Samedi 20 Janvier 2018
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...
(RFI 06/12/17)
Au Sahel, l'Arabie saoudite a promis de contribuer à hauteur de 100 millions de dollars à la nouvelle force du G5 Sahel. C'est le ministre des Affaires étrangères malien qui s'en fait l'écho, au retour d'une mission à Riyad. Le plaidoyer d'Emmanuel Macron auprès de l'Arabie saoudite semble avoir fonctionné. Les autorités françaises ont largement incité Riyad à se montrer généreux envers la force conjointe anti-terroriste du G5 Sahel. Le chef de la diplomatie malienne, le ministre Abdoulaye Diop, était justement en Arabie saoudite il y a quelques jours. Il en est revenu avec cette annonce de contribution et espère que cela va en entraîner d'autres : « Cela nous rapproche encore un peu plus de l’objectif des 423 millions,...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(AFP 04/12/17)
Le docteur Abba Siddick, figure de la vie politique tchadienne, est décédé samedi à Paris à l'âge de 93 ans, a annoncé la radio d'Etat au Tchad. Sa dépouille doit être transportée dimanche soir à N'Djamena dimanche soir, avant une inhumation prévue lundi matin, a précisé la radio. Né le 25 décembre 1924 en Oubangui Chari (ancien nom de la République centrafricaine), docteur en médecine, Abba Siddick a combattu pour l'indépendance, avant de devenir ministre de l'Education sous le président François Tombalbaye (en poste de 1960 à 1975), avant de rejoindre le mouvement rebelle du Front national de libération du Tchad, (Frolinat). Le Frolinat, opposé au pouvoir de Tombalbaye, accusé de discriminer les populations musulmanes du nord du Tchad, accèdera...
(RFI 04/12/17)
Le docteur Abba Siddick est mort, vendredi 1er décembre, à Paris, à l'âge de 93 ans. Son corps sera rapatrié au Tchad, son pays, pour lequel il s'est battu contre le colonisateur français, dans les années 50. RFI a pu joindre, ce dimanche matin, Acheikh Ibn Oumar, ancien ministre tchadien des Affaires étrangères qui l’a bien connu. Après l'indépendance, Abba Siddick (né en 1924), alors jeune médecin, participe à la création du Frolinat, première grande rébellion du nord et de l'est tchadien. Dans les années 1970, aux côtés de Saadi Goukouni Weddeye, il est l'un des principaux chefs de la rébellion qui prend le pouvoir, au début des années 1980, à Ndjamena. Son fils, Amine Abba Siddick est aujourd'hui l'ambassadeur...
(Jeune Afrique 04/12/17)
S’il n’en parle pas à tout bout de champ, Emmanuel Macron a une préoccupation constante : donner au G5 Sahel les moyens de lutter contre les jihadistes. Face au refus de Donald Trump de voir l’ONU financer cette force multinationale, la France multiplie les démarches. Le 15 juin, au terme d’un long entretien téléphonique, le ministre Jean-Yves Le Drian a réussi à convaincre Rex Tillerson, son homologue américain, de faire adopter au Conseil de sécurité une résolution de principe, la 2359. Le 6 octobre, lors d’un coup de fil avec Trump juste après la mort de quatre soldats américains au Niger, le président français a remis cette question sur la table. Aujourd’hui, Nikki Haley, l’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU, déclare...
(Agence Ecofin 04/12/17)
Après s’être contractée durant deux saisons consécutives, la surface mondiale ensemencée en coton connaîtra en 2017/2018, une hausse de 11% en s’établissant à 32,5 millions d’ha. D’après le Comité consultatif international sur le coton (ICAC), qui a publié ces prévisions le 1er décembre dernier, cette reprise sera portée par l’expansion de la surface emblavée dans les principaux pays fournisseurs. Ainsi, alors que l’Inde, premier producteur mondial consacrera 11,55 millions d’ha à la culture, en 2017/2018, les USA, premier exportateur mondial, verront une augmentation de 20% à 4,6 millions d’ha. Pour sa part, le Pakistan, 4ième producteur mondial, enregistra une superficie de 3,1 millions d’ha, soit un bond de 24% par rapport à la campagne précédente. Globalement, selon l’ICAC, l’accroissement au...
(AFP 03/12/17)
Le docteur Abba Siddick, figure de la vie politique tchadienne, est décédé samedi à Paris à l'âge de 93 ans, a annoncé la radio d'Etat au Tchad. Sa dépouille doit être transportée dimanche soir à N'Djamena dimanche soir, avant une inhumation prévue lundi matin, a précisé la radio. Né le 25 décembre 1924 en Oubangui Chari (ancien nom de la République centrafricaine), docteur en médecine, Abba Siddick a combattu pour l'indépendance, avant de devenir ministre de l'Education sous le président François Tombalbaye (en poste de 1960 à 1975), avant de rejoindre le mouvement rebelle du Front national de libération du Tchad, (Frolinat). Le Frolinat, opposé au pouvoir de Tombalbaye, accusé de discriminer les populations musulmanes du nord du Tchad, accèdera...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Une réunion internationale aura lieu le 13 décembre pour "accélérer le déploiement" de la force multinationale G5-Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie), a-t-on appris jeudi auprès de l’Élysée. "Le président Emmanuel Macron va inviter ses homologues et des partenaires clés de la force conjointe, de l'UE, des ONU, de l'UA..." dans le but "d’accélérer le déploiement de la force du G5 Sahel", a affirmé l'Elysée en marge du 5e sommet Afrique-Europe à Abidjan. Le président français estime que la mise en place de la force "n'avance pas assez vite et que les terroristes ont enregistré des victoires militaires et symboliques notamment au Niger. Il est urgent de renverser la tendance", a précisé l'Elysée. "Ce sera une accélération du...
(La Tribune 30/11/17)
Jusqu’ici, c’est le gouvernement tchadien par la voix de sa porte-parole Madeleine Alingué qui s’est fait l’avocat d’Idriss Deby dans le scandale de corruption où son nom est cité. Désormais, c’est le président du Tchad qui prend les choses en main. Sa défense face aux révélations l’accusant d’avoir touché des pots-de-vin d’une entreprise chinoise par l’entremise de Cheikh Tidiane Gadio : une tentative de déstabilisation de son pays. Par qui ? Analyse. La main de l'extérieur ! En version courte, c'est la stratégie de défense d'Idriss Deby face aux accusations de corruption de la justice amércaine. Après le tollé médiatique, la réponse présidentielle du numéro un tchadien s'est fait attendre, Madeleine Alingué, la porte-parole du gouvernement, ayant occupé l'espace public...
(La Tribune 30/11/17)
Rien ne va plus entre l'un des pays les plus pauvres du monde et l'un de ses principaux créanciers, le suisse Glencore, leader mondial du négoce des matières premières. La négociation sur la restructuration d'une dette de 1 milliard de dollars a échoué faisant courir le risque d'un défaut de paiement. Après cinq mois, les négociations entre le Tchad et la société suisse Glencore sont dans l'impasse. Le pays, l'un des plus pauvres de la planète, a rejeté la dernière proposition du numéro un mondial de négoce de matières premières et d'un consortium de banques parmi lesquelles Natixis, Société Générale, Citigroup, ING et Deutsche Bank pour restructurer une dette qui s'élève à 1 milliard de dollars. Prêts gagés sur le...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(AFP 30/11/17)
Une réunion en urgence se tenait mercredi soir entre la France, l'Allemagne, le Niger, le Tchad, le Maroc, l'ONU, l'Union africaine et l'Union européenne sur la lutte contre les trafiquants de migrants vendus comme esclaves en Libye, a annoncé Emmanuel Macron. "Il faut une action de protection immédiate et massive pour les populations en danger" en Libye, a plaidé Emmanuel Macron mercredi devant les quelque 80 chefs d'Etat et de gouvernement réunis au sommet Europe-Afrique d'Abidjan. Cette réunion, en marge du sommet, portera sur "l'initiative" contre les passeurs proposée par le président français mardi à Ouagadougou. La chancelière Angela Merkel y sera présente. "C'est une initiative pour lancer des actions militaires et policières sur le terrain pour démanteler ces réseaux",...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Mercredi 29 novembre dans la soirée, une réunion d'urgence s'est tenue à l'initiative de la présidence française, en marge du sommet Union africaine-Union européenne sur la lutte contre les trafiquants de migrants vendus comme esclaves en Libye. Outre la France, l’UA, l’UE, le secrétaire général des Nations unies, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Tchad, le Niger, la Libye (représentée par le président Fayez al-Sarraj), le Maroc et le Congo-Brazzaville y ont été conviés. Lors d’une conférence de presse donnée à la résidence de l’ambassadeur de France peu après la rencontre, Emmanuel Macron a annoncé qu’une série de mesures avaient été prises. « La Libye a réaffirmé son accord pour autoriser l’accès au sol libyen afin d’évacuer les camps où ces scènes...
(AFP 29/11/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a vigoureusement rejeté mardi des accusations de la justice américaine qui le soupçonne d'avoir reçu des "pots-de-vin" d'un ex-ministre sénégalais dans une affaire d'attribution de droits pétroliers au Tchad. "Vous avez entendu que le président Déby a été corrompu par une entreprise pour deux millions de dollars. C'est vraiment rigoler!", s'est exclamé l'intéressé, dans un discours prononcé à l'occasion du 59e anniversaire de la république tchadienne. "Votre frère, votre président, est blanc comme mon habit, il n'a pas volé, il n'a pas été corrompu et il ne sera jamais corrompu".
(AFP 29/11/17)
La police tchadienne a empêché mardi la tenue à N'Djamena d'un concert organisé par un mouvement citoyen, a-t-on appris auprès d'un responsable de cette organisation. "Nous avions prévu d'organiser un concert citoyen pour dénoncer l'attitude dictatoriale du régime" du président Idriss Déby Itno, a expliqué le porte-parole du collectif Iyina, Didah Alain. "Nous avons ensuite voulu tenir un point de presse à la maison des médias" pour protester, mais "la police a investi les lieux et en a empêché la tenue". Dimanche, quelques centaines de personnes avaient manifesté, avec l'autorisation de la police et à l'initiative d'une coalition d'associations se disant membres de la "société civile", pour dénoncer l'attitude des Etats-Unis. Fustigeant "l'ingérence des USA" et aux cris de "ambassadeur...

Pages