Samedi 24 Février 2018

Tchad: petite mobilisation pour le «Jeudi de la colère» de la société civile

Tchad: petite mobilisation pour le «Jeudi de la colère» de la société civile
(RFI 08/02/18)

Au Tchad, ce devait être « le Jeudi de la colère ». Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) avait appelé à des marches pacifiques contre la mauvaise gouvernance et les mesures d'austérité. Une mobilisation interdite à Ndjamena, où seuls quelques petits groupes s'étaient effectivement rassemblés avant d'être dispersés.
Les organisateurs du « Jeudi de la colère » le reconnaissent, la mobilisation a été très faible. Dans le Ve arrondissement, Mahamat Nour Ibedou, secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH) et un petit groupe sont sortis brièvement, le temps d’afficher une banderole.

Dans le VIe, des jeunes ont aussi tenté de se rassembler avant d’être dispersés. Les activistes signalent que certains de leurs camarades sont recherchés en ce moment par la police qui maintient une pression sur le secteur.

Dans le VIIe arrondissement, un groupe a pu tromper la vigilance des forces de l’ordre, le temps de lire rapidement une motion : « Exprimons par la présente motion notre colère contre la mauvaise gouvernance perpétrée depuis 90 par Idriss Déby Itno, condamnons les agissements consistant à augmenter les prix de denrées de première nécessité et à effectuer les coupes seules sur les traitements des travailleurs ».

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180208-tchad-peu-mobilisation-le-jeudi-coler...

Commentaires facebook