mbaihomdenande Dionadji Alain, Coordonnateur du Comite de Soutien à l’Association Sportive du Lycee Adoum Dallah (As-lad) de Moundou qui a annoncé cette information lors d’un point de presse animé le 29 Janvier à la Maison des Médias du Tchad. «L’objectif de cette rencontre est de vous informer que l’Association sportive du Lycée Adoum Dallah de Moundou (ASLAD) a remporté la Coupe du Tchad 2013. Je rappelle que cette équipe a représenté la zone de développement du football N°5 qui regroupe le Logone occidental, le Logone oriental, le Moyen-Chari et le Mandou. A ce titre, elle...
(Journal du Tchad 27/01/14)
De manière générale le Tchad a occupé la 3ème place lors de cette 5ème édition internationale du TIVI- NDjam 2014 qui s’est tenue dans la capitale du pays de Toumaï. C’est le Cameroun qui vient en tête de la grande compétition organisée au Tchad, il y a quelques jours, avec huit médailles en Or, neuf en argent et cinq en bronze. La Roumanie présente à la compétition, pour la 1ère fois est arrivée sur la seconde marche avec trois médailles en Or et une en argent. Le Tchad, pays organisateur boucle le trio gagnant avec deux médailles en Or, trois en argent et neuf en bronze. Soit Neuf pays avec 81 judokas étaient au rendez-vous de N’Djaména. Il s’agit du...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(Autre média 16/01/14)
Un trail au cœur de la nature africaine. Contraction des mots "Trail" et "Reg", le TREG est une nouvelle conception du trail running qui mêle à la fois la performance physique et la nature brute des espaces désertiques. C’est dans cette optique que la TAO (Trail Africa Organization) met en place cette édition pilote du TREG Ennedi Trail au Tchad le 12 février 2014. Le TREG invitera ses participants à parcourir une boucle de 170km dans cette région encore peu connue du pays, où les paysages sont fabuleusement propices au running. La course se déroulera sans interruption (60 heures autorisées), en auto-suffisance et auto-navigation grâce à un GPS et un roadbook papier. Sur le tracé de la course, six points...
(APA 10/01/14)
L’international ivoirien Yaya Gnégnéri Touré a été élu, jeudi soir à Lagos au Nigéria, « ballon d’or africain » 2013, au cours d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football (CAF). Double lauréat en 2011 et 2012, le sociétaire de Manchester City se succède, ainsi, à lui-même. Pour la 3ème fois de suite, le milieu de terrain ivoirien, Yaya Gnégnéri Touré a été sacré « Ballon d'or » africain à l'issue de la cérémonie de récompense de la 22è édition des Glo CAF Awards, devançant le Nigérian John Obi Mikel et son capitaine de sélection, Didier Drogba, les deux autres nominés du tiercé final. Yaya Touré, 30 ans, grandissime favori, rejoint, avec ce sacre, le Camerounais Samuel Eto'o (2004,...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(Gabon Review 23/12/13)
Débuté le 9 décembre, la 8e Coupe de la Cemac a livré son verdict le 21 décembre 2013 avec la nette victoire de Stéphane Bounguendzas qui termine comme meilleur entraineur de cette compétition.3 buts à 0 face au Cameroun, 2 à 1 contre la Guinée Equatoriale et 2 à 0 face à la RCA, soit 7 buts marqués en 3 sorties, 1 seul but encaissé et, à la clé, un gardien, Stéphane Bitséki, qui se hisse au devant de la scène, et le vénérable Daniel Cousin qui termine meilleur buteur avec 4 réalisations.Le bilan est éloquent pour les Panthères du Gabon durant la campagne sous-régionale qui vient de s’achever.On ne manquera pas de signaler une meilleure attaque au titre des...
(Ogooue Infos 19/12/13)
Le groupe Errea est devenu officiellement ce mardi l’équipementier des clubs gabonais de première division, après la signature d’une convention entre les responsables de la ligue nationale de football (LINAF) et les représentants de cette entreprise italienne.Le groupe Errea a signé ce mardi avec la LINAF, pour deux ans, pour habiller les 14 équipes du National Foot.Cette convention entre les deux parties va permettre aux clubs évoluant en championnat d’élite de bénéficier ‘’d’une standardisation de leurs équipements. ‘’L’engagement que l’équipementier Errea va matérialiser dans un moment avec la ligue nationale de football doit être considéré comme la marche en avant de notre football qui continue de tracer le sillon du professionnalisme. Avec cette entrée d’une marque créée en 1988 et...
(Gabon Review 17/12/13)
Alors qu’on les annonçait forfait, les Bas-Oubangui ont battu l’équipe du Tchad par un score de un but à zéro.L’élimination de l’équipe nationale du Tchad est intervenue alors que l’on ne s’y attendait pas du tout.En cause, l’équipe de football de la RCA, son vainqueur, avait été déclarée absente par certains spectateurs du fait de son retard à la coupe de la Cemac, actuellement abritée par le Gabon.En effet, ce n’est que ce vendredi 13 décembre à 10h que les Fauves de Bas-Oubangui ont réussi à rallier la ville de Bitam après avoir passé la nuit à Kié Ossi, frontière entre Gabon et Cameroun, pour des raisons de protocole. Alors qu’on lui attribuait un forfait, elle est finalement venue participer...
(Gabon Review 14/12/13)
L’élimination de l’équipe nationale du Tchad est intervenue alors que l’on ne s’y attendait pas du tout, vu que l’équipe de football de la RCA, son vainqueur, avait été déclarée absente par certains spectateurs du fait de son retard à la coupe de la Cemac, actuellement abritée par le Gabon.En effet, ce n’est que ce vendredi 13 décembre à 10h que les Basu Bangui ont réussi à rallier la ville de Bitam après avoir passé la nuit à Kié Ossi, frontière entre Gabon et Cameroun, pour des raisons de protocole. Alors qu’on lui attribuait un forfait, elle est finalement venue participer au tournoi de la Cemac. Ce qui a nécessité le reclassement du programme par le comité d’organisation qui s’est...

Pages

(Xinhua 28/11/13)
La cinquième édition de N'Djam Livres a été lancée mercredi dans la capitale tchadienne, avec des rencontres destinées aux réflexions et débats entre professionnels tchadiens et internationaux, africains et occidentaux, "pour comprendre les chemins tortueux des coopé rations nécessaires à assurer la promotion et la distribution d'un livre auprès du plus large public possible", selon Mme Evelyne Decors, ambassadeur de France au Tchad.Aux côtés des cinq éditeurs tchadiens, deux éditeurs français ont été invités ("L'Harmattan" et "Actes Sud"), trois autres d'Afrique ("Ifrikia"du Cameroun, "Classiques ivoiriens" de la Côte d'Ivoire et "Donnya" du Mali), ainsi que le distributeur africain "Afri-Livres". "Chaque éditeur est venu avec 25 kilogrammes de livres (soit une cinquantaine de livres). Pour les cinq éditeurs, on aura autour...
(Journal du Tchad 22/11/13)
C’est la ville de Bongor dans la région du Mayo Kebbi Est qui a eu l’honneur d’abriter la 2ème édition de la Semaine de la Renaissance.Plusieurs manifestations sont au programme de cette semaine, notamment, un Tournoi de Football, la remise de manuels scolaires à la Délégation Régionale de l’Education et au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC), la remise de dons à l’Hôpital régional de Bongor, un Jeu radiophonique avec de nombreux lots à gagner, une conférence-débat sur le thème : « Jeunesse et consolidation des acquis de la Renaissance » ainsi que la Projection d’un film sur le SIDA. Cette édition intervient il y a un an après la première étions qui a eu lieu à Moundou. Le...
(Journal du Tchad 22/11/13)
Deux jours de deuil national en mémoire de l’Archevêque de N’Djamena a été à l’origine de la motivation du programme.C’est à travers un communiqué de presse que le comité d’organisation de la 7ème édition du Festival NdjamVi, a informé le publique et les artistes, que pour les raisons du deuil national, le programme des activités dudit festival est modifié.Ainsi, il y aura ce vendredi 22 novembre à 9H00 un atelier de formation en administration et orientation culturelle à l’Espace Fest’Africa puis à 16h00, l’ouverture officielle à 15h30 à l’Espace Fest’Africa. Après cela, il y a un concert des groupes en compétition pour les prix Hip Hop, World musique et Musique arabophone à l’Espace Fest’Africa. La journée du Samedi 23 novembre,...
(Alwihda 20/11/13)
Les médecins ont-ils attendus près d'une semaine avant de demander son évacuation ?La procédure d’évacuation a-t-elle tardé et traîné de bureaux en bureaux compte-tenu de la lenteur de l'administration ? Les autorités ont-ils procédés à l'évacuation à la dernière minute pour ne pas provoquer un scandale ?N'DJAMENA (Tchad) - L'archevêque Monseigneur Mathias Ngartery Mayadi aurait-il été évacué trop tard ? C'est en tout cas ce que laisse penser le compte rendu de la Présidence de la République qui s'est chargée de son évacuation. En effet, l'archevêque souffrait depuis le 12 novembre d'un accident vasculaire cérébral. Ce n'est que hier, le 19 novembre que les autorités ont procédé à son évacuation vers la France, au cours de laquelle l'archevêque est décédé...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- La directrice générale l'Unesco Irina Bokova, a reçu lundi des mains du président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d'années, a-t-on appris auprès de l'Unesco. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l'Unesco, et fera l'objet de plusieurs cycles de conférences et d'expositions consacrées aux origines de l'humanité et à la recherche scientifique et historique. "C'est avec plaisir que nous offrons à l'Unesco la réplique du crâne de Toumaï, notre ancêtre commun, comme commun de l'humanité", a déclaré le président du Tchad. Pour sa part, la directrice générale de l'Unesco a...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- Le président tchadien Idriss Déby Itno a remis lundi à Paris une copie du crâne de Toumaï, le plus vieil ancêtre de l'humanité, à l'Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO). "C'est avec un grand plaisir que nous offrons la réplique du crâne de Toumaï à l'UNESCO, en tant que bien commun et ancêtre de l'humanité", a déclaré le chef de l'Etat tchadien au cours d'une cérémonie tenue en marge de la 37ème session de la Conférence générale de l'organisation onusienne qui se tient depuis une semaine à Paris, capitale française. Pour Mme Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO, la remise du crâne de Toumaï est le symbole de la volonté commune du...
(Tchadanthropus 12/11/13)
La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a reçu des mains du Président de la République du Tchad, M. Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, découvert en 2001, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d’années. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l’UNESCO, et fera l’objet de plusieurs cycles de conférences et d’expositions consacrées aux origines de l’humanité et à la recherche scientifique et historique. Le président Déby a montré son désarroi face à la crise financière que traverse l’UNESCO, et sa crainte que de nombreux pays ne puissent pas atteindre l’objectif du millénaire d’ici 2015. « En ce qui concerne le Tchad, nous avons...
(Journal du Tchad 07/11/13)
500 pages de contributions de différents auteurs de tous les continents, parmi lesquels beaucoup d’Africaines, sous la direction du Pr. Ndri Assie-Lumumba. Une idée du résumé de l'ouvrage. Ces contributions traitent d’un certain nombre de questions complexes qui sont centrales à l’analyse pertinentes et à la compréhension de l’interface du genre, de l’enseignement supérieur et de la production de connaissances, comme moyens d’actions, de revendication des droits humains et comme source d’une participation éclairée aux processus sociaux. Les contributeurs ont exploré les questions qui tournent autour du droit fondamental des femmes à l’enseignement supérieur et ont plaidé en faveur de l’importance que revêt l’accès des femmes à l’enseignement supérieur pour rompre le cycle de la pauvreté et de la misère...
(Journal du Tchad 05/11/13)
Il sera remis le 11 novembre prochain à la Directrice générale, Mme Irina Bokova, par le président tchadien Idriss Déby Itno. Durant la 37ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO qui s’est ouverte ce 5 novembre à Paris, un moulage du crâne de Toumaï, le plus vieil hominidé à ce jour, daté d’environ 7 millions d'années sera remis, à Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’organisation onusienne. La cérémonie de donation se tiendra le lundi 11 novembre prochain sous la houlette de Son Excellence M. Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad. Le moulage sera disposé sur une stèle en pierre taillée de la vallée de l’Homme en Dordogne, symbolisant l’immuabilité, rappelant les origines de l’humanité, et...
(Xinhua 04/11/13)
Le thème des assises de la capitale tchadienne est "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Des directeurs généraux et directeurs de programmes d'une vingtaine de télévisions publiques des pays d'Afrique francophone, réunis depuis mercredi dans la capitale tchadienne, planchent sur "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Selon Adamou Vamoulké, le directeur général de la Radiotélévision camerounaise (CRTV), qui dirige le Réseau de l'Audiovisuel Public d'Afrique Francophone (RAPAF), la rencontre de N'Djaména marque le point de départ d'une accélération des activités de son institution. "La conjugaison d'un fort engagement médiatique et d'un soutien politique aussi important conditionne le succès de l'action du RAPAF qui vise à promouvoir une coopération plus étroite entre radios...
(Journal du Tchad 24/10/13)
Josiane Djangyo et Leila Rangar sont les candidates qui concourent aux côtés d’autres africaines francophones pour être la plus belle.Qui sera la 1ere Miss Afrique Francophone UK?La réponse lors de la grande le 09 Novembre 2013 peut-on lire sur le site du principal organisateur de la compétition www.missafriquefrancophone.co.uk.Le concours se déroule dans la ville de Londres en Angleterre et met aux prises une vingtaine de filles venues de quasiment tous les pays francophone d’Afrique.Une soirée de gala dont le but est de célébrer la beauté de la femme africaine, promouvoir la culture africaine, le Tourisme et la vie en générale. Une compétition où le glamour rencontre le prestige et se transforme en soir phénoménale. Dans ce tourbillon de la beauté...
(Xinhua 18/10/13)
Il y aura 25 directeurs généraux des télévisions africaines et vingt-cinq directeurs de programmes à la Rencontre des réseaux africains de la presse audiovisuelle francophone (RAPAF), qui sera organisée la semaine prochaine dans la capitale tchadienne, a déclaré jeudi à Xinhua le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement tchadien, Hassan Sylla Bakari.M.Hassan Sylla Bakari qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec les responsables des organes de presse du Tchad, a demandé à tous les médias de son pays, publics et privés, à mettre de côté toutes leurs divergences et toutes leurs différences et à s'impliquer dans l'organisation de cet évènement que le Tchad accueillera pour la première fois."Il est important que la communauté des communicateurs se retrouvent autour du...
(Journal du Tchad 18/10/13)
L’élection a eu lieu lors de la rencontre des Présidents des Instances de régulation, membres du réseau qui s’est déroulé les 14 et 15 octobre 2013 à N’Djaména.Les Présidents des Instances de régulation, membres du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM) ont échangé sur le thème «Quelles gouvernances des instances de régulation des médias face aux défis de la démocratie et de la transition numérique?».Dans ce cadre, ils ont notamment insisté sur l’importance de l’indépendance des autorités de régulation des médias. A l’issue des travaux, ils ont adopté à l’unanimité la feuille de route 2014-2015 du REFRAM, qui a retenu trois thèmes majeurs de coopération: les médias de service public, la protection des mineurs et le traitement des plaintes...
(Alwihda 16/10/13)
Les rencontres professionnelles (Espacio Profesional) du Festival de cinéma africain de Cordoue ont démarré le mardi 15 octobre, en rassemblant des créateurs et des journalistes pour réfléchir sur la situation du secteur dans le continent.Ces journées de rencontres professionnelles, qui se dérouleront tous les matins jusqu’au vendredi 18 octobre, ont démarré aujourd’hui avec la présence d’Olivier Barlet, critique français de cinéma spécialisé dans les cinématographies africaines et directeur du magazine Africultures; William M’Baye, réalisateur sénégalais; Arya Lalloo, réalisatrice sud- africaine ; et le créateur algérien Lamine Ammar Khodja.Deux séances ont eu lieu au cours de cette première journée de débats.Dans la première séance, la publication Les cinémas d'Afrique dans les années 2000 a été présentée pour la première fois au...
(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+, des gens qui auraient fait de l'art sans le savoir", note-t-il avec ironie, "alors que ce sont des vrais artistes". Derrière lui, un imposant trône de l'artiste mozambicain contemporain Gonçalo Mabunda, confectionné uniquement de revolvers, Kalachnikov et autres munitions vestiges...
(Tchadanthropus 11/10/13)
Jeunes Tchad: Salut a tout le monde, Bonsoir Monsieur Souleyman A. merci d’être avec nous ce soir en direct du plateforme de Jeunes Tchad.Souleyman A.Cherif: Bonsoir à tous.Tout le ravissement est pour moi. Et merci pour l’invitation.Jeunes Tchad: M.Souleyman, vous avez dans votre livre imaginer le Tchad en 2026, N’djamena surtout, une ville moderne, une population éveiller vivant en paix, dans l’absolu harmonie. croyez-vous a cela un jour ?Souleyman A. Cherif: Je vois que vous l’avez bien lu. Cela m’honore. Si j’y crois ? oui, sans aucun doute. C’est d’ailleurs, la seule réalité sur laquelle je ne porte aucune réserve. Et je pense même qu’il s’agit pour moi, et pour tout tchadien d’une obligation sans condition de rêver de ce...
(Journal du Tchad 07/10/13)
Il présente lors de cette deuxième édition de la Quinzaine de la Mode et du design «Kelou Fashion» l’ensemble de ses créations Tchado Mode.Biographie et démarche artistique;Narcisse Love a commencé la couture à l’âge de huit ans. Enfant il dormait dans l’atelier de son père couturier. Tous les soirs avant de se coucher, il devait ranger les machines à coudre pour faire de la place pour son lit. Souvent, avant de ranger les machines, il les utilisait en cachette pour confectionner des vêtements pour ses amis. Au début, il faisait cela uniquement pour le plaisir de coudre, mais petit à petit, il se rendit compte que cela commençait à lui rapporter un peu d’argent. En 1999, son papa décède et...
(Journal du Tchad 30/09/13)
L’inauguration de l'exposition et du showroom aura lieu vendredi 4 octobre à18h, à l’IFT.Écrite avec un collectif de stylistes et couturiers, la Quinzaine de la mode Kelou Fashion en est à sa deuxième édition avec pour thématique Afro’urbain.Comme en octobre 2012, elle s’articulera autour de 4 événements principaux: Une exposition des créations des couturiers associée à un showroom ; un atelier/Workshop dirigé par Lorraine Jung du village des créateurs de Lyon le partenaire de l’Institut français du Tchad en France; un grand défilé inaugural sous forme d’un spectacle chorégraphié; des défilés tous les soirs à 18h00 consacrés à de jeunes professionnels émergeants. L’édition 2013 Afro’urbain prévoit l’invitation d’autres stylistes d’Afrique pour mieux encourager la circulation des créateurs au niveau du...
(Journal du Tchad 28/09/13)
La 2ème édition du Festiclac a été lancée le 23 septembre 2013 à Bongor dans la région du Mayo-Kebbi-Est par le ministre de la Culture.Toutes les dix maisons du Clac dont: Mao, ATI, Mongo, Am-Timan, Bongor, Gounou-Gaya, Kélo, Lai, Doba, et Koumbra étaient au rendez-vous de Bongor. La ville de la région du Guera a été à la hauteur en organisant cette manifestation qui non seulement a regroupé les artistes locaux mais aussi ceux venus d'autres régions du Tchad. Le grand public Bongorois a quant à lui pris d'assaut la maison de la Culture où est logé le Clac pour vivre l'événement. Ainsi, cette date restera un grand jour pour le monde de la culture tchadienne mais aussi pour la...
(Journal du Tchad 27/09/13)
L’annonce a été faite par le Ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine.Le ministre M. Dayang Menwa Enock bouclait les manifestations de la 2ème édition qui s’est déroulée du 23 au 25 Septembre dernier à Bongor. C’est dans une ambiance festive avec la participation massive de la population mais, surtout des jeunes que ce sont déroulées pendant 72 heures les manifestations de l’édition 2013 du FestiClac. Trois jours ont permis aux organisateurs de mettre en œuvre toute la programmation établie.Selon les responsables en charge de la Culture, en organisant la première édition de ce festival à N’Djaména, puis la seconde à Bongor, la coordination des Centres de Lecture et d’Animation Cultrurelle (CLAC) ne voulait pas...

Pages

(La Voix de l'Amérique 11/08/17)
L'activiste Bruno Guelkor, arrêté en début de semaine à Moundou, dans le sud du Tchad, alors qu'il imprimait des t-shirts en soutien à l'opposant Laokein Médard, lui-même en prison, a été remis en liberté, a appris l'AFP jeudi de source judiciaire. L'artiste-peintre qui avait été arrêté lundi "a été libéré hier (mercredi), mais son matériel comme ses machines pour l'impression des t-shirts n'a pas été restitué", a indiqué à l'AFP Boniface Mouandilmadji, avocat de l'opposant en prison. "Toute personne rencontrée à Moundou vêtue d'un t-shirt avec la photo de Monsieur Laokein Kourayo Médard se voit arracher son habit. Cela constitue un acte dégradant et humiliant", avait écrit l'un des leaders de l'opposition Saleh Kebzabo dans un communiqué daté de lundi...
(Dw-World 11/08/17)
Alors que dans moins d'un mois se tiendra, en France, une réunion du Club de Paris pour parler endettement, le président Idriss Déby Itno a entamé des consultations avec l'opposition tchadienne. "On va continuer à exiger" (Mahamat Ahmat Alhabo, opposition) Le principal regroupement de l'opposition, le Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement a répondu présent à l'invitation du président tchadien mais n'a pas cédé sur sa principale revendication : le FONAC exige la mise en place d'un dialogue national pour débattre des nombreux problèmes que rencontre le pays. Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter Mahamat Ahmat Alhabo, le coordonateur du mouvement, par ailleurs ancien candidat à l'élection présidentielle d'avril 2016. Lire sur: http://www.dw.com/fr/lopposition-tchadienne-reste-ferme/a-40050046
(BBC 11/08/17)
Le Tchad a annoncé jeudi qu'il accorde la libre circulation sur l'ensemble de son territoire aux ressortissants des Etats membres de la communauté économique et monétaire d'Afrique centrale. Selon le ministre tchadien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération internationale, Hissein Brahim Taha, les ressortissants de la zone Cemac n'auront plus besoin de visas pour entrer dans le pays. "Tout ressortissant de l'un des Etats membres, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée Equatoriale, détenteur d'une pièce d'identité sécurisée (Passeport ou carte d'identité) en cours de validité, n'est plus soumis à l'obligation de visa d'entrée ou d'autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas 3 mois en territoire tchadien", a déclaré le ministre. Cette décision devrait faciliter...
(Dw-World 10/08/17)
La crise post-électorale continue de plonger le Tchad dans une impasse socio-politique. Les activités tournent au ralenti dans tous les secteurs. Une conférence des partenaires financiers devrait se tenir à Paris. "Dès qu’il y a un peu d’argent qui vient, il se volatilise très vite." (Saleh Kebzabo) Le marasme socio-économique frappe le Tchad depuis la réélection d’Idris Deby en août dernier. Une réélection contestée par l’opposition et suivie dans le pays par une vague de protestations et de grèves des fonctionnaires dans plusieurs secteurs clés comme la santé et l’éducation. L’effondrement des prix du pétrole sur le marché international a sensiblement aussi affecté l’économie du Tchad, qui dépend en grande partie des revenus pétroliers. D'où les espoirs que suscite cette...
(RFI 10/08/17)
Au moins cinq enseignants ont été blessés par balles mardi 8 août au siège du ministère de l'Éducation nationale à Ndjamena. L’agent de sécurité qui a tiré a été arrêté et une enquête a été ouverte. Selon le ministre de l’Intérieur, il s’agirait d’un « tir de sommation raté ». Une enquête a été ouverte. Un agent de protection a fait feu, mardi 8 août, alors que des centaines de professeurs se trouvaient au siège du ministère de l’Éducation, à Ndjamena, pour des démarches administratives dans le cadre du recensement en cours des enseignants. « Il y a eu un peu de désordre, un peu de débordement. Chacun voulait passer, chacun voulait déposer son dossier, qui ont provoqué des bousculades...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(RFI 09/08/17)
Les arrestations se succèdent après l’interpellation et la mise en examen de Laoukein Médard, ancien candidat à l’élection présidentielle tchadienne et ancien maire de Moundou, la capitale économique du pays. Lundi 7 août, l’un de ses neveux a été arrêté pour avoir confectionné des t-shirts à son effigie. Le neveu de Laoukein Médard a été arrêté lundi matin à Moundou. Artiste-peintre et imprimeur, il avait imprimé les t-shirts de soutien à son oncle. Il a été arrêté dans son atelier, qui a été saccagé et vidé. Cette nouvelle interpellation intervient dans un contexte très tendu, après...
(RFI 08/08/17)
Au Tchad, une vingtaine de chefs de partis d'opposition ont été empêchés samedi 5 août de rendre visite en prison au maire de Moundou, Lokein Médar. Des forces de sécurité les ont interceptés aux abords de la maison d'arrêt de cette ville. Des fouilles ont donné lieu à des altercations entre les forces de sécurité et les opposants. L'un de ceux-ci, Mahamat Adoum, président du Parti national républicain, a tenté de filmer la scène avec son téléphone. Ce qui lui a valu d'être interpellé, selon Neatobei Bidi Valentin, un député qui faisait partie de la délégation. De son côté, le ministre tchadien de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, confirme l'arrestation de l'opposant. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170805-tchad-chefs-parti-opposition-empeches...
(RFI 08/08/17)
L’opposant tchadien Mahamat Adoum a été libéré dimanche 6 août. Le président du Parti national républicain (PNR) avait été arrêté la veille, samedi, à Moundou. Avec d’autres chefs de partis d’opposition, il voulait rendre visite à l’ancien candidat à la présidentielle Laokein Médard. Ils en avaient été empêchés par les forces de sécurité. « Nous sommes en train de reculer trente ans en arrière. Il n’existe plus ce que l’on appelle une démocratie au Tchad. C’est lamentable. » Interrogé par RFI après avoir été libéré, dimanche 6 août, le président du PNR, n’a pas de mots assez durs pour condamner le pouvoir tchadien. « Ils sont en train de repousser cette démocratie, pour nous amener à un État où le...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces temps-ci où la monnaie connait de plus en plus de contestations. Selon Alex Segura-Ubiergo, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, relayé par le quotidien gabonais progouvernemental L'Union, il y a de quoi s'inquiéter des conséquences de...
(La Tribune 05/08/17)
Le gouvernement tchadien vient de valider un Plan numérique étalé sur quatre ans dont l’objectif est de moderniser l’administration publique. Le coût global est estimé à plus de 300 milliards de Fcfa. Un budget qui soulève plusieurs interrogations quand on sait que le Tchad fait déjà face à une crise économique sévère. Un plan «ambitieux» pour connecter le Tchad à l'ère du Numérique. Étalé sur quatre ans entre 2017-2021, le Plan numérique Tchad est décliné en quinze programmes et soixante projets. Objectif : mettre en place un environnement favorable à l'éclosion du numérique au Tchad qui poursuit son expansion, mais de manière timide. Une administration moderne pour un service public de qualité Avec ce nouveau plan, il s'agira concrètement de...
(Jeune Afrique 05/08/17)
La présence de Boko Haram dans la zone a plongé les habitants de la région du bassin du Lac Tchad dans une grande insécurité, beaucoup font le choix de l'exil ailleurs dans leur pays ou dans un pays voisin. Jeune Afrique fait le point sur une situation qui n'a de cesse d'évoluer. Depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009, la situation sécuritaire dans la région du bassin du Lac Tchad tend à s’aggraver et nombreux sont les habitants contraints de fuir. Le nombre de personnes déplacées dans la région s’élève aujourd’hui à plus de deux millions d’individus. D’autres, déplacées depuis longtemps, reviennent, notamment du Cameroun. Une situation que Volker Türk, haut-commissaire assistant du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) en charge...
(France TV Info 03/08/17)
Alors que les chances de limiter le réchauffement de la planète à + 2°C, objectif fixé par la COP21 de Paris, sont pratiquement inexistantes selon des scientifiques américains, il apparaît quasi certain à des climatologues allemands qu'une forte hausse de la température, loin d'assécher la bande du Sahel déjà envahie par le désert, va provoquer dans la zone des arrivées d'eau massives. A rebours de l'idée généralement admise et d'autres théories sur la stérilité grandissante du Sahel, frontière entre le sud du Sahara et la savane sur toute la largeur du continent africain, des chercheurs du PIK (Potsdam Institute for Climate Impact Research) affirment, projections à l'appui, que le climat de cette vaste zone de 5 millions de km² va...
(La Voix de l'Amérique 02/08/17)
Dans l'est du Tchad, les habitants de la sous-préfecture de Hadjer Hadid, dans la région du Ouaddaï, n’ont pas accès à l'eau potable. La population s’approvisionne avec des puits creusés dans le lit du Ouaddi en provenance du Soudan. Cela pose des risques sanitaires. Estimée à 50.000 habitants environ pour une superficie de plus de 1000 km2, la population de la sous-préfecture de Hajer Hadid, a pour souci majeur l’eau. Les châteaux d’eau, construits par le gouvernement en 2011, sont tombés en panne un an après. Entre-temps, les ONG ne fournissent plus d’eau. Pour leur survie, les habitants ont recours à l’eau des puits creusés sur le lit du Ouaddi Hamra, situé à 2 km de la ville par certains...
(MondAfrique 02/08/17)
Les mesures prises en France pour lutter contre l’immigration illégale constituent un inventaire à la Prévert qui transpire le souffre et la peur. Depuis une décennie, il y eût pêle-mêle – et pour ne citer que les plus polémiques- la création du Ministère de l’immigration et l’identité nationale sous Sarkozy, les aides au retour vers les pays de l’Est qui aidaient surtout à revenir vers l’hexagone, la réforme contestée du droit d’asile en 2015… La dernière proposition en date a marqué les esprits par son audace poussée à l’extrême. La semaine dernière, en parallèle de « son » sommet sur la Libye, Emmanuel Macron a annoncé la création au cours de l’été de hotspots (ou centres avancés) de traitement des...
(RFI 01/08/17)
La ministre française des Armées et son homologue de la Défense allemande sont au Mali ce 1er août. Le cœur des discussions va tourner autour de la nouvelle force du G5 Sahel. Sa mise en place se poursuit à petits pas. La force conjointe du G5 Sahel n'en est encore qu'à ses balbutiements. Le poste de commandement principal qui sera basé à Sévaré, au centre du Mali, sera inauguré à la fin du mois d'août. Deux autres postes similaires doivent encore être créés, chacun sur l'un des fuseaux dans lesquels évolueront les militaires. Pour l'instant, ce sont les procédures, l'harmonisation des modes de communications, les modalités pratiques du fonctionnement inter-armée qui sont en train d'être mises à plat. « Il...
(RFI 01/08/17)
La France envisage de créer des centres d’enregistrement pour les demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. Pour l’Élysée, il s’agit d’empêcher les demandeurs d’asile de prendre des « risques inconsidérés » en Libye et en mer Méditerranée. Il ne s’agit pas de « limiter le flux » des réfugiés qui débarquent en France, précise-t-on, toujours de source officielle. A l’Élysée, on parle de « postes avancés » de l’Ofpra, l’Office français de protection des réfugiés, pour faire le tri entre réfugiés politiques et migrants économiques. Ce serait là, dans ces missions, avant même qu’ils ne quittent le continent africain, que les uns pourraient déposer une demande d’asile en France, et les autres, se faire expliquer pourquoi il faut faire...
(RFI 01/08/17)
Le président de la République française, Emmanuel Macron, a reçu en audience, lundi 31 juillet, la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. L’occasion de revenir avec elle sur des dossiers comme la force G5 Sahel, la Centrafrique, le développement et la lutte antiterroriste. RFI : Vous venez de rencontrer le président Emmanuel Macron et vous avez abordé notamment la question des nombreuses crises africaines. Vous aviez rencontré récemment les chefs d’Etat sahéliens à Abidjan. Qu’est-ce qui va être fait pour rendre le G5 opérationnel ? Qui va mettre l’argent sur la table ? Michaëlle Jean: C’est ça l’enjeu en fait. C’est que l’Union européenne amène une contribution, mais nous savions très bien que cette contribution ne serait pas suffisante...
(RFI 31/07/17)
Au Tchad, l'ancien maire de la ville de Moundou, en détention depuis deux semaines, se trouve dans un état inquiétant. Laokein Médard, figure de l'opposition tchadienne et ex-candidat à la présidentielle, a été destitué en juin dernier par le Conseil municipal de la grande ville du sud du pays. Il est poursuivi pour détournement de biens et retenu à la maison d'arrêt de Moundou. Après lui avoir rendu visite, son épouse, Gisèle Laokein, s'alarme de son état de santé qui s'est détérioré ces derniers jours. Elle demande son évacuation vers un pays étranger afin qu'il y soit soigné. La situation s’est aggravée depuis trois jours. J’ai pris sa température, il avait 40,7° et sa tension est à 13-9. Je lui...
(La Voix de l'Amérique 31/07/17)
Un afflux massif de personnes en provenance de la République du Niger est signalé depuis la fin de la semaine dernière, dans la région du Lac, située dans l’ouest du Tchad. Selon la CNARR (Commission nationale d'accueil et de réinsertion des réfugiés et des rapatriés) basée à Baga Sola, 1.337 ménages totalisant environ 6.685 personnes ont été déjà enregistrés et installés sur un site nommé Dar al Kheir (terre de providence), près de Dar es Salam, le camp des réfugiés nigérians. Ces nouveaux arrivants ont déclaré qu'ils venaient des villages de Kidjindi, Ankadndougoune et Tchortchouri, dans la zone de Guiguimi, elle-même située dans la région de Diffa, au sud-est du Niger. « Le Tchad compte inclure les réfugiés dans le...

Pages