Dimanche 19 Novembre 2017
(Xinhua 05/10/17)
Le secrétaire général de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), Angel Gurria, a appelé mercredi à des solutions pour débloquer le potentiel de l'entreprenariat en Afrique, un moteur clé de l'industrialisation de l'Afrique. Tous les entrepreneurs africains n'ont pas eu l'occasion de profiter de la croissance économique bien attendue en Afrique alors que de jeunes entreprises africaines avec moins de 20 employés créent 22% de nouveaux emplois formels, a indiqué M. Gurria dans un discours prononcé au 17ème Forum économique international sur l'Afrique tenu mercredi à Paris. En Afrique, "les contraintes auxquelles sont confrontées les jeunes et les petites entreprises, comme le manque d'accès à l'infrastructure et à l'électricité, le manque de travailleurs qualifiés et les difficultés d'accès...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Le Tchad s'avance petit à petit vers un changement de sa loi suprême. Des équipes chargées de rendre dans moins d'un mois un rapport provisoire ont déjà écrit un premier jet. Deux tendances émergent : une légère décentralisation, et un possible encadrement des mandats électifs. Le comité chargé de préparer un rapport provisoire au Premier ministre Albert Pahimi Padacké en vue d’une réforme constitutionnelle a déjà mis au point un premier document. « Notre rapport (final) sera rendu courant octobre », promet Abdoulaye Sabre Fadoul, juriste de formation et actuel ministre Secrétaire général du gouvernement, qui préside le comité technique de rédaction du rapport. Le Premier ministre, de son côté préside le Haut comité pour la réforme constitutionnelle. « La...
(RFI 04/10/17)
L'Autorité de régularisation du secteur pétrolier Aval du Tchad (ARSAT) a mené ce 3 octobre une opération coup de poing. Depuis la mi-juillet, plusieurs dizaines de stations-service sont en cours de démolition pour non-conformité. Hier, les bulldozers ont sévi dans une partie de la capitale, Ndjamena. Des bulldozers démolissaient une station-service dans le VIIIe arrondissement de Ndjamena, la capitale tchadienne, ce mardi 3 octobre. « On l'a notifié à ces 63 stations-service, explique le directeur de l’Autorité de régulation du secteur pétrolier Aval du Tchad (ARSAT), Idriss Abdel Khalikh.
(La Voix de l'Amérique 04/10/17)
Au Tchad, les élèves ont repris le chemin de l’école après trois mois des vacances, bien que le syndicat des enseignants du Tchad exigent du gouvernement le paiement des primes des examens et concours, ainsi que les subsides des maîtres communautaires dans un bref délai. Les élèves d’un lycée privé conventionné de la capitale, entonnent l’hymne nationale à la levée du tricolore tchadien pour marquer l’effectivité de la rentrée scolaire ce 2 octobre 2017. Du coté des établissements publics, le lycée d’Habena, l’un des trois grands lycées de la capitale situé dans la commune du 7e arrondissement municipale, est complètement dans l’eau. Toutefois, la proviseure du lycée, Habiba Idriss, rassure que tout est fin prêt pour le démarrage des cours...
(APA 04/10/17)
APA-N’Djaména (Tchad) - Une opération de démolition de 62 stations-services et points de vente de carburant, jugés contraires aux normes sécuritaires et techniques, a démarré ce mardi à N’Djaména sous les auspices du ministère du Pétrole et de l’Energie, appuyé par les forces de l’ordre. La qualité du carburant vendu et les lieux d’implantation de ces stations-services dont certaines ont leurs cuves de stockage dans des concessions sont indexés par les autorités qui craignent pour la vie des populations. Selon le ministre du Pétrole et de l’Energie, Béchir Madet, les stations-services incriminées ont été rappelées à l’ordre plusieurs fois et ce pendant plusieurs mois afin qu’elles se conforment à la réglementation, mais en vain. A ce propos, il a rejeté...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Le Conseil de sécurité de l’Onu annonce qu’il enverra une délégation au Sahel du 19 au 23 octobre prochains. Objectif, faire l’état des lieux de la préparation pour le déploiement de la force conjointe G5 Sahel. La délégation ira en Mauritanie, au Mali et au Burkina Faso. En visite officielle à Niamey, ce mardi, le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves le Drian, a déclaré à la presse que le plan stratégique de la force sahélienne sera validé le 30 novembre prochain par le Conseil de sécurité de l’Onu. La force conjointe G5 Sahel devrait être opérationnelle depuis le mois passé. Mais elle est confrontée à un souci de financement. Sur les 423 millions d’euros nécessaires, seuls 58 millions...
(APA 04/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) – La réunion des experts de l’environnement et de l’économie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) s’est ouverte mardi à Brazzaville, en prélude à la Conférence extraordinaire des ministres de l’Environnement et des Finances desdits regroupements, prévue mercredi dans la capitale congolaise. Selon le ministre de l’Environnement et du Tourisme du Congo, Arlette Soudan Nonault, les travaux des experts doivent déboucher sur la validation du plan d’action 2017-2018 de la commission climat pour le Bassin du Congo et la validation des projets et programmes sectoriels pour le développement et la promotion de l’économie bleue. L’adoption de l’agenda des activités conjointes des pays de la CEEAC...
(AFP 03/10/17)
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a affirmé mardi à Niamey que la force antijihadiste des pays du G5 Sahel "sera une bonne réponse aux questions sécuritaires" dans la région et aura "le soutien de la France". "Je suis convaincu que la mise en oeuvre de cette force qui sera déployée sur les trois fuseaux sera une bonne réponse aux questions sécuritaires" au Sahel, a souligné M. Le Drian qui a visité à Niamey le poste de commandement de la force que sont en train de mettre sur pied les Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie.
(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.
(Agence Ecofin 03/10/17)
Le gouvernement américain vient de libérer une enveloppe supplémentaire d’aide d’un montant de 54 millions de dollars (30,2 milliards de francs Cfa) au profit du Cameroun, du Nigeria, du Tchad et d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest engagés dans la lutte contre Boko Haram et l’Etat islamique, deux groupes terroristes qui sévissent dans ces parties du continent noir. L’information vient d’être révélée par le sous-secrétaire américain aux affaires politiques, Thomas Shannon (photo), au cours d’un symposium sur le thème «Le Nigeria: défis et perspectives pour la promotion d’une paix durable», organisé par l'Institut américain de la paix à Washington, DC., rapporte la plateforme d’informations Sahara Reporters. Avec cette nouvelle aide américaine, l’enveloppe globale injectée par ce pays dans la lutte...
(RFI 02/10/17)
Au Tchad, un avant-projet de modification de la Constitution est en cours de préparation. Ce texte s’inscrit dans le cadre d’une annonce de campagne du président Idriss Déby. L'ébauche du projet propose des modifications qui attendent d'être validées. Cependant, pour l'opposition, l'urgence n'est pas la modification de la Constitution. L'ébauche de ce que sera la prochaine Constitution du Tchad indique qu’à partir de 2021, le chef de l’Etat sera élu pour un mandat de sept ans, renouvelable une seule fois. Les sénateurs, députés et conseillers municipaux auront un mandat de six ans. La carte administrative du pays est aussi revue. Il n’y aura plus de régions, ni de départements mais des provinces et des communes avec des compétences élargies. En...
(RFI 02/10/17)
Au Tchad, la police a interpellé, ce week-end, plusieurs acteurs du secteur de l'aviation, dans le cadre d'une enquête sur des trafics présumés d'immatriculations tchadiennes. Des avions immatriculés au nom du Tchad et utilisés par des trafiquants d'Europe de l'est se seraient retrouvés en Syrie. Une situation que Ndjamena cherche à élucider. Un représentant d’une compagnie aérienne et des responsables du ministère de l’aviation civile ont été interpellés par la police judiciaire qui enquête sur un trafic présumé d’immatriculation d’avions, au nom du Tchad. Les aéronefs en question se sont retrouvés au Kazakhstan, puis en Syrie, impliqués dans du trafic d’armes et de munitions. Selon des informations révélées par la Lettre du continent, ce sont les services américains qui ont...
(Jeune Afrique 02/10/17)
L’aide du FMI ne suffira pas à relancer les économies de la zone. Nouvelles sources de financement, recettes fiscales, diversification… JA fait le tour des réformes à engager d’urgence pour renouer avec la croissance. «Le chemin est encore long, mais les signes d’un regain de croissance sont bien visibles. » Paul Tasong, commissaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) chargé des politiques économique, monétaire et financière, se veut optimiste. D’après cet économiste camerounais, les mesures d’urgence mises en œuvre depuis la réunion de crise de Yaoundé, en décembre 2016, « devront permettre de porter le taux de croissance de la Cemac à 0,5 % en 2017, contre une récession de – 0,4 % enregistrée en 2016...
(Agence Ecofin 02/10/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Tchad mène actuellement un audit sur la qualité des services télécoms proposés par les opérateurs de téléphonie mobile. L’opération qui s’achève le 12 octobre prochain, court depuis le 12 septembre dernier. C’est la 11ème du genre que mène le régulateur télécoms tchadien. Elle couvre l’ensemble du territoire national. Durant les 30 jours attribués à cette tâche technique, les enquêteurs vérifient entre autres l’accessibilité, l’intégrité et la continuité du réseau, le taux de coupure d’appels, le taux d’échec d’appels, le taux d’appels de mauvaise qualité audible, etc. D’après l’Arcep, les résultats issus de cet audit permettront non seulement au régulateur de contraindre les opérateurs à fournir une meilleure qualité de...
(APA 30/09/17)
APA - Dakar (Senegal) - La Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a dit ‘’regretter’’ la décision des Etats-Unis de sanctionner le Tchad, soulignant que « sanctionner ainsi le Tchad, c’est s’en prendre à un acteur majeur de la lutte contre le terrorisme” ‘’... Il faut rappeler l’engagement déterminé et courageux du Tchad pour mettre un terme aux exactions menées par ces groupes criminels dans le Bassin du Lac Tchad, au Mali et plus largement dans le Sahel. Combien de soldats tchadiens ont laissé leur vie pour combattre ce fléau qui a pris les dimensions du monde et qui devrait tous nous mobiliser? La participation du Tchad aux Opérations de maintien de la paix de l’ONU est unanimement saluée...
(Jeune Afrique 30/09/17)
Comment Boko Haram communique-t-il ? De Muhammad Yussuf à Abu Musab al-Barnawi, en passant par Abul Qaqa et Abubacar Shekau, la réponse fluctue dans le temps. Le groupe s'est adapté et a subi l'influence d'un maître de la propagande, l'État islamique. Plongée dans la communication des jihadistes nigérians. L’armée nigériane l’a bien compris, en annonçant en août qu’elle surveillait désormais les réseaux sociaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme : Boko Haram a bien changé depuis l’époque de Muhammad Yussuf. Alors que le leader originel privilégiait des entretiens avec des journalistes choisis, ses successeurs, de plus en plus influencés par l’État islamique ont basculé dans le jihad 2.0. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/477363/politique/terrorisme-comment-boko-har...
(AFP 29/09/17)
Un aviateur français a été blessé jeudi en s'éjectant d'un Mirage 2000 qui s'est écrasé au décollage sur la base de N’Djamena au Tchad, a annoncé l'armée de l'Air. "L'avion s'est aligné en bout de piste, a entamé la procédure de décollage. L'équipage a alors dû s'éjecter dans des circonstances encore indéterminées", a expliqué le porte-parole de l'armée de l'Air, le colonel Olivier Celo, à l'AFP. "L'appareil, un Mirage 2000N, s'est crashé dans l'enceinte de la base. L'un des deux membres d'équipage est retombé dans l'enceinte, l'autre en bordure de base", a-t-il ajouté.
(Le Point 29/09/17)
Comment le Tchad s'est-il retrouvé dans les filets du décret migratoire de Donald Trump ? À N'Djamena, on essaie encore de comprendre. « On a tous été surpris. » Dans les rangs du gouvernement tchadien, ces quelques mots reviennent sans cesse. Le 24 septembre, Donald Trump a annoncé avoir ajouté le Tchad sur la liste des pays dont les ressortissants sont des personae non gratae sur le sol américain, aux côtés de la Corée du Nord et du Venezuela. À partir du 18 octobre, tous les Tchadiens seront donc interdits d'entrée aux États-Unis. Et, quelques jours après l'annonce du président américain, la stupéfaction ne retombe pas. « Il n'y a même pas eu d'avertissement ou de discussions préalables. C'est seulement...
(RFI 29/09/17)
Au Tchad, la décision du président américain d'interdire l'accès des Etats-Unis aux ressortissants tchadiens divise la classe politique. La majorité, tout en s'indignant, espère un rapide retour à la normale tandis que l'opposition exige une enquête pour déterminer les responsabilités qui ont conduit à cette décision - qui porte atteinte à l'image du pays. A la suite du gouvernement, le Mouvement patriotique du salut, le parti au pouvoir, est monté au créneau pour s’indigner de la décision du président américain. « On a investi dans la sécurité pour aller combattre l’intégrisme - les terroristes - dans des pays qui sont, pour la plupart des cas, éloignés du Tchad. Et voilà, on est remerciés de la manière la plus décevante. Les...
(Xinhua 29/09/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- La ministre tchadienne de l'Aviation civile et de la Météorologie, Mme Haoua Mahamat Açyl, a été limogée, selon un décret présidentiel publié jeudi soir par la télévision publique. Aucune raison n'a été avancée pour justifier le renvoi du gouvernement de Mme Haoua Mahamat Açyl qui intervient quelques heures après le crash d'un avion militaire français à son décollage à l'aéroport Hassan Djamouss de N'Djamena, la capitale du pays. Son intérim est assuré par le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adoum Younousmi. Mme Haoua Mahamat Açyl est la cousine germaine de la Première dame, Hinda Mahamat Acyl ou Hinda Deby Itno.

Pages