Lundi 29 Mai 2017
(APA 10/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) table sur une reprise de la croissance économique réelle au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (BEAC) en 2017, avec un taux de 1,6%, en lien avec la remontée des cours du brut et la mise en œuvre des réformes actées dans le Programme des réformes économiques et financières de la sous-région (PREF-CEMAC). Au terme de sa 1ère session de l’année, tenue mardi dans la capitale camerounaise, Yaoundé, cette instance a mis cet optimisme et relation avec la remontée des cours du brut, la mise en œuvre des réformes actées dans le Programme des réformes économiques et financières...
(APA 10/05/17)
APA-Niamey (Niger) - Le ministre de la Justice du Niger, Marou Amdou, et ses homologues du Mali, Me Mamadou Ismael, et du Tchad le Pr Ahamat Mahamat Hassan, ont signé mardi à Niamey une convention de coopération judiciaire en vue de régir les préoccupations communes en matière d’entraide et d’échange entre les services judiciaires de leurs pays. Cet accord, dont la signature s’est déroulée en présence du ministre nigérien des Affaires Étrangères, Ibrahim Yacoubou, interviendra spécifiquement, selon le ministre Marou Amadou, dans le domaine du terrorisme, du crime organisé, notamment le trafic de drogue, la traite des personnes et le trafic des armes. Selon ce dernier, l’accord prend en compte la coopération judiciaire tant en matière pénale que civile, sociale...
(Agence Ecofin 10/05/17)
Dans son rapport intitulé « Promouvoir la révolution numérique en Afrique subsaharienne : quel rôle pour les réformes ? », le groupe de la Banque mondiale révèle que la République centrafricaine, le Tchad, la Guinée, le Mali et le Niger enregistrent le plus grand retard en matière de TIC, en Afrique subsaharienne. Cette situation pèse «lourdement sur les perspectives de croissance et de réduction de la pauvreté » de ces pays. D’après le groupe de la Banque mondiale, la révolution des TIC connaît déjà sa troisième vague dans le monde mais celle-ci n’a pas encore atteint la plupart des habitants des pays précités. Dans ces cinq pays, 64% de la population possèdent une connexion mobile active, contre 71 % en...
(APA 09/05/17)
Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby, a salué «la brillante » élection d’Emmanuel Macron, dimanche, à la présidence de la République française, à l’issue du second tour de la présidentielle. «Cette victoire m’offre l’agréable occasion de vous présenter au nom du peuple tchadien, de son gouvernement et en mon nom propre nos félicitations et nos souhaits de pleins succès dans l’exercice de vos hautes et nobles fonctions», écrit Idriss Déby dans un message. «La confiance que le peuple français vient de placer en vous ouvre une nouvelle étape dans votre engagement à son ...
(Alwihda 09/05/17)
La cellule syndicale ONDR/PNSA a organisé, ce vendredi 5 mai 2017, dans la cour du Ministère de la Production, de l’Irrigation et des Equipements Agricoles, un sitting pour réclamer le paiement de 13 mois d’arriérés de salaire de conseillers agricoles, sous financement du Programme Nationale de la Sécurité Alimentaire (PNSA) et de 11 contractuels de l’Office National de Développement Rural (ONDR). Une dizaine d'agents présents dans la cour brandissaient des papiers sur lesquels étaient écrits, au stylo bleu ou noir : "ONDR ou PNSA payer nos arriérés de salaires". Deux de leurs représentants, de retour, du bureau du secrétaire général ont transmis fidèlement leur compte rendu à leurs collègues et promettent d’attendre le retour du ministre au bureau pour le...
(Alwihda 09/05/17)
Hisseini Moussa Habre Michalami ( Fils du grand frère de l'ex président Tchadien Hissein Habre) a froidement assassiné, hier, lundi 1 mai 2017, sa propre épouse Herde Hamidi Lembeymi, à l'aide d'un couteau, à Djourab, zone désertique, située à 800 km de la capitale. Hisseini Moussa Habre Michalami ( Fils du grand frère de l'ex président Tchadien Hissein Habre) a froidement assassiné, hier, lundi 1 mai 2017, sa propre épouse Herde Hamidi Lembeymi, à l'aide d'un couteau, à Djourab, zone désertique, située à 800 km de la capitale Tchadienne, d'après une source concordante recueillie par Alwihda Info. Ce forcené, après avoir commis cette forfaiture sur la mère de ses trois enfants, a disparu dans la nature sans laisser de traces,...
(APA 09/05/17)
L’ex otage français Thierry Frezier enlevé le 23 mars dernier à l’Est du Tchad, libéré dimanche au Darfour, dans l’ouest soudanais, est arrivé ce lundi à N’Djaména, la capitale tchadienne. Accueilli à l’aéroport international Hassan Djamous de N’Djamena par leministre tchadien de la Sécurité Ahmat Mahamat Bachir, l’ex otage, a ensuite prisl’avion pour son pays. Ahmat Mahamat Bachir, met en garde toutes les personnes qui s’hasardent, unenouvelle fois, à commettre de kidnapping en territoire tchadien. «Les forces de défense et de sécurité seront là pour traquer tout bandit outerroriste», avertit le ministre Ahmat Bachir. L’ex otage français, Thierry Frezier, a une fois de plus rassuré qu’il n’apas subi des traitements dégradants de ses ravisseurs. Selon les autorités françaises, Thierry Frezier,...
(BBC 09/05/17)
Au Tchad, neuf militaires camerounais du Groupement d'intervention rapide (BIR) et deux civils ont été arrêtés par l'armée tchadienne dans la région du Mayo Kebbi-Est, frontalière avec le Cameroun et située à près de 300 km au sud de N'Djamena la capitale. Ces militaires camerounais étaient en opération à la frontière avec le Tchad. Neuf armes de marque Famas et une Pik-up Toyota équipée d'une mitrailleuse ont été saisies, selon un responsable militaire. Contacté par la BBC, ce responsable a indiqué que les militaires ont franchi la frontière et sont entré à 45 kilomètres en territoire tchadien.
(APA 09/05/17)
APA-Douala (Cameroun) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’adopter un nouveau Plan quinquennal stratégique 2017-2022 qui tient compte de la conjoncture économique des pays d’Afrique centrale marqué par le ralentissement de la croissance, a-t-on appris mardi auprès de cette institution bancaire. Dans un contexte sous régional marqué par le ralentissement de la croissance économique et la baisse des cours des matières premières, la BDEAC a indiqué que pour jouer pleinement son rôle dans le financement, « la priorité sera accordée aux projets à forte intensité de main d’œuvre respectant les normes environnementales et ceux du secteur de l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche, la pisciculture et l’élevage ». Une option qui vise la réduction des importations...
(Alwihda 09/05/17)
Deux autres fonctionnaires de Police ont été révoqués, il y a une quinzaine de jours, par un décret en date du 14 avril 2017, en plus du commissaire Mahamat Youssouf Molly (matricule 67810). Il s'agit du commissaire de Police, Kamai Salah Adiguei et du Gardien de la Paix, Ahmat Togoi Maide. S'agissant du Commissaire de Police, Kamai Salah Adiguei (matricule 67918), il est accusé, d'après une fiche n°319 d'information de l'ANS (DFG) en date du 27 mars dernier, de "tentative d'assassinat, coups et blessures volontaires commis sur son chef hiérarchique". Le Gardien de la Paix, Ahmat Togoi Maide (matricule 130774), d'après une fiche n°49 des renseignements généraux, en date du 3 mars dernier, est accusé d'avoir "abandonné son poste", après...
(Agence Ecofin 09/05/17)
(Agence Ecofin) - Selon le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), pour cause d’asymétries d’information, les activités de la finance mobile en Afrique centrale sont sujettes à plusieurs manquements. Car, la variété d’acteurs répertoriés dans cette chaine d’activités (banque, opérateur, agent, marchand, client utilisateur final), n’appréhendent pas tous de la même manière, les risques liés au blanchissement de capitaux et au financement du terrorisme. L’institution fustige surtout l’attitude des banques, pourtant directement liées aux organismes de régulation, qui ne sont pas toujours bien équipées pour assurer la conformité des activités de la finance mobile chez les opérateurs. Il y va également de leurs agents qui sont souvent peu ou pas avertis, du potentiel d’utilisation frauduleuse de...
(Xinhua 08/05/17)
Un otage français, qui avait été enlevé le 23 mars dernier dans l'est du Tchad puis emmené par ses ravisseurs au Soudan, a été libéré, a annoncé dimanche l'Elysée dans un communiqué. Le président français François Hollande "a appris avec grande satisfaction la libération de notre compatriote", indique le communiqué. François Hollande a félicité l'ensemble des acteurs qui se sont impliqués pour donner une heureuse issue à cet enlèvement, ajoute le communiqué. Cet ressortissant français travaillant pour une compagnie...
(APA 08/05/17)
L’otage français Thierry Frezier, enlevé le 23 mars dernier à l’Est du Tchad, a été libéré ce dimanche par les forces tchadiennes et soudanaises dans le Darfour. L’information a été confirmée par l’Elysée, la présidence française. Le chef de l’Etat, François Hollande, « a appris avec grande satisfaction la libération de notre compatriote qui avait été enlevé dans l’est du Tchad le 23 mars puis emmené par ses ravisseurs au Soudan », écrit l’Elysée dans son communiqué. Pour le moment, les autorités tchadiennes qui avaient annoncé l’enlèvement du français n’ont fait aucune déclaration. Mais, selon des sources sécuritaires soudanaises, les ravisseurs du français sont des éléments rebelles opérant dans le Darfour. Selon les autorités françaises, Thierry Frezier, la soixantaine, est...
(RFI 08/05/17)
Thierry Frezier, ressortissant français enlevé le 23 mars au sud-est du Tchad, dans la région d'Abéché, puis emmené au Soudan, a été remis aux autorités de ce dernier pays le 7 mai. Il devrait passer par la capitale Ndjamena avant de rentrer en France. Selon le ministre tchadien de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, le ressortissant français est attendu ce lundi 8 mai à Ndjamena, la capitale, en fin de matinée. Il y sera reçu par les autorités, mais aussi la hiérarchie de la société minière qui l’a déployé au sud-est du Tchad, où il avait été enlevé le 23 mars 2017. Ce jour-là, Thierry Frezier, 60 ans, avait été braqué par deux hommes à moto à Doroti, à...
(Reuters 08/05/17)
L’Elysée a confirmé dans un communiqué la libération de l’homme d’une soixantaine d’années, dont l’identité n’a pas été divulguée. Le Soudan a annoncé, dimanche 7 mai, la libération d’un ressortissant français enlevé le 23 mars au Tchad. L’Elysée a confirmé dans un communiqué la libération de Thierry Frezier, un ancien militaire employé d’une société minière. Libéré samedi, Thierry Frezier a fait une une brève déclaration à la presse à l’aéroport international de Khartoum où il a été transféré dimanche. L’ex-otage a dit avoir été « bien traité » par ses ravisseurs. « Je n’ai rien à dire de ce côté-là. Donc j’ai pas à me plaindre, dans mon malheur j’ai eu un peu de bonheur », a-t-il déclaré. « Je...
(FIDH.org 08/05/17)
L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Tchad. Nouvelles informations : L’Observatoire a été informé de sources fiables de la condamnation avec sursis et de la libération de M. Nadjo Kaina Palmer, porte-parole du mouvement « Iyina », affilié à la coalition « Ça suffit », et coordinateur de « Tournons La Page - Tchad », et de M. Bertrand Solloh Ngandjei, également membre de « Iyina ». Selon les informations reçues, le 4 mai 2017, le Tribunal de N’Djamena a déclaré MM. Nadjo Kaina Palmer et...
(APA 08/05/17)
La ligue nationale de football du Tchad (LINAFOOT) reprend ce dimanche, avec au programme trois matchs organisés par la Zone I regroupant six équipes de la capitale, N’Djaména. Le club Gazelle, champion en titre de la première édition de la Linafoot, affronte, au stade Idriss Mahamat Ouya Renaissance Football Club (RFC), tandis qu’au même moment le stade de Paris Congo accueille le match entre Foullah Edifice et As Coton Tchad. Le troisième match de la première journée, oppose à l’académie de football de Farcha (1er arrondissement de la capitale), Tourbillon à Elect-Sport. Le président de la Commission Médias de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA), M. Adoum Mangana Adoum, déclare que, cette année, la Linafoot a subi une transformation...
(AFP 07/05/17)
L'otage français enlevé le 23 mars dans l'est du Tchad a été libéré, a annoncé dimanche la présidence française qui a félicité "l'ensemble des acteurs impliqués pour donner une heureuse issue à cet enlèvement". L'otage, qui travaillait pour une compagnie minière, "avait été enlevé dans l'est du Tchad puis emmené par ses ravisseurs au Soudan", a indiqué la présidence française. L'enlèvement s'était déroulé le 23 mars dans une localité située à 50 km de Goz Beida, à 200 km au sud d'Abéché, mais dès le lendemain, les autorités tchadiennes avaient annoncé que l'otage français, dont l'identité n'a pas été rendue
(AFP 07/05/17)
La société civile tchadienne a déploré samedi une nouvelle arrestation d'un de ses activistes, a indiqué à l'AFP la Convention tchadienne pour la défense des droits de l'homme (CTDDH). La CTDDH "informe que son militant Maounde Decladore, par ailleurs porte-parole de la plate-forme +Ca doit changer+, a été arrêté hier (ndr: vendredi) à Moundou (ndr: la deuxième ville du pays, dans le sud)", indique le communiqué de l'association. "Cet activiste était activement recherché par l'Agence nationale de sécurité (ANS) et était contraint de s'exiler dans un pays voisin", affirme le CTDDH. Les autorités n'avaient pas confirmé cette arrestation samedi soir. "La police est très active pour traquer les militants de la société civile ces derniers temps", a déclaré le secrétaire...
(AFP 06/05/17)
Neuf militaires tchadiens ont été tués dans une attaque vendredi matin menée par le groupe jihadiste Boko Haram contre un poste de l'armée tchadienne dans la région du lac Tchad, ont indiqué à l'AFP des sources sécuritaire et locale. Une quarantaine d'éléments de Boko Haram ont été tués lors de la riposte de l'armée tchadienne à cette attaque contre le poste de Kaïga, selon ces mêmes sources qui ont tenu à garder l'anonymat. Un responsable militaire a officiellement confirmé l'attaque sans donner de bilan. "L'attaque a fait neuf morts et une vingtaine de blessé du côté de l'armée tchadienne, et 40 éléments de Boko haram ont été tués", a déclaré la source sécuritaire à l'AFP. Ce bilan par un responsable...

Pages