Samedi 22 Juillet 2017
(RFI 21/07/17)
Au Tchad, l'Inspection générale d'Etat fait un bilan de ses actions. Créée il y a deux ans, avec pour mission de traquer les agents publics indélicats, l'institution rattachée à la présidence de la République dit vouloir s'améliorer pour être plus efficace. L'Inspection générale d'Etat est dans certains pays l’équivalent du vérificateur général. En deux années de service, l’organe rattaché à la présidence de la République dit avoir mis à jour des choses graves. « Trois missions ont été conclues. Le recouvrement effectif et réel de l’Inspection générale d’Etat a atteint 59,8 milliards », explique en effet Senoussi Mahamat Ali, inspecteur général d’Etat. Ce sont surtout les agents des douanes, impôts, Trésor, et certains policiers qui...
(Le Monde 21/07/17)
L’annonce a été faite jeudi 13 juillet en grande pompe au palais de l’Elysée, à l’issue du conseil des ministres franco-allemand : l’Allemagne, la France et l’Union européenne ont créé une Alliance pour le Sahel. Il s’agit d’une plate-forme pour « intervenir davantage et mieux » dans la bande sahélo-saharienne, qui s’étend de la Mauritanie au Tchad, en passant par le Burkina, le Mali et le Niger. « L’Alliance pour le Sahel va permettre une coordination de l’aide plus efficace, et vise à améliorer l’appui des partenaires au développement à la région afin de mieux contribuer efficacement et plus largement à la stabilisation et à l’élimination de la pauvreté, en développant les zones rurales, en créant de l’emploi pour la...
(RFI 21/07/17)
N'Djamena abrite ce samedi 22 juillet 2017, le premier salon national du coton. Un évènement organisé par la CotonTchad pour faire connaître les produits de ce fleuron de l'industrie tchadienne avant le pétrole. L'évènement est aussi une occasion de faire le plaidoyer d'un secteur qui subit les contrecoups de la crise financière. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170721-tchad-filiere-coton-recherche-financ...
(RFI 20/07/17)
En France, les présidents changent, mais l’alliance avec le Tchad reste solide. La preuve ? La longue rencontre de 90 minutes, le 11 juillet dernier à l’Elysée, entre Emmanuel Macron et Idriss Déby. Mais qu’en pense l’opposition tchadienne ? Le député Saleh Kebzabo est le chef de file de l’opposition tchadienne. De passage à Paris, le président de l’UNDR, l’Union nationale pour le développement et le renouveau, répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170720-saleh-kebzabo-partenaire-tchadien-pa...
(MondAfrique 20/07/17)
La visite éclair du président Touadera à Ndjamena, le 29 juin 2017, en a surpris plus d'un, d'autant que les présidents tchadien et centrafricain devaient se voir le 3 juillet à Addis-Abeba, lors du Sommet de l'Union africaine. Décryptage. Non seulement le président centrafricain Touadera, aux abois, a été d’une rare déférence envers Idriss Deby Itno, qui n’a même pas daigné l’accueillir à l’aéroport ce qu’il venait pourtant de faire pour le président guinéen Alpha Condé, mais il a aussi...
(France TV Info 20/07/17)
C’est un projet ambitieux, initié en 2007 par les pays sahélo-sahariens. Ils veulent stopper l’avancée du désert du Sahara par l’aménagement d’une grande barrière de végétation, longue de 7000 km sur 15 km de large. Alors même que le réchauffement climatique risque d'impacter un peu plus chaque année la planète, les bailleurs de fonds ne se bousculent pas au portillon de ce beau projet vert. L’idée a été lancée en 2005 par l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo. Il s’agit de...
(RFI 19/07/17)
Au Mali, le représentant spécial de l'ONU a présenté le contenu de la nouvelle résolution de l'ONU qui prolonge le mandat de la mission onusienne dans le pays, la Minusma. La résolution évoque, notamment, une collaboration renforcée avec la force antiterroriste du G5 Sahel. Lancée il y a quelques semaines, cette armée transnationale a bien du mal à trouver les financements nécessaires. Un peu plus de 420 millions d'euros par an, c'est ce que va coûter cette force transnationale du...
(La Voix de l'Amérique 19/07/17)
Au Tchad, plus de 71.000 candidats toutes séries confondues dont plus de 1300 candidats réfugiés composent depuis lundi, le baccalauréat de l’enseignement du second degré session de juillet 2017. Cette année, deux nouveaux centres pour les réfugiés soudanais, installés à l’est du Tchad depuis 2003, ont été créés pour faire passer le baccalauréat. La sous-préfecture de Hadjer-Hadid, situé dans le département d’Assounga, à l’est du Tchad, abrite deux nouveaux centres. Grâce à l’intégration des curricula tchadiens dans les écoles des...
(RFI 18/07/17)
L'opposant Laoukein Médard, ex-candidat à la présidentielle de 2016, a été mis en examen ce lundi 17 juillet. Une information judiciaire a été ouverte pour «détournement de biens». Pour rappel, en juin, Laoukein Médard avait été destitué de son mandat de maire de Moundou, capitale économique du sud du pays L'audience s'est déroulée à huis clos, dans une atmosphère très tendue. Selon des témoins, tôt lundi matin, les alentours du tribunal ont été bouclés par des agents de police. «...
(Agence Ecofin 18/07/17)
(Agence Ecofin) - A l’occasion de la session ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), tenue le 11 juillet à Yaoundé, Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de cette institution, a réagi à la rumeur selon laquelle, le président français Emmanuel Macron aurait déclaré, quelques jours plus tôt au Mali : « Si on n’est pas heureux dans le FCFA, on le quitte, on crée sa monnaie[…]». « Ce n’est pas la France...
(Jeune Afrique 18/07/17)
Dans un communiqué conjoint, une coalition d'ONG congolaises et internationales, dont Global Witness, Rainforest Foundation et Greenpeace, ont appelé l'Agence française de développement (AFD) à rejeter l'un de ses projets, financé par un programme norvégien de lutte contre la déforestation dans les pays tropicaux, estimant qu'il va aggraver la déforestation au lieu de la combattre. Ce que conteste l'AFD. « Les gouvernements français et norvégien se trompent gravement s’ils pensent qu’ils peuvent sauver une forêt en coupant des arbres »,...
(Jeune Afrique 17/07/17)
Pas d’annonce sur son agenda officiel, pas de micros ni de caméras sur le perron… Pour recevoir une première fois Idriss Déby Itno (IDI) à l’Élysée, ce 11 juillet à 19 heures, Emmanuel Macron a choisi la discrétion. Mais Brigitte Macron, la première dame, est descendue de ses appartements pour saluer l’hôte tchadien en visite privée en France. L’entretien s’est ouvert en présence de Philippe Étienne et de Franck Paris, conseillers du président français, de Brahim Hissein Taha, ministre tchadien...
(Le Point 17/07/17)
Déterminisme ou vengeance ? Après des années de silence, Abakar Tollimi a donné une conférence publique à Paris pour annoncer la création d'une association politique : la Concorde nationale de la résistance pour la démocratie (CNRD). « Nous demandons le départ d'Idriss Déby [le président du Tchad en fonction depuis 1990, NDLR], puis l'organisation d'un forum pour établir les grandes lignes politiques à adopter », se targue l'homme jusque-là très discret au sein de la diaspora tchadienne. À 52 ans,...
(RFI 17/07/17)
Laoukein Kourayo Médard est toujours en garde à vue au commissariat de Moundou. Il a été interpellé jeudi soir à soir domicile, de manière musclée. Candidat à l'élection présidentielle en 2016, cet opposant résolu au président Déby, qui s'était hissé en troisième position en 2016, était le maire de Moundou. Il a été destitué le mois dernier. Selon le substitut du procureur de la ville de Moundou, capitale économique du Tchad située dans le sud du pays, une enquête préliminaire est ouverte contre Laoukein Kourayo Médard sur des soupçons...
(APA 17/07/17)
Au total 1 338 jeunes réfugiés dont 770 filles soit 58% de l’effectif des 70 000 candidats, passent le baccalauréat tchadien dont les épreuves écrites de la première session ont débutées ce lundi et se dérouleront pendant une semaine dans les 91 centres de composition du pays, dont 23 dans la capitale, N’Djaména. Les candidats refugiés qui passent le baccalauréat au Tchad sont, pour l’essentiel, des soudanais installés depuis 2003 à l’Est du pays. Selon le bureau du Haut-commissariat des...
(RFI 14/07/17)
A l'issue du Conseil des ministres franco-allemands du 13 juillet, la France, l'Allemagne ont acté leur participation à l'Alliance pour le Sahel, une initiative lancée par Emmanuel Macron lors du sommet du G5 le 2 juillet. Cette structure vise à faciliter les échanges et la mise en commun des financements entre bailleurs internationaux pour accélérer et rendre plus efficace l'aide au développement au Sahel. Les 200 millions d'euros que l'Agence française de développement doit mobiliser en 5 ans pour les...
(RFI 14/07/17)
Au Tchad, un ancien candidat de l'opposition à la présidentielle de 2016 a été arrêté à son domicile. Laoukein Médard, ancien maire de Moundou, la capitale économique du Tchad, a été interpellé jeudi 13 juillet après-midi sur convocation de la police judiciaire. Une arrestation musclée avec tirs en l'air et gaz lacrymogènes, selon ses proches, qui parlent également d'un nombre indéterminé de blessés. En début d'après-midi jeudi, des policiers se rendent au domicile de l'opposant pour l'arrêter. Une première fois...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a été reçu par son homologue français, Emmanuel Macron, mardi 11 juillet, à l’Elysée. Les jeunes du principal parti d’opposition tchadien, l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), ont publié le jour même une lettre ouverte par laquelle ils demandent aux pays occidentaux, en particulier à la France, de cesser immédiatement « les soutiens de toutes formes au régime illégal et illégitime de Déby ». Le chef de l’État français, Emmanuel Macron,...
(La Tribune 13/07/17)
Le gouvernement du Tchad a engagé la banque Rothschild et le cabinet Cleary Gottlieb pour renégocier les termes du contrat relatif au prêt de 1,3 milliard de dollars qu’il a contracté en 2014 auprès de la multinationale anglo-suisse Glencore. Confronté à une conjoncture économique des plus difficiles, le Tchad entend ainsi glaner quelques recettes en vue de combler son déficit budgétaire. Le remboursement du prêt dans un contexte de chute des cours de l’or noir a plongé le pays dans...
(Jeune Afrique 13/07/17)
En août 2016, l’UE avait décidé d’octroyer 50 millions d’euros à la Force multinationale mixte dont les soldats (Tchadiens, Nigériens, Camerounais et Nigérians) luttent contre Boko Haram dans le bassin du lac Tchad. « Onze mois plus tard, nous n’avons pas vu un kopeck », se désole un ministre d’un des pays concernés. « C’est la faute de la bureaucratie européenne, explique un haut fonctionnaire de l’UE. Il faut parfois un an, voire dix-huit mois, pour débloquer des fonds. »...

Pages