Samedi 20 Janvier 2018
(RFI 28/12/17)
Des affrontements entre orpailleurs ont fait une quinzaine de morts le 25 décembre à Iri Bourgouri, aux confins des frontières du Tchad et de la Libye. Dans cette localité, se côtoient des orpailleurs venus des différentes régions du pays et aussi des pays voisins. « Une première bagarre entre un autochtone et un allogène a fait d'abord un mort, a indiqué une source sécuritaire à l'AFP. Il s'en est suivi un affrontement généralisé qui a entraîné une quinzaine de morts et plusieurs blessés », à Iri Bourgouri. Dans le massif du Tibesti, à l'extrême nord du Tchad, ce genre de conflits est récurrent depuis plusieurs années. « Il y a eu depuis 2015 une série d’affrontement entre les indigènes du...
(Agence Ecofin 28/12/17)
Harvest Asset Management a obtenu de la Commission de Surveillance des Marché Financiers de la CEMAC, un agrément lui permettant de mener des activités de société de gestion de portefeuille (SGP). L’information est contenue dans un communiqué de la COSUMAF du 14 décembre 2017. Harvest Asset management, qui a été fondée cette année 2017, fait partie de la société Harvest Africa Ventures qui est incorporée en France. Son promoteur est Marc Kamgaing (photo), qui jusqu’en fin décembre 2016, était encore directeur général adjoint d’ASCA Asset Management, la filiale gestion des actifs du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank, en Afrique centrale. Mais avant de travailler pour le leader du secteur bancaire marocain, M. Kamgaing était à la tête d’un fonds d’investissement...
(Agence Ecofin 28/12/17)
Des sources autorisées au ministère camerounais de l’Eau et de l’énergie (Minee) attestent qu’il y a des négociations en cours entre le gouvernement et Bouygues, au sujet d’un projet de construction de la ligne de transport d’électricité entre Edea-Logbessou-Bekoko passant par Douala. Un autre projet concerne le renforcement et la stabilisation du réseau électrique de la capitale économique, Douala. A ce jour, indique le Minee, le projet est bien avancé sur le plan technique. Toutes les études, d’avant-projet détaillé et d’impact environnemental et social sont achevées. Le recrutement d’un Bureau d’études techniques (BET) pour l’assistance à la maîtrise d’ouvrage est en cours, en attendant l’aboutissement des négociations entamées en vue de conclure la convention de financement. Le montant reste donc...
(AFP 27/12/17)
Les présidents Recep Tayyip Erdogan (Turquie) et Idriss Déby Itno (Tchad) ont signé mardi cinq accords au terme d'une visite d'un jour du dirigant turc à N'Djamena, une première dans le pays qui revêt une forte connotation économique. Des accords relatifs à l'impôt sur le revenu, la coopération en matière de jeunesse et sports, la coopération technique et de développement, la promotion et la protection des investissements et la coopération dans le partage d'informations et d'archives diplomatiques, ont été signés par les deux présidents, selon un communiqué. Le Tchad a aussi sollicité l'engagement de la Turquie dans la recherche et l'exploitation pétrolière, alors que le gouvernement tchadien...
(APA 27/12/17)
APA - NDjamena (Tchad) - Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé ce mardi, à N’Djaména, au Tchad, pour une visite officielle de 24 heures, la première du genre dans ce pays. Il a été accueilli par son homologue tchadien, Idriss Déby Itno, La présidence tchadienne informe que la visite du président Recep Tayyip Erdogan qui est accompagné d’une dizaine des ministres et une centaine d’hommes d’affaires, sera sanctionnée par la signature d’au moins six conventions seront signées entre les deux pays. Des accords qui concernent des secteurs importants, tels que la sécurité, les mines et l’eau. Il est prévu une rencontre entre les hommes d’affaire tchadiens et turcs. La présidence du Tchad souligne que les travaux qui se...
(MondAfrique 27/12/17)
Le journal “Libération” a publié le contenu des procès-verbaux de l’enquête du FBI concernant Cheikh Tidiane Gadio, l’ancien ministre des Afaires Etrangères du Sénégal. Avec des dates, des échanges de mails captés et d’autres détails croustillants. Extraits. Résumons les épisodes précédents: l’ancien ministre des Affaires étrangères est en détention à New York depuis vendredi dernier. Un juge de Manhattan l’a placé sous mandat de dépôt pour corruption et blanchiment présumés. Cheikh Tidiane Gadio aurait facilité le versement de pots-de-vin au Président tchadien, Idriss Déby, contre des avantages accordés à une société chinoise désireuse de mener des affaires au Tchad. En contrepartie, il aurait touché 400 mille dollars (plus de 200 millions de francs Cfa). L’ancien ministre nie les charges retenues,...
(Agence Ecofin 27/12/17)
Une récente analyse prudentielle de la situation économique de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), du Fonds monétaire international (FMI) laisse indiquer des perspectives d’une progressive amélioration de la situation économique et financière. Néanmoins, prévient le FMI, cette lecture tiendrait au cas où les États et les institutions régionales tiennent tous leurs engagements de politique économique. En outre, poursuit le fonds, ces perspectives supposent aussi la poursuite de l’assainissement budgétaire (avec une amélioration du solde budgétaire global de l’ordre de 6 % du PIB entre 2016 et 2019), dans un premier temps, en réduisant les investissements publics non prioritaires et en accroissant progressivement les recettes budgétaires non pétrolières.
(Agence Ecofin 27/12/17)
Le président turque Recep Tayyip Erdogan (photo), à la tête de 150 chefs d'entreprises turcs a entamé ce dimanche une tournée africaine, la deuxième depuis son arrivée à l'Ak Saray, le palais présidentiel, il y a trois ans. Première étape de cette tournée qui prend l’allure d’un renforcement des relations économiques et stratégiques avec le continent africain, le Soudan. Dimanche à Khartoum, dans la capitale soudanaise, une douzaine d’accords visant à stimuler la coopération économique, militaire et culturelle entre les deux pays ont été signés. Pour le président soudanais Omar el-Béchir, cette visite apparait comme un appui de poids dans un contexte marqué par le retour timide des investisseurs internationaux. Bien qu’une bonne partie des sanctions économiques américaines aient été...
(AFP 26/12/17)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan est arrivé mardi à N'Djamena pour une visite officielle au Tchad, une première dans ce pays pour une visite à forte connotation économique, ont rapporté les médias nationaux. A la tête d'une importante délégation, M. Erdogan est arrivé en début d'après-midi à l'aéroport de la capitale tchadienne, où il a été accueilli à sa descente d'avion par son homologue Idriss Déby Itno. Les deux hommes ont eu un premier entretien à l'aéroport. Ce déplacement "ouvre une nouvelle page dans la densification des relations entre les deux pays", selon la présidence. Le chef de l'Etat turc est accompagné d'une dizaine de ministres, dont ceux de la Défense et des Affaires étrangères, et d'une centaine d’hommes...
(AFP 26/12/17)
Des affrontements entre orpailleurs ont fait une quinzaine de morts lundi dans l'extrême-nord du Tchad, a-t-on appris de source sécuritaire. "Une première bagarre entre un autochtone et un allogène a fait d'abord un mort", a indiqué cette source à l'AFP. "Il s'en est suivi un affrontement généralisé qui a entraîné une quinzaine de morts et plusieurs blessés". Ces violences se sont déroulées à Iri Bourgouri, aux confins des frontière du Tchad et de la Libye, dans une localité où se côtoient des orpailleurs venus des différentes régions du pays. Elles ont opposé des membres de l'ethnie zaghawa venus se venger d'une première attaque perpétrée par des Goranes Mourdia, selon la presse locale, qui faisait état de plusieurs véhicules détruits, et...
(RFI 26/12/17)
Au Tchad, c'est la surprise de Noël. Le gouvernement a été remanié dimanche 24 décembre au soir. La nouvelle équipe du Premier ministre Albert Pahimi Padacké a été réduite en raison de l'austérité et comporte des changements majeurs à des postes de souveraineté. Hissein Brahim Taha est remplacé aux Affaires étrangères par l’ambassadeur du Tchad à Addis-Abeba en Ethiopie, Mahamat Zene Cherif. Ngueto Tiraina Yambaye, ministre de l’Economie et de la Planification du développement, artisan de la réussite de la table ronde pour le financement du Plan national de ...
(APA 26/12/17)
APA-N'Djamena (Tchad) - Le nouveau gouvernement rendu public dimanche soir au Tchad est marqué par une forte réduction du nombre de portefeuilles ministériels, la taille du gouvernement toujours dirigé par le premier ministre Pahimi Padacké Albert, passant de 38 à 22 ministres et deux secrétaires d’Etat. Ce remaniement intervient dans un contexte de crise économique marquée par la chute du prix du baril du pétrole qui a amené le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno, à fusionner des départements ministériels et se séparer de certains ministres considérés comme étant des ténors. C’est le cas des ministres Ahmat Mahamat Bâchir (sécurité publique), professeur Mackaye Hassane Taïsso (enseignement supérieur), Pr Ahmat Mahamat Hassane (justice), Bachar Ali Souleymane (administration du territoire), Brahim Hissein...
(Agence Ecofin 26/12/17)
Le Tchad s’est réveillé ce lundi avec un nouveau gouvernement qui ne compte plus que 24 ministres au lieu de 37 pour l’équipe sortante. L’heure est aux économies et aux rangs serrés : « Par cette restriction, les plus hautes autorités veulent réduire les dépenses de l'Etat face à la situation de crise financière que connaît le pays » a déclaré à l'AFP un conseiller du Premier ministre. Parmi les principaux changements, la Sécurité publique, les Affaires étrangères, la Justice et les Finances changent de mains. Composition du nouveau gouvernement du Tchad Ministre des Infrastructures et du désenclavement et de l'aviation civile : Adoum Younousmi Ministre des finances et du budget : Docteur Abdoulaye Sabre Fadoul Ministre de l'Agriculture, de...
(RFI 26/12/17)
Le président turc est en visite sur le continent africain. Recep Tayyip Erdogan est attendu au Tchad et en Tunisie, après une première escale à Khartoum. Sa première visite au Soudan a été essentiellement consacrée à l'économie et son passage à Ndjamena ce mardi 26 décembre devrait l'être tout autant. Au Soudan, le président turc a affiché ses ambitions : faire passer les échanges commerciaux de 500 millions à 10 milliards de dollars par an. Les deux chefs d'Etat ont signé une série d'accords concernant l'économie et l'agriculture, mais aussi la coopération militaire...
(La Tribune 26/12/17)
Après l’Afrique de l’Ouest début 2016, Recep Tayyip Erdoğan, le président turc entame une visite à Khartoum chez le Soudanais Omar El Béchir. Ce n’est que la première étape d’une tournée qui va le mener à Tunis chez Béji Caïd Essebsi et à N’Djamena chez le Tchadien Idriss Deby Itno. Pressé de nouer des relations avec l’Afrique, la Turquie veut prêter son miroir à l’Afrique. Mais elle y cherche surtout de l’influence. Depuis son entrée à l'Ak Saray, le palais blanc à Ankara il y a trois ans, Recep Tayyip Erdoğan aura exactement visité 21 pays africains. A la fin d'une mini-tournée qui le conduit au Soudan où il est arrivé dimanche, en Tunisie mardi puis au Tchad, le 12ème...
(Le Point 26/12/17)
« On se défend. » Ces quelques mots résonnent sans cesse dans les rues poussiéreuses de N'Djaména. Cet après-midi-là, le brouillard de sable et de pollution, « Adjadj », enveloppe la capitale politique du Tchad, assombrissant le ciel et plombant l'air. Selon les dires, cette brusque apparition est un signe précurseur de malheur. Un augure qui prend, cette année, une résonance toute particulière. Depuis quelques mois, la ville de deux millions d'habitants tourne au ralenti, frappée par une crise économique sans précédent. Les terrasses ombragées des bars peinent à se remplir, les clandos (taxis-motos) scrutent l'arrivée de clients potentiels, et les allées labyrinthiques du marché du centre-ville, d'habitude bondées, sont presque désertes. Pour attirer les clients, les commerçants ont cruellement...
(AFP 25/12/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a remanié son gouvernement, a déclaré lundi un responsable, réduisant le nombre de ministres de 37 à 24 pour des raisons d'économie et changeant les titulaires de plusieurs ministères clés, comme la Sécurité publique, les Affaires étrangères, la Justice et les Finances. La réduction, dimanche soir, du nombre de portefeuilles ministériels "se justifie par les mesures d'austérité que prône le gouvernement", a indiqué à l'AFP un conseiller du Premier ministre sous couvert de l'anonymat "Par cette restriction, les plus hautes autorités veulent réduire les dépenses de l'Etat face à la situation de crise financière que connaît le pays", a-t-il ajouté.
(RFI 23/12/17)
Ndjamena, la capitale tchadienne, vit depuis deux jours au rythme de la 11e édition du festival N'Djam Vi. Une initiative qui regroupe en fin d'année plusieurs artistes afin de célébrer la création à travers des formations, mais aussi récompenser les meilleurs œuvres. Cette année, c'est dans une ambiance de crise que se tient le festival où l'on danse tout de même. Au deuxième jour du festival, une dizaine de groupes sont programmés pour la séance à l’espace Talino Manu qui héberge les festivaliers. Près de 63 groupes vont ainsi se succéder sur le podium pendant trois jours...
(AFP 22/12/17)
Le parti de l'opposant Saleh Kebzabo a dénoncé mercredi le soutien de la communauté internationale au régime d'Idriss Déby "au nom de la lutte contre le terrorisme", dans un communiqué de presse où il appelle à la tenue des élections législatives en 2018. "Les partenaires du Tchad ferment les yeux sur les méfaits du régime (...) au nom, semble-t-il, de la lutte contre le terrorisme", a estimé Saleh Kebzabo, opposant politique depuis plus de dix ans. Le Tchad est un allié stratégique de l'Occident et notamment de la France dans la lutte contre les djihadistes au Sahel. La France a apporté en septembre une contribution de 223 millions d'euros pour la période 2017-2021 de soutien au plan national de développement...
(Agence Ecofin 22/12/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Tchad, a dévoilé les conclusions de son 11ème audit sur la qualité de réseau et du service offerte aux consommateurs par les opérateurs de téléphonie mobile. Le 18 décembre 2017, à N’jdamena, le régulateur télécoms a indiqué qu’Airtel, Tigo et Salam sont largement en dessous des obligations contenues dans leur cahier des charges. Selon le rapport de l’Arcep, aucune des trois sociétés de téléphonie mobile n’a réussi à couvrir un total de 20 villes avec cette technologie comme exigé, après trois années d’exercice. Au contraire, moins de 10 villes du pays sont couvertes. Pour ce qui est de l’accessibilité́, de la continuité́ des appels et des performances radio sur...

Pages