Dimanche 23 Juillet 2017
(AFP 27/06/17)
La justice tchadiennes a annoncé le gel des avoirs et biens au Tchad d'Abdoulaye Hissene, un chef du groupe armé centrafricain Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), a déclaré samedi le ministre tchadien de la Justice. "Les fonds et avoirs financiers, directs ou indirects, d'Abdoulaye Hissene sur le territoire national ont été gelés", a indiqué à l'AFP le ministre, Ahmat Mahamat Hassan sans préciser ce que le milicien pouvait posséder au Tchad. "Le gouvernement prend aussi toutes les mesures interdisant l'entrée ou le passage en transit de ce dernier sur [le] territoire", a-t-il ajouté.
(RFI 27/06/17)
Le Tchad a annoncé hier, lundi 26 juin, avoir perdu huit soldats dans le week-end au cours d'un raid contre les islamistes de Boko Haram en territoire nigérian. Des combats qui ont permis à l'armée tchadienne, tête de proue dans la lutte contre l'islamisme au Sahel de porter un coup au mouvement terroriste. Mais le Tchad qui traverse une crise financière supporte de moins en moins l'indifférence de la communauté internationale. Samedi et dimanche huit soldats tchadiens sont tombés en combattant les hommes de Boko Haram en territoire ...
(APA 27/06/17)
Hui morts et 18 blessés ont été enregistrés dans les rangs de l’armée tchadienne dans des combats avec des éléments de la secte nigériane Boko Haram. L’état-major des armées du Tchad, dans un communiqué annonce que, des combats ont opposé, dans la nuit de dimanche, des soldats tchadiens de la force multinationale du secteur 2 à des éléments de Boko-Haram au Nigéria, près des localités de Malkonory , Toumbo Regou , Argue Metile et Toumbo Jeni «Le bilan provisoire fait état de 8 morts et 18 blessés dans les rangs de l’armée tchadienne. Les terroristes de Boko Haram ont perdu 162 personnes et plusieurs matériels détruits. Les forces tchadiennes ont récupéré 6 véhicules dont un véhicule kamikaze et plusieurs dizaines...
(APA 27/06/17)
Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, estime qu’il faut renégocier la convention liant la France aux pays africains concernant le francs CFA « (…) Il appartient maintenant aux chefs d’Etat africains de renégocier cette convention qui nous lie à une monnaie qui n’est pas la notre avec une parité fixe», a déclaré le président Déby lors d’une émission du magazine «Internationales» de RFI, TV5 et le journal Le Monde, diffusé dimanche. Pour le chef de l’Etat tchadien, il faut que les 14 pays restent regroupés et qu’ils renégocient pour que le Trésor français ne gère plus le Franc CFA. Le chef de l’Etat tchadien a toutefois reconnu que cette monnaie a un avantage par le fait que 14...
(RFI 27/06/17)
Idriss Déby, était, ce dimanche 25 juin, l'invité d'«Internationales», l'émission de RFI, TV5 Monde et du journal Le Monde. A l'heure où le Tchad, un des piliers de la lutte antiterroriste au Sahel, est confronté à une grave crise économique, le président tchadien menace de retirer une partie de ses troupes engagées dans les pays voisins en raison du coût de ces opérations et du manque de soutien financier de ses partenaires. Des propos qui sonnent comme un chantage aux yeux de Mahamat Ahmad Alhabo, ex-ministre et ancien ambassadeur du Tchad à Paris, aujourd'hui, opposant. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170626-tchad-mahamat-ahmad-alhabo-deby-oppos...
(Studio Tamani 27/06/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a menacé de retirer ses troupes des opérations militaires en Afrique dans un entretien à RFI, TV5 Monde, et le quotidien Le Monde. Le président tchadien estime que son pays " n'a pas du tout été soutenu sur le plan financier, économique". Au Mali, le Tchad forme le troisième contingent le plus important de la Minusma avec 1.390 hommes. Par ailleurs, 2.000 soldats tchadiens sont engagés dans la Force multinationale mixte, créée en 2015 conjointement par le Niger, le Nigeria, le Tchad et le Cameroun, pour combattre le groupe islamiste nigérian Boko Haram. Idriss Déby Itno dans l'entretien qu'il a accordé a indiqué que son pays ne pouvait " pas continuer à être partout,...
(Le Monde 27/06/17)
Dans un entretien au « Monde », RFI et TV5, le président du Tchad démontre qu’il peut s’en prendre durement à la France, alors que Paris le considère comme son allié le plus sûr au Sahel. Propos recueillis par Cyril Bensimon (N'Djamena, Tchad, envoyé spécial) Depuis plus de trente ans, le président du Tchad Idriss Déby Itno combat : la Libye de Mouammar Kadhafi ; son prédécesseur à la tête du Tchad, Hissène Habré, qu’il a renversé en 1990 après l’avoir servi ; les rebelles qui voulaient le chasser du pouvoir ; les groupes djihadistes. Désormais, c’est une autre bataille qu’il doit mener et à laquelle cet ancien soldat de 65 ans, dont près de vingt-sept au pouvoir, est moins...
(Xinhua 27/06/17)
Le gouvernement tchadien a décidé de réorganiser le secteur de la distribution des hydrocarbures en le confiant à une poignée d'entreprises. Ce qui n'est pas du goût d'une centaine d'autres qui crient à l'injustice et menacent une paralysie. Fin mai, le ministre tchadien du Pétrole et de l'énergie, Me Béchir Madet, a pris un arrêté désignant, à titre provisoire, douze marketers chargés de distribuer les hydrocarbures produits à la raffinerie locale. Vingt-un autres marketers pour la distribution du polypropylène et neuf autres encore pour le gaz butane. Parmi ces marketers, il y a des géants étrangers tels que le français Total, le libyen Oil Libya ou le camerounais Tradex, ainsi que quelques entreprises locales. Selon l'arrêté ministériel, les sociétés retenues...
(APA 27/06/17)
Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno menace de prendre une décision de retrait ou de réduction l’effectif des soldats tchadiens à l’étranger si rien n’est pour aider financièrement son pays. ‘’Ces interventions coûtent cher au Tchad , un petit pays qui n’a pas de moyens, qui a connu d’énormes problèmes dans son histoire récente. Il est donc du devoir de tous ceux qui ont plus de moyens de l’aider sur le plan militaire, matériel, logistique et financier’’, a dit le président Deby, invité du magazine «Internationales» de RFI, Le Monde et TV5, diffusé ce dimanche. «En dehors des renseignements, de temps en temps, et de formations, depuis notre intervention au Mali, au Cameroun, au Nigeria, au Niger, nous...
(Agence Ecofin 27/06/17)
N’djaména met la pression sur la communauté internationale concernant l’envoi de ses troupes dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. Dans une interview conjointe accordée hier dimanche à des organes de presse occidentaux, le Président Idriss Deby laisse entendre que « nous n’avons pas du tout été soutenus sur le plan financier, économique. Si rien n’est fait, si ça continue, le Tchad sera dans l’obligation de se retirer.» « Nous sommes arrivés au bout de nos limites. L’année 2018 va être une année déterminante. Fin 2017, début 2018, si cette situation devait perdurer, le Tchad ne serait plus en mesure de garder autant de soldats à l’extérieur de son territoire,» a prévenu M. Deby. Cette sortie intervient sept jours...
(APA 27/06/17)
Le gouvernement tchadien a décidé de geler les avoirs d’Abdoulaye Issène, un ancien ministre centrafricain de la jeunesse et des sports sous le régime de Michel Djotodia. Le ministre tchadien de la justice, lors d’un point de presse, ce samedi soir, a rappelé que, le 17 mai dernier, le conseil de sécurité de l’ONU a inscrit le nom d’Abdoulaye Issène sur la liste des personnes et entités visées par des mesures imposées par la résolution 2339. «A ce jour, les fonds et avoirs financiers, directs ou indirects d’Abdoulaye Issène au Tchad ont été gelés. Le gouvernement tchadien lui interdit l’entrée et le passage sur son territoire. Nous invitons chaque citoyen en possession d’une quelconque information le concernant d’alerter les autorités»,...
(Afrique sur 7 27/06/17)
Le terrorisme en Afrique est une multinationale très engagée vu la teneur avec laquelle les terroristes se déchaînent dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. En visite d’une semaine au Burkina-Faso pour mieux comprendre ce fléau, un confrère n’avait sur la bouche que ces mots : « Ces attaques terroristes, ça commence à faire trop». Retour sur des attaques atypiques au Burkina et au Mali. Le terrorisme: la naissance d’une multinationale en Afrique Le terrorisme en Afrique semble irrémédiable au regard de l’acharnement avec lequel les terroristes s’en prennent aux pays de l’Afrique de l’Ouest. « On ne sait pas si elles ont été planifiées et exécutées par le même groupe, mais le Mali et le Burkina ont une fois...
(APA 27/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient de sommer les opérateurs de téléphonie mobile de cesser les opérations de transfert d’argent hors de la sous-région. Dans une correspondance adressée aux banques exerçant au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et dont APA a pu obtenir copie, le gouverneur de l’institution, Abbas Mahamat Tolli, demande de «cesser toute opération de transfert de fonds à l’international dans le cadre des activités de monnaie électronique», par le canal de leurs partenaires techniques. Pour lui les partenaires, opérateurs de téléphonie mobile, «seraient en réalité les véritables émetteurs de monnaie électronique, en assureraient la gestion et procéderaient à des transferts à l’international», des actions qui...
(AFP 26/06/17)
Huit soldats tchadiens ont été tués ce weekend lors de violents combats contre des jihadistes de Boko Haram sur cinq îles nigérianes du lac Tchad, a annoncé lundi à l'AFP à N'Djamena le porte-parole de l'état-major tchadien. "Nos forces ont attaqué les éléments de Boko Haram sur cinq îles du côté du Nigeria le 24 et 25 juin et les ont chassés", a expliqué le colonel Azem (ndlr: pas de prénom). "Nous déplorons 8 morts et 18 blessés du côté des forces de défense tchadiennes", a-t-il ajouté en faisant état de plus de 160 jihadistes nigérians tués dans l'opération.
(AFP 26/06/17)
Le Tchad "sera dans l'obligation de se retirer" des opérations militaires en Afrique "si rien n'est fait" pour aider financièrement le pays qui traverse une sévère crise économique et sociale, a assuré dimanche le président tchadien Idriss Déby Itno. "Nous n'avons pas du tout été soutenu sur le plan financier, économique. Si rien n'est fait, si ca continue, le Tchad sera dans l'obligation de se retirer" des opérations extérieures sur le continent, a expliqué le président dans un entretien à RFI, TV5 Monde, et le quotidien Le Monde. Au Mali, le Tchad forme le troisième contingent le plus important de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), avec 1.390 hommes. Par ailleurs, 2.000 soldats tchadiens sont engagés dans la...
(Alwihda 24/06/17)
Le Premier ministre Pahimi Padacket Albert a organisé ce matin une rencontre de concertation avec les partenaires du Tchad. Le locataire de la Primature a énuméré les multiples réalisations socio-économiques enregistrées avec l'appui des partenaires. "Depuis quelques années, le gouvernement a impulsé résolument une dynamique de progrès de notre pays que tout le monde s'accorde à reconnaitre aujourd'hui. En effet, la marche vers le développement engagé avec foi et conviction, depuis plus de deux décennies, parallèlement à la construction d'un Etat de droit véritable a été conduit par des ...
(Journal du Tchad 24/06/17)
La date du 20 juin 2017 marquait en effet la fin de la prorogation de mandat des députés à l’Assemblée nationale au Tchad Pour les partis politiques de l’opposition et certains internautes, cette date marque la fin de la légitimité de l’actuelle législature. Ils poussent les députés de l’opposition avec à leur tête le chef de file, à une démission collective pour exiger du gouvernement la tenue immédiate des élections législatives. Le parti pour les libertés et le développement (PLD) - du feu Ibni Oumar Mhamat Saleh - a lancé le débat, demandant à son unique député qui siège au parlement de démissionner. Selon le parti, toutes les lois traitées et autres conventions qui seront adoptées par cette Assemblée nationale...
(La Tribune 24/06/17)
Le Maroc et la BDEAC viennent de signer une convention relative à la prise de participation du Royaume dans le tour de table de la banque de devéloppement des pays de la CEMAC. Pour une mise de 4millions de dollars, le Maroc s’adjuge 3% du capital de la BDEAC, ce qui lui permettra d’intégrer le conseil d’administration de l’institution monétaire communautaire des Etats de l’Afrique centrale. Les détails. Le Maroc est désormais actionnaire de la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC). Les deux parties viennent en effet de signer, mercredi 21 janvier à Rabat, une convention de prise de participation du Maroc dans le capital de BDEAC. Le document a été paraphé par le ministre marocain de...
(Jeune Afrique 23/06/17)
En cette matinée du 22 avril 1979, un DC8 de l’armée française décolle du Bourget. À son bord, huit officiers et sous-officiers des forces armées nationales tchadiennes, fraîchement sortis de l’école. Parmi eux, le sous-lieutenant Idriss Déby Itno. Idriss Déby Itno vient d’obtenir une licence de pilote avec une spécialisation dans le transport de troupes à l’institut aéronautique Amaury-de-La-Grange (près d’Hazebrouck, dans le nord de la France). La veille, le jeune homme s’est absenté toute la journée et n’est rentré qu’à l’aube dans son petit logement de la Cité de l’air, près du métro Balard, à Paris. Le Tchad est alors en pleine guerre civile, et les avions commerciaux ne débarquent quasiment plus à N’Djamena. Nous voulions jouer un rôle...
(RFI 23/06/17)
Après le feu vert donné par l’ONU mercredi 21 juin, l'engagement des pays de Sahel de fournir les militaires, il ne reste plus que le financement pour mettre en place la force conjointe des pays du G5 Sahel qui aura pour mission de lutter contre le terrorisme et le trafic transfrontaliers. Financement qui est loin d’être réuni pour le moment. Un sommet des chefs d'Etat des G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) se tiendra à Bamako le 2 juillet prochain en présence du président français Emmanuel Macron pour essayer de récolter des fonds. La tâche paraît difficile. Pour être efficace, il lui faut de l'argent, et le risque d'inefficacité et le manque des moyens minimiseront forcément l'impact de...

Pages