| Africatime
(L'Express du Faso 24/04/14)
C'est dans le cadre du congrès du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) tenu les 05 et 06 avril dernier à Ouagadougou que Ibni Oumar Mahamat Saleh Brahim a foulé le sol burkinabè. Membre du collectif du groupe de réflexion sur la disparition du professeur Ibni Omar en 2008 au Tchad, il nous a accordé une interview le jeudi 10 avril 2014. Le fils du professeur Ibni Oumar accuse le régime Deby qui serait à l'origine de la disparition de son père. Quel message avez-vous apporté à vos confrères du Burkina Faso lors de leur congrès du 05 et 06 avril dernier? Nous sommes venus au Burkina Faso, en tant que membre de l'Union...
(RFI 23/04/14)
Des accrochages ont eu lieu lundi à Bouca, à 300 km au nord de Bangui, entre soldats de la Misca et ex-rebelles de la Seleka, provoquant un mouvement de fuite des populations. Dans le nord-est du pays, les populations du sud du Tchad craignent une propagation de la crise et se plaignent de la montée de l’insécurité. La crise en Centrafrique est-elle en train de contaminer les pays voisins ? Pour les habitants de la Nya Pendé, l'un des départements tchadiens situés à la frontière avec la Centrafrique, cette crise et son lot d'insécurité sont bel et bien en train...
(Alwihda 23/04/14)
Tchad - Le processus électoral était au centre d'une conférence de presse à N'Djamena. Pour le président du cadre national du dialogue politique, l'important est d'aller aux élections libres et transparentes. Que mijote-t-il dans sa tête, se demande l'opposition qui exige la biométrie mais timidement. Le Tchad va t-il et pourra t-il opérer un virement moderne ou le recensement biométrique sera un rêve irréalisable. Les semaines à venir vont nous éclairer.
(Le Quotidien d'oran 23/04/14)
L'Algérie abrite une réunion de «consultation» entre les 5 pays du Sahel (Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso et Algérie) pour discuter sécurité et développement dans la région. La rencontre, organisée hier à l'hôtel El Aurassi, à huis clos, a regroupé le ministre malien de la Réconciliation nationale, Ould Sidi Mohamed Zahabi, les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, Yipène Djibrill Bassolé et du Niger, Mohamed Bazoum, ainsi que l'ambassadeur du Tchad à Alger, Salah Hamid Heguerra. Le ministre des...
(RFI 22/04/14)
Le Tchad a connu, lundi, son quatrième remaniement gouvernemental en l'espace de cinq mois. Au lieu de 42 membres, le nouveau cabinet n’en compte plus que 27. Les principaux ministres, Affaires étrangères, Infrastructures, Défense, conservent leurs portefeuilles et seulement trois nouvelles personnalités font leur entrée. « Plus de cohésion dans l'action pour une plus grande efficacité », c'est ainsi que le ministre de la Communication - qui a été reconduit - présente ce nouveau gouvernement. Hassan Sylla souligne que plusieurs portefeuilles ont été fusionnés comme la Santé et l'Action sociale, l'Agriculture et l'Environnement...
(Alwihda 22/04/14)
N'DJAMENA (Alwihda Info) - Le gouvernement de Kalzubet Pahimi Deubet vient d'être remanié, apprend-t-on d'un décret signé par le chef de l'Etat et lu sur les antennes de la Télé Tchad, ce soir. On note un gouvernement restreint avec de nombreux ministères jumelés ainsi que quelques secrétaires d'Etat. On passe de 33 postes ministériels à 21 ainsi que 6 secrétaires d'Etat au lieu de 7 précédemment. Ainsi, 16 ministres et 1 secrétaire d'Etat quittent le gouvernement. Mahamat Oki Dagach est...
(Alwihda 22/04/14)
TCHAD (Alwihda Info) - "Les forces tchadiennes au Mali ont détruit totalement la principale base des jihadistes dans le massif de l'Adrar des Ifoghas, plus précisément dans la vallée d'Ametetai (...) plusieurs terroristes ont été tués dont le chef Mokhtar Belmokhtar" ; C'est par cette déclaration de l'Etat major tchadien des Armées que la mort de celui qu'on surnomme "le borgne" (du fait qu'il lui reste qu'un oeil) était dévoilée au monde entier. Sa mort, l'armée tchadienne l'a déduite à...
(Journal du Tchad 19/04/14)
L’arrêté accordant la licence a été signée par le ministre tchadien des Postes et des NTIC, Daoussa Déby Itno, le 8 avril 2014 à Ndjamena. C’est une bonne nouvelle pour les abonnés de l’opérateur mobile Airtel-Tchad. Désormais ils pourront interagir avec leurs proches et le reste du monde, grâce à une connexion internet plus rapide et plus fiable. En effet, l’entreprise de téléphonie mobile Airtel s’est vue octroyer la licence de la 3G et de la 4G par le gouvernement...
(Pressafrik 19/04/14)
L’ancien président tchadien, poursuivi pour crimes contre l’humanité et torture ne sera pas fixé sur son sort de sitôt. L’instruction de son dossier a été prolongée de 8 mois par le Comité de pilotage des Chambres Africaines Extraordinaires. Dans les liens de la détention depuis 2 juillet, l’ancien président tchadien devra encore prendre son mal en patience. En effet, le Comité de Pilotage des Chambres africaines extraordinaires a décidé, hier au terme de sa session plénière, de prolonger de 8...
(RFI 18/04/14)
Au Tchad, les députés ont voté la création de deux commissions chargée d'examiner les cas de Jean-Bernard Padaré et de Fatimé Issa Ramadan. L'ancien garde des Sceaux et l'ancienne ministre de l'Action sociale sont poursuivis dans des affaires de corruption dans l'exercice de leur fonction. Il s'agit de deux commissions chargées de se prononcer sur la mise en accusation des deux anciens ministres. Chaque commission regroupe 21 membres de toutes les sensibilités du Parlement. Elles éliront leur bureau vendredi 18...
(Xinhua 18/04/14)
N'DJAMENA (Xinhua) -- L'Assemblée nationale du Tchad a créé jeudi deux commissions chargées ad hoc d'étudier la demande de mise en accusation de Me Jean-Bernard Padaré, ancien ministre de la Justice, et Mme Fatimé Issa Ramadane, ancien ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Solidarité nationale, tous deux accusés pour des faits de corruption et détournements. La mise sur pied de ces commissions et la désignation de leurs membres, qui respectent la configuration de cette Assemblée nationale...
(Agence Ecofin 18/04/14)
(Agence Ecofin) - Les autorités tchadiennes décident de mettre fin à la création anarchique des stations d’essence à N'Djamena, la capitale du Tchad dont le potentiel pétrolier est au cœur des transactions entre de grandes compagnies de production et de négoce. Par un arrêté, apprend-on, le ministre de l’Energie et du pétrole, M. Djérassem Lé Bémadjel a interdit désormais, du moins jusqu’à nouvel ordre, la construction de nouvelles stations d’essence dans cette ville. La mesure vient mettre fin au boom...
(Alwihda 18/04/14)
Le gouvernement burundais a annoncé, jeudi 17 avril, avoir expulsé de son territoire le responsable de la sécurité du bureau des Nations unies au Burundi (Bnub), Paul Debbie. Bujumbura réagit ainsi à la diffusion d'une note interne de l'ONU selon laquelle le gouvernement armait et formait les membres de l'Imbonerakure, l'aile jeunesse du parti au pouvoir. Ces allégations avaient été qualifiées de "rumeurs sans fondement" par le pouvoir, qui avait exigé des excuses de l'ONU. "Ce monsieur a été déclaré...
(Le Quotidien (Sn) 18/04/14)
Les avocats de Hissein Habré, des victimes et de l’Etat tchadien étaient en audience hier. Ils étaient convoqués par la Chambre d’accusation des Chambres africaines extraordinaires (Cae). Cette chambre devrait se prononcer sur l’appel introduit par le Procureur Mbacké Fall. M. Fall, non satisfait de la réponse du juge d’instruction, avait introduit un appel auprès de la Chambre d’accusation. Il avait souhaité que M. Hissein Habré ne se présente plus devant la barre avec le visage enturbanné. Des sources proches...
(Sud Quotidien 18/04/14)
Le juge d’instruction des Chambres africaines extraordinaires (CAE) bénéfice de 8 mois supplémentaires pour instruire le dossier Hissène Habré et ses co-inculpés pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et actes de torture. Le Comité de pilotage des Chambres africaines extraordinaires en a décidé ainsi à l’issue de sa première session extraordinaire tenue hier, jeudi 17 avril 2014, à Dakar, conscient que l’instruction du dossier ne peut être close à la date du 31 mai 2014, initialement prévue. «L’instruction du...
(Alwihda 18/04/14)
Tchad. (Alwihda Info) - Après son premier livre "Tchad, Éloge des lumière obscure", le premier député handicapé à l'Assemblée Nationale du Tchad, Béral Mbaïkoubou Le grand revient encore avec un deuxième, titré "Panégyrique du Je, le discours sur la conscience de soi". Cet ouvrage dont le contenu est inspiré par le quotidien de l'auteur engage une réflexion sur la désobéissance, l'éducation française et les relations entre l'homme et la croyance religieuse. "Il faut arriver à voir une conscience précise pour...
(Xinhua 17/04/14)
N'DJAMENA (Xinhua) -- Le contingent tchadien de la Mission internationale de sécurisation de la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA), qui se retire de la Centrafrique, a enregistré dans ses rangs 15 morts et 37 blessés, a déclaré mercredi à Xinhua son commandant, le colonel Souleyman Abakar Adam. "Notre riposte sur l'embuscade du 29 mars a permis d'éviter la mort d'une dizaine de nos hommes et de plusieurs blessés", a ajouté le colonel Souleyman Abakar Adam, qui s'exprimait ainsi en marge de la cérémonie d'accueil de son contingent, organisée par le gouvernement au sud du pays...
(Ouest-France 17/04/14)
Le Tchad a annoncé mercredi avoir achevé le retrait de Centrafrique de l'ensemble de son contingent au sein de la force africaine (Misca). « Le dernier soldat a traversé la frontière le 13 avril à 20 h », a déclaré lors d'une cérémonie le chef du contingent tchadien auprès de la Misca, le colonel Souleyman Adam. Le Premier ministre tchadien Pahimi Deubet Kalzeubé, également présent, s'est félicité d'un retrait « ordonné et discipliné ». Ce retrait avait été décidé le...
(Xinhua 17/04/14)
La réussite des Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées au sein des juridictions sénégalaises pour juger l'ancien président tchadien Hissène Habré, va pousser les dirigeants africains à penser à la création d'un système permanent pour juger ceux qui commettent des crimes graves dans le continent, estime l'avocate tchadienne Jacqueline Moudeina. "Je crois que les CAE constituent un test pour les dirigeants africains et pour l'Union africaine et vont poser les jalons d'une cour permanente, a souligné Mme Moudeina dans un entretien...
(Alwihda 17/04/14)
N'DJAMENA (Alwihda Info) - La construction de station d'essence dans la capitale N'Djamena est désormais interdite, du moins jusqu'à nouvel ordre, apprend-t-on d'un arrêté du ministre de l’Energie et du pétrole, M. Djérassem Lé Bémadjel. Ces dernières années, les stations d'essences se sont multipliés dans la capitale, cependant, la plupart ne respectent pas les normes de sécurités. De plus, l'utilisation de téléphones portables à proximité des stations d'essences n'est pas interdite, de même que la cigarette. Ce qui peut provoquer...

Pages