Samedi 24 Février 2018

Tchad : pour relancer l'économie, l'Etat éponge une partie de sa dette intérieure

Tchad : pour relancer l'économie, l'Etat éponge une partie de sa dette intérieure
(La Tribune 13/02/18)

Sur fond de crise sociale généralisée, le gouvernement tchadien vient de débloquer 12,3 milliards de francs CFA pour payer une partie de sa dette intérieure au bénéfice des seuls opérateurs offrant des biens et services à l'Etat, appelés «bons de commandes administratives». Les grandes entreprises, elles, devraient patienter le temps que l'Etat prépare les 40 milliards qui leur sont prévus à titre de compensation.

Les patrons des PME tchadiennes se frottent déjà les mains. Le ministre tchadien des Finances et du budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, a annoncé le lundi 12 février que l'Etat débloquera une enveloppe de 12,2 milliards de Fcfa pour s'acquitter d'une partie de sa dette intérieure.

«J'ai le plaisir de vous informer que nous avons l'autorisation de procéder au règlement de ce montant de 12 milliards 279 millions », a annoncé en substance le ministre des Finances. Cette mesure devrait ainsi soulager la trésorerie des opérateurs économiques, relancer de l'économie et répondre aux urgences sociales supportées par les opérateurs économiques.

Abdoulaye Sabre Fadoul a précisé que ce montant est destiné uniquement aux opérateurs qui offrent des biens et services à l'Etat appelés «bons de commandes administratives» (BCA) et qu'il ne prend pas en compte les grandes entreprises.

En effet, à titre de compensation, le gouvernement prévoit un autre montant de 40 milliards de Fcfa pour les grandes entreprises. «Nous avons un certain nombre de grandes entreprises qui doivent des montants plus ou moins importants au titre de diverses taxes, essentiellement des impôts. Certaines de ces entreprises ont sollicité que l'on procède à des compensations entre ce qu'elles doivent aux impôts et ce que le Trésor leur doit. Le principe est accepté par l'Etat», a révélé le ministre.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/finances/2018-02-13/tchad-pour-relancer-l-e...

Commentaires facebook