Samedi 24 Février 2018
(AFP 23/02/18)
Un élu local du principal parti d'opposition tanzanien a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi à coups de machette à son domicile dans le centre du pays, ont annoncé vendredi la police ainsi que sa formation qui évoque un "assassinat politique". Godfrey Luena, membre du parti Chadema et élu à la tête de la municipalité de Namawala, dans la province de Morogoro, est le deuxième responsable de ce parti tué dans des circonstances similaires en l'espace de deux semaines. Selon le député John Mnyika, secrétaire adjoint du Chadema, M. Luena est sorti de son domicile jeudi soir pour s'enquérir d'une panne d'électricité qui n'avait touché aucune autre maison du voisinage que la...
(AFP 22/02/18)
Une centaine d'organisations de la société civile tanzanienne ont uni leurs voix mercredi pour dénoncer des violations des droits de l'homme et des principes démocratiques d'une ampleur "sans précédent" dans le pays, par le régime du président John Magufuli. Cette mobilisation et cet élan de solidarité de la société civile sont tout aussi inédits en Tanzanie. Dans un communiqué en swahili lu au même moment devant la presse à Dar es Salaam et dans les autres grandes villes de Tanzanie, ces ONG font état d'un "climat de tension dans le pays, des violations des libertés de la presse et d'expression". Elles dénoncent "l'étouffement de la démocratie, des élections partielles entachées d'irrégularités et d'effusions de sang mettant en péril la paix...
(BBC 22/02/18)
La commission nationale indépendante réclamée par la société civile devrait enquêter sur les incidents ayant marqué les dernières élections partielles. Dans un communiqué en swahili présenté dans plusieurs villes de Tanzanie, une centaine d'ONG dénoncent un "climat de tension dans le pays, des violations des libertés de la presse et d'expression''. Le communiqué mentionne aussi des actes de torture et des disparitions forcées de journalistes, de leaders politiques et même de citoyens ordinaires. Il y a le cas du député...
(AFP 19/02/18)
Le président tanzanien John Magufuli a ordonné dimanche une enquête pour établir les responsabilités dans la mort d'une étudiante victime vendredi d'une balle perdue de la police pendant la répression d'une marche de l'opposition à Dar es Salaam. "Je suis profondément choqué par la mort de l'étudiante Akwilina" Maftah, 22 ans, a déclaré le président Magufuli dans un tweet en swahili, avant d'ajouter: "j'ordonne aux forces de l'ordre de mener une enquête et de prendre les mesures légales qui s'imposent...
(AFP 19/02/18)
La mort d'une étudiante de 22 ans touchée par une balle perdue de la police vendredi soir pendant la répression d'une marche de l'opposition en Tanzanie a suscité une vague d'indignation dans le pays où stars de la musique, associations et certains hommes politiques demandent que justice soit rendue. La police a reconnu qu'une balle avait atteint la jeune femme au moment où les forces de l'ordre recourraient à des tirs de sommation pour dégager la voie publique envahie par...
(AFP 17/02/18)
Le principal parti d'opposition de Tanzanie, le Chadema, a accusé samedi la police d'avoir fait un mort et au moins quatre blessés dans la dispersion d'une "marche pacifique" la veille à Dar es Salaam. "Selon les informations dont nous disposons pour le moment, une jeune fille qui ne faisait pas partie de notre groupe a été tuée par une balle qui l'a atteinte" alors qu'elle se trouvait dans un bus, a déclaré à l'AFP Vincent Mashinji, secrétaire général du Chadema,...
(AFP 15/02/18)
L'ambassade des Etats-unis en Tanzanie a dénoncé jeudi la violence à caractère politique dans ce pays d'Afrique de l'Est après la mort d'un responsable local de l'opposition, et appelé à une enquête "transparente". "Les Etats-Unis sont profondément attristés par les informations faisant état de l'enlèvement et de la violence qui ont conduit à la mort de Daniel John", le responsable d'opposition tué, a indiqué l'ambassade américaine dans un communiqué publié sur son site internet. "L'escalade des confrontations et de la violence à caractère politique est inquiétante, et nous appelons toutes les parties à sauvegarder la paix et la sécurité du processus démocratique, du pays et du peuple tanzanien", a ajouté la même source.
(AFP 15/02/18)
Des militants séparatistes de l'archipel semi-autonome de Zanzibar, dans l'océan Indien, ont saisi une Cour régionale est-africaine pour contester l'union de leurs îles avec le reste de la Tanzanie en 1964, ont-ils annoncé jeudi. Rashid Salum Adiy, leader de Droit de Zanzibar à la Liberté et à l'Autonomie (Zarfa), une organisation non reconnue par les autorités tanzaniennes, a indiqué avoir saisi la Cour de justice d'Afrique de l'Est. Une note du greffe de ce tribunal, consultée par l'AFP, confirme la réception de cette plainte. M. Adiy, un ancien membre du parti au pouvoir en Tanzanie, est connu pour avoir organisé par le passé des manifestations dénonçant une union qu'il estime largement défavorable à Zanzibar.
(AFP 14/02/18)
Un dirigeant local du principal parti de l’opposition tanzanienne dans la capitale économique, Dar es Salaam, a été "assassiné" lundi, a affirmé mercredi à l'AFP le président de ce parti, Freeman Mbowe, qui pointe du doigt des jeunes proches du pouvoir. Daniel John était responsable du Chadema pour la municipalité de Hananasif, dans le district de Kinondoni où se déroule actuellement une âpre campagne électorale pour le remplacement du député de la circonscription, qui a démissionné. "Daniel John a été enlevé lundi en pleine rue, par des hommes en voiture, en compagnie d’un de ses amis, un dénommé Reginald Mallya", a raconté Freeman Mbowe, joint au téléphone par l’AFP.
(Agence Ecofin 13/02/18)
Réunis dans le cadre du 5ème Conseil sectoriel sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles qui s’est tenu à Arusha, en Tanzanie, du 5 au 9 février 2018, les ministres des pays d’Afrique de l’Est, en l’occurrence le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l'Ouganda, ont approuvé un partenariat de coopération entre le secrétariat de la communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et le Centre sur les politiques foncières en Afrique (ALPC). «...
(AFP 12/02/18)
L’Eglise catholique de Tanzanie a dénoncé les violations des principes démocratiques et de la liberté d’expression par le gouvernement du président John Magufuli, en lui reprochant de mettre ainsi en péril "l'unité nationale", dans une lettre pastorale publiée dimanche. "Les activités politiques sont interdites par l’instrumentalisation des forces de l’ordre", écrit la Conférence des évêques catholiques de Tanzanie, qui a souvent été accusée ces derniers mois par l'opposition de rester silencieuse face à "la dérive dictatoriale" du président Magufuli. "Les activités des partis politiques, tels que les rassemblements publics, les manifestations...
(Xinhua 07/02/18)
Des responsables et des diplomates tanzaniens et chinois ont salué mardi la coopération entre les deux pays en matière de conservation de la faune sauvage. Ils ont également promis de renforcer leur coopération à l'occasion du Forum Chine-Tanzanie sur la conservation de la faune sauvage et du développement touristique, qui se tient à Dar es Salam, le coeur économique et commercial de la Tanzanie. Gaudence Milanzi, secrétaire permanent au ministère des Ressources naturelles et du Tourisme, a déclaré que la...
(AFP 06/02/18)
Un colonel déserteur de l'armée congolaise a été extradé lundi vers la République démocratique du Congo depuis la Tanzanie après avoir menacé de "chasser" le président Joseph Kabila du pouvoir, selon le ministre de la Justice congolais. "Le colonel John Tshibangu est arrivé lundi avant-midi à Kinshasa, les autorités tanzaniennes ont accepté de l'extrader" vers la RDC, a déclaré le ministre Alexis Thambwe Mwamba, au cours d'une conférence de presse. "Il est entre les mains des services d'intelligence", a encore...
(Jeune Afrique 06/02/18)
Arrêté fin janvier à l'aéroport de Dar es-Salaam, en Tanzanie, l'ex-colonel congolais John Tshibangu, recherché par la RDC depuis 2012, a été transféré ce lundi à Kinshasa. Son entourage dit « craindre pour sa sécurité physique ». C’est la fin d’une cavale qui aura duré près de six ans. Après l’annonce fracassante de sa désertion de l’armée congolaise mi-août 2012, l’ex-colonel John Tshibangu était devenu l’un des hommes les plus recherchés en RDC. D’autant que cet ancien chef d’état-major adjoint...
(APA 06/02/18)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Le colonel déserteur congolais John Tshibangu, arrêté en Tanzanie a été extradé, vers la RD Congo, a annoncé le ministre congolais de Justice et Garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, au cours d’une conférence de presse donnée lundi à Kinshasa.] Le colonel John Tshibangu qui avait menacé, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux au mois de janvier dernier, de « faire tomber » le président Joseph Kabila du pouvoir était en cavale en République centrafricaine (RCA) où il était sous mandat d’arrêt international lancé par la justice congolaise, a expliqué Thambwe Mwamba...
(AFP 02/02/18)
Le ministre de la Défense de la République démocratique du Congo a confirmé vendredi que son pays souhaite l'extradition d'un ex-colonel congolais interpellé en Tanzanie, accusé de rébellion armée par Kinshasa. Ses proches en France, qui disent craindre pour sa vie, ont invité la Tanzanie à ne pas donner suite à cette demande. John Tshibangu "sera extradé. C'est le résultat d'une coopération judiciaire qui lie nos deux pays", a indiqué à l'AFP le ministre congolais de la Défense, Crispin Atama Thabe, interrogé sur une possible extradition de l'ex-officier.
(AFP 01/02/18)
Un ex-colonel congolais accusé d'appel à la lutte armée par Kinshasa et arrêté lundi soir en Tanzanie, John Tshibangu, risque d'être extradé vers la République démocratique du Congo, a-t-on appris jeudi auprès de la FIDH, saisie par la famille du militaire. "Il a été arrêté à l'aéroport de Dar es Salaam le lundi 30 janvier au soir et placé en garde à vue et en détention. On a été saisis par sa famille à Paris pour éviter une extradition", a...
(Xinhua 31/01/18)
Le procureur général de Tanzanie, Ibrahim Juma, a déclaré mardi que plus de 25 millions de Tanzaniens, sur les 50 millions que compte le pays, n'avaient accès à aucun service judiciaire en raison du manque de tribunaux. "Les statistiques de notre programme d'action juridique indiquent que les services judiciaires sont très difficiles d'accès pour plus de 25 millions de Tanzaniens", a expliqué M. Juma lors de l'inauguration du tribunal du district de Bagamoyo, dans la région côtière de ce pays...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour...

Pages