Mercredi 18 Avril 2018

Tchad

(APA 13/03/18)
APA-Douala (Cameroun)- Les transactions financières via Mobile money au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2016 sont de l’ordre de 11 450 milliards de francs CFA. L’annonce a été faite par Boa Roger Johnson, Directeur général d’Axa Côte d’Ivoire dans le cadre des états généraux de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA) et de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national Africaines (FANAF). Au cours de cette rencontre qui s’est tenue à Abidjan, la capitale économique de la côte d’Ivoire du 6 au 9 mars 2018, il ressort que les transactions gagnent du terrain dans les deux unions monétaires. En 2016, pour ce qui...
(Le Monde 13/03/18)
Au Sahel, l’engagement militaire de la France et l’aide au développement serviront désormais le même objectif : la lutte contre les groupes djihadistes et la radicalisation de la jeunesse. Cette convergence souhaitée par Emmanuel Macron doit se traduire par une concentration des projets financés par la coopération française dans les zones les plus fragiles susceptibles de basculer et de voir s’enraciner de nouveaux foyers terroristes. Les experts du ministère de la défense et de l’Agence française de développement (AFD) ont travaillé pendant six mois pour parvenir à une cartographie commune de cette géographie des risques. Elle coïncide en grande partie avec celle sur laquelle se déploient déjà les forces françaises de l’opération « Barkhane » dans le centre et le...
(AFP 12/03/18)
Le Tchad est un "partenaire important" dans la lutte contre le jihadisme, a déclaré lundi le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson à N'Djamena où il a exprimé sa volonté de normaliser les relations avec le pays placé sur liste noire américaine en septembre. Le secrétaire d'Etat s'est dit inquiet de la présence d'"éléments de Daech" dans le Sahel, au cours d'une conférence de presse en présence des autorités tchadiennes. "Nous avons réussi à vaincre Daech en Irak et en Syrie, nous savions qu'ils allaient fuir cette région et nous savions que ses combattants se rendraient en Afrique. Ils se sont établis dans plusieurs régions", a-t-il déclaré tout en rappelant le soutien américain à la force multinationale du G5 Sahel, pour...
(AFP 12/03/18)
Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, en visite dans plusieurs pays d'Afrique, va retourner à Washington un jour plus tôt pour des "exigences de travail", selon les autorités américaines, alors que M. Tillerson avait annulé son programme de samedi au Kenya pour des raisons de santé. Le secrétaire d'Etat "revient un jour plus tôt en raison des exigences du travail", a indiqué lundi à la presse le sous-secrétaire d'Etat à la diplomatie publiques et affaires publiques au Département d'Etat Steve Goldstein, ajoutant que M. Tillerson arrivera mardi matin tôt à Washington pour des "réunion". "Il se sent bien", a voulu rassurer M. Goldstein alors que M. Tillerson achevait une visite au Tchad lundi à la mi-journée, avant d'embarquer pour le...
(La Tribune 12/03/18)
Dans l’agenda de sa tournée entamée ce 7 mars, Rex Tillerson fait escale ce lundi à N’Djamena. Dans un silence bavard de la rue et des organisations de la société civile, le secrétaire d’Etat américain vient solder les dossiers explosifs entre le Tchad et les Etats-Unis qui ont conduit à un sourd haussement de ton entre Idriss Déby Itno et Donald Tump. Enfin la paix ? Rien n’est moins sûr. Le gouvernement tchadien ne va sans doute pas tarir d'éloges sur son rôle de premier plan dans la lutte contre le terrorisme. Mieux encore, il mettra peut-être en avant sa coopération militaire avec les Etats-Unis qui lui fournissent de l'aide et du matériel militaire. Mais est-ce suffisant aux oreilles de...
(RFI 12/03/18)
Le secrétaire d'Etat américain poursuit sa tournée africaine ce lundi 12 mars. Il est attendu ce matin à N'Djamena, la capitale du Tchad. Une étape dominée par les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Il arrive dans un pays en pleine crise social, alors que les relations entre les deux pays se sont tendues dernièrement à cause de deux différends : l'inscription du Tchad sur la liste des pays dont les ressortissants ne peuvent plus entrer aux Etats-Unis, mais aussi l'implication du président Idriss Déby dans une affaire de corruption. Mais à N'Djamena, on explique que les relations sont au beau fixe entre les deux pays.
(AFP 12/03/18)
APA-N’Djamena (Tchad)- La « journée ville morte » décidée par plusieurs regroupements des partis politiques de l’opposition tchadienne est diversement suivie dans la capitale tchadienne et dans les grandes villes du pays, a constaté APA. En début de journée, les choses semblent tourner normalement dans certains quartiers, et au ralenti dans d’autres. Très tôt le matin, les trois grands marchés de N’NDjaména sont restés fermés avant d’ouvrir en début de matinée. Les commerçants, malgré l’appel insistant des organisateurs de la « journée ville morte », ont hésité dans la matinée, avant de finir par ouvrir leurs boutiques.
(RFI 12/03/18)
Au Tchad, à Ndjamena, un appel à l'organisation d'une journée ville morte a été lancé, ce lundi, par plusieurs partis politiques, syndicats et associations de la société civile. Cette mobilisation vient en soutien des fonctionnaires en grève depuis six semaines parce que leurs salaires ont été réduits. Un tour rapide sur les principales avenues et marchés de Ndjamena permet de constater que les échoppes et boutiques commençaient à ouvrir en ces premières heures de la matinée. Certains commerçants étaient, en effet, en train de préparer leurs étals. Les banques, les stations-service, les alimentations ont aussi ouvert. Sur les principales avenues, des véhicules et des motocyclettes circulent, mais il n’y a pas de bouchons comme cela est le cas habituellement aux...
(Jeune Afrique 10/03/18)
Facinet Sylla, économiste et ancien directeur de la banque centrale de Guinée, plaide pour une monnaie commune dépouillée des poids symboliques que sont son nom et la présence d'officiels français au sein de ses instances de gouvernance. Tribune. Jamais le débat sur le franc CFA, cette monnaie commune à huit pays d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et à six pays d’Afrique centrale (Cemac), n’aura atteint un tel niveau. Ses partisans font l’éloge de la stabilité macroéconomique qu’il sous-tend, tandis que ses détracteurs y voient un moyen d’asservissement de l’ex-puissance coloniale. Sans verser dans une polémique passionnelle, et parfois stérile, nous plaidons pour un franc CFA débarrassé de ses poids symboliques, à commencer par la dénomination « Franc de la communauté financière...
(APA 09/03/18)
APA-N’Djaména (Tchad) - La baisse des prix de la bonbonne de gaz domestique décidée par les autorités est contestée par les opérateurs économiques, surtout les revendeurs qui menacent de fermer boutique si la mesure est maintenue. Lors de sa dernière sortie, le Premier ministre, Pahimi Padacké Albert, avant annoncé des baisses de 500 à 1000 FCFA sur les différentes bonbonnes de gaz bouteilles, au grand bonheur des populations qui, toutefois, n’ont pu en profiter à cause du niet des revendeurs. Pour ajouter au quiproquo, l’Autorité de régulation du secteur pétrolier aval au Tchad (ARSAT) a publié un tableau des prix contraire à celui du Premier ministre. En effet, les baisses de l’ARSAT vont de 250 à 500 FCFA. Contacté par...
(RFI 09/03/18)
Au Tchad, la célébration de la Journée internationale des droits des femmes a connu plusieurs facettes jeudi 8 mars. D'un côté les travailleuses en grève depuis plus d'un mois ont célébré la Journée de la femme sous le signe du deuil en raison de la crise que traverse le pays, et de l'autre, les non-grévistes ont pour leur part défilé et salué les efforts du gouvernement. Il y a eu deux célébrations de la Journée internationale de la femme. D’abord une partie des travailleuses qui ont décidé de ne pas suivre le mot d’ordre des syndicats, lesquels ont appelé à observer une journée de deuil pour protester contre les mesures d’austérité décidées par le gouvernement. Pour ces femmes, cette journée...
(APA 08/03/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) – Plus de 31.000 fonctionnaires en grève au Tchad depuis six semaines n’ont pas reçu leurs salaires du mois de février, a-t-on appris auprès de plusieurs concernés qui s’étant rendus mercredi dans les banques ont constaté le non approvisionnement de leurs comptes. La mesure concerne surtout les agents des ministères de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Santé publique. En retenant leurs salaires, le gouvernement tchadien a mis en application la loi 32 qui n'autorise aux fonctionnaires que trois jours de grève dans le mois. Ainsi, au ministère de l’Education, seuls les agents contractuels composés des sentinelles, des secrétaires de bureaux, des plantons, jardiniers et autres agents d’appui ont reçu leur salaire. Au ministère de la Santé,...
(APA 08/03/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) – Les Tchadiennes, à travers leurs différents regroupements sociaux et politiques, ont organisé ce jeudi à N’Djaména, des marches, regroupements et forums de discussions au cours desquels elles ont notamment demandé au gouvernement de renouer le dialogue avec les centrales syndicales en vue de déboucher sur une sortie définitive de la crise qui mine le Tchad. Les femmes qui mettaient à profit la célébration de la Journée internationale de la femme, ont également appelé à la création de conditions favorables à leur autonomisation et à l’adoption par l’assemblée nationale de textes concourant à leur protection. Concernant les manifestations, l’une des plus en vue a été celle des femmes travailleuses, membres de la plateforme revendicative. En robe noire pour...
(RFI 08/03/18)
Au Tchad, cela fait six semaines que les travailleurs du secteur public sont en grève pour protester contre les mesures d'austérité décidées par le gouvernement pour faire face à la crise financière que traverse le pays. Des mesures qui se sont traduites notamment par des coupes sur les salaires. Il y a une semaine, le chef de l'Etat Idriss Déby a rencontré les syndicats pour les exhorter à reprendre le travail sans succès. Depuis deux jours, ce sont les membres de son cabinet qui ont pris la relève. Les représentants des centrales syndicales ont eu rendez-vous mardi 6 et mercredi 7 mars avec le directeur de cabinet du président de la République, Issa Ali Taher, et le secrétaire général de...
(Xinhua 08/03/18)
Le Fonds africain de développement (FAD) a accordé 36 milliards francs CFA (environ 68 millions de dollars américains) pour la réalisation de trois projets d'intégration sous-régionale, selon trois conventions signées mercredi par le représentant du FAD, Ali Mahamat Lamine Zène, et le ministre tchadien de l'Economie, de la Planification du développement, Issa Doubragne. Il s'agit de l'étude de faisabilité pour le prolongement du chemin de fer du Cameroun au Tchad, du projet d'interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad, et du projet régional intégrateur du réseau routier dans le bassin du Lac Tchad par la construction d'un pont sur le Logone entre les villes de Yagoua (Cameroun) et de Bongor (Tchad). Le ministre tchadien de l'Economie s'est réjoui...
(AFP 07/03/18)
Rex Tillerson s'envole mardi pour sa première tournée africaine à la tête de la diplomatie américaine, afin de tenter de dissiper les craintes du continent échaudé par le dédain prêté à Donald Trump. Il est attendu, de mercredi au 13 mars, en Ethiopie, en pleine crise politique depuis la démission surprise du Premier ministre Hailemariam Desalegn, et où il rencontrera aussi les dirigeants de la Commission de l'Union africaine (UA), mais aussi à Djibouti, où se trouve la seule base militaire américaine de la région, au Kenya, qui sort d'une période électorale tourmentée, au Tchad -- une première pour un secrétaire d'Etat américain...
(RFI 07/03/18)
Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson entame ce mardi 6 mars sa première tournée en Afrique. Il doit se rendre dans cinq pays : l'Ethiopie, Djibouti, le Kenya, le Tchad et le Nigeria. Il s'agit pour le secrétaire d'Etat de renforcer les liens des Etats-Unis avec le continent. La visite de Rex Tillerson intervient quelques semaines après que le président Donald Trump a traité plusieurs nations africaines de « pays de merde ». Le secrétaire d'Etat américain a donc pour mission de recoller les morceaux. Dans un point presse lundi 5 mars, Don Yamamoto, son adjoint aux Affaires africaines, a d'ailleurs fait part de toute sa bienveillance. « Nous disons de l'Afrique qu'elle est la dernière frontière pour la liberté...
(APA 07/03/18)
APA-Libreville (Gabon)- La Communauté Economique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a annoncé, mardi, la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale. Le communiqué final des travaux du Conseil des ministres qui s’est achevés dimanche dernier, mais rendu public mardi, informe que la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme a été débattue dans le cadre de la stratégie de sécurisation des intérêts vitaux dans le Golfe de Guinée, ainsi que la mise en œuvre de la convention de Kinshasa sur les armes légères et de petit calibre. Mais avant d’aboutir à la mise en œuvre de la stratégie régionale, les ministres de la CEEAC veulent d’abord procéder à l’activation, à la reconfiguration et...
(La Tribune 06/03/18)
La grogne sociale se poursuit au Tchad avec la poursuite de la grève des fonctionnaires qui en sont à leur sixième semaine de débrayage. Malgré la rencontre qu’ils ont eu en fin de semaine dernière avec le président Déby, les principaux syndicats des fonctionnaires ont décidé de poursuivre leur grève dès ce lundi, paralysant ainsi les services publics du pays. C'est une fin de non-recevoir que les syndicats du secteur public ont opposé au président Idriss Déby Itno qui leur avait demandé de surseoir à leur mouvement de grève afin de permettre au gouvernement de sortir le pays d'une conjoncture économique délicate.
(Jeune Afrique 06/03/18)
Chaque semaine, Jeune Afrique rouvre ses dossiers : un an, deux ans après, où en sont les différents sujets que nous avons traités dans nos colonnes ? Cette semaine, la cure d'austérité qui se poursuit, suite à la chute des réserves de change de ses pays membres. En 2016, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) s’enfonçait dans une crise due à l’effondrement des cours du brut (JA n° 2929). De 15 milliards de dollars (12,3 milliards d’euros) en 2014, les réserves de change avaient fondu à 4,9 milliards de dollars, représentant 2,2 mois d’importations. Suffisant pour que le FMI tire la sonnette d’alarme, provoquant les sommets de Yaoundé, en décembre 2016, et de Djibloho (Guinée équatoriale) deux...

Pages

(APA 19/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Des camions, sept au total, transportant des bidons d'huile appartenant à des commerçants tchadiens, sont bloqués à Diffa au Niger par les services des Douanes nigériens. Les opérateurs économiques tchadiens s'inquiètent que la qualité de l'huile ne se dégrade après plus de trois mois de blocage aux douanes. Le président du Conseil National des Importateurs, Transitaires et Exportateurs (CONITE), M. Al-Hadj Hassan Abdéraman Abakar, rappelle que depuis le 13 Novembre 2017, sept camions transportant des bidons d’huile en provenance de Malaisie via le port de Cotonou (Benin) en transit sur le territoire du Niger à destination du Tchad sont bloqués par la Douane Nigérienne à Diffa. Ceci, dit-il, pour exiger des opérateurs économiques un dédouanement...
(AFP 17/02/18)
Directement visés par la lente montée en puissance de la force du G5 Sahel aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, les groupes jihadistes tentent de la contrecarrer par des attaques de plus en plus meurtrières, selon des experts. C'est dans cette zone "des trois frontières" que se jouera la bataille entre les jihadistes et la force conjointe du G5 Sahel, organisation régionale regroupant ces pays, la Mauritanie et le Tchad, épaulée par la force française Barkhane et la Mission de l'ONU au Mali (Minusma). Malgré l'accord de paix au Mali de 2015, les violences ont non seulement persisté, mais se sont propagées du nord vers le centre et le sud, puis au Burkina Faso et au...
(AFP 15/02/18)
"On n'arrive pas à manger trois fois par jour comme avant. Maintenant, c'est une seule fois", se désole Diane: comme tant d'autres travailleurs tchadiens, cette sage-femme subit de plein fouet les nouvelles mesures d'austérité mises en place par N'Djamena début 2018. Assise dans la cour de sa maison, les larmes à peine retenues par ses lunettes, Diane raconte que l'Etat a "retiré 40.000 FCFA (61 euros)" sur son salaire de janvier. Fonctionnaire de 41 ans, elle est en grève depuis fin janvier comme la plupart des employés civils de l'Etat. Avant les premières mesures d'austérité en 2016, Diane gagnait 310.000 FCFA (473 euros) par mois.
(AFP 15/02/18)
e chanteur sénégalais Baaba Maal a annoncé sur la BBC sa démission de son rôle d'ambassadeur de l'ONG Oxfam, éclaboussée par un scandale sexuel, devenant la deuxième célébrité à claquer la porte après l'actrice britannique Minnie Driver. "Ce qui s'est passé, sur le plan humain, est répugnant et déchirant", a-t-il déclaré mardi soir dans l'émission BBC Newsnight. "C'est très triste. Les personnes vulnérables, particulièrement les enfants, devraient toujours être protégées", a-t-il ajouté. "De ce fait, je me dissocie immédiatement d'Oxfam". L'ONG basée en Grande-Bretagne Oxfam est au centre d'un scandale après des révélations sur le recours...
(RFI 15/02/18)
Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de NDjaména a tenu un point de presse hier pour faire le point des manifestations qui secouent le pays depuis plusieurs semaines. Fonctionnaires, militants de la société civile et étudiants sont vent debout contre les mesures d'austérité du gouvernement. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées au cours des manifestations et hier, le procureur a rappelé qu'il n'aura aucune tolérance contre ceux qui vont à l'encontre de la loi. Premier point de la communication du procureur, le verdict contre la quarantaine de personnes interpellées pendant les manifestations contre les mesures d'austérité. « Le tribunal a relaxé trois [personnes, ndlr] sur la base de vice de procédure. Il y en...
(AFP 15/02/18)
En plein scandale des accusations de viols et de recours à des prostituées au sein de l'ONG Oxfam qui éclabousse tout le secteur de l'humanitaire, l'ONG Médecins sans frontières a dévoilé mercredi avoir recensé 24 cas de harcèlement ou abus sexuels en son sein en 2017. L'ONG internationale, créée en France mais qui compte 40.000 employés permanents dans le monde, a indiqué dans un communiqué avoir été saisie de 146 plaintes ou alertes reçues par sa direction. Ce recensement n'est sans doute que partiel car l'ONG n'y inclut pas "les cas directement gérés par les équipes sur le terrain et non signalés au siège" opérationnel à Paris. "Bien que les signalements d'abus soient en augmentation régulière, MSF est consciente que...
(AFP 14/02/18)
Dix-sept personnes ayant manifesté contre l'austérité et la mauvaise gouvernance au Tchad, ont été condamnés mercredi à quatre mois de prison ferme pour "trouble à l'ordre public", a appris l'AFP de source policière. "Sur les 94 personnes interpellées dans le cadre des différentes manifestations qui ont eu lieu la semaine dernière, 17 ont été condamnées à quatre mois de prison ferme pour trouble à l'ordre public, destruction de biens, attroupement non autorisé et coups et blessures volontaires sur les éléments des forces de l'ordre", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police, Paul Manga. Ces dix-sept manifestants condamnés ont été écroués à la maison d'arrêt de N'Djamena, a poursuivi le porte-parole de la police, indiquant que les 77 autres...
(RFI 14/02/18)
Le Tchad fait face depuis le 25 janvier à une grogne sociale sans précédent. Grève générale illimitée à l'appel des syndicats, opérations tintamarres de protestation des élèves et étudiants... Tous sont vent debout contre les mesures d'austérités et la mauvaise gouvernance dans ce pays, et accusent aujourd'hui le pouvoir du président Idriss Deby d'user de plus en plus de la répression. Partout à travers le pays, syndicalistes, étudiants, opposants ou activistes de la société civile dénoncent une répression accrue. Dernier cas en date, Doba. Une dizaine de personnes auraient été arrêtées lundi après une « opération tintamarre » lundi matin. Des bruits de casseroles, des cris et des coups de sifflets avaient réveillé cette ville du sud du pays. Depuis,...
(APA 13/02/18)
APA-N’Djamèna (APA) - Les chefs religieux tchadiens, qui mènent depuis jeudi une médiation entre les syndicats et le gouvernement, ont fait part de leur optimisme quant à une sortie de crise, notamment la fin de la grève générale qui paralyse le pays. Réagissant après une première rencontre à la bourse du travail avec les centrales syndicales, l’archevêque métropolitain de N’Djaména, Monseigneur Edmond Djitangar, a appelé les deux parties à faire des concessions. L’archevêque a ajouté qu’il ne pouvait y avoir accord sans un vrai dialogue. «Si un accord n’est pas trouvé, cela veut dire qu’il y a échec de dialogue. En tant que religieux, nous pouvons dire que nous n’acceptons pas l’échec, tant qu’il y a la vie et l’espérance»,...
(APA 13/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Cinq morts et 21 blessés dont certains graves ont été enregistrés dans un accident de la route survenu ce dimanche, a-t-on appris de sources sécuritaires. L’accident est survenu lorsqu’un bus de transport interurbain assurant la liaison entre la capitale N'Djamena et Abeche chef-lieu de la région de Ouaddai, à l'est du pays, s'est renversé. La route à la sortie nord de N'Djamena est dans un état dégradé. La cause de l'accident serait liée à une perte du volant par le conducteur du bus. Des témoins des villages environnants non loin du lieu de l'accident, confient avoir vu certains accidentés dans un état grave. Les victimes ont été transférées à l'hôpital de l’Amitié Tchad-Chine, dont le...
(APA 12/02/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - La grève générale au Tchad qui en est à sa troisième semaine se fait le plus sentir dans les hôpitaux, centres et districts de santé dont la majorité sont fermés, au grand dam des malades. En ce lundi matin, l’Hôpital général de référence nationale de N’Djamèna (HGRN) n’a pas son ambiance habituelle dans la mesure où l’accès est strictement interdit à toutes personnes, sauf les malades admis en urgence et leurs accompagnateurs. «Tous les malades en état critique étaient, systématiquement, orientés vers l’HGRN. Mais, depuis la fin du service minimum, les salles sont presque vides», témoigne, un vigile en faction aux services des urgences. Les cas les plus poignants sont ceux des malades déjà hospitalisés. Une infirmière...
(Xinhua 12/02/18)
Au Tchad, 4,4 millions de personnes (sur une population totale de 14,7 millions), soit près d'une personne sur trois, ont besoin d'assistance humanitaire en 2018, selon le nouveau plan de réponse humanitaire lancé vendredi par le gouvernement tchadien et la communauté humanitaire. Ils ont appelé à la mobilisation de 544 millions de dollars pour mettre en oeuvre des interventions d'urgence. Le plan de réponse humanitaire 2018, dont Xinhua a obtenu une copie, a trois objectifs: sauver et préserver la vie et la dignité des populations affectées, réduire leur vulnérabilité à travers le renforcement de la résilience, et contribuer à la protection des populations vulnérables et renforcer la redevabilité envers les populations affectées. Dans un contexte de faible développement, le Tchad...
(AFP 09/02/18)
La grève totale des établissements publics tchadiens de santé, observée à l'appel des syndicats, a été suivie en demi-teinte jeudi à N'Djamena, a constaté l'AFP. Les deux principaux hôpitaux de la ville, l'hôpital général et l'hôpital de la Mère et de l'Enfant, gardaient jeudi un service minimum aux urgences, malgré la grève générale qui paralyse les services publics depuis le 29 janvier. Mercredi, les syndicats avaient durci la grève en demandant aux établissements de santé publique de suspendre leur service minimum. "Nous nous occupons de traiter des brûlures, des fièvres et des cas de paludisme grave ou d'autres maladies des enfants.", a confié à l'AFP un infirmier de l'hôpital de la Mère et de l'Enfant, dans le centre-ville de N'Djamena...
(APA 08/02/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) – Plusieurs Tchadiens, répondant à l’appel d’un Collectif des organisations de la société civile, sont sortis tôt le matin dans les rues de N’Djamèna pour manifester leur adhésion à cette journée décrétée «jeudi de la colère», en réaction à la politique d’austérité du pouvoir. Dans les arrondissements, les manifestants sont sortis par petits groupes. Au cinquième arrondissement, le porte-parole du collectif initiateur de la marche, Mahamat Nour Ibedou, est en tête d’une procession de quelques jeunes qui ont manifesté en brandissant des pancartes et des banderoles. Au premier arrondissement, une zone industrielle, un dispositif sécuritaire s’est installé très tôt le matin pour étouffer dans l’oeuf toute tentative de regroupement. Dans d’autres quartiers de la capitale, N’Djaména, la présence...
(RFI 08/02/18)
Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) a appelé à mener des marches pacifiques dans plusieurs villes du pays pour dénoncer la mauvaise gouvernance. Cette initiative est baptisée le « Jeudi de la colère ». Mardi déjà, les forces de l'ordre ont dispersé des rassemblements à Ndjamena. Dix partis politiques ayant soutenu cette initiative ont été suspendus mercredi. La tension sociale est forte au Tchad où le secteur public est en grève illimitée depuis la semaine dernière. Les autorités tchadiennes ont été claires : la marche du « Jeudi de la colère » est interdite. Chaque rassemblement sera dispersé, chaque participant risquera une arrestation et les partis politiques impliqués, une suspension voire une dissolution. Et pour Ahmat...
(RFI 08/02/18)
Au Tchad, ce devait être « le Jeudi de la colère ». Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) avait appelé à des marches pacifiques contre la mauvaise gouvernance et les mesures d'austérité. Une mobilisation interdite à Ndjamena, où seuls quelques petits groupes s'étaient effectivement rassemblés avant d'être dispersés. Les organisateurs du « Jeudi de la colère » le reconnaissent, la mobilisation a été très faible. Dans le Ve arrondissement, Mahamat Nour Ibedou, secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH) et un petit groupe sont sortis brièvement, le temps d’afficher une banderole. Dans le VIe, des jeunes ont aussi tenté de se rassembler avant d’être dispersés. Les activistes signalent que...
(Xinhua 07/02/18)
Au Tchad, l'administration publique, les écoles, les hôpitaux et la justice sont paralysés depuis fin janvier par des grèves déclenchées par des syndicats contre la politique d'austérité imposée par le gouvernement. Depuis la chute des cours du pétrole fin 2014, le gouvernement tchadien a imposé des mesures d'austérité drastiques. En août 2016, il a annoncé seize mesures d'urgence dont la suppression de 50 % des primes et des indemnités des agents de l'Etat. Cependant, "les seize mesures" (comme on les appelle à N'Djamena et partout dans le pays) n'ont pas réussi à contenir la crise. Début janvier, le gouvernement a tenté d'aller plus loin en s'attaquant directement aux salaires de base de fonctionnaires. Face au tollé général des syndicats, il...
(AFP 06/02/18)
De petits rassemblements de manifestants ont été dispersés par la police mardi à N'Djamena, où les appels à manifester contre les mesures d'austérité se multiplient, a constaté l'AFP. Le secteur public ainsi que certains agents du secteur privé ont entamé lundi un mouvement de grève illimitée; Certains regroupements de manifestants ont été, selon Djimet Clément Bagao, porte-parole de six partis politiques d'opposition, visés par des tirs de la police. Des manifestants, dont Amine Djibrine Alwali, président du Parti pour la justice et le développement (PJD), ont été blessés, selon la même source. "Il n'y a eu aucun tir à balle réelle, nous ignorons l'existence de personnes blessées", a répondu à l'AFP le porte-parole de la police. Selon la police, un...
(RFI 06/02/18)
Au Tchad, depuis plus d'une semaine, les administrations, les écoles et divers établissements du service public sont paralysés par une grève générale pour dénoncer une baisse des primes et indemnités des salaires des fonctionnaires depuis ce mois de janvier, conséquence de la loi de finances 2018. Les employés du secteur privé ont également rejoint le mouvement ce lundi pour deux jours. Le collectif des syndicats du secteur privé et parapublic proteste ainsi contre des augmentations d'impôt prévues dans cette même loi de finances 2018. Le panier de la ménagère est déjà trop faible. Nous n’avons pas un pouvoir d’achat capable de supporter les deux bouts. Donc, si on continue à nous imposer des lois qui touchent nos salaires, sans notre...
(APA 05/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Les magistrats tchadiens sont en grève sans service minimum à partir de ce lundi, pour s’offusquer contre l’abattement des salaires des fonctionnaires, effectif à partir de janvier A l’issue d’une assemblée générale de leur syndicat (SMT), tenue ce lundi, au palais de justice de N’Djaména, les magistrats ont analysé la situation socioéconomique du pays, plus précisément l’application du décret 687 qui réduit de 50% tous les avantages des agents du public. Après relecture, les magistrats tchadiens estiment que, le décret 687 qui entre en vigueur le 1er nombre 2016, est ‘’illégal, tant sur la forme que sur le fond’’. Le président du syndicat des magistrats tchadiens, le juge Allarakete Sanengar, déclare que, ce décret a...

Pages

(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...
(Agence Ecofin 31/01/18)
Le taux de couverture de la monnaie (la capacité des pays à couvrir leurs importations par leurs revenus d'exportations) a connu une amélioration en zone CEMAC à la fin de l'année 2017, a appris l'Agence Ecofin d’experts travaillant dans le cadre du programme des réformes économiques de la sous-région. De moins de 57% en janvier 2017, il a évolué en dent de scie, chutant même à moins de 54% au 16 décembre, avant de rebondir d'un trait le 30 décembre 2017 à près de 63%. « Plusieurs raison peuvent expliquer cette évolution. Il y a déjà un effort des gouvernement pour réduire certaines de leurs dépenses en devises, ce qui a diminué la pression sur les réserves de change. Dans...
(APA 29/01/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - Les fonctionnaires tchadiens ont fait l’amer constat, samedi jour de début du paiement des salaires du mois de janvier, que leurs soldes ont été réduites de 50%. Devant les distributeurs automatiques ou à l’intérieur des banques, la tristesse et l’incrédulité se lisent sur le visage de beaucoup de gens : certains ont constaté qu’il leur reste une petite somme là où d’autres n’ont rien trouvé sur leur compte. «Je suis arrivé du quartier +Atrone+ espérant percevoir mon salaire et payer du carburant pour ma motocyclette, mais il me reste rien dans mon compte», confie un fonctionnaire, l’air abattu. Un autre fonctionnaire trouvé devant un distributeur automatique, lâche d’une voix faible : «Mon solde est négatif». Dans plusieurs...
(Agence Ecofin 27/01/18)
Les Tchadiens peuvent à nouveau se connecter à Internet sur l’ensemble du territoire national. Le service qui a connu une interruption générale le 25 janvier 2018 à minuit, suite à l’appel à une marche pacifique de protestation, lancé par plusieurs organisations de la société civile et des syndicats, a été restauré ce 26 janvier. Le gouvernement avait décidé de couper l’Internet pour bloquer la mobilisation de la société civile à travers les réseaux sociaux, où nombreuses vidéos d’appels à manifestation circulaient déjà depuis le 24 janvier. Les manifestants prévoyaient d’investir les rues de plusieurs grandes villes du pays pour dénoncer « la mauvaise gouvernance, les injustices de toutes sortes et les mesures anti-sociales prises par le gouvernement ». Parmi les...
(AFP 26/01/18)
Le gouvernement tchadien est dans l'obligation de prendre des mesures financières drastiques s'il veut éviter la faillite, a prévenu le ministre tchadien des Finances et du Budget, Abdoulaye Fadoul Sabre, qui a tenté de rassurer sur le paiement des salaires des fonctionnaires. "Il faut savoir que sur une période de dix ans, la masse salariale (des fonctionnaires) a augmenté de 700%. Aujourd'hui, nous devons collectivement consentir des sacrifices pour espérer redresser les finances de l'État et préserver les acquis sociaux", a expliqué jeudi soir M. Fadoul, au cours d'une conférence de presse consacrée à la paye des fonctionnaires de janvier, qui suscite inquiétudes et rumeurs à N'Djamena.
(APA 26/01/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Le trésor public tchadien s’est endetté, de 2014 à 2017, à hauteur de 800 milliards FCFA auprès des banques commerciales pour payer les salaires des fonctionnaires, a révélé le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, jeudi soir, au cours d’une conférence de presse. Cette dette qui ébranle le secteur bancaire doit être remboursée, a dit Fadoul, soulignant que rien que pour le mois de janvier courant, une échéance de 54 milliards n’a pu être honorée. «A la veille du déclenchement du paiement des salaires du mois de janvier et en raison des informations contradictoires qui circulent ici et là, nous voudrions effectuer cette mise au point», déclare le ministre des finances qui...
(RFI 22/01/18)
La crise de l’économie tchadienne perdure au Tchad. Le gouvernement vient d’annoncer le lancement dans les prochains jours d’une opération dite « zéro déperdition des recettes » de l’Etat. Une opération qui sera chapeautée par l’inspection générale des finances et qui devrait mobiliser une force d’appui composée de près de 500 agents issus des forces de l’ordre, de l’armée, des douanes et des services spéciaux. Le Tchad peine encore à sortir de la crise économique engendrée par la chute des cours du baril de pétrole depuis 2014, d’autant que la rente pétrolière représente plus de 70% du budget de l’Etat. Antoine Doudjidingao, professeur d’économie à l’université de N’Djamena : « Cette baisse a conduit le gouvernement à prendre des mesures...
(APA 22/01/18)
Le Cameroun envisage de mettre sur pied une méga technopole agro-industriel de 405 hectares dans l’optique de servir de « grenier » aux pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et du Nigeria, a annoncé lundi le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (MINDMITD) Ernest Gbwaboubou. « Je puis vous rassurer que le gouvernement, avec l’appui technique de l’ONUDI, vient de boucler le plan directeur de la première technopole agro-industrielle à ériger sur 405 hectares dans la région du Centre, département de la Haute Sanaga, arrondissement de Nkoteng, dans le village Ouassa Babouté », a-t-il déclaré. L’objectif à travers ce projet, dans le cadre du nouveau Plan directeur d’industrialisation (PDI), est d’aller à...
(RFI 20/01/18)
Au Tchad, l'exécutif municipal de la capitale est écarté. Le maire Mariam Djimet Ibet et ses deux adjoints sont suspendus suite à un contrôle de l'inspection générale d'Etat. C’est un contrôle de gestion qui a emporté l’exécutif municipal. Mais on ne sait pas pour le moment lequel, puisque deux missions de contrôle sont en cours en ce moment à la mairie. Une première, menée par l’Inspection générale d’Etat, examine depuis l’année dernière la gestion de la municipalité. L’Inspection générale du ministère des Finances est aussi en mission ...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Dans son étude intitulée « Foresight Africa Top priorities for the continent in 2018 », l’Africa Growth Initiative conseille aux économies africaines d’accorder une plus grande attention au numérique en 2018. La cellule de recherche sur les défis de développement du continent, créée par le think tank américain Brookings Institution, estime qu’un plus grand investissement dans le numérique suscitera une transformation profonde dont les retombées n’en seront que bénéfiques pour l’économie des nations africaines. La numérisation boostera les segments clés que sont : les systèmes de paiement de détail, l’inclusion financière, les modèles économiques durables et l'administration des recettes. Pour ce qui est des systèmes de paiement de détail, ils ont permis aux économies africaines d’épargner des milliards de dollars...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Des start-up d’Afrique du Sud, du Botswana, de Namibie, de Tanzanie et de Zambie seront financées à hauteur de 8,7 millions d’euros (10,6 millions $) par le gouvernement finlandais. Ces fonds seront accordés dans le cadre du Southern Africa Innovation Support (SAIS), un programme qui soutient le développement des entreprises innovantes en Afrique australe. Les start-up, qui bénéficieront de ces financements jusqu’en 2021, sont recrutées dans divers secteurs tels que la téléphonie mobile, la cyber-sécurité et les technologies de la santé. Rappelons qu’en décembre 2017, la Finlande a organisé une conférence internationale qui a réuni des start-up d’Afrique, d’Asie et d’Europe. Chamberline Moko
(Agence Ecofin 18/01/18)
De bonnes nouvelles en provenance de la République du Congo, pourraient être le souffle supplémentaire dont a besoin la Communauté Economique et Monétaire d'Afrique Centrale (CEMAC), qui fait face à de gros défis de réserves de change. Le pays a annoncé que sa production pétrolière augmentera à 300 000 barils par jour. Cette augmentation de production, couplée à la tendance haussière que connait le prix de cette matière première, annonce une amélioration de la position extérieure du Congo et partant, celle de la sous-région dans son ensemble. Avec la baisse des prix du pétrole survenue vers la fin 2014, la CEMAC a vu ses réserves chuter, plombées par une politique de décaissements faciles de la BEAC au profit d'une économie...
(APA 17/01/18)
APA – Douala (Cameroun) - La construction de la voie ferroviaire longue de 800 kilomètres entre Ngaoundéré au Cameroun et Ndjamena, la capitale du Tchad, nécessite un investissement de 5000 milliards de FCFA a déclaré mercredi le ministre camerounais des Transports. Egard Alain Mebe Ngo’o s’exprimait au terme de la 4e session du Comité ferroviaire (COMIFER) visant à relier les deux pays. La réunion portait sur la finalisation des mesures relatives au recrutement du consultant appelé à réaliser les études de faisabilité du chemin de fer entre Ngaoundéré et Ndjamena. Il était également question de recruter un assistant à la maîtrise d’ouvrage, de procéder à la mise en place des organes de pilotage, de suivi et de gestion technique et...
(La Tribune 16/01/18)
Les autorités tchadiennes viennent de lancer une nouvelle initiative pour mobiliser davantage de ressources internes. L’opération « zéro déperdition des recettes » vise à sécuriser la collecte des recettes publiques et ainsi mettre fin à la dilapidation des biens publics. Parallèlement, un numéro vert a été mis en place pour dénoncer les pratiques de corruption des agents de l’Etat. Au Tchad tous les moyens sont bons pour glaner davantage de ressources budgétaires afin de faire face à la crise économique à laquelle fait face le pays depuis quelques années et qui devient de plus en plus critique. Après avoir échoué à faire des économies sur la réduction des salaires des fonctionnaires, le nouveau gouvernement se rabat sur la lutte contre...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les opérateurs de téléphonie mobile présents sur le marché télécoms tchadien ont vu la redevance financière annuelle qu’il versait au gouvernement, passée de 7% à 9%. La mesure est effective depuis le 1er janvier 2018. C’est nouvelle hausse de l’impôt sur le chiffre d’affaires est la seconde du genre opérée par l’Etat en l’espace de cinq ans. En effet, l’impôt avait déjà été augmenté de 4% à 7% entre 2014 et 2016. En somme, c’est une pression supplémentaire sur les finances des compagnies télécoms qui pourrait se répercuter sur le coût des services offerts au public. Dans son rapport intitulé : « Inclusion numérique et fiscalité dans le secteur de la téléphonie mobile au Tchad », publié en 2016, l’Association...
(La Tribune 11/01/18)
Le front social a finalement eu raison de la décision gouvernementale. Une semaine après l’annonce d’une coupe dans les salaires des fonctionnaires, l’Etat tchadien s’est rétracté face à la levée de boucliers des syndicats qui ont bruyamment fait entendre leur désapprobation du projet parfois même qualifié de « sadique ». Le cabinet d’Idriss Deby est désormais à la recherche d’une autre piste pour tenter de contrecarrer la conjoncture économique difficile dans le pays. Les fonctionnaires tchadiens peuvent à nouveau souffler. Face à la virulente bronca des syndicats, le gouvernement tchadien a finalement décidé ce mercredi 10 janvier de renoncer à son projet d'abattement des salaires dans l'administration publique. Une victoire de la plateforme syndicale revendicative menée par l'Union des Syndicats...
(AFP 10/01/18)
Le gouvernement tchadien a décidé de suspendre une réduction controversée des salaires des fonctionnaires annoncée début janvier et qui était au centre de négociations avec les syndicats, a déclaré mercredi le Premier ministre Albert Pahimi Padacké. Le Tchad, qui se débat dans une crise économique et sociale sévère depuis 2014, principalement due à la chute des cours du pétrole, avait annoncé début janvier sa volonté de diminuer sa masse salariale. L'annonce avait abouti à une levée de boucliers au sein des syndicats et partis politiques. Des négociations étaient depuis en cours entre le gouvernement et les syndicats.
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(APA 06/01/18)
APA-N'Djamena (Tchad) - Le prix du litre à la pompe de l’essence est passé à 570 FCFA au Tchad alors qu’il était à 523 FCFA soit une augmentation de 47 F et celui du gasoil se vend désormais à 590 F au lieu de 568 avec une hausse de 22 FCFA. Toutes les stations-services ont changé, ce vendredi, le tableau d’affichage de leurs prix, à la surprise de beaucoup d’automobilistes. «Avant de vous servir, je vous informe que nos prix ont changé. Le gouvernement a décidé d’une augmentation qu’on applique à partir de ce matin», explique, sans cesse, un pompiste à ses clients.
(APA 05/01/18)
APA-N’Djamena (Tchad) - Les partenaires techniques et financiers du Tchad suggèrent au pays de réduire à 300 milliards FCFA par an la masse salariale actuelle de la fonction publique qui s’élève à 378 milliards FCFA par an, soit environ 30 milliards FCFA par mois. C’est dans ce contexte que le gouvernement a initié le projet de rabattements des salaires des fonctionnaires, toutes catégories confondues. Plusieurs centrales syndicales contactées ce jeudi par APA, ont confirmé avoir été saisies par le gouvernement à travers le Cadre national de dialogue social (CNDS). Pour le secrétaire général du l’Union des Syndicats du Tchad (UST) M. Gounoung Vaima Gang-Faré, « le gouvernement doit être responsable en respectant son engagement de ne pas toucher les salaires...

Pages

(Foot Mercato 26/10/15)
Le Camerounais Rigobert Song a été nommé sélectionneur du Tchad ce lundi. Une première expérience sur un banc pour l'ancien défenseur. Capitaine emblématique du Cameroun et défenseur de la sélection entre 1993 et 2010, Rigobert Song (39 ans) va débuter une nouvelle carrière. Ce lundi, l’ancien défenseur de Metz, Lens ou encore Liverpool a été nommé sélectionneur du Tchad. Il s’agira de sa première expérience d’entraîneur.
(Xinhua 26/10/15)
L'équipe nationale de football du Gabon s'est qualifiée pour la phase finale du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) qui se jouera à Kigali, au Rwanda, en 2016, malgré une défaite samedi à domicile (0-1) contre le Tchad. L'unique but de la rencontre a été marqué à la 70ème minut par l'attaquant tchadien Nassor Ndiguem. Les Gabonais sont qualifiés grâce à leur victoire (2-0) au match aller il y a deux semaines à Ndjamena.
(RFI 14/10/15)
Madagascar-Sénégal, Burundi-RDC, Niger-Cameroun et Mauritanie-Tunisie seront quelques unes des vingt rencontres du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, en novembre. Burundais, Comoriens, Malgaches, Mauritaniens, Nigériens et Tchadiens ont franchi le 1er tour, ce 13 octobre 2015, contrairement aux Centrafricains. Les équipes du Burundi, des Comores, de Madagascar, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad peuvent encore rêver à une première participation historique en phase finale de la Coupe du monde de football. Ces six sélections se sont en effet qualifiées pour le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018, qui aura lieu entre le 9 et le 17 novembre 2015.
(Afrik.com 13/10/15)
Le premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 s’achève ce mardi. Virtuellement qualifiés au coup d’envoi, le Niger, le Tchad et la Mauritanie partent en ballottage favorable. Tout le contraire de la Centrafrique qui a un handicap de trois buts à remonter contre Madagascar. De leur côté, les Comores peuvent quant à elles encore croire à une qualification. Suite et fin du premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 ce mardi. Après les qualifications de la Tanzanie, de l’Ethiopie et du Kenya dimanche, dix places sont encore à prendre pour le second tour où les qualifiés affronteront les 27 nations africaines les mieux placées au classement FIFA. Plusieurs billets semblent avoir déjà trouvé preneurs, notamment pour le Swaziland,...
(Xinhua 01/10/15)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- Le secrétaire général du ministère tchadien de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Nétcho Abbo, a remis mercredi à la délégation de la capitale des équipements et matériels sportifs offerts par la Chine, a constaté un journaliste de Xinhua. D'un coût global estimé à 400 millions F CFA (environ 800.000 USD), ces équipements vont aider à développer les différentes disciplines sportives à la base: football, volleyball, basketball, handball, tennis, athlétisme, ping-pong, sports de personnes handicapées, etc. Le secrétaire général du ministère tchadien des Sports a remercié la Chine pour ce geste qui vient, une fois de plus, renforcer la coopération riche et variée qui existe entre les deux pays. "Ces matériels viennent à point nommé...
(APA 11/09/15)
L’ancien capitaine de l’équipe nationale du Cameroun Rigobert Song, est pressenti pour prendre la tête de la sélection nationale du Tchad, engagée dans les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN). Selon la presse camerounaise qui rapporté l’information ce vendredi, l’ex défenseur international a récemment séjourné au Tchad en marge de la rencontre entre les Sao du Tchad et les Pharaons d’Egypte, dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017 au Gabon. La lourde défaite du Tchad 1-5 devant l’Egypte pourrait précipiter le départ du technicien français Emmanuel Tregoat, qui d’après la presse camerounaise aurait déjà annoncé son départ. Recordman de la sélection nationale du Cameroun avec environ 140 sélections, dont quatre participations...
(RFI 07/09/15)
L’Egypte que l’on n’a pas vue en phase finale de la CAN depuis 2010 est sa victoire dans le tournoi en Angola est-elle de retour ? En tout cas, les Pharaons n’ont pas fait de cadeau face au Tchadiens à N'Djaména. Ils ont corrigé le Tchad avec notamment un triplé de Bassin Morsi (2e,25e,62e). Bilan des courses, un score de 5-1. Mohamed Salah (40e) et Kahraba (56e) se sont aussi illustrés avec les Pharaons. Nadjim Haroun a sauvé l'honneur pour le Tchad (38e).
(RFI 15/06/15)
L’équipe du Tchad a tenu tête pendant une heure à celle du Nigeria, ce 13 juin 2015 à Kaduna, avant de s’incliner 2-0, lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Il s’en est fallu de peu que l’équipe du Tchad soit la sensation de ce début d’éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Les Tchadiens ont longtemps cru qu’ils allaient repartir du Nigeria avec le point du match nul, ce 13 juin 2015 à Kaduna. Les Nigérians, trois fois champions d’Afrique, se sont même sortis d’un mauvais pas à la 38e minute de jeu. Leur gardien de but, Vincent Enyeama, s’interpose en effet sur une frappe en pivot et déviée de l’attaquant...
(RFI 08/06/15)
Lors d’un match amical dans la région parisienne, le Tchad a battu la Guinée ce samedi 6 juin (2-1). Si les Guinéens ont ouvert le score avec un but d’Abdoulaye Cissé, les Tchadiens sont revenus au score grâce à une tête Ezechiel Ndouassel sur corner sous le regard de nombreux supporters tchadiens. Florentin Pogba donne la victoire au Tchad après un but contre son camp. Ce qui a ravi l’entraîneur du Tchad, Emmanuel Tregoat qui a avouait que c’était « une très belle victoire » avec des « joueurs qui progressent ». Il a tenu à remercier ses adjoints, son staff et ses joueurs. « Humainement c’est extraordinaire », a-t-il indiqué. De l’autre côté, il y avait Luis Fernandez qui...
(Le Parisien 05/06/15)
Les grands du football africains viennent s’échauffer au stade de Saint-Leu-la-Forêt ! Une semaine le début des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, les équipes nationales de Guinée et du Tchad vont s’affronter lors d’un match amical. Toutes deux en pleine préparation en région parisienne, elles ont décidé d’utiliser la pelouse val-d’oisienne pour se tester. Les amateurs sont invités à venir voir du beau football au stade municipal. Les plus observateurs remarqueront, en outre, la présence dans les tribunes de Luis Fernandez. L’ancien international est en effet l’actuel entraîneur de la Guinée. Ce samedi, à 17 heures, au stade municipal. Entrée : 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans.
(Africa Top sports 01/06/15)
Pour préparer son match des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Swaziland, la Guinée sera en stage à partir du 1er juin prochain à Paris. Un temps incertain, le regroupement aura bien lieu après l’avis favorable de l’Etat local. En marge de ce stage,n le Syli affrontera le Tchad en amical le 06 juin. C’est ce que révèle nos confrères de Foot224. Une rencontre qui servira également de préparation pour le Sao qui affrontera de son côté le Nigéria le 13 juin à Kaduna en éliminatoires de la CAN. Guinée – Tchad sera donc le premier match de Luis Fernandez à la tête du Syli. Le technicien français qui devra faire sans le métronome Ibrahima Traoré qui a décidé...
(La Nouvelle République.fr 16/05/15)
On a d'abord cru à une blague… Eh ! bien non, l'information donnée tardivement était bonne. Le stade de la Forêt, au Poinçonnet, a bel et bien été le cadre, mercredi, d'un bel événement qui aurait pu malheureusement passer inaperçu, à savoir cette rencontre opposant la sélection nationale du Tchad à une formation étrangère à forte dominante sénégalaise. A l'origine de cette rencontre, l'amitié liant Emmanuel Trégoat, l'entraîneur récemment promu de la République du Tchad, et Ludovic Da Rocha, le coach du club de Saint-Août. « J'avais pensé à Saint-Août, mais les infrastructures et la pelouse du Poinçonnet convenaient mieux. Le président Crouzet, sollicité, a accepté de nous recevoir », précisait ce dernier. Et il y avait du beau monde,...
(AFP 15/12/14)
Le Tchad a remporté pour la 1re fois de son histoire la Coupe de la Communauté économique et monétaire des états de l'Afrique centrale (Cemac) en battant le Congo 3 à 2, en finale de la 9e édition, ce week-end à Bata. Le Cameroun a pris la 3e place face à la Guinée Equatoriale battue 6 à 5 aux tirs au but (prolongation: 0-0). La compétition a regroupé les sélections nationales avec des joueurs locaux des six pays membres de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine, Tchad).
(Agence d'information d'afrique centrale 15/12/14)
Les Sao viennent d’empocher le titre sous régional après lequel ils couraient, sans succès, depuis 2003, en prenant le dessus sur les Diables rouges juniors 3-2. L’équipe du Tchad vient de réaliser un exploit comme jamais auparavant. Depuis la première édition de la compétition en 2003, la formation tchadienne n’avait jamais remporté une finale de la Coupe de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CÉMAC). Encore qu’elle avait perdu celle de 2005 devant le Cameroun. La finale de la 9ème édition qui les a opposés aux juniors congolais, et dont le président Obiang Nguema a donné le coup d’envoi, n’était donc pas une occasion à manquer pour les Sao du Tchad. Un défi qu’ils ont bien évidemment relevé puisqu’ils...
(AFP 13/12/14)
Le Tchad a remporté pour la 1re fois de son histoire la Coupe de la Communauté économique et monétaire des états de l'Afrique centrale (Cemac) en battant le Congo 3 à 2, en finale de la 9e édition, ce week-end à Bata. Le Cameroun a pris la 3e place face à la Guinée Equatoriale battue 6 à 5 aux tirs au but (prolongation: 0-0). La compétition a regroupé les sélections nationales avec des joueurs locaux des six pays membres de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine, Tchad).
(Agence d'information d'afrique centrale 10/12/14)
Les Diables rouges tenteront d’inscrire à leur palmarès un troisième titre sous-régional alors que les Sao du Tchad courent derrière le tout premier sacre de leur histoire qui, jusque-là tarde à venir. Autant dire que la finale sera âprement disputée. La finale de la 9e édition de la coupe de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), du 13 décembre prochain, sera la première du genre entre le Congo et le Tchad, depuis que cette compétition existe. La rencontre ne sera pas une ballade de santé tant pour les Diables rouges que pour les Sao. Les premiers auront en face d’eux une équipe du Tchad déterminée à se débarrasser de la malédiction faisant de lui l’unique pays de...
(Gabon Eco 08/12/14)
Championnes en titre de la Coupe de la CEMAC, les Panthères A’ du Gabon ont été éliminées de l’édition 2014 organisée à Malabo en Guinée Equatoriale par la sélection du Tchad, vainqueur 1-0 hier dimanche 7 décembre en match de poule. Une semaines après le lancement de la Coupe de la CEMAC édition 2014 organisée en Guinée Equatoriale, l’équipe nationale A’ du Gabon, championne en titre, a été éliminée au premier tour de la compétition, à l’issue de sa deuxième défaite (0-1) face au Tchad, après celle concédée contre le Congo Brazzaville. Dominateur, le Gabon a encaissé l’unique but de la rencontre en première mi-temps à la suite d’un penalty contesté par le staff gabonais et bien transformé par l’équipe...
(APA 02/12/14)
La Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la constitution des chapeaux pour le tirage au sort de la phase finale de la 30e Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévu mercredi à Malabo, à l’issue de la réunion de la Commission d’organisation de la compétition tenue lundi également dans la capitale équato-guinéenne. Les 16 équipes qualifiées ont été réparties en quatre chapeaux en fonction du classement de la CAF établi sur la base de leurs performances respectives lors des trois dernières phases finales de la CAN (2010, 2012, 2013) et des éliminatoires des CAN 2012, 2013 et 2015. Les résultats obtenus lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 ont été également pris en compte. Ainsi, figurent dans le...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...
(Journal du Tchad 28/08/14)
Les Archers tchadiens sont attendus dans la capitale Ndjamena ce mardi, 26 août 2014, avec leurs récompenses. La 6ème édition du Tournoi international zone ouest et centre d’Afrique de tir à l’arc (TIZOCATA Abidjan 2014) Vient de s’achever à l'INJS d’Abidjan-marcory. Organisée par la fédération ivoirienne de tir à l’arc (FIVTA), cette édition était couplée au premier grand prix international de tir à l’arc d'Abidjan (GPITA). Dans l'ensemble, les Ivoiriens terminent en tête chez les hommes devant le Tchad et le Bénin. Chez les dames, le Tchad termine en tête devant le Bénin suivi de la Côte d’Ivoire. Au final, les athlètes qui ont participé ont pris de précieux points pour le classement mondial. Ainsi, la performance de l'équipe tchadienne...

Pages

(RFI 06/09/14)
On parle souvent du manque de salles de cinéma en Afrique, mais les choses sont en train de changer, à tel point que le continent peut devenir une opportunité pour le cinéma français. C’est ce qui ressort du dernier rapport d’Unifrance, l’organisme chargé de la promotion des films français à l’étranger. Eric Névé, rapporteur du groupe francophonie d'Unifrance, et Jean-Christophe Baubiat, chargé des études à Unifrance, sont les invités de Sébastien Jédor. RFI: Eric Nevé, Jean-Christophe Baubiat, est-ce qu'aujourd’hui, l’Afrique terre de croissance peut être une terre de croissance aussi pour le cinéma français ? Eric Nevé: Oui, à condition de ne pas se tromper ni d’analyse ni d’objectif, ni de manière de travailler en Afrique. Si on est persuadé...
(Journal du Tchad 11/07/14)
Le journaliste tchadien devenu administrateur parlementaire publie son premier roman aux éditions Edilivre. Kalli est un éleveur nomade, amoureux de sa cousine qu’il ne peut épouser à cause de la tradition gorane. Parti voyager pour oublier, il est vite rattrapé par la guerre de son pays. Enrôlé dans la rébellion, il endure les privations, les combats et l’austérité de la nature. Kalli rejoint la légalité suite à une réconciliation nationale mais, très vite, des dissensions aboutissent à la guerre dans la capitale où des frères jumeaux, s’opposent et s'entre-tuent. C’est ainsi que le camp de Kalli va tuer son ami d’enfance. C’est cette histoire émouvante que Kalli, devenu vieux et sage, raconte à son neveu journaliste venu le trouver en...
(Jeune Afrique 03/05/14)
Depuis la séparation du groupe Yeleen, l'artiste poursuit seul son singulier parcours. Ky veut chan-T et dan-C avec lui ?Dans le minuscule studio D&G où il prépare la sortie de son troisième album solo, Ky Dan-C, prévue en juin, Célestin Mawndoé prend le temps de discuter. Et quand il s'agit de parler de ses créations, il est intarissable. Le sculpteur, auteur-compositeur-interprète et directeur artistique veut aussi, en marge de ce prochain opus, lancer un nouveau concept : un enchaînement de gestes, presque une danse, qu'il veut être "une synthèse du Tchad". Son premier album solo, Daari ("mon pays"), marquait son retour à N'Djamena après dix années passées au Burkina Faso. C'est là, en 2001, après avoir abandonné ses études pour...
(Xinhua 25/04/14)
N'DJAMENA (Xinhua) - La 8ème édition du Festival de cinéma euro-africain a été lancée jeudi dans la capitale tchadienne, par Mme Hélène Cavé, ambassadeur, chef de Délégation de l'Union européenne au Tchad. Cette année, le festival, qui s'achèvera le 7 mai 2014, a pour thème "La force des mots" pour célébrer, avec la projection de films de réalisateurs africains et européens, l'engagement civique des personnalités et des personnes des deux continents. "Notre objectif, en organisant ce festival, est de promouvoir les images de cultures variée, et de montrer en même temps les valeurs qui lient les peuples de ces deux continents. Les valeurs de diversité culturelle, de dialogue, de promotion de la justice et de la paix sont ainsi mises...
(Alwihda 18/04/14)
Tchad. (Alwihda Info) - Après son premier livre "Tchad, Éloge des lumière obscure", le premier député handicapé à l'Assemblée Nationale du Tchad, Béral Mbaïkoubou Le grand revient encore avec un deuxième, titré "Panégyrique du Je, le discours sur la conscience de soi". Cet ouvrage dont le contenu est inspiré par le quotidien de l'auteur engage une réflexion sur la désobéissance, l'éducation française et les relations entre l'homme et la croyance religieuse. "Il faut arriver à voir une conscience précise pour arriver à comprendre l'autre. il faut être capable de poser un acte humain sans espérer un retour plus que l'épanouissement de l'humanité", dans ces phrases célèbre que l'auteur a commencer le débat avec les hommes de média et l'assistance. Selon...
(APA 09/04/14)
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) s’est opposé à la volonté des autorités sénégalaises et tchadiennes de retransmettre à la télévision le procès d’Hissene Habré. Dans un communiqué parvenu mardi à APA, le CNRA a manifesté son désaccord avec l’idée d’une diffusion audiovisuelle du procès de Habré, affirmant que « la justice ne s’accommode pas de spectacle ». « L’enregistrement et la diffusion des débats d’audiences ne sont ni admis, ni autorisés, ni organisés dans notre arsenal juridique interne », note le communiqué. La perspective d’admettre les micros et caméras dans la salle d’audience doit être strictement encadrée, ajoute la source. « Envisager la retransmission d’un procès pénal comporte des inconvénients préjudiciables à l’harmonie et à la cohérence...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(22 Septembre 27/03/14)
L’association World for Tchad a organisé le week-end dernier un grand concert événement au Tchad en soutien à un projet de 15 forages. Ce concert était une nouvelle occasion pour l’association de rallier artistes et public à sa cause. Un grand nombre d’artistes de bonne volonté ont décidé de prendre part à cette initiative caritative. L’artiste malien mondialement connu, Mokobé, en a fait un point d’honneur. Sa participation à cet événement caritatif est de prouver une fois de plus son esprit panafricaniste, d’une part, et afin de témoigner sa reconnaissance au Tchad pour l’aide apporter au Mali durant la crise qui l’a secoué d’une part. Cet objectif de 15 forages s’inscrit dans un projet plus large de forage de 208...
(La Voix de l'Amérique 26/03/14)
Les fonds récoltés au cours de ce concert, qui a eu lieu à l’hôtel Novotel la Tchadienne de N’Djaména, serviront à la bonne cause. L’artiste Kaysha était présent. « Nous sommes venus au Tchad pour livrer un concert caritatif, les fonds récoltés serviront à la construction des puits d’eau dans les villages qui en ont besoin », nous a-t-il confié. L’accueil des fans tchadien était chaleureux, mais Kaysha a regretté que les artistes n’aient pas pu satisfaire le grand public de N’Djamena. « Ce concert était beaucoup plus pour ceux qui ont assez de moyens, et c’est normal car l’association World for Tchad avait besoin de récolter ces fonds, mais je dois dire que la plupart de nos fans, qui...
(Alwihda 21/03/14)
Tchad, Alwihda Info - La deuxième édition du festival international des cultures Sahariennes aura lieu au coeur du massif de l'Ennemi au Tchad, du 28 au 30 novembre 2014. Au menu : Forum pensé comme un véritable laboratoire d’idées, courses de chameaux avec des jockeys internationaux sur un Cameleodrome, semi-marathon et rallye moto touristique, manifestations artistiques (chants, danses, musiques, théâtres, contes etc.), concours (le plus bel animal, le plus beau harnachement, le plus beau costume etc.), espace gastronomique local typique et sorties touristiques. Véritable laboratoire d’idées, la deuxième édition du Festival des Cultures Sahariennes sera organisée pour permettre de mobiliser les acteurs internationaux et locaux sur l’ensemble des trois régions du BET. Le Premier Festival des Cultures Sahariennes au Coeur...
(RFI 20/03/14)
Ce jeudi 20 mars est la journée internationale de la Francophonie. En cette année 2014, l'événement prend un caractère exceptionnel. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est à un tournant. En fonction depuis 2003, son secrétaire général Abdou Diouf achève un troisième mandat et de nouvelles pistes sont en cours d’élaboration d’ici le sommet de Dakar, à l’automne. Au-delà du développement de la pratique du français, l’OIF, sous Abdou Diouf, a pris un caractère plus politique, autour du partage des valeurs démocratiques et de bonne gouvernance. L’élargissement de...
(Alwihda 17/03/14)
N'Djamena (Alwihda Info) - "Sport Plus+" c'est le nom d'un journal sportif qui a vu le jour ce matin. Il est lancé ce lundi 17 mars 2014 lors d'une conférence de presse animée par son Directeur de Publication KODJE NADJITA Exaucé à la Maison des Médias du Tchad. "Ce produit vient compléter les efforts des organe de presse tchadiens dans le traitement des informations sportives. Faites de ce journal votre propriété, apportez nous vos contributions pour stimuler le sport de notre pays", a déclaré le Directeur de publication du journal Sport Plus +, KODJE NADJITA Exaucé.
(Alwihda 05/03/14)
Selon l'Association TaÏKI, le Festival des arts et de la Culture Mondang aura lieu du 19 au 20 Avril 2014 à Torrock La communauté Moudang à travers l'Association Culturelle et de la Solidarité dénommée TAÏKI a organisé récemment un point de presse à la Maison des Médias du Tchad pour annoncer le Festival des arts et de la Culture Mondang qui aura lieu du 19 au 20 Avril 2014 à Torrock. Selon l'Association TaÏKI, le festival sera un événement de grande envergure qui regroupera les Moundang du Tchad, du Cameroun et de la diaspora. L'objectif de cette manifestation selon les organisateurs, est de susciter un éveil de la conscience Moudang à travers les manifestations culturelles, la présentation des objets d'art,...
(Journal du Tchad 05/03/14)
Dakar-N’djamena est la première exposition mêlant le graffiti et la bande dessinée organisée à N’djamena. Son nom c’est Deep Dakar du groupe Mizerables graff. Il est sénégalais – porto-ricain. Très connu au Sénégal et un peu partout en Europe à travers ses œuvres artistiques urbaines (street-wear, récupération, installation en 3D, performance …) il est également très reconnu dans le milieu du graffiti avec son style « wild » qu’il aime mélanger avec des portraits de figures africaines célèbres (philosophes, chanteurs, hommes politiques …). Le 28 février dernier a eu lieu, le vernissage de la performance dansée graffée dans la galerie de l’Institut français du Tchad. Elle dure jusqu’au 14 mars prochain. Pour la première fois qu’il se rend au Tchad,...
(Alwihda 03/03/14)
TCHAD, Alwihda Info - La communauté Moudang à travers l'Association Culturelle et de la Solidarité dénommée TAÏKI a organisé un point de presse ce samedi 01 Mars 2014 à la Maison des Médias du Tchad pour annoncé le Festival des arts et de la Culture Mondang qui aura lieu du 19 au 20 Avril 2014 à Torrock. selon l'Association TaÏKI, le festival sera un événement de grande envergure qui regroupera les Moundang du Tchad, du Cameroun et de la diaspora. L'objectif de cette manifestation selon les organisateurs, est de susciter un éveil de la conscience moudang à travers les manifestations culturelles, la présentation des objets d'art, les conférences débats sur les thèmes de développement économique, social et culturel ; Montrer...
(Journal du Tchad 25/02/14)
Réunies au Diocèse de Moundou dans le sud du pays, elles ont discuté de la situation en République centrafricaine. La situation dramatique en République centrafricaine a été évoquée dans le cadre de l’Assemblée générale des Supérieurs majeurs des Congrégations religieuses et Instituts de Vie apostolique du Tchad qui s’est tenue du 10 au 15 février dans le Diocèse de Moundou, sis dans le sud du pays. Selon un communiqué envoyé à l’Agence Fides, différentes communautés religieuses opérant en Centrafrique – pays limitrophe du Tchad – traversent actuellement des moments extrêmement difficiles mais continuent à demeurer aux côtés de la population. Au Tchad, sont présentes 73 Congrégations missionnaires dont une soixantaine était représentées à la réunion par leur Supérieur général, régional,...
(Journal du Cameroun 21/02/14)
Des vedettes africaines de la musique dont le Camerounais Krotal se retrouvent à Johannesburg pour enregistrer un clip vidéo sur le thème : «Do Agric. L’agriculture, ça paye». Dans un communiqué diffusé le 18 février, l’organisation ONE indique qu’elle rassemble cette semaine en Afrique du Sud 22 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine dans la cadre de sa nouvelle campagne : « Do agric. L’agriculture ça paye ». La chanson et son clip vidéo seront lancés en mars 2014. La Directrice Afrique de cette structure, Sipho S. Moyo, qui veut inciter par-là les dirigeants africains à mettre plus d’accent sur le développement de l’agriculture prend pour illustration les constats du Fonds des Nations Unies pour l’Agriculture (FAO)...
(Jeune Afrique 24/01/14)
Grâce à Point-Afrique, une agence de voyages française soutenue par N'Djamena, cette ville de la bande sahélo-saharienne pourrait devenir une oasis touristique dans un désert d'insécurité. Qui mieux que Maurice Freund sait que survivre dans le désert est un combat permanent ? Grand connaisseur du Sahara, ce Français, qui dirigea la compagnie Air Mali il y a vingt ans, est un précurseur du système des charters. Mais depuis six ans, Point-Afrique, l'agence de voyages qu'il a fondée en 1995, vit sur le fil du rasoir. "En 2007, explique-t-il, nous avons fait voyager 48 000 personnes dans la région. En 2008, année où quatre Français ont été assassinés en Mauritanie, 12 000. Et en 2011, moins de 1 000..." Ces quatre...
(Gabon Eco 22/01/14)
Depuis jeudi 16 janvier dernier, Tiken Jah Fakoly, le reggaeman d'origine ivoirienne entreprend une tournée visant à valoriser le potentiel de développement économique que représente l'agriculture sur le continent africain. En tournée à travers quelques pays d'Afrique de l'ouest pour des concerts dont l'objectif est de plaider auprès des jeunes, pour une implication accrue dans le secteur de l'agriculture, Tiken Jah Fakoly veut valoriser, à travers ses spectacles, le potentiel de développement économique que représente l'agriculture. « Quand vous allez dans les capitales africaines aujourd'hui, vous voyez beaucoup de jeunes désoeuvrés qui ne font que demander de l'argent. Beaucoup de personnes pensent qu'être agriculteur aujourd'hui, c'est le dernier des métiers, alors que c'est un métier noble. C'est ce qui nous...
(Alwihda 14/01/14)
TCHAD (Alwihda Info) - Les musulmans du Tchad et à leurs têtes le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Tchad célèbrent la naissance du prophète, le Messager d’Allah, Mohamed (paix et bénédiction soit sur lui) ce dimanche 12 janvier 2014. La cérémonie d’ouverture qui a vu la présence des diverses autorités publiques et religieuses de toute confession confondue est lancée dans l’amphithéâtre de la grande mosquée Roi Fayçal de N’djamena. Pour commercer, la lecture du coran par les fidèles a retenti dans la salle avant de laisser place aux louanges. Le thème retenu pour cette commémoration religieuse est : « En vérité, vous avez un bel exemple dans le comportement du messager d’Allah, Mohamed. Un exemple édifiant pour ceux qui...

Pages

(Le Monde 22/02/18)
Selon un collectif de chercheurs, « l’outil militaire français doit être subordonné à un projet politique réaliste défini par les sociétés sahéliennes ». Tribune. « Nous avons gagné cette guerre », déclarait en septembre 2013 à Bamako un François Hollande triomphant au terme d’une intervention militaire française menée au pas de course pour déloger les mouvements djihadistes au Mali. Quatre ans plus tard, dans une région sahélienne à la dérive, les mots de l’ancien président de la République résonnent de façon tragique. Le Mali a sombré dans un état de délitement inquiétant. Au nord, les groupes politico-militaires se disputent toujours le contrôle des territoires et des trafics. Au centre, l’Etat a reculé dans les zones rurales où prospèrent milices communautaires,...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Après de fortes tensions, le Tchad et le Qatar ont officiellement renoué leurs relations diplomatiques rompues en août dernier, comme le révélait Jeune Afrique ce mardi. Les ministres des Affaires étrangères des deux pays se sont rencontrés à Doha, hier pour finaliser la déclaration commune. « Le Tchad et le Qatar viennent de rétablir leurs relations diplomatiques rompues en août dernier. Je m’en félicite, et espère que cette reprise donnera une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale dans l’intérêt des deux pays et des deux peuples. » Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Mahamat Zene Cherif, l’a annoncé mardi soir sur son compte Twitter, confirmant ainsi une information révélée quelques heures plus tôt par Jeune Afrique. Le « mémorandum d’entente...
(La Tribune 21/02/18)
Le Tchad et le Qatar viennent de rétablir leurs relations diplomatiques après plusieurs mois de brouille. Les deux pays ont signé un mémorandum d’entente afin de partir sur de nouvelles bases, six mois après que N’Djamena ait accusé le Qatar de déstabilisation. C'est la fin de la crise diplomatique entre le Tchad et le Qatar. Les deux pays ont en effet décidé de rétablir leurs relations bilatérales qui ont été suspendues en Août dernier. « Le Qatar et le Tchad ont signé il y a quelques instants un mémorandum d'entente : les relations diplomatiques seront rétablies avec l'échange immédiat d'ambassadeurs » a ainsi annoncé ce mardi la porte-parole du ministère qatari, Lolwah al-Khater, qui a qualifié cette reprise, de «victoire...
(RFI 21/02/18)
Au Tchad, il n’y aura aucune parution dans les kiosques ce mercredi 21 février. C'est une « Journée sans presse » décidée par l'Union des journalistes tchadiens en collaboration avec d'autres organes de presse tchadiens, pour protester contre les agressions que subissent les journalistes dans l'exercice de leur métier. Un ras-le-bol qu’exprime pour RFI Larmée Belrangar, président de l'Union des journalistes tchadiens. Lors de la dernière manifestation organisée par les étudiants tchadiens...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...
(RFI 19/02/18)
Réunis à Munich, en Allemagne, pour la conférence sur la sécurité, les responsables africains ont évoqué la mise en place d'une force conjointe pour le G5 Sahel. Avec notre envoyé spécial à Munich, Pascal Thibault Les responsables réunis à la conférence sur la sécurité de Munich ont voulu faire passer un message : la sécurité du Sahel et la lutte contre le terrorisme ne concernent pas cette seule région mais l'ensemble de la communauté internationale. Le 23 février prochain, lors de la rencontre de Bruxelles, des fonds supplémentaires doivent par ailleurs être trouvés...
(RFI 16/02/18)
Paris réagit à la condamnation à des peines de prison de quatre mois pour des dizaines d'étudiants au Tchad qui avaient manifesté, samedi dernier, pour protester contre les mesures d'austérité. Pour l'Union des syndicats du Tchad, ces condamnations sont injustes. Cette opération, baptisée « sifflet universitaire », avait été réprimée par les forces de sécurité. Le Quai d'Orsay réitère son attachement au respect des libertés fondamentales, dont la liberté de manifestation pacifique, composante essentielle de la démocratie. La diplomatie française assure encourager Ndjamena, dans ses échanges réguliers, à respecter les droits de l'homme. Car aujourd'hui, politiques et société civile se plaignent de ne plus pouvoir manifester. Pour avoir soutenu un appel à manifester début février, dix partis d'opposition ont été...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Début février 2008, le régime d'Idriss Déby Itno a cru sa dernière heure arrivée. Une tentative de renversement orchestrée par le Commandement militaire unifié (CMU) mène à l'instauration de l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire tchadien durant un mois. Dix ans après les faits, Jeune Afrique revient sur ses conséquences. Dans le courant de l’année 2007, des tentatives de réconciliation sont engagées entre le président Idriss Déby Itno et les partis politiques d’opposition. Ils sont majoritairement composés de l’Union des forces pour le développement et la démocratie (UFDD), de l’UFDD-Fondamentale avec à sa tête Acheikh Ibn-Oumar et Abdelwahid Aboud Mackaye, et du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), mené par Timane Erdimi. L’accord du 13 août 2007, censé favoriser la démocratisation...
(RFI 15/02/18)
Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de NDjaména a tenu un point de presse hier pour faire le point des manifestations qui secouent le pays depuis plusieurs semaines. Fonctionnaires, militants de la société civile et étudiants sont vent debout contre les mesures d'austérité du gouvernement. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées au cours des manifestations et hier, le procureur a rappelé qu'il n'aura aucune tolérance contre ceux qui vont à l'encontre de la loi. Premier point de la communication du procureur, le verdict contre la quarantaine de personnes interpellées pendant les manifestations contre les mesures d'austérité. « Le tribunal a relaxé trois [personnes, ndlr] sur la base de vice de procédure. Il y en...
(La Tribune 15/02/18)
Les arriérés de cotisation des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale ont grimpé en flèche ces dernières années, pour atteindre 35 milliards de francs CFA. La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) fait face depuis quelques années à des arriérés non apurés de ses pays membres. A en croire le conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation, Mangaral Banté, qui s'exprimait ce 13 février dans la capitale tchadienne Ndjamena, à l'ouverture d'un atelier régional sur le rapport provisoire de l'étude d'évaluation du mécanisme de financement autonome de la CEEAC, l'instance sous-régionale cumule actuellement des arriérés qui s'élèvent à 35 milliards de francs CFA. «L'institution fait face à un problème de sous-financement chronique qui s'aggrave...
(RFI 14/02/18)
Le Tchad fait face depuis le 25 janvier à une grogne sociale sans précédent. Grève générale illimitée à l'appel des syndicats, opérations tintamarres de protestation des élèves et étudiants... Tous sont vent debout contre les mesures d'austérités et la mauvaise gouvernance dans ce pays, et accusent aujourd'hui le pouvoir du président Idriss Deby d'user de plus en plus de la répression. Partout à travers le pays, syndicalistes, étudiants, opposants ou activistes de la société civile dénoncent une répression accrue. Dernier cas en date, Doba. Une dizaine de personnes auraient été arrêtées lundi après une « opération tintamarre » lundi matin. Des bruits de casseroles, des cris et des coups de sifflets avaient réveillé cette ville du sud du pays. Depuis,...
(La Tribune 13/02/18)
Sur fond de crise sociale généralisée, le gouvernement tchadien vient de débloquer 12,3 milliards de francs CFA pour payer une partie de sa dette intérieure au bénéfice des seuls opérateurs offrant des biens et services à l'Etat, appelés «bons de commandes administratives». Les grandes entreprises, elles, devraient patienter le temps que l'Etat prépare les 40 milliards qui leur sont prévus à titre de compensation. Les patrons des PME tchadiennes se frottent déjà les mains. Le ministre tchadien des Finances et du budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, a annoncé le lundi 12 février que l'Etat débloquera une enveloppe de 12,2 milliards de Fcfa pour s'acquitter d'une partie de sa dette intérieure. «J'ai le plaisir de vous informer que nous avons l'autorisation de...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Suite à de nombreuses critiques venant de l'international, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed a été écarté du poste de secrétaire permanent du G5 Sahel, au profit de Maman Sidikou. Lors du quatrième sommet du G5 Sahel, le 6 février dernier, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel, a été remplacé à mi-mandat par son compatriote Maman Sidikou. Respecté au sein de cette structure, il était notamment depuis des mois la cible des critiques des grands bailleurs de fonds, l’Union européenne (UE) en tête, qui lui reprochaient son manque d’entregent, la fréquence de ses voyages et un fort intérêt pour les questions de développement, au détriment de celles portant sur la défense et la sécurité. Lire la suite...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Démis de ses fonctions de ministre de la Culture ce 8 février, Mahamat Saleh Haroun dit être parti de sa propre volonté, suite à une mésentente avec le gouvernement : il a refusé de dresser la liste des fonctionnaires en grève au sein de son administration. Au sein du gouvernement tchadien, certains expliquent plutôt son départ par son tempérament frondeur, peu apprécié en haut lieu. Jeudi 8 février, le conseil de cabinet du gouvernement du Tchad, présidé par le Premier ministre Pahimi Padacket Albert, aborde l’épineuse question du mouvement social qui touche, notamment, les agents du secteur public, en grève illimitée depuis la fin janvier pour protester contre les coupes opérées sur leurs salaires. Les ministres prennent la parole à...
(RFI 09/02/18)
Au Tchad, un décret du chef de l’Etat a annoncé jeudi 8 février le remplacement du ministre de la Culture, le cinéaste Mahamat Saleh Haroun. Une décision qui a surpris de nombreux observateurs. Mais jeudi soir, le désormais ex-ministre a indiqué qu’il avait démissionné pour des raisons personnelles. « Je n’ai ni été démis de mes fonctions de ministre de la Culture du Tchad, ni limogé. J’ai démissionné pour raisons personnelles. » Ce sont les termes du communiqué qu’à fait diffuser Mahamat Saleh Haroun jeudi soir. Plus tôt dans la journée, un décret du chef de l’Etat a annoncé la nomination d’un nouveau ministre de la Culture en remplacement de Mahamat Saleh Haroun qui « est appelé à d’autres fonctions...
(RFI 08/02/18)
Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) a appelé à mener des marches pacifiques dans plusieurs villes du pays pour dénoncer la mauvaise gouvernance. Cette initiative est baptisée le « Jeudi de la colère ». Mardi déjà, les forces de l'ordre ont dispersé des rassemblements à Ndjamena. Dix partis politiques ayant soutenu cette initiative ont été suspendus mercredi. La tension sociale est forte au Tchad où le secteur public est en grève illimitée depuis la semaine dernière. Les autorités tchadiennes ont été claires : la marche du « Jeudi de la colère » est interdite. Chaque rassemblement sera dispersé, chaque participant risquera une arrestation et les partis politiques impliqués, une suspension voire une dissolution. Et pour Ahmat...
(Le Monde 08/02/18)
La marche pacifique organisée pour protester contre l’austérité, mardi 6 février à N’Djamena, au Tchad, aura duré dix petites minutes. Le temps pour les manifestants de parcourir 200 mètres avant d’être dispersés par des gaz lacrymogènes et « par des tirs à balles réelles », selon le député Djimet Clément Bagaou, porte-parole de la coalition de partis d’opposition à l’initiative de cette action. « Nous nous étions donné rendez-vous à 7 heures dans le 9e arrondissement [sud de la capitale], mais les forces de l’ordre étaient déjà déployées et beaucoup n’ont pas pu rejoindre le point de rassemblement. » Des marches avaient également été organisées dans plusieurs villes de province. Mercredi matin, M. Bagaou dénombrait « plus de 50 blessés...
(RFI 08/02/18)
C'est un premier pas vers l'indemnisation des victimes du régime d'Hissène Habré, au pouvoir au Tchad de 1982 à 1990, avec la création d'un fonds pour les victimes. Le principe avait été validé, il y a un an et demi, par l'Union africaine, mais il aura fallu attendre jusqu'au dernier sommet de l'UA pour passer à la prochaine étape. Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme s'en félicitent, mais rappellent qu'il reste encore beaucoup à faire pour que le travail d'indemnisation des victimes puisse vraiment commencer. Et le principal problème sera d'alimenter ce fonds.
(RFI 08/02/18)
Au Tchad, ce devait être « le Jeudi de la colère ». Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) avait appelé à des marches pacifiques contre la mauvaise gouvernance et les mesures d'austérité. Une mobilisation interdite à Ndjamena, où seuls quelques petits groupes s'étaient effectivement rassemblés avant d'être dispersés. Les organisateurs du « Jeudi de la colère » le reconnaissent, la mobilisation a été très faible. Dans le Ve arrondissement, Mahamat Nour Ibedou, secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH) et un petit groupe sont sortis brièvement, le temps d’afficher une banderole. Dans le VIe, des jeunes ont aussi tenté de se rassembler avant d’être dispersés. Les activistes signalent que...
(RFI 07/02/18)
Au Tchad, une marche pacifique initiée par quatre regroupements de partis politiques a été dispersée ce mardi 6 février dans le 9e arrondissement de la capitale. Les manifestants qui ont décidé de braver l'interdiction ont subit les représailles des forces de l'ordre, comme à Sarh dans le sud du pays, où il y'a eu plusieurs arrestations. Le gouvernement a lui décidé de mettre la barre haute. Toute association ou parti politique qui décide de braver une interdiction de manifester pourra désormais être suspendu. Ce mardi matin, les militants des quatre coalitions de partis, qui ont appelé à une marche contre les mesures d’austérité et les entorses aux droits de l’homme, ont décidé de braver l’interdiction de marcher qui leur a...

Pages