Samedi 25 Novembre 2017
(APA 22/11/17)
APA-N'Djamena (Tchad) - Le ministre tchadien des Finances et du budget, Christian George Diguimbaye, et la secrétaire d’Etat Mme Banata Tchalet Sow, ont été limogés ce mardi soir par le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno. L’intérim sera assuré selon les termes de l’acte présidentiel, par le ministre secrétaire général du gouvernement, M. Abdoulaye Sabre Fadoul. Le motif de limogeage n’a pas été évoqué dans le décret mais selon des sources concordantes, les deux ministres auraient déposé, eux-mêmes, une lettre conjointe de démission suite à une affaire d’insubordination de la part du Trésorier payeur général (TPG). Le TPG qui serait un proche du président de la République, a souvent refusé d’exécuter les ordres de la secrétaire d’Etat qu’il considèrerait comme...
(Le Monde 22/11/17)
Un ex-chef de la diplomatie sénégalaise et un ancien premier ministre de Hongkong sont soupçonnés d’avoir versé des pots-de-vin aux chefs d’Etat contre des avantages commerciaux. Les noms des présidents tchadien, Idriss Déby Itno, et ougandais, Yoweri Museveni, apparaissent en rouge dans un acte d’inculpation dressé le 16 novembre par la justice américaine dans le cadre d’une vaste affaire de corruption.
(Xinhua 22/11/17)
Le ministre tchadien des Finances et du Budget, Christian Georges Diguimbaye, et la secrétaire d'Etat au Budget, Banata Tchalé, ont démis de leurs fonctions, selon un décret présidentiel publié mardi soir sur la télévision publique. Aucune raison n'a été avancée pour justifier ce double limogeage qui intervient alors que le Tchad peine à finaliser son projet de budget général de l'Etat pour l'exercice 2018. Depuis une semaine, une rumeur persistante faisait état de la démission de ces deux responsables gouvernementaux qui protestaient contre les pressions de certains membres du sérail pour la réhabilitation du Trésorier payeur général, Adama Souleyman, un officier général de l'armée et homme du sérail, que le ministre avait suspendu pour insubordination. Le précédent ministre des Finances,...
(AFP 21/11/17)
Accusé d'accointances avec des groupes armés mais incontournable dans les médiations de paix, le Tchad, est redevenu un partenaire majeur de la Centrafrique, autant indispensable qu'encombrant pour Bangui. En 2014, le Tchad avait subi un sérieux revers après avoir imposé par la force le président Michel Djotodia : la France était intervenue pour mettre fin aux exactions de la rébellion qui l'avait porté au pouvoir, l'ex-Séléka, poussant Djotodia au départ. Pointé du doigt pour connivence avec cette coalition de milices à dominante musulmane (responsable d'innombrables violences contre les populations), N'Djamena avait alors fermé son ambassade, la frontière entre les deux pays et rappelé ses troupes....
(AFP 21/11/17)
Le responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, dans l'Est des Etats-Unis, ainsi qu'un ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères ont été inculpés par la justice américaine dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda. Chi Ping Patrick Ho, 68 ans, et Cheikh Gadio, 61 ans, sont accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts responsables de ces pays afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise. Les pots-de-vin représentent plusieurs millions de dollars, selon un communiqué du ministère américain de la Justice publié lundi.
(Xinhua 21/11/17)
A l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance, célébrée lundi à l'initiative de l'UNICEF, des enfants tchadiens occupent des rôles de premier plan dans les médias, la vie politique, le sport et le monde du spectacle pour exprimer leur appui aux millions de leurs semblables qui ne peuvent pas aller à l'école, ne sont pas protégés et sont déracinés. L'UNICEF célèbre la Journée mondiale de l'enfance, qui marque l'anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant, en organisant des "prises de commandes" par des enfants, des événements de premier plan et d'autres activités de mobilisation des enfants dans plus de 130 pays, pour leur donner les moyens de contribuer à sauver la vie d'autres enfants, à défendre...
(AFP 21/11/17)
Les restes de l’australopithèque Abel, un hominidé vieux de 3,5 millions d'années, sont de retour au Tchad depuis vendredi après avoir été étudiés en France, a appris l'AFP mardi auprès du Centre national de recherche pour le développement (CNRD) à N'Djamena. "Quatre années plus tard, la pièce (une mandibule, ndlr) est restituée aux autorités tchadiennes" après des études sur le fossile, a indiqué Mahamoud Youssouf Khayal, directeur général du CNRD. Découvert en 1994 dans le désert du Djourab, dans le nord du Tchad, par une mission franco-tchadienne, Abel est un hominidé australopithèque vieux d'environ 3,5 millions d'années dont il ne reste qu'une partie antérieure de la mâchoire. "Après cette découverte et dépourvus de moyens techniques adéquats, nous avons remis l'ossement...
(Le Point 20/11/17)
Le Tchad avait obtenu pour près de 17 milliards d'euros de promesses d'engagements auprès de ses partenaires en septembre. Le point deux mois après. « La mise en œuvre du plan national de développement (PND) est en marche », lance le ministre de l'Économie tchadien, Ngueto Tiraina Yambaye, contacté par Le Point Afrique. En septembre, le gouvernement avait alors annoncé avec enthousiasme avoir levé plus de 17 milliards d'euros d'engagements auprès des bailleurs de fonds venus assister à la table ronde organisée à Paris. Une somme dédiée au financement de son programme quinquennal 2017-2021 de son nouveau plan de développement, « Vision 2030 : le Tchad que nous voulons ». Deux mois plus tard, l'heure est aux peaufinages des projets...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(RFI 18/11/17)
Trente-sept ministres des Affaires étrangères africains se sont réunis ce vendredi 17 novembre à Washington à l’invitation du secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson. Il s’agissait du premier grand rendez-vous diplomatique entre l’administration Trump et le continent. Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, ancien patron d’une grande compagnie pétrolière, a résolument orienté les débats sur le développement économique et les investissements. Mais le préalable pour assurer le développement c’est la sécurité. Et les Africains ont insisté sur la question du Sahel. Soulemane Zeraboussa, ministre du Commerce, représentait la Côte d’ivoire à ce rendez vous : « Nous souhaitons que les Etats Unis en fassent plus pour le G5 Sahel. Nous en parlons avec beaucoup...
(AFP 17/11/17)
Une personne a été tuée et une blessée dans l'attaque d'hommes armés contre un marché de la localité tchadienne de Koulbous, dans l'est du pays frontalier avec le Soudan, a appris vendredi l'AFP auprès d'une source militaire de la force mixte tchado-soudanaise. Mercredi soir, "après avoir pillé le marché, tué une personne et blessé une autre, les assaillants se sont repliés au Soudan", a expliqué cette source jointe depuis N'Djamena par téléphone. Les attaques sont fréquentes dans la zone frontalière entre le Tchad et le Soudan où des communautés arabes originaires du Soudan, regroupées en milices armées, traversent régulièrement la frontière très poreuse avec le Tchad. La région du Darfour, dans l'ouest du Soudan, est le théâtre depuis 2003 d’un...
(AFP 16/11/17)
Le directeur de publication d'un hebdomadaire indépendant tchadien, arrêté fin octobre après avoir publié un article sur à une affaire de trafic présumé d'immatriculations d'un avion vers la Syrie, a été finalement relaxé et remis en liberté, a appris l'AFP jeudi auprès de son avocat. Juda Allahodoum, directeur de la publication du journal Le Visionnaire, a été libéré après que le juge a estimé "l'infraction non constituée", a déclaré Me Francis Djoloulbe. "Le tribunal a dit le droit en rendant une décision irréprochable et je ne peux que me réjouir", s'est félicité M. Djoloulbe. M. Allahodoum avait été arrêté à la suite d'une plainte du parquet pour la parution d'un article en Une consacré à une affaire d'immatriculation d'avion qui...
(Jeune Afrique 16/11/17)
La ministre française des Armées était à Dakar au Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Mise en place de la force conjointe du G5 Sahel, évolution de l'opération Barkhane, lutte contre le terrorisme... Florence Parly répond aux questions de Jeune Afrique. C’était sa première visite à Dakar en tant que ministre des Armées. Les 13 et 14 novembre, Florence Parly, 54 ans, s’est rendue dans la capitale sénégalaise pour assister à la quatrième édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, organisé avec le soutien des autorités françaises. Elle y a notamment rencontré les présidents sénégalais et malien, Macky Sall et Ibrahim Boubacar Keïta, avec lesquels il a largement été question de...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Selon une information rapportée par Reuters qui cite une lettre officielle, le groupe suisse Glencore, leader mondial de la commercialisation des matières premières, aurait proposé au Tchad via son ministre des finances, un nouveau plan de restructuration de la somme de plus d'un milliard $ que lui doit ce pays d’Afrique centrale. La semaine dernière, une délégation tchadienne s'était rendue à Paris en France, pour discuter de cette restructuration, mais aucun accord n'avait été annoncé. Jusqu'à vendredi, le gouvernement tchadien s'était montré en désaccord avec les propositions de Glencore. Le trader dit espérer que sa dernière offre sera acceptée. Il suggère de repousser l'échéance pour le remboursement de la dette principale à la fin 2022, contre 2019 actuellement. Dans le...
(AFP 15/11/17)
La force conjointe du G5 Sahel, qui vient d'achever sa toute première opération, sera jugée non seulement sur son efficacité contre les jihadistes, mais aussi son respect des droits de l'Homme, préviennent organisations internationales et responsables militaires. Juste après le lancement de cette opération, aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger au début du mois, le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les droits de l'Homme, Andrew Gilmour, a effectué une visite au Mali, une première, selon la Mission de l'ONU dans ce pays, la Minusma. Il y a insisté sur la nécessité de respecter les droits de l'Homme, afin de ne pas s'aliéner les populations, ni le soutien international, essentiel à la viabilité de cette...
(RFI 14/11/17)
Il est temps de penser le Tchad sans le pétrole. Le président Idriss Déby l'a répété ce week-end à Ndjamena, lors d'une conférence économique. La chute des cours de l'or noir qui représente 70% des recettes budgétaires du pays a propulsé l'année dernière le Tchad dans la récession. Alors que Ndjamena vient de renégocier un programme de prêt avec le Fonds monétaire internationale, le président montre patte blanche pour conserver le soutien des bailleurs internationaux. Coupes budgétaires, réduction du train de vie de l'Etat, fin des augmentations pour les fonctionnaires, retrait de certains privilèges de la fonction publique... le Tchad ne sait plus quel fond de tiroir racler pour grappiller quelques revenus.
(APA 14/11/17)
APA- N’Djamèna (Tchad) - Au Tchad, cela fait plus de quatre mois que les automobilistes ne peuvent plus renouveler leurs cartes grises et autres permis de conduire. De même, les nouveaux conducteurs n’en trouvent pas. Et pour cause, la fabrication de ces documents est momentanément suspendue Aucune explication officielle n’a été avancée, mais sous couvert de l’anonymat une source proche des services d’immatriculation du ministère des Infrastructures, du désenclavement et des transports parle de panne de la machine spécialisée dans la fabrication des documents évoqués.
(RFI 13/11/17)
Au Tchad, Idriss Déby annonce un retour aux années avant pétrole. Ce week-end, alors qu'il prenait la parole à une assemblée générale des opérateurs économiques du parti au pouvoir, le président tchadien a appelé à investir dans le monde rural et oublier le pétrole. Le chef de l'Etat a aussi indiqué que pour les fonctionnaires, il faut envisager la fin des augmentations de salaire. Le chef de l’Etat est revenu longuement sur la nécessité pour les opérateurs économiques d’investir dans le secteur rural et d’oublier le pétrole qui a alimenté les rêves depuis 2003. Pour les travailleurs...
(AFP 13/11/17)
Des soutiens aux trois rebelles tchadiens arrêtés en octobre au Niger vont demander l'intervention de la France face aux risques d'une extradition vers le Tchad, où ces opposants risquent selon eux la mort, ont-ils annoncé samedi à Paris. Une lettre officielle sera envoyée "dans les prochains jours" au ministère français des Affaires étrangères afin qu'il "accorde une protection diplomatique" à ces rebelles, a indiqué à l'AFP Bernard Schmid, avocat spécialisé dans le droit d'asile qui tenait une conférence de presse en présence de militants des Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France, opposants au régime tchadien. Me Schmid a affirmé que deux des trois rebelles, arrêtés le 4 octobre au Niger, ont le statut de réfugiés en France. Il s'agit...
(RFI 13/11/17)
Trois dirigeants d'une rébellion tchadienne arrêtés en octobre au Niger seront-ils extradés vers leur pays d'origine ? C'est ce que demande Ndjamena, qui fait valoir une convention d'extradition signé avec Niamey, et rappelle que leur mouvement, le Conseil du commandement militaire pour le salut de la République, le CCMSR, actif en Libye, a revendiqué une attaque qui a coûté la vie à 12 soldats. Décryptage avec Me Bernard Schmid, avocat au barreau de Paris et spécialiste du droit d'asile. Me Bernard Schmid a participé à une conférence de presse, samedi 11 novembre à Paris, au cours de laquelle il a rappelé qu'on pouvait légitimement craindre pour la vie de ses clients s'ils étaient extradés vers le Tchad. Il en appelle...

Pages