| Africatime
Samedi 25 Février 2017
(APA 23/02/17)
Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, a appelé, jeudi à N’Djamena, les jeunes du continent africain à prendre leur avenir en main et du coup cesser de céder au découragement en optant pour l’émigration vers l’Occident. Pour ce faire, «il est indispensable d’aider les jeunes à s’ouvrir au monde du travail et à se familiariser avec l’environnement dans lequel ils sont appelés à évoluer dans le futur. Il est aussi nécessaire d’orienter les jeunes vers des branches de formation qui ouvrent de réelles perspectives en matière d’emploi, d’auto-emploi et d’entreprenariat», a affirmé Idriss Déby, en ouvrant la première édition du Salon international de l’étudiant africain L’accès à l’emploi des futurs jeunes diplômés est...
(Alwihda 21/02/17)
D’entrée de jeu, le président national du PDJS Parti pour la Démocratie et la Justice Sociale Djimndou Yanlomtoloum a, dans sa déclaration préliminaire, précisé que depuis l’avènement de la démocratie avec le MPS en 1990, il n'a pas été apporté des solutions aux nombreux problèmes élémentaires des populations. L’accès à l’école, à l’eau potable, aux soins adéquats, à l’emploi des jeunes demeurent de réels défis. Il poursuit en estimant que "le pire", le régime semble opte pour un monolithisme politique agressif qui frise le totalitarisme et rappel l’époque de la dictature, montrant son allergie à toutes formes de contradictions constructives, a-t-il soulevé. S’agissant de la jeunesse tchadienne, le conférencier a indiqué qu’elle est désœuvrée et manque de repère en raison...
(Alwihda 20/02/17)
Jamais, depuis près d'un siècle que les Tchadiens cultivent le coton, les paysans tchadiens n'ont connu une détresse aussi grande et inhumaine : environ 4 millions de personnes qui en vivent directement attendent au moins l'enlèvement du coton par la société cotonnière, tandis que tous les acteurs économiques qui en vivent indirectement commencent à être dans le désarroi ; transporteurs, fournisseurs de carburants, de pièces détachées, de matériels et de fournitures de bureau, vendeurs de savon, d'huile de tourteaux et de graine. L'ampleur des dégâts est énorme parce que l'ordonnance du ...
(RFI 18/02/17)
Faisant état d’«une potentielle grave menace d’infiltration terroriste», le Tchad a décidé le 5 janvier dernier de fermer sa frontière terrestre avec la Libye. Depuis, les régions frontalières sont déclarées «zones d’opérations militaires» et des responsables politiques dénoncent cette situation. Les mesures sécuritaires prises par le gouvernement tchadien ont de graves conséquences pour les populations, notamment dans la région désertique du Tibesti, située à l’extrême nord du Tchad. C'est ce que dénonce Hassan Soukaya Youssouf, ancien secrétaire général du MDJT,...
(Jeune Afrique 17/02/17)
Le cinéaste Mahamat Saleh Haroun a accepté un poste de ministre au sein du gouvernement tchadien. Pour promouvoir son art, dit-il, au risque d’entacher son image. «J’ai le cœur pur et la conscience tranquille », rétorque Mahamat Saleh Haroun à ceux qui lui reprochent d’accepter le poste de ministre du Développement touristique, artisanal et culturel dans un pays, le Tchad, où l’alternance démocratique n’existe pas. Voilà au moins sept ans que le grand cinéaste tchadien (Abouna, Daratt, Un homme qui...
(RFI 15/02/17)
Après le Niger, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat français au Développement et à la Francophonie, était au Tchad mardi 14 février où il a rencontré le président Idriss Déby et plusieurs membres du gouvernement. Une visite pour évoquer notamment la préparation de la prochaine table ronde des donateurs, qui se tiendra à Paris cette année. Deux conventions de financement ont également été signées. Comme en décembre, la France accorde une aide budgétaire de 5 millions d’euros. Une deuxième convention pour un ...
(Jeune Afrique 14/02/17)
Le nouveau président de la Commission de l’UA est un fidèle d’Idriss Déby Itno, et son élection, fin janvier à Addis-Abeba, consacre le retour du Tchad sur le devant de la scène internationale. Ce 30 janvier, lors du 28e sommet de l’Union africaine (UA), il aura fallu attendre le septième et dernier tour de scrutin pour que le Tchadien Moussa Faki Mahamat soit élu. Au tour précédent, trois voix seulement avaient séparé le Tchadien de sa principale rivale, la Kényane...
(Mediapart 14/02/17)
La baisse des cours du pétrole a plongé le Tchad dans la crise économique. Pour y faire face, le président Idriss Déby a mis en place des mesures d'austérité. Au risque de l'impopularité, Déby fait le choix d'une politique responsable. Elle s'accompagne d'une intensification de la lutte contre la corruption et la prévarication au sein des élites. Le Tchad connaît un mouvement de contestation interne important depuis que la crise économique frappe durement le pays. Les aléas du climat et...
(Jeune Afrique 13/02/17)
Amateur de dossiers sulfureux, l’enfant terrible du barreau dakarois, El Hadji Diouf, a défendu jusqu’au bout l’ex-dictateur gambien Yahya Jammeh. Envers et contre tous. «Il est excessif et tapageur mais c’est un vrai tribun. » « Il a toujours eu ce style, c’est un avocat qui dit ce qu’il pense. » « Il n’a aucune limite, et la vulgarité de ses sorties salit la profession. » Au palais de justice de Dakar, les confrères d’El Hadji Diouf, 57 ans, naviguent...
(Autre média 11/02/17)
Comme attendu dans les couloirs ministériels et par une bonne partie de la rue tchadienne, le président Idriss Déby a annoncé ce dimanche un remaniement du gouvernement. L’élection de Moussa Faki Mahmat à la tête de l’Union africaine a précipité ce changement ministériel qui a épargné plusieurs ministères importants. Le gouvernement compte désormais 38 membres dont 28 ministres. L’attente a finalement été brisée dimanche soir avec la prise de parole présidentielle. Le président tchadien a fait par à ses concitoyens d’un ...
(Autre média 11/02/17)
Laurence Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, et Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat au développement et à la Francophonie, se rendront au Niger du 11 au 13 février. Ils rencontreront le président nigérien Issoufou, des ministres de son gouvernement, ainsi que des députés, des organisations internationales, des associations locales et des jeunes entrepreneurs engagés pour les droits des femmes et le développement du Niger. Jean-Marie Le Guen annoncera une contribution de 1 million d’euros au...
(Gabon Actu 11/02/17)
Le prochain sommet de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) se tiendra le vendredi 17 février 2017 à Oyala, en République de Guinée Equatoriale, annonce l’institution communautaire dans son site internet. Le sommet a été convoqué par le président de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo en sa qualité de président en exercice de la CEMAC ; Selon le communiqué, plusieurs dossiers liés à l’intégration économique et destinés à accélérer la sortie de crise en zone...
(Ferloo 10/02/17)
Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la commission africaine, ont récolté les dividendes de leurs forces et faiblesses, de leurs lobbyings et l’état de santé de la diplomatie de leurs états respectifs. Entre retard de casting à l’allumage, stratégie à l’opérette, lobbying lézardé, figuration à l’aveuglette, manœuvres à fond, Confidentiel Afrique vous livre les détails des secrets insoupçonnés de l’élection du 30 janvier 2017 bien préparée et gagnée d’avance par NDjaména. Exclusif...
(AFP 07/02/17)
Les pays du G5 Sahel, qui se disent "en première ligne contre le terrorisme", ont annoncé lundi à Bamako vouloir réaliser leur projet de force destinée à combattre les groupes jihadistes utilisant notamment le Mali comme "base de repli". Ce sommet des cinq chefs d'Etat (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) intervient moins de trois semaines après l'attentat-suicide du 18 janvier, qui a fait près de 80 morts à Gao, principale ville du nord du Mali. Une attaque revendiquée par le groupe Al-Mourabitoune du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
(Agence Ecofin 07/02/17)
Le président Idriss Déby Itno a annoncé, dans la soirée du dimanche 5 février, un remaniement ministériel très attendu qui a notamment touché les portefeuilles économiques et la diplomatie. Le poste de ministre des Finances et du budget, vacant depuis la révocation de Mbogo Ngabo Selil, a été confié à Christian Georges Diguimbaye, actuellement fonctionnaire à l'Union africaine à Addis-Abeba après des passages par la Banque africaine de développement et la Banque des Etats de l’Afrique centrale. Le ministère de...
(Xinhua 07/02/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno et son Premier ministre, Pahimi Padacké Albert, ont remanié pour la troisième fois le gouvernement, selon un décret présidentiel lu dimanche soir sur la radio-télévision publique. Parmi les nouveaux membres du gouvernement, on constate l'ambassadeur du Tchad en France, Hissein Brahim Taha, qui a été nommé ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération internationale, selon un décret présidentiel publié dimanche soir sur la radio-télévision publique. M. Brahim Taha remplace à ce poste M. Moussa Faki Mahamat, ...
(La Tribune 07/02/17)
Il y a urgence à agir contre le terrorisme ! En résumé c'est ce que les chefs d'Etat du G5, réunis aujourd'hui lors d'un leur sommet extraordinaire à Bamako, ont retenu sur la situation au Mali qui constitue un risque de déstabilisation dans le Sahel. Les 80 victimes de l'attentat meurtrier de Gao, le 18 janvier dernier ont frappé les esprits. Ibrahima Boubacar Keïta saisit l'occasion pour tirer la sonnette l'alarme devant la détérioration de la situation au Mali. Après...
(Xinhua 07/02/17)
BAMAKO, (Xinhua) -- Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a souligné l'urgence de mettre fin aux actes terroristes dans l'espace sahélien, en marge d'un sommet du G5 Sahel, qui s'est tenu ce lundi à Bamako. "Il est temps qu'on mette fin, par une action conjointe et mutuelle, aux actes odieux qui se font dans nos espaces. Il est temps qu'on se retrouve pour faire le point sur la situation sécuritaire au Mali", a déclaré à la presse le président malien...
(Studio Tamani 07/02/17)
La rencontre des chefs d’État du G5 Sahel a débuté aujourd'hui à Bamako. Cette rencontre intervient alors que la bande sahélo-saharienne fait face à de multiples attaques terroristes, dont celle qui a visé le camp de Gao. Pour le président tchadien, Idriss Déby Itno, la rencontre de Bamako doit sonner l'alerte, et les pays doivent agir face à la montée du terrorisme. Le président tchadien invite donc à « l'opérationnalisation d'urgence du processus de Nouakchott » afin de renforcer le...
(AFP 06/02/17)
Les présidents des cinq pays du G5 Sahel réunis en sommet lundi à Bamako ont insisté sur "l'urgence" d'une riposte coordonnée aux attaques des groupes jihadistes, qui utilisent le territoire malien comme "base de repli" selon un document de travail de la rencontre. Cette rencontre des cinq chefs d'Etat (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) intervient moins de trois semaines après l'attentat suicide du 18 janvier qui a fait près de 80 morts à Gao, principale ville du nord du Mali, revendiqué par le groupe Al-Mourabitoune du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). "Nous assistons ces derniers mois à cette multiplication des attaques terroristes dans le Sahel.

Pages