Jeudi 18 Janvier 2018
(AFP 18/01/18)
La maire de la capitale tchadienne N'Djamena, Mariam Djimet Ibet, et deux de ses adjoints ont été suspendus par le gouvernement pour "mauvaise gestion" des finances de la mairie, a-t-on appris jeudi auprès de la mairie de N'Djamena. Mme Djimet Ibet et ses adjoints "ont été suspendus pour mauvaise gestion", a expliqué à l'AFP une source proche de la mairie de N'Djamena, confirmant une information reçue d'un employé de la mairie. Selon la même source, "depuis quelques mois, la masse salariale de la mairie a augmenté de 100 millions de francs" CFA, environ 150.000 euros. "Elle a procédé à du recrutement fantaisiste depuis son arrivée à la tête de la mairie" en novembre 2016, a...
(APA 18/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - La maire de N’Djaména, Mariam Djimet Ibet, a été suspendue de ses fonctions pour ‘’mauvaise gestion’’ par le délégué général du gouvernement auprès de la commune de N’Djaména. La décision rendue publique, ce mercredi à N’Djaména, concerne aussi les deux adjoints de l’édile de la capitale. En fonction depuis novembre 2016, Mme Djimet Ibet Mariam et son premier adjoint M. Atidjani Abdremane Nourène sont des élus du parti au pouvoir, le mouvement patriotique du salut (MPS). Le deuxième adjoint Saleh Kochi Zougoulou est du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), parti allié. La mairie de N’Djaména a connu 4 maires depuis les premières élections communales 2012. Ils ont tous été débarqués accusés notamment de...
(RFI 18/01/18)
Au Tchad, c’est la fin de la visite de l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique centrale, François Lounceny Fall. En mission de bons offices entre opposition et majorité, le diplomate onusien n'a pas pu faire évoluer les positions de la classe politique tchadienne au sujet du forum sur la réforme des institutions que prépare le gouvernement alors que l'opposition réclame un dialogue inclusif. Arrivé dimanche à Ndjamena, le diplomate onusien avait pour mission de rapprocher opposition et majorité, qui ne parlent pas le même langage au sujet de l’avenir du pays.
(RFI 18/01/18)
Dans une interview exclusive accordée à RFI et à France 24, ce mercredi, le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, s’exprimait pour la première fois sur la récente tentative présumée de coup d’État contre lui. Fin décembre, le gouvernement équato-guinéen a en effet révélé avoir déjoué un coup d'Etat sur la partie continentale du pays, après qu'une trentaine d'hommes armés ont été interpellés au Cameroun. Selon le président Obiang Nguema, ces mercenaires ont notamment été recrutés au Tchad et...
(RFI 15/01/18)
Au Tchad, un comité d'action s’est mis en place, samedi 13 janvier, pour plaider la libération de Mayadine Babouri. Cet activiste politique est emprisonné, depuis 15 mois, pour avoir dénoncé la gestion patrimoniale du pays sur les réseaux sociaux. Il est toujours dans l’attente d’un procès. Le comité d'action, créé au Tchad, cherche à relayer, sur place, l'action des ONG internationales comme Amnesty International qui appellent à sa libération. Mayadine Babouri a été enlevé fin septembre 2016, en pleine rue, à Ndjamena, quelques jours après avoir posté une vidéo...
(APA 12/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Le gouvernement tchadien, au terme de deux rencontres avec les centrales syndicales, a décidé d’abandonner le projet de diminution des salaires des fonctionnaires, une mesure qui avait été envisagée dans l’optique de répondre aux exigences de ses partenaires techniques et financiers, notamment le Fonds monétaire international (FMI). Toutefois, selon le Premier ministre, Pahimi Padacké Albert, qui s’exprimait mercredi soir lors d’une rencontre sans débat avec les syndicats, le renoncement à la diminution des salaires n’empêchera pas...
(RFI 12/01/18)
Les arrestations de ressortissants tchadiens se poursuivent en Guinée équatoriale, deux semaines après que les autorités de Malabo ont affirmé avoir déjoué une tentative de coup d'Etat. Une quarantaine de mercenaires avaient été interceptés au Cameroun, soupçonnés de fomenter un coup d'Etat en direction de Malabo. Parmi eux, des Tchadiens. Peu après, une soixantaine de commerçants tchadiens installés en Guinée équatoriale ont été arrêtés. Le ministre des Affaires étrangères tchadien, Mahamat Zen Cherif s'est alors rapidement déplacé à Malabo pour obtenir leur...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont...
(Xinhua 10/01/18)
Sur les 423 millions d'euros nécessaires à la mobilisation de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), 294 millions ont été déjà engagés, a annoncé lundi le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly, à l'issue d'une réunion de ses collègues des Affaires étrangères et de la Défense du G5 (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad). En dehors des pays concernés, les donateurs sont l'Union européenne, la France (aide militaire et logistique), les Etats-Unis (aide bilatérale) et l'Arabie...
(Jeune Afrique 09/01/18)
Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a nommé le 24 décembre dernier Mahamat Zene Cherif au poste de ministre des Affaires étrangères. En nommant Mahamat Zene Cherif ministre des Affaires étrangères pour succéder à Hissein Brahim Taha le 24 décembre, Idriss Déby Itno a privilégié un diplomate de carrière pour reprendre en main la gestion d’importants dossiers, tels que le décret antimigratoire de Donald Trump et l’« affaire » Cheikh Tidiane Gadio. La justice américaine soupçonne le chef de l’État tchadien d’avoir reçu des pots-de-vin de l’ex-ministre sénégalais arrêté en novembre – accusations qu’Idriss Déby Itno a aussitôt démenties.
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier,...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le Président français a entamé hier une visite d’Etat de trois jours en Chine. Dans son agenda, figure la sécurité au Sahel. Emmanuel Macron s’entretiendra avec son homologue Xin Jinping à propos de la force conjointe. L’objectif est de solliciter l’appui de la Chine dans la lutte contre le terrorisme. Pour rappel, le G5 Sahel se prépare à lancer de nouvelles opérations les prochains mois. Durant sa visite à Niamey le 22 décembre dernier, le Président français a insisté sur...
(RFI 06/01/18)
Le commanditaire du présumé coup d'Etat déjoué cette semaine en Guinée équatoriale est Equato-Guinéen et se trouve en Europe. C'est ce qu'a déclaré ce vendredi le ministre des Affaires étrangères tchadien, Mahamat Zene Cherif. Le Tchad enverra dans les jours qui viennent des experts pour prêter main-forte aux forces de sécurité camerounaises et équato-guinéennes qui mènent une enquête afin de démanteler ce qui serait un vaste réseau de mercenaires. Parmi eux, des Tchadiens. Depuis la semaine dernière, le Cameroun a arrêté près d'une quarantaine de mercenaires...
(AFP 05/01/18)
Une soixantaine de commerçants tchadiens ont été interpellés ces derniers jours en Guinée équatoriale, a indiqué jeudi à l'AFP l'ambassadeur du Tchad dans le pays, au lendemain de la visite à Malabo du ministre des Affaires étrangères tchadien après l'annonce par le gouvernement d'un "coup d'Etat" déjoué. Les commerçants tchadiens "étaient 55 détenus hier (mercredi) à Malabo, 9 à Momgomo, et d'autres à Ebebyin", a déclaré à l'AFP Paul Nahari Nguaryanan, ambassadeur du Tchad en Guinée équatoriale. Selon une source au ministère des Affaires étrangères tchadien, "une partie" des commerçants tchadiens...
(Xinhua 05/01/18)
Une soixantaine de commerçants tchadiens ont été arrêtés par les autorités de la Guinée équatoriale, suite à la récente tentative de coup d'Etat déjouée dans ce pays d'Afrique centrale, ont rapporté jeudi les médias locaux citant Paul Nahari Nguaryanan, ambassadeur du Tchad à Malabo. Selon ce diplomate, la plupart des détenus tchadiens sont à Malabo, tandis que d'autres sont enfermés à Mongomo et Ebibeyin, deux localités frontalières pénétrées par des mercenaires étrangers à la veille du Noël. Ces informations ont...
(RFI 05/01/18)
Au Tchad, le gouvernement veut réduire les salaires des fonctionnaires. Face à la crise financière qu'il traverse depuis plus de deux ans, le gouvernement a déjà réduit de moitié leurs indemnités. Mais pour répondre aux exigences du Fonds monétaire international (FMI) qui soutient le pays, le gouvernement entend faire plus d’économies. Une nouvelle qui fait bondir les travailleurs. Ce sont les syndicats qui ont donné l’alerte. A travers le Conseil national de dialogue social (CNDS), une structure tripartite regroupant syndicats-patronat-gouvernement,...
(Xinhua 05/01/18)
Le président équato-guinéen Obiang Nguema Mbasogo a reçu en audience mercredi le ministre tchadien des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene, porteur d'un message textuel de la part du président tchadien, suite à un coup d'Etat déjoué contre Malabo fin décembre par des mercenaires étrangers, selon un article publié jeudi sur le site officiel du gouvernement équato-guinéen. Le message porte sur la recherche d'une solution concernant la tentative de déstabilisation que certains individus hors de contrôle viennent d'engager contre le régime...
(AFP 04/01/18)
Le coup d'Etat déjoué fin décembre en Guinée équatoriale est "une sérieuse menace qui concerne toute la sous-région d'Afrique centrale", a estimé le ministre tchadien des Affaires étrangeres Mahamat Zen Cherif, reçu mercredi à Malabo par le président équatoguinéen Teodoro Obiang Nguema et cité jeudi par un média d'Etat. "La tentative de déstabilisation n'est pas une affaire uniquement de la Guinée équatoriale, c'est une sérieuse menace de déstabilisation qui concerne toute la sous-région d'Afrique centrale", a déclaré Mahamat Zen Cherif dans un discours rapporté sur la TVGE, la télévision d'Etat. Mercredi, des affrontements ont opposé les forces de sécurité de Guinée équatoriale...
(AFP 02/01/18)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a annoncé dimanche la tenue d'élections législatives en 2018, prévues depuis 2015 mais plusieurs fois repoussées. "Il me plaît d'annoncer, à l'orée de l'année nouvelle, que des élections législatives seront organisées en 2018", a déclaré le président Déby dans un discours retransmis à la télévision. Le 21 juin 2015 devait se terminer la troisième législature à l'Assemblée, mais une loi constitutionnelle l'avait prolongée. En février dernier, les élections ont été repoussées sine die par...

Pages