Mardi 16 Janvier 2018
(Journal du Tchad 31/08/13)
Le Tchad a évoqué le massacre de 89 éléphants, survenu en une seule nuit du mois de mars 2013 à Ganda, dans le Sud du pays. Nous devons combattre avec vigueur cette pratique illégale et intolérable, en particulier au vu de son rôle supposé dans le financement illégal de certains groupes rebelles, a affirmé le secrétaire général de l’ONU. Le message, a été lu par son représentant spécial pour l'Afrique centrale, Abou Moussa, lors de la 36e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), à Kigali au Rwanda. Ban Ki-moon s’est réjoui de ce que le sujet du braconnage soit inscrit à l’ordre du jour de ses travaux sous...
(AFP 31/08/13)
JOHANNESBURG, 31 août 2013 (AFP) - La présidence sud-africaine a démenti samedi des informations de presse selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela, 95 ans, serait sorti de l'hôpital dans lequel il est traité depuis le 8 juin, précisant que son état reste "critique mais stationnaire", avec des hauts et des bas. "La présidence a noté des informations de presse incorrectes selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela a quitté l'hôpital", a indiqué dans un communiqué la présidence, qui donne les informations officielles sur la santé du héros national. "Madiba est toujours à l'hôpital à Pretoria et reste dans un état critique, mais stationnaire", a-t-elle ajouté, appelant le premier président noir du pays de son nom de clan, affectueusement adopté par la...
(Gabon Review 31/08/13)
Changement de tête à la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), mais vision intacte pour le Réseau des aires protégées d’Afrique centrale (Rapac), qui a réaffirmé son engagement aux côtés de l’institution sous-régionale. Au cours de la présentation civilités au nouveau secrétaire général de la CEEAC, Allam-Mi Ahmad, le secrétaire exécutif du Rapac, Jean Pierre Agangoye, a en effet réaffirmé que le RAPAC reste et demeure un organe spécialisé de la CEEAC. «Le Rapac est un organisme qui s’occupe des aires protégées en Afrique Centrale, essentiellement dans les forêts du Bassin du Congo (République du Cameroun, République du Congo, Guinée équatoriale, République du Tchad, São Tomé, République démocratique du Congo, République centrafricaine, Gabon)», a rappelé Jean Pierre Agangoye...
(Alwihda 30/08/13)
Le livre intitulé "(...) Tchad: Abéché 1917, chronique d’un massacre au coupe-coupe" Fait de bruit. Attribué maladroitement à Mahamat Saleh Yacoub, le Dr. Mahamat Adam Doutoum a vivement réagi. Il dit qu'il est le vrai auteur dudit livre et il ne comprend pas pourquoi attribue t-on ce livre à quelqu'un d'autre. Selon Dr. Mahamat Adam Doutoum, dans une communication téléphonique à Alwihda, le livre est bel et bien à lui et c'est la deuxième fois que certains médias font cette erreur. Dr. Mahamat Adam Doutoum dit avoir présenté l'ouvrage au centre Almouna à N'djamena en 2002 et qu'il est surpris que ce travail a été attribué à Mahamat Saleh Yacoub. La même erreur s'est produite l'année dernière et qu'il a...
(Alwihda 30/08/13)
Les jeunes qui composaient la plus grande partie de ces forces hostiles au régime de N’Djamena, se sont rendus à l’évidence de la supercherie. Ils ne vont pas mourir pour des causes visant à mettre en exergue des ambitions personnelles des uns et des autres. Individuellement, par petit groupe ou des troupes entières regagnèrent la légalité, laissant derrière eux, des responsables aux abois voyant leur rêve d’accéder au pouvoir suprême, tombé comme un château de cartes. Depuis sa cuisante défaite de 2008 aux portes de N’Djamena, la dite rébellion armée n’existe que de nom et dans la tête de ses anciens chefs qui refusent de rentrer dans la légalité, préférantcamper dans leur rôle peu envieux d’opposant sans aura etagissant comme...
(Alwihda 30/08/13)
TCHAD (Alwihda) - C'est précisément à Miski, entre le Bourkou et le Tibesti, dans la fameuse bande d'Aouzou, tout proche de la Libye qu'une importante découverte d'or a été faite. Il s'agit d'une zone de 25 à 90 kilomètres. Depuis l'annonce de la nouvelle le mois dernier sur Alwihda cf : [Tchad : La ruée vers l'or du Tibesti], les rumeurs ont traversés le pays à tel point que tout le monde veut y aller. Pour ceux qui se questionnent encore sur le silence du gouvernement, le ministère des mines et géologie a finalement décidé de réagir ; L'Etat veut mettre la main dessus, même si aucune mesure restrictive n'a officiellement été prise. Sur place, des chercheurs étrangers ont également...
(RFI 30/08/13)
Au Tchad, le journaliste Moussaye Avenir de la Tchiré a été condamné le 29 août 2013 à 2 ans de prison avec sursis et un million de francs CFA d’amende. Il était poursuivi pour incitation à la haine et incarcéré depuis le mois de mai à la maison d’arrêt d’Amsinéné. Même si cette condamnation est légère, au regard du réquisitoire, le journaliste et ses avocats ont décidé de faire appel. Moussaye Avenir de la Tchiré a dit au revoir à ses codétenus, jeudi après-midi, et est rentré chez lui. Dans la matinée, le tribunal a prononcé sa condamnation à 2 ans de prison avec sursis et 1 million de francs CFA d’amende ferme. Amende dont il a dû s’acquitter avant...
(Xinhua 30/08/13)
LIBREVILLE, (Xinhua) -- Le Secrétariat général de la CEEAC s'insurge contre les exactions sur les populations centrafricaine à Bangui. "Depuis quelques jours des opérations de désarmements menées par des partisans du président de la transition dans le ville de Bangui s'accompagnent de violence envers les populations civiles", indique un communiqué de la CEEAC reçu jeudi. "Elles se caractérisent par des meurtres, des pillages, des déplacement de droits de l'homme", poursuit le texte. "Le Secrétariat général de la Communauté économique des Etats d' Afrique centrale juge inadmissibles ces violences et les condamne avec fermeté", dit le texte, demandant aux autorités de la transition en Centrafrique d'"assurer leurs responsabilités en mettant un terme à ces exactions et diligente une enquête pour traduire...
(Le Quotidien (Sn) 30/08/13)
Le ministre tchadien de la Justice, Me Jean Bernard Padaré, est très formel : La délégation de la Commis­sion rogatoire internationale va ramener à Dakar les précieux documents de la Direction de la documentation et de la sécurité (Dds) pour la poursuite de l’instruction. Ce trésor traqué jusqu’à Ndjamena par cette Commission est considéré comme une pièce du puzzle des accusations qui pèsent sur l’ex-Président tchadien, poursuivi pour crime de guerre, crime contre l’humanité et tortures. Dans cet entretien, il a révélé que le Procureur général de Ndjamena a déjà mis la main sur tous les biens immobiliers de Hissène Habré répertorié sur le sol tchadien. Dans son bureau, le garde des Sceaux annonce une possible constitution de partie civile...
(L'Intelligent d'Abidjan 30/08/13)
Du mardi 1er au vendredi 4 octobre 2013, se tiendront conjointement à l’Université Félix Houphouët-Boigny le premier congrès francophone de la société des laboratoires biomédicaux (ASLM),sigle en Anglais, (ndlr) et le 1er Salon international de la santé et du matériel médical(MEXCI). Soucieux de la réussite de ces évènements, le ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida, a initié une rencontre avec les organisateurs, le jeudi 29 août 2013 au siège du Centre régional d’évaluation en éducation, environnement, santé et d’accréditation des établissements sanitaires en Afrique(Cresac). Eliane Ekra, chef de cabinet de la ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, a souligné que l’organisation du congrès et du salon est un défi pour...
(Journal du Tchad 29/08/13)
Ils sont pour la plus part de nationalité tchadienne et ont tous occupé un poste important dans le régime Habré. Tout a commencé par une enquête de localisation menée par les juges de la Chambre africaine extraordinaires. Lorsque ces personnalités ont pu être localisées géographiquement, il leur a été demandé de se mettre à la disposition des chargées des investigations et des poursuites. Parmi, ces personnalités, il y a en a qui ont été arrêtées et mises à la disposition de la justice. Au terme des auditions des parties civiles, les juges de la Chambre africaine extraordinaire chargés de l’affaire, visiteront des charniers, des lieux supposés avoir abrité des scènes de tortures physiques, d’exécutions de personnes et autres exactions en...
(AFP 29/08/13)
N'DJAMENA, 29 août 2013 (AFP) - Le tribunal de première instance de N'Djamena a condamné jeudi à deux ans de prison avec sursis le journaliste Avenir Moussey De la Tchire, directeur de publication du journal hebdomadaire indépendant Abba Garde, a constaté l'AFP. Le journaliste, emprisonné depuis le 7 mai, était poursuivi pour "incitation à la haine et au soulèvement populaire" suite à la diffusion de plusieurs articles critiques sur le régime du président Idriss Déby Itno. M. De la Tchire a également été condamné à verser une amende d'un million de Francs CFA (environ 1.500 euros). Le 19 août, deux autres journalistes, le secrétaire général de l'Union des Journalistes Tchadiens (UJT) Eric Topona et le blogueur Jean Laokolé, ont été...
(Le Quotidien (Sn) 29/08/13)
La Commission rogatoire internationale présente à Ndjamena depuis le 19 août est passée à la deuxième phase de sa mission. Hier, une délégation composée des juges d’instruction, du Procureur spécial près les Chambres africaines extraordinaires et des avocats des victimes a procédé à la visite des sites qui auraient servi de prisons durant le règne de l’ex-Président tchadien, Hissène Habré. Ils ont dépoussiéré les archives pour traquer les pièces qui établiraient les crimes contre l’humanité ou déchargeraient l’ex-Président tchadien. Elle serait le vestige de toutes les bêtises humaines.La Dds ? L’écho renvoie à un centre de tortures et d’extermination des présumés opposants à Hissène Habré.Ces anciens locaux, à la réputation sinistre, sont lovés en plein cœur de Ndjamena. Située dans...
(Journal du Tchad 29/08/13)
Une nouvelle liaison de la compagnie sera lancée dès le mois de décembre entre Casablanca et N’Djamena. Royal Air Maroc, la compagnie nationale marocaine proposera trois vols par semaine à partir du 22 décembre. Ces vols relieront sa base à l’aéroport de la capitale tchadienne et s’effectueront en Boeing 737-800. Une fois au Tchad, le vol retour vers le Maroc passera par Bangui, la capitale centrafricaine. Les jours choisis pour les départs sont les mardis, les vendredis et les dimanches. L’avion qui partira l’un de ces jours à 19h15 atterrira le lendemain à 1h30 à l’aéroport de N’Djamena. Il en repartira alors un lundi, un mercredi ou un samedi à 2h20 pour se poser à 3h35 à Bangui, puis redécoller...
(Le Monde 29/08/13)
L'arrestation le 30 juin 2013 à Dakar de l'ancien président de la République du Tchad, Hissène Habré, pourrait sonner le début d'une nouvelle ère de justice sur le continent africain.Accusé et inculpé par la chambre d'accusation des Chambres africaines extraordinaires d'être responsable durant son mandat (de 1982 à 1990) de crimes contre l'humanité, crimes de guerres et actes de torture, l'ancien chef d'Etat tchadien avait trouvé refuge dans la capitale du Sénégal où il avait échappé jusque-là à différentes tentatives de poursuite judiciaire. Reste maintenant à lui assurer un procès juste et rigoureusement équitable, socle de l'esprit de justice. C'est a ce prix que le Sénégal sera un véritable précurseur dans l'accession de l'Afrique au temps de la justice. Petit...
(Journal du Tchad 29/08/13)
La sentence a été donnée ce jeudi 29 août par le tribunal de première instance de N'Djamena. C’est depuis le 7 mai que le directeur de publication du journal hebdomadaire indépendant Abba Garde a été emprisonné. Il était poursuivi pour « incitation à la haine et au soulèvement populaire » suite à la diffusion de plusieurs articles critiques sur le régime du président Idriss Déby Itno. En plus de deux ans avec sursis, M. De la Tchire a également été condamné à verser une amende d'un million de Francs CFA (environ 1.500 euros). Le 19 août, deux autres journalistes, le secrétaire général de l'Union des Journalistes Tchadiens (UJT) Eric Topona et le blogueur Jean Laokolé, ont été condamnés à trois...
(Autre média 29/08/13)
A l’appel du Groupe d’initiative, des Tchadiens de toutes opinions se sont retrouvés le matin du lundi 26 août pour la commémoration du 40ème anniversaire de l’assassinat du docteur Outel Bono. L’heure et le lieu du rassemblement ont été fixés pour coïncider symboliquement avec ceux correspondant aux circonstances du crime. Les participants se sont d’abord regroupés à l’angle de la rue de la Roquette et de la place de la Bastille avant de remonter la rue de la Roquette jusqu’au n° 80, à l’endroit même où le docteur Outel Bono avait été abattu par un tueur à gage. Ils ont ensuite poursuivi leur marche rue Sedaine où ils se sont arrêtés au n° 65, devant la porte de l’immeuble où...
(Xinhua 29/08/13)
LIBREVILLE, (Xinhua) -- Le secrétaire général de la Communauté économique de Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), Ahmad Allam-Mi, a jugé inacceptables les exactions contre les populations civiles en Centrafrique et demandé que les auteurs soient traduits devant la justice internationale après des enquêtes approfondies. "Pour la CEEAC, pour les chefs d'Etat de la CEEAC, cette situation est inacceptable", a martelé M. Allam-Mi mercredi au siège de la CEEAC à Libreville dans une interview après la diffusion par son institution d'un communiqué condamnant ces exactions. "Nous la condamnons avec la dernière énergie", a poursuivi le Tchadien, qui est à la tête de la CEEAC depuis quelques semaines seulement. Allam-Mi a demandé aux autorités de la transition de "prendre leurs responsabilités pour...
(Gabon Eco 29/08/13)
Allam-Mi Ahmed, Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), nouvellement nommé, a échangé ce mardi 27 août au siège de l'institution dont il a la charge avec les ambassadeurs des pays membres de la CEEAC, dans le cadre d'une prise de contact et d'une identification des problèmes existants. Le nouveau Secrétaire général de la CEEAC, Allam-Mi Ahmed, a reçu mardi 27 août, les ambassadeurs des pays membres de l’institution dont il a la charge. Au menu des discussions, la sécurité dans certains pays membres, à l’exemple de la Centrafrique qui se remet péniblement et très lentement de la crise qui la secoue depuis plusieurs mois aujourd’hui. Des questions d’ordre financier ont également été évoquées. En...
(Xinhua 29/08/13)
BEIJING, 29 août (Xinhua) -- Le gouvernement chinois a publié jeudi un livre blanc sur la coopération économique et commerciale sino-africaine, mettant en évidence les dernières réussites de la coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et les pays africains. Le livre blanc, publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat, présente les faits du développement commercial, de l'expansion des investissements, de la coopération agricole, de la construction d'infrastructures et d'autres domaines de coopération entre la Chine et l'Afrique depuis 2009. "Le développement économique et commercial sino-africain a permis d'améliorer les conditions de vie du peuple et de diversifier le développement de l'économie dans les pays africains, offrant également un soutien important au développement socio-économique de la Chine",...

Pages