Mardi 19 Septembre 2017
(Jeune Afrique 08/09/17)
Jeudi, dans un chic palace parisien, 500 bailleurs et investisseurs avaient répondu présent à la conférence de financement du Plan national de développement tchadien. Si aucun chiffre définitif n'était disponible jeudi soir, l'entourage du président se voulait très confiant à la veille de la clôture vendredi. Rue bouclée par les forces de l’ordre françaises et tout le rez-de-chaussée et le sous-sol du chic palace parisien Méridien Étoile dédiés à l’événement : la moisson devrait être bonne au terme de la conférence que le Tchad organise à Paris jusqu’au vendredi 8 septembre pour financer son Programme national de développement (PND) de 2017 à 2021. Environ 500 bailleurs et investisseurs y ont répondu présent, estimaient les organisateurs jeudi. Lire la suite sur:...
(RFI 08/09/17)
A Paris, c’est ce vendredi 8 septembre le troisième et dernier jour pour mobiliser les bailleurs de fonds publics et privés internationaux pour le Tchad. L’objectif est d’obtenir des promesses de financement à hauteur de 3 700 milliards de francs CFA, soit près de 5,7 milliards d’euros. Il s’agit de 67 % du financement total du Plan national de développement 2017-2021. Rassemblant un catalogue de 300 projets, le Plan national de développement 2017-2021 jette les bases d’une prévision de croissance soutenue jusqu’en 2030. Le Tchad se fixe cette échéance pour devenir un pays émergent. Ce plan succède à un autre, celui de 2013-2015, pour lequel tous les financements annoncés par les bailleurs n’avaient pas été débloqués. Lire la suite sur:...
(Agence Ecofin 08/09/17)
Selon le site Alwihda Info, des forces libyennes ont décidé de fermer les frontières avec le Tchad et le Niger pour une durée de trois mois. Le communiqué reçu par Alwihda précise que l'objectif de la fermeture des frontières est de combattre les trafics des armes, de la drogue et de l'immigration clandestine qui prospère dans cette zone frontalière. Selon le commandant de l'opération Soukhour Alsahra, le général Barka Chirmi, la zone est désormais militaire et la circulation de tout véhicule sans autorisation est strictement interdite. Mercredi dernier c’est le Soudan qui annonçait la fermeture de ses frontières terrestres avec le Soudan du Sud, le Tchad et la Libye. « Nous avons fermé nos frontières avec la Libye, le Tchad...
(RFI 07/09/17)
Le gouvernement tchadien est à Paris depuis mercredi 6 septembre pour mobiliser, pendant 3 jours, les bailleurs de fonds publics et les investisseurs privés, afin de financer le Plan national de développement (PND) 2017-2021. Un plan adopté en juillet dernier, dont le tiers du financement est déjà acquis. Avec 300 projets regroupés en quatre axes, la diversification de l’économie notamment, le Tchad espère boucler le financement d’un plan de développement de 5 ans. La somme recherchée est d’un peu plus de 5 500 milliards de francs CFA (soit près de 8,5 milliards d’euros).
(Xinhua 07/09/17)
Au Tchad, 38,8% candidats (soit 27.895 sur 71.894) au baccalauréat 2017, ont été déclarés admis à l'issue des deux séries d'épreuves, selon les résultats publiés mercredi par l'Office national des examens et concours du supérieur (ONECS) du pays. Un total de 15.364 candidats (soit 21,4%) avaient été déclarés admis d'office après la première série des épreuves dont les résultats étaient publiés le 12 août. 17.127 autres candidats étaient admis à composer la seconde série des épreuves organisées il y a une dizaine de jours. Sur ces derniers, 12.531 ont réussi à décrocher le fameux sésame qui ouvre les portes de l'université. Le baccalauréat tchadien est organisé en deux séries d'épreuves dans les filières scientifiques et littéraires et dans les deux...
(Autre média 07/09/17)
En déplacement à Paris depuis mercredi, le gouvernement tchadien est mobilisé, pendant trois jours, pour tenter de convaincre les investisseurs français de financer le plan de développement quinquennal au Tchad, au moment où le pays subit les contrecoups de la chute des prix du pétrole, au milieu des critiques de l’opposition qui appelle à un dialogue inclusif. Le gouvernement tchadien tente de rectifier sa trop grande dépendance au pétrole, sa principale source de revenus avec le production de coton. Le Plan national de développement (PND) 2017-2021, adopté en juillet dernier, tend à amorcer la diversification de l’économie du Tchad. Le PND monté par N’Djamena est évalué à près de 8,5 milliards d’euros, (5500 milliards de francs CFA) et comporte quelque...
(Alwihda 07/09/17)
A l’issue de la seconde série du baccalauréat 2017, 12.531 candidats sont déclarés admis sur 17.127 ayant composé. Au total, un effectif de 27.895 candidats a été admis au baccalauréat 2017, soit 38,80% de réussite. Le plus fort taux dé réussite global par rapport au ratio de candidats concerne la série A4 avec 17.836 admis sur 46.177 candidats, soit 38,63% de réussite chez les littéraires.
(RFI 06/09/17)
Le Tchad organise du 6 au 8 septembre 2017 une table ronde pour le financement de son plan national de développement. Il s’agira pour le pays de mobiliser plus de 3 000 milliards de francs CFA pour combler le gap d’un plan estimé à 5 000 milliards de francs CFA. Pour les autorités, le pays qui a été secoué par la chute de cours du pétrole s’inscrit dans une démarche de diversification de son économie. C’est un plan composé de projets publics et privé estimé à plus de 5 000 milliards de francs CFA qui sera présenté sur trois jours aux bailleurs de fonds et investisseurs. 47% du montant attendu est composé de projets privés qui cherchent des partenaires. Une...
(Jeune Afrique 06/09/17)
Sur les 98 000 réfugiés que l’Union européenne a décidé d’accueillir à la rentrée, 30 000 doivent être pris en charge par la France. Au mini-sommet sur la crise migratoire en Afrique et en Europe, qui s'est tenu fin août à Paris, Emmanuel Macron proposait de créer dans deux pays de transition des postes traitant les demandes d'asile : le Tchad et le Niger. Le 28 aout à Paris, à l’issue d’un mini-sommet sur la crise migratoire, auquel ont participé Mahamadou Issoufou et Idriss Déby Itno, le président Macron a renouvelé sa proposition d’identifier en amont, sur le sol nigérien ou tchadien, les personnes qui veulent demander asile à la France. Si N’Djamena se montre réticent, craignant de voir exploser...
(RFI 06/09/17)
C’est une nouvelle initiative pour la surveillance du Sahel et du Sahara. Un centre militaire spécial a été inauguré ce mardi dans une base de l'Otan située à Naples dans le sud de l'Italie. Un centre qui aura des missions multiples en ce qui concerne la Libye et les pays de la zone. Selon l'Otan, ce nouveau centre militaire « South Hub », ou le centre pour le sud, aura pour mission de surveiller les pays du Sahel et du Sahara en Afrique, spécialement la Libye. Il a également pour mission de contrôler les couloirs de transport aérien et maritime dans la zone. Il devra collecter des informations et des renseignements très précis. Il est donc question du déploiement par...
(Jeune Afrique 05/09/17)
La France va se doter de drones armés, a annoncé mardi 5 septembre la ministre française des Armées, Florence Parly. Cette décision devrait dans un premier temps concerner les six drones Reaper français, dont cinq sont actuellement basés à Niamey, au Niger. « En pratique cette décision concernera dans un premier temps les drones Reaper que nous avons acquis aux États-Unis. Il s’agira de les doter d’un armement guidé de précision », a expliqué la ministre.
(Jeune Afrique 05/09/17)
Alors que N’Djamena va tenter de collecter 3 milliards d’euros à Paris début septembre, le ministre tchadien de l'Économie et de la Planification du développement défend les efforts engagés par le pays pour relancer son économie. Plus de 2 000 milliards de F CFA (3 milliards d’euros). C’est le montant qui manque au Tchad, sur un total de 5 000 milliards, pour boucler le financement du programme quinquennal 2017-2021 de son nouveau plan de développement « Vision 2030 : le Tchad que nous voulons ». Alors que l’économie du pays est malmenée par l’effondrement du cours du pétrole, qui représentait 70 % de ses recettes budgétaires, son gouvernement tentera de collecter cette somme auprès d’investisseurs à Paris, du 6 au 8 septembre...
(AFP 05/09/17)
La recrudescence des attaques du groupe jihadiste nigérian Boko Haram a fait près de 400 victimes civiles depuis le mois d'avril, "soit plus du double que durant les cinq mois précédents", a annoncé mardi Amnesty International. "La recrudescence des attaques et des attentats-suicides perpétrés par Boko Haram au Cameroun et au Nigeria a fait au moins 381 morts parmi les civils au cours des cinq derniers mois", a précisé l'organisation de défense des droits de l'Homme dans un communiqué. "Du mois de mai au mois d'août, le nombre de victimes civiles est sept fois plus élevé qu'au cours des quatre mois précédents. Pour le seul mois d’août, on recense 100 morts parmi les civils", au Nigeria, ajoute l'ONG, soulignant toutefois...
(Agence d'information d'afrique centrale 05/09/17)
Le Tchad initie à Paris, la conférence pour la mobilisation des fonds pour le financement de son prochain Plan national de développement. Une partie de la société civile et l'opposition réclament au gouvernement tchadien un dialogue national inclusif. Ce dernier devra convaincre la communauté des bailleurs de fonds de lui accorder au moins 2.081 milliards de FCFA pour financer son Plan national de développement (PND) 2017-2021. Ce montant représente 38% du coût global du plan quinquennal, estimé à plus de 5.538 milliards de FCFA. L'autre partie du Gap prévisionnel (1.629 milliard de FCFA, soit 29,4% du coût global) sera recherché auprès du secteur privé dont 10% sous forme de partenariat public-privé. La table ronde des bailleurs de fonds sera précédée...
(Belga 05/09/17)
La recrudescence des attaques et des attentats-suicides perpétrés par Boko Haram au Cameroun et au Nigeria a fait au moins 381 morts parmi les civils depuis début avril, soit plus du double que durant les cinq mois précédents, indique mardi un communiqué d'Amnesty International. 7 millions de personnes souffrent d'une grave pénurie alimentaire Selon les données recueillies par l'organisation, la forte hausse du nombre de victimes civiles est due à la multiplication des attentats-suicides attribués au groupe armé.Dans la région du lac Tchad, des millions de civils ont besoin d'une aide humanitaire de toute urgence. Au total, on recense 2,3 millions de personnes déplacées dans la région (1,6 million à l'intérieur de leur pays et réfugiées au Nigeria, 303 000...
(La Voix de l'Amérique 05/09/17)
Au Tchad, les éleveurs de grands bétail pratiquent le nomadisme ou la transhumance. Ils campent tout autour de la ville de N'Djamena pendant la saison sèche en provenance du nord du Pays. Ce mode d'élevage est confronté à la nouvelle pression démographique. En 2017, ce mode d’élevage est confronté à la pression démographique et ces éleveurs se sédentarisent. À N’Djamena, ils campent tout autour de la ville. Ces éleveurs érigent un carré parmi les 14 que constitue le quartier Toukra, une circonscription de la commune du 9e arrondissement municipal situé à la sortie sud de la capitale. Ils se sont installés sur ce site depuis plus de 10 ans. Ces éleveurs nomades ont une école dénommée "nouvelle race" pour l’éducation...
(Le Point 04/09/17)
À Paris, Idriss Déby Itno et son gouvernement sont déterminés à séduire les bailleurs de fonds internationaux pour sortir l'économie tchadienne de l'ornière. Le compte à rebours est lancé. Experts, conseillers et cadres du ministère tchadien de l'Économie enchaînent les rendez-vous en catimini dans la capitale française. Objectif : convaincre les bailleurs de fonds à l'approche de la table ronde qui doit se tenir du 6 au 8 septembre à Paris. Au cours de cette messe internationale, il sera question de présenter le Plan national de développement 2017-2021 (PND) adopté par le gouvernement le 7 juillet. « On essaie de jauger la tendance et on présente les avancées que nous avons faites pour rendre notre pays attrayant  », confie Amir...
(Le Monde 04/09/17)
Un magistrat ayant travaillé à N’Djamena dénonce le cynisme des discours que le président tchadien sert aux Occidentaux sur le développement et les migrations. M. Idriss Déby Itno, président de la République tchadienne, ne manque pas d’audace lorsqu’il vient déclarer devant les dirigeants européens réunis à l’Elysée : « La question des migrations ne peut être réglée que par le développement » (Le Monde du 30 août 2017). Il a raison, bien sûr, mais qu’a-t-il fait lui-même dans son pays sur lequel il règne depuis bientôt trois décennies ? Le bilan de vingt-sept ans de pouvoir sans partage est rude. Le taux d’analphabétisme de la population est de 75 %. Le taux de réussite au baccalauréat est de l’ordre de...
(APA 04/09/17)
APA - NDjamena (Tchad) - «Le Tchad ne sera jamais détruit par le terrorisme», a soutenu le président Idriss Déby, recevant ce vendredi à Ndjamena, les vœux des chefs religieux à l’occasion de la fête de Tabaski. M. Déby a mis en garde les éléments de la secte Boko Haram assurant que le Tchad n’est pas le Nigéria où ils pillent et brûlent des villages. Au Tchad, insiste-t-il, ils vont échouer. Suite aux derniers événements d’attaques armées au Nord du Tchad, Idriss Déby, reconnait que, «rien n’est totalement et définitivement acquis car la paix, il faut l’avouer, est une quête permanente. Et à ce sujet, il a noté que les ennemis du Tchad n’ont pas encore désarmé. « Ils s’activent...
(Xinhua 04/09/17)
N'DJAMENA, (Xinhua) -- Seuls 26,3% des 121 millions de dollars requis pour répondre à la crise dans la région du Lac au Tchad ont été couverts, selon un rapport de situation publié jeudi par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA). Au 22 août 2017, ce sont seulement 31,8 millions de dollars qui ont été reçus, précise le rapport dont Xinhua a obtenu une copie. Si le secteur eau, hygiène et assainissement est le mieux financé, avec 63,5% des financements requis couverts à la moitié de l'année, d'autres se portent mal. Le secteur abris, notamment, n'a reçu aucun financement. 90% des 2.300 ménages déplacés avec des personnes à besoins spécifiques, sont ainsi dans des abris en mauvais...

Pages