Samedi 18 Novembre 2017

Tchad: après dix jours de grève, les magistrats poursuivent leur mouvement

Tchad: après dix jours de grève, les magistrats poursuivent leur mouvement
(RFI 09/11/17)

Au Tchad, cela fait dix jours que les tribunaux du pays sont à l'arrêt à cause d'une grève « sèche » et illimitée des magistrats. Depuis, le nombre de détenus qui attendent d'être présentés à un juge, des affaires pendantes qui devraient être traitées, s'accumulent. Une situation qui risque de perdurer parce que la plupart des revendications des magistrats attendent, elles, toujours.

Depuis une dizaine de jours, des détenus en garde à vue, des prisonniers qui attendent d’être fixés sur leur sort croupissent dans les commissariats et prisons parce que les magistrats sont en grève.

Une situation inconfortable aussi bien pour les citoyens que pour l’image du pays, selon maître Athanase Mbaigangnon, bâtonnier de l’Ordre des avocats du Tchad : « Naturellement, il faut s’attendre à ce que cet impact soit négatif. Pourquoi ? Parce que les dossiers traînent au détriment des justiciables. Négatif aussi parce que l’image de l’Etat, qui est censé être un Etat de droit, se trouve ternie parce que la justice constitue le principal baromètre de la démocratie. La justice est également un gage de la paix sociale ».

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171109-tchad-apres-dix-jours-greve-magistrat...

Commentaires facebook