Lundi 25 Septembre 2017
(Xinhua 23/09/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- Depuis un mois, le choléra sévit dans deux régions du Tchad, causant une cinquantaine de décès. Le gouvernement tchadien appelle les populations à plus d'hygiène, et ses partenaires à l'aide pour circonscrire l'épidémie favorisée par l'enclavement des régions et l'absence d'eau potable. L'épidémie est apparue le 14 août 2017 dans le village Mariena, dans le district de Koukou Angarana, causant deux morts suite à une diarrhée aiguë aqueuse et des vomissements avec déshydratation sévère. Elle s'est étendue à toute la région de Sila, frontalière avec le Soudan...
(AFP 22/09/17)
La France doit "clarifier au plus tôt" son engagement sur le nombre de réfugiés qu'elle compte aller chercher au Niger et au Tchad, a réclamé l'envoyé spécial du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) pour la Méditerranée centrale, Vincent Cochetel. Le nombre de "personnes vulnérables" ayant besoin d'un transfert s'élève à "83.500 au Tchad et 10.500 au Niger", a déclaré M. Cochetel dans un entretien au journal Le Monde, en rappelant qu'il s'agissait là des "deux pays dans lesquels la France projette de venir chercher des Africains pour les réinstaller". Lors d'un mini-sommet le 28 août à Paris, le président Emmanuel Macron avait proposé "d'identifier" au Niger et au Tchad les ressortissants "qui ont droit à l'asile" pour "les...
(La Voix de l'Amérique 22/09/17)
Plus 28 villages de la région tchadienne de Sila ont été touchés par cette épidémie faisant plusieurs victimes. Mais l’aide d’urgence n’arrive pas dans certaines localités touchées par cette maladie faute de l’inaccessibilité du coin. Le premier cas a été notifié en août dernier dans le district sanitaire de Koukou Angarana, un village situé proche de la frontière soudanaise. Aujourd’hui, une vingtaine de villages dans la région de Sila sont touchés par cette épidémie. D’autre cas ont été également signalés...
(BBC 22/09/17)
On dénombre 312 cas dont 52 décès, selon le ministère de la Santé au Tchad. Mi-août, les autorités sanitaires avaient découvert dans l'est la présence du virus du choléra à la suite de deux cas de décès par diarrhée aiguë accompagnée de vomissements. Le seuil épidémique a été déclenché lundi 18 septembre par les autorités, qui affirment dans un communiqué avoir mis en place une cellule de crise pour circonscrire la maladie. Dans la région du Salamat, au sud de...
(Xinhua 22/09/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- L'insécurité nutritionnelle au Tchad reste des plus préoccupantes et les besoins urgents toujours significatifs, s'inquiète le dernier rapport de l'ONG française Action contre la faim (ACF) qui appelle à améliorer la réponse humanitaire et à augmenter les financements. En dépit des efforts considérables entrepris par le pays avec l'aide des partenaires techniques et financiers et de la communauté humanitaire, l'insécurité nutritionnelle continue de peser et constitue un frein majeur aux efforts du pays vers un développement socio-économique...
(AFP 21/09/17)
Plus de 50 personnes sont décédées du choléra au Tchad où les autorités parlent désormais d'épidémie, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale. "On dénombre 312 cas dont 52 décès", a déclaré le secrétaire général du ministère de la Santé au Tchad, Hamid Djabar, joint par téléphone. Mi-août, les autorités sanitaire avaient découvert dans l'est la présence du virus du choléra à la suite de deux cas de décès par diarrhée aiguë accompagnée de vomissements. Le seuil épidémique a été déclenché...
(Les Afriques 21/09/17)
L’usage des drones par la secte terroriste nigériane Boko Haram est source d’inquiétudes dans la zone du Lac Tchad, où l’on redoute l’augmentation du nombre des victimes terroristes. L’utilisation à titre expérimental d’un drone par la secte terroriste nigériane Boko Haram, il y a quelques semaines au Nigéria, constitue un motif d’inquiétudes pour les pays de la zone du Lac Tchad confrontés à la guerre contre ce mouvement terroriste. D’après des informations proches du ministère camerounais de la Défense (Mindef),...
(Le Monde 21/09/17)
Dans cette région à cheval sur quatre pays, la guerre contre le groupe terroriste est empêtrée dans des héritages historiques et économiques, décrypte le chercheur Christian Seignobos. Quatre armées et une Force multinationale mixte (FMM) des pays riverains du lac Tchad, comptant officiellement 7 500 hommes, sont engagées contre Boko Haram depuis 2016. Cette coalition a reçu le mandat d’en finir. La réalité de cette mobilisation autour du lac est difficile à cerner, entre les chiffres officiels actés et le...
(APA 20/09/17)
APA-N’Djemèna (Tchad) - Plus de 50 personnes sont décédées du choléra qui sévit principalement dans les régions tchadiennes du Sila à l’Est et du Salamat, au Sud-est du pays, a annoncé, mardi à N’Djaména le secrétaire général du ministère tchadien de la Santé publique, Dr Hamit Djabar. L’alerte de l’épidémie de choléra a été donnée d’abord par Médecins sans frontières (MSF), dans la région du Sila où on déplore 25 morts sur 200 malades recensés dans les camps des réfugiés...
(Le Point 15/09/17)
Actes de torture, détention d'activistes de la société civile, manifestations interdites : Amnesty International publie un rapport qui pointe le durcissement du régime d'Idriss Déby Itno. Un nouveau rapport d'Amnesty International dénonce l'intensification de la répression des droits à la liberté d'expression, de réunion et d'association faite par les autorités du Tchad. Ce que conteste vigoureusement le gouvernement. Basé sur plus de 80 entretiens et de nombreuses vidéos, un rapport d'Amnesty International rendu public le 13 septembre recense des informations sur plus d'une centaine de cas de répressions, parfois brutales, des défenseurs des droits humains, des membres de mouvements citoyens, des syndicalistes...
(RFI 15/09/17)
La réunion du Comité de défense et de sécurité du G5 a débuté à Bamako et s'est terminée jeudi à Sévaré (centre) au quartier général de la force conjointe, composée des armées du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et de la Mauritanie. Tous les chefs d'état-major des pays membres du G5 et le patron de la force française Barkhane ont participé aux travaux. La réunion du Comité de défense et de sécurité (CDS) était estampillée « secret militaire », mais on sait avec précision qu'au moins trois sujets ont été au centre des discussions. Il y a la planification des opérations futures...
(APA 15/09/17)
APA- N’Djaména (Tchad) – Environ 4500 pèlerins tchadiens ayant fini d’effectuer le cinquième pilier de l’Islam, sont toujours bloqués à la Mecque en Arabie Saoudite. Ainsi, sur les 4786 Tchadiens partis cette année en pèlerinage, seuls 200 sont officiellement rentrés depuis la semaine dernière, une situation qui fait polémique, surtout que jusqu’ici le comité du hajj se mure dans un silence. Selon plusieurs sources contactées par APA depuis la Mecque, le comité du hajj qui avait accompagné les pèlerins a...
(Xinhua 14/09/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a appelé mercredi à des efforts robustes pour l'éradication du groupe terroriste Boko Haram au Bassin du Lac Tchad. Devant le Conseil de sécurité de l'ONU, M. Feltman a salué de progrès encourageants dans la lutte contre Boko Haram, grâce aux efforts déployés par les gouvernements de la région du Bassin du Lac Tchad dans le cadre de la Force multinationale mixte qui a affaibli...
(Xinhua 14/09/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta ont décidé de mettre en application, pour compter du 30 septembre 2017, une exemption de visa pour les citoyens des deux pays, selon un communiqué publié mercredi dans la capitale tchadienne N'Djamena. "Les deux chefs d'Etat se sont félicités de l'excellence des relations entre les deux pays et les deux peuples qui sont liés par une communauté de destin. Cette coopération exemplaire se traduit notamment par la...
(LibreAfrique 12/09/17)
Selon un Rapport de l’United States Military Academy, publié en août 2017, étudiant tous les attentats suicides de Boko Haram d’avril 2011 à juin 2017, 53% des attaques à la bombe humaine sont perpétrées par des femmes. D’aucuns diront que ce recours intensif aux femmes Kamikazes est le signe du déclin de Boko Haram, mais qu’un est-il réellement ? Pourquoi Boko Haram utilise-t-il les femmes ? Les données analysées par les chercheurs (Jason Warner et Hilary Matfess) sur la période...
(Le Monde 11/09/17)
Cette organisation, qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, est notamment très attendue pour renforcer l’action des armées nationales contre les groupes terroristes. Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a inauguré, samedi 9 septembre à Sévaré, dans le centre du pays, le poste de commandement central de la nouvelle force conjointe des cinq pays du Sahel, ou G5 Sahel : Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad. La force, commandée par le général malien Didier Dacko, aura un état-major multirégional. Constituée...
(AFP 09/09/17)
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a inauguré samedi à Sévaré (centre) le Poste de commandement de la force antijihadiste du G5 Sahel, formée de soldats du Mali, du Niger, du Tchad, du Burkina Faso et de Mauritanie, a-t-on appris de sources administrative et de sécurité. "Le président Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé samedi à Sévaré où il a inauguré le Poste de commandement de la Force G5, pour la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a déclaré à...
(RFI 08/09/17)
A Paris, c’est ce vendredi 8 septembre le troisième et dernier jour pour mobiliser les bailleurs de fonds publics et privés internationaux pour le Tchad. L’objectif est d’obtenir des promesses de financement à hauteur de 3 700 milliards de francs CFA, soit près de 5,7 milliards d’euros. Il s’agit de 67 % du financement total du Plan national de développement 2017-2021. Rassemblant un catalogue de 300 projets, le Plan national de développement 2017-2021 jette les bases d’une prévision de croissance...
(Agence Ecofin 08/09/17)
Selon le site Alwihda Info, des forces libyennes ont décidé de fermer les frontières avec le Tchad et le Niger pour une durée de trois mois. Le communiqué reçu par Alwihda précise que l'objectif de la fermeture des frontières est de combattre les trafics des armes, de la drogue et de l'immigration clandestine qui prospère dans cette zone frontalière. Selon le commandant de l'opération Soukhour Alsahra, le général Barka Chirmi, la zone est désormais militaire et la circulation de tout...
(Xinhua 07/09/17)
Au Tchad, 38,8% candidats (soit 27.895 sur 71.894) au baccalauréat 2017, ont été déclarés admis à l'issue des deux séries d'épreuves, selon les résultats publiés mercredi par l'Office national des examens et concours du supérieur (ONECS) du pays. Un total de 15.364 candidats (soit 21,4%) avaient été déclarés admis d'office après la première série des épreuves dont les résultats étaient publiés le 12 août. 17.127 autres candidats étaient admis à composer la seconde série des épreuves organisées il y a...

Pages