Mercredi 16 Août 2017

Tchad

(BBC 11/08/17)
Le Tchad a annoncé jeudi qu'il accorde la libre circulation sur l'ensemble de son territoire aux ressortissants des Etats membres de la communauté économique et monétaire d'Afrique centrale. Selon le ministre tchadien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération internationale, Hissein Brahim Taha, les ressortissants de la zone Cemac n'auront plus besoin de visas pour entrer dans le pays. "Tout ressortissant de l'un des Etats membres, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée Equatoriale, détenteur d'une pièce d'identité sécurisée (Passeport ou carte d'identité) en cours de validité, n'est plus soumis à l'obligation de visa d'entrée ou d'autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas 3 mois en territoire tchadien", a déclaré le ministre. Cette décision devrait faciliter...
(AFP 10/08/17)
Six enseignants ont été blessés dans la capitale tchadienne N'Djamena après un tir de sommation dans une altercation avec la police, a indiqué mercredi une source sécuritaire à l'AFP, confirmant des sources syndicales. Mardi, "un militaire a tiré en l'air comme tir de sommation. Malheureusement la balle à blessé un enseignant et a ricoché sur la vitre de la salle. Les cinq autres ont été blessés par les débris des vitres cassées", a indiqué à l'AFP le porte parole de la police Paul Manga. Le militaire auteur du tir est "entre les mains de la police"...
(Afrique sur 7 10/08/17)
Le Tchad a failli connaître un carnage de ses enseignants du fait d’un soldat incontrôlé qui a ouvert le feu sur ces porteurs d’instruction qui s’étaient rendus au Ministère de l’Education Nationale tchadienne pour homologuer leurs diplômes. L’on aurait purement et simplement déploré un carnage sur des enseignants venus tranquillement homologuer leurs diplômes au Ministère de l’Education Nationale du Tchad. Un soldat posté là et animé des idées moribondes dont lui seul en connaît les tenants et les aboutissants, a ouvert le feu sur les enseignants réunis en cet endroit avant d’être maîtrisé par ses collègues. Pour rappel, il fut un temps où des étudiants avaient manifesté bruyamment devant le Parlement en déchirant leurs diplômes parce que fatigués du chômage...
(Dw-World 10/08/17)
La crise post-électorale continue de plonger le Tchad dans une impasse socio-politique. Les activités tournent au ralenti dans tous les secteurs. Une conférence des partenaires financiers devrait se tenir à Paris. "Dès qu’il y a un peu d’argent qui vient, il se volatilise très vite." (Saleh Kebzabo) Le marasme socio-économique frappe le Tchad depuis la réélection d’Idris Deby en août dernier. Une réélection contestée par l’opposition et suivie dans le pays par une vague de protestations et de grèves des fonctionnaires dans plusieurs secteurs clés comme la santé et l’éducation. L’effondrement des prix du pétrole sur le marché international a sensiblement aussi affecté l’économie du Tchad, qui dépend en grande partie des revenus pétroliers. D'où les espoirs que suscite cette...
(RFI 10/08/17)
Au moins cinq enseignants ont été blessés par balles mardi 8 août au siège du ministère de l'Éducation nationale à Ndjamena. L’agent de sécurité qui a tiré a été arrêté et une enquête a été ouverte. Selon le ministre de l’Intérieur, il s’agirait d’un « tir de sommation raté ». Une enquête a été ouverte. Un agent de protection a fait feu, mardi 8 août, alors que des centaines de professeurs se trouvaient au siège du ministère de l’Éducation, à Ndjamena, pour des démarches administratives dans le cadre du recensement en cours des enseignants. « Il y a eu un peu de désordre, un peu de débordement. Chacun voulait passer, chacun voulait déposer son dossier, qui ont provoqué des bousculades...
(Reuters 10/08/17)
PARIS (Reuters) - Les centres d'examen des demandes d'asile qu'Emmanuel Macron souhaite voir implantés en Afrique pour enrayer les flux de migrants qui traversent la Méditerranée ne seront pas installés en Libye mais au Niger et "peut-être" au Tchad, a déclaré mercredi la ministre chargée des Affaires européennes. "Ça n'est évidemment pas aujourd'hui en Libye, compte tenu de la situation qui prévaut dans ce pays, qu'on va pouvoir le faire dans des conditions de sécurité et de respect de la personne satisfaisantes", a dit Nathalie Loiseau sur franceinfo. "L'idée, c'est de le faire au Niger, peut-être au Tchad." Le président de la République avait annoncé en juillet son souhait d'ouvrir ces centres de tri entre migrants économiques et réfugiés "afin...
(APA 10/08/17)
La capitale tchadienne, N’Djaména, a enregistré une grosse pluie dans la nuit du mardi au mercredi, rendant difficile la circulation et obligeant du coup les populations à se terrer dans leurs domiciles. Cette forte pluie n’est pas la première du genre enregistrée au Tchad depuis le démarrage de la saison des pluies. En effet, depuis le début du mois d’août, des grosses pluies rendent impraticables certaines rues. Les habitants des quartiers périphéries ont du mal à se rendre au centre ville. Certains fonctionnaires désertent carrément les bureaux. Après la grosse pluie survenue dans la nuit du mardi au mercredi, beaucoup d’usagers ont eu de la peine à sortir de chez eux. Les rues et avenues sont prises par les eaux...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(AFP 09/08/17)
La France, qui a l'intention d'ouvrir au Niger et au Tchad des centres d'examen pour les candidats à l'asile, fera des "propositions" "à la fin de l'été", a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. "Nous sommes en réflexion pour vérifier le côté opérationnel de centres d'orientation que nous mettrions en place à la fois au Tchad et au Niger pour contribuer à maîtriser les flux de migrations", a-t-il affirmé en réponse à la questions d'un député. "Cela devrait nous amener à avoir des propositions d'action (...) à la fin de l'été", a-t-il ajouté. Paris étudie la question "en relation étroite avec les autorités nigériennes et tchadiennes, avec le Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies,...
(RFI 09/08/17)
Les arrestations se succèdent après l’interpellation et la mise en examen de Laoukein Médard, ancien candidat à l’élection présidentielle tchadienne et ancien maire de Moundou, la capitale économique du pays. Lundi 7 août, l’un de ses neveux a été arrêté pour avoir confectionné des t-shirts à son effigie. Le neveu de Laoukein Médard a été arrêté lundi matin à Moundou. Artiste-peintre et imprimeur, il avait imprimé les t-shirts de soutien à son oncle. Il a été arrêté dans son atelier, qui a été saccagé et vidé. Cette nouvelle interpellation intervient dans un contexte très tendu, après...
(APA 09/08/17)
Six enseignants tchadiens exerçant dans la capitale N’Djaména, ont été évacués d’urgence à l’hôpital général de référence nationale de la capitale, blessés par des tirs d’un militaire, en fin de journée, ce mardi. Les enseignants venus nombreux pour le contrôle et la vérification des diplômes, ont eu des altercations ayant conduit le seul militaire en faction à ouvrir le feu sur eux. Le Building de Sabangali abritant le ministère de l’éducation nationale, est totalement, quadrillé, par la police anti-émeute. Le ministre de la sécurité publique, des responsables de la police et gendarmerie ainsi que le procureur de la République, sont descendus, sur le lieu de recensement, du contrôle et vérification des diplômes et pièces administratives des enseignants. Selon des sources...
(AFP 08/08/17)
Le chef d'un parti d'opposition tchadien, Mahamat Adoum, arrêté samedi à Moundou (sud) en marge d'une visite à l'ancien candidat à la présidentielle Laokein Médard, a été libéré le lendemain, alors qu'un miliant soutenant M. Médard a été arrêté ce lundi. "Hier matin (dimanche) j'ai vu le procureur de Moundou, qui m'a dit qu'il n'y avait pas de charge retenue contre moi", a déclaré à l'AFP M. Adoum, chef du Parti national républicain, rentré dimanche soir dans la capitale N'Djamena. M. Adoum avait été arrêté samedi à Moundou, capitale économique du Tchad, suite à une altercation entre la police et une délégation de chefs de parti de l'opposition venus apporter leur soutien à l'ex candidat à l'élection présidentielle de 2016...
(Xinhua 08/08/17)
Le Tchad, à l'instar des pays du monde, célèbre du 1er au 7 août la Semaine mondiale de l'allaitement maternel sous le thème "Ensemble protégeons l'allaitement". Le gouvernement mise sur la sensibilisation pour relever un taux qui y reste très faible. Aucun pays au monde ne respecte entièrement les recommandations en matière d'allaitement maternel, d'après un nouveau rapport de l'UNICEF et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) établi en collaboration avec le Collectif mondial pour l'allaitement maternel, une nouvelle initiative visant à accroître les taux d'allaitement maternel à l'échelle mondiale. Il ressort du Tableau d'évaluation de l'allaitement maternel dans le monde (The Global Breastfeeding Scorecard), un examen des pratiques d'allaitement dans 194 pays, que seuls 40% des enfants de...
(APA 08/08/17)
Les magistrats tchadiens ont décidé de boycotter le démarrage de la session criminelle de la cour d’Appel du tribunal de grande instance de la capitale, N’Djaména, prévue lundi. Le Syndicat des Magistrats du Tchad (SMT), dans un communiqué publié samedi, annonce une grève de trois jours allant du lundi au mercredi prochains. Pour les magistrats tchadiens, malgré leur bonne volonté de travailler, leurs revendications sont restées sans satisfaction Ils ont estimé aussi que leur grille salariale n’a pas changé, regrettant que cette grille soit la plus faible dans la catégorie professionnelle du pays. Le traitement des magistrats est constitué en grande partie de leurs indemnités, déplore le Syndicat des Magistrats du Tchad qui souligne que ses membres exigent le renouvellement...
(RFI 08/08/17)
Au Tchad, une vingtaine de chefs de partis d'opposition ont été empêchés samedi 5 août de rendre visite en prison au maire de Moundou, Lokein Médar. Des forces de sécurité les ont interceptés aux abords de la maison d'arrêt de cette ville. Des fouilles ont donné lieu à des altercations entre les forces de sécurité et les opposants. L'un de ceux-ci, Mahamat Adoum, président du Parti national républicain, a tenté de filmer la scène avec son téléphone. Ce qui lui a valu d'être interpellé, selon Neatobei Bidi Valentin, un député qui faisait partie de la délégation. De son côté, le ministre tchadien de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, confirme l'arrestation de l'opposant. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170805-tchad-chefs-parti-opposition-empeches...
(Xinhua 08/08/17)
A l'appel de leur syndicat, les magistrats tchadiens observent dès ce lundi une grève de trois jours pour protester contre le niveau très bas de leurs salaires, l'amputation de leurs indemnités, et pour réclamer le renouvellement des membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Réunis vendredi en assemblée générale dans la salle des audiences du Palais de justice de N'Djamena, les magistrats ont déploré que leur grille salariale reste à ce jour la plus faible de tous les corps des fonctionnaires du Tchad et, par conséquent, ce sont les indemnités qui constituent l'essentiel de leur traitement. "Les magistrats jouent un rôle incontournable dans la répression de toutes les criminalités, à savoir les détournements des deniers publics, les actes de...
(RFI 08/08/17)
L’opposant tchadien Mahamat Adoum a été libéré dimanche 6 août. Le président du Parti national républicain (PNR) avait été arrêté la veille, samedi, à Moundou. Avec d’autres chefs de partis d’opposition, il voulait rendre visite à l’ancien candidat à la présidentielle Laokein Médard. Ils en avaient été empêchés par les forces de sécurité. « Nous sommes en train de reculer trente ans en arrière. Il n’existe plus ce que l’on appelle une démocratie au Tchad. C’est lamentable. » Interrogé par RFI après avoir été libéré, dimanche 6 août, le président du PNR, n’a pas de mots assez durs pour condamner le pouvoir tchadien. « Ils sont en train de repousser cette démocratie, pour nous amener à un État où le...
(Financial Afrik 08/08/17)
Les rumeurs portant sur la dévaluation du F CFA de la zone Cemac( Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale) « sont sans aucun fondement », disait le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale(Beac), Abbas Mahamat Tolli, le 11 juillet dernier en conférence de presse à Yaoundé. Selon le gouverneur, les indicateurs sont rassurants car le taux de couverture du F CFA serait largement supérieur, se stabilisant autour de 60% en 2017 contre 14,8% en 1993. Mais cette assurance semble être remise en cause par le constat qui a été fait par le chef de mission du Fonds monétaire international au Gabon, Alex Segura-Ubiergo. Le représentant du FMI a laissé entendre qu’en 2016, les pays de la...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces temps-ci où la monnaie connait de plus en plus de contestations. Selon Alex Segura-Ubiergo, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, relayé par le quotidien gabonais progouvernemental L'Union, il y a de quoi s'inquiéter des conséquences de...
(APA 05/08/17)
La médiature de la République, organe public tchadien chargé de conciliation et de médiation en cas de conflits, a fait ce vendredi le bilan de ses dix années d’exercice. Le patron de cette structure, Ahmat Mahamat Yacoub Dabio, qui a présenté un point de presse à la Maison des Medias du Tchad, à N’Djaména, a déclaré à cette occasion que la majorité des dossiers traités par l’institution concerne les politico-militaires. De 2000 à 2010, quelque 163 dossiers ont été examinés et traités par la Médiature de la République. Dans ces dossiers, 115 concernent directement les mouvements politico-militaires. « C’est-à-dire, les 65% des activités de la Médiature étaient consacrées à ce type de conflit et le 35% concernent d’autres activités à...

Pages

(La Voix de l'Amérique 02/08/17)
Dans l'est du Tchad, les habitants de la sous-préfecture de Hadjer Hadid, dans la région du Ouaddaï, n’ont pas accès à l'eau potable. La population s’approvisionne avec des puits creusés dans le lit du Ouaddi en provenance du Soudan. Cela pose des risques sanitaires. Estimée à 50.000 habitants environ pour une superficie de plus de 1000 km2, la population de la sous-préfecture de Hajer Hadid, a pour souci majeur l’eau. Les châteaux d’eau, construits par le gouvernement en 2011, sont tombés en panne un an après. Entre-temps, les ONG ne fournissent plus d’eau. Pour leur survie, les habitants ont recours à l’eau des puits creusés sur le lit du Ouaddi Hamra, situé à 2 km de la ville par certains...
(MondAfrique 02/08/17)
Les mesures prises en France pour lutter contre l’immigration illégale constituent un inventaire à la Prévert qui transpire le souffre et la peur. Depuis une décennie, il y eût pêle-mêle – et pour ne citer que les plus polémiques- la création du Ministère de l’immigration et l’identité nationale sous Sarkozy, les aides au retour vers les pays de l’Est qui aidaient surtout à revenir vers l’hexagone, la réforme contestée du droit d’asile en 2015… La dernière proposition en date a marqué les esprits par son audace poussée à l’extrême. La semaine dernière, en parallèle de « son » sommet sur la Libye, Emmanuel Macron a annoncé la création au cours de l’été de hotspots (ou centres avancés) de traitement des...
(AFP 01/08/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, a affirmé lundi à Niamey que la force des pays du G5 Sahel "trouvera la solution aux problèmes" des attaques jihadistes récurrentes dans la région et bénéficiera du soutien de l'opération française Barkhane. "Nous sommes convaincus que c'est la force conjointe du G5 Sahel qui trouvera la solution aux problèmes (des attaques jihadistes) de la région", a souligné Mme Parly, qui a visité le nouveau Poste de commandement (PC) de la force que sont en train de mettre sur pied les Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie, dans une des plus grandes casernes de Niamey. Florence Parly qui venait du Tchad a effectué cette visite avec son homologue allemande Ursula von der...
(RFI 01/08/17)
La ministre française des Armées et son homologue de la Défense allemande sont au Mali ce 1er août. Le cœur des discussions va tourner autour de la nouvelle force du G5 Sahel. Sa mise en place se poursuit à petits pas. La force conjointe du G5 Sahel n'en est encore qu'à ses balbutiements. Le poste de commandement principal qui sera basé à Sévaré, au centre du Mali, sera inauguré à la fin du mois d'août. Deux autres postes similaires doivent encore être créés, chacun sur l'un des fuseaux dans lesquels évolueront les militaires. Pour l'instant, ce sont les procédures, l'harmonisation des modes de communications, les modalités pratiques du fonctionnement inter-armée qui sont en train d'être mises à plat. « Il...
(RFI 01/08/17)
La France envisage de créer des centres d’enregistrement pour les demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. Pour l’Élysée, il s’agit d’empêcher les demandeurs d’asile de prendre des « risques inconsidérés » en Libye et en mer Méditerranée. Il ne s’agit pas de « limiter le flux » des réfugiés qui débarquent en France, précise-t-on, toujours de source officielle. A l’Élysée, on parle de « postes avancés » de l’Ofpra, l’Office français de protection des réfugiés, pour faire le tri entre réfugiés politiques et migrants économiques. Ce serait là, dans ces missions, avant même qu’ils ne quittent le continent africain, que les uns pourraient déposer une demande d’asile en France, et les autres, se faire expliquer pourquoi il faut faire...
(RFI 01/08/17)
Le président de la République française, Emmanuel Macron, a reçu en audience, lundi 31 juillet, la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. L’occasion de revenir avec elle sur des dossiers comme la force G5 Sahel, la Centrafrique, le développement et la lutte antiterroriste. RFI : Vous venez de rencontrer le président Emmanuel Macron et vous avez abordé notamment la question des nombreuses crises africaines. Vous aviez rencontré récemment les chefs d’Etat sahéliens à Abidjan. Qu’est-ce qui va être fait pour rendre le G5 opérationnel ? Qui va mettre l’argent sur la table ? Michaëlle Jean: C’est ça l’enjeu en fait. C’est que l’Union européenne amène une contribution, mais nous savions très bien que cette contribution ne serait pas suffisante...
(AFP 31/07/17)
La ministre française des Armées Florence Parly a commencé lundi à N'Djamena à "faire le point" avec trois des partenaires africains de la France (Tchad, Niger, Mali) sur la mise en place de la force anti-jihadistes au Sahel appuyée par Paris. "Je vais rencontrer le président nigérien et je vais visiter nos forces à Gao avec le président Ibrahim Boubacar Keita. C'est un moment très important puisque la force G5 Sahel se met en place", a-t-elle déclaré après une première rencontre avec le président tchadien Idriss Déby Itno. Les dirigeants des pays du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso, Mauritanie), aiguillonnés par le président français Emmanuel Macron, ont acté le 2 juillet à Bamako la constitution de cette force...
(AFP 31/07/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, a commencé dimanche une tournée africaine au Tchad où elle assuré les militaires français engagés dans l'opération anti-jihadiste Barkhane qu'ils auront "les moyens nécessaires à l'exécution" de leur mission. "Vous pouvez compter sur ma détermination pour que vous disposiez des moyens nécessaires à l'exécution de votre mission", a-t-elle déclaré devant le commandant de l'opération Barkhane établi à N'Djamena pour lutter contre les jihadistes en soutien avec les pays de la bande sahélo-saharienne. "C'est mon combat, il est moins risqué que le vôtre, bien sûr, mais je veux vous le dire, car vous avez sans doute eu écho de récents débats parisiens"...
(AFP 31/07/17)
La ministre française des Armées, Florence Parly, est arrivée dimanche au Tchad, avant de se rendre au Niger et au Mali dans le cadre d'un déplacement de deux jours dans le Sahel où elle rencontrera aussi les militaires engagés dans l'opération Barkhane. "Le commandant de la force Barkhane accueille la ministre des armées Florence Parly sur la base de N'Djaména au Tchad", selon un tweet de l'état-major des armées (EMA). Mme Parly s'entretiendra notamment au Tchad avec le président Idriss Déby, au Niger avec le président Mahamadou Issoufou et au Mali avec le président Ibrahim Boubacar Keïta, selon un communiqué du ministère. La ministre effectuera une partie de ce déplacement conjointement avec son homologue allemande, Ursula von der Leyen Mme...
(RFI 31/07/17)
Au Tchad, l'ancien maire de la ville de Moundou, en détention depuis deux semaines, se trouve dans un état inquiétant. Laokein Médard, figure de l'opposition tchadienne et ex-candidat à la présidentielle, a été destitué en juin dernier par le Conseil municipal de la grande ville du sud du pays. Il est poursuivi pour détournement de biens et retenu à la maison d'arrêt de Moundou. Après lui avoir rendu visite, son épouse, Gisèle Laokein, s'alarme de son état de santé qui s'est détérioré ces derniers jours. Elle demande son évacuation vers un pays étranger afin qu'il y soit soigné. La situation s’est aggravée depuis trois jours. J’ai pris sa température, il avait 40,7° et sa tension est à 13-9. Je lui...
(La Voix de l'Amérique 31/07/17)
Un afflux massif de personnes en provenance de la République du Niger est signalé depuis la fin de la semaine dernière, dans la région du Lac, située dans l’ouest du Tchad. Selon la CNARR (Commission nationale d'accueil et de réinsertion des réfugiés et des rapatriés) basée à Baga Sola, 1.337 ménages totalisant environ 6.685 personnes ont été déjà enregistrés et installés sur un site nommé Dar al Kheir (terre de providence), près de Dar es Salam, le camp des réfugiés nigérians. Ces nouveaux arrivants ont déclaré qu'ils venaient des villages de Kidjindi, Ankadndougoune et Tchortchouri, dans la zone de Guiguimi, elle-même située dans la région de Diffa, au sud-est du Niger. « Le Tchad compte inclure les réfugiés dans le...
(APA 29/07/17)
Des Tchadiens vivants au Niger depuis des décennies ont regagné leur pays jeudi soir, selon le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Depuis la fin de la semaine dernière, la région du Lac, dans l’ouest du Tchad, a vu l'arrivée massive de personnes en provenance du Niger. Le HCR a été alerté par la Commission nationale d'accueil et de réinsertion des réfugiés et des rapatriés (CNARR) et a pris des dispositions pour installer les nouveaux retournés dans le camp que les Tchadiens ont dénommé Dar al Kheir (terre de providence), situé près de Dar es Salam, le camp des réfugiés nigérians. Selon le HCR, les nouveaux arrivants ont déclaré qu'ils venaient des villages de Kidjindi, Ankadndougoune et Tchortchouri,...
(Afrique Actualité 29/07/17)
L'arrestation de 10 présumés mercenaires tchadiens est source de tensions entre la Présidence centrafricaine et l'assemblée nationale. Depuis plus d'une semaine, Bangui est sur le qui-vive à cause des rumeurs d'un probable coup d'Etat. Les autorités centrafricaines annoncent régulièrement l'arrestation de présumés mercenaires dans la capitale. Vendredi dernier au cours d'un point de presse, le mouvement des «Touaderateurs» partisans du président centrafricain Faustin Archange Touadera ont dénoncé un projet de coup d'Etat. Cette dénonciation a été faite par Didatien Kossimatchi, responsable du mouvement. « Dix mercenaires tchadiens ont été arrêtés. Ces derniers ont affirmé qu'ils sont à Bangui pour le compte du président de l'assemblée nationale, » explique-t-il. « Ces détenus ont indiqué que beaucoup d'autres sont déjà Bangui et...
(RFI 29/07/17)
Des questions subsistent encore après les annonces d'Emmanuel Macron sur sa politique migratoire. Dans un discours prononcé jeudi, le président français a clairement distingué les réfugiés politiques et les migrants économiques. Il veut examiner les demandes d'asile «en amont», directement sur le terrain dans ce qu'on appelle des «hotspots», des centres d'examen. L'Elysée dit avoir identifié des zones dans le sud libyen, le nord-est du Niger, et le nord du Tchad pour installer des centres de l'OFPRA, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.
(RFI 28/07/17)
Un activiste tchadien, Souleymane Mahamat Obyeskemi, a été arrêté ce mercredi 26 juillet en Arabie saoudite. Exilé dans le royaume depuis quatre ans, le militant des droits de l'homme s'était vu refuser par l'ambassade du Tchad, l'an dernier, le renouvellement des papiers nécessaires à son titre de séjour. Selon la Convention tchadienne de défense des droits de l'homme (CTDDH), une ONG tchadienne, Mahamat Obyeskemi est victime du réchauffement des relations entre Riyad et Ndjamena. Il y a une semaine, l’ambassadeur l’a appelé pour lui demander de venir...
(APA 28/07/17)
Le forum sur l’inclusion socio-économique durable des réfugiés, dont les travaux ont pris fin, ce jeudi soir à Ndjamena, a plaidé pour l’adoption par le Tchad d’une loi sur le droit d’asile. Tout en sollicitant que leur carte soit délivrée par les services compétents de l’Etat tchadien, les réfugiés demandent aussi l’accès à la naturalisation pour ceux d’entre eux qui le souhaitent et répondent aux critères. Pour la cohabitation pacifique avec leurs hôtes tchadiens, les réfugiés estiment qu’il faut associer les autochtones dans les appuis agricoles et fonciers. Tout en demandant au gouvernement tchadien de prendre en compte la question de leur emploi dans le projet de loi portant leur statut, les réfugiés appellent pour leur l’intégration sociale dans les...
(RFI 27/07/17)
Au Tchad, un léger remaniement du gouvernement, ce mardi 25 juillet, a concerné quatre portefeuilles. Le seul départ majeur est celui du ministre chargé du Dialogue social qui fait les frais du mécontentement des syndicats. Le seul départ est celui d’Abdelkérim Séïd Bauche, ministre du Dialogue social, qui fait les frais de la rupture du dialogue avec les syndicats. En négociation avec le gouvernement depuis le début de l’année, les syndicats ont annoncé il y a deux semaines leur retrait des discussions parce que rien n’a bougé depuis un semestre, alors que...
(APA 27/07/17)
Plus de 500 agents du ministère tchadien de l’Education nationale et de la promotion civique dont 460 enseignants ont été révoqués de la fonction publique, pour des motifs ‘’d’abandon de poste’’, aux termes de décrets publiés ce mercredi et signés du Premier ministre Pahimi Padacké Albert. Une quarantaine d’autres agents d’appui sont aussi licenciés. Les deux actes mentionnent, par ailleurs que, les fonctionnaires radiés ne pourront faire prévaloir aucun droit. Pour les agents d’appui, il est fait état qu’ils ne bénéficient pas du droit à la retraite ni à la pension. Selon un inspecteur du ministère contacté par APA, les enseignants et autres agents révoqués, n’ont pas répondu présents lors des contrôles précédents effectués par les services centraux du ministère...
(APA 26/07/17)
Le coût du Hadj 2017 au Tchad a été fixé à 1 886 000 FCFA, a annoncé ce mardi à Ndjamena, le président de la Commission permanente chargée de l’organisation du Pèlerinage, M. Saleh Bourma. Procédant au lancement des activités du comité du Hadj, il a informé que, le Tchad aura cette année un quota de 6 800 pèlerins. Le premier vol quittera le 11 août prochain. Au départ, une estimation du coût du hadji a été faite sur la base de 2 145 000 FCFA, en prenant en compte les prix de logement, la restauration, le transport aérien ainsi que les prestations de service des agences saoudiennes. Mais, selon Saleh Bourma, son équipe a pu renégocier ces contrats pour...
(Xinhua 26/07/17)
460 enseignants sont révoqués de la fonction publique tchadienne pour abandon de poste, selon un décret présidentiel pris par délégation par le Premier ministre tchadien Pahimi Padacké Albert et publié mardi. Les fonctionnaires radiés ne pourront faire prévaloir aucun droit, a précisé le décret présidentiel. Cette radiation massive intervient quelques jours après que l'Inspection générale d'État, rattachée directement à la présidence de la République, a annoncé qu'elle va instaurer un contrôle physique des agents de l'État dans chaque ministère et institution publique. Le gouvernement tchadien, qui fait face à une grave crise financière depuis près de deux ans, s'est lancé dans une réduction des charges de l'État, notamment par un recensement des agents et une chasse aux faux diplômes.

Pages

(Financial Afrik 18/07/17)
Au Tchad, les exonérations fiscales ont provoqué un manque à gagner estimé à 51 milliards de F CFA à fin juin 2017 (environ 77 millions d’euros), soit plus que les recettes collectées à la même date (50,080 milliards FCFA). Ainsi, pour éviter cette énorme perte, l’Etat tchadien a décidé de suspendre provisoirement les exonérations fiscales pour mieux restructurer ses recettes hors pétrole et combler son déficit budgétaire. L’arrêté officialisant cette suspension a été signée depuis le 23 juin dernier, en attendant les travaux d’audit en cours de finalisation. Selon le ministre des Finances et du Budget, Christian Georges Diguimbaye, les exonérations constituent un lourd handicap pour les performances de recettes hors pétrole.
(APA 18/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a redit l’ambition de son institution à participer au financement du projet d’extension du chemin de fer camerounais jusqu’au Tchad. S’exprimant lundi, face à la presse du pays où il effectue une visite officielle, il n’a toutefois pas souhaité donner plus de détails sur la question, indiquant simplement que des pourparlers étaient en cours. Voici une année, les autorités camerounaises faisaient en effet état de discussions autour dudit projet non seulement avec la BAD, mais également avec la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), toutes les deux «intéressées» par son financement. Les parties ont aussi annoncé le choix du groupe français...
(Agence Ecofin 18/07/17)
(Agence Ecofin) - A l’occasion de la session ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), tenue le 11 juillet à Yaoundé, Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de cette institution, a réagi à la rumeur selon laquelle, le président français Emmanuel Macron aurait déclaré, quelques jours plus tôt au Mali : « Si on n’est pas heureux dans le FCFA, on le quitte, on crée sa monnaie[…]». « Ce n’est pas la France qui décide du maintien dans la zone FCFA. Ce sont les six pays [Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad] de la Cemac qui avaient souverainement décidé de se départir chacun de sa propre souveraineté de battre une monnaie. Et...
(APA 17/07/17)
Un salon national du coton sera organisé le 22 juillet prochain à N’Djaména a l’initiative de la Coton Tchad Société Nouvelle, a appris APA samedi, auprès du président directeur général de cette société. L’objectif de cet événement est, selon Ibni Oumar Mouhamed Saleh, de faire connaître et aimer les gammes de produits de la Coton Tchad société nouvelle, étendre sa visibilité, développer le réseau de distribution, informer les revendeurs locaux et montrer la disponibilité et l’intérêt des produits locaux. Le Tchad est un pays producteur de coton mais le secteur étant en crise, il cherche à mener un ensemble d’actions stratégiques dans la perspective globale du développement du secteur rural et celui de la filière coton. «Ce rendez-vous est un...
(Agence Ecofin 17/07/17)
Réuni le 11 juillet dernier, à la faveur de sa session ordinaire, le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a relevé une reprise progressive de la croissance, consécutive au dynamisme du secteur non pétrolier au niveau de la sous-région. Le communiqué publié au terme de cette rencontre relève une légère remontée de la croissance économique (+0,8%) en termes réels, une atténuation des tensions inflationnistes avec un taux de +1,6% à fin décembre dernier. A la lumière des données économiques, monétaires et financières actualisées de l'année 2017, le CPM note également un recul du déficit du solde budgétaire, base engagements, hors dons, à -3,5% du produit intérieur brut (PIB), une amélioration des comptes...
(Agence Ecofin 17/07/17)
(Agence Ecofin) - Les études relatives au projet de construction d’un 2ème pont reliant le Tchad au Cameroun, notamment dans les localités de Yagoua et de Bongor, sont disponibles. Réalisées par le cabinet Egis international, elles viennent d’être présentées au cours d’un atelier de restitution, tenu à Yaoundé, la capitale camerounaise. Il s’agit d’un important pas franchi dans ce projet transfrontalier, qui devrait permettre de booster les échanges dans la zone Cemac, principalement entre le Cameroun et le Tchad. Le coût global de ce pont, le 2ème du genre après celui de Nguéli, qui relie les villes de Kousséri (Cameroun) et de Ndjamena (Tchad), est estimé à 76 milliards de francs Cfa. A côté des gouvernements camerounais et tchadiens qui...
(Agence Ecofin 17/07/17)
Les études relatives au projet de construction d’un 2ème pont reliant le Tchad au Cameroun, notamment dans les localités de Yagoua et de Bongor, sont disponibles. Réalisées par le cabinet Egis international, elles viennent d’être présentées au cours d’un atelier de restitution, tenu à Yaoundé, la capitale camerounaise. Il s’agit d’un important pas franchi dans ce projet transfrontalier, qui devrait permettre de booster les échanges dans la zone Cemac, principalement entre le Cameroun et le Tchad. Le coût global de ce pont, le 2ème du genre après celui de Nguéli, qui relie les villes de Kousséri (Cameroun) et de Ndjamena (Tchad), est estimé à 76 milliards de francs Cfa. A côté des gouvernements camerounais et tchadiens qui participeront au financement...
(APA 15/07/17)
Au total 69 stations-services et points de vente de carburant seront démolis dans la capitale tchadienne, N’Djaména, a annoncé vendredi soir le ministre du pétrole, M. Béchir Madet. Il n’a pas toutefois pas donné une date pour la démolition de ces stations, mais insiste que la décision est ‘’irréversible’’. ‘’Tous les propriétaires des 69 stations-services doivent vider le contenu de leurs cuves et de procéder, à leur frais, au démantèlement, dans un délai n’excédant pas un mois’’, a-t-il dit L’audit mené sur les stations-services et les divers autres...
(APA 15/07/17)
Le président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), Pierre Moussa, a déclaré vendredi au sortir d’une audience avec le président Denis Sassou N’Guesso, que l’organisation qu’il dirige a enregistré des avancées dans les réformes des économies des pays membres». Pierre Moussa était venu, en sa qualité du président du Comité de pilotage des réformes, rendre compte au chef de l’Etat congolais des avancées enregistrées dans le processus d’achèvement des réformes économiques entamées dans les pays membres de la CEMAC après la chute des prix du baril de pétrole « Nous avons des problèmes parce que les ressources ont chuté, il faut faire un certain nombre de réformes pour ajuster les dépenses dans le...
(Xinhua 15/07/17)
Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) Pierre Moussa, qui quittera ce poste en août prochain, a annoncé le 14 juillet à Brazzaville la fin dans quelques mois des pourparlers entre le Fonds monétaire international (FMI) et l'ensemble des pays de la communauté. Selon lui, le FMI a déjà bouclé ses négociations avec quatre pays de la CEMAC, à savoir le Cameroun, le Gabon, la République centrafricaine (RCA) et le Tchad. "Le Congo et la Guinée équatoriale sont en train de finaliser leurs négociations avec le FMI. L'ensemble de la zone aura ainsi bouclé ses négociations d'ici quelques petits mois", a déclaré Pierre Moussa. Pierre Moussa a en outre évoqué la nécessité...
(APA 14/07/17)
La Commission Bancaire de l’Afrique Centrale (COBAC) organise dans la capitale tchadienne, N’Djaména, le 19 juillet prochain, un forum sous le thème «Justice et Banque dans la CEMAC» (communauté économique et monétaire d’Afrique centrale). Environ trois cent participants parmi lesquels des juges et d’autres personnalités de la CEMAC, de la Cour de justice et d’arbitrage de l’OHADA, de la Commission bancaire de l’UMOA, des représentants des ministères de la Justice des six Etats de la CEMAC et des tribunaux, sont attendus à ce forum. Selon les termes du communiqué de la COBAC, le forum de N’Djaména permettra d’examiner trois enjeux liés à la justice et à la banque à savoir les imbrications entre le droit des affaires et le droit...
(Agence Ecofin 13/07/17)
La Banque africaine de développement (BAD) a indiqué hier qu’elle financerait les travaux de construction d’une centrale solaire, d’une capacité de 32 mégawatts, dans la capitale tchadienne, N’Djamena. Cette annonce intervient après la visite de Amadou Hott (photo), vice-président de l’institution chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte, au président Idriss Déby Itno, le 5 juillet dernier. Parallèlement à cet appui financier, la BAD a indiqué qu’elle apporterait son soutien aux projets de réhabilitation des centrales de la Société Nationale d’Electricité (SNE) et d’interconnexion des réseaux électriques entre le Cameroun et le Tchad. Comptant parmi les pays les plus ensoleillés de la planète, le Tchad possède une capacité installée d’énergies renouvelables de 1 mégawatt, selon...
(APA 13/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a relevé, au niveau de la sous-région, «une reprise progressive de la croissance, consécutive au dynamisme du secteur non pétrolier». Dans une note de conjoncture publiée mercredi, au terme de sa session ordinaire tenue la veille dans la capitale camerounaise, Yaoundé, cette instance relève, à la lumière des données économiques, monétaires et financières actualisées de l'année 2017, une légère remontée de la croissance économique avec un taux de +0,8% en termes réels, une atténuation des tensions inflationnistes avec un taux de +1,6% à fin décembre dernier/ Le CPM note aussi un recul du déficit du solde budgétaire, base engagements, hors dons, à...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Chiffres à l’appui, le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) a balayé le 11 juillet les spéculations entretenues depuis des semaines sur les réseaux sociaux et parfois reprises par des médias. Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale est monté au créneau pour démentir la rumeur d’une prochaine dévaluation du Franc Cfa d’Afrique centrale. « Aucun facteur objectif ne plaide aujourd’hui en faveur d’un ajustement monétaire dans la Cemac », a conclu Abbas Mahamat Tolli, le 11 juillet. En dépit de l’une des résolutions du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac, le 23 décembre à Yaoundé, précisant qu’une éventuelle dévaluation n’était pas à l’ordre du jour, refoulant momentanément la rumeur, celle-ci...
(APA 12/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, a exclu tout risque de dévaluation du francs CFA ainsi que l’annonce une certaine opinion depuis quelques mois. S’exprimant face à la presse mardi à Yaoundé, la capitale camerounaise, au terme de la 2èmeréunion ordinaire de l’année de l’Institut d’émission, il a martelé que ces rumeurs sont sans aucun fondement. «Les rumeurs sur la dévaluation du franc CFA ont cours depuis quelques temps, entretenues sur les réseaux sociaux et par une certaine presse, ces mesures apparaissent de manière épisodique sur la scène sous-régionale depuis le milieu des années 90, après la dévaluation intervenue le 12 janvier 1994. Ce phénomène n’est donc pas nouveau.»...
(Agence Ecofin 12/07/17)
A l’occasion du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), le 11 juillet à Yaoundé, le gouverneur Abbas Mahamat Tolli, a démenti la rumeur sur les projets de dévaluation du FCFA dans la zone Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad). « Les rumeurs sur la dévaluation du FCFA ont cours depuis quelques temps. Entretenues sur les réseaux sociaux et par une certaine presse, ces mesures apparaissent de manière épisodique sur la scène sous-régionale depuis le milieu des années 90, après la dévaluation intervenue le 12 janvier 1994. Ce phénomène n’est donc pas nouveau. Et, comme les autres fois, ces rumeurs sont sans aucun fondement. La spécificité aujourd’hui est que cette rumeur touche...
(Xinhua 11/07/17)
Le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2017 dépasse les 275 milliards F CFA (environ 550 millions de dollars), selon la loi de finances rectificative adoptée lundi par l'Assemblée nationale. Le nouveau collectif budgétaire, élaboré dans une conjoncture défavorable et persistante, établit les prévisions de recettes à la somme de 690 milliards F CFA contre 692 milliards dans la loi initiale, et les dépenses à 966 milliards F CFA contre 937 milliards initialement. Le...
(Xinhua 11/07/17)
Le Tchad a engagé deux cabinets de renom, la Banque Rothschild comme conseil financier depuis le 10 mai 2017, et le cabinet Cleary Gottlieb comme conseil juridique depuis le 18 mai 2017 pour renégocier des termes du contrat de prêt et de commercialisation du pétrole brut tchadien par la société Glencore, a déclaré lundi son ministre des Finances et du Budget, Christian George Diguimbaye. "À ce jour les cabinets commis ont défini les objectifs et arrêté les options de renégociation", a précisé M. Christian George Diguimbaye qui s'exprimait devant l'Assemblée nationale lors de l'adoption de la loi de finances rectificative 2017. En 2013, le gouvernement tchadien a contracté un emprunt de 1,3 milliard de dollars américains auprès de la transnationale...
(Journaldutchad 10/07/17)
Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires Le Groupe de la Banque mondiale vient d’approuver un financement additionnel de 50 millions de dollars soit environ 30 milliards Fcfa, au Tchad. Ce montant octroyé dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système éducatif servira principalement à rémunérer les maîtres communautaires. La Banque mondiale, accorde également un autre don de 65 millions de dollars soit environ 38 milliards Fcfa pour financer l’opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale. «Cette opération d’urgence pour le développement d’une politique de stabilisation fiscale vise à renforcer le programme de réformes déjà soutenu par les interventions antérieures, particulièrement...
(Jeune Afrique 10/07/17)
Sous la houlette du président français, un ambitieux programme visant à éradiquer les germes du jihadisme vient de voir le jour. On s’est beaucoup moqué des 8 millions d’euros promis d’ici à la fin de l’année par Emmanuel Macron, le 2 juillet à Bamako, comme contribution à la nouvelle force conjointe G5 Sahel (FC-G5S), sous forme de 4×4 tactiques ou de matériel de transmission. Une goutte d’eau comparée aux 423 millions d’euros jugés nécessaires par le président Ibrahim Boubacar Keïta pour équiper et entretenir 5 000 combattants anti­terroristes dans les cinq pays. On a moins commenté sa promesse, autrement importante, de confier à l’Agence française de développement (AFD) le soin de financer en cinq ans pour 200 millions d’euros de projets...

Pages

(L'Express 13/09/16)
A travers son nouveau sponsor maillot, le FC Metz fait la promotion du tourisme au Tchad. Un pays dans lequel le ministère des Affaires étrangères déconseille de se rendre. Gênant? C'est l'affaire d'un contrat de sponsoring qui suscite quelques interrogations jusqu'au sommet de la Ligue. Cette saison, les joueurs du FC Metz arborent un maillot floqué du message promotionnel "Tchad, Oasis du Sahel", invitant le public à se rendre dans un pays pourtant peu réputé pour son tourisme de masse. Officiellement, ce partenariat s'inscrit "dans le cadre du lancement d'une chaîne de télé au Tchad." Le groupe média africain LC2 "a convenu d'assurer la promotion du pays à l'étranger", selon le président Bernard Serin, interrogé par le Républicain Lorrain. Risque...
(Afrik.com 10/09/16)
Conclu le 27 août dernier, le sponsoring du maillot du FC Metz par l’office du tourisme tchadien fait couler beaucoup d’encre au pays. Si ce partenariat promet d’offrir des avantages au football local, reste à savoir s’il n’a réellement rien coûté à l’Etat tchadien, comme les autorités l’affirment… Par notre correspondant à N’Djaména, Alors que le Tchad peine à inscrire son football sur l’échiquier africain ou même sous-régional, la population a appris à sa grande surprise le sponsoring maillot du FC Metz par l’office de tourisme national fin août. Une annonce pour le moins inattendue alors qu’en mars dernier, la sélection nationale s’est retrouvée contrainte de déclarer forfait dans les éliminatoires de la CAN 2017 après le match perdu (0-1)...
(Le Monde 08/09/16)
Metz à haut Déby ? Si le Tchad voulait faire parler de lui, c’est assez réussi. L’annonce d’un partenariat entre l’Office tchadien du tourisme (OTT) et le FC Metz (Ligue 1), le 27 août, déchaîne les polémiques dans ce pays connu pour être l’un des plus pauvres du monde. A N’Djamena, où les chiffres concernant le montant global reste inconnu (il varie de 2 à 12 millions d’euros), le ministre des sports, Mariom Betel, s’est empressé d’expliquer que son pays ne verserait pas un sou au club lorrain, ajoutant que le groupe de presse LC2 International Afnex, présidé par Christian Lignidé, un ancien joueur béninois du FC Metz reconverti dans le business « en supporterait tous les frais ». Il...
(RFI 30/08/16)
« Tchad, Oasis du Sahel », c’est le message qui apparaitra sur le maillot du FC Metz, durant les trois prochaines saisons. Le président de ce club français de football, Bernard Serin, évoque les raisons de ce partenariat assez inhabituel, conclu notamment avec l’Office tchadien du tourisme. RFI : Bernard Serin, qu’est-ce qui vous a séduit dans la proposition de l’Office tchadien du tourisme ? Bernard Serin : On a choisi le Tchad, mais c’est surtout le Tchad qui nous a choisis. C’est un pays qui a beaucoup souffert depuis une vingtaine d’années, avec des problèmes, des conflits et tout ce qui résulte de ces conflits : la famine, des épidémies… Aujourd’hui, le Tchad est en train de sortir de...
(Autre média 05/08/16)
Elle a grandi à Hérouville Saint-Clair près de Caen puis elle est partie devenir une championne à Sotteville-Lès-Rouen, en Seine-Maritime. Bibiro Ali Taher, franco-tchadienne, défendra les couleurs d'origine de ses parents sur le 5 000 m à Rio. Mieux, elle sera le porte-drapeau du Tchad. Bibiro Ali Taher arrive à Hérouville Saint-Clair à l'âge de sept ans, lorsque ses parents s'installent dans le quartier de la Haute-Folie. Elle fait ses premiers exploits sportifs au collège Saint-Michel mais à 20 ans, en 2008, devant le manque de soutien de sa ville d'adoption, elle s'expatrie en Seine-Maritime, à Sotteville-lès-Rouen. De l'autre côté de la Seine, on lui propose un contrat rémunéré d'un an, et de très bonnes conditions d'entrainement. Elle progresse vite,...
(Agence d'information d'afrique centrale 07/07/16)
Le tournoi des U-17 que Brazzaville aura le privilège d’abriter du 25 au 31 juillet, témoigne de la volonté des dirigeants des fédérations à relancer la machine au sein de l’Union des fédérations de football d’Afrique centrale (Uniffac) L’Uniffac dans sa vision stratégique s’appuiera sur la jeunesse pour gagner non seulement le pari sa renaissance mais aussi celui de rendre plus compétitives les équipes de sa zone. « Nous nous appesantissons sur la jeunesse parce que nous avons remarqué comme vous certainement que le niveau du football en Afrique centrale a baissé. Il y a quelques temps, l’Afrique centrale avait des grandes équipes aussi bien nationales que des grands clubs. Depuis là, le niveau a baissé. Il faut relancer le...
(BBC 04/04/16)
Après la défaite 0-1 à domicile contre la Tanzanie, la Fédération tchadienne a pris la décision de ne pas disputer les matches retour du groupe G dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017. Cela a entraîné par ricochet la non-qualification du Nigeria, victime du calendrier réduit et dans l'impossibilité de figurer parmi les meilleurs deuxièmes des éliminatoires après sa défaite en Egypte mardi dernier. Casimir Ninga, l’attaquant international tchadien de Montpellier, raconte les coulisses de ce retrait tchadien. Tout d’abord, les conditions du match aller ont-elles aussi compliquées que l’affirmait votre sélectionneur Modou Kouta au coup de sifflet final ? Au match aller, on a respecté notre engagement, nous les joueurs qui jouent à l’étranger, même si ça...
(Jeune Afrique 31/03/16)
Les Sao du Tchad ont déclaré forfait pour les trois dernières journées des qualifications pour la CAN 2017, juste avant un déplacement en Tanzanie. Officiellement, pour un problème d'argent. Mais en réalité, c'est un signal d'alarme lancé par les joueurs pour qui la mauvaise gouvernance du football tchadien n'a que trop duré... Seront-ils entendus ? La nouvelle est tombée dimanche 27 mars, la veille du match programmé en Tanzanie comptant pour la 4e journée des qualifications pour la CAN 2017. Battus le 23 mars à N’Djamena à l’aller (0-1), les Tchadiens, dans un groupe complété par l’Égypte et le Nigeria, devaient y abattre leur dernière carte. Mais un courrier de la fédération tchadienne, adressé à la Confédération africaine de football...
(APA 29/03/16)
Les comptes définitifs de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) pour l’exercice 2015 se sont soldés par un résultat bénéficiaire de 160,7 milliards FCFA en 2015, a appris APA auprès de cette institution. Ce résultat est de loin supérieur au bénéfice enregistré en 2014, qui était de 25,108 milliards FCFA. Intervenant dans un contexte international et sous-régional morose, caractérisé notamment par un taux de croissance de 2,8% l’année dernière au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), cette performance est, selon l’institut d’émission, le résultat d’une stratégie efficiente dans la gestion des réserves monétaires.
(RFI 24/03/16)
L’équipe du Tchad ne disputera sans doute pas sa première Coupe d’Afrique des nations. Les Tchadiens se sont inclinés 1-0 face aux Tanzaniens à Ndjamena, ce 23 mars 2016. Avec trois défaites en trois matches, les Sao sont derniers du groupe G en éliminatoires de la CAN 2017. Un but d’Aly Samatta, l’ex-attaquant du Tout Puissant Mazembe (RDC), a sans doute ruiné les rêves de CAN 2017 au Gabon de l’équipe du Tchad. Celle-ci a en effet cédé 1-0 face à son homologue tanzanienne à Ndjamena, ce 23 mars 2016. Une contre-performance fatale que le sélectionneur Modou Kouta met entre autre sur le compte d’une mauvaise préparation : « Avec l’équipe, on n’a pas effectué une séance complète. Certains joueurs...
(Autre média 24/03/16)
Toujours pas le moindre point pour le Tchad dans ces éliminatoires de la CAN 2017. Déjà défaits à deux reprises, les Sao se sont à nouveau inclinés à domicile face à la Tanzanie (0-1) ce mercredi à l’occasion de la 3e journée. L’inévitable Mbwana Aly Samatta a inscrit le seul but du match (30e). A moins d’un exploit lundi lors de la manche retour, le Tchad peut faire une croix sur la qualification. De leur côté, les Taifa Stars reviennent provisoirement à hauteur du Nigeria, deuxième, qui affronte l’Egypte vendredi.
(Jeune Afrique 31/12/15)
Figure historique du football tchadien, l'ancien milieu offensif accuse notamment la fédération nationale d'être incompétente. Et il n'épargne pas la Fifa. Champion du Tchad en 1987 avec le Tourbillon FC de N’Djamena, champion de France en 1995 avec le FC Nantes, Japhet N’Doram (49 ans) a effectué l’essentiel de sa carrière en Europe, à Nantes (1990-1997), puis à l’AS Monaco (1997-1998) et avec les Sao, la sélection nationale (1989-1998). Depuis, l’ancien attaquant suit avec attention l’évolution du football tchadien. Le dernier épisode en date l’a navré, à défaut de le surprendre. Quatre jours après être parvenu à battre les Pharaons à N’Djamena (1-0), le Tchad s’est incliné face à l’Égypte (0-4) en match qualificatif pour la Coupe du monde, le...
(BBC 14/12/15)
Le tchadien Casimir Ninga est la révélation africaine de la première partie de saison de Ligue 1 française. Après un début de saison timide, l'attaquant de Montpellier a largement participé à la remontée de son équipe au classement en inscrivant 6 buts entre la fin octobre et le début du mois de décembre. Ninga s'est surtout signalé par deux doublés au stade Gerland contre Lyon puis au stade Vélodrome face à l'Olympique de Marseille. Mais il reste humble sur le chemin qu'il lui reste à parcourir : "le plus dur commence maintenant. C'est à moi de travailler, mais j'ai l'aide de mes amis, mes coaches qui m'aident sur mes qualités et mes défauts".
(Afrik.com 11/12/15)
Présent au Sénégal pour suivre la CAN des moins de 23 ans, l’illustre Japhet N’Doram a également été interrogé sur la situation du football dans son pays, le Tchad. Après l’imbroglio Rigobert Song, l’ancien Nantais n’a pas été tendre à l’égard de sa Fédération. "Quand le foot fait un pas en avant, il en fait deux en arrière. A la Fédération, on n’a pas de gens passionnés de football, au point que la gestion est catastrophique", a-t-il dénoncé dans les colonnes du quotidien Le Soleil, prenant pour exemple le match retour des éliminatoires du Mondial 2018 perdu 4-0 face à l’Egypte. "L’équipe nationale est arrivée au Caire à une heure du coup d’envoi et a dû rallier le stade directement...
(Journal du Tchad 18/11/15)
Cette situation est due selon la fédération tchadienne de football, à un défaut de liquidité Les joueurs de l’équipe nationale n’ont pas pu quitter la capitale ce dimanche matin comme prévu pour rejoindre le Caire, en Egypte. La faute, à un défaut de liquidité, confie une source proche de la fédération. Les responsables de la fédération n’ont pu faire décaisser les fonds nécessaires pour ce voyage. Les joueurs se trouvent être cantonnés dans leur hôtel, alors qu'ils doivent normalement être en route pour le Caire depuis dimanche. Un autre problème est a signalé, le soudan refuse le survol de son territoire. Le match retour est prévu pour ce mardi 17 novembre. Une fois de plus, le problème de moyen mis...
(Autre média 13/11/15)
Non, Rigobert Song n’est pas (encore) sélectionneur du Tchad. Contrairement à ce qu’annonçaient les informations révélées fin octobre, le Camerounais n’a toujours pas signé son contrat, comme il l’avait rappelé à la radio camerounaise, évoquant seulement des "négociations avancées". Les discussions n’ont visiblement pas abouti et à la veille de la réception de l’Egypte lors du 2e tour aller des éliminatoires du Mondial 2018, les Sao sont sans sélectionneur. Et pour cause, ce n’est que mardi que la Fédération tchadienne (FTF) a publié, en collaboration avec le ministère des Sports, un avis de recrutement pour le poste de sélectionneur, rapporte tchadinfos.com. Le document précise un certain nombre de critères que devront remplir les postulants : "accepter de signer un contrat...
(Agence Ecofin 06/11/15)
Dans le cadre de la campagne de vulgarisation de la nouvelle signature de sa compagnie, «Live it. Love it.», le personnel de la société de téléphonie mobile Millicom Tchad, opérant sous la marque de Tigo, a offert, ce samedi 31 octobre 2015, au stade de Paris-Congo de N’Djaména, un match de gala au grand public. Durant 60 minutes, les responsables et agents de Tigo, répartis en deux équipes, opportunément nommées Live it (en bleu) et Love it (en vert), ont égayé le public, par leurs prestations. Au finish, c’est l’équipe Live it qui l’a emporté 5 buts à 1. «Tigo peut bien former un club, avec son propre personnel, pour participer au championnat de football de N’Djaména. Ces jeunes ont...
(APA 29/10/15)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Fédération tchadienne de football association (FTFA) a démenti l’information faisant état de l’engagement du Camerounais Rigobert Song Bahanag comme entraîneur national. Joint par APA le vice-président de cette instance, Ibrahim Wang Laouna Foullah, a déclaré : ‘'La Fédération n'a pas formellement recruté Song. On a plutôt été saisi par Song de son intention d'entraîner l'équipe nationale de football du Tchad.'' Ainsi, ce dossier d'intention a-t-il été transmis au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports qui, plutôt que de se focaliser sur le seul nom de l'ancien capitaine du Cameroun, a opté pour un appel à candidature en vue de trouver un remplaçant au Français Emmanuel Tregoat, limogé. Le recrutement de Rigobert Song...
(BBC 27/10/15)
L’ancien capitaine du Cameroun, Rigobert Song, a été nommé nouvel entraîneur de l'équipe nationale du Tchad. Rigobert Song, 39 ans, a été nommé lundi pour remplacer le Français Emmanuel Tregoat, dont le contrat a expiré le 30 septembre. "Ça ne va pas être simple de se qualifier pour la Coupe des Nations 2017, mais nous sommes prêts à donner le meilleur de nous-mêmes", a déclaré l'ancien défenseur de Liverpool et de West Ham. Le premier défi de Song est le match de qualification de la Coupe du monde 2018 contre l'Egypte en novembre. Le onze tchadien accueilleront les Pharaons à N'Djamena le 14 novembre.
(Foot Mercato 26/10/15)
Le Camerounais Rigobert Song a été nommé sélectionneur du Tchad ce lundi. Une première expérience sur un banc pour l'ancien défenseur. Capitaine emblématique du Cameroun et défenseur de la sélection entre 1993 et 2010, Rigobert Song (39 ans) va débuter une nouvelle carrière. Ce lundi, l’ancien défenseur de Metz, Lens ou encore Liverpool a été nommé sélectionneur du Tchad. Il s’agira de sa première expérience d’entraîneur.

Pages

(Jeune Afrique 30/12/15)
Sa famille le destinait à une carrière scientifique, mais c'est dans la couture que Jérémie Ngarbey Mianrabel, alias J-Rabel, a trouvé sa voie. Et celle du succès. Dans son atelier, installé au cœur d’une discrète maison du 7e arrondissement de N’Djamena, le styliste est en train d’achever la coupe des tenues des candidates de la finale de Miss Tchad 2016, prévue fin décembre. Dans l’angle de la pièce, où travaillent une dizaine de personnes, sont rangées des chemises noires et blanches, une nouvelle collection que le couturier espère lancer sous peu. En attendant, la priorité de Jérémie Ngarbey Mianrabel, alias J-Rabel, est que tout soit fin prêt pour l’élection de Miss Tchad, l’un des rares événements consacrés à la mode...
(RFI 08/12/15)
Au Tchad, le festival de danse «Souar Souar » s’ouvre ce mardi 8 décembre, au soir, à Ndjamena, auquel participent une vingtaine de compagnies de 14 pays, et dont les organisateurs espèrent qu'il contribuera à changer l'image du Tchad. Souar Souar, dont RFI est partenaire, signifie " danse, danse !" en langue kabalaye. Le festival ambitionne de devenir une référence en Afrique centrale. Ils sont Tchadiens, mais aussi Français, Burkinabè, Congolais de RDC ou Tunisiens. Pendant huit jours, ils vont danser sur du hip-p ou sur des rythmes traditionnels. Un beau symbole de diversité et d'unité qui peut contribuer à changer l'image du Tchad, selon Rodrigue Ousmane, membre du collectif organisateur. « L’image que les gens montrent du Tchad est...
(Afrique 7 20/10/15)
Depuis quelques mois, les attaques de l’État islamique (ex Boko Haram) s’intensifient sur le territoire Tchadien. Environ 8000 personnes auraient fui les îles du lac-Tchad pour trouver refuge, loin du chaos ambiant sur leurs terres. « Ouvrons les yeux », un appel à la vigilance contre Boko Haram Le collectif d’artistes « Vigilance Plus », regroupant une dizaine d’artistes tchadiens a décidé de mettre son art au service de la lutte contre Boko Haram. Leur titre intitulé « ouvrons les yeux » a vu le jour suite aux attentats perpétrés ces derniers temps et qui ont fait 60 innocents. Choqués par la violence, ces artistes invitent la population à faire preuve de vigilance au quotidien. Le leitmotiv « ouvrons les...
(Gabon Review 15/04/15)
Le week-end écoulé à Ndjamena au Tchad, Miss Gabon 2014 a été élue reine de la beauté de la zone Afrique centrale. C’était à la faveur de la première édition de ce concours. Après sa performance au concours Miss supranational en décembre 2014 en Pologne, au terme duquel elle avait été élue 2e dauphine parmi 71 candidates venues de divers pays du monde, Miss Gabon 2014 n’a pas fini de surprendre et de gagner des lauriers. Alors que son règne tire à sa fin, Maggaly Nguema a été élue Miss Cemac 2015, le 11 avril courant à N’Djaména (Tchad). D’après les membres du comité Miss Gabon, si Maggaly Nguema a «devancé de très loin les autres concourantes» du Cameroun (Linda...
(Alwihda 23/03/15)
L'heure est au dépouillement des urnes pour connaître le nouveau bureau de l'Union des Journalistes Tchadiens. Le président de l'Union des Journalistes Tchadien et son adjoint sont respectivement : Mahamat Saleh Ben Malala de la télévision Al Nasr et Mbang Odjims de la RNT. Le secrétaire général et son adjoint de l'UJT sont : Nadjitedou Basile de la Télévision Electron Tv et Hissein Babikir du journal arabophone Al Adoua. Le Trésorier général et son adjoint sont respectivement : Golbe Augustin Calas du journal hebdomaire L'Union et Abakar Abass de la radio Alkourane. Le chargé de relations extérieures est Bachar Mahamat Béchir du journal arabophone Arrai. Le chargé de la formation est Adam Hassan Deye du journal Le Progrès.
(Ogooue Infos 18/02/15)
Le Président gabonais, Ali Bongo, a assuré du soutien du Gabon au Tchad et au Cameroun dans leur bataille contre Boko Haram. L’annonce a été faite à l’issue d’un sommet des Etats d’Afrique Centrale. Le Président gabonais Ali Bongo a exprimé sa solidarité avec le Cameroun et le Tchad dans leur lutte contre Boko Haram. « Nous avons le sentiment que nous sommes attaqués », a-t-il indiqué. Ce chef d’Etat a réaffirmé, ce lundi 16 février 2015, le soutien de son pays aux armées qui affrontent actuellement Boko Haram sur le terrain. « Vous n’êtes pas seuls » « Aujourd’hui, deux pays de la sous-région, le Cameroun et le Tchad, sont aux premières loges, mais demain cela peut être d’autres...
(RFI 13/12/14)
Ils sont une poignée de jeunes passionnés de nouvelles technologies, début 2014, ils se sont lancés dans un projet: celui de créer un espace de travail destiné à promouvoir et faciliter l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) au Tchad. Cette semaine, l’Atelier des médias vous fait visiter ce lieu baptisé WenakLabs. Le 29 novembre 2014, s’est tenu au Centre catholique universitaire de Ndjamena au Tchad un BarCamp nommé #WenakCamp. Le thème de cette «non-conférence» était la fracture numérique au Tchad. Plusieurs sujets ont été abordés, lors de différents ateliers : l’utilisation des réseaux sociaux, l’importance des logiciels libres, l’économie numérique, l’accessibilité à Internet ou encore le blogging. Lire la suite sur: http://fr.africatime.com/external?url=http://www.rfi.fr/emission/2014121...
(Le Point 02/12/14)
L'art, l'Afrique, la politique, le sida, les inégalités sociales... Tour d'horizon avec un des plus grands artistes contemporains africains. C'est probablement le peintre africain le plus connu dans le monde. Chéri Samba est né en 1956 au Congo et il vit et travaille toujours à Kinshasa. Ses peintures mettent en scène des faits de société souvent tabous : sexe, sida, inégalités sociales, corruption... Des thèmes qu'il aborde avec humour, pour attirer l'attention et faire réfléchir à des sujets sérieux.
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(RFI 29/11/14)
Selon les auteurs du nouveau rapport de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) consacré à la langue française dans le monde, le français s'enracine progressivement en Afrique. Les chiffres sont parlants : sur les 212 millions de locuteurs quotidiens du français, plus de la moitié se trouve en Afrique et 85% des 767 millions de francophones prévus à l'horizon 2060 seront africains. C'est toujours en Afrique que la progression du nombre de locuteurs francophones a été la plus forte, avec une augmentation en moyenne du...
(RFI 29/09/14)
Cinq candidats, dont une femme pour la première fois, sont en lice pour succéder à Abdou Diouf à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie. C'est à Dakar, les 29 et 30 novembre, en marge des travaux du XVe Sommet de la Francophonie que le nouveau secrétaire général ou la nouvelle secrétaire général de l'OIF sera nommé(e). Les choses sérieuses semblent avoir commencé, à dix semaines du sommet de Dakar (du 29 au 30 novembre), pendant lequel les chefs d’Etat et de gouvernements de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) seront appelés à choisir le successeur d’Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF depuis 2002. Après trois mandats de quatre ans, l’ancien président du Sénégal, 78 ans, qui a marqué...
(Agence Ecofin 16/09/14)
C’est un partenariat entre deux majors de l’information économique. L’agence britannique Reuters et la chaîne de télévision sud-africaine CNBC Africa ont décidé de produire des plateformes diffusant à travers l’Afrique la dernière actualité économique et financière, ainsi que des données et des analyses. L’objectif est de booster les marchés et les entreprises africaines. Thomson Reuters proposent deux produits financiers, Eikon et Elektron, qui alimentent les marchés financiers clés en Afrique et aident à la décision les professionnels de la finance sur tout le continent. Basée à Johannesburg, la chaîne Tv CNBC Africa est l’une des plus grandes plateformes d’information économique en Afrique...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(RFI 06/09/14)
On parle souvent du manque de salles de cinéma en Afrique, mais les choses sont en train de changer, à tel point que le continent peut devenir une opportunité pour le cinéma français. C’est ce qui ressort du dernier rapport d’Unifrance, l’organisme chargé de la promotion des films français à l’étranger. Eric Névé, rapporteur du groupe francophonie d'Unifrance, et Jean-Christophe Baubiat, chargé des études à Unifrance, sont les invités de Sébastien Jédor. RFI: Eric Nevé, Jean-Christophe Baubiat, est-ce qu'aujourd’hui, l’Afrique terre de croissance peut être une terre de croissance aussi pour le cinéma français ? Eric Nevé: Oui, à condition de ne pas se tromper ni d’analyse ni d’objectif, ni de manière de travailler en Afrique. Si on est persuadé...
(Journal du Tchad 11/07/14)
Le journaliste tchadien devenu administrateur parlementaire publie son premier roman aux éditions Edilivre. Kalli est un éleveur nomade, amoureux de sa cousine qu’il ne peut épouser à cause de la tradition gorane. Parti voyager pour oublier, il est vite rattrapé par la guerre de son pays. Enrôlé dans la rébellion, il endure les privations, les combats et l’austérité de la nature. Kalli rejoint la légalité suite à une réconciliation nationale mais, très vite, des dissensions aboutissent à la guerre dans la capitale où des frères jumeaux, s’opposent et s'entre-tuent. C’est ainsi que le camp de Kalli va tuer son ami d’enfance. C’est cette histoire émouvante que Kalli, devenu vieux et sage, raconte à son neveu journaliste venu le trouver en...
(Jeune Afrique 03/05/14)
Depuis la séparation du groupe Yeleen, l'artiste poursuit seul son singulier parcours. Ky veut chan-T et dan-C avec lui ?Dans le minuscule studio D&G où il prépare la sortie de son troisième album solo, Ky Dan-C, prévue en juin, Célestin Mawndoé prend le temps de discuter. Et quand il s'agit de parler de ses créations, il est intarissable. Le sculpteur, auteur-compositeur-interprète et directeur artistique veut aussi, en marge de ce prochain opus, lancer un nouveau concept : un enchaînement de gestes, presque une danse, qu'il veut être "une synthèse du Tchad". Son premier album solo, Daari ("mon pays"), marquait son retour à N'Djamena après dix années passées au Burkina Faso. C'est là, en 2001, après avoir abandonné ses études pour...
(Xinhua 25/04/14)
N'DJAMENA (Xinhua) - La 8ème édition du Festival de cinéma euro-africain a été lancée jeudi dans la capitale tchadienne, par Mme Hélène Cavé, ambassadeur, chef de Délégation de l'Union européenne au Tchad. Cette année, le festival, qui s'achèvera le 7 mai 2014, a pour thème "La force des mots" pour célébrer, avec la projection de films de réalisateurs africains et européens, l'engagement civique des personnalités et des personnes des deux continents. "Notre objectif, en organisant ce festival, est de promouvoir les images de cultures variée, et de montrer en même temps les valeurs qui lient les peuples de ces deux continents. Les valeurs de diversité culturelle, de dialogue, de promotion de la justice et de la paix sont ainsi mises...
(Alwihda 18/04/14)
Tchad. (Alwihda Info) - Après son premier livre "Tchad, Éloge des lumière obscure", le premier député handicapé à l'Assemblée Nationale du Tchad, Béral Mbaïkoubou Le grand revient encore avec un deuxième, titré "Panégyrique du Je, le discours sur la conscience de soi". Cet ouvrage dont le contenu est inspiré par le quotidien de l'auteur engage une réflexion sur la désobéissance, l'éducation française et les relations entre l'homme et la croyance religieuse. "Il faut arriver à voir une conscience précise pour arriver à comprendre l'autre. il faut être capable de poser un acte humain sans espérer un retour plus que l'épanouissement de l'humanité", dans ces phrases célèbre que l'auteur a commencer le débat avec les hommes de média et l'assistance. Selon...
(APA 09/04/14)
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) s’est opposé à la volonté des autorités sénégalaises et tchadiennes de retransmettre à la télévision le procès d’Hissene Habré. Dans un communiqué parvenu mardi à APA, le CNRA a manifesté son désaccord avec l’idée d’une diffusion audiovisuelle du procès de Habré, affirmant que « la justice ne s’accommode pas de spectacle ». « L’enregistrement et la diffusion des débats d’audiences ne sont ni admis, ni autorisés, ni organisés dans notre arsenal juridique interne », note le communiqué. La perspective d’admettre les micros et caméras dans la salle d’audience doit être strictement encadrée, ajoute la source. « Envisager la retransmission d’un procès pénal comporte des inconvénients préjudiciables à l’harmonie et à la cohérence...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...

Pages

(RFI 01/08/17)
Le président de la République française, Emmanuel Macron, a reçu en audience, lundi 31 juillet, la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. L’occasion de revenir avec elle sur des dossiers comme la force G5 Sahel, la Centrafrique, le développement et la lutte antiterroriste. RFI : Vous venez de rencontrer le président Emmanuel Macron et vous avez abordé notamment la question des nombreuses crises africaines. Vous aviez rencontré récemment les chefs d’Etat sahéliens à Abidjan. Qu’est-ce qui va être fait pour rendre le G5 opérationnel ? Qui va mettre l’argent sur la table ? Michaëlle Jean: C’est ça l’enjeu en fait. C’est que l’Union européenne amène une contribution, mais nous savions très bien que cette contribution ne serait pas suffisante...
(RFI 31/07/17)
Au Tchad, l'ancien maire de la ville de Moundou, en détention depuis deux semaines, se trouve dans un état inquiétant. Laokein Médard, figure de l'opposition tchadienne et ex-candidat à la présidentielle, a été destitué en juin dernier par le Conseil municipal de la grande ville du sud du pays. Il est poursuivi pour détournement de biens et retenu à la maison d'arrêt de Moundou. Après lui avoir rendu visite, son épouse, Gisèle Laokein, s'alarme de son état de santé qui s'est détérioré ces derniers jours. Elle demande son évacuation vers un pays étranger afin qu'il y soit soigné. La situation s’est aggravée depuis trois jours. J’ai pris sa température, il avait 40,7° et sa tension est à 13-9. Je lui...
(La Voix de l'Amérique 31/07/17)
Un afflux massif de personnes en provenance de la République du Niger est signalé depuis la fin de la semaine dernière, dans la région du Lac, située dans l’ouest du Tchad. Selon la CNARR (Commission nationale d'accueil et de réinsertion des réfugiés et des rapatriés) basée à Baga Sola, 1.337 ménages totalisant environ 6.685 personnes ont été déjà enregistrés et installés sur un site nommé Dar al Kheir (terre de providence), près de Dar es Salam, le camp des réfugiés nigérians. Ces nouveaux arrivants ont déclaré qu'ils venaient des villages de Kidjindi, Ankadndougoune et Tchortchouri, dans la zone de Guiguimi, elle-même située dans la région de Diffa, au sud-est du Niger. « Le Tchad compte inclure les réfugiés dans le...
(La Tribune 29/07/17)
Le président français Emmanuel Macron a dévoilé lundi dernier, les grandes lignes de la politique migratoire qu’il entend mettre en œuvre pour notamment juguler l’afflux de migrants et demandeurs d’asiles en France. L’une des principales mesures est la délocalisation dans certains pays d’Afrique des centres d’accueil, les hotspots, où seront traités plus facilement les demandes d’asiles et par la même occasion seront triés les réfugiés et les migrants. Le Niger et le Tchad et par la suite la Libye, serviront dans un premier temps de phase pilote à la mise en œuvre de cette stratégie qui bénéficie certes du soutien des autorités des pays concernés, mais provoquent la colère des organisations de la société civile locale...
(RFI 29/07/17)
Des questions subsistent encore après les annonces d'Emmanuel Macron sur sa politique migratoire. Dans un discours prononcé jeudi, le président français a clairement distingué les réfugiés politiques et les migrants économiques. Il veut examiner les demandes d'asile «en amont», directement sur le terrain dans ce qu'on appelle des «hotspots», des centres d'examen. L'Elysée dit avoir identifié des zones dans le sud libyen, le nord-est du Niger, et le nord du Tchad pour installer des centres de l'OFPRA, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.
(RFI 28/07/17)
Un activiste tchadien, Souleymane Mahamat Obyeskemi, a été arrêté ce mercredi 26 juillet en Arabie saoudite. Exilé dans le royaume depuis quatre ans, le militant des droits de l'homme s'était vu refuser par l'ambassade du Tchad, l'an dernier, le renouvellement des papiers nécessaires à son titre de séjour. Selon la Convention tchadienne de défense des droits de l'homme (CTDDH), une ONG tchadienne, Mahamat Obyeskemi est victime du réchauffement des relations entre Riyad et Ndjamena. Il y a une semaine, l’ambassadeur l’a appelé pour lui demander de venir...
(Jeune Afrique 28/07/17)
Les enseignants révoqués de la fonction publique étaient rattachés au ministère tchadien de l’Éducation nationale. Ils seraient coupables «d'abandon de poste », selon un décret signé par le Premier ministre Albert Pahimi Padacké. Le gouvernement tchadien poursuit sa politique de « nettoyage » de l’administration publique : 510 enseignants ont été radiés ce mardi des effectifs de la fonction publique, dont 60 étaient des contractuels. Le décret présidentiel – « par délégation » – a été signé par le Premier ministre Albert Pahimi Padacké. « Nous avons fait des contrôles, nous avons traité chaque enseignant au cas par cas, et nous avons constaté qu’ils avaient tous abandonné leur poste », affirme Laurent Dihoulné, secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale...
(La Tribune 27/07/17)
Le président Tchadien qui, à la fin du mois de juin avait menacé la communauté internationale de se retirer de la guerre contre le terrorisme en Afrique « si rien n’est fait », revient à la charge. Il veut un plan Marshall pour le Tchad et son appel semble être entendu. Il a été reçu ce mercredi à Rome par le président du Parlement européen, Antonio Tajani. Détails. Idriss Déby Itno n'aura pas donc prêché seul dans le grand désert du Sahara. Son appel n'est apparemment pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Les ...
(RFI 27/07/17)
Au Tchad, un léger remaniement du gouvernement, ce mardi 25 juillet, a concerné quatre portefeuilles. Le seul départ majeur est celui du ministre chargé du Dialogue social qui fait les frais du mécontentement des syndicats. Le seul départ est celui d’Abdelkérim Séïd Bauche, ministre du Dialogue social, qui fait les frais de la rupture du dialogue avec les syndicats. En négociation avec le gouvernement depuis le début de l’année, les syndicats ont annoncé il y a deux semaines leur retrait des discussions parce que rien n’a bougé depuis un semestre, alors que...
(Le Point 26/07/17)
Version. Officiellement, la date du 30 mai 2016 est une date à marquer d'une pierre blanche. À l'issue d'un procès historique à Dakar, Hissène Habré, président du Tchad de 1982 à 1990, a été condamné à la prison à perpétuité pour « crimes contre l'humanité, torture, crimes de guerre et viols » par les Chambres africaines extraordinaires, tribunal spécial créé par le Sénégal. Jamais l'Afrique n'avait eu à juger un ex-dictateur africain. Dans ce film-documentaire diffusé vendredi 28 juillet sur LCP-Public Sénat, Magali Serre a décidé, au-delà du témoignage des victimes, de raconter une autre histoire : celle du soutien international dont a bénéficié Hissène Habré, de la France et des États-Unis, notamment. Les préludes Durant les huit mois d'audience,...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(RFI 24/07/17)
Au Burkina Faso, les parlementaires de la sous-région ouest-africaine, de la Mauritanie et du Tchad viennent de s’engager à œuvrer à la réduction du taux de natalité dans leurs pays. Face à une croissance démographique qui est l’une des plus élevées au monde, avec 6 enfants par femme en moyenne, la zone Cédéao fait face à de nombreux défis qui font dire à certains parlementaires que la croissance démographique constitue une « bombe » à retardement si rien n’est fait pour la freiner. Ils se sont donc engagés à encourager leurs Etats travailler à ramener à trois le nombre d’enfants par femme d’ici à 2030...
(La Tribune 24/07/17)
Un aide-mémoire a été signé la semaine dernière à Yaoundé entre les autorités camerounaises et le groupe de la Banque africaine de développement. Le document devra orienter les négociations pour débloquer 3 milliards de francs CFA pour la réalisation des études de faisabilité du projet d'extension du chemin de fer camerounais vers le Tchad. C'est une avancée notable dans le cadre du projet d'extension des chemins de fer camerounais au Tchad à partir du terminal de la Cameroon Railways (CAMAIL) de Ngaoundéré, la capitale régionale de l'Adamaoua, dans la partie septentrionale du pays. Le 19 juillet 2017, dans la capitale camerounaise, le gouvernement camerounais et le groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ont signé un aide-mémoire portant sur...
(Le Monde 22/07/17)
L’économiste Gilles Olakounlé Yabi analyse et s’inquiète de l’ampleur de la présence militaire et sécuritaire franco-européenne dans l’espace sahélien. De nombreuses voix africaines ont réagi aux propos du président français Emmanuel Macron tenus au terme du sommet du G20 en Allemagne. Selon lui, l’Afrique fait face à « un défi civilisationnel » et ses femmes, qui font encore « sept à huit enfants », mettent en péril l’avenir du continent en annihilant tous les efforts de développement. Les Africains qui ont écrit des tribunes pour manifester leur exaspération ont eu raison. Ce n’est pas parce que nous sommes pauvres et faibles, que nous devons accepter de nous faire sermonner, voire insulter, par chaque président français qui arrive au pouvoir. Mais,...
(RFI 21/07/17)
Au Tchad, l'Inspection générale d'Etat fait un bilan de ses actions. Créée il y a deux ans, avec pour mission de traquer les agents publics indélicats, l'institution rattachée à la présidence de la République dit vouloir s'améliorer pour être plus efficace. L'Inspection générale d'Etat est dans certains pays l’équivalent du vérificateur général. En deux années de service, l’organe rattaché à la présidence de la République dit avoir mis à jour des choses graves. « Trois missions ont été conclues. Le recouvrement effectif et réel de l’Inspection générale d’Etat a atteint 59,8 milliards », explique en effet Senoussi Mahamat Ali, inspecteur général d’Etat. Ce sont surtout les agents des douanes, impôts, Trésor, et certains policiers qui sont indexés. Faux en écriture,...
(Le Monde 21/07/17)
L’annonce a été faite jeudi 13 juillet en grande pompe au palais de l’Elysée, à l’issue du conseil des ministres franco-allemand : l’Allemagne, la France et l’Union européenne ont créé une Alliance pour le Sahel. Il s’agit d’une plate-forme pour « intervenir davantage et mieux » dans la bande sahélo-saharienne, qui s’étend de la Mauritanie au Tchad, en passant par le Burkina, le Mali et le Niger. « L’Alliance pour le Sahel va permettre une coordination de l’aide plus efficace, et vise à améliorer l’appui des partenaires au développement à la région afin de mieux contribuer efficacement et plus largement à la stabilisation et à l’élimination de la pauvreté, en développant les zones rurales, en créant de l’emploi pour la...
(RFI 21/07/17)
N'Djamena abrite ce samedi 22 juillet 2017, le premier salon national du coton. Un évènement organisé par la CotonTchad pour faire connaître les produits de ce fleuron de l'industrie tchadienne avant le pétrole. L'évènement est aussi une occasion de faire le plaidoyer d'un secteur qui subit les contrecoups de la crise financière. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170721-tchad-filiere-coton-recherche-financ...
(RFI 20/07/17)
En France, les présidents changent, mais l’alliance avec le Tchad reste solide. La preuve ? La longue rencontre de 90 minutes, le 11 juillet dernier à l’Elysée, entre Emmanuel Macron et Idriss Déby. Mais qu’en pense l’opposition tchadienne ? Le député Saleh Kebzabo est le chef de file de l’opposition tchadienne. De passage à Paris, le président de l’UNDR, l’Union nationale pour le développement et le renouveau, répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170720-saleh-kebzabo-partenaire-tchadien-pa...
(MondAfrique 20/07/17)
La visite éclair du président Touadera à Ndjamena, le 29 juin 2017, en a surpris plus d'un, d'autant que les présidents tchadien et centrafricain devaient se voir le 3 juillet à Addis-Abeba, lors du Sommet de l'Union africaine. Décryptage. Non seulement le président centrafricain Touadera, aux abois, a été d’une rare déférence envers Idriss Deby Itno, qui n’a même pas daigné l’accueillir à l’aéroport ce qu’il venait pourtant de faire pour le président guinéen Alpha Condé, mais il a aussi implicitement remis en cause le récent rapport de la Commission des droits de l’homme de l’Onu listant les 620 cas d’exactions dont beaucoup provienennt des Tchadiens, entre 2003 et 2017, passibles de la Cour Pénale Spéciale de Bangui. On devine...
(France TV Info 20/07/17)
C’est un projet ambitieux, initié en 2007 par les pays sahélo-sahariens. Ils veulent stopper l’avancée du désert du Sahara par l’aménagement d’une grande barrière de végétation, longue de 7000 km sur 15 km de large. Alors même que le réchauffement climatique risque d'impacter un peu plus chaque année la planète, les bailleurs de fonds ne se bousculent pas au portillon de ce beau projet vert. L’idée a été lancée en 2005 par l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo. Il s’agit de construire une grande barrière de végétation qui doit aller du Sénégal à Djibouti pour stopper l’avancée du désert du Sahara. La Grande Muraille verte serait accompagnée de bassins de rétention pour recueillir l'eau de pluie. Sont concernés : le Sénégal,...

Pages