Mardi 19 Septembre 2017
(Jeune Afrique 29/08/17)
À l'issue du mini-sommet de lundi à Paris entre des chefs de gouvernements européens et des dirigeants africains sur la crise migratoire, le président français Emmanuel Macron a proposé d'identifier dès le Niger et le Tchad "les ressortissants qui ont droit à l'asile". Lundi 28 août, à l’issue d’un mini-sommet à Paris entre Africains et Européens sur la crise migratoire, le président français Emmanuel Macron a proposé d’identifier dès le Niger et le Tchad les ressortissants qui ont droit à l’asile pour « les mettre en sécurité le plus rapidement » possible. « Cette procédure, qui permettra de donner cet asile en commençant dès le territoire africain, sera menée dans des zones identifiées pleinement sûres au Niger et au Tchad,...
(Xinhua 28/08/17)
Le gouvernement tchadien a élaboré un ambitieux plan de développement du pays pour les cinq prochaines années. Le document, dont Xinhua a obtenu une copie, est basé sur quatre axes stratégiques: le renforcement de l'unité nationale, le renforcement de la bonne gouvernance et de l'Etat de droit, le développement d'une économie diversifiée et compétitive, ainsi que l'amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne. Pays enclavé au sein de l'Afrique centrale, le Tchad voit sa population augmenter à un rythme annuel de 3,6 % (elle est estimée à environ 13 millions ...
(La Tribune 28/08/17)
Alors que le Tchad se prépare activement à mener une opération de charme auprès des bailleurs de fonds à Paris début septembre prochain, retour sur ce plan quinquennal de développement du pays. Le gouvernement y privilégie l'émergence économique et mise sur une économie diversifiée, la bonne gouvernance, la sécurité sociale et l'unité. Dans un contexte de crise économique causée principalement par la chute des cours mondiaux des matières première, les autorités tchadiennes ont compris qu'il fallait vite agir et de manière appropriée. Dans un document stratégique dénommé Plan national de développement 2017-2021 (PND), le gouvernement a énoncé clairement ses priorités pour atteindre l'émergence du pays. « Le PND 2017-2021 se fixe comme objectif global de jeter les bases d'un Tchad...
(Alwihda 28/08/17)
La présidente du Comité de Crise des Organisations de Jeunes (CCOJ), Mme. Djibrine Amalkher, a fait, ce samedi 26 août, au quartier Amriguebe, dans la commune du 5ème arrondissement de la ville de N'Djamena, un point de presse pour exiger l'organisation du congrès du Conseil National Consultatif des Jeunes du Tchad (CNCJT). Ce point de presse du Comité de Crise vise d'une part à interpeller le gouvernement, les organisations des jeunes et les autres acteurs concernés à s'impliquer pour trouver une solution idoine à ce vide juridique savamment entretenu depuis février 2016 par une crise de leadership du au comportement malheureux de l'actuel responsable du Conseil National Consultatif des Jeunes du Tchad (CNCJT), d'après le Comité de Crise. La présidente...
(APA 28/08/17)
Bien que nombreux dans les foirails, les moutons sont chers pour les musulmans tchadiens qui multiplient les randonnées dans les lieux de vente de la capitale pour acquérir l’animal du sacrifice. Au marché de bétail de Diguel (8è arrondissement) où les moutons ne manquent pas, les courtiers rivalisent de mots aimables à l’endroit des acheteurs pour les attirer vers les béliers dont ils ont la charge de vanter la prestance. «Regardez ces béliers, ils viennent d’arriver cette nuit même. Ils sont à bon prix selon votre bourse», lance Souleymane Chaltout venu à la rencontre d’un client. Le tout se déroule sous le regard des propriétaires des bêtes assis sous des hangars. A la question de savoir pourquoi les moutons sont...
(AFP 28/08/17)
Les dirigeants de sept pays africains et européens se retrouvent lundi à Paris pour un mini-sommet sur la crise migratoire, afin de faire le point et d'harmoniser les positions sur ce dossier souvent source de tensions. Le président français Emmanuel Macron a convié ses homologues tchadien et nigérien, Idriss Deby Itno et Mahamadou Issoufou, ainsi que le chef du gouvernement d'entente nationale libyen Fayez al-Sarraj, dont les pays sont au coeur du transit de migrants d'Afrique et du Moyen-Orient vers les côtes européennes. Pour l'Europe, seront présents la chancelière allemande Angela Merkel, les chefs de gouvernement italien et espagnol, Paolo Gentiloni et Mariano Rajoy, ainsi que la cheffe de la diplomatie européenne...
(BBC 28/08/17)
Les présidents tchadien et nigérien participent lundi à Paris à un mini-sommet sur la crise migratoire. Idriss Déby et Mahamadou Issoufou sont invités par le président français Emmanuel Macron en même temps que leurs homologues Italien, Allemand et Espagnol ainsi que le Premier ministre libyen Fayez Al-Sarraj. Ce mini-sommet sur la crise migratoire a pour but de faire le point et d'harmoniser les positions sur ce dossier souvent source de tensions. Cette rencontre vise à "réaffirmer le soutien de l'Europe au Tchad, au Niger et à la Libye pour le contrôle et la gestion maîtrisée des flux migratoires", selon la présidence française. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41073376
(APA 28/08/17)
Office national des examens et concours du supérieur (ONECS) de N’Djamèna. Une foule de fonctionnaires et d’agents contractuels sont en rang devant les guichets de cette structure où ils doivent présenter les copies authentifiées de leurs diplômes qui leur ont servi d’entrer dans la fonction publique. Cela fait deux semaines que les queues s’étirent à longueur de journée. Le jeu en vaut la chandelle car de l’acceptation des diplômes présentés dépend leur réintégration dans la fonction publique et subséquemment la remise de leur salaire. C’est après avoir découvert en février 2014 l’existence de 10.000 fonctionnaires fictifs que l’Etat tchadien a décidé de pousser plus loin ses investigations en procédant à la vérification de l’authenticité des diplômes de ses 84000 agents...
(Xinhua 28/08/17)
Pour financer le plan national de développement de son pays pour les cinq prochaines années dont le coût dépasse les 10 milliards de dollars, le gouvernement tchadien cible les ressources tant intérieures qu'extérieures, à mobiliser notamment au cours d'une table-ronde des bailleurs prévue début septembre dans la capitale française. Le plan national de développement (PND) 2017-2021 a pour objectif général de jeter les bases d'un Tchad émergent, selon le gouvernement. Il est basé sur quatre axes stratégiques : le renforcement de l'unité nationale, le renforcement de la bonne gouvernance et de l'Etat de droit, le développement d'une économie diversifiée et compétitive et l'amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne. Le coût global de la mise en œuvre...
(Xinhua 26/08/17)
Le gouvernement tchadien a élaboré un ambitieux plan de développement du pays pour les cinq prochaines années. Le document, dont Xinhua a obtenu une copie, est basé sur quatre axes stratégiques: le renforcement de l'unité nationale, le renforcement de la bonne gouvernance et de l'Etat de droit, le développement d'une économie diversifiée et compétitive, ainsi que l'amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne. Pays enclavé au sein de l'Afrique centrale, le Tchad voit sa population augmenter à un rythme annuel de 3,6 % (elle est estimée à environ 13 millions d'habitants en 2015). Les femmes et les hommes représentent respectivement 50,7% et 49,3% de la population totale. Au début des années 2000, le gouvernement a formulé et...
(RFI 26/08/17)
Le Qatar a qualifié « d'infondées » les propos de N’Djamena contre Doha. Le Tchad a fermé l'ambassade qatarie et accuse Doha de « déstabilisation » du pays à partir de la Libye. Les Tchadiens disent avoir des « preuves irréfutables » sur l'implication du Qatar dans le financement de l'opposition tchadienne et dans celui des islamistes libyens pour qui se battent ces opposants. Plusieurs raisons ont poussé N'Djamena à cette rupture. Selon la presse égyptienne, le président Abdel Fattah al-Sissi aurait transmis, lors de sa visite à N'Djamena,...
(Alwihda 26/08/17)
Le président de l'Union Démocratique Tchadienne (UDT), Abdraman Koulamallah a animé, ce mercredi, à la Maison des Médias, une conférence de presse pour faire le point sur la situation politique et ses enjeux et d'en tirer les leçons pour l'avenir du Pays, le forum national sur les reformes institutionnelles et surtout sur la conférence de Paris pour réunir les bailleurs de fonds dans le cadre du Programme National du Développement (PND) s'inscrivant dans la logique de sa rentrée politique. Après sa déclaration liminaire, il a échangé avec la presse sur plusieurs questions brulantes de l'heure entre la conduite de sa formation politique, la menace de boycott que fait peser l'opposition sur la conférence des bailleurs, le combat dans le nord...
(AFP 25/08/17)
Le Qatar a annoncé jeudi qu'il fermait l'ambassade du Tchad à Doha et donnait trois jours au personnel pour quitter le pays, une décision prise en réponse à une mesure similaire de N'Djamena pour l'ambassade du Qatar. Le Tchad avait justifié la fermeture de l'ambassade qatarie en accusant Doha de "déstabilisation à partir de la Libye". Il avait donné dix jours au personnel pour quitter le territoire tchadien. Un responsable du ministère des Affaires étrangères qatari, Ahmed bin Saeed al-Rumaihi, a qualifié ces accusations "d'infondées" dans un communiqué. Il a précisé que les "diplomates et le personnel de l'ambassade (du Tchad au Qatar) ont trois jours pour quitter le pays". Le Tchad avait rappelé son ambassadeur au Qatar en juin,...
(RFI 25/08/17)
Les autorités tchadiennes précisent les raisons qui ont motivé la fermeture de l’ambassade du Qatar à Ndjamena. Derrière l’accusation de l’implication de Doha dans des « tentatives de déstabilisation du Tchad », c’est le chef rebelle Timan Erdimi, chef de l'Union des forces de la résistance (UFR), actuellement au Qatar, qui concentre la colère de Ndjamena. Le mouvement se défend pour sa part de toute participation de Doha à ses activités. Ndjamena a annoncé mercredi 23 août la fermeture de l'ambassade du Qatar au Tchad et de celle du Tchad à Doha. Une mesure de rétorsion prise « en raison de l'implication continue de l'État du Qatar dans les tentatives de déstabilisation du Tchad depuis la Libye », justifie le...
(Libération 25/08/17)
Après avoir perdu du terrain, l’organisation terroriste, bien que divisée, est repartie à l’offensive cet été. Pendant l’absence du président nigérian, qui a duré plus de cent jours, des rongeurs ont peu à peu dévoré son bureau, ses meubles, son système de climatisation… Muhammadu Buhari, 74 ans, est rentré à Abuja samedi après avoir été soigné dans un hôpital londonien pour une maladie tenue secrète. Ces trois derniers mois, son pays a surtout été grignoté par l’un des groupes terroristes les plus opaques au monde, Boko Haram. L’ancien général, élu à la tête du Nigeria en 2015, avait fait du combat contre cette organisation jihadiste implantée dans le nord-est du pays sa priorité. Mais après une série de succès initiaux,...
(Jeune Afrique 25/08/17)
Le ministre des Affaires étrangères du Tchad précise à Jeune Afrique les raisons de la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar. Le Tchad a annoncé mercredi 23 août la fermeture de l’ambassade du Qatar à N’djamena en raison des « tentatives (de l’émirat) de déstabilisation du Tchad à partir de la Libye », selon un communiqué des Affaires étrangères. La décision a été signifiée à l’ambassadeur du Qatar le même jour. Ce dernier a dix jours pour quitter le pays avec l’ensemble du personnel diplomatique qatari. Les autorités tchadiennes ont par la suite précisé leurs motivations : selon elles, le Qatar soutient le rebelle Timan Erdimi de l’Union des forces de la résistance (UFR), qui réside à Doha. Le...
(Alwihda 25/08/17)
Le Ministère de l’Économie et de la Planification du Développement, et le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) au Tchad, ont lancé ce jeudi 24 août au Hilton Hôtel, l’atelier national sur les conversations nationales de prévention de l’extrémisme violent au Tchad et dans la sous-région. L’objectif de cette consultation vise à fournir aux acteurs et parties prenantes un espace pour partager et discuter sur les approches de prévention et de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent qui mène parfois au terrorisme. Cela permettra d’apporter une réponse programmatique au niveau national dans la lutte contre l’extrémisme violent et la prévention de la radicalisation. La consultation nationale vise entre autres à faire le point des initiatives existantes dans le...
(BBC 25/08/17)
Les autorités tchadiennes donnent un ultimatum de 10 jours à l'ambassadeur du Qatar pour quitter leur pays. Dans un communiqué du ministère des Affaires Etrangères Ndjamena accuse Doha d'être impliqué dans les tentatives de déstabilisation du Tchad depuis la Libye. En juin dernier, le Tchad avait annoncé le rappel de son ambassadeur au Qatar en pleine crise diplomatique dans le golfe. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41024804
(La Tribune 25/08/17)
Les raisons de la décision des autorités tchadiennes de fermer l’ambassade du Qatar à Ndjamena et de rapatrier son personnel diplomatique en poste à Doha ont désormais un nom ou plutôt une figure. Il s’agit de Timane Erdimi, neveu du président Déby et chef rebelle en exil depuis 2009 au Qatar. Le Tchad réclamait depuis des mois son extradition mais face à la réticence du Qatar et certainement galvanisé par les implications africaines de la crise du Golfe, le gouvernement tchadien a décidé de sévir quelques jours après que des éléments considérés comme des rebelles appartenant à l’UFR de Timane Erdimi, ait attaqué une unité de l’armée tchadienne à partir de la Libye. Moins de 24h après avoir officiellement annoncé...
(AFP 24/08/17)
Des filets de pêche au soleil, des agriculteurs dans les champs de maïs, des fermiers qui guident leurs zébus dans l'eau... Sur le lac Tchad, les habitants défient la menace de Boko Haram, en revenant sur les îles qu'ils avaient quittées sous le feu des attaques du groupe jihadiste nigérian il y a deux ans. "Ils ont tué mon frère et nous avons pris la fuite", se souvient Gaou Moussa devant ce qu'il reste d'une maison familiale parmi les roseaux de l'île de Tchoukouli (Tchad), à une heure de pirogue de la rive nord du lac Tchad. Trois ans plus tard, la paille et le bois brûlés jonchent encore le sol. Pillages, tueries, enlèvements, attentats-suicides...: les îles côté tchadien, qui...

Pages