Samedi 16 Décembre 2017

Tchad: défavorisés, les enfants célèbrent la Journée mondiale de l'enfance

Tchad: défavorisés, les enfants célèbrent la Journée mondiale de l'enfance
(Xinhua 21/11/17)

A l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance, célébrée lundi à l'initiative de l'UNICEF, des enfants tchadiens occupent des rôles de premier plan dans les médias, la vie politique, le sport et le monde du spectacle pour exprimer leur appui aux millions de leurs semblables qui ne peuvent pas aller à l'école, ne sont pas protégés et sont déracinés.

L'UNICEF célèbre la Journée mondiale de l'enfance, qui marque l'anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant, en organisant des "prises de commandes" par des enfants, des événements de premier plan et d'autres activités de mobilisation des enfants dans plus de 130 pays, pour leur donner les moyens de contribuer à sauver la vie d'autres enfants, à défendre leurs droits et à réaliser leur potentiel.

Lundi au Tchad, les enfants ont réalisé des fresques murales dans sept établissements scolaires publics et privés de N'Djamena, la capitale, avec pour thème leurs droits et protection et les Objectifs de développement durable. Un grand concert est prévu avec l'artiste porte-parole Roukika en faveur des enfants.

Au Palais de la démocratie, siège de l'Assemblée nationale (offert par la Chine), une session des enfants parlementaires est organisée, en présence de la Première dame de la République du Tchad, avec les représentants de différents organes gouvernementaux, pour débattre des préoccupations prioritaires des enfants sur la protection de leurs droits.

Les jeunes reporters ont également pris le pouvoir dans les médias avec la présentation du journal d'Electron TV, la principale chaîne privée du pays, et la diffusion de leurs reportages exclusifs de la journée dans l'émission des jeunes reporters de FM Liberté et autres radios communautaires partenaires.

Enfin, une soirée spéciale avec exposition photos et présentation des actions menées par les enfants est prévue à l'Institut français de N'Djamena.

L'UNICEF Tchad et ses partenaires sont soudés dans la réalisation de ces activités et comptent bien faire valoir la parole des enfants, pour les enfants. Leur voix doit être entendue afin d'obtenir la mobilisation des décideurs et influenceurs pour garantir les droits des enfants, qui font face aujourd'hui à de nombreux défis vivant dans ce pays d'arrière-plan.

"Du déracinement contraint par les mouvements de population engendrés par la crise du Lac Tchad, aux épidémies telles que le choléra, ou encore la crise nutritionnelle au Sahel et les difficultés d'accès à l'éducation, les enfants tchadiens subissent de plein fouet les conséquences des crises que traverse le pays", a expliqué Philippe Barragne-Bigot, Représentant de l'UNICEF au Tchad.

En matière d'éducation, près de la moitié des enfants de six à quatorze ans sont hors du système scolaire, selon le Plan Intérimaire de l'Education au Tchad (PIET) 2018-2020. La proportion d'enfants d'une génération qui accèdent à l'école est de 64% et ce chiffre n'a pratiquement pas évolué depuis dix ans. Seuls 38% des enfants d'une génération achèvent le primaire

Dans le domaine de la santé, seul un enfant sur quatre (12-23 mois) est complètement immunisé, selon les résultats de l'enquête démographique et de santé et à indicateurs multiples au Tchad (EDS-MICS) 2014-2015.

La malnutrition aigüe globale touche maintenant 13,9% des enfants et le taux de malnutrition sévère est de 3,9% pour tout le pays. Douze régions, la plupart dans la ceinture sahélienne, ont été déclarées en urgence nutritionnelle.

Quant au VIH/Sida, un très faible pourcentage d'enfants (14%) bénéficie du dépistage du virus à cause de l'insuffisance de consultations post-natales et de la technologie qui n'est pas adaptée.

Les autres données fournies par l'UNICEF sont aussi alarmantes. 48% de la population, dont 50% d'enfants, vit sans accès à l'eau potable. 68% des filles sont mariées avant l'âge de 18 ans. Seulement 12% des enfants ont un certificat de naissance.

Commentaires facebook