| Africatime
Samedi 25 Octobre 2014
(Xinhua 25/10/14)
RABAT(Xihua) -- Le Maroc et le Tchad ont signé, vendredi à Rabat, un mémorandum d'entente dans les domaines de la fonction publique et la modernisation de l'administration publique. La signature de ce mémorandum intervient dans le cadre de la visite de travail et d'amitié qu'effectue le Premier ministre tchadien, Kalzeubé Payimi Deubet, au Maroc, indique un communiqué publié par le ministère marocain de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration. L'accord, signé par le ministre délégué marocain chargé de la Fonction publique et de la modernisation...
(RFI 24/10/14)
La mission de contrôle des résultats du concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration tchadienne a fini sa mission. Cette mission, dépêchée suite aux violentes protestations qui ont suivi la publication des résultats, a conclu à d’immenses irrégularités et propose que les admis soient réhabilités par un arrêté rectificatif et que les responsables soient sanctionnés. « Ce qui s’est passé au concours d’entrée à l’ENA au titre de l’année 2014 est tout simplement inacceptable et honteux, car presque tous les responsables politiques et administratifs du pays se sont rués, sans gène, tels des vautours, pour dépecer les quelques places ouvertes. »...
(Xinhua 24/10/14)
RABAT(Xinhua) -- Le Premier ministre tchadien, Kalzeubé Payimi Deubet, est arrivé, jeudi à Rabat, pour une visite de travail de trois jours au Maroc. Au cours de son séjour au Maroc, M. Payimi Deubet aura des entretiens avec des responsables marocains et tiendra une série de rencontres sectorielles. Au programme figure notamment une réunion au siège du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération qui sera sanctionnée par la signature de plusieurs accords de coopération. Le Premier ministre...
(Xinhua 24/10/14)
N'DJAMENA (Xinhua) -- Les ministres en charge de l'Agriculture d'une dizaine de pays de l'Afrique centrale, réunis jeudi à N'Djamena, capitale tchadienne, examinent une politique agricole commune de la région. Les ministres de l'Agriculture de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) examinent également des documents tels que le Programme régional de la sécurité alimentaire en Afrique centrale, le Programme régional d' investissement agricole, de sécurité alimentaire et nutritionnelle, le Fonds spécial régional de développement agricole, la Stratégie régionale de développement de la...
(RFI 23/10/14)
Au Tchad, la polémique entre l’opposition, la société et la majorité au sujet de la pétition lancée début octobre se poursuit. Cette pétition, qui dénonce la mauvaise gouvernance et appelle le président Idriss Déby à ne plus se représenter à la présidentielle de 2016, est qualifiée de simple agitation par le parti au pouvoir. Malgré l’échec de la « journée ville morte » à laquelle ils ont appelé la population de Ndjamena le 9 octobre dernier, les pétitionnaires de Septembre 2014, un groupe de partis politiques et d’associations qui demandent au chef de l’Etat de...
(AFP 23/10/14)
La France va renforcer son dispositif militaire au nord Niger et intensifier son action au Mali pour contrer la recrudescence d'opérations jihadistes et les trafics d'armes en provenance de Libye. Pour cela, l'armée française installera une "base" à Madama, à l'extrême nord-est du Niger, par où passent des "autoroutes" de contrebande - hommes, drogues et armes - vers plusieurs pays du Sahel, a annoncé jeudi sous couvert d'anonymat un responsable du ministère français de la Défense. "Le gouvernement nigérien a donné son accord pour l'installation d'une base temporaire à Madama", qui sera opérationnelle "dans les prochaines semaines", a précisé cette source.
(Human Rights Watch 23/10/14)
Le refus du gouvernement tchadien de transférer deux co-accusés de Hissène Habré à la juridiction spéciale en charge de poursuivre les crimes commis pendant son régime n’empêchera pas la tenue de son procès, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le gouvernement tchadien devrait traduire en justice ces deux individus, ainsi que les autres personnes accusées d’avoir commis des crimes pendant le régime de Hissène Habré, dans le respect des standards internationaux. Le 18 octobre 2014, les Chambres africaines extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises, créées pour poursuivre « le ou les principaux » responsables de crimes internationaux commis au Tchad entre 1982 et 1990, ont annoncé que le gouvernement...
(237online 23/10/14)
L’accord isole le Cameroun dans la lutte contre la secte. Il a fallu attendre le communiqué du ministère des Affaires étrangères du Tchad, le 17 octobre 2014, pour donner sens aux pourparlers engagés entre le gouvernement nigérian et la secte Boko Haram. Sous l’égide de ce pays et de l’Arabie Saoudite comme le confirment certaines sources, les deux parties en contact depuis juillet 2014, sont parvenues à l’issue de deux importantes rencontres, les 14 et 30 septembre 2014, à esquisser...
(Xinhua 23/10/14)
Le gouvernement tchadien a lancé mercredi la troisième enquête démographique et de santé combinée avec l'enquête par grappes à indicateurs multiples incluant un volet sérologie VIH. "L'objectif général visé par cette enquête est de fournir, à partir d'un échantillon représentatif aux niveaux national, régional et par milieu de résidence (urbain-rural), des données fiables et détaillées sur les facteurs démographiques, sanitaires et socioéconomiques, susceptibles d'influencer la situation sanitaire et démographique du pays", a déclaré Dr Ngariera Rimadjita, ministre tchadien de la...
(Le Monde 23/10/14)
A Tessalit, les murs ocre du Cercle, criblés, portent les stigmates de l’attaque. Il y a juste un an, le 23 octobre 2013, quatre kamikazes se jetaient contre le poste chargé de protéger le bâtiment de la préfecture, tuant deux casques bleus tchadiens de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali. Un acte revendiqué par un Malien proche d’Abou Zeid, l’un des émirs algériens d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), éliminé par les soldats français au début de l’année. Aujourd’hui,...
(RFI 23/10/14)
Les Chambres africaines extraordinaires avaient dénoncé le manque de coopération du Tchad dans le procès de l'ancien président Hissène Habré. En cause, le non transfert de deux des coaccusés de l'ancien chef de l'Etat tchadien qui sont détenus par les autorités de Ndjamena. Mais pour Reed Brody de Human Rights Watch, s'il était souhaitable que ces coaccusés soient transférés ou même entendus, ces refus ne remettent pas en cause la crédibilité du procès à venir. Lire la suite: http://www.rfi.fr/afrique/20141023-proces-habre-ong-hrw-confiante-suite-...
(Le Quotidien (Sn) 23/10/14)
Saleh Younous, Mahamat Djibrine seront jugés au Tchad et non à Dakar au grand dam des Chambres africaines extraordinaires. L’annonce a été faite par Human rights Watch, qui a cité le point focal du dossier Habré à Ndjamena, Ousman Souleyman dans un communiqué. Par ailleurs, l’organisation de défense des droits humains a déclaré que le procès de Hissein Habré aura bien lieu malgré le refus du Tchad de transférer les deux co-accusés de l’ex-chef de l’Etat tchadien. Les mauvaises nouvelles...
(Le Quotidien (Sn) 22/10/14)
Devant le refus de l’Etat tchadien de procéder au transfèrement des co-accusés de Habré, l’Union africaine a décidé de réagir. Elle a promis aux juges des Chambres africaines extraordinaires d’amorcer un dialogue pour un respect des termes de la coopération judiciaire qui a permis aux juges d’organiser le procès de l’ancien Président du Tchad. Par Ngoundji DIENG L’Union africaine (Ua) s’est saisie du dossier Habré pour tenter de décanter la situation. Après le refus de Ndjamena de procéder au transfèrement...
(BBC 22/10/14)
Les autorités judiciaires tchadiennes ont rejeté la commission rogatoire des Chambres africaines extraordinaires (CAE) visant deux suspects citoyens du Tchad. Ndjamena a d’abord rejeté la demande de transfèrement à Dakar des deux personnes mises en cause, Mahamat Djibrine, ex coordinateur de la DDS, et Saleh Younous, ex directeur de la DDS. Djibrine et Younous étaient tous les deux des agents de la Direction de la documentation et de la sécurité (DDS), la police politique du régime de Hissène Habré. Le Tchad a pris cette décision, malgré l'accord de coopération le liant le Tchad aux CAE, le tribunal créé au Sénégal pour juger Hissène Habré et ses présumés complices. Le porte-parole des...
(Pressafrik 22/10/14)
Le Tchad abandonne les Chambres Africaines Extraordinaires (CAE). Selon ces dernières, les autorités judiciaires du Tchad ont fait parvenir à la Chambre d'instruction des Chambres africaines extraordinaires, la notification du rejet de la demande d'entraide judiciaire formulée par celle-ci, par une lettre datée du mardi 14 octobre 2014. En effet, ladite Chambre d'instruction avait, le 03 octobre 2014, adressé une Commission Rogatoire Internationale (CRI), aux autorités tchadiennes, aux fins de procéder à l'inculpation et à l'interrogatoire de MM Saleh YOUNOUS...
(Le Quotidien (Sn) 22/10/14)
Le refus de Tchad de transférer au Sénégal deux présumés complices de Habré pour qu’ils y soient jugés est perçu par les avocats des victimes du régime de Habré, comme «un mépris envers les Chambres africaines extraordinaires et le mandat de l’Union africaine». C’est ce qu’ils ont fait savoir dans un communiqué tout en exhortant ces chambres à «aller de l’avant et montrer l’exemple en jugeant l’ancien dictateur». Les avocats des victimes du régime de Hissène Habré qualifient le refus...
(La Voix de l'Amérique 22/10/14)
Les Nations Unies (ONU) aident six pays d’Afrique centrale à organiser des campagnes synchronisées de vaccination contre la poliomyélite, après que le Cameroun eut signalé un cinquième cas de poliovirus sauvage sur son territoire. Quatre cas similaires ont été également détectés en Guinée Equatoriale. Charlotte Faty Ndiaye, représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Cameroun, préconise la vaccination de tous les enfants âgés de moins de cinq ans au Tchad, au Gabon, au Congo-Brazzaville et en Republique centrafricaine (RCA). D’autant que le Cameroun est en train d’exporter le virus, dit-elle. Tous les hôpitaux d’Afrique centrale disposent de...
(Xinhua 22/10/14)
NAIROBI (Xinhua) -- Le Fonds Monétaire international (FMI) a prévu que l'économie de l'Afrique sub-saharienne augmenterait de 5% en 2014 et atteindrait environ 5,75 % en 2015. Dans un rapport, le FMI a déclaré que les pays à faibles revenus connaîtront une croissance d'au moins 7% en 2014-2015. D'après le rapport du FMI sur les Perspectives économiques régionales pour l'Afrique sub-saharienne, l'ensemble de la perspective positive est cependant terni par des poches de graves difficultés dans quelques pays. "Cette image...
(RFI 21/10/14)
C'est une nomination qui ressemble à une réhabilitation. Mahamat Adoum Ismaël, ancien PDG de la CotonTchad (la société nationale cotonnière), dont on a plus entendu parler depuis une année, a été nommé ce week-end à la tête de la Société nationale d'électricité. Une nomination qui consacre le retour en grâce de celui qui avait été mis aux arrêts après des accusations de malversations qui ont fini par un non-lieu devant la justice. C’est à la tête d’une entreprise régulièrement brocardée...
(Jeune Afrique 21/10/14)
Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de blog, Laurent Touchard* continue de retracer la vie de cet homme dont la carrière semble embrasser les routes sinueuses d'un opportunisme débridé. *Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Plein de morgue, le colonel Haftar adresse un message à Kadhafi : à Ouadi Doum, il va "attirer" et "écraser" l'ennemi.

Pages