Samedi 20 Janvier 2018
(APA 06/01/18)
APA-N'Djamena (Tchad) - Le prix du litre à la pompe de l’essence est passé à 570 FCFA au Tchad alors qu’il était à 523 FCFA soit une augmentation de 47 F et celui du gasoil se vend désormais à 590 F au lieu de 568 avec une hausse de 22 FCFA. Toutes les stations-services ont changé, ce vendredi, le tableau d’affichage de leurs prix, à la surprise de beaucoup d’automobilistes. «Avant de vous servir, je vous informe que nos prix ont changé. Le gouvernement a décidé d’une augmentation qu’on applique à partir de ce matin», explique, sans cesse, un pompiste à ses clients.
(AFP 05/01/18)
Une soixantaine de commerçants tchadiens ont été interpellés ces derniers jours en Guinée équatoriale, a indiqué jeudi à l'AFP l'ambassadeur du Tchad dans le pays, au lendemain de la visite à Malabo du ministre des Affaires étrangères tchadien après l'annonce par le gouvernement d'un "coup d'Etat" déjoué. Les commerçants tchadiens "étaient 55 détenus hier (mercredi) à Malabo, 9 à Momgomo, et d'autres à Ebebyin", a déclaré à l'AFP Paul Nahari Nguaryanan, ambassadeur du Tchad en Guinée équatoriale. Selon une source au ministère des Affaires étrangères tchadien, "une partie" des commerçants tchadiens...
(APA 05/01/18)
APA-N’Djamena (Tchad) - Les partenaires techniques et financiers du Tchad suggèrent au pays de réduire à 300 milliards FCFA par an la masse salariale actuelle de la fonction publique qui s’élève à 378 milliards FCFA par an, soit environ 30 milliards FCFA par mois. C’est dans ce contexte que le gouvernement a initié le projet de rabattements des salaires des fonctionnaires, toutes catégories confondues. Plusieurs centrales syndicales contactées ce jeudi par APA, ont confirmé avoir été saisies par le gouvernement à travers le Cadre national de dialogue social (CNDS). Pour le secrétaire général du l’Union des Syndicats du Tchad (UST) M. Gounoung Vaima Gang-Faré, « le gouvernement doit être responsable en respectant son engagement de ne pas toucher les salaires...
(Xinhua 05/01/18)
Une soixantaine de commerçants tchadiens ont été arrêtés par les autorités de la Guinée équatoriale, suite à la récente tentative de coup d'Etat déjouée dans ce pays d'Afrique centrale, ont rapporté jeudi les médias locaux citant Paul Nahari Nguaryanan, ambassadeur du Tchad à Malabo. Selon ce diplomate, la plupart des détenus tchadiens sont à Malabo, tandis que d'autres sont enfermés à Mongomo et Ebibeyin, deux localités frontalières pénétrées par des mercenaires étrangers à la veille du Noël. Ces informations ont été révélées au lendemain d'une audience accordée par le président équato-guinéen Obiang Nguema Mbasogo au ministre tchadien des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene, porteur d'un message textuel de la part du président tchadien. Le message porte sur la recherche d'une...
(RFI 05/01/18)
Au Tchad, le gouvernement veut réduire les salaires des fonctionnaires. Face à la crise financière qu'il traverse depuis plus de deux ans, le gouvernement a déjà réduit de moitié leurs indemnités. Mais pour répondre aux exigences du Fonds monétaire international (FMI) qui soutient le pays, le gouvernement entend faire plus d’économies. Une nouvelle qui fait bondir les travailleurs. Ce sont les syndicats qui ont donné l’alerte. A travers le Conseil national de dialogue social (CNDS), une structure tripartite regroupant syndicats-patronat-gouvernement, ils ont appris l’imminence d’une réduction des salaires de l’ordre de 5 à 45% selon le niveau de revenus. Chose inacceptable pour les fonctionnaires qui n’ont pas digéré la réduction de moitié de leurs indemnités. La décision avait provoqué de...
(APA 05/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La situation économique et financière «demeure défavorable» dans la sous-région, avec «une croissance nulle» découlant de la contraction du secteur pétrolier, selon une note publiée vendredi par le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC). Au lendemain de sa session ordinaire, tenue le 22 décembre à Yaoundé, elle constate que la région, en 2017, a enregistré un taux d’inflation de 0,6% ainsi qu’une amélioration des soldes budgétaires et extérieurs, le taux de couverture extérieure de la monnaie devant s’établir à 58,8% en fin d’exercice. Le Comité, se félicitant des mesures prises et des progrès significatifs réalisés, tant par les Etats membres, les institutions communautaires que par les partenaires techniques et financiers, a salué le redressement...
(Xinhua 05/01/18)
Le président équato-guinéen Obiang Nguema Mbasogo a reçu en audience mercredi le ministre tchadien des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene, porteur d'un message textuel de la part du président tchadien, suite à un coup d'Etat déjoué contre Malabo fin décembre par des mercenaires étrangers, selon un article publié jeudi sur le site officiel du gouvernement équato-guinéen. Le message porte sur la recherche d'une solution concernant la tentative de déstabilisation que certains individus hors de contrôle viennent d'engager contre le régime de Malabo, a déclaré l'émissaire tchadien, cité par le site gouvernemental. Le ministère équato-guinéen de la Sécurité nationale a affirmé mercredi avoir déjoué un coup d'Etat préparé à la veille de Noël par des mercenaires étrangers, qui avaient été contractés...
(AFP 04/01/18)
Le coup d'Etat déjoué fin décembre en Guinée équatoriale est "une sérieuse menace qui concerne toute la sous-région d'Afrique centrale", a estimé le ministre tchadien des Affaires étrangeres Mahamat Zen Cherif, reçu mercredi à Malabo par le président équatoguinéen Teodoro Obiang Nguema et cité jeudi par un média d'Etat. "La tentative de déstabilisation n'est pas une affaire uniquement de la Guinée équatoriale, c'est une sérieuse menace de déstabilisation qui concerne toute la sous-région d'Afrique centrale", a déclaré Mahamat Zen Cherif dans un discours rapporté sur la TVGE, la télévision d'Etat. Mercredi, des affrontements ont opposé les forces de sécurité de Guinée équatoriale...
(APA 03/01/18)
APA- N’Djamèna (Tchad) – Les syndicats des travailleurs sont en alerte, suite à un projet de diminution des salaires des fonctionnaires tchadiens qui serait en préparation au ministère des Finances et du Budget, a-t-on appris mercredi. Selon le projet appelé à être un décret, tous les salaires seront diminués et, pour ce faire, une rencontre pourrait se tenir ce jour entre la plateforme intersyndicale et le gouvernement. Aux termes du projet de décret, la plus petite des diminutions serait de 5% contre 45% pour la plus élevée des diminutions. Ainsi, les fonctionnaires qui gagnent 60 000 FCFA (SMIG) perdront 5%. La tranche de 60 001 FCFA à 100 000 FCFA subira une réduction de salaire de 15%. Ceux qui perçoivent...
(AFP 02/01/18)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a annoncé dimanche la tenue d'élections législatives en 2018, prévues depuis 2015 mais plusieurs fois repoussées. "Il me plaît d'annoncer, à l'orée de l'année nouvelle, que des élections législatives seront organisées en 2018", a déclaré le président Déby dans un discours retransmis à la télévision. Le 21 juin 2015 devait se terminer la troisième législature à l'Assemblée, mais une loi constitutionnelle l'avait prolongée. En février dernier, les élections ont été repoussées sine die par le président Déby, au pouvoir depuis 1990 et réélu pour un cinquième mandat en avril 2016 à l'issue d'un scrutin contesté. Arguant d'un manque de moyens, le chef de l'Etat avait déclaré que les élections législatives n'auraient pas lieu avant...
(APA 02/01/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Dans son discours à la Nation, dimanche soir, le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, a annoncé la tenue des élections législatives en 2018. Le mandat de l’actuelle législature, la troisième du genre de l’ère démocratique, a pris fin depuis juin 2015 mais prorogé jusqu’à la mise en place d’une nouvelle assemblée nationale. «Il me plait d’annoncer, à l’orée de l’année nouvelle que des élections législatives seront organisées en 2018. Cette échéance électorale majeure qui est attendue par toute la classe politique tchadienne sera sans nul doute un moment de grande ferveur politique. D’ores et déjà, j’en appelle au sens de responsabilité et de patriotisme des différents acteurs politiques», a déclaré le président Déby...
(AFP 02/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - Dans un message à la nation, dimanche soir, à l’orée de 2018, le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby, a invité toute la classe politique et les forces vives de la Nation à prendre part au forum national qui doit débattre des réformes institutionnelles au cours de cette année. Le président Déby avait évoqué une réforme de l’Etat et des institutions lors de son discours d’investiture en août dernier. Un comité technique a été depuis chargé de préparer ce Forum national. Le président Deby a par ailleurs convié ses compatriotes à jeter un regard rétrospectif sur le parcours du pays en tant que Nation et à saisir le futur sous le prisme de la confiance, de...
(RFI 02/01/18)
Au Tchad, lors de ses vœux, dimanche 31 décembre, le président Idriss Déby Itno a précisé l'agenda électoral et annoncé la tenue d’élections législatives en cette année 2018. Elles étaient attendues et avaient été repoussées plusieurs fois depuis juin 2015. Du côté du parti au pouvoir, on s’en réjouit. Quant à l’opposition, qui réclamait la tenue de ces élections, elle n’est pas rassurée pour autant. Dans un discours retransmis dimanche soir à la télévision, Idriss Déby Itno a annoncé la tenue d'élections législatives en 2018, scrutin que ...
(APA 02/01/18)
APA NDjamena (Tchad) - L’annonce faite par le chef de l’Etat tchadien dans son message à la Nation de fin d’année, relative à la tenue en 2018 des élections législatives repoussées plusieurs fois depuis juin 2015 alors que le mandat de l’actuelle assemblée nationale a pris fin en juin 2015 est diversement appréciée par les Tchadiens interrogés ce mardi par APA. Le jeune analyste et commentateur dans les débats télévisés, Mahamat Abdoulaye, indique que, techniquement, il est difficile d’organiser des élections législatives en 2018. «Comment tenir des élections législatives sans que ne soient organisés le forum national qui définira la nouvelle République, le référendum constitutionnel et la révision de nombreuses lois ?», s’interroge-t-il, estimant que, si le gouvernement tient à...
(RFI 02/01/18)
Dans son message de fin d’année, le président Idriss Déby Itno a appelé les Tchadiens à participer au processus de réforme des institutions qui devra mener à l'adoption d'une nouvelle Constitution. Le chef de l’Etat a aussi annoncé des élections législatives en 2018. Un scrutin attendu depuis trois ans. Comme vous le savez, le mandat de l'actuelle législature a été prolongé pour des contingences d'ordre économique. Il me plaît d'annoncer à l'orée de l'année nouvelle que des élections législatives seront organisées en 2018. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180101-voeux-idriss-deby-president-tchadien-...
(Jeune Afrique 02/01/18)
Forcées de fuir leur village face aux attaques de Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun, les populations se retrouvent souvent sans papiers, détruits ou perdus en quittant leur foyer. Sans moyen de justifier leur identité, ils risquent l’apatridie. Reportage au camp de déplacés internes de Zamaï. « Je viens de Amchidé, au Cameroun (à trois kilomètres de la frontière nigériane) mais comme je n’ai pas de papiers d’identité, mon pays ne me reconnaît pas. Je suis exclue. On nous a envoyé dans ce camp avec mes enfants, maintenant on attend. » Comme près de 100 000 personnes dans l’Extrême-Nord du Cameroun, selon les estimations du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Kadija¹ risque de devenir apatride. Sans document...
(AFP 30/12/17)
La ministre française des Armées Florence Parly réunira ses homologues de la force antiterroriste du G5 Sahel et de pays donateurs le 15 janvier pour avancer dans la mise en oeuvre de cette force, a-t-elle annoncé vendredi dans un tweet. "Au Sahel, nous mobilisons la communauté internationale pour que la force G5 Sahel monte en puissance, c'est pourquoi je réunis le 15 janvier à Paris mes homologues du G5 ainsi que des pays donateurs", écrit-elle. Cette force, composée de soldats de cinq pays de la région (Mali, Tchad, Burkina Faso, Niger, Mauritanie), a effectué une première opération "exploratoire"...
(RFI 30/12/17)
Au Tchad, le parti Fédération, Action pour la République (FAR), le mouvement de l'opposant historique, Ngarledji Yorongar, organise pour la première fois son congrès ordinaire. À l'ouverture des travaux, le député et président de la FAR, considérablement affaibli, a profité de la tribune pour tenter de remobiliser. En chapeau et chemise rouge, Ngarledji Yorongar s’est adressé ce 28 décembre à ses militants invités à l’ouverture du congrès de son parti, la Fédération, Action pour la République (FAR). Celui que l’on appelle aussi « le député des 301 puits de pétrole » est revenu sur les épreuves qu’a subies son mouvement depuis les premiers jours, de l’interdiction de fonctionner aux différents débauchages. Au fil des ans, le parti a néanmoins pris...
(APA 29/12/17)
APA - NDjamena (Tchad) - Les douanes tchadiennes ont réalisé des recettes de 104 milliards 700 millions de F CFA en 2017, a appris, APA, vendredi, de sources proches des services des Finances Le ministre des Finances et du Budget, M. Abdoulaye Sabre Fadoul, au cours d’une rencontre avec ses proches collaborateurs, a déclaré que le gouvernement tchadien est déterminé à améliorer le recouvrement des recettes douanières, assurant que toutes les pistes de solution seront explorées afin de parvenir à ce résultat. Frappé par une grave crise économique et financière, le Tchad s’est rabattu sur les recettes douanières, les taxes et impôts, délaissées au temps fort de l’argent du pétrole, pour renflouer les causses de l’Etat. Le Premier ministre tchadien...
(APA 29/12/17)
APA - NDjamena (Tchad) - Au Tchad, les réformes institutionnelles décidées par le chef de l’Etat Idriss Déby Itno pour «refonder» l’Etat tchadien, ont dominé le paysage politique durant toute l’année 2017 qui tire à sa fin. Bien que le comité des reformes ait finalisé ses travaux produisant un rapport final, l’année 2018, risque d’être encore, marquée par ce sujet qui divise les Tchadiens. La décision des réformes institutionnelles est une promesse du candidat président, lors de l’élection présidentielle d’avril 2016. Idriss Déby avait promis de changer la forme de l’Etat en allant vers la fédération, de limiter le mandat présidentiel et de revoir le fonctionnement de la justice pour rendre les juges ‘’beaucoup plus indépendants’’. Durant toute l’année 2017,...

Pages