Vendredi 20 Avril 2018
(AFP 15/02/18)
e chanteur sénégalais Baaba Maal a annoncé sur la BBC sa démission de son rôle d'ambassadeur de l'ONG Oxfam, éclaboussée par un scandale sexuel, devenant la deuxième célébrité à claquer la porte après l'actrice britannique Minnie Driver. "Ce qui s'est passé, sur le plan humain, est répugnant et déchirant", a-t-il déclaré mardi soir dans l'émission BBC Newsnight. "C'est très triste. Les personnes vulnérables, particulièrement les enfants, devraient toujours être protégées", a-t-il ajouté. "De ce fait, je me dissocie immédiatement d'Oxfam". L'ONG basée en Grande-Bretagne Oxfam est au centre d'un scandale après des révélations sur le recours...
(RFI 15/02/18)
Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de NDjaména a tenu un point de presse hier pour faire le point des manifestations qui secouent le pays depuis plusieurs semaines. Fonctionnaires, militants de la société civile et étudiants sont vent debout contre les mesures d'austérité du gouvernement. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées au cours des manifestations et hier, le procureur a rappelé qu'il n'aura aucune tolérance contre ceux qui vont à l'encontre de la loi. Premier point de la communication du procureur, le verdict contre la quarantaine de personnes interpellées pendant les manifestations contre les mesures d'austérité. « Le tribunal a relaxé trois [personnes, ndlr] sur la base de vice de procédure. Il y en...
(Agence Ecofin 15/02/18)
La Suisse a procédé le lundi 12 février, au lancement de sa nouvelle stratégie de coopération 2018-2021 avec la Tchad. Accompagnée d’un engagement financier d’un montant total de 100 millions de francs suisses (environ 107,4 millions $ / 56,8 milliards FCfa), cette stratégie s’articule autour de trois axes principaux. Il s’agit notamment ; du domaine de la citoyenneté, de la paix et de la prévention de la violence ; du domaine de l’éducation de base et de la formation professionnelle et enfin, du domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire. « Je suis satisfait de constater que le Plan national de développement présenté lors de la Table ronde de Paris définit habillement la manière dont le Tchad veut répondre...
(Xinhua 15/02/18)
Au Tchad, les recettes fiscales seront désormais bancarisées, selon des conventions signées mardi par le ministère des Finances et la plupart des banques locales, dans le but d'empêcher les déperditions et d'accroître les recettes de l'Etat. Les usagers des services des douanes, des impôts et des domaines sont appelés à verser les recettes administratives dans des banques primaires du pays. "La signature de ces conventions est un moment historique pour le Tchad, dans le processus de sécurisation de ces recettes", a déclaré Abdoulaye Sabre Fadoul, ministre tchadien des Finances et du Budget. Selon les conventions, une quinzaine de sites jugés stratégiques sont retenus à N'Djaména, la capitale, et dans certaines régions du pays pour recevoir ces recettes. Ce nombre sera...
(AFP 15/02/18)
En plein scandale des accusations de viols et de recours à des prostituées au sein de l'ONG Oxfam qui éclabousse tout le secteur de l'humanitaire, l'ONG Médecins sans frontières a dévoilé mercredi avoir recensé 24 cas de harcèlement ou abus sexuels en son sein en 2017. L'ONG internationale, créée en France mais qui compte 40.000 employés permanents dans le monde, a indiqué dans un communiqué avoir été saisie de 146 plaintes ou alertes reçues par sa direction. Ce recensement n'est sans doute que partiel car l'ONG n'y inclut pas "les cas directement gérés par les équipes sur le terrain et non signalés au siège" opérationnel à Paris. "Bien que les signalements d'abus soient en augmentation régulière, MSF est consciente que...
(La Tribune 15/02/18)
Les arriérés de cotisation des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale ont grimpé en flèche ces dernières années, pour atteindre 35 milliards de francs CFA. La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) fait face depuis quelques années à des arriérés non apurés de ses pays membres. A en croire le conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation, Mangaral Banté, qui s'exprimait ce 13 février dans la capitale tchadienne Ndjamena, à l'ouverture d'un atelier régional sur le rapport provisoire de l'étude d'évaluation du mécanisme de financement autonome de la CEEAC, l'instance sous-régionale cumule actuellement des arriérés qui s'élèvent à 35 milliards de francs CFA. «L'institution fait face à un problème de sous-financement chronique qui s'aggrave...
(AFP 14/02/18)
Dix-sept personnes ayant manifesté contre l'austérité et la mauvaise gouvernance au Tchad, ont été condamnés mercredi à quatre mois de prison ferme pour "trouble à l'ordre public", a appris l'AFP de source policière. "Sur les 94 personnes interpellées dans le cadre des différentes manifestations qui ont eu lieu la semaine dernière, 17 ont été condamnées à quatre mois de prison ferme pour trouble à l'ordre public, destruction de biens, attroupement non autorisé et coups et blessures volontaires sur les éléments des forces de l'ordre", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police, Paul Manga. Ces dix-sept manifestants condamnés ont été écroués à la maison d'arrêt de N'Djamena, a poursuivi le porte-parole de la police, indiquant que les 77 autres...
(RFI 14/02/18)
Le Tchad fait face depuis le 25 janvier à une grogne sociale sans précédent. Grève générale illimitée à l'appel des syndicats, opérations tintamarres de protestation des élèves et étudiants... Tous sont vent debout contre les mesures d'austérités et la mauvaise gouvernance dans ce pays, et accusent aujourd'hui le pouvoir du président Idriss Deby d'user de plus en plus de la répression. Partout à travers le pays, syndicalistes, étudiants, opposants ou activistes de la société civile dénoncent une répression accrue. Dernier cas en date, Doba. Une dizaine de personnes auraient été arrêtées lundi après une « opération tintamarre » lundi matin. Des bruits de casseroles, des cris et des coups de sifflets avaient réveillé cette ville du sud du pays. Depuis,...
(Xinhua 14/02/18)
Le gouvernement tchadien va apurer, selon un schéma mis en place par un comité technique, une partie de la dette intérieure, soit plus de 50 milliards de francs CFA de façon directe et par compensation des impôts, a annoncé récemment le ministre tchadien des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul. "Plus de 12 milliards de francs CFA des impayés des biens et services seront réglés à partir de ce mercredi", a déclaré M. Fadoul dans un communiqué rendu public lundi. Concernant les créances des grandes entreprises, 40 milliards de francs CFA sont prévus au titre de compensations. "Nous avons un certain nombre de grandes entreprises qui doivent des montants plus ou moins importants au titre de diverses taxes, des...
(Xinhua 14/02/18)
Les arriérés de cotisations des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) s'élèvent à 35 milliards de francs CFA, a déclaré mardi dans la capitale tchadienne, Mangaral Banté, conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation. "L'institution fait face à un problème de sous-financements chronique qui s'aggrave au fil des temps. Le taux de recouvrement des contributions des Etats membres est en baisse régulière. Il est passé de 73% en 2013 à 11% en 2017", a fait remarquer M. Banté qui s'exprimait à l'ouverture d'un atelier régional sur le rapport provisoire de l'étude d'évaluation du mécanisme de financement autonome de la CEEAC en cours depuis mardi à N'djamena. "En même temps, le stock des arriérés des contributions...
(La Tribune 13/02/18)
Sur fond de crise sociale généralisée, le gouvernement tchadien vient de débloquer 12,3 milliards de francs CFA pour payer une partie de sa dette intérieure au bénéfice des seuls opérateurs offrant des biens et services à l'Etat, appelés «bons de commandes administratives». Les grandes entreprises, elles, devraient patienter le temps que l'Etat prépare les 40 milliards qui leur sont prévus à titre de compensation. Les patrons des PME tchadiennes se frottent déjà les mains. Le ministre tchadien des Finances et du budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, a annoncé le lundi 12 février que l'Etat débloquera une enveloppe de 12,2 milliards de Fcfa pour s'acquitter d'une partie de sa dette intérieure. «J'ai le plaisir de vous informer que nous avons l'autorisation de...
(APA 13/02/18)
APA-N’Djamèna (APA) - Les chefs religieux tchadiens, qui mènent depuis jeudi une médiation entre les syndicats et le gouvernement, ont fait part de leur optimisme quant à une sortie de crise, notamment la fin de la grève générale qui paralyse le pays. Réagissant après une première rencontre à la bourse du travail avec les centrales syndicales, l’archevêque métropolitain de N’Djaména, Monseigneur Edmond Djitangar, a appelé les deux parties à faire des concessions. L’archevêque a ajouté qu’il ne pouvait y avoir accord sans un vrai dialogue. «Si un accord n’est pas trouvé, cela veut dire qu’il y a échec de dialogue. En tant que religieux, nous pouvons dire que nous n’acceptons pas l’échec, tant qu’il y a la vie et l’espérance»,...
(APA 13/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Cinq morts et 21 blessés dont certains graves ont été enregistrés dans un accident de la route survenu ce dimanche, a-t-on appris de sources sécuritaires. L’accident est survenu lorsqu’un bus de transport interurbain assurant la liaison entre la capitale N'Djamena et Abeche chef-lieu de la région de Ouaddai, à l'est du pays, s'est renversé. La route à la sortie nord de N'Djamena est dans un état dégradé. La cause de l'accident serait liée à une perte du volant par le conducteur du bus. Des témoins des villages environnants non loin du lieu de l'accident, confient avoir vu certains accidentés dans un état grave. Les victimes ont été transférées à l'hôpital de l’Amitié Tchad-Chine, dont le...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Suite à de nombreuses critiques venant de l'international, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed a été écarté du poste de secrétaire permanent du G5 Sahel, au profit de Maman Sidikou. Lors du quatrième sommet du G5 Sahel, le 6 février dernier, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel, a été remplacé à mi-mandat par son compatriote Maman Sidikou. Respecté au sein de cette structure, il était notamment depuis des mois la cible des critiques des grands bailleurs de fonds, l’Union européenne (UE) en tête, qui lui reprochaient son manque d’entregent, la fréquence de ses voyages et un fort intérêt pour les questions de développement, au détriment de celles portant sur la défense et la sécurité. Lire la suite...
(APA 12/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Le gouvernement tchadien a débloqué près de 13 milliards de FCFA pour payer la dette intérieure, précisément, les impayés des biens et services des opérateurs économiques, a-t-on appris, lundi, de sources proches du ministère des finances et du budget. L’opération de paiement pourrait débuter cette semaine, ont précisé les mêmes sources. Par cette action, le gouvernement souhaite soulager les opérateurs économiques, relancer l’économie nationale et répondre à certaines urgences sociales supportées par les opérateurs économiques. Les 13 milliards FCFA concernent uniquement les opérateurs qui offrent des biens et services à l’Etat...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Démis de ses fonctions de ministre de la Culture ce 8 février, Mahamat Saleh Haroun dit être parti de sa propre volonté, suite à une mésentente avec le gouvernement : il a refusé de dresser la liste des fonctionnaires en grève au sein de son administration. Au sein du gouvernement tchadien, certains expliquent plutôt son départ par son tempérament frondeur, peu apprécié en haut lieu. Jeudi 8 février, le conseil de cabinet du gouvernement du Tchad, présidé par le Premier ministre Pahimi Padacket Albert, aborde l’épineuse question du mouvement social qui touche, notamment, les agents du secteur public, en grève illimitée depuis la fin janvier pour protester contre les coupes opérées sur leurs salaires. Les ministres prennent la parole à...
(APA 12/02/18)
APA-N’Djamèna (Tchad) - La grève générale au Tchad qui en est à sa troisième semaine se fait le plus sentir dans les hôpitaux, centres et districts de santé dont la majorité sont fermés, au grand dam des malades. En ce lundi matin, l’Hôpital général de référence nationale de N’Djamèna (HGRN) n’a pas son ambiance habituelle dans la mesure où l’accès est strictement interdit à toutes personnes, sauf les malades admis en urgence et leurs accompagnateurs. «Tous les malades en état critique étaient, systématiquement, orientés vers l’HGRN. Mais, depuis la fin du service minimum, les salles sont presque vides», témoigne, un vigile en faction aux services des urgences. Les cas les plus poignants sont ceux des malades déjà hospitalisés. Une infirmière...
(Xinhua 12/02/18)
Au Tchad, 4,4 millions de personnes (sur une population totale de 14,7 millions), soit près d'une personne sur trois, ont besoin d'assistance humanitaire en 2018, selon le nouveau plan de réponse humanitaire lancé vendredi par le gouvernement tchadien et la communauté humanitaire. Ils ont appelé à la mobilisation de 544 millions de dollars pour mettre en oeuvre des interventions d'urgence. Le plan de réponse humanitaire 2018, dont Xinhua a obtenu une copie, a trois objectifs: sauver et préserver la vie et la dignité des populations affectées, réduire leur vulnérabilité à travers le renforcement de la résilience, et contribuer à la protection des populations vulnérables et renforcer la redevabilité envers les populations affectées. Dans un contexte de faible développement, le Tchad...
(Agence Ecofin 12/02/18)
Alors qu'on attend toujours le communiqué final qui sanctionne la quatrième réunion du comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC) qui s'est déroulée à Douala le 2 février 2018 dernier, l'Agence Ecofin a pu obtenir quelques éléments de propositions effectuées par le groupe de travail. Pour le futur marché financier unique de la sous-région, le groupe de travail a proposé 8 mesures dont l'objectif sera de générer de la liquidité pour les investisseurs. Ces mesures, pour être appliquées, nécessiteraient une volonté politique forte de la part des Etats membres de la CEMAC. Ils sont en effet invités à favoriser les arrivées en bourses des sociétés partiellement ou totalement contrôlées par des capitaux publics...
(AFP 09/02/18)
Le Tchad ne connaîtra pas de nouvelles mesures d'austérité cette année, a promis le ministre des Finances tchadien, alors que le pays est en proie à une importante grogne sociale après la mise en oeuvre de réformes contraignantes début 2018. "Il n'y aura pas d'autres coupes (dans les salaires des fonctionnaires) pour l'année", a indiqué le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, dans un entretien jeudi à l'AFP. Le gouvernement a coupé en janvier de 50% les primes ou indemnités des fonctionnaires - déjà réduites de 50% en 2016 - entrainant une forte grogne sociale, marquée par une grève générale du service public et des manifestations systématiquement interdites par les autorités. L'impôt sur le revenu a aussi...

Pages