| Africatime
Samedi 29 Avril 2017
(Agence Ecofin 28/04/17)
Au Tchad, la chaîne de télévision publique, «Télé Tchad», n’a pas pu assurer jusqu’au bout la retransmission en direct de la séance plénière de l’Assemblée nationale, ce 26 avril 2017. Le direct a été coupé lors du passage du ministre de la Sécurité publique, Ahmat Bachir, et de son collègue de la Justice et des droits de l’Homme, Ahmat Mahamat Hassan. Tous les 2 répondaient aux questions orales des députés sur la situation sécuritaire du pays. L’interruption a coïncidé avec les explications du ministre Ahmat Mahamat Hassan sur l’attaque d’un convoi de prisonniers à une dizaine de kilomètres de la ville de Massaguet. L’attaque a fait plusieurs morts. La coupure du direct a été constatée...
(RFI 28/04/17)
Pour l’ancien président tchadien Hissène Habré, le jugement est définitif : la Cour d’appel du tribunal spécial de Dakar l’a condamné hier à la prison à vie pour crimes contre l’humanité. Parmi les acteurs clés de ce procès, il y a l’ancien prisonnier tchadien Clément Abaïfouta, qui préside l’association des victimes des crimes du régime de Hissène Habré, et l’avocat américain Reed Brody, qui travaille aux côtés des victimes depuis 1999. En duplex de Dakar, ils répondent tous deux aux questions de RFI. Reed Brody : « On avait des préoccupations concernant la peine, car on avait des pressions pour qu'elle soit diminuée. »
(RFI 28/04/17)
Le verdict du procès en appel de Hissène Habré est tombé jeudi matin 27 avril. L'ancien dictateur tchadien a été condamné à l'emprisonnement à perpétuité pour crime de guerre et crime contre l'humanité par les Chambres africaines extraordinaires. Ce jugement a mis un terme à dix-sept années de batailles judiciaires. Réactions de l’opposition tchadienne et de la porte-parole du gouvernement. Saleh Kebzado, leader de l'opposition tchadienne et chef de l'Union nationale de la démocratie et du renouveau.
(Le Point 28/04/17)
La réalité africaine bouge, les approches aussi. Hautes autorités africaines et partenaires étrangers s'évertuent à mieux adapter discours et actes. Trois chefs d'État africains, réunis en mini-sommet extraordinaire à Conakry en Guinée, réfléchissent à un plan. Il s'agit d'Alpha Condé, président de la Guinée et président en exercice de l'Union africaine, Paul Kagame, chef d'État du Rwanda, et Idriss Déby Itno, celui du Tchad. Que veulent-ils faire ? Ils sont chargés de lancer le chantier d'une réforme en profondeur de...
(AFP 27/04/17)
L'ex-président tchadien Hissène Habré a définitivement été condamné jeudi à la prison à vie pour crimes contre l'humanité, un verdict rendu à l'issue de son procès en appel devant un tribunal spécial africain siégeant à Dakar. Ce jugement confirme un jugement en première instance rendu en mai 2016 par les Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées en vertu d'un accord entre l'Union africaine (UA) et le Sénégal, où M. Habré s'est réfugié après avoir été renversé en décembre 1990 par l'actuel...
(AFP 27/04/17)
Stratège de la guerre du désert, l'ex-président tchadien Hissène Habré s'est emparé du pouvoir par les armes en 1982, devenant rapidement l'architecte d'une répression terrible pour laquelle il a été définitivement condamné jeudi à la prison à vie à 74 ans. Son procès devant un tribunal spécial africain siégeant à Dakar est le premier au monde où un ancien chef d'Etat est traduit devant une juridiction d'un autre pays pour violations présumées des droits de l'homme. Depuis l'instruction, ses partisans...
(Jeune Afrique 27/04/17)
Reporté d'une semaine, le procès de l'ancien président burkinabè Blaise Compaoré, soupçonné d'être impliqué dans la répression de l'insurrection populaire de 2014, doit s'ouvrir jeudi 4 mai à Ouagadougou. Avant lui, près de 20 autres ex-chefs d'État africains ont eu maille à partir avec la justice nationale ou internationale. Sans surprise, Blaise Compaoré ne compte pas se présenter, le jeudi 4 mai, devant la Haute Cour de justice du Burkina Faso. En exil dans la Côte d’Ivoire voisine, l’ex-chef d’État,...
(Dw-World 27/04/17)
Les trois militants arrêtés ces dernières semaines ont été transférés à la police judiciaire pour interrogatoire. Leur avocat denonce la mauvaise foi des autorités qui tardent à déférer ses clients devant la justice. Les trois activistes de la société civile arrêtés successivement ces trois dernières semaines et détenus dans des lieux inconnus, doivent être déférés au Parquet de la République à N'Djamena. Mais pour le moment, ils sont encore interrogés par la police. Cet interrogatoire a débuté lundi dans les...
(Xinhua 27/04/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- La réforme institutionnelle et financière de l'Union africaine (UA) est au centre des échanges entre trois chefs d'Etat africains, réunis à Conakry au cours d'un rencontre de consultation ordinaire, a-t-on constaté sur place. Le président guinéen Alpha Condé, président en exercice de l'UA, a invité son homologue du Tchad Idriss Déby Itno, le président rwandais Paul Kagamé ainsi que le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat à discuter d'un rapport proposant des pistes...
(Dw-World 26/04/17)
Le porte-parole de l'organisation de la société civile, IYINA, Nadjo Kaina ainsi que deux autres membres de l'organisation en détention depuis trois semaines ont été transférés à la police judiciaire. "Aujourd’hui , on ne peut plus parler de détention au secret mais de disparition forcée…" (Balkissa Ido d'AI) L’organisation de défense des droits de l’homme, Amnesty International dénonce l’acharnement du pouvoir contre les activistes de la société civile. C'est dans ce contexte qu’est nommé, un nouveau chef à la direction...
(APA 26/04/17)
Une journée d’information et de sensibilisation sur le thème «processus de la décentralisation et fédéralisme» a été organisée ce lundi au palais de la démocratie à N’Djaména, à l’intention des députés tchadiens. Initiée par le projet Appui à la bonne gouvernance au Tchad, cette journée se tient en prélude au forum national sur la forme de l’Etat, dont le démarrage des travaux n’est pas encore fixé. Les députés tchadiens qui devraient se prononcer sur les textes qui leur seront soumis...
(Afriquinfos 26/04/17)
Les Chambres africaines extraordinaires (CAE) vont prononcer le verdict du procès en appel de Hissein Habré, jeudi 27 avril, à la salle 4 du Palais de Justice Lat Dior de Dakar, à partir de 10h, selon l’APS. Les audiences du procès en appel de l’ancien président tchadien Hissène Habré ont démarré le 9 janvier dernier. Hissène Habré a été condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie pour crimes contre l’humanité par les CAE. Il a également été...
(AFP 25/04/17)
L'ex-président tchadien Hissène Habré, condamné en 2016 à la prison à vie pour crimes contre l'humanité, sera définitivement fixé sur son sort jeudi, avec l'annonce du verdict de son procès en appel tenu en janvier devant un tribunal spécial africain. Le jugement en appel, comme celui de première instance, s'est déroulé devant les Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées en vertu d'un accord entre l'Union africaine (UA) et le Sénégal, où M. Habré s'est réfugié après avoir été renversé en décembre 1990 par l'actuel président tchadien Idriss Deby Itno. Ce procès est le premier au monde dans ...
(RFI 25/04/17)
Au Tchad, le Conseil statutaire de l'Union nationale pour le développement et le renouveau, le parti du chef de file de l'opposition Saleh Kebzabo, s'est achevé ce dimanche. Ce fut l'occasion pour le parti l'UNDR d'interpeller la communauté internationale sur le soutien que reçoit le président Idriss Déby alors que la démocratie et les droits de l'homme ne sont pas respectés au Tchad. Au-delà du côté administratif, le Conseil statutaire de l’UNDR a voulu profiter des trois jours de réunions...
(RFI 25/04/17)
Au Tchad, trois militants de la société civile détenus au secret ont été remis à la police judiciaire lundi. Les militants du mouvement citoyen Iyina et le coordonnateur du Collectif tchadien contre la vie chère ont organisé des manifestations pour protester contre la réélection il y a un an du président de la République, la mauvaise gestion du pays et la cherté de la vie. C’est lundi en milieu de journée que les trois militants de la société civile sont...
(AfricaNews 25/04/17)
Conakry, la capitale guinéenne accueillait ce lundi une réunion de certains responsables de l’Union africaine. À l’ordre du jour, une réflexion sur la réforme de l’organisation panafricaine annoncée au sommet d’Addis-Abeba en janvier dernier. Il était notamment question pour les chefs d‘État rwandais Paul Kagamé – en charge de la réforme des institutions – et tchadien Idriss Déby, de même que le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki, réunis autour du président guinéen Alpha Condé, par ailleurs...
(Afrique Expansion 25/04/17)
Alpha Condé prend en main la réforme de l’Union africaine. Le président en exercice de l’institution panafricaine a reçu ce lundi 24 avril ses homologues rwandais Paul Kagamé et tchadien Idriss Deby Itno pour évoquer le dossier. Par la rédaction Comment réussir la réforme institutionnelle de l’UA engagée depuis juillet 2016 à Kigali au Rwanda? C’est justement pour répondre efficacement à cette question que le président de la Guinée et président en exercice de l’UA a réuni ce lundi ses...
(Autre média 25/04/17)
Lors de son déplacement à Djibouti dimanche, le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis a ouvertement salué l’importance des missions sécuritaires que mène la France en Afrique et plus particulièrement dans la région du Sahel. Les français « ont toujours prouvé qu’ils étaient là quand il fallait faire face » aux réseaux extrémistes, a déclaré Jim Mattis lors d’un point de presse donné à Djibouti où se trouve la seule base militaire américaine sur le continent africain. Poursuivant son...
(APA 24/04/17)
APA-Ndjaména (Tchad) - Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, a quitté N’Djaména ce dimanche pour Conakry, la capitale guinéenne, informe un communiqué de la direction générale de la communication de la présidence de la République. En Guinée, Idriss Déby Itno aura une rencontre avec ses homologues Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine et rwandais, Paul Kagamé, en charge des réformes de l’organisation panafricaine, précise encore le communiqué. Le président Alpha Condé a été désigné en janvier...
(Alwihda 22/04/17)
Un meeting qui devait être tenu demain au stade du 6ème Arrondissement de la ville de N’djamena, vient d'être annulé par le gouvernement, a, appris Alwidha Info ce soir. L'UNDR (Union Nationale Pour le Développement et le Renouveau) a réuni plusieurs centaines de partisans et militants à la maison de la femme pour célébrer le 25ème anniversaire du principal parti d'opposition au Tchad. Un meeting qui devait être tenu demain au stade du 6ème Arrondissement de la ville de N’djamena,...

Pages