Vendredi 21 Juillet 2017
(Le Monde 21/07/17)
L’annonce a été faite jeudi 13 juillet en grande pompe au palais de l’Elysée, à l’issue du conseil des ministres franco-allemand : l’Allemagne, la France et l’Union européenne ont créé une Alliance pour le Sahel. Il s’agit d’une plate-forme pour « intervenir davantage et mieux » dans la bande sahélo-saharienne, qui s’étend de la Mauritanie au Tchad, en passant par le Burkina, le Mali et le Niger. « L’Alliance pour le Sahel va permettre une coordination de l’aide plus efficace, et vise à améliorer l’appui des partenaires au développement à la région afin de mieux contribuer efficacement et plus largement à la stabilisation et à l’élimination de la pauvreté, en développant les zones rurales, en...
(RFI 20/07/17)
En France, les présidents changent, mais l’alliance avec le Tchad reste solide. La preuve ? La longue rencontre de 90 minutes, le 11 juillet dernier à l’Elysée, entre Emmanuel Macron et Idriss Déby. Mais qu’en pense l’opposition tchadienne ? Le député Saleh Kebzabo est le chef de file de l’opposition tchadienne. De passage à Paris, le président de l’UNDR, l’Union nationale pour le développement et le renouveau, répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170720-saleh-kebzabo-partenaire-tchadien-pa...
(MondAfrique 20/07/17)
La visite éclair du président Touadera à Ndjamena, le 29 juin 2017, en a surpris plus d'un, d'autant que les présidents tchadien et centrafricain devaient se voir le 3 juillet à Addis-Abeba, lors du Sommet de l'Union africaine. Décryptage. Non seulement le président centrafricain Touadera, aux abois, a été d’une rare déférence envers Idriss Deby Itno, qui n’a même pas daigné l’accueillir à l’aéroport ce qu’il venait pourtant de faire pour le président guinéen Alpha Condé, mais il a aussi...
(Xinhua 20/07/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- Plus de trois ans après leur arrivée de la République centrafricaine (RCA) où ils avaient fui les violences entre les groupes Séléka et anti-Balaka, les 73.000 retournés tchadiens vivant au sud du pays et dans la capitale font face à un risque de détérioration de leurs conditions de vie, selon le dernier bulletin humanitaire publié par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Tchad, en collaboration avec les partenaires humanitaires. Le retrait progressif, faute...
(RFI 19/07/17)
Au Mali, le représentant spécial de l'ONU a présenté le contenu de la nouvelle résolution de l'ONU qui prolonge le mandat de la mission onusienne dans le pays, la Minusma. La résolution évoque, notamment, une collaboration renforcée avec la force antiterroriste du G5 Sahel. Lancée il y a quelques semaines, cette armée transnationale a bien du mal à trouver les financements nécessaires. Un peu plus de 420 millions d'euros par an, c'est ce que va coûter cette force transnationale du...
(AFP 18/07/17)
Un candidat de l'opposition à la présidentielle de 2016 au Tchad a été mis en examen et écroué lundi après avoir été destitué en juin de la mairie de la capitale économique du pays pour "malversations financières" puis arrêté la semaine dernière, a-t-on appris auprès de proches. Laokein Médard, ancien maire de Moundou, a été présenté lundi au procureur de la République qui l'a inculpé de "détournement de biens" et "complicité". L'audience s'est déroulée sous haute surveillance des forces de...
(APA 18/07/17)
Après 4 jours de détention en garde à vue au commissariat central de Moundou, capitale économique du Tchad, l’ex maire a été déféré, ce lundi après-midi à la maison d’Arrêt de la ville. L’ex maire a été auditionné par un juge du tribunal de grande instance de Moundou. Après une longue audition, Laoukein, le directeur administratif et financier de la mairie, Augustin Doumdé et l’administrateur délégué chef du premier arrondissement de la ville Baoudé Djenarem, sont tous conduits à la...
(RFI 18/07/17)
L'opposant Laoukein Médard, ex-candidat à la présidentielle de 2016, a été mis en examen ce lundi 17 juillet. Une information judiciaire a été ouverte pour «détournement de biens». Pour rappel, en juin, Laoukein Médard avait été destitué de son mandat de maire de Moundou, capitale économique du sud du pays L'audience s'est déroulée à huis clos, dans une atmosphère très tendue. Selon des témoins, tôt lundi matin, les alentours du tribunal ont été bouclés par des agents de police. «...
(Alwihda 18/07/17)
Un point de presse a été organisé ce matin à la maison des medias du Tchad par le parti, Union National pour les Patriotes Tchadiens (UNPT-DARNA). L’objectif est d’annoncer à l’opinion nationale et internationale la création de ce parti politique, qui s’est retrouvé en Assemblée Générale constitutive le 10 janvier 2017, conformément aux articles 26 à 30 de la loi 019/PR/2009 portant charte des partis politiques au Tchad. Mais aussi de relater les réalités que vit le peuple tchadien. Selon...
(Jeune Afrique 17/07/17)
Pas d’annonce sur son agenda officiel, pas de micros ni de caméras sur le perron… Pour recevoir une première fois Idriss Déby Itno (IDI) à l’Élysée, ce 11 juillet à 19 heures, Emmanuel Macron a choisi la discrétion. Mais Brigitte Macron, la première dame, est descendue de ses appartements pour saluer l’hôte tchadien en visite privée en France. L’entretien s’est ouvert en présence de Philippe Étienne et de Franck Paris, conseillers du président français, de Brahim Hissein Taha, ministre tchadien...
(Le Point 17/07/17)
Déterminisme ou vengeance ? Après des années de silence, Abakar Tollimi a donné une conférence publique à Paris pour annoncer la création d'une association politique : la Concorde nationale de la résistance pour la démocratie (CNRD). « Nous demandons le départ d'Idriss Déby [le président du Tchad en fonction depuis 1990, NDLR], puis l'organisation d'un forum pour établir les grandes lignes politiques à adopter », se targue l'homme jusque-là très discret au sein de la diaspora tchadienne. À 52 ans,...
(MondAfrique 17/07/17)
Non seulement le président centrafricain Touadera, aux abois, a été d’une rare déférence envers Idriss Deby Itno, qui n’a même pas daigné l’accueillir à l’aéroport ce qu’il venait pourtant de faire pour le président guinéen Alpha Condé, mais il a aussi implicitement remis en cause le récent rapport de la Commission des droits de l’homme de l’Onu listant les 620 cas d’exactions dont beaucoup provienennt des Tchadiens, entre 2003 et 2017, passibles de la Cour Pénale Spéciale de Bangui. On...
(RFI 17/07/17)
Laoukein Kourayo Médard est toujours en garde à vue au commissariat de Moundou. Il a été interpellé jeudi soir à soir domicile, de manière musclée. Candidat à l'élection présidentielle en 2016, cet opposant résolu au président Déby, qui s'était hissé en troisième position en 2016, était le maire de Moundou. Il a été destitué le mois dernier. Selon le substitut du procureur de la ville de Moundou, capitale économique du Tchad située dans le sud du pays, une enquête préliminaire est ouverte contre Laoukein Kourayo Médard sur des soupçons...
(AFP 14/07/17)
Un ancien candidat de l'opposition à la présidentielle de 2016, destitué en juin de la mairie de la capitale économique du Tchad pour "malversations financières", a été arrêté par la police jeudi à son domicile, a appris l'AFP auprès de ses proches. Laokein Médard, ancien maire de Moundou, capitale économique du Tchad, a été interpellé jeudi après-midi sur convocation de la police judiciaire, selon ces mêmes sources. Les policiers sont dans un premier temps "descendus chez lui sans convocation pour l'arrêter" avant de se rendre dans l'auberge dont il est propriétaire, a déclaré de son côté son avocat...
(RFI 14/07/17)
A l'issue du Conseil des ministres franco-allemands du 13 juillet, la France, l'Allemagne ont acté leur participation à l'Alliance pour le Sahel, une initiative lancée par Emmanuel Macron lors du sommet du G5 le 2 juillet. Cette structure vise à faciliter les échanges et la mise en commun des financements entre bailleurs internationaux pour accélérer et rendre plus efficace l'aide au développement au Sahel. Les 200 millions d'euros que l'Agence française de développement doit mobiliser en 5 ans pour les...
(APA 14/07/17)
Le maire de la ville de Moundou, capitale économique du Tchad, Laoukein Kourayo Médard, a été arrêté ce jeudi à son domicile par un contingent mixte de la police et gendarmerie, accusé d’avoir détourné 27 millions FCFA Selon des sources concordantes contactées par APA, le maire de Moundou a été destitué la semaine dernière puis remplacé par un conseiller membre de son parti la convention tchadienne pour la paix et le développement (CTPD). Selon les mêmes sources, policiers et gendarmes...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a été reçu par son homologue français, Emmanuel Macron, mardi 11 juillet, à l’Elysée. Les jeunes du principal parti d’opposition tchadien, l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), ont publié le jour même une lettre ouverte par laquelle ils demandent aux pays occidentaux, en particulier à la France, de cesser immédiatement « les soutiens de toutes formes au régime illégal et illégitime de Déby ». Le chef de l’État français, Emmanuel Macron,...
(AFP 12/07/17)
Le président français Emmanuel Macron, qui rencontrera séparément jeudi à Paris la chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Donald Trump, demandera à ses partenaires de contribuer au financement de projets de développement et à la force antijihadiste G5 Sahel, a-t-on indiqué de source diplomatique. La France, présente dans la zone sahélo-saharienne avec 4.000 hommes engagés dans l'opération antiterroriste Barkhane, a poussé à la création d'une force militaire conjointe des pays du G5 Sahel: Mauritanie, Tchad, Mali, Niger et Burkina Faso. Cette force, qui devrait compter 5.000 hommes, nécessite un financement de 423 millions d'euros, loin d'être atteint.
(AFP 12/07/17)
L'opposition tchadienne a dénoncé mardi le "soutien" des Occidentaux envers le régime du président Idriss Déby dans une lettre ouverte à plusieurs ambassades occidentales reçue par l'AFP. La branche jeunesse du principal parti d'opposition de l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), membre de l'Internationale socialiste depuis mars, "interpelle" la France, les Etats-unis, l'Allemagne, la Suisse et l'Union européenne au sujet du "soutien qu'ils apportent à un président illégal et illégitime Idriss Déby Itno", selon la lettre ouverte...
(Jeune Afrique 08/07/17)
Face aux correspondants des médias internationaux, Salif Diallo, président de l'Assemblée nationale du Burkina, a déploré vendredi que le G5 Sahel peine à mobiliser des financements alors que cette force conjointe a besoin d'un budget de 400 millions d'euros. Une semaine après le sommet de Bamako où le Mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, le Nigérien Mahamadou Isssoufou, le Tchadien Idriss Deby Itno et le Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, réunis autour d’Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, ont décidé de mettre la main à la pâte en apportant chacun 10 millions d’euros, le président du Parlement burkinabè,...

Pages