Jeudi 19 Octobre 2017

Tchad : Des grosses pluies rendent difficile la circulation à N’Djaména

Tchad : Des grosses pluies rendent difficile la circulation à N’Djaména
(APA 10/08/17)
La capitale tchadienne, N’Djaména, a enregistré une grosse pluie.

La capitale tchadienne, N’Djaména, a enregistré une grosse pluie dans la nuit du mardi au mercredi, rendant difficile la circulation et obligeant du coup les populations à se terrer dans leurs domiciles.

Cette forte pluie n’est pas la première du genre enregistrée au Tchad depuis le démarrage de la saison des pluies.

En effet, depuis le début du mois d’août, des grosses pluies rendent impraticables certaines rues. Les habitants des quartiers périphéries ont du mal à se rendre au centre ville. Certains fonctionnaires désertent carrément les bureaux.

Après la grosse pluie survenue dans la nuit du mardi au mercredi, beaucoup d’usagers ont eu de la peine à sortir de chez eux.

Les rues et avenues sont prises par les eaux. Fréderic Konaté, fonctionnaire, habitant la périphérie de la capitale, a fait une heure en route entre sa maison et la voie bitumée.

Dans ce quartier Ambata de N’Djaména, comme à Gassi, Atrone, Walia ou Djougoulié, la circulation devient très difficile. «Dès que je sors de la maison, j’ai plie mon pantalon puis je patauge dans les eaux jusqu’à près de 500 mètres avant d’atteindre le bitume», confie Arabi.

Selon un chef de service au ministère de la fonction publique, en cas de pluie, beaucoup des agents viennent au bureau avec retard. «Les plus paresseux, ne viennent même pas bureau. Nous avons toujours dit aux agents que, le travail n’a aucun rapport avec la pluie, mais, d’aucuns s’entêtent et s’absentent souvent si une grosse pluie tombe dans leur quartier», regrette ce chef de service.

La maire de la ville de N’Djaména, Mme Djimet Ibet Mariam, après avoir fait le tour de certains quartiers de la capitale, a appelé les populations au civisme en évitant de jeter les ordures ménagères dans les caniveaux de drainage des eaux.

Dans une déclaration, le directeur général de la météorologie nationale, M. Elie Mbaitoubam alerte que, la capitale N’Djamena enregistrera des pluies orageuses accompagnées de forts vents. Météo Tchad a appelé les autorités à prendre des dispositions pour faire face aux conséquences de ces pluies qui peuvent être liées à la coupure des câbles électriques, l’écroulement des maisons ou l’inondation des routes.

Commentaires facebook