Dimanche 19 Novembre 2017
(APA 30/10/17)
APA NDjamena (Tchad) - La pose de la première pierre pour la construction de l’usine de Raffinage du pétrole de Sedigui et de l’usine de traitement et purification du gaz de Rig-Rig, dans la région du Kanem, au nord-ouest du pays, à environ 300 kilomètres de la capitale, Ndjamena, a eu lieu samedi, en présence du chef de l’Etat, Idriss Déby Itno. Les travaux de ces deux infrastructures doivent durer 12 mois, normalement. Idriss Déby rappelle que le projet Sedigui est le plus ancien des projets pétroliers au Tchad, notamment, entamé en 1973, mais arrêté lors de la guerre civile des années 1980. Il estime que, ce projet doit fédérer tous les Tchadiens car il est historique par le fait...
(APA 30/10/17)
APA - NDjamena (Tchad) - Les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC, 6 Etats membres), se retrouvent, mardi, à N’Djaména, la capitale tchadienne, autour du thème «Intégration accélérée pour une CEMAC émergente», a appris, APA, auprès des autorités officielles. Le sommet de la CEMAC est précédé par la réunion des experts (26 et 27 octobre) et le conseil des ministres ce dimanche Il devrait, selon plusieurs sources, concrétiser les accords de libre circulation et envisager d’autres solutions pour rendre l’espace plus attractif en termes économiques. Le ministre tchadien de l’Economie et de la planification du développement, M. Ngueto Tiraïna, déclare que, ce sommet fait suite à la signature des accords sur la libre circulation...
(Xinhua 30/10/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a lancé samedi le projet de développement intégré des champs pétroliers, gaziers et de raffinage de Sédigui et Rig Rig, à 350 kilomètres de la capitale. C'est un projet vieux de plus de quarante ans, qui démarre véritablement avec le soutien d'entreprises chinoises. "Aujourd'hui, le jour pour le développement du champ pétrolier de Sédigui a sonné", a déclaré Wu Xingjun, président-directeur général de Blue Ocean Clean Energy, l'une des deux sociétés chinoises en présence. "Le rêve est devenu aujourd'hui une réalité", s'est exclamé le ministre tchadien du Pétrole et de l'Energie, Béchir Madet. Pour les ressortissants du Kanem, cette région désertique du nord-ouest du Tchad, c'est le début de la fin d'une longue attente...
(Agence Ecofin 30/10/17)
Une concertation bilatérale des directeurs généraux des Douanes du Cameroun et du Tchad a eu lieu les 26 et 27 octobre à Yaoundé autour du thème : « Gestion du transit non conventionnel entre le Cameroun et le Tchad : quels enjeux pour les deux pays ? ». Le représentant camerounais Fongod Edwin Nuvaga a indiqué que cette démarche s’inscrit dans la longue tradition de collaboration harmonieuse et suivie entre les deux administrations, toujours disposées à échanger sur toutes les questions d’intérêt commun, relatives notamment à la lutte contre la fraude et la contrebande, la sécurisation des recettes fiscales et douanières ainsi que la promotion de l’intégration sous-régionale. Il a poursuivi son propos en affirmant : « Aujourd’hui, de nouveaux...
(APA 30/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des concertations sont en cours pour l’harmonisation et la validation de la procédure du Titre de transit unique (TTU) portant sur les transports ferroviaire et routier en vue de faciliter des échanges commerciaux au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris lundi APA de sources concordantes. La mesure qui est appelée à s’étendre dans toute la sous-région, regroupe actuellement des experts des administrations douanières du Cameroun, de la Centrafrique et du Tchad qui ont constitué un comité scientifique pour élaborer les différentes étapes de l’harmonisation et de la validation du Titre de transit unique Rail/Route en Afrique centrale. La première commission planche sur le cautionnement et des conditions de...
(Xinhua 30/10/17)
Le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) vis-à-vis de leur organisation, entre 2009 à ce jour, s'élève à plus 200 milliards FCFA (plus de 350 millions de dollars), a déclaré dimanche le ministre tchadien de l'Economie et de la Planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye, en ouverture des travaux de la session extraordinaire du conseil des ministres de l'Union économique de l'Afrique centrale (UEAC). Le financement de la CEMAC a été toujours un gros problème récurrent qui risque de porter atteinte à sa survie, ont fait remarquer des observateurs locaux. Les chefs d'Etat de la région, conscients de la nécessité de doter la Communauté...
(Le Monde 28/10/17)
L’Office français de protection des réfugiés et apatrides a sélectionné 240 Centrafricains et Soudanais dans le cadre du plan d’accueil du président Emmanuel Macron. Sur son maillot de foot, on ne voit que l’écusson de Chelsea, un club anglais. Ababar, 20 ans, en est gêné. Il aimerait tellement convaincre le représentant de la France que, avec Neymar en attaque, le PSG est l’un de ses clubs préférés… L’« instant foot » réveille un semblant de sourire chez le jeune Centrafricain et éclaircit l’air épais de poussière chaude. Dans les bureaux où l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) s’est installé, entre le 23 et le 26 octobre, à N’Djamena, la capitale du Tchad, le cliquetis des claviers des...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(RFI 27/10/17)
L'arrestation d'un journaliste tchadien suscite l'indignation de la presse. Juda Allahondoum, le directeur de publication de l'hebdomadaire Le Visionnaire, est détenu depuis le 17 octobre et devrait être jugé le 2 novembre pour « usurpation de titre de journaliste », devant un tribunal des flagrants délits de Ndjamena. Pour Reporters sans Frontières (RSF), cette affaire témoigne d'un climat hostile vis-à-vis des journalistes au Tchad. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171027-tchad-arrestation-directeur-journal-v...
(APA 27/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le taux d’électrification en Afrique centrale ne dépasse pas les 20%, ce qui veut dire qu’un habitant sur cinq seulement y a accès, selon le président du Pool énergétique sous-régional (PEAC), Joël Nana Kontchou. Cette déclaration est contenue dans le rapport rendu public à l’issue de la réunion de ladite entité, tenue en début octobre dernier dans la capitale camerounaise, Yaoundé, qui constate que sur plus de 300 millions d'âmes vivant dans cet espace communautaire, plus de 125 millions n’ont pas accès à l'électricité. Au niveau de l’espace couvert par le PEAC, la puissance électrique totale installée en 2017 est de 6500 mégawatts (MW), tandis que la puissance totale garantie s’élève à 6350MW dont 4750MW en hydraulique...
(Jeune Afrique 26/10/17)
Prévu le 30 octobre prochain à N'djamena, au Tchad, le prochain sommet de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) tentera de relancer une communauté régionale en panne. En dépit de l’effectivité de la libre circulation, la plupart des autres chantiers de l’intégration sont à l’arrêt : la fusion des deux bourses n’est pas faite ; interrompues en février dernier, les négociations sur les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne n’ont pas repris. En difficulté budgétaire, les pays-membres œuvrent, avec l’appui technique et financier du FMI, à la reconstitution de leurs réserves de change qui ont fondu à cause, notamment, de la chute des prix du pétrole. Plusieurs dossiers « existentiels » seront à l’ordre du...
(Xinhua 26/10/17)
L'Union africaine entretient d'excellentes relations avec les autres grandes organisations internationales et ses partenaires bilatéraux, a déclaré mercredi à N'Djamena, la capitale tchadienne, le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, qui a insisté sur la nécessité de conformer ces différentes coopérations avec la vision de son organisation. M. Faki Mahamat, qui s'exprimait lors de la clôture de la 8e retraite de l'UA consacrée à la promotion de la paix et la sécurité sur le continent, a salué l'excellence des relations de l'organisation panafricaine avec les Nations Unies. Il a aussi loué l'excellence des relations qu'il entretient personnellement avec le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "très engagé dans la coopération entre les Nations Unies et le continent...
(AFP 26/10/17)
L'une des femmes du chef du groupe jihadiste Boko Haram, Aboubacar Shekau, a sans doute été tuée lors d'un raid aérien de l'armée nigériane visant un rassemblement de membres de l'organisation, a annoncé mercredi le porte-parole de l'armée de l'air du Nigeria. "Des efforts sont entrepris pour confirmer la mort supposée de la femme de Shekau ainsi que d'autres terroristes de Boko Haram", a déclaré dans un communiqué le porte-parole, Olatokunbo Adesanya. Les chasseurs de l'armée ont pris pour cible "un important rassemblement de terroristes de Boko Haram" dans l'Etat de Borno (nord-est) le 19 octobre, selon lui. La femme présumée morte du chef du groupe jihadiste a été présentée comme "Madame" Fitdasi qui, selon le porte-parole de l'armée, "représentait"...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(Xinhua 26/10/17)
La 8e retraite annuelle de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la promotion de la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique s'est achevée mercredi soir à N'Djamena, la capitale tchadienne, sur une déclaration forte qui a insisté sur la nécessité de maintenir le multilatéralisme dans l'ordre mondial émergent. Cette retraite a réuni d'anciens chefs d'Etat, de hauts représentants de la Commission de l'UA et ses envoyés et représentants spéciaux, médiateurs et membres du Groupe des sages et du Réseau panafricain des sages. Etaient également présents des représentants des communautés économiques et mécanismes régionaux, des envoyés spéciaux du secrétaire général de l'ONU, de hauts représentants des institutions onusiennes, de la Ligue arabe, de l'Organisation internationale de la francophonie,...
(AFP 25/10/17)
Dix personnes sont mortes dans des affrontements qui ont opposé dans la nuit de lundi à mardi des orpailleurs dans le Tibesti, massif montagneux dans le nord du Tchad, a appris mercredi l'AFP auprès d'une source sécuritaire. "Des habitants autochtones de la région ont demandé aux orpailleurs allogènes de quitter la zone. Il s'en est suivi une bagarre et les allogènes ont tué trois autochtones", a expliqué à l'AFP cette même source, qui a requis l'anonymat. "Les habitants ont tendu une embuscade aux orpailleurs qui ont quitté la zone (...), au cours des affrontements sept chercheurs d'or ont été tués alors que d'autres prenaient la fuite", a indiqué la source sécuritaire. Les affrontements, parfois meurtriers, sont fréquents entre les habitants...
(Xinhua 25/10/17)
La 18ème session ordinaire du Comité des chefs de police de l'Afrique centrale (CCPAC) s'est ouverte mardi dans la capitale tchadienne, à un moment où la sous-région est confrontée à d'innombrables défis sécuritaires, plus complexes les uns que les autres, a déclaré Sirandi Ongtoin, directeur général adjoint de la Police nationale du Tchad. "Les actes terroristes continuent à semer la désolation au sein de nos populations, la cybercriminalité s'accroît dangereusement, la prolifération des armes légères et des petits calibres continuent de favoriser la commission d'une criminalité violente, le trafic des drogues et des faux médicaments prennent des proportions inquiétantes, le braconnage et le trafic international des produits de la faune menacent dangereusement la survie de nos espèces et la liste...
(AFP 25/10/17)
Face à la déferlante d'attaques jihadistes aux frontières du Mali, du Burkina Faso et du Niger, la force conjointe du G5 Sahel, encore naissante, aura besoin de toute l'aide possible pour accomplir sa mission, selon les diplomates et les responsables militaires. Les bâtiments jaune et rose du poste de commandement de la force conjointe, à Sévaré, dans le centre du Mali, opérationnel depuis peu, abritent désormais des officiers de liaison des cinq pays (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad), parmi les plus pauvres du monde. "Cette force conjointe est une force naissante", a expliqué son commandant, le général malien Didier Dacko, devant les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU en visite à Sévaré, étape cruciale d'une tournée au...
(APA 25/10/17)
APA NDjamena (Tchad) - La huitième retraite annuelle de l’Union Africaine (UA) sur la Promotion de la paix, la sécurité et stabilité, se tient ce mardi dans la capitale tchadienne, N’Djaména. Les travaux ouverts par le Premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert, voient la présence des membres du bureau exécutif de la Commission de l’UA, de personnalités politiques du continent, des médiateurs et envoyés spéciaux. M. Pahimi Padacké Albert estime que l’Union africaine, doit prendre en compte les nouveaux paramètres qui alimentent le sentiment légitime d’injustice et de frustration qui se répand dangereusement et expose le monde à des lendemains que personne ne sonde Et de marteler que, «s’il est une vérité de nos jours une vérité, c’est que le...
(Xinhua 25/10/17)
Le Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) à Lomé, en collaboration avec les autorités nationales tchadiennes, organise du 24 au 27 octobre à N'Djamena, une série d'ateliers sur le thème : "Validation des procédures standards opérationnelles (SOP) et procédures administratives". "Ces ateliers s'inscrivent dans le cadre du projet "Sécurité physique et gestion des stocks (PSSM) au Sahel" cofinancé par l'Union européenne et le Bureau des Nations unies pour les affaires de désarmement (UNODA) et qui concerne six pays du sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria et le Tchad", indique mardi un communiqué de l'institution onusienne basée à Lomé, capitale togolaise. Pendant quatre jours,...

Pages