Mercredi 20 Septembre 2017
(RFI 06/09/13)
La nouvelle est passée pour le moins inaperçue. Pourtant, ce 5 septembre, un cap considérable en matière de droit du travail a été franchi : le Traité international sur les droits des employés de maison est entré en vigueur. Il va offrir à des dizaines de millions de domestiques dans le monde des protections vitales. Reste que le nombre de pays ayant ratifié ce traité reste maigre et que la bataille est encore loin d’être gagnée. C’est une victoire pour les travailleuses et travailleurs domestiques, ces « invisibles » dont le nombre varie entre 50 et 100 millions. L’entrée en vigueur du Traité international sur les droits des employés de maison va désormais leur permettre de bénéficier du même droit...
(Xinhua 06/09/13)
BUJUMBURA, (Xinhua) -- La 11ème journée africaine de la médecine traditionnelle sera célébrée vendredi au Burundi sous le thème « Recherche et développement de la médecine traditionnelle » dans un contexte de manque criant d'institutions de recherche sur les médicaments traditionnels, a reconnu jeudi à Bujumbura Dr Protais Ntirampeba, directeur du département en charge de la promotion de la Santé, de l'Hygiène et de l' Assainissement au ministère burundais de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida. M. Ntirampeba, qui s'exprimait à l'occasion d'un atelier média pour préparer la célébration de la 11ème journée africaine de la médecine traditionnelle au Burundi, a précisé que malgré la multiplication des centres de médecine traditionnelle sur l' ensemble du territoire...
(El Watan 06/09/13)
Des armes. Des hommes. De l’influence. Après l’intervention militaire du nord du Mali, les organisations terroristes rassemblent les forces qu’il leur reste pour se redéployer.C’est un fait, l’opération Serval et le blocus frontalier côté algérien ont porté un sérieux coup à tous les groupes terroristes de la région. Et pas seulement en décapitant la tête d’AQMI au Sahel, Abou Zeïd, dont la mort a été confirmée le 4 mars par la filiale d’Al Qaîda. A l’exception d’AQMI, qui a perdu un chef mais peu d’hommes, les autres formations comptent des pertes importantes dans leurs rangs. «Plusieurs djihadistes ont été tués mais surtout, la survie au nord du Mali est devenue très compliquée, explique une source sécuritaire algérienne.Les difficultés pour trouver...
(Journal du Tchad 05/09/13)
Le gouvernement a décidé de mettre sur pied les moyens favorables à l’amélioration du climat des affaires et l’arrivée de nouveaux investisseurs dans le pays. Selon le ministre du Commerce et de l'Industrie, Hamid Mahamat Dahalop, le Tchad est prêt à mettre en toute transparence, des éléments en œuvre, afin d’améliorer son système commercial et son le climat de ses affaires. Tout ceci dans l’objectif d’attirer le plus grand nombre possible d’investisseurs dans le pays. Le gouvernement de la République du Tchad marque, une fois de plus, la volonté de notre pays de promouvoir la transparence en vue de donner un signal fort à nos partenaires et valoriser ainsi une meilleure image du Tchad qui compte parmi les derniers pays...
(Alwihda 05/09/13)
Pour lutter contre l'ignorance, l'école obligatoire ; pour lutter contre les conflits, la médiation obligatoire. Les trois organisations de la médiation professionnelle : l'EPMN, la CPMN et ViaMediation, sont désormais associées à l'Union Européenne des Médiateurs, avec laquelle elles promeuvent les mêmes recherches sociétales. Le Symposium de la médiation professionnelle 2013 s'inscrit dans la promotion de la qualité relationnelle dans tous les contextes sociétaux. Il fait la promotion de la médiation en tant que discipline pédagogique. Cette nouvelle approche des relations humaines développée avec la rigueur d'une instrumentation professionnelle, est une offre pédagogique comparable à l'école obligatoire. Elle renforce la maîtrise du pacte social. L'institution doit l'assurer à chacun lorsqu'il est confronté à un différend. Dans cette perspective, la médiation...
(Alwihda 05/09/13)
Le Tchad qui veut sortir de la pauvreté et du sous-développement refuse de se défaire de ces plaies qui gangrènent toutes les activités, à savoir la corruption, les détournements de deniers publics, l’impunité, l’injustice, la prolifération des faussaires de tout poil qui travaillent de concert avec certains membres véreux des forces de l’ordre, de l’appareil judiciaire et du système bancaire. Dieu seul sait combien de « piranhas », de « hyènes », de « vautours », de « gloutons » et toute sorte de prédateurs habillés en policier, en douanier, en gendarme, en juge, en directeur général, en ministre, en infirmier, en médecin, en vétérinaire, en banquier, en imprimeur, authentique ou faux, arpentant chaque jour, les arcanes et les labyrinthes...
(Journal de Bangui 05/09/13)
La situation en République centrafricaine préoccupe l’Union Africaine. C’est pourquoi des rencontres entre la Commission de l'UA et le Secrétariat général de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) ont été initiées à Addis-Abeba en Ethiopie. Il était question pour les deux institutions de s’entendre sur le processus à mettre sur pieds dans le cadre de la transition de la Mission de consolidation de la paix de la CEEAC en République centrafricaine-RCA (MICOPAX) à la Mission internationale de soutien à la RCA sous conduite africaine (MISCA). Pour cela, l’UA et la CEEAC vont fignoler les éléments nécessaires à l’avancement de la transition tels que la mise en place du Quartier général de la MISCA et de ses différentes...
(RFI 05/09/13)
Les derniers réfugiés tchadiens à occuper le camp de Langui au Cameroun ne veulent plus partir. La plupart d’entre eux avait fui en 2008 le Tchad à cause de la guerre entre des rebelles soudanais et l'armée gouvernementale à Ndjamena. Depuis 2012, et un certain retour au calme dans leur pays d'origine, certains ont été rapatriés. Mais d'autres refusent, pour des questions de sécurité, de quitter le camp de réfugiés et sont aujourd'hui une centaine à réclamer une réinstallation dans un pays plus sûr. Les autorités camerounaises les pressent de partir alors que le HCR a fermé le camp depuis plusieurs mois. A environ une trentaine de kilomètres de Garoua, au nord du Cameroun, le réfugié Taryandé Bodalta doit quitter...
(Tchadactuel 05/09/13)
C’est le moins qu’on peut affirmer : Deby ne passe pas ses vacances dans » la bourgade des ânes » dans l’allégresse et la joie consécutives aux retrouvailles familiales et parentales dans son village natal. Autant les bilias ont boudé le séjour de l’enfant du village autant le despote leur a rendu la monnaie en les ignorant ostensiblement. Aucune cérémonie, aucune audience individuelle ou collective n’a été prévue ; tout le monde a été tenu en laisse y compris la cohorte des généraux et autres bouffons qui l’accompagnaient. Ils ne les retrouvent qu’aux moments de rupture de jeune pendant le ramadan et depuis lors ils le voient comme tout habitant d’Amdjaress de loin. Même l’argent facile et gratuit du trésor...
(Tchadanthropus 05/09/13)
Selon la lettre du continent, le journaliste et blogueur tchadien Makaila N’Guebla s'en est violemment pris au régime d'Idriss Deby lors d'une audition de près d'une heure, le 28 août, devant la commission du développement de l'UE, à Bruxelles. Il était invité par la présidence de cette commission, l'eurodéputée Eva Joly. Actuellement demandeur d’asile provisoirement basé en France, Makaila Nguebla a notamment dénoncé les violations des droits de l’homme dont se rendrait coupable, selon lui, l’Agence nationale pour la sécurité (ANS), la gestion clanique du pouvoir ou encore le pillage des ressources pétrolières. Il a également évoqué la récente condamnation à trois ans de prison avec sursis du secrétaire général de l’Union des journalistes tchadiens (UJT),Eric Topona, et de l’écrivain...
(Xinhua 05/09/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Les experts ont appelé mercredi les gouvernements africains à investir plus de ressources pour booster l'agriculture afin d'atteindre la sécurité alimentaire et sortir des millions de personnes de la pauvreté. Les experts de l'Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) ont déclaré que consacrer plus de ressources et d'efforts à l'agriculture aura un grand impact sur la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté sur le continent. « Si nous voulons obtenir une Révolution Verte en Afrique, nous devons enregistrer et comprendre dans quels domaines nous faisons des progrès, mais également dans lesquels nous sommes à la traîne », a déclaré mercredi le vice-président de l'AGRA, Strive Masiyiwa. M. Masiyiwa, qui s'est exprimé lors du...
(Xinhua 05/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Les conditions sanitaires de la femme en Afrique demeurent insuffisantes dont les raisons sont dues à la pauvreté, la discrimination, les inégalités, les pratiques culturelles néfastes et l'analphabétisme dans la région. Ce constat a été fait mercredi à Brazzaville, au Congo, par les participants à la 63ème session annuelle du Comité régional de l'OMS/Afrique, examinant un document intitulé "Relever le défi en matière de santé de la femme en Afrique : Rapport de la Commission sur la Santé de la femme dans la région africaine". Selon les ministres africains de la Santé, les femmes africaines continuent à subir du lourd tribut de la morbidité et la mortalité prématurée qui émanent du manque d'accès aux services de santé...
(Xinhua 05/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La Région africaine de l'Organisation mondiale de la santé (OMS/Afro) a enregistré en 2012 une forte régression de 81 % des cas des poliovirus sauvage notifiés, selon un rapport présenté mercredi à la 63ème session du comité régional qui se tient au siège de l'OMS/Afro à Brazzaville, en République du Congo. « Les cas de poliovirus sauvage notifiés dans la région africaine ont régressé de 81 %, passant de 691 cas notifiés en 2009 à 128 cas notifiés en 2012 », précise le rapport, soulignant qu' « en juin 2013, le Nigéria était le seul pays d'endémie de poliomyélite dans la région. Aucun cas n'a été notifié dans les trois pays (Angola, Tchad, République Démocratique du Congo)...
(Xinhua 05/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La 63ème session du comité régional de l'Organisation mondiale de la santé pour l' Afrique (OMS/Afro) a encouragé mercredi à la capitale congolaise Brazzaville, les 47 Etats membres africains, à promouvoir la cybersanté, pour améliorer les résultats en matière de santé des populations. « Les pays et les populations de notre région doivent embrasser, promouvoir et intensifier l'utilisation de la cybersanté », a plaidé le responsable de l'Observatoire africain de la Santé (OAS) et de l'Unité de gestion du Savoir à l'OMS/Afro, le Dr Derege Kebede. Selon l'OMS/Afro, au cours des dernières années, le domaine de la cybersanté qui est définit comme « l'utilisation rentable et sécurisée des technologies de l'information et la communication, pour la santé...
(Journal du Tchad 04/09/13)
Il est allé solliciter le soutien des autorités françaises pour la candidature du Tchad au Conseil de sécurité de l’ONU, comme membre non permanent. La rencontre entre le ministre des Affaires étrangères et de l’intégration africaine, M. Moussa Faki Mahamat et son homologue français Laurent Fabius a eu lieu hier, mardi 3 septembre au Quai d’Orsay à Paris. Il est allé solliciter le soutien des autorités françaises pour la candidature du Tchad au Conseil de sécurité de l’ONU, comme membre non permanent pour la période 2014-2015. Ces entretiens ont permis d’évoquer également les principaux enjeux de sécurité régionale en Afrique. A la fin de cette rencontre, M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, s’est entretenu hier au téléphone avec le...
(Tchadanthropus 04/09/13)
L’affaire Hissein Habré, une injustice sénégalaise, un coup d’Etat judiciaire, dans une Afrique amnésique. J’ai, sans vous connaître, Monsieur Sané de l’admiration pour vos travaux, votre itinéraire et votre œuvre de défenseur des droits de l’homme, et celle de l’organisation que vous avez présidé. Mais, Dieu seul sait ce qui vous a fait sortir de l’Université de Kyung Hee pour revisiter à l’improviste l’affaire Hissein Habré. Et pourtant, voir un tel défenseur des droits humains, drapé dans la toge de Papa Noël, proclamer sa foi absolue et sans réserve dans les magistrats, dans l’ignorance absolue des contours de l’affaire Hissein Habré ne peut que surprendre. Ainsi, vous vous félicitez d’une arrestation (qui au sens du code pénal sénégalais ne peut...
(Journal du Tchad 04/09/13)
L’administration tchadienne a mis sur pied une campagne d’information sur ce processus enclenché depuis 2005. Au Tchad, la décentralisation est une affaire de tous. C’est en tout cas le message que fait passer le gouvernement en initiant une campagne d’information sur le sujet. Et le meilleur moyen pour atteindre tout le monde en même temps est sans aucun doute les medias. Depuis un certain temps déjà, le ministère de l'Aménagement du territoire, de la Décentralisation et des Libertés locales fait paraître un article sur la décentralisation dans une quinzaine de journaux du pays toutes les semaines. Nous croyons important de devoir informer l'opinion sur la vie de ces nouvelles entités qui ont fait leur apparition dans l'organisation administrative de notre...
(Alwihda 04/09/13)
La commission rogatoire qui s'est déplacée au Tchad a réussi à entendre environ 650 victimes de la violence et de la répression du régime du dictateur Hissène Habré. Les autorités compétentes tchadiennes notamment la justice et les services de sécurité ont facilité la tâche de la Commission qui a également auditionné une trentaine de témoins-clés. La Commission qui est étonnée des témoignages qu'elle a collectés, a souhaité l'arrestation des bourreaux dont certains occupent des responsabilités sensibles dans l'état. En général, les personnes interrogées par la Commission se plaignent de voir leur bourreaux en liberté. Le régime de l'ancien dictateur Hissène Habré est accusé d'avoir tué plus de 40 000 personnes dont certains sont étrangers. Une commission d’enquête sur les crimes...
(Journal du Tchad 04/09/13)
Quelques heures avant leur départ, ils ont été reçus par le Chef du Département de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, M. Dayang Menwa Enock. Ils sont 17 artistes retenus après la sélection organisée par les experts de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui représenteront le ministère de la Culture, des Arts et de la Conservation du Patrimoine, au grand rendez-vous de Nice en France. Parmi ces derniers, il y a les danseurs, conteurs, nouvellistes, peintres et photographes. «Nous avons pris le temps pour nous préparer afin de défendre notre pays. Nous avons eu les moyens qu’il faut et nous allons nous battre pour faire honneur à notre pays et au peuple tchadien» confie un...
(Alwihda 04/09/13)
Ce sont des relations séculaires de partenariats empreintes de mutuelle compréhension donc il est tout à fait normal de se concerter sur les projets réalisés et ceux en cours de réalisation. Le coordonnateur résident du système des Nations -Unies au Tchad, Thomas Gurtner n’est pas un inconnu des couloirs de la primature. Courroie de transmission entre le système des Nations- Unies et le Tchad, l’objet de cette rencontre du diplomate onusien avec le Chef du Gouvernement, s’inscrit dans le cadre des relations privilégiées de partenariat entre le Gouvernement tchadien et les Nations Unies. Ce sont des relations séculaires de partenariats empreintes de mutuelle compréhension donc il est tout à fait normal de se concerter sur les projets réalisés et ceux...

Pages