Jeudi 22 Février 2018

Tchad

(Le Monde 08/02/18)
La marche pacifique organisée pour protester contre l’austérité, mardi 6 février à N’Djamena, au Tchad, aura duré dix petites minutes. Le temps pour les manifestants de parcourir 200 mètres avant d’être dispersés par des gaz lacrymogènes et « par des tirs à balles réelles », selon le député Djimet Clément Bagaou, porte-parole de la coalition de partis d’opposition à l’initiative de cette action. « Nous nous étions donné rendez-vous à 7 heures dans le 9e arrondissement [sud de la capitale], mais les forces de l’ordre étaient déjà déployées et beaucoup n’ont pas pu rejoindre le point de rassemblement. » Des marches avaient également été organisées dans plusieurs villes de province. Mercredi matin, M. Bagaou dénombrait « plus de 50 blessés...
(RFI 08/02/18)
C'est un premier pas vers l'indemnisation des victimes du régime d'Hissène Habré, au pouvoir au Tchad de 1982 à 1990, avec la création d'un fonds pour les victimes. Le principe avait été validé, il y a un an et demi, par l'Union africaine, mais il aura fallu attendre jusqu'au dernier sommet de l'UA pour passer à la prochaine étape. Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme s'en félicitent, mais rappellent qu'il reste encore beaucoup à faire pour que le travail d'indemnisation des victimes puisse vraiment commencer. Et le principal problème sera d'alimenter ce fonds.
(RFI 08/02/18)
Au Tchad, ce devait être « le Jeudi de la colère ». Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) avait appelé à des marches pacifiques contre la mauvaise gouvernance et les mesures d'austérité. Une mobilisation interdite à Ndjamena, où seuls quelques petits groupes s'étaient effectivement rassemblés avant d'être dispersés. Les organisateurs du « Jeudi de la colère » le reconnaissent, la mobilisation a été très faible. Dans le Ve arrondissement, Mahamat Nour Ibedou, secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH) et un petit groupe sont sortis brièvement, le temps d’afficher une banderole. Dans le VIe, des jeunes ont aussi tenté de se rassembler avant d’être dispersés. Les activistes signalent que...
(AFP 07/02/18)
Les chefs d'Etat du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), réunis en sommet mardi à Niamey, ont réitéré leur demande à la communauté internationale d'un soutien financier supplémentaire pour leur force militaire conjointe. "Compte tenu de la pression qu'exerce la crise sécuritaire actuelle dans le Sahel sur les finances publiques des Etats membres, les chefs d'Etat invitent les institutions financières internationales (...) à mettre en place des ressources additionnelles pour y faire face", affirme le communiqué final du sommet publié mardi soir. La force du G5 Sahel, qui devrait compter 5.000 soldats des cinq pays impliqués d'ici la mi-2018, a pour mission de combattre les groupes jihadistes qui sévissent dans la région sahélienne. Les pays du G5...
(AFP 07/02/18)
Un important mouvement de grogne sociale agite le Tchad depuis plusieurs semaines après l'instauration de mesures d'austérité, et un "jeudi de la colère" a été décrété par des organisations de la société civile, alors que les autorités ont interdit tout rassemblement. "Ah, tu vois, les policiers sont beaucoup, là", commente un chauffeur de taxi, devant les portes closes des lycées de N'Djamena. Depuis deux semaines, les Tchadiens ne s'étonnent plus guère de la présence renforcée des forces de l'ordre dans les rues de la capitale d'un pays déjà fortement militarisé. "Ce n'est pas la ville morte, il y a des commerçants, mais la fonction publique est en grève +illimitée+, donc l'éducation...
(APA 07/02/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - Dix partis politiques tchadiens ont été suspendus d’activité pour deux mois et leurs sièges fermés durant toute cette période, aux termes d’un arrêté du ministre de l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale. Selon Ahmat Mahamat Bachir dont APA a reçu, mercredi, copie de l’arrêté, les partis politiques en cause et qui sont réunis au sein de quatre regroupements de l’opposition démocratique (ADO, COPRAT, CCPOD et CPIMO), ont violé l’interdiction d’une marche du 6 février. Ce faisant, le ministre les accuse d’incitation à la violence et de trouble à l’ordre public. Le ministre de la Sécurité publique a profité de l’occasion pour interdire la marche que projette d’organiser demain jeudi un Collectif...
(Xinhua 07/02/18)
Au Tchad, l'administration publique, les écoles, les hôpitaux et la justice sont paralysés depuis fin janvier par des grèves déclenchées par des syndicats contre la politique d'austérité imposée par le gouvernement. Depuis la chute des cours du pétrole fin 2014, le gouvernement tchadien a imposé des mesures d'austérité drastiques. En août 2016, il a annoncé seize mesures d'urgence dont la suppression de 50 % des primes et des indemnités des agents de l'Etat. Cependant, "les seize mesures" (comme on les appelle à N'Djamena et partout dans le pays) n'ont pas réussi à contenir la crise. Début janvier, le gouvernement a tenté d'aller plus loin en s'attaquant directement aux salaires de base de fonctionnaires. Face au tollé général des syndicats, il...
(RFI 07/02/18)
Au Tchad, une marche pacifique initiée par quatre regroupements de partis politiques a été dispersée ce mardi 6 février dans le 9e arrondissement de la capitale. Les manifestants qui ont décidé de braver l'interdiction ont subit les représailles des forces de l'ordre, comme à Sarh dans le sud du pays, où il y'a eu plusieurs arrestations. Le gouvernement a lui décidé de mettre la barre haute. Toute association ou parti politique qui décide de braver une interdiction de manifester pourra désormais être suspendu. Ce mardi matin, les militants des quatre coalitions de partis, qui ont appelé à une marche contre les mesures d’austérité et les entorses aux droits de l’homme, ont décidé de braver l’interdiction de marcher qui leur a...
(AFP 07/02/18)
Un sommet sur le bassin du lac Tchad, victime du réchauffement climatique et repaire du groupe islamiste nigérian Boko Haram, se tiendra fin février au Nigeria, a annoncé mercredi le président nigérien Mahamadou Issoufou. Cette "conférence internationale sur la réhabilitation du Lac Tchad" se tiendra à Abuja, a déclaré M. Issoufou à l'ouverture à Niamey d'une réunion du Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS - 13 Etats). Cinq autres présidents, le Sénégalais Macky Sall, le Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, le Tchadien Idriss Déby, le mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz et le Malien Ibrahim Boubacar Keïta étaient présents pour cette réunion qui se tient à la suite du sommet du G5 Sahel mardi. La rencontre d'une journée...
(Xinhua 07/02/18)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou, qui prend la tête du G5 Sahel, a lancé un appel mardi, à l'occasion de l'ouverture du 4ème sommet des chefs d'Etats et de gouvernement de l'organisation, pour une opérationnalisation d'urgence de la force conjointe G5 Sahel. La force conjointe G5 Sahel est constituée des armées de la Mauritanie, du Mali, du Tchad, du Burkina Faso et du Niger pour faire face à la recrudescence des attaques terroristes meurtrières et dévastatrices perpétrées par les mouvements djihadistes et autres terroristes, notamment dans les pays riverains du bassin du lac Tchad, au Mali et dans les Etats voisins. La rencontre de Niamey à laquelle prennent part les présidents des cinq pays membres, les représentants des partenaires et...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès et les perspectives de développement de l'Afrique mardi à Abidjan. "Nous avons la tête hors de l'eau et les économies africaines progressent fortement et sereinement", a commenté Akinwumi Adesina faisant remarquer que "la croissance du PIB réelle était estimée à...
(AFP 06/02/18)
De petits rassemblements de manifestants ont été dispersés par la police mardi à N'Djamena, où les appels à manifester contre les mesures d'austérité se multiplient, a constaté l'AFP. Le secteur public ainsi que certains agents du secteur privé ont entamé lundi un mouvement de grève illimitée; Certains regroupements de manifestants ont été, selon Djimet Clément Bagao, porte-parole de six partis politiques d'opposition, visés par des tirs de la police. Des manifestants, dont Amine Djibrine Alwali, président du Parti pour la justice et le développement (PJD), ont été blessés, selon la même source. "Il n'y a eu aucun tir à balle réelle, nous ignorons l'existence de personnes blessées", a répondu à l'AFP le porte-parole de la police. Selon la police, un...
(AFP 06/02/18)
Un sommet des chefs d'Etat du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), s'est ouvert mardi à Niamey pour boucler le financement de la force militaire conjointe et assurer sa montée en puissance, a constaté un journaliste de l'AFP. Les présidents burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, tchadien Idriss Déby, mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, malien Ibrahim Boubacar Keïta et nigérien Mahamadou Issoufou étaient présents à l'ouverture du sommet, ainsi que la ministre française de la Défense Florence Parly. Lancée début 2017, la force conjointe, dont la mission est de combattre les groupes jihadistes qui sévissent dans la région sahélienne, "sera opérationnelle à la fin du mois de mars", a affirmé dimanche devant la presse le ministre malien des Affaires...
(RFI 06/02/18)
Après les chefs d'état-major des pays du G5 Sahel, lundi 5 février, ce sont les chefs d'Etat qui sont réunis à Niamey depuis ce matin. De nombreux partenaires de l’organisation participent aussi à ce nouveau sommet qui devrait notamment permettre de faire un point sur le financement de la force militaire. Les chefs d'Etat vont plancher sur la recherche de financements complémentaires. En janvier, à Bamako, ils ont décidé de mettre en place un fonds fiduciaire pour accueillir les contributions, mais malgré les engagements de l'Union européenne et de plusieurs pays, comme l’Arabie saoudite, le compte n’y est toujours pas. Ce matin, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, l'a rappelé à la tribune, seuls 294 millions d'euros ont été mobilisés...
(La Tribune 06/02/18)
Effet domino ou effet surprise ? En grève depuis une semaine pour protester contre les ponctions de salaires, les fonctionnaires tchadiens ont été rejoints par les travailleurs du secteur privé. La pilule de l’austérité que distribue Idriss Deby pour espérer une sortie de crise a du mal à passer. «En proie à une crise sociale interminable qui semble entretenue et qui fait descendre le plus grand nombre de nos concitoyens dans les profondeurs de la misère, nous risquons d'entrer dans l'impasse». Ce sont peut-être ces mots de Mgr Edmond Djitangar, l'archevêque de N'djamena, rapportés par nos confrères de RFI, qui résument le mieux l'ébullition du front social au pays d'Idriss Deby. Les «jeudis de la colère» contre l'austérité La colère...
(Jeune Afrique 06/02/18)
Une cinquantaines de militants tchadiens se sont réunis à la Fondation Jean Jaurès, en compagnie de socialistes français, pour saluer la mémoire de la plus célèbre figure de l'opposition tchadienne, Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu le 3 février 2008. « Depuis sa disparition, l’opposition tchadienne est plongée dans la crise… » Parmi la cinquantaine de convives réunis pour commémorer les dix ans de la disparition d’Ibni Oumar Mahamat Saleh, ce samedi 3 février, beaucoup ne cachent pas leur désarroi. Les murs de la Fondation Jean Jaurès, proche du Parti socialiste français (PS), sont recouverts de portraits de l’opposant, mathématicien, ancien ministre de l’Enseignement supérieur puis du Plan et de la coopération, disparu depuis le 3 février 2008. Une opposition qui...
(RFI 06/02/18)
Au Tchad, depuis plus d'une semaine, les administrations, les écoles et divers établissements du service public sont paralysés par une grève générale pour dénoncer une baisse des primes et indemnités des salaires des fonctionnaires depuis ce mois de janvier, conséquence de la loi de finances 2018. Les employés du secteur privé ont également rejoint le mouvement ce lundi pour deux jours. Le collectif des syndicats du secteur privé et parapublic proteste ainsi contre des augmentations d'impôt prévues dans cette même loi de finances 2018. Le panier de la ménagère est déjà trop faible. Nous n’avons pas un pouvoir d’achat capable de supporter les deux bouts. Donc, si on continue à nous imposer des lois qui touchent nos salaires, sans notre...
(RFI 06/02/18)
En prélude à la réunion des chefs d’Etat du G5 Sahel qui s’ouvre, ce mardi 6 février, à Niamey, les chefs d’état-major des cinq armées se sont réunis pour dégager les conclusions de la seconde opération sur les frontières du Mali et du Burkina Faso. Lors d’une conférence de presse, le général Didier Dacko, commandant de cette force, a donné des précisions. Selon le général Didier Dacko, commandant de la Force conjointe G5 Sahel, la seconde opération baptisée Pagnali (« tonnerre », en langue peul), a concerné deux zones frontalières du Mali et du Burkina Faso.
(Agence Ecofin 06/02/18)
Les investisseurs actifs sur le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac, n’auront que l’embarras du choix, le 7 février prochain. Ce jour-là en effet, trois Etats de la Cemac sur six, notamment le Cameroun, le Tchad et le Gabon émettront à nouveau, des titres publics afin de tenter de mobiliser des financements permettant de résoudre leurs problèmes ponctuels de trésorerie. Principal animateur de ce marché des titres depuis sa création en 2011, le Cameroun tentera de mobiliser 5 milliards de francs Cfa, au moyen d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) à 13 semaines. Le Trésor public gabonais lui, recherche 8,5 milliards de francs...
(Le Point 06/02/18)
Une saison en France, c'est l'hiver d'une famille d'exilés à Paris : Abbas (Ériq Ebouaney) a fui avec ses enfants la guerre civile en République centrafricaine et attend la décision des autorités françaises pour obtenir son statut de réfugié. Pendant ce temps, le quotidien s'écoule au fil des instants ordinaires, dans l'intimité de leur foyer précaire, éphémère, constamment menacé. Les enfants vont à l'école, Abbas travaille au marché et y noue une relation amoureuse avec Carole (Sandrine Bonnaire), partage sa passion des livres avec son ami et compatriote Étienne, également réfugié… Au plus près de ses personnages, de leurs visages souvent gagnés par l'angoisse, le film suit leur parcours au jour le jour, quand les moments simples, partagés, deviennent un...

Pages

(APA 17/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Deux responsables de l’Union nationale des étudiants tchadiens (UNET) ont été arrêtés, mercredi, par la police qui a en outre fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser une manifestation organisée par ces mêmes étudiants. Non autorisée, la manifestation des étudiants tchadiens avait pour objectif de protester contre les frais d’inscription fixés à 50 000 FCFA, conformément aux institutions d’enseignement supérieur de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).
(RFI 16/01/18)
La ministre française des Armées Florence Parly a réuni ce lundi à Paris ses homologues de la force militaire conjointe des pays du G5 Sahel - Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie - dans l'espoir d'accélérer sa mise en oeuvre. Lors de la conférence de presse qui a clôturé la réunion, Florence Parly a annoncé le lancement de la deuxième opération de la Force conjointe, une annonce confirmée par Tiéna Coulibaly, ministre malien de la Défense. Ce sera une opération 100 % force conjointe ou menée en collaboration avec Barkhane. Impossible à dire car les intervenants se sont voulus extrêmement discrets sur le sujet. On ne sait donc pas où cette opération a lieu ni quelles sont les armées qui...
(APA 16/01/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Le président du conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad (CSAI), cheikh Hissein Hassan Abakar, décédé dimanche, a reçu les hommages de la nation au cours d’une cérémonie, ce mardi, en présence du chef de l’Etat, Idriss Déby, avant son inhumation au cimetière musulman de Lamadji, à la sortie nord de N’Djaména. Agé de 71 ans, Cheikh Hissein Hassan Abakar a été président du conseil islamique les 27 dernières années. Plusieurs personnalités religieuses et politiques lui ont rendu hommage. Le secrétaire général de la conférence épiscopale du Tchad, père Allangomi Nguiralbaye, trouve en feu Hissein Hassan Abakar «un modèle de la cohabitation pacifique, un homme de franchise, un homme de relations, une grande figure de...
(Le Point 16/01/18)
Mettre en place un numéro vert pour lutter contre la corruption et les détournements de fonds, voilà qui illustre que, pour les autorités comme pour les populations du Tchad, l'heure est grave. Il faut dire que la chute des cours du pétrole a porté un coup rude aux recettes du pays. Illustration : non seulement nombre de projets ont été ajournés ou reportés, mais les dépenses courantes ont eu du mal à être assurées. Autrement dit, quand le budget d'investissement est réduit à son expression la plus simple et que le budget de fonctionnement a du mal à être équilibré, l'impasse n'est pas loin, surtout dans un pays à l'économie si peu diversifiée que le Tchad. Facteur aggravant : pays...
(APA 16/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - Le président du conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad (CSAI), Cheikh Hissein Hassan Abakar, est décédé à Ndjamena, dans la nuit du dimanche au lundi, après une longue maladie, a-t-on appris de source officielle. Un deuil de trois jours est décrété sur l’ensemble du territoire national, informe un communiqué du gouvernement. Cheikh Hissein Hassan Abakar a été président du conseil islamique depuis l’arrivée au pouvoir du mouvement patriotique du salut (MPS) en 1990. Il cumulait le poste de président et en même temps d’imam de la grande mosquée Roi Fayçal de N’Djaména avant qu’il ne soit déchargé de l’imamat pour s’occuper que l’instance de gestion de la communauté musulmane tchadienne. Il est l’un des initiateurs...
(AFP 15/01/18)
La ministre française des Armées Florence Parly réunit ce lundi à Paris ses homologues de la force militaire conjointe des pays du G5 Sahel dans l'espoir d'accélérer sa mise en œuvre alors que les groupes jihadistes ont promis de faire barrage à cet effort antiterroriste. "Nous allons tout faire pour que le G5 Sahel ne s'installe pas" dans cette zone, a déclaré vendredi à l'AFP le porte-parole du groupe "Etat islamique dans le Grand Sahara" (EIGS). Il a revendiqué dans la foulée une série d'attaques, dont celle contre la force française Barkhane jeudi au Mali qui a fait trois blessés et celle du 4 octobre au Niger, au cours de laquelle quatre membres des forces spéciales américaines et quatre soldats...
(Le Figaro 15/01/18)
Les ministres de la Défense se réunissent ce lundi à Paris pour établir un calendrier opérationnel. Les ministres de la Défense des pays regroupés au sein du G5 Sahel sont lundi à Paris autour de leur homologue française, Florence Parly. Cette réunion, loin d'être la première, doit permettre de se concerter pour rendre opérationnelle la force militaire commune à ces États (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) en lutte contre les djihadistes. Un mois après le sommet de La Celle-Saint-Cloud qui a réuni les présidents sahéliens et Emmanuel Macron, ainsi que les principales organisations internationales, notamment l'Union européenne, l'Union africaine et l'ONU, il s'agit de stimuler une «montée en puissance». «Il y a eu des avancées, mais ce n'est pas...
(RFI 15/01/18)
La construction de la force conjointe du G5 Sahel entame une nouvelle étape ce lundi 15 janvier, avec la réunion ministérielle de Paris. La ministre des Armées Florence Parly reçoit cet après-midi à l'hôtel de Brienne ses homologues des pays du G5 accompagnés des chefs d'état-major des armées des cinq pays de la région. Du côté des contributeurs, huit pays seront représentés ainsi que trois institutions, l'ONU, l'UA, et l'Union européenne, alors que se déroulera la conférence de donateurs de Bruxelles le 23 février prochain. Plus que jamais, l'objectif est de mettre en action cette force du G5 et de récolter des résultats concrets sur le terrain. Lors de son discours de Ouagadougou en novembre, le président français Emmanuel Macron...
(AFP 15/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - Les préparatifs pour le pèlerinage à la Mecque2018 ont démarré plus tôt que les années précédentes au Tchad, avec la nomination, par un décret présidentiel, d’un nouvel émir du hajj, en la personne du général Idriss Dokony Adiker. Les différents comités d’organisation ont été souvent mis en place à deux voire un mois du déroulement du hajj. Le nouvel émir du hajj va remplacer Saleh Bourma dont la gestion a été critiquée. En effet, les pèlerins tchadiens ont été bloqués, l’année dernière, pendant plusieurs semaines en Arabie Saoudite, sans prise en charge, à cause du manque des moyens de transport pour le retour. Le directeur du cabinet civil à la présidence de la République, M. Issa...
(RFI 12/01/18)
Au Tchad, le gouvernement marque le pas dans son projet de réduire les salaires des fonctionnaires. Confronté à une crise financière, le gouvernement, qui a réduit de moitié les indemnités des fonctionnaires, voulait réduire sur une proportion allant de 5 à 45% les salaires des travailleurs. Mais, face à la bronca, il a décidé de suspendre son projet, le temps de négociations. Quelques jours après une première rencontre au ministère des Finances qui n’a abouti à rien, c’est au tour du Premier ministre Albert Pahimi Padacké de convoquer le Comité national du dialogue social (CNDS) parce que la situation persiste : « Cette situation persiste, ce qui demande de notre part et réciproquement, un dialogue de tous les instants, parce...
(APA 10/01/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - Le Syndicat national des associations des transporteurs du Tchad (SYNAT), dans une déclaration publiée mercredi, menace d’aller en grève si le gouvernement persiste dans le maintien de la hausse du prix des carburants et ne fait également rien pour faire cesser les tracasseries que causent à ses membres les policiers et gendarmes, postés à différents endroits routiers. Les transporteurs urbains et interurbains, notamment, les propriétaires des taxis, des bus et des gros porteurs faisant le transport entre le Tchad et le Cameroun, ne cessent de dénoncer les multiples postes de contrôle ouverts par les policiers et gendarmes.
(AFP 09/01/18)
Les militaires nigérians appuyés par des soldats de pays voisins ont lancé une grande offensive contre les deux factions du groupe islamiste Boko Haram et leurs dirigeants dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mardi l'armée nigériane. Des soldats du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria visent les chefs jihadistes Abubakar Shekau, dans la forêt de Sambisa, et Mamman Nur, dans la région du lac Tchad, dans les deux zones de l'Etat du Borno où le groupe est actif. Selon l'armée nigériane, des dizaines de combattants islamistes ont été tués et des centaines d'autres forcés de se rendre au cours des derniers jours. Selon des hauts responsables militaires à Abuja, Nur a été blessé et une de ses...
(AFP 09/01/18)
Les pays du G5 Sahel, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie, ont annoncé lundi à Bamako la création d'un fonds fiduciaire pour gérer l'aide promise à leur force conjointe antijihadiste. Cette décision, prise lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense du G5 Sahel, intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. "La décision importante prise lors de cette réunion ministérielle conjointe est la création du fonds fiduciaire pour accompagner et gérer les importants fonds annoncés pour aider la force G5 dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a déclaré à l'AFP le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly...
(APA 09/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Au Tchad, c’est la débrouille au quotidien. Chaque jour qui passe est un combat contre la vie chère remporté de haute lutte par des populations fortement préoccupées par les trucs et astuces à trouver pour se loger ou faire bouillir la marmite. Abdiel, un fonctionnaire durement éprouvé par la conjoncture, a appris à tourner la page des vaches grasses pour s’adapter aux dures réalités du quotidien. En matière de repas, il a réduit le déjeuner ‘’à un léger repas qui ne coûte pas cher’’. ‘’C’est une manière de ne pas laisser les enfants dans la faim’’, explique-t-il avant de souligner que c’est le soir qu’il donne à son épouse de quoi mijoter ‘’un bon repas’’, bien...
(RFI 08/01/18)
Au Tchad, la décision du gouvernement d'augmenter le prix du carburant et de réduire les salaires des fonctionnaires fait réagir la classe politique. Dimanche 7 janvier, quatre regroupements de partis politiques ont publié une déclaration pour désapprouver ces décisions et appeler le gouvernement tchadien à la raison. Le CCPPOD (Cadre de concertation des partis politiques de l'opposition démocratique), la COPRAT (Coalition de l'opposition politique pour le redressement et l'alternance au Tchad), l’ADO et le CPMO, quatre groupements de petits partis politiques sont mécontents. Mécontents, parce que ces derniers jours on a appris que le prix du carburant à la pompe a augmenté, alors qu’on annonce des discussions avec les syndicats pour baisser les salaires des travailleurs de la fonction publique...
(RFI 28/12/17)
Des affrontements entre orpailleurs ont fait une quinzaine de morts le 25 décembre à Iri Bourgouri, aux confins des frontières du Tchad et de la Libye. Dans cette localité, se côtoient des orpailleurs venus des différentes régions du pays et aussi des pays voisins. « Une première bagarre entre un autochtone et un allogène a fait d'abord un mort, a indiqué une source sécuritaire à l'AFP. Il s'en est suivi un affrontement généralisé qui a entraîné une quinzaine de morts et plusieurs blessés », à Iri Bourgouri. Dans le massif du Tibesti, à l'extrême nord du Tchad, ce genre de conflits est récurrent depuis plusieurs années. « Il y a eu depuis 2015 une série d’affrontement entre les indigènes du...
(MondAfrique 27/12/17)
Le journal “Libération” a publié le contenu des procès-verbaux de l’enquête du FBI concernant Cheikh Tidiane Gadio, l’ancien ministre des Afaires Etrangères du Sénégal. Avec des dates, des échanges de mails captés et d’autres détails croustillants. Extraits. Résumons les épisodes précédents: l’ancien ministre des Affaires étrangères est en détention à New York depuis vendredi dernier. Un juge de Manhattan l’a placé sous mandat de dépôt pour corruption et blanchiment présumés. Cheikh Tidiane Gadio aurait facilité le versement de pots-de-vin au Président tchadien, Idriss Déby, contre des avantages accordés à une société chinoise désireuse de mener des affaires au Tchad. En contrepartie, il aurait touché 400 mille dollars (plus de 200 millions de francs Cfa). L’ancien ministre nie les charges retenues,...
(AFP 26/12/17)
Des affrontements entre orpailleurs ont fait une quinzaine de morts lundi dans l'extrême-nord du Tchad, a-t-on appris de source sécuritaire. "Une première bagarre entre un autochtone et un allogène a fait d'abord un mort", a indiqué cette source à l'AFP. "Il s'en est suivi un affrontement généralisé qui a entraîné une quinzaine de morts et plusieurs blessés". Ces violences se sont déroulées à Iri Bourgouri, aux confins des frontière du Tchad et de la Libye, dans une localité où se côtoient des orpailleurs venus des différentes régions du pays. Elles ont opposé des membres de l'ethnie zaghawa venus se venger d'une première attaque perpétrée par des Goranes Mourdia, selon la presse locale, qui faisait état de plusieurs véhicules détruits, et...
(La Tribune 26/12/17)
Après l’Afrique de l’Ouest début 2016, Recep Tayyip Erdoğan, le président turc entame une visite à Khartoum chez le Soudanais Omar El Béchir. Ce n’est que la première étape d’une tournée qui va le mener à Tunis chez Béji Caïd Essebsi et à N’Djamena chez le Tchadien Idriss Deby Itno. Pressé de nouer des relations avec l’Afrique, la Turquie veut prêter son miroir à l’Afrique. Mais elle y cherche surtout de l’influence. Depuis son entrée à l'Ak Saray, le palais blanc à Ankara il y a trois ans, Recep Tayyip Erdoğan aura exactement visité 21 pays africains. A la fin d'une mini-tournée qui le conduit au Soudan où il est arrivé dimanche, en Tunisie mardi puis au Tchad, le 12ème...
(Le Point 26/12/17)
« On se défend. » Ces quelques mots résonnent sans cesse dans les rues poussiéreuses de N'Djaména. Cet après-midi-là, le brouillard de sable et de pollution, « Adjadj », enveloppe la capitale politique du Tchad, assombrissant le ciel et plombant l'air. Selon les dires, cette brusque apparition est un signe précurseur de malheur. Un augure qui prend, cette année, une résonance toute particulière. Depuis quelques mois, la ville de deux millions d'habitants tourne au ralenti, frappée par une crise économique sans précédent. Les terrasses ombragées des bars peinent à se remplir, les clandos (taxis-motos) scrutent l'arrivée de clients potentiels, et les allées labyrinthiques du marché du centre-ville, d'habitude bondées, sont presque désertes. Pour attirer les clients, les commerçants ont cruellement...

Pages

(La Tribune 11/12/17)
La Banque des Etats de l'Afrique centrale vient de révéler que les transactions par monnaie électronique ont connu une progression de 208% sur les neuf premiers de l'année 2017, dans la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale. De janvier à septembre de cette année, la monnaie électronique a été utilisée dans plus de 203 millions de transactions, contre quelque 97,8 millions pour toute l'année 2016. La finance numérique est en pleine progression dans la zone Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Dans un rapport publié ce 8 décembre, la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) a indiqué que les transactions par monnaie électronique se sont établies à plus de 203,2 millions d'opérations...
(Agence Ecofin 09/12/17)
Le gouvernement tchadien a adopté, en conseil des ministres hier jeudi 08 décembre, le projet de budget de l’Etat pour l’année 2018. Celui prévoit des ressources s’élevant à 846 milliards FCFA (environ 1,5 milliard $) pour un niveau de dépenses arrêté à 1343 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $). Le projet de budget 2018 de l’Etat tchadien dégage ainsi un important déficit prévisionnel de 496 milliards FCFA (environ 890 millions $). Ce qui constitue le double du déficit prévisionnel de l’exercice budgétaire en cours qui se situe, quant à lui, à 244,891 milliards FCFA (environ 439 millions $). Une série de mesures est prévue par le gouvernement tchadien afin de combler ce déficit rapporte l’agence Xinhua citant la porte-parole du...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...
(Agence Ecofin 04/12/17)
Après s’être contractée durant deux saisons consécutives, la surface mondiale ensemencée en coton connaîtra en 2017/2018, une hausse de 11% en s’établissant à 32,5 millions d’ha. D’après le Comité consultatif international sur le coton (ICAC), qui a publié ces prévisions le 1er décembre dernier, cette reprise sera portée par l’expansion de la surface emblavée dans les principaux pays fournisseurs. Ainsi, alors que l’Inde, premier producteur mondial consacrera 11,55 millions d’ha à la culture, en 2017/2018, les USA, premier exportateur mondial, verront une augmentation de 20% à 4,6 millions d’ha. Pour sa part, le Pakistan, 4ième producteur mondial, enregistra une superficie de 3,1 millions d’ha, soit un bond de 24% par rapport à la campagne précédente. Globalement, selon l’ICAC, l’accroissement au...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(La Tribune 30/11/17)
Rien ne va plus entre l'un des pays les plus pauvres du monde et l'un de ses principaux créanciers, le suisse Glencore, leader mondial du négoce des matières premières. La négociation sur la restructuration d'une dette de 1 milliard de dollars a échoué faisant courir le risque d'un défaut de paiement. Après cinq mois, les négociations entre le Tchad et la société suisse Glencore sont dans l'impasse. Le pays, l'un des plus pauvres de la planète, a rejeté la dernière proposition du numéro un mondial de négoce de matières premières et d'un consortium de banques parmi lesquelles Natixis, Société Générale, Citigroup, ING et Deutsche Bank pour restructurer une dette qui s'élève à 1 milliard de dollars. Prêts gagés sur le...
(La Tribune 29/11/17)
Fin juin dernier, le conseil d'administration du FMI avait approuvé un accord triennal de 312,1 millions de dollars pour le Tchad. Aussitôt, un premier décaissement de 48,8 millions de dollars avait été autorisé. Mais aujourd’hui, contre toute attente, le Fonds monétaire international a décidé de faire patienter le Tchad pour l’octroi de la deuxième tranche de ce prêt. Mais que s’est-il passé entre temps ? La promesse faite au Tchad par le FMI au mois de juin dernier était des plus alléchantes : une enveloppe de 312,1 millions de dollars sur trois ans. Mais N'Djamena devra encore patienter pour voir la couleur de cette argent ou du moins, la totalité. Après l'autorisation d'un premier décaissement de 48,8 millions de dollars...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) vient de publier un rapport sur « L’état des systèmes de paiements par monnaie électronique dans la Cemac 2011-2016 ». Selon ledit rapport, au moins 95% des transactions financières électroniques ont été faites par le Mobile Money pendant la période sous revue. A titre d’exemple, indique la Beac, les recharges des porte-monnaie électroniques, c’est-à-dire, les dépôts en espèces de la clientèle dans les points de vente, ont atteint 735 milliards FCFA en 2016, dont 663 milliards FCFA pour le Mobile Money. « Cet instrument est également le moyen par excellence des transferts d’argent par monnaie électronique car, 99% de ceux-ci se font par Mobile Money », relève la Banque centrale. Toujours, selon...
(APA 27/11/17)
APA-Douala (Cameroun) - Les pays d’Afrique centrale, écartelés entre trois regroupements communautaires, mènent une réflexion au sein du Comité de pilotage de rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique centrale (Copil/Cer-Ac) pour une harmonisation des procédures devant permettre de mettre sur pied une seule Communauté économique régionale (CER), a-t-on appris samedi de sources concordantes. Cette démarche est de nature à renforcer la circulation des personnes et des biens et booster les échanges économiques et commerciaux dans cette partie du continent. En prélude à la rencontre des ministres des Finances et de l’intégration qui s’ouvre lundi à Yaoundé, des experts planchent actuellement sur la question afin de soumettre au conseil des ministres, des propositions concrètes qui seront soumises à l’approbation des...
(Agence Ecofin 25/11/17)
Le FMI a repoussé l'octroi d'un crédit au Tchad, en raison du blocage des discussions sur la dette reclamée à ce pays par Glencore et un groupe de banques internationales. Le décaissement de cette deuxième tranche de financement au titre de la facilité élargie de crédit, dépendait effectivement de la résolution de ce problème. Parmi les engagements que le Tchad a pris dans le cadre de son programme de redressement avec le FMI, figue en effet la restructuration de cette dette qui plombe la soutenabilité de la dette commerciale du pays. Le problème, c'est que les deux parties ne parviennent plus aujourd'hui à s'accorder. Selon des sources proches du processus, et qui ont échangé avec l'Agence Ecofin, le gouvernement tchadien...
(APA 24/11/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les paiements en monnaie électronique, au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont dépassé le seuil de 121 milliards FCFA en 2016 dont 95% avec le Mobile Money, selon un rapport publié vendredi par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). A la fin de l’année 2016, l’on dénombrait 32.551 points de services à travers la sous-région, contre 23.867 un an plus tôt, un chiffre d’ailleurs considéré par l’Institut d’émission comme «en deçà de la réalité car, chez certains opérateurs, il n’est pas possible de déterminer avec exactitude le nombre de revendeurs (appelés ‘’call box’’ au Cameroun) affiliés aux grossistes». La monnaie électronique a ainsi été utilisée sur 97.836.317 transactions en...
(APA 22/11/17)
APA-N'Djamena (Tchad) - Le ministre tchadien des Finances et du budget, Christian George Diguimbaye, et la secrétaire d’Etat Mme Banata Tchalet Sow, ont été limogés ce mardi soir par le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno. L’intérim sera assuré selon les termes de l’acte présidentiel, par le ministre secrétaire général du gouvernement, M. Abdoulaye Sabre Fadoul. Le motif de limogeage n’a pas été évoqué dans le décret mais selon des sources concordantes, les deux ministres auraient déposé, eux-mêmes, une lettre conjointe de démission suite à une affaire d’insubordination de la part du Trésorier payeur général (TPG). Le TPG qui serait un proche du président de la République, a souvent refusé d’exécuter les ordres de la secrétaire d’Etat qu’il considèrerait comme...
(AFP 21/11/17)
Le responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, dans l'Est des Etats-Unis, ainsi qu'un ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères ont été inculpés par la justice américaine dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda. Chi Ping Patrick Ho, 68 ans, et Cheikh Gadio, 61 ans, sont accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts responsables de ces pays afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise. Les pots-de-vin représentent plusieurs millions de dollars, selon un communiqué du ministère américain de la Justice publié lundi.
(Le Point 20/11/17)
Le Tchad avait obtenu pour près de 17 milliards d'euros de promesses d'engagements auprès de ses partenaires en septembre. Le point deux mois après. « La mise en œuvre du plan national de développement (PND) est en marche », lance le ministre de l'Économie tchadien, Ngueto Tiraina Yambaye, contacté par Le Point Afrique. En septembre, le gouvernement avait alors annoncé avec enthousiasme avoir levé plus de 17 milliards d'euros d'engagements auprès des bailleurs de fonds venus assister à la table ronde organisée à Paris. Une somme dédiée au financement de son programme quinquennal 2017-2021 de son nouveau plan de développement, « Vision 2030 : le Tchad que nous voulons ». Deux mois plus tard, l'heure est aux peaufinages des projets...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Selon une information rapportée par Reuters qui cite une lettre officielle, le groupe suisse Glencore, leader mondial de la commercialisation des matières premières, aurait proposé au Tchad via son ministre des finances, un nouveau plan de restructuration de la somme de plus d'un milliard $ que lui doit ce pays d’Afrique centrale. La semaine dernière, une délégation tchadienne s'était rendue à Paris en France, pour discuter de cette restructuration, mais aucun accord n'avait été annoncé. Jusqu'à vendredi, le gouvernement tchadien s'était montré en désaccord avec les propositions de Glencore. Le trader dit espérer que sa dernière offre sera acceptée. Il suggère de repousser l'échéance pour le remboursement de la dette principale à la fin 2022, contre 2019 actuellement. Dans le...
(RFI 14/11/17)
Il est temps de penser le Tchad sans le pétrole. Le président Idriss Déby l'a répété ce week-end à Ndjamena, lors d'une conférence économique. La chute des cours de l'or noir qui représente 70% des recettes budgétaires du pays a propulsé l'année dernière le Tchad dans la récession. Alors que Ndjamena vient de renégocier un programme de prêt avec le Fonds monétaire internationale, le président montre patte blanche pour conserver le soutien des bailleurs internationaux. Coupes budgétaires, réduction du train de vie de l'Etat, fin des augmentations pour les fonctionnaires, retrait de certains privilèges de la fonction publique... le Tchad ne sait plus quel fond de tiroir racler pour grappiller quelques revenus.
(La Tribune 09/11/17)
Très loin de ses prévisions de 1,6% en début d'année, le taux de croissance économique dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique de centrale (CEMAC) ne devrait pas dépasser 0,2% cette année, a-t-on appris d'un communiqué du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale. C'est presqu'un aveu d'échec pour la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) et les Etats de la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Les différentes mesures prises, dont la réduction des coefficients des réserves obligatoires des banques, la réduction des plafonds de refinancement de certains Etats, le resserrement des dépenses publiques, l'élargissement de l'assiette fiscale, la priorisation de certains investissements, la...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Réunis à N’Djamena, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale sont parvenus à régler nombre de dossiers épineux… À commencer par la suppression des visas. Une conjoncture économique défavorable peut avoir des vertus. En butte à des difficultés budgétaires et en quête de relance, l’Afrique centrale bouge enfin. Le 31 octobre, au cours d’un sommet convoqué à N’Djamena, au Tchad, les chefs d’État ont fait aboutir en quelques traits de plume une pile de dossiers pourtant bloqués depuis plus d’une décennie. Conséquence, le lendemain, 1er novembre, à la suite des autres pays membres, le Cameroun a été le dernier de la Cemac à supprimer l’exigibilité du visa aux ressortissants des autres pays membres. Ironie de...

Pages

(Alwihda 19/07/14)
L'annonce est faite aujourd’hui par le Ministre tchadien Délégué à la Présidence de la République, Chargé de la Défense Nationale, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Tatola, lors d'un point de presse qu'a organisé le Comité d'Organisation de la 9ème édition de la Coupe d'Afrique Militaire de Football (CAMFOOT) au sein du Ministère, pour l'occasion. Le Tchad a l'honneur d'accueillir ainsi du 27 novembre au 12 Décembre prochain, la CAMFOOT, une compétition initiée par le Comité d'Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA). Cette compétition regroupe 16 pays dont 3 de l'Afrique du Nord à savoir:Algérie, Egypte et la Libye, 3 de l'Afrique Centrale (Tchad, Cameroun, et Congo Brazzaville), 2 de l'Afrique Australe (Angola et Zambie,), 2 pour l'Afrique...
(Autre média 23/06/14)
En cette période Coupe du monde, melty.fr a eu la chance de pouvoir recueillir les témoignages de Tchadiens qui nous ont confié leur amour pour le foot, leurs équipes favorites et les moyens pour suivre la compétition. Comme chacun sait, la Coupe du monde est un événement planétaire qui ne concerne pas seulement les pays qualifiés mais tous les amateurs de foot, d'où qu'ils viennent. Adrien, travailleur humanitaire au Tchad a recueilli les témoignages de deux Tchadiens pour melty.fr. Baba Lassou qui travaille dans la région du Sila dans l'est du pays témoigne de son amour pour le ballon rond : « J'adore le foot, j'y ai joué en semi-professionnel quand j'étais plus jeune et j'y joue encore tous les...
(RFI 30/05/14)
Le premier tour retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 de football se déroule du 30 mai au 1er juin 2014. Battus à l’aller, les équipes des Comores, du Congo et du Tchad doivent gagner pour se qualifier au deuxième tour. Madagascar, la Mauritanie et le Bénin doivent capitaliser sur leurs victoires d’il y a deux semaines. ►Ils y sont déjà ou presque Les Seychelles sont évidemment le premier pays qualifié pour le second tour, suite à la disqualification de la Gambie. Sauf incroyable coup de théâtre, le Mozambique, qui a écrasé le Soudan du Sud à l’aller (5-0), devrait également franchir l’obstacle. ►Ils y sont quasiment Avec une victoire 2-0 à Sao Tomé, le Bénin s’est...
(Alwihda 27/03/14)
N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne de Football Associé en partenariat avec la ligue de N’Djamena pour le Football ont organisé une formation de recyclage des arbitres et les assistants arbitres ce jeudi le 27 mars 2014 à l'ENAM. Cette formation qui durera trois jours, a pour but de rendre les arbitres performants et à la hauteur des championnats.
(Afrique Inside 07/03/14)
Une belle victoire, deux nuls encourageants et enfin deux défaites, les équipes africaines qualifiées pour le mondial brésilien n'ont pas connu le même sort hier soir. Amicales mais importantes, ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation de la Coupe du Monde de football. Cinq équipes représenteront l’Afrique lors de la grande messe du football mondial qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Les grosses cylindrées du continent qui ont traditionnellement bien des difficultés à franchir le second tour de la compétition, tenteront une nouvelle fois de faire bonne figure malgré des statistiques qui ne tournent pas...
(Le Parisien 28/02/14)
C’est un défi très exotique pour Emmanuel Tregoat (51 ans). L’entraîneur de la réserve du Paris FC (CFA 2) a été choisi par la Fédération tchadienne pour devenir le nouveau sélectionneur d’un pays où le football est en hibernation depuis trois ans. Tregoat était la semaine dernière à N’Djamena, la capitale tchadienne, et il devrait signer un contrat de dix-huit mois lundi. Sa première mission sera de restructurer l’Académie de Farcha, le centre de formation local, puis de préparer l’équipe nationale pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 au Maroc. En attendant son premier match officiel en mai, le nouveau patron du Tchad, 162e au classement Fifa, continuera d’officier sur le banc parisien. « C’est le...
(APA 24/02/14)
Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Comité Exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), réuni, vendredi, au Caire en Egypte s’est montré « solidaire » des 5 sélections africaines qualifiées pour le Mondial « Brésil 2014 » en appelant le continent à soutenir ses représentants. A l'issue d'une réunion tenue à son siège au Caire avec les représentants des fédérations nationales concernées, le Comité Exécutif de la CAF a appelé le continent africain à s'unir pour soutenir l'Algérie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Nigeria. «L'appel du Caire a été lancé pour l'Unité et le Soutien du continent africain aux équipes nationales de l'Algérie, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du Nigeria. « La...
(Pa-Lunion 17/02/14)
L’As Douanes a fait match nul (1-1) contre son adversaire guinéen, le Club industriel de Kamsar au stade de 28 septembre de Conakry ce vendredi 14 février 2014. Au cours du match retour de la coupe des confédérations, le but des visiteurs a surpris les Guinéens à la 50è minute sur un coup franc, une œuvre de Tawali Magnima. Les Guinéens sauvent l’honneur en égalisant à cinq minutes de la fin par Alkhaly Sylla. Su ce score, l’As Douanes élimine son adversaire, Cik, et va affronter le club égyptien Wadi Degla. Le club paramilitaire a battu au match aller son adversaire sur un score de 2 buts à 0.
(Alwihda 04/02/14)
Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. N'DJAMENA (Alwihda Info) - La Fédération Tchadienne d’Athlétisme a annoncé officiellement l’organisation de la 11ème édition de semi-marathon de la paix qui se déroulera le samedi 15 février 2014, lors d’une conférence de presse animé par le staff de la fédération à la Maison des Médias du Tchad. Cette compétition nationale de 21 km vise à promouvoir les athlètes locaux et de les préparer pour les jeux Olympiques de RIO 2016. Selon le président de la Fédération Tchadienne d’Athlétisme Mme Hissein N’garo, le semi-marathon de cette année a reçu l’apport des partenaires comme Tigo-Tchad et le Fond...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Journal du Tchad 30/01/14)
Le tout premier match de l’équipe tchadienne aura lieu le 8 février prochain contre l’Union sportive de Douala au Cameroun. C’est le General de Division Mbaihomdenande Dionadji Alain, Coordonnateur du Comite de Soutien à l’Association Sportive du Lycee Adoum Dallah (As-lad) de Moundou qui a annoncé cette information lors d’un point de presse animé le 29 Janvier à la Maison des Médias du Tchad. «L’objectif de cette rencontre est de vous informer que l’Association sportive du Lycée Adoum Dallah de Moundou (ASLAD) a remporté la Coupe du Tchad 2013. Je rappelle que cette équipe a représenté la zone de développement du football N°5 qui regroupe le Logone occidental, le Logone oriental, le Moyen-Chari et le Mandou. A ce titre, elle...
(Journal du Tchad 27/01/14)
De manière générale le Tchad a occupé la 3ème place lors de cette 5ème édition internationale du TIVI- NDjam 2014 qui s’est tenue dans la capitale du pays de Toumaï. C’est le Cameroun qui vient en tête de la grande compétition organisée au Tchad, il y a quelques jours, avec huit médailles en Or, neuf en argent et cinq en bronze. La Roumanie présente à la compétition, pour la 1ère fois est arrivée sur la seconde marche avec trois médailles en Or et une en argent. Le Tchad, pays organisateur boucle le trio gagnant avec deux médailles en Or, trois en argent et neuf en bronze. Soit Neuf pays avec 81 judokas étaient au rendez-vous de N’Djaména. Il s’agit du...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(Autre média 16/01/14)
Un trail au cœur de la nature africaine. Contraction des mots "Trail" et "Reg", le TREG est une nouvelle conception du trail running qui mêle à la fois la performance physique et la nature brute des espaces désertiques. C’est dans cette optique que la TAO (Trail Africa Organization) met en place cette édition pilote du TREG Ennedi Trail au Tchad le 12 février 2014. Le TREG invitera ses participants à parcourir une boucle de 170km dans cette région encore peu connue du pays, où les paysages sont fabuleusement propices au running. La course se déroulera sans interruption (60 heures autorisées), en auto-suffisance et auto-navigation grâce à un GPS et un roadbook papier. Sur le tracé de la course, six points...
(APA 10/01/14)
L’international ivoirien Yaya Gnégnéri Touré a été élu, jeudi soir à Lagos au Nigéria, « ballon d’or africain » 2013, au cours d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football (CAF). Double lauréat en 2011 et 2012, le sociétaire de Manchester City se succède, ainsi, à lui-même. Pour la 3ème fois de suite, le milieu de terrain ivoirien, Yaya Gnégnéri Touré a été sacré « Ballon d'or » africain à l'issue de la cérémonie de récompense de la 22è édition des Glo CAF Awards, devançant le Nigérian John Obi Mikel et son capitaine de sélection, Didier Drogba, les deux autres nominés du tiercé final. Yaya Touré, 30 ans, grandissime favori, rejoint, avec ce sacre, le Camerounais Samuel Eto'o (2004,...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(Gabon Review 23/12/13)
Débuté le 9 décembre, la 8e Coupe de la Cemac a livré son verdict le 21 décembre 2013 avec la nette victoire de Stéphane Bounguendzas qui termine comme meilleur entraineur de cette compétition.3 buts à 0 face au Cameroun, 2 à 1 contre la Guinée Equatoriale et 2 à 0 face à la RCA, soit 7 buts marqués en 3 sorties, 1 seul but encaissé et, à la clé, un gardien, Stéphane Bitséki, qui se hisse au devant de la scène, et le vénérable Daniel Cousin qui termine meilleur buteur avec 4 réalisations.Le bilan est éloquent pour les Panthères du Gabon durant la campagne sous-régionale qui vient de s’achever.On ne manquera pas de signaler une meilleure attaque au titre des...
(Ogooue Infos 19/12/13)
Le groupe Errea est devenu officiellement ce mardi l’équipementier des clubs gabonais de première division, après la signature d’une convention entre les responsables de la ligue nationale de football (LINAF) et les représentants de cette entreprise italienne.Le groupe Errea a signé ce mardi avec la LINAF, pour deux ans, pour habiller les 14 équipes du National Foot.Cette convention entre les deux parties va permettre aux clubs évoluant en championnat d’élite de bénéficier ‘’d’une standardisation de leurs équipements. ‘’L’engagement que l’équipementier Errea va matérialiser dans un moment avec la ligue nationale de football doit être considéré comme la marche en avant de notre football qui continue de tracer le sillon du professionnalisme. Avec cette entrée d’une marque créée en 1988 et...
(Gabon Review 17/12/13)
Alors qu’on les annonçait forfait, les Bas-Oubangui ont battu l’équipe du Tchad par un score de un but à zéro.L’élimination de l’équipe nationale du Tchad est intervenue alors que l’on ne s’y attendait pas du tout.En cause, l’équipe de football de la RCA, son vainqueur, avait été déclarée absente par certains spectateurs du fait de son retard à la coupe de la Cemac, actuellement abritée par le Gabon.En effet, ce n’est que ce vendredi 13 décembre à 10h que les Fauves de Bas-Oubangui ont réussi à rallier la ville de Bitam après avoir passé la nuit à Kié Ossi, frontière entre Gabon et Cameroun, pour des raisons de protocole. Alors qu’on lui attribuait un forfait, elle est finalement venue participer...

Pages

(Journal du Tchad 14/01/14)
A cette occasion, de nombreuses personnalités et autres Tchadiens se sont réunis le 13 janvier à l’amphithéâtre de la Grande Mosquée Roi Fayçal pour fêter l’évènement. La cérémonie de la fête du Maouloud Alnabi Alcherif a été organisée par le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques. En effet, le lundi 13 janvier dernier correspondait au 12 du mois de Rabioul Awal 1434 de l’hégire du calendrier islamique. Ces fidèles musulmans ont ainsi pu évoquer les actes qui ont rempli la vie du prophète de l’Islam Mohamed. La commémoration a été marquée par des veillées de prières, des louanges et d’adoration. Dans son allocution de circonstance, le président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques, Cheikh Hissein Hassan Abakar a tout d’abord fait...
(Savoir News 16/12/13)
Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) où se déroule depuis le 29 novembre la 11ème Foire internationale de Lomé a encore fait son plein ce dernier dimanche, a constaté l’Agence Savoir News.Ces dernières années, le site de la foire a toujours enregistré un monde fou le dernier dimanche. Hier, les pavillons étaient remplis, de même que la grande cour du CETEF. L’ambiance était totalement folle derrière les pavillons où sont logés des restaurants et autres vendeurs à plein air. Les visiteurs pour la plupart des jeunes ont gâté le coin, car la bière a coulé à flot."Pour nous, la Foire, c’est la fête. Nous venons les week-end juste pour manger et bien boire la bière", a confié un...
(Journal du Tchad 13/12/13)
Elles bénéficieront d’une formation jusqu’au 28 décembre prochain, à l’issue de laquelle, elles s’affronteront.Le 28 décembre prochain, Nézilé Brahim, Miss-Tchad 2013 passera la couronne à la plus belle fille du Tchad pour l’année 2014.Les activités marquant cette nouvelle édition ont été lancées ce 12 décembre par un point de presse conjointement animé par le ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine et président du comité d’organisation de l’élection Miss-Tchad 2014, M. Dayang Menwa Enock et le Directeur Général de la société de téléphonie mobile Airtel-Tchad, M. Salia Gbané. Et cela en présence de tous les membres du comité d’organisation, les délégués régionaux du département de la Culture et les candidates. Un contrat a été signé...
(Journal du Tchad 13/12/13)
Dirigé par le chorégraphe Taïgue Ahmed, le festival a pris fin le mercredi 11décembre dernier.Les danses villageoises auront été très à l’honneur dans cette édition du festival Souar Souar.Et le dernier soir du festival, c’était un groupe d’hommes de danse gabri, région du sud du Tchad qui prestait sur l’aire de sable.Ils s’étaient parés de plumes d’oiseau et d’éléments métalliques sonores à la taille, passés sur des maillots blancs (dits “marcel”), serrés épaule contre épaule et dansaient accroupis ou très courbés vers le sol et marquaient le rythme chacun avec des sifflets à bouches de tonalités différentes. Sur la scène, trois danseurs au torse couvert de cendre, les yeux rouges, se déplaçaient lentement avec une bouteille d’eau en plastique sur...
(La Presse 12/12/13)
Des dizaines de milliers de personnalités, chefs d’Etat et de gouvernement actuels ou passés, des journalistes et des citoyens lambda ont assisté mardi à la cérémonie officielle en hommage à Nelson Mandela.Une cérémonie retransmise en direct, ou en différé, par de très nombreuses chaînes de télévision et de radio à travers le monde.Un engouement rare, sinon unique, pour honorer une personnalité politique.Des discours enflammés, des envolées lyriques à la gloire du défunt, des louanges de toutes sortes.Et on a fait de lui une icône. Mandela le méritait.Il se trouve que quelques journalistes ont trouvé bon d’émettre des bémols en soulignant que « Mandela avait aussi des défauts ». On lui a reproché de ne pas s’être beaucoup investi dans la...
(Journal du Tchad 04/12/13)
« La Plaine des Morts » revient en détail sur les abus massifs perpétrés sous l’ancien dictateur tchadien.Le gouvernement tchadien que dirigeait Hissène Habré fut responsable de nombreux assassinats politiques, de l’usage systématique de la torture, de milliers d’arrestations arbitraires et de la persécution ciblée visant certains groupes ethniques, a déclaré Human Rights Watch dans une nouvelle étude publiée le 3 décembre.Cet ouvrage de 714 pages, intitulé « La Plaine des Morts », se base sur treize années de recherches pour démontrer que Habré était personnellement impliqué dans les abus perpétrés lorsqu’il était au pouvoir de 1982 à 1990, essentiellement par le biais du contrôle étroit qu’il exerçait sur sa redoutée police politique, la Direction de la Documentation et de...
(Xinhua 28/11/13)
La cinquième édition de N'Djam Livres a été lancée mercredi dans la capitale tchadienne, avec des rencontres destinées aux réflexions et débats entre professionnels tchadiens et internationaux, africains et occidentaux, "pour comprendre les chemins tortueux des coopé rations nécessaires à assurer la promotion et la distribution d'un livre auprès du plus large public possible", selon Mme Evelyne Decors, ambassadeur de France au Tchad.Aux côtés des cinq éditeurs tchadiens, deux éditeurs français ont été invités ("L'Harmattan" et "Actes Sud"), trois autres d'Afrique ("Ifrikia"du Cameroun, "Classiques ivoiriens" de la Côte d'Ivoire et "Donnya" du Mali), ainsi que le distributeur africain "Afri-Livres". "Chaque éditeur est venu avec 25 kilogrammes de livres (soit une cinquantaine de livres). Pour les cinq éditeurs, on aura autour...
(Journal du Tchad 22/11/13)
C’est la ville de Bongor dans la région du Mayo Kebbi Est qui a eu l’honneur d’abriter la 2ème édition de la Semaine de la Renaissance.Plusieurs manifestations sont au programme de cette semaine, notamment, un Tournoi de Football, la remise de manuels scolaires à la Délégation Régionale de l’Education et au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC), la remise de dons à l’Hôpital régional de Bongor, un Jeu radiophonique avec de nombreux lots à gagner, une conférence-débat sur le thème : « Jeunesse et consolidation des acquis de la Renaissance » ainsi que la Projection d’un film sur le SIDA. Cette édition intervient il y a un an après la première étions qui a eu lieu à Moundou. Le...
(Journal du Tchad 22/11/13)
Deux jours de deuil national en mémoire de l’Archevêque de N’Djamena a été à l’origine de la motivation du programme.C’est à travers un communiqué de presse que le comité d’organisation de la 7ème édition du Festival NdjamVi, a informé le publique et les artistes, que pour les raisons du deuil national, le programme des activités dudit festival est modifié.Ainsi, il y aura ce vendredi 22 novembre à 9H00 un atelier de formation en administration et orientation culturelle à l’Espace Fest’Africa puis à 16h00, l’ouverture officielle à 15h30 à l’Espace Fest’Africa. Après cela, il y a un concert des groupes en compétition pour les prix Hip Hop, World musique et Musique arabophone à l’Espace Fest’Africa. La journée du Samedi 23 novembre,...
(Alwihda 20/11/13)
Les médecins ont-ils attendus près d'une semaine avant de demander son évacuation ?La procédure d’évacuation a-t-elle tardé et traîné de bureaux en bureaux compte-tenu de la lenteur de l'administration ? Les autorités ont-ils procédés à l'évacuation à la dernière minute pour ne pas provoquer un scandale ?N'DJAMENA (Tchad) - L'archevêque Monseigneur Mathias Ngartery Mayadi aurait-il été évacué trop tard ? C'est en tout cas ce que laisse penser le compte rendu de la Présidence de la République qui s'est chargée de son évacuation. En effet, l'archevêque souffrait depuis le 12 novembre d'un accident vasculaire cérébral. Ce n'est que hier, le 19 novembre que les autorités ont procédé à son évacuation vers la France, au cours de laquelle l'archevêque est décédé...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- La directrice générale l'Unesco Irina Bokova, a reçu lundi des mains du président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d'années, a-t-on appris auprès de l'Unesco. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l'Unesco, et fera l'objet de plusieurs cycles de conférences et d'expositions consacrées aux origines de l'humanité et à la recherche scientifique et historique. "C'est avec plaisir que nous offrons à l'Unesco la réplique du crâne de Toumaï, notre ancêtre commun, comme commun de l'humanité", a déclaré le président du Tchad. Pour sa part, la directrice générale de l'Unesco a...
(Xinhua 12/11/13)
PARIS, (Xinhua) -- Le président tchadien Idriss Déby Itno a remis lundi à Paris une copie du crâne de Toumaï, le plus vieil ancêtre de l'humanité, à l'Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO). "C'est avec un grand plaisir que nous offrons la réplique du crâne de Toumaï à l'UNESCO, en tant que bien commun et ancêtre de l'humanité", a déclaré le chef de l'Etat tchadien au cours d'une cérémonie tenue en marge de la 37ème session de la Conférence générale de l'organisation onusienne qui se tient depuis une semaine à Paris, capitale française. Pour Mme Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO, la remise du crâne de Toumaï est le symbole de la volonté commune du...
(Tchadanthropus 12/11/13)
La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a reçu des mains du Président de la République du Tchad, M. Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, découvert en 2001, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d’années. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l’UNESCO, et fera l’objet de plusieurs cycles de conférences et d’expositions consacrées aux origines de l’humanité et à la recherche scientifique et historique. Le président Déby a montré son désarroi face à la crise financière que traverse l’UNESCO, et sa crainte que de nombreux pays ne puissent pas atteindre l’objectif du millénaire d’ici 2015. « En ce qui concerne le Tchad, nous avons...
(Journal du Tchad 07/11/13)
500 pages de contributions de différents auteurs de tous les continents, parmi lesquels beaucoup d’Africaines, sous la direction du Pr. Ndri Assie-Lumumba. Une idée du résumé de l'ouvrage. Ces contributions traitent d’un certain nombre de questions complexes qui sont centrales à l’analyse pertinentes et à la compréhension de l’interface du genre, de l’enseignement supérieur et de la production de connaissances, comme moyens d’actions, de revendication des droits humains et comme source d’une participation éclairée aux processus sociaux. Les contributeurs ont exploré les questions qui tournent autour du droit fondamental des femmes à l’enseignement supérieur et ont plaidé en faveur de l’importance que revêt l’accès des femmes à l’enseignement supérieur pour rompre le cycle de la pauvreté et de la misère...
(Journal du Tchad 05/11/13)
Il sera remis le 11 novembre prochain à la Directrice générale, Mme Irina Bokova, par le président tchadien Idriss Déby Itno. Durant la 37ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO qui s’est ouverte ce 5 novembre à Paris, un moulage du crâne de Toumaï, le plus vieil hominidé à ce jour, daté d’environ 7 millions d'années sera remis, à Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’organisation onusienne. La cérémonie de donation se tiendra le lundi 11 novembre prochain sous la houlette de Son Excellence M. Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad. Le moulage sera disposé sur une stèle en pierre taillée de la vallée de l’Homme en Dordogne, symbolisant l’immuabilité, rappelant les origines de l’humanité, et...
(Xinhua 04/11/13)
Le thème des assises de la capitale tchadienne est "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Des directeurs généraux et directeurs de programmes d'une vingtaine de télévisions publiques des pays d'Afrique francophone, réunis depuis mercredi dans la capitale tchadienne, planchent sur "la télévision publique africaine de demain", à l'ère du numérique. Selon Adamou Vamoulké, le directeur général de la Radiotélévision camerounaise (CRTV), qui dirige le Réseau de l'Audiovisuel Public d'Afrique Francophone (RAPAF), la rencontre de N'Djaména marque le point de départ d'une accélération des activités de son institution. "La conjugaison d'un fort engagement médiatique et d'un soutien politique aussi important conditionne le succès de l'action du RAPAF qui vise à promouvoir une coopération plus étroite entre radios...
(Journal du Tchad 24/10/13)
Josiane Djangyo et Leila Rangar sont les candidates qui concourent aux côtés d’autres africaines francophones pour être la plus belle.Qui sera la 1ere Miss Afrique Francophone UK?La réponse lors de la grande le 09 Novembre 2013 peut-on lire sur le site du principal organisateur de la compétition www.missafriquefrancophone.co.uk.Le concours se déroule dans la ville de Londres en Angleterre et met aux prises une vingtaine de filles venues de quasiment tous les pays francophone d’Afrique.Une soirée de gala dont le but est de célébrer la beauté de la femme africaine, promouvoir la culture africaine, le Tourisme et la vie en générale. Une compétition où le glamour rencontre le prestige et se transforme en soir phénoménale. Dans ce tourbillon de la beauté...
(Xinhua 18/10/13)
Il y aura 25 directeurs généraux des télévisions africaines et vingt-cinq directeurs de programmes à la Rencontre des réseaux africains de la presse audiovisuelle francophone (RAPAF), qui sera organisée la semaine prochaine dans la capitale tchadienne, a déclaré jeudi à Xinhua le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement tchadien, Hassan Sylla Bakari.M.Hassan Sylla Bakari qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec les responsables des organes de presse du Tchad, a demandé à tous les médias de son pays, publics et privés, à mettre de côté toutes leurs divergences et toutes leurs différences et à s'impliquer dans l'organisation de cet évènement que le Tchad accueillera pour la première fois."Il est important que la communauté des communicateurs se retrouvent autour du...
(Journal du Tchad 18/10/13)
L’élection a eu lieu lors de la rencontre des Présidents des Instances de régulation, membres du réseau qui s’est déroulé les 14 et 15 octobre 2013 à N’Djaména.Les Présidents des Instances de régulation, membres du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM) ont échangé sur le thème «Quelles gouvernances des instances de régulation des médias face aux défis de la démocratie et de la transition numérique?».Dans ce cadre, ils ont notamment insisté sur l’importance de l’indépendance des autorités de régulation des médias. A l’issue des travaux, ils ont adopté à l’unanimité la feuille de route 2014-2015 du REFRAM, qui a retenu trois thèmes majeurs de coopération: les médias de service public, la protection des mineurs et le traitement des plaintes...
(Alwihda 16/10/13)
Les rencontres professionnelles (Espacio Profesional) du Festival de cinéma africain de Cordoue ont démarré le mardi 15 octobre, en rassemblant des créateurs et des journalistes pour réfléchir sur la situation du secteur dans le continent.Ces journées de rencontres professionnelles, qui se dérouleront tous les matins jusqu’au vendredi 18 octobre, ont démarré aujourd’hui avec la présence d’Olivier Barlet, critique français de cinéma spécialisé dans les cinématographies africaines et directeur du magazine Africultures; William M’Baye, réalisateur sénégalais; Arya Lalloo, réalisatrice sud- africaine ; et le créateur algérien Lamine Ammar Khodja.Deux séances ont eu lieu au cours de cette première journée de débats.Dans la première séance, la publication Les cinémas d'Afrique dans les années 2000 a été présentée pour la première fois au...

Pages

(RFI 05/01/18)
Au Tchad, le gouvernement veut réduire les salaires des fonctionnaires. Face à la crise financière qu'il traverse depuis plus de deux ans, le gouvernement a déjà réduit de moitié leurs indemnités. Mais pour répondre aux exigences du Fonds monétaire international (FMI) qui soutient le pays, le gouvernement entend faire plus d’économies. Une nouvelle qui fait bondir les travailleurs. Ce sont les syndicats qui ont donné l’alerte. A travers le Conseil national de dialogue social (CNDS), une structure tripartite regroupant syndicats-patronat-gouvernement, ils ont appris l’imminence d’une réduction des salaires de l’ordre de 5 à 45% selon le niveau de revenus. Chose inacceptable pour les fonctionnaires qui n’ont pas digéré la réduction de moitié de leurs indemnités. La décision avait provoqué de...
(RFI 02/01/18)
Au Tchad, lors de ses vœux, dimanche 31 décembre, le président Idriss Déby Itno a précisé l'agenda électoral et annoncé la tenue d’élections législatives en cette année 2018. Elles étaient attendues et avaient été repoussées plusieurs fois depuis juin 2015. Du côté du parti au pouvoir, on s’en réjouit. Quant à l’opposition, qui réclamait la tenue de ces élections, elle n’est pas rassurée pour autant. Dans un discours retransmis dimanche soir à la télévision, Idriss Déby Itno a annoncé la tenue d'élections législatives en 2018, scrutin que ...
(RFI 02/01/18)
Dans son message de fin d’année, le président Idriss Déby Itno a appelé les Tchadiens à participer au processus de réforme des institutions qui devra mener à l'adoption d'une nouvelle Constitution. Le chef de l’Etat a aussi annoncé des élections législatives en 2018. Un scrutin attendu depuis trois ans. Comme vous le savez, le mandat de l'actuelle législature a été prolongé pour des contingences d'ordre économique. Il me plaît d'annoncer à l'orée de l'année nouvelle que des élections législatives seront organisées en 2018. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180101-voeux-idriss-deby-president-tchadien-...
(Jeune Afrique 02/01/18)
Forcées de fuir leur village face aux attaques de Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun, les populations se retrouvent souvent sans papiers, détruits ou perdus en quittant leur foyer. Sans moyen de justifier leur identité, ils risquent l’apatridie. Reportage au camp de déplacés internes de Zamaï. « Je viens de Amchidé, au Cameroun (à trois kilomètres de la frontière nigériane) mais comme je n’ai pas de papiers d’identité, mon pays ne me reconnaît pas. Je suis exclue. On nous a envoyé dans ce camp avec mes enfants, maintenant on attend. » Comme près de 100 000 personnes dans l’Extrême-Nord du Cameroun, selon les estimations du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Kadija¹ risque de devenir apatride. Sans document...
(RFI 30/12/17)
Au Tchad, le parti Fédération, Action pour la République (FAR), le mouvement de l'opposant historique, Ngarledji Yorongar, organise pour la première fois son congrès ordinaire. À l'ouverture des travaux, le député et président de la FAR, considérablement affaibli, a profité de la tribune pour tenter de remobiliser. En chapeau et chemise rouge, Ngarledji Yorongar s’est adressé ce 28 décembre à ses militants invités à l’ouverture du congrès de son parti, la Fédération, Action pour la République (FAR). Celui que l’on appelle aussi « le député des 301 puits de pétrole » est revenu sur les épreuves qu’a subies son mouvement depuis les premiers jours, de l’interdiction de fonctionner aux différents débauchages. Au fil des ans, le parti a néanmoins pris...
(RFI 28/12/17)
Des affrontements entre orpailleurs ont fait une quinzaine de morts le 25 décembre à Iri Bourgouri, aux confins des frontières du Tchad et de la Libye. Dans cette localité, se côtoient des orpailleurs venus des différentes régions du pays et aussi des pays voisins. « Une première bagarre entre un autochtone et un allogène a fait d'abord un mort, a indiqué une source sécuritaire à l'AFP. Il s'en est suivi un affrontement généralisé qui a entraîné une quinzaine de morts et plusieurs blessés », à Iri Bourgouri. Dans le massif du Tibesti, à l'extrême nord du Tchad, ce genre de conflits est récurrent depuis plusieurs années. « Il y a eu depuis 2015 une série d’affrontement entre les indigènes du...
(MondAfrique 27/12/17)
Le journal “Libération” a publié le contenu des procès-verbaux de l’enquête du FBI concernant Cheikh Tidiane Gadio, l’ancien ministre des Afaires Etrangères du Sénégal. Avec des dates, des échanges de mails captés et d’autres détails croustillants. Extraits. Résumons les épisodes précédents: l’ancien ministre des Affaires étrangères est en détention à New York depuis vendredi dernier. Un juge de Manhattan l’a placé sous mandat de dépôt pour corruption et blanchiment présumés. Cheikh Tidiane Gadio aurait facilité le versement de pots-de-vin au Président tchadien, Idriss Déby, contre des avantages accordés à une société chinoise désireuse de mener des affaires au Tchad. En contrepartie, il aurait touché 400 mille dollars (plus de 200 millions de francs Cfa). L’ancien ministre nie les charges retenues,...
(RFI 26/12/17)
Au Tchad, c'est la surprise de Noël. Le gouvernement a été remanié dimanche 24 décembre au soir. La nouvelle équipe du Premier ministre Albert Pahimi Padacké a été réduite en raison de l'austérité et comporte des changements majeurs à des postes de souveraineté. Hissein Brahim Taha est remplacé aux Affaires étrangères par l’ambassadeur du Tchad à Addis-Abeba en Ethiopie, Mahamat Zene Cherif. Ngueto Tiraina Yambaye, ministre de l’Economie et de la Planification du développement, artisan de la réussite de la table ronde pour le financement du Plan national de ...
(RFI 26/12/17)
Le président turc est en visite sur le continent africain. Recep Tayyip Erdogan est attendu au Tchad et en Tunisie, après une première escale à Khartoum. Sa première visite au Soudan a été essentiellement consacrée à l'économie et son passage à Ndjamena ce mardi 26 décembre devrait l'être tout autant. Au Soudan, le président turc a affiché ses ambitions : faire passer les échanges commerciaux de 500 millions à 10 milliards de dollars par an. Les deux chefs d'Etat ont signé une série d'accords concernant l'économie et l'agriculture, mais aussi la coopération militaire...
(Le Point 26/12/17)
« On se défend. » Ces quelques mots résonnent sans cesse dans les rues poussiéreuses de N'Djaména. Cet après-midi-là, le brouillard de sable et de pollution, « Adjadj », enveloppe la capitale politique du Tchad, assombrissant le ciel et plombant l'air. Selon les dires, cette brusque apparition est un signe précurseur de malheur. Un augure qui prend, cette année, une résonance toute particulière. Depuis quelques mois, la ville de deux millions d'habitants tourne au ralenti, frappée par une crise économique sans précédent. Les terrasses ombragées des bars peinent à se remplir, les clandos (taxis-motos) scrutent l'arrivée de clients potentiels, et les allées labyrinthiques du marché du centre-ville, d'habitude bondées, sont presque désertes. Pour attirer les clients, les commerçants ont cruellement...
(RFI 23/12/17)
Ndjamena, la capitale tchadienne, vit depuis deux jours au rythme de la 11e édition du festival N'Djam Vi. Une initiative qui regroupe en fin d'année plusieurs artistes afin de célébrer la création à travers des formations, mais aussi récompenser les meilleurs œuvres. Cette année, c'est dans une ambiance de crise que se tient le festival où l'on danse tout de même. Au deuxième jour du festival, une dizaine de groupes sont programmés pour la séance à l’espace Talino Manu qui héberge les festivaliers. Près de 63 groupes vont ainsi se succéder sur le podium pendant trois jours...
(RFI 21/12/17)
Au Tchad, le chef de file de l'opposition Saleh Kebzabo attaque la communauté internationale pour son soutien sans condition au régime d'Idriss Déby Itno. Selon l'opposant, les pays occidentaux qui soutiennent le Tchad l'encouragent à continuer à ne pas respecter les droits de l'homme, alors que le pays fait face à une crise financière au nom de la lutte contre le terrorisme. En soutenant financièrement à bout de bras un régime comme celui du Tchad, ne l’encourage-t-on pas à persister dans la faute, pour continuer à traquer ses citoyens, à voler, à tuer et ...
(RFI 21/12/17)
Le gouvernement tchadien regrette la décision des trois coalitions de l'opposition de ne pas participer au forum sur la réforme des institutions de l'Etat, a déclaré Madeleine Alingué, la ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement tchadien. Les partis d'opposition, de la majorité et la société civile étaient invités à désigner des représentants au comité d'organisation du forum, dans le but d'adopter une nouvelle Constitution. C’est une position que nous respectons. S’ils ne viennent pas, nous le regrettons, mais je crois que cette plateforme-là est ouverte à tous les partis, toutes les idées et à toutes les possibilités de dialoguer et de construire le Tchad. Il est maintenant temps de s’intégrer et d’ouvrir un dialogue qui permet de construire...
(Jeune Afrique 18/12/17)
Pour mieux combattre les jihadistes, les États-Unis et la France vont déployer au Niger des appareils armés, des drones, qui pourront frapper du lac Tchad au Sud libyen. Mais ces engins suscitent des critiques… Leur mort avait provoqué une onde de choc à Washington. Le 4 octobre, quatre membres des forces spéciales américaines et quatre militaires nigériens étaient tués dans une embuscade près du village de Tongo Tongo, dans le nord de la région nigérienne du Tillabéri, à quelques kilomètres de la frontière avec le Mali. Pour la première fois, des soldats d’élite américains étaient tués en opération dans un pays sahélien, où nombre de leurs compatriotes...
(LibreAfrique 18/12/17)
Le gouvernement tchadien vient de présenter au public, un projet de réforme constitutionnelle. Cette réforme, quoique salutaire à un moment ou le pays est traversé par des forces centrifuges et, une crise économique et financière due principalement à la mauvaise gouvernance, doit susciter des interrogations quant à sa pertinence. Cette réforme telle qu’envisagée, contribuera-t-elle à apaiser les tensions politiques, sociales et communautaires en vue de la construction d’une Nation tchadienne forte et développée ? Les points phares de cette constitution La réforme constitutionnelle actuelle est ambitieuse comme le souligne ses rédacteurs. Elle ramène les 23 régions actuelles à 12 provinces. Ce qui permettra de réduire les dépenses de l’Etat. La réforme de l’Etat (Etat unitaire fortement décentralisé), la justice (une...
(RFI 15/12/17)
Au Tchad, le processus vers une nouvelle Constitution connaît une accélération. C'est une promesse de campagne du président Idriss Déby qui a souhaité que les institutions en place soient revues de fond en comble afin de rendre l'administration et le système politique plus performant. Mercredi 13 décembre, le Premier ministre, Pahimi Padacké Albert, a invité les partis politiques et la société civile à se manifester pour faire partie du comité d'organisation dudit forum. Un forum le plus inclusif possible, c’est le principal élément de langage ...
(Le Point 15/12/17)
Coalition. À La Celle-Saint-Cloud, Emmanuel Macron a reçu une vingtaine de délégations pour relancer la création du G5 Sahel. Il a obtenu des financements supplémentaires et attend des résultats rapides. Même si Emmanuel Macron a reçu les chefs d'État des armées de la force anti-djihadiste G5 Sahel sous une pluie glaciale, au château de La Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines, mercredi était une belle journée. L'Arabie saoudite a annoncé qu'elle donnerait 100 millions d'euros à la nouvelle entité, les Émirats arabes unis 30 millions d'euros et les Pays-Bas 5 millions d'euros. Bref, du côté de l'Élysée, on parle tout sourire d'un « déjeuner à 135 millions d'euros ». Ce n'était pas le seul objet de la réunion. « Le terrorisme bat...
(La Tribune 14/12/17)
La Banque africaine de développement (BAD) vient de valider un financement de 66 millions euros pour la construction d’un pont sur le fleuve Logone et qui va relier le Cameroun et le Tchad. D’une longueur de 620 mètres, l’infrastructure d’un coût total estimé à 110 millions d’euros vise à promouvoir les échanges entre les deux pays à travers des voies sécurisées puisque se trouvant dans la zone où sévit Boko Haram. Les localités de Bongor au Tchad et de Yagoua au Cameroun seront bientôt reliées par un pont qui sera édifié sur le fleuve Logone. Le financement du projet, dont les travaux devraient démarrer en juin 2018, est quasiment bouclé avec l'aval que vient de donner la BAD pour débloquer...
(RFI 14/12/17)
Il faut aller plus vite dans la mise en œuvre du G5 Sahel. C’est l’objectif de la France et le but de cette réunion mercredi 13 décembre près de Paris. Le président français a convié ses homologues des pays membres de la force conjointe. A terme, cette force antiterroriste devrait compter 5 000 hommes. Mais aujourd’hui, elle est loin d’être opérationnelle. Au château de la Celle Saint-Cloud, où s'est tenue cette réunion, les discussions ont commencé à huis clos en fin de matinée entre les présidents du G5 et Emmanuel Macron, le président français. Contrairement à Abidjan, fin novembre, où il manquait le président mauritanien, les cinq chefs d’Etat concernés sont tous là. Ces premiers échanges en comité restreint ont...
(RFI 14/12/17)
Une réunion sur le G5 Sahel s'est tenue ce mercredi 13 décembre à la Celle-Saint-Cloud, en banlieue parisienne. Les cinq chefs d'Etat des pays sahéliens ont été invités par le président Emmanuel Macron. L'objectif : accélérer la mobilisation internationale autour de cette force conjointe de lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Avec au cœur des préoccupations, la question d'un financement durable de cette force. C'est avec une certaine satisfaction qu'Emmanuel Macron a annoncé deux nouveaux contributeurs financiers de la force G5 Sahel. « Je souhaite souligner évidemment l’engagement de l’Union européenne, qui s’est engagée à hauteur sur 50 millions d’euros, mais également l’Arabie Saoudite qui contribuera à hauteur de 100 millions et les Emirats Arabes Unis à hauteur de...

Pages