| Africatime
Mardi 25 Avril 2017
(Afrique sur 7 25/04/17)
Le conclave qui a réuni au Tchad les pays africains membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), à savoir le Cameroun, le Nigeria, le Niger, la République Centrafricaine, la Lybie et le Tchad, a permis de dégager un budget de fonctionnement de plus de 16 milliards FCfa, nous révèle Apanews. Les pays africains de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) étaient réunis en février dernier en Conseil des Ministres inter-Etats pour adopter un budget de fonctionnement de 16,3 milliards de francs Cfa. Il s’agit d’une somme qui sera réunie grâce à l’effort conjugué des pays membres que sont le Cameroun, le Niger, le Nigéria, la République Centrafricaine (RCA), la Libye,...
(Le Monde 25/04/17)
Le directeur adjoint du département Afrique du Fonds monétaire international, Roger Nord, assure que les programmes sociaux des Etats pourront être préservés. C’était il y a quatre mois. Le 23 décembre 2016, les dirigeants des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), réunis en sommet à Yaoundé, au Cameroun, décidaient d’en appeler au soutien financier du Fonds monétaire international (FMI). La morosité ambiante ne laissait plus guère de choix aux économies de cette sous-région de la zone franc, ultra dépendantes de la rente pétrolière : dans le sillage de la chute des cours, leur croissance s’est effondrée, tout comme leurs recettes budgétaires, tandis que les déficits se sont creusés dangereusement. Le recours à l’institution de Bretton...
(APA 21/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Plus de 300 camions bourrés de marchandises en provenance du Cameroun sont bloqués à Ndjamena, au Tchad, suite à une grève initiée par des commerçants tchadiens, a-t-on appris vendredi auprès du Syndicat des camionneurs du Cameroun. Selon des sources concordantes, dans la capitale tchadienne, cela fait trois trois semaines que les marchandises, convoyées depuis Douala, attendent d’être livrées aux commerçants tchadiens. L’impasse provient de ce que les commerçants et importateurs tchadiens sont en grève depuis...
(APA 18/04/17)
Suite aux coupures intempestives d’électricité observées ces derniers temps dans la capitale tchadienne, N’Djaména, le ministre du Pétrole et de l’Energie, M. Béchir Madet, a déclaré samedi soir que le gouvernement a décidé d’apporter un appui à la Société Nationale d’Electricité (SNE) pour lui permettre de mieux répondre aux besoins de ses abonnés. Le ministre du Pétrole et de l’Energie informe que, désormais, l’Etat mettra désormais à la disposition de la SNE 14 citernes de gasoil par semaine au lieu...
(Agence Ecofin 18/04/17)
(Agence Ecofin) - Selon un rapport des commissaires aux comptes Mazars Cameroun et Kpmg Afrique centrale, rendu public le 16 avril, le solde global du compte d’opérations de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a regressé de 3288,31 milliards en 2015 à 1155,95 milliards de FCFA en 2016. Comprendre le vocable « compte d’opérations » c'est se referer à celui ouvert par la Beac au service de contrôle du ministère des Finances de la France. La Beac, d’après...
(AFP 15/04/17)
La lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme ralentissent l'interchangeabilité des billets entre les deux grandes zones utilisant le franc CFA, ont expliqué les gouverneurs des deux banques centrales concernées vendredi à Abidjan. Lié à l'euro par un système de parité fixe, le franc CFA est la monnaie de 14 pays francophones d'Afrique de l'Ouest et centrale, totalisant 155 millions d'habitants: huit appartenant à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et six à la Communauté économique d'Afrique centrale (Cémac). UEMOA et Cémac sont dotées chacune d'une banque centrale...
(APA 13/04/17)
Le Tchad et l’Union européenne ont signé trois conventions de financement dont le premier d’un coût de 33 millions d’euros, soit environ 21,5 milliards de FCFA, concerne la gestion des aires protégées et écosystème fragiles, a-t-on appris mercredi à N’Djamena. La deuxième convention, estimée à 442 millions d’euros (289 milliards de FCFA), est relatif au projet Top Up du programme indicatif national (PIN) là où la troisième convention qui s’élève à 10,3 millions d’euros, soit environ 6,8 milliards de FCFA, porte sur un projet intitulé «soutien à l’insertion ...
(APA 13/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les réserves de change au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale ont connu une réelle érosion au cours de ces dernières années, passant de 6000 milliards de FCFA en 2010, à seulement 2000 milliards de FCFA en 2017. Cette chute vertigineuse de 4000 milliards de FCFA en l’espace de sept ans s’explique principalement, selon Kadima Kalondji, représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) au Cameroun, par l’effondrement des recettes et la...
(Financial Afrik 13/04/17)
Le constat est de Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun. Les réserves de change de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 6000 milliards de FCFA en 2010 en à peine 2000 milliards aujourd’hui. Pour cause, l’effondrement des recettes provenant de l’exportation des matières premières et l’explosion des dépenses d’investissements publics dans un contexte défavorable aux économies de rente. Signe du marasme de la sous-zone CFA, la dette communautaire a pris l’ascenseur, passant de...
(Agence Ecofin 12/04/17)
Le leader de la téléphonie mobile Tigo Tchad, en collaboration avec l’ONG Reach for Change a remis, le 07 avril dernier à son siège, des chèques aux huit jeunes entrepreneurs tchadiens dans le cadre de son programme Prix de l’innovation numérique. Les huit jeunes entrepreneurs sociaux, Adoum Abbaya, Djimnadé Parfait, Rabah Mathieu, Alexa Ndovogo Jude, Mbaïdo Francis, Bouayom Anderson Djimadou, Andreas Koumato et Bouchra Nassir Ousselat, ont reçu chacun 1,2 million Fcfa, et seront accompagnés techniquement par Tigo et Reach...
(Agence Ecofin 12/04/17)
En 2010, assure Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun, en visite à Libreville dans le cadre d’un séminaire destiné aux hommes de médias de la sous-région, les réserves de change de l’espace communautaire s’établissaient à 6000 milliards de Fcfa. Elles ont dégringolé depuis lors et se situent à 2000 milliards de Fcfa, soit une érosion de 4000 milliards de Fcfa en six ans. Ceci est la résultante de l’effondrement des recettes et de la chute des exportations pétrolières...
(Agence Ecofin 10/04/17)
Les travaux de construction de la route de 205 Km reliant les localités de Mora, Dabanga et Kousseri, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, viennent d’être confiés au Génie-militaire, une unité spécialisée de l’armée camerounaise. C’est la teneur d’un accord qui vient d’être signé entre les ministres de la Défense et des Travaux publics du Cameroun, après approbation de la Banque mondiale, qui finance ce projet routier estimé à environ 70 milliards de francs Cfa. «On a collaboré pour...
(Xinhua 10/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Une production moyenne annuelle de 6,2 millions de tonnes d'huile de palme est envisagée par les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), qui déclarent vouloir faire évoluer leur statut pour cesser d'être des producteurs modestes et modifier les positions dans un marché largement dominé par la Malaisie et l'Indonésie. En 2016, un volume de 65 millions de tonnes de production a été enregistré dans le monde, fourni à environ 80% par...
(Agence d'information d'afrique centrale 06/04/17)
Les six Etats de la Cémac (Cameroun, Congo, Gabon, Centrafrique, Guinée équatoriale et Tchad) et la BEAC viennent de surprendre. Ils ont décidé de fabriquer eux-mêmes le Franc CFA dans un appel d’offre. « La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) envisage d’acquérir, sur fond propres, le matériel destiné au traitement des signes monétaires. À cet effet, elle invite, les entreprises remplissant les conditions requises, à présenter une offre au plus tard le 1er juillet. L’appel à concurrence est...
(APA 06/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en partenariat avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), a réuni une trentaine d’organisations et entreprises de la sous-région en vue de la validation du Document de stratégie régionale de développement durable de la filière huile de palme, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Cette initiative, a relevé Ludovic Miaro, représentant de WWF, tient au fait que les Etats de l’Afrique centrale font face à...
(Agence Ecofin 05/04/17)
(Agence Ecofin) - Le secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) en partenariat avec le Fonds mondial pour la nature (WWF) a réuni les 30 et 31 mars à Yaoundé, une trentaine d’organisations et entreprises de la sous-région qui ont validé un Document de stratégie régionale de développement durable de la filière huile de palme. L’opportunité d’une telle initiative, a relevé Ludovic Miaro, représentant de WWF, tient au fait que, les Etats de l’Afrique centrale...
(Agence Ecofin 04/04/17)
Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale(Ceeac), Ahmad Allam-Mi (photo), a reçu le 30 mars à Libreville, l'ancien directeur du Bureau international des ressources animales de l'Union africaine (UA-Bira), Modibo Traore, en sa qualité de consultant pour la réalisation du processus d'opérationnalisation du Centre régional de santé animale de l'Afrique Centrale (Crsa-AC). S'agissant de la domiciliation du Centre, Ahmad Allam-Mi a appuyé l'idée de transformer les locaux de la Commission économique du bétail, de la...
(Le Point 04/04/17)
En prenant ses fonctions de nouveau gouverneur de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) à Yaoundé, au Cameroun, ce vendredi 31 mars, le Tchadien Abbas Mahamat Tolli sait que de nombreux dossiers l'attendent avec une certaine urgence. Au programme de ces tout prochains mois, notamment, il est attendu pour relever le défi du retour de la croissance, le débat sur l'avenir du franc CFA. Mais plusieurs autres chantiers font encore du surplace dans la sous-région. Succédant à Lucas...
(Xinhua 03/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Le Tchadien Mahamat Abbas Tolli a pris officiellement les fonctions de gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) vendredi à Yaoundé en remplacement de l'Equato-guinéen Lucas Abaga Nchama avec pour mission d'accélérer les réformes macroéconomiques et structurelles. A bientôt 45 ans, M. Abbas Tolli prend la tête de la banque centrale des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) dans un contexte marqué par une grave crise économique qui frappe la plupart de ces pays du fait de la baisse continue des prix du pétrole et de la menace sécuritaire due à Boko Haram.
(APA 03/04/17)
APA-Douala (Cameroun) - Le nouveau gouverneur de la Banque des Etats de de l’Afrique centrale (BEAC) Abbas Mahamat Tolli, a officiellement été installé à la tête de l’institut d’émission monétaire sous-régionale, au terme du Comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale (UMAC) vendredi à Yaoundé. En l’installant dans ses nouvelles fonctions, ainsi que l’ensemble du gouvernement de la BEAC, dont le vice-gouverneur Dieudonné Evou Mekou, le président en exercice de l’UMAC et ministre Congolais des Finances, du Budget et du...

Pages