Jeudi 24 Août 2017
(La Tribune 21/08/17)
Les entreprises tchadiennes s’arrachent sans cesse les gros contrats d’infrastructures dans l’Extrême-Nord du Cameroun, damant ainsi le pion aux opérateurs locaux. Une situation qui inquiète les autorités locales qui entendent jouer, désormais, la carte de la mobilisation pour tirer vers le haut les sociétés nationales. L'heure est à la réflexion chez les autorités de l'Extrême-Nord du Cameroun. Objet : trouver le moyen de contrer l'offensive tchadienne sur les marchés des infrastructures dans la région. Selon en effet les révélations du comité régional de suivi de l'exécution physico-financière du Budget d'investissement public (BIP) 2017 faites lors de leur deuxième session et révélées par le trihebdommadaire régional...
(La Tribune 19/08/17)
La banque de l’habitat du Tchad (BHT) a officiellement lancé ses activités le mercredi 16 Août, devenant ainsi le 9e établissement bancaire du pays. D’un capital initial de 10 milliards de Fcfa, cette banque publique entend ainsi contribuer au développement économique du Tchad en mettant l’accent sur l’accès des populations aux logements conformément à la stratégie nationale du pays en la matière. C'est parti pour la Banque de l'Habitat du Tchad (BHT). Depuis ce mercredi 16 Août, le neuvième établissement bancaire du pays a en effet démarré ses activités à partir de son siège de N'Djamena. « Le lancement officiel des activités de la BHT intervient dans un contexte économique particulier mais nous avons des ambitions et des objectifs que...
(Financial Afrik 19/08/17)
La Banque de l’habitat du Tchad (BHT) a lancé, mercredi 16 août, ses activités, devenant ainsi le 9e établissement bancaire du pays. D’un capital initial de 10 milliards de Fcfa, l’institution entend contribuer au développement économique du pays en mettant l’accent sur l’accès des populations aux logements conformément à la stratégie nationale du pays en la matière. « L’ambition de la Banque Tchadienne de l’Habitat (BHT) est comme toutes les banques de la place, d’œuvrer à soutenir l’économie et le...
(Financial Afrik 18/08/17)
Les entreprises tchadiennes ont remporté des marchés d’ infrastructures dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun pour un montant total de 500 milliards de francs Cfa. Selon le comité régional de suivi de l’exécution physico-financière du Budget d’investissement public (BIP) 2017, on retrouve les entreprises tchadiennes sur les travaux d’infrastructures du Projet d’urgence de lutte contre les inondations (Pulci) dans les localités de Maga et de Yagoua ; les travaux relatifs au Projet d’aménagement des périmètres hydro-agricoles sur une surface...
(AFP 12/08/17)
L'Afrique centrale continue de marcher à petit pas vers la libre-circulation avec l'accord du Tchad annoncé vendredi mais un nouveau refus de la Guinée équatoriale la veille. Le Tchad a accepté de supprimer le 8 août l'obligation de visa pour les ressortissants des pays de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée équatoriale et Tchad), selon une note ministérielle parvenue à l'AFP vendredi. La veille, la Guinée équatoriale avait réitéré son refus, sauf...
(Financial Afrik 08/08/17)
Les rumeurs portant sur la dévaluation du F CFA de la zone Cemac( Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale) « sont sans aucun fondement », disait le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale(Beac), Abbas Mahamat Tolli, le 11 juillet dernier en conférence de presse à Yaoundé. Selon le gouverneur, les indicateurs sont rassurants car le taux de couverture du F CFA serait largement supérieur, se stabilisant autour de 60% en 2017 contre 14,8% en 1993. Mais...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces...
(La Tribune 05/08/17)
Le gouvernement tchadien vient de valider un Plan numérique étalé sur quatre ans dont l’objectif est de moderniser l’administration publique. Le coût global est estimé à plus de 300 milliards de Fcfa. Un budget qui soulève plusieurs interrogations quand on sait que le Tchad fait déjà face à une crise économique sévère. Un plan «ambitieux» pour connecter le Tchad à l'ère du Numérique. Étalé sur quatre ans entre 2017-2021, le Plan numérique Tchad est décliné en quinze programmes et soixante...
(Xinhua 03/08/17)
Le ministre tchadien de l'Economie et de la Planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye, a lancé mercredi dans la capitale le Projet d'appui à la société civile (PASOC), financé par l'Union européenne (UE) à hauteur de 12 millions d'euros, soit 9 milliards de FCFA. L'objectif de ce projet, conçu dans le cadre du 11ème Fonds européen pour le développement, est de contribuer à l'enracinement de la démocratie et de la culture du dialogue et de la paix au Tchad, à...
(Xinhua 03/08/17)
Plus de 375 milliards FCFA (environ 750 millions de dollars) sont nécessaires à la mise en place du plan numérique au Tchad pour les quatre prochaines années, a déclaré mercredi le ministre tchadien des Postes, des Nouvelles technologies et de l'Information, Mahamat Allahou Taher. Le Plan Tchad numérique 2017-2021 est décliné en quinze programmes et soixante projets. Il vient remplacer un autre plan élaboré en 2008 dont la mise en œuvre a souffert de nouvelles faiblesses qui n'ont pas permis...
(Agence Ecofin 31/07/17)
(Agence Ecofin) - C’est à Douala, la capitale économique du Cameroun que les experts de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), ont planché sur les attendus du projet d’adoption du dispositif réglementaire en matière d’exploitation des ressources du sous-sol dans l’espace communautaire. En gestation depuis mai 2016, ce projet de code minier sous-régional, initié par le projet REMAP (renforcement pour la gouvernance des matières premières) et la coopération Allemande pour le développement (GIZ), a été présenté aux autorités...
(APA 26/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a adopté son nouveau plan stratégique 2017-2022 dans le but de procéder aux réformes financières et mettre en œuvre des programmes de diversification des économies dans les six pays de la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA ce mercredi auprès des services de la communication de cet institution bancaire . Ce nouveau plan stratégique de la BDEAC 2017-2022, adopté...
(APA 26/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net des 52 banques en activité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est passé de 124 milliards de francs CFA en 2105 à 87 milliards de francs CFA en 2016, soit une baisse en valeur relative de 37 milliards de francs CFA et une diminution en valeur absolue de 30 %, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette forte régression est la conséquence de la conjoncture...
(Financial Afrik 25/07/17)
Le gouvernement camerounais et le groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ont signé le 19 juillet 2017, un aide-mémoire portant sur la réalisation des études de faisabilité du projet d’extension du chemin de fer. Il s’agit d’un document d’orientation qui vise à encadrer les discussions entre les deux parties, lesquelles devront aboutir à l’octroi de la BAD de la somme de 3 milliards de francs CFA. Selon Edgar Alain Mebe Ngo’o, le ministre camerounais des transports, les fonds...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(APA 25/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le règlement pacifique des contentieux bancaires au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) préoccupe la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a opté de mettre sur pied un cadre réglementaire et juridique approprié pour gérer efficacement ces différends, a-t-on appris lundi auprès de cette institution sous-régionale. Selon un communiqué dont APA a obtenu copie, le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale vient d’organiser à Ndjamena, la...
(APA 24/07/17)
Le salon national du coton organisé par la CotonTchad Société Nouvelle dont le siège se trouve dans la capitale économique du pays à Moundou a ouvert ses portes ce samedi à Ndjamena, a constaté APA Un grand public composé des autorités tchadiennes et des ambassades accrédités dans le pays ont visité les stands ou sont exposés les produits : coton graine, coton égrainé, huile, tourteaux, divers produits extraits du coton, etc. Ce salon national du coton, offre selon les cadres de la société cotonnière, l’occasion d’exposer les différents produits issus du coton. Dans un stand, les techniciens...
(La Tribune 24/07/17)
Un aide-mémoire a été signé la semaine dernière à Yaoundé entre les autorités camerounaises et le groupe de la Banque africaine de développement. Le document devra orienter les négociations pour débloquer 3 milliards de francs CFA pour la réalisation des études de faisabilité du projet d'extension du chemin de fer camerounais vers le Tchad. C'est une avancée notable dans le cadre du projet d'extension des chemins de fer camerounais au Tchad à partir du terminal de la Cameroon Railways (CAMAIL)...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Selon Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque centrale des six Etats de la Cemac, par ailleurs président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), l’enveloppe des créances irrécouvrables dans cet espace communautaire représente 15 à 17% du volume global des crédits octroyés par les banques. Le président de la Cobac a fait cette révélation au cours du forum justice-banque, qui s’est déroulé le 19 juillet dernier à Ndjamena, la capitale tchadienne. Cette rencontre entre autorités judiciaires, dirigeants de...
(Xinhua 21/07/17)
Le ministre tchadien des Finances et du Budget, Christian Georges Diguimbaye, a appelé à augmenter l'attractivité du climat des affaires sur fond de crise économique que traverse les Etats de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEMAC). Il s'est ainsi exprimé mercredi lors d'un forum sur les règles applicables au secteur bancaire et la gestion de contentieux bancaires dans la sous-région. La chute du prix du pétrole en 2014 a fait souffrir les pays de la CEMAC, tous...

Pages