Samedi 18 Novembre 2017

Tchad

(APA 02/11/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va débloquer 1,7 milliard de francs CFA pour accompagner l’intégration communautaire, ont décidé les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) au terme de leur sommet extraordinaire, tenu mardi à Ndjamena, au Tchad. « Passant à l'examen des points inscrits à son ordre du jour, la Conférence a pris acte de la décision d'ouverture intégrale de leurs frontières, prise par les Etats membres en application de l'Acte additionnel N°01/13/CEMAC-070 UCCE-SE du 25 Juin 2013 portant suppression des visas pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l'espace communautaire », précise le communiqué final. D’où le satisfécit des dirigeants de...
(Jeune Afrique 02/11/17)
La quatrième édition du festival international « N'Djam s'enflamme en slam » réussit, avec peu de moyens, à créer un moment politique fort dans la capitale. Sur la scène mise à disposition par l’Institut français du Tchad, un drôle de groupe lance quelques notes hésitantes. Le bassiste ? Il s’occupe aussi de la logistique du festival. La saxophoniste est une amie hollandaise réquisitionnée pour l’occasion. Et la pianiste, une slameuse qui connaît les bases du clavier. Tandis que la formation bricolée s’ébroue, Croquemort déboule. Derrière le pseudonyme macabre se dissimule Didier Lalaye, un grand gaillard de 33 ans devenu une célébrité à N’Djaména, où il ne peut faire 100 mètres sans être salué d’un « Salut, Croque ! C’est comment...
(Agence Ecofin 02/11/17)
Au sortir du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), qui s’est achevé le 31 octobre 2017, à Ndjamena, la capitale tchadienne, la décision a été prise de passer l’éponge sur une partie importante des arriérés accumulés par les Etats membres, au titre de la mise à disposition de la taxe communautaire d’intégration (TCI), mécanisme autonome de financement de la communauté. «Abordant la question du financement de la Communauté et au regard du niveau des arriérés accumulés par les Etats membres au titre de la Taxe communautaire d’intégration, la conférence a décidé d’annuler la masse d’arriérés à hauteur de 90%, afin de partir sur des bases nouvelles. Elle a invité les...
(Agence Ecofin 02/11/17)
Exit le Congolais Pierre Moussa à la tête de la Commission de la Cemac et l’Equato-guinéen Rafael Ntung Nsue à la Commission de surveillance du marché financier sous-régional. Ces deux hommes ont été remplacés à l’issue du sommet des chefs d’Etat de N’djamena respectivement par le Gabonais Daniel Ona Ondo (photo), ancien Premier ministre gabonais, et par le Tchadien Nagoum Yamassoum. Ces deux hommes vont conduire deux importants chantiers communautaires à savoir les réformes au niveau de la Commission s’agissant de l’accélération de l’intégration régionale et le transfert à Douala au Cameroun, des bureaux de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale. Mais dans le détail, le nouveau président de la Commission de la Cemac, qui aura comme adjoint la...
(AFP 01/11/17)
Soutenue sur le terrain par la France, la nouvelle force anti-jihadiste G5 Sahel a lancé mercredi ses opérations aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, une zone très instable devenue un foyer pour les groupes extrémistes. Le président français Emmanuel Macron avait estimé mardi que le succès de cette force, composée de soldats du Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad, était une "obligation collective" dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, vaste région située au sud du Sahara. "Le déploiement des Maliens, des Nigériens et des Burkinabé de la force G5 Sahel a débuté ce matin", a déclaré mercredi à l'AFP le lieutenant-colonel français Marc-Antoine depuis une base avancée française dans la région aride d'In-Tillit,...
(AFP 01/11/17)
Le président Emmanuel Macron a estimé mardi que "le succès de la force conjointe est une obligation collective" dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, après une rencontre à l’Elysée avec le président malien Ibrahim Boubakar Keita. Le président français a estimé que le lancement "ces jours-ci" des "premières opérations dans la zone des trois frontières" montraient que les délais fixés au sommet du G5 Sahel (Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad) début juillet à Bamako étaient tenus. Au-delà, il s’est félicité de "quelques avancées symboliques notables depuis les combats cet été", dans le processus de paix au Mali. "Il est indispensable que l’on continue l’indispensable travail justement de lutte et de sanctions contre toutes celles et ceux...
(La Tribune 31/10/17)
Entre 2009 et ce jour, le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale s'élève à plus de 200 milliards de francs CFA, soit plus de 350 millions de dollars, a annoncé le ministre tchadien de l'économie et de la planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye. Le montant cumulé des arriérés de cotisation des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC), Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad...
(APA 31/10/17)
APA-N’Djamèna (Tchad) - Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a plaidé mardi à N’Djamèna pour ‘’une Communauté des Etats et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) forte et audacieuse’’ dont l’avènement, a-t-il souligné, ne pourra se faire que dans le cadre d’une levée des barrières douanières et économiques. ‘’Les populations attendent de nous des actes forts’’ et il urge de renforcer la politique d’intégration grâce surtout à l’accélération de la mise en place des passeports numérisés et de l’identification des postes de contrôle à travers Interpol, a indiqué Idriss Déby, en ouvrant le 31ème sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEMAC.
(APA 31/10/17)
APA NDjamena (Tchad) - Le sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC 6 Etats membres), s’est ouvert ce mardi, dans la capitale tchadienne, N’Djaména, autour du président en exercice de l’institution, le Tchadien Idriss Déby Itno. Les chefs d’Etat du Cameroun, Paul Biya, de la République Centrafricaine, Archange Faustin Touadéra, l’Equato-guinéen, Théodoro Obiang Nguema, le Premier ministre du Congo Brazzaville, M. Clément Mouamba et son homologue du Gabon, M. Emmanuel Ngondet Isosset assistent à ce conclave. Les six chefs d’Etat et de gouvernements, planchent sur le thème «Intégration accélérée pour une CEMAC émergente». Mais, le terrain a été déjà balisé par le conseil des ministres tenu dimanche qui a...
(Le Monde 31/10/17)
Washington a annoncé une aide de 51 millions d’euros aux pays de cette force africaine antiterroriste, mais s’oppose toujours à un soutien accru de l’ONU comme le souhaitait Paris. Sur le fond, la force conjointe dite « G5 Sahel » bénéficie d’un soutien unanime. Mais des divergences subsistent sur la forme que doit prendre cet appui. Washington a promis, lundi 30 octobre, une aide financière qui pourra atteindre jusqu’à 51 millions d’euros aux pays qui composent cette force (Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Tchad).
(Xinhua 31/10/17)
Le président camerounais, Paul Biya, se rend lundi à N'Djamena au Tchad où il prendra part à un sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) portant sur la libre circulation et des questions économiques et financières dans un contexte de crise dans cette région. Le dirigeant camerounais avait reçu une invitation de son homologue tchadien, Idriss Déby Itno, président en exercice de la CEMAC, à participer à ce sommet la semaine dernière. Cette invitation lui avait été portée par le ministre tchadien de la Production, de l'Irrigation et des Équipements agricoles. Le sommet programmé mardi est consacré à une évaluation des mesures visant à rendre effective la libre circulation des personnes et des biens au...
(RFI 31/10/17)
La France avait fait du G5 Sahel le dossier clé de sa présidence du conseil de sécurité mais elle n'a toujours pas réussi à faire plier son allié américain. Lors d'une réunion lundi 30 octobre consacrée à un soutien de l'ONU à cette force antiterroriste africaine, Washington a préféré annoncer une aide bilatérale conséquente de 60 millions de dollars. Mais les Etats-Unis refusent toujours d'accéder à la demande du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, des cinq pays du Sahel, de la France et d'une majorité du Conseil de sécurité d'autoriser un soutien de l'ONU. Paris estime cependant qu'il y a eu une inflexion dans la position américaine. Sur le fond, l'inflexion est notable. Washington menaçait de mettre son veto...
(RFI 31/10/17)
Les économies africaines sont trop dépendantes des cours des produits de base et les économies ne sont pas assez diversifiées. Le constat n'est pas nouveau, mais la Banque africaine de développement (BAD) le répète constamment. Un message qui commence à passer. Ainsi le Tchad qui sort à peine d'une grave crise des cours du pétrole tente de diversifier son économie. A cet égard, le pays mise sur son nouveau ministre de la Culture, le cinéaste Mahamat Saleh Haroun, et le développement d'une industrie culturelle. Comment éviter la répétition de phases successives de croissance et de récession en Afrique ? La BAD recommande aux pays du continent de procéder d’urgence à la diversification et à la transformation structurelle de leurs économies...
(Agence Ecofin 31/10/17)
Entre Glencore et le Tchad, plus rien ne va. Trois sources gouvernementales ont confié à Reuters que l’exécutif prévoit de retirer au négociant suisse ses droits d’exportation du brut extrait dans le pays pour les attribuer à l’Américain ExxonMobil. La décision qui devrait être mise en application dès janvier 2018, trouve son origine dans un différend sur la restructuration de la dette tchadienne envers Glencore. En effet, l’entreprise suisse a prêté 1,4 milliard de dollars au Tchad et en échange ce dernier lui a offert les droits d’exportation sur son pétrole. Mais, en raison des difficultés économiques que rencontre le pays et des pressions du FMI, le Tchad veut renégocier sa lourde dette commerciale avec ses différents créanciers. Donc, il...
(AFP 31/10/17)
Soutenue notamment par la France, la nouvelle force anti-jihadiste G5 Sahel, formée de soldats de cinq pays de la région (Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad), manque encore d'un financement et d'un mandat clairs, objets d'une réunion lundi du Conseil de sécurité de l'ONU. Voici ce que l'ont sait jusqu'à présent de cette force qui doit lancer sa première opération dans les tous prochains jours: - Composition et fonctionnement - La force conjointe doit atteindre d'ici mars 2018 sa pleine capacité de 5.000 hommes, répartis en sept bataillons: deux pour le Mali et le Niger, et un pour le Tchad, le Burkina Faso et la Mauritanie. Les soldats ne se mélangeront pas, à part pour quelques officiers de liaison...
(Xinhua 31/10/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a débuté lundi une visite officielle de deux jours en Afrique du Sud, pour discuter de questions comprenant la Zone de libre-échange continentale (ZLEC). Le président doit s'entretenir en personne avec le président sud-africain Jacob Zuma, ainsi que la ministre des Relations et de la Coopération internationale, Maïté Nkoana-Mashabane, et deux autres hauts responsable du gouvernement, selon un communiqué publié lundi par le bloc panafricain. Les discussions porteront sur les efforts pour régler certains des conflits et situations de crise du continent, ainsi que sur les projets d'intégration économique et de développement, parmi lesquels figure notamment la Zone de libre-échange continentale, le marché aérien commun, et l'Institut panafricain...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(La Tribune 31/10/17)
Les américains font désormais partis des alliés de la France qui soutiennent financièrement le G5 Sahel. Jean Yves Le Drian, lui qui connait bien les rouages de la diplomatie, a pu convaincre Washington de mettre la main à la poche afin d’apporter son soutien à la force régionale. Mais la victoire semble amer car les américains n’ont pas encore précisé la nature de leur aide. Pari réussi ou presque pour la France à Washington. La mission qui paraissait impossible a été partiellement accomplie. Les États-Unis se sont engagés, lundi 30 octobre, à apporter jusqu'à 60 millions de dollars d'aide au G5 Sahel, force conjointe de lutte contre le terrorisme. Une victoire à mettre au crédit de la France et notamment...
(AFP 30/10/17)
Les Etats-Unis se sont engagés lundi à apporter jusqu'à 60 millions de dollars à la force antijhadiste pour le Sahel, a annoncé le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. La France dirige lundi une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU pour tenter de consolider l'aide à ce G5 Sahel, une force conjointe formée de soldats du Mali, du Niger, du Tchad, du Burkina Faso et de Mauritanie. "Pour vaincre le terrorisme, il faut s'assurer que les organisations terroristes ne bénéficient d'aucun refuge sur aucun continent", estime Rex Tillerson dans un communiqué. "Dans cette optique, sous réserve de l'issue des consulations avec le Congrès, les Etats-Unis s'engagent aujourd'hui à soutenir pour un montant pouvant atteindre 60 millions de dollars les efforts...
(La Tribune 30/10/17)
Après avoir attendu très longtemps, le Tchad vient de lancer les travaux de développement intégré du champ pétrolier et gazier de Sédigui, dans la région du Lac Tchad. La livraison du projet qui inclut des équipements de raffinage, est prévue dans un an. Détails. C'est un vieux rêve de plus de 40 ans qui prend forme. Le président tchadien Idriss Deby Itno a procédé ce samedi 28 octobre 2017, à la pose de la première pierre pour la construction d'un nouveau complexe pétrolier et gazier à Sedigui, dans la région de Kanem située à 350 km au Nord-ouest de N'Djaména, la capitale du Tchad. « Lorsque le pétrole de Sédigui a été découvert, beaucoup de vous ici présents, ne sont...

Pages

(Xinhua 12/10/17)
Aucun cas de poliomyélite n'a été enregistré au Tchad depuis près de cinq ans. Toutefois, face aux risques persistants de réintroduction et de propagation de la maladie, le gouvernement tchadien et ses partenaires multiplient les campagnes de vaccination dans l'objectif de son éradication totale. Depuis 2012, aucun cas de poliomyélite n'est apparu au Tchad mais la découverte des cas en juillet 2016 dans l'Etat de Borno au Nigeria, à proximité de la région du Lac, ont prouvé que les risques de contamination à travers les flux de populations dans cette région restent en effet importants; la proximité du Tchad avec son voisin de l'Est constitue un risque non négligeable de propagation transfrontalière de la maladie. "Bien qu' aucun cas de...
(AFP 11/10/17)
Le Tchad a signé mardi un accord avec une ONG pour étendre la zone de protection dans le parc national de Zakouma (sud-est), a annoncé mardi l'ONG African Parks dans un communiqué. L'objectif affiché entre le gouvernement tchadien et African Parks est de créer "l'Écosystème fonctionnel du Grand Zakouma", pour la "protection des réserves clés de Siniaka Minia et du Bahr Salamat ainsi que des couloirs pour la faune autour du Parc National de Zakouma", selon le communiqué de l'ONG qui gère le parc depuis 2010. Les résultats obtenus à Zakouma ont déjà permis de gérer un "paysage beaucoup plus vaste" et de "sécuriser des habitats vitaux au-delà du parc pour le bénéfice des communautés locales et de la faune",...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Depuis fin septembre, Mahamat Ismaël Chaïbo est à la tête de la direction des renseignements militaires au Tchad. Ex-patron de l’Agence nationale de sécurité (ANS), Mahamat Ismaël Chaïbo a pris, le 28 septembre, la direction des renseignements militaires. Proche du chef de l’État, Idriss Déby Itno, dont il fut le conseiller sécurité, Mahamat Ismaël Chaïbo dispose à Paris, où il séjourne régulièrement, d’un très bon réseau à la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Il est par ailleurs le cousin...
(RFI 11/10/17)
Les rhinocéros vont faire leur grand retour au Tchad. Le ministre de l’Environnement, Ahmat Mbodou Mahamat, était à Johannesburg mardi 10 octobre pour renouveler le partenariat avec l’ONG de protection de la nature African Parks, qui prévoit notamment le transfert de six rhinocéros dans son pays d'où ils ont disparu il y a des années. Les six rhinocéros noirs seront transférés par avion au printemps prochain dans le parc national tchadien de Zakouma. L’espèce n’a plus été aperçue dans le pays depuis...
(RFI 11/10/17)
La France a confirmé qu'elle allait lancer dans les prochaines semaines des missions d’identification des demandeurs d’asile au Tchad et au Niger. Le président français Emmanuel Macron en a fait l'annonce ce 9 octobre. Au total, 10 000 réfugiés seront ainsi acceptés lors des deux prochaines années, dont 3 000 en provenance du Tchad et du Niger. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) sera chargé d’identifier ceux qui peuvent prétendre au droit d’asile au Niger et au Tchad. L’OFPRA travaillera à partir des listes établies par le Haut-commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR). Le HCR fonctionnera donc main dans la main avec la France, comme l’a précisé le 9 octobre le président français Emmanuel Macron. «...
(RFI 11/10/17)
Le président français a annoncé son intention d’envoyer des missions d’identification de demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. C’est l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargé d’identifier ceux qui pourront prétendre au droit d’asile. Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra répond aux questions de Pierre Firtion. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171011-pascal-brice-directeur-ofrpa-reagit-...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(AFP 10/10/17)
La France va lancer "dans les prochaines semaines" des missions au Niger et au Tchad pour identifier ceux qui peuvent bénéficier du droit d'asile, sur des listes proposées par le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), a annoncé le président Emmanuel Macron lundi. Ces missions visent aussi à "mieux prévenir la situation depuis le Niger et le Tchad pour prévenir un afflux de migrants économiques" non éligibles au droit d'asile, a expliqué le président français, après avoir reçu à l'Elysée le président du HCR, Filippo Grandi. L'Elysée a précisé que la première mission de l'organisme chargé de cette tâche, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) serait envoyée fin octobre au Niger. Paris estime impossible pour l'instant...
(AFP 10/10/17)
Six rhinocéros noirs d'Afrique du Sud seront transportés l'an prochain par voie aérienne pour être réintroduits au Tchad où l'espèce a disparu depuis des décennies, annonce dimanche un communiqué officiel. Les animaux seront transportés dans le parc national tchadien de Zakouma "l'an prochain, en mars, avril ou mai", a précisé à l'AFP le ministre sud-africain de l'Environnement Albi Modise Cette décision a été annoncée à l'issue d'une rencontre à Pretoria entre les ministres de l'Environnement des deux pays. Au Tchad, le dernier rhinocéros noir a été vu en 1972, selon des documents fournis par le Tchad à l'Afrique du Sud. Il reste environ 5.000 spécimens de rhinocéros noirs sur le continent africain, dont près de 1.900 en Afrique du Sud...
(AFP 09/10/17)
Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dont plus de 2.300 membres présumés sont jugés à partir de ce lundi, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings de masse comme mode de recrutement. - Une secte radicale - Boko Haram signifie "l'éducation occidentale est un péché" en haoussa, la langue la plus parlée dans le nord du Nigeria. C'est à l'origine le surnom "populaire" qui a été...
(RFI 06/10/17)
La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux. C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger. Voilà...
(RFI 05/10/17)
Les chenilles légionnaires sont au Tchad. Ces bestioles inconnues en Afrique ont fait leur apparition il n'y a pas longtemps sur le continent. Elles seraient d'origine américaine et les chercheurs africains sont dépourvus face à elles. De quoi inquiéter les autorités en cette fin de campagne agricole. La présence de chenilles légionnaires a été signalée, courant juillet 2017, dans le sud-ouest du Tchad, sans être confirmée. Mais il y a quelques jours, un producteur de la banlieue de N'Djamena a signalé leur présence dans son champ. Mercredi 4 octobre 2017, ironie ...
(Le Monde 05/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(AfricaNews 05/10/17)
Après des mois d’avertissement, les autorités tchadiennes passent à l’offensive avec les stations-service véreuses. Depuis ce mardi 3 octobre, des bulldozers sillonnent la capitale N’Djaména pour la démolition des stations jugées “illégales”. Soixante-trois au total, elles seront entièrement détruites tandis que 103 autres disposent de quelque temps encore pour être en conformité avec les exigences des autorités. Officiellement, ces dernières évoquent des mesures de sécurité pour justifier leurs actes. Les stations-services incriminées se trouveraient en effet à proximité d’ habitations, d‘écoles ou encore de commerces, présentant ainsi de forts risques d’incendie. Mais dans les coulisses, on avance d’autres raisons à la répression des autorités tchadiennes. Parmi elles, la lutte contre la contrebande des produits pétroliers venus du Cameroun ou du...
(RFI 04/10/17)
L'Autorité de régularisation du secteur pétrolier Aval du Tchad (ARSAT) a mené ce 3 octobre une opération coup de poing. Depuis la mi-juillet, plusieurs dizaines de stations-service sont en cours de démolition pour non-conformité. Hier, les bulldozers ont sévi dans une partie de la capitale, Ndjamena. Des bulldozers démolissaient une station-service dans le VIIIe arrondissement de Ndjamena, la capitale tchadienne, ce mardi 3 octobre. « On l'a notifié à ces 63 stations-service, explique le directeur de l’Autorité de régulation du secteur pétrolier Aval du Tchad (ARSAT), Idriss Abdel Khalikh.
(La Voix de l'Amérique 04/10/17)
Au Tchad, les élèves ont repris le chemin de l’école après trois mois des vacances, bien que le syndicat des enseignants du Tchad exigent du gouvernement le paiement des primes des examens et concours, ainsi que les subsides des maîtres communautaires dans un bref délai. Les élèves d’un lycée privé conventionné de la capitale, entonnent l’hymne nationale à la levée du tricolore tchadien pour marquer l’effectivité de la rentrée scolaire ce 2 octobre 2017. Du coté des établissements publics, le lycée d’Habena, l’un des trois grands lycées de la capitale situé dans la commune du 7e arrondissement municipale, est complètement dans l’eau. Toutefois, la proviseure du lycée, Habiba Idriss, rassure que tout est fin prêt pour le démarrage des cours...
(APA 04/10/17)
APA-N’Djaména (Tchad) - Une opération de démolition de 62 stations-services et points de vente de carburant, jugés contraires aux normes sécuritaires et techniques, a démarré ce mardi à N’Djaména sous les auspices du ministère du Pétrole et de l’Energie, appuyé par les forces de l’ordre. La qualité du carburant vendu et les lieux d’implantation de ces stations-services dont certaines ont leurs cuves de stockage dans des concessions sont indexés par les autorités qui craignent pour la vie des populations. Selon le ministre du Pétrole et de l’Energie, Béchir Madet, les stations-services incriminées ont été rappelées à l’ordre plusieurs fois et ce pendant plusieurs mois afin qu’elles se conforment à la réglementation, mais en vain. A ce propos, il a rejeté...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Le Conseil de sécurité de l’Onu annonce qu’il enverra une délégation au Sahel du 19 au 23 octobre prochains. Objectif, faire l’état des lieux de la préparation pour le déploiement de la force conjointe G5 Sahel. La délégation ira en Mauritanie, au Mali et au Burkina Faso. En visite officielle à Niamey, ce mardi, le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves le Drian, a déclaré à la presse que le plan stratégique de la force sahélienne sera validé le 30 novembre prochain par le Conseil de sécurité de l’Onu. La force conjointe G5 Sahel devrait être opérationnelle depuis le mois passé. Mais elle est confrontée à un souci de financement. Sur les 423 millions d’euros nécessaires, seuls 58 millions...
(AFP 03/10/17)
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a affirmé mardi à Niamey que la force antijihadiste des pays du G5 Sahel "sera une bonne réponse aux questions sécuritaires" dans la région et aura "le soutien de la France". "Je suis convaincu que la mise en oeuvre de cette force qui sera déployée sur les trois fuseaux sera une bonne réponse aux questions sécuritaires" au Sahel, a souligné M. Le Drian qui a visité à Niamey le poste de commandement de la force que sont en train de mettre sur pied les Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie.
(RFI 02/10/17)
Au Tchad, la police a interpellé, ce week-end, plusieurs acteurs du secteur de l'aviation, dans le cadre d'une enquête sur des trafics présumés d'immatriculations tchadiennes. Des avions immatriculés au nom du Tchad et utilisés par des trafiquants d'Europe de l'est se seraient retrouvés en Syrie. Une situation que Ndjamena cherche à élucider. Un représentant d’une compagnie aérienne et des responsables du ministère de l’aviation civile ont été interpellés par la police judiciaire qui enquête sur un trafic présumé d’immatriculation d’avions, au nom du Tchad. Les aéronefs en question se sont retrouvés au Kazakhstan, puis en Syrie, impliqués dans du trafic d’armes et de munitions. Selon des informations révélées par la Lettre du continent, ce sont les services américains qui ont...

Pages

(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.
(Agence Ecofin 03/10/17)
Le gouvernement américain vient de libérer une enveloppe supplémentaire d’aide d’un montant de 54 millions de dollars (30,2 milliards de francs Cfa) au profit du Cameroun, du Nigeria, du Tchad et d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest engagés dans la lutte contre Boko Haram et l’Etat islamique, deux groupes terroristes qui sévissent dans ces parties du continent noir. L’information vient d’être révélée par le sous-secrétaire américain aux affaires politiques, Thomas Shannon (photo), au cours d’un symposium sur le thème «Le Nigeria: défis et perspectives pour la promotion d’une paix durable», organisé par l'Institut américain de la paix à Washington, DC., rapporte la plateforme d’informations Sahara Reporters. Avec cette nouvelle aide américaine, l’enveloppe globale injectée par ce pays dans la lutte...
(Jeune Afrique 02/10/17)
L’aide du FMI ne suffira pas à relancer les économies de la zone. Nouvelles sources de financement, recettes fiscales, diversification… JA fait le tour des réformes à engager d’urgence pour renouer avec la croissance. «Le chemin est encore long, mais les signes d’un regain de croissance sont bien visibles. » Paul Tasong, commissaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) chargé des politiques économique, monétaire et financière, se veut optimiste. D’après cet économiste camerounais, les mesures d’urgence mises en œuvre depuis la réunion de crise de Yaoundé, en décembre 2016, « devront permettre de porter le taux de croissance de la Cemac à 0,5 % en 2017, contre une récession de – 0,4 % enregistrée en 2016...
(Agence Ecofin 02/10/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Tchad mène actuellement un audit sur la qualité des services télécoms proposés par les opérateurs de téléphonie mobile. L’opération qui s’achève le 12 octobre prochain, court depuis le 12 septembre dernier. C’est la 11ème du genre que mène le régulateur télécoms tchadien. Elle couvre l’ensemble du territoire national. Durant les 30 jours attribués à cette tâche technique, les enquêteurs vérifient entre autres l’accessibilité, l’intégrité et la continuité du réseau, le taux de coupure d’appels, le taux d’échec d’appels, le taux d’appels de mauvaise qualité audible, etc. D’après l’Arcep, les résultats issus de cet audit permettront non seulement au régulateur de contraindre les opérateurs à fournir une meilleure qualité de...
(Agence Ecofin 29/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) va financer, à hauteur de 424 millions $, le Programme d’appui au développement local et à la finance inclusive au Tchad (PADLFIT). La signature du document-projet pour la mise en œuvre de ce programme a eu lieu le 25 septembre dernier, entre le ministre tchadien de l’économie et de la planification du développement, Ngueto Yambaye Tiraina et la directrice Pays du PNUD, Carol Flore-Smereczniak. Le PADLFIT succède ainsi au Programme d’appui à la finance inclusive au Tchad (PAFIT) qui est arrivé à terme le 31 décembre 2016. Il avait pour objectif de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations à travers une offre durable de services...
(Xinhua 29/09/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- La création d'un marché obligataire est indispensable pour dynamiser les économies actuellement en crise de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) en raison de la chute des prix du pétrole et des problèmes sécuritaires, a suggéré mardi le vice-président de la Société financière internationale (SFI), Hua Jingdong, en visite à Yaoundé, la capitale camerounaise. Filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, la SFI, fondée en 1956, dispose d'un capital de 2,5 milliards de dollars constitué par ses 184 pays membres. Elle a réalisé des investissements de l'ordre de 1.000 milliards de dollars et soutenu le financement de plus de 6.000 projets dans environ 120 pays du monde, selon les statistiques officielles. Au...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Le 16 septembre 2017, le bloc technique d’une buse s’est affaissé dans la localité d’Ebomé, située sur la route Yaoundé-Douala, qui relie les deux capitales camerounaises, et fait partie des corridors Douala-Ndjamena et Douala-Bangui. Depuis le 25 septembre dernier, un effondrement sur le tronçon Ngaoundéré-Dang, dans la partie septentrionale du Cameroun, rend difficile le convoiement des marchandises vers Kousseri, ville camerounaise frontalière à Ndjamena, la capitale tchadienne. Bien avant la survenue de ces deux incidents, qui ont un impact encore plus notable sur l’activité de transport sur le corridor Douala-Ndjamena, sur lequel transitent environ 340 milliards de francs Cfa de marchandises tchadiennes chaque année, selon la douane camerounaise ; le trafic sur ce corridor, dont une partie...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre du processus de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange en Afrique centrale, une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), conduite par Mfoula Marie Thérèse Chantal, secrétaire générale adjointe chargée de l’intégration physique, économique et monétaire, a échangé, ce 25 septembre 2017, avec les autorités tchadiennes. Cet échange qui s’est déroulé en marge de sa mission de relance du Programme de productivité agricole en Afrique centrale (PPAAC), avec Hamid Koua, ministre tchadien du Commerce et du Développement industriel, a porté sur l’évolution du processus d’insertion dans l’ordre juridique interne par la République du Tchad, des instruments juridiques de commerce afin de permettre à la CEEAC d’opérationnaliser la...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) prépare actuellement des textes d'application qui seront soumis à la consultation de la profession bancaire, les 15 et 16 novembre 2017 à Douala, dans le secteur de la microfinance. Le premier texte porte sur le projet de règlement Cobac relatif à la liquidation des établissements de microfinance (EMF) de petite taille. A cet effet, le gendarme du secteur bancaire prévoit une procédure dite de « liquidation simplifiée » pour les EMF de première catégorie, dont le total des dépôts n’excède pas un milliard de FCFA au moment du retrait d’agrément. Un second projet porte sur les modalités d’application des astreintes appliquées pour non-respect des injonctions de la Cobac. Il s’agira...
(Financial Afrik 20/09/17)
Le succès engrangés par le Tchad lors de sa table ronde de Paris continue de faire parler de lui. La United Bank for Africa (UBA) faisait partie du lot des banques commerciales les plus présentes à ce rendez-vous parisien du 6 au 8 septembre 2017 présidé par le président Idriss Déby. L’objectif était de mobiliser des fonds pour la période 2017-2021. A cette occasion, la banque nigériane a dépêché son top management depuis Lagos en la personne de Emeke Iweriebor, directeur d’UBA Africa Francophone. L’occasion pour ce dernier de réitérer l’engagement de la filiale locale, UBA Tchad, dans le financement du développement du pays. Pour rappel, UBA Tchad a participé au financement de la centrale électrique de 60 MW à...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans une publication de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) datée du 18 septembre, l’on découvre une information plutôt inquiétante concernant le secteur bancaire dans la Cemac. En effet, Abbas Mahamat Tolli, président de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) et gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a révélé au cours d’une réunion tenue en juillet dernier à Ndjamena, au Tchad, que plus de la moitié des banques dans la sous-région ne disposent pas d'une surface financière suffisante. « Au plan prudentiel, sur un effectif de 52 banques en activité, 27 banques disposent de fonds propres nets, suffisants pour respecter l'ensemble des normes prudentielles assises sur cet agrégat.», a déclaré Abbas Mahamat Tolli,...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Le siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a abrité le 15 septembre à Libreville, le lancement de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation Mondiale pour le commerce (OMC) en Afrique centrale. Claude Sinzogan, représentant de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique présent à la cérémonie, a expliqué que globalement, le projet vise à renforcer l’intégration régionale à travers des actions visant à stimuler le commerce et la compétitivité. Ceci, afin de contribuer à une croissance économique inclusive dans les pays membres de la Communauté. Cet Accord entend également renforcer les capacités du Secrétariat général de la Ceeac en matière de facilitation des échanges afin de lui permettre...
(Financial Afrik 18/09/17)
Abidjan, Côte d’Ivoire, le 13 septembre 2017 – Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) contribuera au nouveau Plan national de développement (PND) du Tchad à hauteur de 540 millions de dollars américains. En outre, la BAD offre au pays la possibilité de mobiliser des financements additionnels à travers son guichet réservé au secteur privé, et ce, en faveur des projets à haute viabilité commerciale purement privés ou en partenariat public-privé. La BAD aidera au renforcement des capacités institutionnelles du Tchad et au développement des projets bancables. L’engagement en a été pris lors de la table ronde internationale organisée par le Tchad à Paris, du 6 au 8 septembre 2017, dans le but de réunir les financements nécessaires...
(Agence Ecofin 18/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI) craint une nouvelle baisse des réserves des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) au niveau de leur banque centrale, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). C’est le message passé par Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint de l’institution, alors en visite au Cameroun du 14 au 15 septembre. « Les réserves de la Beac se sont stabilisées, mais elles demeurent faibles. Les retards observés dans la conclusion d’un accord sur un programme appuyé par le FMI avec la République du Congo et la Guinée Equatoriale pourraient entraîner une nouvelle baisse des réserves », a déclaré Mitsuhiro Furusawa. Il a rappelé qu’en décembre 2016, lors du sommet...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Invitée à participer au Forum « Investir au Tchad » à Paris, du 6 au 8 septembre 2017, la société pétrolière camerounaise, Tradex, a été conviée à présenter son expérience au Tchad dans le cadre d’une table ronde intitulée «Conversation avec les acteurs économiques ». Stéphane K. Soumahoro, le directeur général adjoint de Tradex-Tchad a assuré que la société poursuivra le maillage du territoire tchadien en s’installant dans 22 régions du pays. Et qu’elle poursuivra le déploiement de l’ensemble de ses produits et services dans son réseau de distribution. Par ailleurs, Tradex renforcera sa capacité de stockage de produits pétroliers et vulgarisera l’usage du gaz domestique par les ménages, en construisant, à terme, au Tchad, une usine...
(Le Point 14/09/17)
Le Tchad a levé plus de 20 milliards de dollars de promesses pour un Plan national de développement pour la mise en oeuvre duquel la société civile a des doutes. Trois fois plus. C'est ce que le gouvernement tchadien estime avoir obtenu à l'issue de la table ronde organisée à Paris. Le pays avait requis plus de 7 milliards de dollars pour financer son PND 2017-2021. Il aura finalement obtenu une intention d'investissement de l'ordre de 20 milliards de dollars. Que cache cette forte générosité des bailleurs de fonds ? Existe-t-il un deal pour mettre en œuvre un agenda international en matière de politique migratoire et de lutte contre le terrorisme, terrain sur lequel le président Idriss Déby Itno est...
(Financial Afrik 13/09/17)
La Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe, a pris part ce jeudi, à une table ronde de deux jours sur le financement du Plan national de développement 2017-2021 du Tchad ; et a promis à ce pays du Nord-centre de l’Afrique, le soutien de la CEA le pays, car ce dernier cherche à transformer son économie et à attirer les investisseurs internationaux. Mme Songwe, qui s’est entretenue avec le Président Idriss Déby, à ladite table ronde, dit que le Tchad est à l’aube d’une ère et ajoute qu’il est nécessaire que ses dirigeants maintiennent une discipline macroéconomique stricte pour engendrer une croissance, fassent respecter la bonne gouvernance et favorisent l’intégration économique. « Il existe un...
(Agence Ecofin 12/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Groupe de la Banque mondiale s’est engagé à hauteur de 1,1 milliard $ (environ 600 milliards FCFA) pour le financement du Programme national de développement (PND) du Tchad, pour la période 2017-2021. C’était à l’occasion de la table ronde des bailleurs de fonds organisé les 7 et 8 septembre derniers à Paris. Plus précisément, cet engagement financier qui s’étalera sur les trois prochaines années, comprend un appui de 1 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, et 100 millions $ de la Société financière internationale (IFC), filiale dédiée au secteur privé. Pour rappel, la récente table ronde des bailleurs organisée par le gouvernement...
(Le Point 11/09/17)
Revigoré par l'engouement autour du Plan national de développement (2017-2021) présenté à Paris, le ministre tchadien de l'Économie s'est confié au Point Afrique. Plus de 20 milliards de dollars. C'est le montant estimé des engagements que le Tchad a récoltés pour financer son programme quinquennal 2017-2021 de son nouveau plan de développement « Vision 2030 : le Tchad que nous voulons ». Initialement, le pays entendait lever 6,73 milliards de dollars. « C'est presque quatre fois plus que ce que nous attendions », s'exclame Ngueto Tiraina Yambaye, le ministre de l'Économie et de la Planification du développement, à peine sorti de la salle de conférence d'un grand hôtel parisien où s'est tenue la table ronde de Paris. Sur l'ensemble des...
(RFI 11/09/17)
Le Tchad a fait plus que carton plein au bout de trois jours d’une opération séduction auprès des investisseurs internationaux à Paris. Le gouvernement tchadien a annoncé hier soir avoir obtenu 20 milliards de dollars de promesses d'investissements, soit 10 897 milliards de francs CFA. C’est trois fois plus que ce qu’il espérait. Notre invité ce matin a été la cheville ouvrière du Plan national d’investissement 2017-2021. Interrogé par Stanislas Ndayishimiye, le ministre tchadien de l’Economie et de la Planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye, ne cache pas sa satisfaction. Nguéto Tiraïna Yambaye: Mon sentiment, en tant que ministre en charge d’organiser ce grand événement, est un sentiment de fierté parce que les résultats que nous avons obtenus, pendant les...

Pages

(Xinhua 26/10/15)
L'équipe nationale de football du Gabon s'est qualifiée pour la phase finale du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) qui se jouera à Kigali, au Rwanda, en 2016, malgré une défaite samedi à domicile (0-1) contre le Tchad. L'unique but de la rencontre a été marqué à la 70ème minut par l'attaquant tchadien Nassor Ndiguem. Les Gabonais sont qualifiés grâce à leur victoire (2-0) au match aller il y a deux semaines à Ndjamena.
(RFI 14/10/15)
Madagascar-Sénégal, Burundi-RDC, Niger-Cameroun et Mauritanie-Tunisie seront quelques unes des vingt rencontres du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, en novembre. Burundais, Comoriens, Malgaches, Mauritaniens, Nigériens et Tchadiens ont franchi le 1er tour, ce 13 octobre 2015, contrairement aux Centrafricains. Les équipes du Burundi, des Comores, de Madagascar, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad peuvent encore rêver à une première participation historique en phase finale de la Coupe du monde de football. Ces six sélections se sont en effet qualifiées pour le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018, qui aura lieu entre le 9 et le 17 novembre 2015.
(Afrik.com 13/10/15)
Le premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 s’achève ce mardi. Virtuellement qualifiés au coup d’envoi, le Niger, le Tchad et la Mauritanie partent en ballottage favorable. Tout le contraire de la Centrafrique qui a un handicap de trois buts à remonter contre Madagascar. De leur côté, les Comores peuvent quant à elles encore croire à une qualification. Suite et fin du premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 ce mardi. Après les qualifications de la Tanzanie, de l’Ethiopie et du Kenya dimanche, dix places sont encore à prendre pour le second tour où les qualifiés affronteront les 27 nations africaines les mieux placées au classement FIFA. Plusieurs billets semblent avoir déjà trouvé preneurs, notamment pour le Swaziland,...
(Xinhua 01/10/15)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- Le secrétaire général du ministère tchadien de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Nétcho Abbo, a remis mercredi à la délégation de la capitale des équipements et matériels sportifs offerts par la Chine, a constaté un journaliste de Xinhua. D'un coût global estimé à 400 millions F CFA (environ 800.000 USD), ces équipements vont aider à développer les différentes disciplines sportives à la base: football, volleyball, basketball, handball, tennis, athlétisme, ping-pong, sports de personnes handicapées, etc. Le secrétaire général du ministère tchadien des Sports a remercié la Chine pour ce geste qui vient, une fois de plus, renforcer la coopération riche et variée qui existe entre les deux pays. "Ces matériels viennent à point nommé...
(APA 11/09/15)
L’ancien capitaine de l’équipe nationale du Cameroun Rigobert Song, est pressenti pour prendre la tête de la sélection nationale du Tchad, engagée dans les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN). Selon la presse camerounaise qui rapporté l’information ce vendredi, l’ex défenseur international a récemment séjourné au Tchad en marge de la rencontre entre les Sao du Tchad et les Pharaons d’Egypte, dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017 au Gabon. La lourde défaite du Tchad 1-5 devant l’Egypte pourrait précipiter le départ du technicien français Emmanuel Tregoat, qui d’après la presse camerounaise aurait déjà annoncé son départ. Recordman de la sélection nationale du Cameroun avec environ 140 sélections, dont quatre participations...
(RFI 07/09/15)
L’Egypte que l’on n’a pas vue en phase finale de la CAN depuis 2010 est sa victoire dans le tournoi en Angola est-elle de retour ? En tout cas, les Pharaons n’ont pas fait de cadeau face au Tchadiens à N'Djaména. Ils ont corrigé le Tchad avec notamment un triplé de Bassin Morsi (2e,25e,62e). Bilan des courses, un score de 5-1. Mohamed Salah (40e) et Kahraba (56e) se sont aussi illustrés avec les Pharaons. Nadjim Haroun a sauvé l'honneur pour le Tchad (38e).
(RFI 15/06/15)
L’équipe du Tchad a tenu tête pendant une heure à celle du Nigeria, ce 13 juin 2015 à Kaduna, avant de s’incliner 2-0, lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Il s’en est fallu de peu que l’équipe du Tchad soit la sensation de ce début d’éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Les Tchadiens ont longtemps cru qu’ils allaient repartir du Nigeria avec le point du match nul, ce 13 juin 2015 à Kaduna. Les Nigérians, trois fois champions d’Afrique, se sont même sortis d’un mauvais pas à la 38e minute de jeu. Leur gardien de but, Vincent Enyeama, s’interpose en effet sur une frappe en pivot et déviée de l’attaquant...
(RFI 08/06/15)
Lors d’un match amical dans la région parisienne, le Tchad a battu la Guinée ce samedi 6 juin (2-1). Si les Guinéens ont ouvert le score avec un but d’Abdoulaye Cissé, les Tchadiens sont revenus au score grâce à une tête Ezechiel Ndouassel sur corner sous le regard de nombreux supporters tchadiens. Florentin Pogba donne la victoire au Tchad après un but contre son camp. Ce qui a ravi l’entraîneur du Tchad, Emmanuel Tregoat qui a avouait que c’était « une très belle victoire » avec des « joueurs qui progressent ». Il a tenu à remercier ses adjoints, son staff et ses joueurs. « Humainement c’est extraordinaire », a-t-il indiqué. De l’autre côté, il y avait Luis Fernandez qui...
(Le Parisien 05/06/15)
Les grands du football africains viennent s’échauffer au stade de Saint-Leu-la-Forêt ! Une semaine le début des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, les équipes nationales de Guinée et du Tchad vont s’affronter lors d’un match amical. Toutes deux en pleine préparation en région parisienne, elles ont décidé d’utiliser la pelouse val-d’oisienne pour se tester. Les amateurs sont invités à venir voir du beau football au stade municipal. Les plus observateurs remarqueront, en outre, la présence dans les tribunes de Luis Fernandez. L’ancien international est en effet l’actuel entraîneur de la Guinée. Ce samedi, à 17 heures, au stade municipal. Entrée : 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans.
(Africa Top sports 01/06/15)
Pour préparer son match des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Swaziland, la Guinée sera en stage à partir du 1er juin prochain à Paris. Un temps incertain, le regroupement aura bien lieu après l’avis favorable de l’Etat local. En marge de ce stage,n le Syli affrontera le Tchad en amical le 06 juin. C’est ce que révèle nos confrères de Foot224. Une rencontre qui servira également de préparation pour le Sao qui affrontera de son côté le Nigéria le 13 juin à Kaduna en éliminatoires de la CAN. Guinée – Tchad sera donc le premier match de Luis Fernandez à la tête du Syli. Le technicien français qui devra faire sans le métronome Ibrahima Traoré qui a décidé...
(La Nouvelle République.fr 16/05/15)
On a d'abord cru à une blague… Eh ! bien non, l'information donnée tardivement était bonne. Le stade de la Forêt, au Poinçonnet, a bel et bien été le cadre, mercredi, d'un bel événement qui aurait pu malheureusement passer inaperçu, à savoir cette rencontre opposant la sélection nationale du Tchad à une formation étrangère à forte dominante sénégalaise. A l'origine de cette rencontre, l'amitié liant Emmanuel Trégoat, l'entraîneur récemment promu de la République du Tchad, et Ludovic Da Rocha, le coach du club de Saint-Août. « J'avais pensé à Saint-Août, mais les infrastructures et la pelouse du Poinçonnet convenaient mieux. Le président Crouzet, sollicité, a accepté de nous recevoir », précisait ce dernier. Et il y avait du beau monde,...
(AFP 15/12/14)
Le Tchad a remporté pour la 1re fois de son histoire la Coupe de la Communauté économique et monétaire des états de l'Afrique centrale (Cemac) en battant le Congo 3 à 2, en finale de la 9e édition, ce week-end à Bata. Le Cameroun a pris la 3e place face à la Guinée Equatoriale battue 6 à 5 aux tirs au but (prolongation: 0-0). La compétition a regroupé les sélections nationales avec des joueurs locaux des six pays membres de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine, Tchad).
(Agence d'information d'afrique centrale 15/12/14)
Les Sao viennent d’empocher le titre sous régional après lequel ils couraient, sans succès, depuis 2003, en prenant le dessus sur les Diables rouges juniors 3-2. L’équipe du Tchad vient de réaliser un exploit comme jamais auparavant. Depuis la première édition de la compétition en 2003, la formation tchadienne n’avait jamais remporté une finale de la Coupe de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CÉMAC). Encore qu’elle avait perdu celle de 2005 devant le Cameroun. La finale de la 9ème édition qui les a opposés aux juniors congolais, et dont le président Obiang Nguema a donné le coup d’envoi, n’était donc pas une occasion à manquer pour les Sao du Tchad. Un défi qu’ils ont bien évidemment relevé puisqu’ils...
(AFP 13/12/14)
Le Tchad a remporté pour la 1re fois de son histoire la Coupe de la Communauté économique et monétaire des états de l'Afrique centrale (Cemac) en battant le Congo 3 à 2, en finale de la 9e édition, ce week-end à Bata. Le Cameroun a pris la 3e place face à la Guinée Equatoriale battue 6 à 5 aux tirs au but (prolongation: 0-0). La compétition a regroupé les sélections nationales avec des joueurs locaux des six pays membres de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine, Tchad).
(Agence d'information d'afrique centrale 10/12/14)
Les Diables rouges tenteront d’inscrire à leur palmarès un troisième titre sous-régional alors que les Sao du Tchad courent derrière le tout premier sacre de leur histoire qui, jusque-là tarde à venir. Autant dire que la finale sera âprement disputée. La finale de la 9e édition de la coupe de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), du 13 décembre prochain, sera la première du genre entre le Congo et le Tchad, depuis que cette compétition existe. La rencontre ne sera pas une ballade de santé tant pour les Diables rouges que pour les Sao. Les premiers auront en face d’eux une équipe du Tchad déterminée à se débarrasser de la malédiction faisant de lui l’unique pays de...
(Gabon Eco 08/12/14)
Championnes en titre de la Coupe de la CEMAC, les Panthères A’ du Gabon ont été éliminées de l’édition 2014 organisée à Malabo en Guinée Equatoriale par la sélection du Tchad, vainqueur 1-0 hier dimanche 7 décembre en match de poule. Une semaines après le lancement de la Coupe de la CEMAC édition 2014 organisée en Guinée Equatoriale, l’équipe nationale A’ du Gabon, championne en titre, a été éliminée au premier tour de la compétition, à l’issue de sa deuxième défaite (0-1) face au Tchad, après celle concédée contre le Congo Brazzaville. Dominateur, le Gabon a encaissé l’unique but de la rencontre en première mi-temps à la suite d’un penalty contesté par le staff gabonais et bien transformé par l’équipe...
(APA 02/12/14)
La Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la constitution des chapeaux pour le tirage au sort de la phase finale de la 30e Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévu mercredi à Malabo, à l’issue de la réunion de la Commission d’organisation de la compétition tenue lundi également dans la capitale équato-guinéenne. Les 16 équipes qualifiées ont été réparties en quatre chapeaux en fonction du classement de la CAF établi sur la base de leurs performances respectives lors des trois dernières phases finales de la CAN (2010, 2012, 2013) et des éliminatoires des CAN 2012, 2013 et 2015. Les résultats obtenus lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 ont été également pris en compte. Ainsi, figurent dans le...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...
(Journal du Tchad 28/08/14)
Les Archers tchadiens sont attendus dans la capitale Ndjamena ce mardi, 26 août 2014, avec leurs récompenses. La 6ème édition du Tournoi international zone ouest et centre d’Afrique de tir à l’arc (TIZOCATA Abidjan 2014) Vient de s’achever à l'INJS d’Abidjan-marcory. Organisée par la fédération ivoirienne de tir à l’arc (FIVTA), cette édition était couplée au premier grand prix international de tir à l’arc d'Abidjan (GPITA). Dans l'ensemble, les Ivoiriens terminent en tête chez les hommes devant le Tchad et le Bénin. Chez les dames, le Tchad termine en tête devant le Bénin suivi de la Côte d’Ivoire. Au final, les athlètes qui ont participé ont pris de précieux points pour le classement mondial. Ainsi, la performance de l'équipe tchadienne...
(Alwihda 19/07/14)
L'annonce est faite aujourd’hui par le Ministre tchadien Délégué à la Présidence de la République, Chargé de la Défense Nationale, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Tatola, lors d'un point de presse qu'a organisé le Comité d'Organisation de la 9ème édition de la Coupe d'Afrique Militaire de Football (CAMFOOT) au sein du Ministère, pour l'occasion. Le Tchad a l'honneur d'accueillir ainsi du 27 novembre au 12 Décembre prochain, la CAMFOOT, une compétition initiée par le Comité d'Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA). Cette compétition regroupe 16 pays dont 3 de l'Afrique du Nord à savoir:Algérie, Egypte et la Libye, 3 de l'Afrique Centrale (Tchad, Cameroun, et Congo Brazzaville), 2 de l'Afrique Australe (Angola et Zambie,), 2 pour l'Afrique...

Pages

(APA 09/04/14)
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) s’est opposé à la volonté des autorités sénégalaises et tchadiennes de retransmettre à la télévision le procès d’Hissene Habré. Dans un communiqué parvenu mardi à APA, le CNRA a manifesté son désaccord avec l’idée d’une diffusion audiovisuelle du procès de Habré, affirmant que « la justice ne s’accommode pas de spectacle ». « L’enregistrement et la diffusion des débats d’audiences ne sont ni admis, ni autorisés, ni organisés dans notre arsenal juridique interne », note le communiqué. La perspective d’admettre les micros et caméras dans la salle d’audience doit être strictement encadrée, ajoute la source. « Envisager la retransmission d’un procès pénal comporte des inconvénients préjudiciables à l’harmonie et à la cohérence...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(22 Septembre 27/03/14)
L’association World for Tchad a organisé le week-end dernier un grand concert événement au Tchad en soutien à un projet de 15 forages. Ce concert était une nouvelle occasion pour l’association de rallier artistes et public à sa cause. Un grand nombre d’artistes de bonne volonté ont décidé de prendre part à cette initiative caritative. L’artiste malien mondialement connu, Mokobé, en a fait un point d’honneur. Sa participation à cet événement caritatif est de prouver une fois de plus son esprit panafricaniste, d’une part, et afin de témoigner sa reconnaissance au Tchad pour l’aide apporter au Mali durant la crise qui l’a secoué d’une part. Cet objectif de 15 forages s’inscrit dans un projet plus large de forage de 208...
(La Voix de l'Amérique 26/03/14)
Les fonds récoltés au cours de ce concert, qui a eu lieu à l’hôtel Novotel la Tchadienne de N’Djaména, serviront à la bonne cause. L’artiste Kaysha était présent. « Nous sommes venus au Tchad pour livrer un concert caritatif, les fonds récoltés serviront à la construction des puits d’eau dans les villages qui en ont besoin », nous a-t-il confié. L’accueil des fans tchadien était chaleureux, mais Kaysha a regretté que les artistes n’aient pas pu satisfaire le grand public de N’Djamena. « Ce concert était beaucoup plus pour ceux qui ont assez de moyens, et c’est normal car l’association World for Tchad avait besoin de récolter ces fonds, mais je dois dire que la plupart de nos fans, qui...
(Alwihda 21/03/14)
Tchad, Alwihda Info - La deuxième édition du festival international des cultures Sahariennes aura lieu au coeur du massif de l'Ennemi au Tchad, du 28 au 30 novembre 2014. Au menu : Forum pensé comme un véritable laboratoire d’idées, courses de chameaux avec des jockeys internationaux sur un Cameleodrome, semi-marathon et rallye moto touristique, manifestations artistiques (chants, danses, musiques, théâtres, contes etc.), concours (le plus bel animal, le plus beau harnachement, le plus beau costume etc.), espace gastronomique local typique et sorties touristiques. Véritable laboratoire d’idées, la deuxième édition du Festival des Cultures Sahariennes sera organisée pour permettre de mobiliser les acteurs internationaux et locaux sur l’ensemble des trois régions du BET. Le Premier Festival des Cultures Sahariennes au Coeur...
(RFI 20/03/14)
Ce jeudi 20 mars est la journée internationale de la Francophonie. En cette année 2014, l'événement prend un caractère exceptionnel. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est à un tournant. En fonction depuis 2003, son secrétaire général Abdou Diouf achève un troisième mandat et de nouvelles pistes sont en cours d’élaboration d’ici le sommet de Dakar, à l’automne. Au-delà du développement de la pratique du français, l’OIF, sous Abdou Diouf, a pris un caractère plus politique, autour du partage des valeurs démocratiques et de bonne gouvernance. L’élargissement de...
(Alwihda 17/03/14)
N'Djamena (Alwihda Info) - "Sport Plus+" c'est le nom d'un journal sportif qui a vu le jour ce matin. Il est lancé ce lundi 17 mars 2014 lors d'une conférence de presse animée par son Directeur de Publication KODJE NADJITA Exaucé à la Maison des Médias du Tchad. "Ce produit vient compléter les efforts des organe de presse tchadiens dans le traitement des informations sportives. Faites de ce journal votre propriété, apportez nous vos contributions pour stimuler le sport de notre pays", a déclaré le Directeur de publication du journal Sport Plus +, KODJE NADJITA Exaucé.
(Alwihda 05/03/14)
Selon l'Association TaÏKI, le Festival des arts et de la Culture Mondang aura lieu du 19 au 20 Avril 2014 à Torrock La communauté Moudang à travers l'Association Culturelle et de la Solidarité dénommée TAÏKI a organisé récemment un point de presse à la Maison des Médias du Tchad pour annoncer le Festival des arts et de la Culture Mondang qui aura lieu du 19 au 20 Avril 2014 à Torrock. Selon l'Association TaÏKI, le festival sera un événement de grande envergure qui regroupera les Moundang du Tchad, du Cameroun et de la diaspora. L'objectif de cette manifestation selon les organisateurs, est de susciter un éveil de la conscience Moudang à travers les manifestations culturelles, la présentation des objets d'art,...
(Journal du Tchad 05/03/14)
Dakar-N’djamena est la première exposition mêlant le graffiti et la bande dessinée organisée à N’djamena. Son nom c’est Deep Dakar du groupe Mizerables graff. Il est sénégalais – porto-ricain. Très connu au Sénégal et un peu partout en Europe à travers ses œuvres artistiques urbaines (street-wear, récupération, installation en 3D, performance …) il est également très reconnu dans le milieu du graffiti avec son style « wild » qu’il aime mélanger avec des portraits de figures africaines célèbres (philosophes, chanteurs, hommes politiques …). Le 28 février dernier a eu lieu, le vernissage de la performance dansée graffée dans la galerie de l’Institut français du Tchad. Elle dure jusqu’au 14 mars prochain. Pour la première fois qu’il se rend au Tchad,...
(Alwihda 03/03/14)
TCHAD, Alwihda Info - La communauté Moudang à travers l'Association Culturelle et de la Solidarité dénommée TAÏKI a organisé un point de presse ce samedi 01 Mars 2014 à la Maison des Médias du Tchad pour annoncé le Festival des arts et de la Culture Mondang qui aura lieu du 19 au 20 Avril 2014 à Torrock. selon l'Association TaÏKI, le festival sera un événement de grande envergure qui regroupera les Moundang du Tchad, du Cameroun et de la diaspora. L'objectif de cette manifestation selon les organisateurs, est de susciter un éveil de la conscience moudang à travers les manifestations culturelles, la présentation des objets d'art, les conférences débats sur les thèmes de développement économique, social et culturel ; Montrer...
(Journal du Tchad 25/02/14)
Réunies au Diocèse de Moundou dans le sud du pays, elles ont discuté de la situation en République centrafricaine. La situation dramatique en République centrafricaine a été évoquée dans le cadre de l’Assemblée générale des Supérieurs majeurs des Congrégations religieuses et Instituts de Vie apostolique du Tchad qui s’est tenue du 10 au 15 février dans le Diocèse de Moundou, sis dans le sud du pays. Selon un communiqué envoyé à l’Agence Fides, différentes communautés religieuses opérant en Centrafrique – pays limitrophe du Tchad – traversent actuellement des moments extrêmement difficiles mais continuent à demeurer aux côtés de la population. Au Tchad, sont présentes 73 Congrégations missionnaires dont une soixantaine était représentées à la réunion par leur Supérieur général, régional,...
(Journal du Cameroun 21/02/14)
Des vedettes africaines de la musique dont le Camerounais Krotal se retrouvent à Johannesburg pour enregistrer un clip vidéo sur le thème : «Do Agric. L’agriculture, ça paye». Dans un communiqué diffusé le 18 février, l’organisation ONE indique qu’elle rassemble cette semaine en Afrique du Sud 22 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine dans la cadre de sa nouvelle campagne : « Do agric. L’agriculture ça paye ». La chanson et son clip vidéo seront lancés en mars 2014. La Directrice Afrique de cette structure, Sipho S. Moyo, qui veut inciter par-là les dirigeants africains à mettre plus d’accent sur le développement de l’agriculture prend pour illustration les constats du Fonds des Nations Unies pour l’Agriculture (FAO)...
(Jeune Afrique 24/01/14)
Grâce à Point-Afrique, une agence de voyages française soutenue par N'Djamena, cette ville de la bande sahélo-saharienne pourrait devenir une oasis touristique dans un désert d'insécurité. Qui mieux que Maurice Freund sait que survivre dans le désert est un combat permanent ? Grand connaisseur du Sahara, ce Français, qui dirigea la compagnie Air Mali il y a vingt ans, est un précurseur du système des charters. Mais depuis six ans, Point-Afrique, l'agence de voyages qu'il a fondée en 1995, vit sur le fil du rasoir. "En 2007, explique-t-il, nous avons fait voyager 48 000 personnes dans la région. En 2008, année où quatre Français ont été assassinés en Mauritanie, 12 000. Et en 2011, moins de 1 000..." Ces quatre...
(Gabon Eco 22/01/14)
Depuis jeudi 16 janvier dernier, Tiken Jah Fakoly, le reggaeman d'origine ivoirienne entreprend une tournée visant à valoriser le potentiel de développement économique que représente l'agriculture sur le continent africain. En tournée à travers quelques pays d'Afrique de l'ouest pour des concerts dont l'objectif est de plaider auprès des jeunes, pour une implication accrue dans le secteur de l'agriculture, Tiken Jah Fakoly veut valoriser, à travers ses spectacles, le potentiel de développement économique que représente l'agriculture. « Quand vous allez dans les capitales africaines aujourd'hui, vous voyez beaucoup de jeunes désoeuvrés qui ne font que demander de l'argent. Beaucoup de personnes pensent qu'être agriculteur aujourd'hui, c'est le dernier des métiers, alors que c'est un métier noble. C'est ce qui nous...
(Alwihda 14/01/14)
TCHAD (Alwihda Info) - Les musulmans du Tchad et à leurs têtes le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Tchad célèbrent la naissance du prophète, le Messager d’Allah, Mohamed (paix et bénédiction soit sur lui) ce dimanche 12 janvier 2014. La cérémonie d’ouverture qui a vu la présence des diverses autorités publiques et religieuses de toute confession confondue est lancée dans l’amphithéâtre de la grande mosquée Roi Fayçal de N’djamena. Pour commercer, la lecture du coran par les fidèles a retenti dans la salle avant de laisser place aux louanges. Le thème retenu pour cette commémoration religieuse est : « En vérité, vous avez un bel exemple dans le comportement du messager d’Allah, Mohamed. Un exemple édifiant pour ceux qui...
(Journal du Tchad 14/01/14)
A cette occasion, de nombreuses personnalités et autres Tchadiens se sont réunis le 13 janvier à l’amphithéâtre de la Grande Mosquée Roi Fayçal pour fêter l’évènement. La cérémonie de la fête du Maouloud Alnabi Alcherif a été organisée par le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques. En effet, le lundi 13 janvier dernier correspondait au 12 du mois de Rabioul Awal 1434 de l’hégire du calendrier islamique. Ces fidèles musulmans ont ainsi pu évoquer les actes qui ont rempli la vie du prophète de l’Islam Mohamed. La commémoration a été marquée par des veillées de prières, des louanges et d’adoration. Dans son allocution de circonstance, le président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques, Cheikh Hissein Hassan Abakar a tout d’abord fait...
(Savoir News 16/12/13)
Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) où se déroule depuis le 29 novembre la 11ème Foire internationale de Lomé a encore fait son plein ce dernier dimanche, a constaté l’Agence Savoir News.Ces dernières années, le site de la foire a toujours enregistré un monde fou le dernier dimanche. Hier, les pavillons étaient remplis, de même que la grande cour du CETEF. L’ambiance était totalement folle derrière les pavillons où sont logés des restaurants et autres vendeurs à plein air. Les visiteurs pour la plupart des jeunes ont gâté le coin, car la bière a coulé à flot."Pour nous, la Foire, c’est la fête. Nous venons les week-end juste pour manger et bien boire la bière", a confié un...
(Journal du Tchad 13/12/13)
Elles bénéficieront d’une formation jusqu’au 28 décembre prochain, à l’issue de laquelle, elles s’affronteront.Le 28 décembre prochain, Nézilé Brahim, Miss-Tchad 2013 passera la couronne à la plus belle fille du Tchad pour l’année 2014.Les activités marquant cette nouvelle édition ont été lancées ce 12 décembre par un point de presse conjointement animé par le ministre de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine et président du comité d’organisation de l’élection Miss-Tchad 2014, M. Dayang Menwa Enock et le Directeur Général de la société de téléphonie mobile Airtel-Tchad, M. Salia Gbané. Et cela en présence de tous les membres du comité d’organisation, les délégués régionaux du département de la Culture et les candidates. Un contrat a été signé...
(Journal du Tchad 13/12/13)
Dirigé par le chorégraphe Taïgue Ahmed, le festival a pris fin le mercredi 11décembre dernier.Les danses villageoises auront été très à l’honneur dans cette édition du festival Souar Souar.Et le dernier soir du festival, c’était un groupe d’hommes de danse gabri, région du sud du Tchad qui prestait sur l’aire de sable.Ils s’étaient parés de plumes d’oiseau et d’éléments métalliques sonores à la taille, passés sur des maillots blancs (dits “marcel”), serrés épaule contre épaule et dansaient accroupis ou très courbés vers le sol et marquaient le rythme chacun avec des sifflets à bouches de tonalités différentes. Sur la scène, trois danseurs au torse couvert de cendre, les yeux rouges, se déplaçaient lentement avec une bouteille d’eau en plastique sur...
(La Presse 12/12/13)
Des dizaines de milliers de personnalités, chefs d’Etat et de gouvernement actuels ou passés, des journalistes et des citoyens lambda ont assisté mardi à la cérémonie officielle en hommage à Nelson Mandela.Une cérémonie retransmise en direct, ou en différé, par de très nombreuses chaînes de télévision et de radio à travers le monde.Un engouement rare, sinon unique, pour honorer une personnalité politique.Des discours enflammés, des envolées lyriques à la gloire du défunt, des louanges de toutes sortes.Et on a fait de lui une icône. Mandela le méritait.Il se trouve que quelques journalistes ont trouvé bon d’émettre des bémols en soulignant que « Mandela avait aussi des défauts ». On lui a reproché de ne pas s’être beaucoup investi dans la...

Pages

(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(Le Monde 05/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine vient de libérer des fonds supplémentaires au profit du Cameroun, du Nigéria, du Tchad et d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, mobilisés contre les deux groupes terroristes Boko Haram et l'Etat islamique. Selon le responsable américain qui s'exprimait lundi dernier...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Le Tchad s'avance petit à petit vers un changement de sa loi suprême. Des équipes chargées de rendre dans moins d'un mois un rapport provisoire ont déjà écrit un premier jet. Deux tendances émergent : une légère décentralisation, et un possible encadrement des mandats électifs. Le comité chargé de préparer un rapport provisoire au Premier ministre Albert Pahimi Padacké en vue d’une réforme constitutionnelle a déjà mis au point un premier document. « Notre rapport (final) sera rendu courant octobre », promet Abdoulaye Sabre Fadoul, juriste de formation et actuel ministre Secrétaire général du gouvernement, qui préside le comité technique de rédaction du rapport. Le Premier ministre, de son côté préside le Haut comité pour la réforme constitutionnelle. « La...
(RFI 04/10/17)
L'Autorité de régularisation du secteur pétrolier Aval du Tchad (ARSAT) a mené ce 3 octobre une opération coup de poing. Depuis la mi-juillet, plusieurs dizaines de stations-service sont en cours de démolition pour non-conformité. Hier, les bulldozers ont sévi dans une partie de la capitale, Ndjamena. Des bulldozers démolissaient une station-service dans le VIIIe arrondissement de Ndjamena, la capitale tchadienne, ce mardi 3 octobre. « On l'a notifié à ces 63 stations-service, explique le directeur de l’Autorité de régulation du secteur pétrolier Aval du Tchad (ARSAT), Idriss Abdel Khalikh.
(La Voix de l'Amérique 04/10/17)
Au Tchad, les élèves ont repris le chemin de l’école après trois mois des vacances, bien que le syndicat des enseignants du Tchad exigent du gouvernement le paiement des primes des examens et concours, ainsi que les subsides des maîtres communautaires dans un bref délai. Les élèves d’un lycée privé conventionné de la capitale, entonnent l’hymne nationale à la levée du tricolore tchadien pour marquer l’effectivité de la rentrée scolaire ce 2 octobre 2017. Du coté des établissements publics, le lycée d’Habena, l’un des trois grands lycées de la capitale situé dans la commune du 7e arrondissement municipale, est complètement dans l’eau. Toutefois, la proviseure du lycée, Habiba Idriss, rassure que tout est fin prêt pour le démarrage des cours...
(RFI 02/10/17)
Au Tchad, un avant-projet de modification de la Constitution est en cours de préparation. Ce texte s’inscrit dans le cadre d’une annonce de campagne du président Idriss Déby. L'ébauche du projet propose des modifications qui attendent d'être validées. Cependant, pour l'opposition, l'urgence n'est pas la modification de la Constitution. L'ébauche de ce que sera la prochaine Constitution du Tchad indique qu’à partir de 2021, le chef de l’Etat sera élu pour un mandat de sept ans, renouvelable une seule fois. Les sénateurs, députés et conseillers municipaux auront un mandat de six ans. La carte administrative du pays est aussi revue. Il n’y aura plus de régions, ni de départements mais des provinces et des communes avec des compétences élargies. En...
(RFI 02/10/17)
Au Tchad, la police a interpellé, ce week-end, plusieurs acteurs du secteur de l'aviation, dans le cadre d'une enquête sur des trafics présumés d'immatriculations tchadiennes. Des avions immatriculés au nom du Tchad et utilisés par des trafiquants d'Europe de l'est se seraient retrouvés en Syrie. Une situation que Ndjamena cherche à élucider. Un représentant d’une compagnie aérienne et des responsables du ministère de l’aviation civile ont été interpellés par la police judiciaire qui enquête sur un trafic présumé d’immatriculation d’avions, au nom du Tchad. Les aéronefs en question se sont retrouvés au Kazakhstan, puis en Syrie, impliqués dans du trafic d’armes et de munitions. Selon des informations révélées par la Lettre du continent, ce sont les services américains qui ont...
(Jeune Afrique 02/10/17)
L’aide du FMI ne suffira pas à relancer les économies de la zone. Nouvelles sources de financement, recettes fiscales, diversification… JA fait le tour des réformes à engager d’urgence pour renouer avec la croissance. «Le chemin est encore long, mais les signes d’un regain de croissance sont bien visibles. » Paul Tasong, commissaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) chargé des politiques économique, monétaire et financière, se veut optimiste. D’après cet économiste camerounais, les mesures d’urgence mises en œuvre depuis la réunion de crise de Yaoundé, en décembre 2016, « devront permettre de porter le taux de croissance de la Cemac à 0,5 % en 2017, contre une récession de – 0,4 % enregistrée en 2016...
(Jeune Afrique 30/09/17)
Comment Boko Haram communique-t-il ? De Muhammad Yussuf à Abu Musab al-Barnawi, en passant par Abul Qaqa et Abubacar Shekau, la réponse fluctue dans le temps. Le groupe s'est adapté et a subi l'influence d'un maître de la propagande, l'État islamique. Plongée dans la communication des jihadistes nigérians. L’armée nigériane l’a bien compris, en annonçant en août qu’elle surveillait désormais les réseaux sociaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme : Boko Haram a bien changé depuis l’époque de Muhammad Yussuf. Alors que le leader originel privilégiait des entretiens avec des journalistes choisis, ses successeurs, de plus en plus influencés par l’État islamique ont basculé dans le jihad 2.0. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/477363/politique/terrorisme-comment-boko-har...
(Le Point 29/09/17)
Comment le Tchad s'est-il retrouvé dans les filets du décret migratoire de Donald Trump ? À N'Djamena, on essaie encore de comprendre. « On a tous été surpris. » Dans les rangs du gouvernement tchadien, ces quelques mots reviennent sans cesse. Le 24 septembre, Donald Trump a annoncé avoir ajouté le Tchad sur la liste des pays dont les ressortissants sont des personae non gratae sur le sol américain, aux côtés de la Corée du Nord et du Venezuela. À partir du 18 octobre, tous les Tchadiens seront donc interdits d'entrée aux États-Unis. Et, quelques jours après l'annonce du président américain, la stupéfaction ne retombe pas. « Il n'y a même pas eu d'avertissement ou de discussions préalables. C'est seulement...
(RFI 29/09/17)
Au Tchad, la décision du président américain d'interdire l'accès des Etats-Unis aux ressortissants tchadiens divise la classe politique. La majorité, tout en s'indignant, espère un rapide retour à la normale tandis que l'opposition exige une enquête pour déterminer les responsabilités qui ont conduit à cette décision - qui porte atteinte à l'image du pays. A la suite du gouvernement, le Mouvement patriotique du salut, le parti au pouvoir, est monté au créneau pour s’indigner de la décision du président américain. « On a investi dans la sécurité pour aller combattre l’intégrisme - les terroristes - dans des pays qui sont, pour la plupart des cas, éloignés du Tchad. Et voilà, on est remerciés de la manière la plus décevante. Les...
(RFI 29/09/17)
D'où vient le succès de Boko Haram auprès de nombreux petits commerçants du nord-est du Nigeria ? Comment cette secte islamiste a-t-elle réussi à atteindre les rives du lac Tchad ? Pendant près de 40 ans, le géographe français Christian Seignobos a travaillé dans cette région pour l'IRD, l'Institut de recherche pour le développement. Aujourd'hui, il signe une étude très documentée que publient simultanément Afrique contemporaine et Le Monde Afrique. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170929-seignobos-chercheur-force-boko-haram...
(RFI 28/09/17)
Trois jours après la décision du gouvernement d'interdire l'accès des Etats-Unis aux Tchadiens, la nouvelle alimente encore les conversations dans les rues de Ndjamena. Entre blâme des autorités américaines et incompréhension, les Tchadiens ne semblent pas remis du décret du président Donald Trump. Au Tchad, la rue reste sous le choc de la décision d’interdire l'accès des Etats-Unis aux Tchadiens. Les avis sur les causes de cette annonce sont partagés. Il y a ceux qui ne sont pas étonnés par la décision du président américain...
(La Tribune 28/09/17)
Donald Trump a inscrit dimanche le Tchad sur sa liste noire des pays dont les ressortissants sont interdits d’entrée aux Etats-Unis. Une décision incompréhensible pour N’Djamena qui veut « mettre fin » rapidement à ce regrettable « embargo » qui relèverait d’un règlement de compte entre le locataire de la maison blanche et l’homme fort de N’Djamena qui a brillé lors de la toute dernière assemblée générale de l’ONU à New York. Le Tchad figure désormais sur la liste des pays dont l'accès des citoyens sur le territoire américain est réduit ou limité. Une décision radicale prise dimanche 24 septembre, par le locataire de la maison blanche, Donald Trump, qui obtient ainsi gain de cause après une longue bataille juridique...
(RFI 27/09/17)
Dimanche soir, le président américain Donald Trump a ajouté par décret le Tchad à la liste des pays dont les ressortissants sont interdits de séjour aux Etats-Unis. Mais depuis mardi 26 septembre, les officiels américains et tchadiens soutiennent que l'interdiction d'accès au territoire américain est le fait d'une simple erreur administrative. Des membres du gouvernement de Ndjamena ont rencontré l'ambassadeur des Etats-Unis pour une séance d'explications. Les deux parties ont convenu de travailler à lever rapidement...
(Jeune Afrique 26/09/17)
Au lendemain de la présentation des nouvelles mesures anti-immigration de Donald Trump, qui visent désormais le Tchad, de nombreux experts américains questionnent les raisons de la mise au ban d’un pays stratégique dans la lutte contre le terrorisme. Parmi eux, John Campbell, ancien ambassadeur des États-Unis au Nigeria. En présentant son nouveau décret anti-immigration, le 24 septembre, Donald Trump a créé la surprise et suscité l’incompréhension. Outre la Corée du Nord et le Venezuela, le Tchad a été ajouté à la liste des persona non grata sur le sol américain.
(RFI 26/09/17)
Le Soudan a été retiré de la liste des pays concernés par les interdictions de visas américains, mais le Tchad lui a été ajouté. Les nouvelles restrictions entreront en vigueur le 18 octobre. « Le gouvernement du Tchad est un partenaire important et appréciable des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme », peut-on lire dans le décret publié par la Maison Blanche, mais, précise le texte « le Tchad n'a pas pu satisfaire à toutes nos exigences en matière de sécurité, et plusieurs groupes terroristes sont actifs sur son territoire ». En conséquence, travailler, étudier ou simplement visiter en touriste les Etats-Unis deviendra impossible pour les Tchadiens à partir du 18 octobre, et ce pour une durée indéterminée. Les...
(RFI 26/09/17)
Le Tchad est désormais concerné par le décret migratoire américain et les citoyens tchadiens sont indésirables sur le territoire des Etats-Unis. La nouvelle est tombée dimanche 24 septembre après la signature d’un nouveau décret présidentiel qui considère que le Tchad n’est pas suffisamment fiable en matière de partage d’informations sur les citoyens qui désirent entrer sur le sol américain. Le président américain, Donald Trump affirme être guidé par la volonté de mieux prévenir contre les « risques d'attaques terroristes ». « Nous n'accepterons pas dans notre pays, ceux que nous ne pouvons pas bien contrôler », indique Donald Trump. Le Tchad est un partenaire « de valeur pour le contre-terrorisme », mais aux yeux de Donald Trump, il ne «...
(Le Monde 25/09/17)
Les citoyens tchadiens seront interdits d’accès au territoire américain. Washington reproche à N’Djamena son manque de collaboration en matière de sécurité. La Corée du Nord, le Venezuela et le Tchad ont été intégrés, dimanche 24 septembre, à la liste des pays visés par le décret migratoire américain pour des manquements à la sécurité sur leurs voyageurs et un manque de coopération avec Washington. Le Soudan, l’un des six pays musulmans visés par le précédent décret, a été retiré de la liste. Le nouveau texte interdit ou limite l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants étrangers de huit pays au total, avec l’Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie et le Yémen. Les mesures sont différentes selon les pays. Tous les citoyens de...

Pages