| Africatime
(Journal du Tchad 19/04/14)
L’arrêté accordant la licence a été signée par le ministre tchadien des Postes et des NTIC, Daoussa Déby Itno, le 8 avril 2014 à Ndjamena. C’est une bonne nouvelle pour les abonnés de l’opérateur mobile Airtel-Tchad. Désormais ils pourront interagir avec leurs proches et le reste du monde, grâce à une connexion internet plus rapide et plus fiable. En effet, l’entreprise de téléphonie mobile Airtel s’est vue octroyer la licence de la 3G et de la 4G par le gouvernement Tchadien. L’arrêté a été signé par le ministre tchadien des Postes et des Nouvelles technologies de l’information et de la communication Daoussa Déby, le 8 avril 2014. Rendue publique le lendemain, l'annonce indique que l’arrêté,...
(Pressafrik 19/04/14)
L’ancien président tchadien, poursuivi pour crimes contre l’humanité et torture ne sera pas fixé sur son sort de sitôt. L’instruction de son dossier a été prolongée de 8 mois par le Comité de pilotage des Chambres Africaines Extraordinaires. Dans les liens de la détention depuis 2 juillet, l’ancien président tchadien devra encore prendre son mal en patience. En effet, le Comité de Pilotage des Chambres africaines extraordinaires a décidé, hier au terme de sa session plénière, de prolonger de 8 mois l’instruction de son dossier qui devait prendre fin le 31 mai prochain et dont la durée initiale était de...
(RFI 18/04/14)
Au Tchad, les députés ont voté la création de deux commissions chargée d'examiner les cas de Jean-Bernard Padaré et de Fatimé Issa Ramadan. L'ancien garde des Sceaux et l'ancienne ministre de l'Action sociale sont poursuivis dans des affaires de corruption dans l'exercice de leur fonction. Il s'agit de deux commissions chargées de se prononcer sur la mise en accusation des deux anciens ministres. Chaque commission regroupe 21 membres de toutes les sensibilités du Parlement. Elles éliront leur bureau vendredi 18...
(Xinhua 18/04/14)
N'DJAMENA (Xinhua) -- L'Assemblée nationale du Tchad a créé jeudi deux commissions chargées ad hoc d'étudier la demande de mise en accusation de Me Jean-Bernard Padaré, ancien ministre de la Justice, et Mme Fatimé Issa Ramadane, ancien ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Solidarité nationale, tous deux accusés pour des faits de corruption et détournements. La mise sur pied de ces commissions et la désignation de leurs membres, qui respectent la configuration de cette Assemblée nationale...
(Agence Ecofin 18/04/14)
(Agence Ecofin) - Les autorités tchadiennes décident de mettre fin à la création anarchique des stations d’essence à N'Djamena, la capitale du Tchad dont le potentiel pétrolier est au cœur des transactions entre de grandes compagnies de production et de négoce. Par un arrêté, apprend-on, le ministre de l’Energie et du pétrole, M. Djérassem Lé Bémadjel a interdit désormais, du moins jusqu’à nouvel ordre, la construction de nouvelles stations d’essence dans cette ville. La mesure vient mettre fin au boom...
(Alwihda 18/04/14)
Le gouvernement burundais a annoncé, jeudi 17 avril, avoir expulsé de son territoire le responsable de la sécurité du bureau des Nations unies au Burundi (Bnub), Paul Debbie. Bujumbura réagit ainsi à la diffusion d'une note interne de l'ONU selon laquelle le gouvernement armait et formait les membres de l'Imbonerakure, l'aile jeunesse du parti au pouvoir. Ces allégations avaient été qualifiées de "rumeurs sans fondement" par le pouvoir, qui avait exigé des excuses de l'ONU. "Ce monsieur a été déclaré...
(Le Quotidien (Sn) 18/04/14)
Les avocats de Hissein Habré, des victimes et de l’Etat tchadien étaient en audience hier. Ils étaient convoqués par la Chambre d’accusation des Chambres africaines extraordinaires (Cae). Cette chambre devrait se prononcer sur l’appel introduit par le Procureur Mbacké Fall. M. Fall, non satisfait de la réponse du juge d’instruction, avait introduit un appel auprès de la Chambre d’accusation. Il avait souhaité que M. Hissein Habré ne se présente plus devant la barre avec le visage enturbanné. Des sources proches...
(Sud Quotidien 18/04/14)
Le juge d’instruction des Chambres africaines extraordinaires (CAE) bénéfice de 8 mois supplémentaires pour instruire le dossier Hissène Habré et ses co-inculpés pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et actes de torture. Le Comité de pilotage des Chambres africaines extraordinaires en a décidé ainsi à l’issue de sa première session extraordinaire tenue hier, jeudi 17 avril 2014, à Dakar, conscient que l’instruction du dossier ne peut être close à la date du 31 mai 2014, initialement prévue. «L’instruction du...
(Alwihda 18/04/14)
Tchad. (Alwihda Info) - Après son premier livre "Tchad, Éloge des lumière obscure", le premier député handicapé à l'Assemblée Nationale du Tchad, Béral Mbaïkoubou Le grand revient encore avec un deuxième, titré "Panégyrique du Je, le discours sur la conscience de soi". Cet ouvrage dont le contenu est inspiré par le quotidien de l'auteur engage une réflexion sur la désobéissance, l'éducation française et les relations entre l'homme et la croyance religieuse. "Il faut arriver à voir une conscience précise pour...
(Xinhua 17/04/14)
N'DJAMENA (Xinhua) -- Le contingent tchadien de la Mission internationale de sécurisation de la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA), qui se retire de la Centrafrique, a enregistré dans ses rangs 15 morts et 37 blessés, a déclaré mercredi à Xinhua son commandant, le colonel Souleyman Abakar Adam. "Notre riposte sur l'embuscade du 29 mars a permis d'éviter la mort d'une dizaine de nos hommes et de plusieurs blessés", a ajouté le colonel Souleyman Abakar Adam, qui s'exprimait ainsi en marge de la cérémonie d'accueil de son contingent, organisée par le gouvernement au sud du pays...
(Ouest-France 17/04/14)
Le Tchad a annoncé mercredi avoir achevé le retrait de Centrafrique de l'ensemble de son contingent au sein de la force africaine (Misca). « Le dernier soldat a traversé la frontière le 13 avril à 20 h », a déclaré lors d'une cérémonie le chef du contingent tchadien auprès de la Misca, le colonel Souleyman Adam. Le Premier ministre tchadien Pahimi Deubet Kalzeubé, également présent, s'est félicité d'un retrait « ordonné et discipliné ». Ce retrait avait été décidé le...
(Xinhua 17/04/14)
La réussite des Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées au sein des juridictions sénégalaises pour juger l'ancien président tchadien Hissène Habré, va pousser les dirigeants africains à penser à la création d'un système permanent pour juger ceux qui commettent des crimes graves dans le continent, estime l'avocate tchadienne Jacqueline Moudeina. "Je crois que les CAE constituent un test pour les dirigeants africains et pour l'Union africaine et vont poser les jalons d'une cour permanente, a souligné Mme Moudeina dans un entretien...
(Alwihda 17/04/14)
N'DJAMENA (Alwihda Info) - La construction de station d'essence dans la capitale N'Djamena est désormais interdite, du moins jusqu'à nouvel ordre, apprend-t-on d'un arrêté du ministre de l’Energie et du pétrole, M. Djérassem Lé Bémadjel. Ces dernières années, les stations d'essences se sont multipliés dans la capitale, cependant, la plupart ne respectent pas les normes de sécurités. De plus, l'utilisation de téléphones portables à proximité des stations d'essences n'est pas interdite, de même que la cigarette. Ce qui peut provoquer...
(Autre média 17/04/14)
C'est le 3 avril dernier que le président tchadien, Idriss Déby, décida de retirer le contingent tchadien de la Centrafrique après les accusations portées contre les soldats tchadiens de la force de la Misca. Le Tchad a annoncé hier avoir achevé le retrait de Centrafrique de l'ensemble de son contingent au sein de la force africaine (Misca), en dépit des appels du pied de son allié français à revenir sur cette décision. Le retrait de 850 soldats de N'Djamena, qui...
(AFP 16/04/14)
SARH, 16 avril 2014 (AFP) - Le Tchad a annoncé mercredi avoir achevé le retrait de Centrafrique de l'ensemble de son contingent au sein de la force africaine (Misca), lors d'une cérémonie à Sarh (sud) présidée par le Premier ministre Pahimi Deubet Kalzeubé, a constaté un correspondant de l'AFP. "Le dernier soldat a traversé la frontière le 13 avril à 20 heures", a déclaré lors de la cérémonie le chef du contingent tchadien auprès de la Misca, le colonel Souleyman Adam, en présence du Premier ministre qui s'est félicité d'un retrait "ordonné et discipliné". Ce retrait avait été décidé le 3 avril par le président...
(La Voix de l'Amérique 16/04/14)
Le Tchad a confirmé mercredi que son contingent au sein de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) a achevé son retrait de Centrafrique. Ce constat a eu lieu à l’occasion d'une cérémonie à Sarh, dans le sud du pays, présidée par le Premier ministre Pahimi Deubet Kalzeubé. Ce retrait avait été décidé le 3 avril par le président tchadien, Idriss Déby Itno, après que des soldats tchadiens eurent tiré sur des civils à Bangui. Début avril, la...
(BBC Afrique 16/04/14)
Le Premier ministre tchadien a annoncé que le retrait des troupes tchadiennes de la République centrafricaine est achevé. Les soldats tchadiens étaient présents en Centrafrique dans le cadre de la mission de maintien de paix de l’Union africaine, qui tente de faire cesser les violences sectaires dans le pays. Ils ont commencé à se retirer après une série d'incidents violents, y compris une attaque sur un marché qui a causé la mort de plusieurs civils. Selon les observateurs le retrait...
(Alwihda 16/04/14)
RCA (Alwihda Info) - En a peine dix jours, le Tchad a retiré l'intégralité de son contingent de la MISCA du territoire centrafricain ; Une précipitation qui traduit une certaine frustration mais aussi la colère du Tchad. « Le président Déby a décidé de faire remonter ses hommes au Nord voire de les retirer, j’espère que cette option n’est pas définitive », a affirmé aujourd'hui via son compte Twitter le ministre français des Affaires Etrangères et du Développement International, Laurent...
(Journal du Tchad 16/04/14)
Le ministre de la Justice et celui des Droits de l’homme et de la Promotion des Libertés fondamentales ont répondu aux questions des journalistes. Une conférence initiée à la demande du ministre des Droits de l’homme et de la Promotion des Libertés fondamentales, Ibrahim Koulamallah qui voulait visiter la Maison d’Arrêt de N’djaména. «C’est l’occasion pour nous d’éclairer l’opinion nationale et internationale sur les activités que nous menons dans le cadre de la reforme de la justice engagée pour améliorer...
(Xinhua 16/04/14)
N'DJAMENA (Xinhua) -- Au moins 50.000 migrants tchadiens, réfugiés et ressortissants de pays tiers, ayant fui les violences en Centrafrique pour se retrouver au sud du Tchad, vivent dans des abris de fortune. A l'approche des pluies, le gouvernement tchadien et ses partenaires humanitaires s'efforcent de leur trouver des abris décents. "Nous sommes à l'approche de la saison des pluies. Je viens de rentrer d'une tournée dans la zone méridionale et nous avons essayé de mesurer le sort des rapatriés...

Pages