Dimanche 28 Mai 2017
(AFP 24/05/17)
Le président tanzanien John Magufuli a limogé mercredi son ministre des Mines, Sospeter Muhongo, après avoir reçu un rapport montrant que des compagnies minières sous-évaluent leurs exportations en minerais, ce qui entraîne des pertes fiscales pour l'État. A la réception de ce rapport, le président tanzanien a d'abord demandé à M. Muhongo de lui remettre sa démission. "Le ministre est un ami, mais je l'exhorte à reconsidérer sa position. Je lui conseille de se retirer", a-t-il déclaré. Mais face à l'absence de réaction de ce dernier, la sanction n'a pas tardé à tomber. La présidence...
(BBC 22/05/17)
L'ougandais,Yoweri Museveni et le tanzanien, John Magufuli ont appelé samedi à Dar es Salam en faveur de la levée des sanctions imposées par l'Union Européenne contre le Burundi. Cet appel a été lancé lors d'un sommet régional de la Communauté est-africaine (EAC) dans la capitale tanzanienne. En plus de l'Ouganda et de la Tanzanie, l'EAC comprend également le Burundi, le Kenya et le Soudan du Sud. Museveni qui est le principal médiateur dans la crise burundaise est aussi le président de l'AEC. Il estime que l'UE ne doit pas prendre des sanctions contre un Etat membre de leur organisation sans discussions préalables avec les autres Etats. ''L'europe devrait se concentrer sur ses propres problèmes, tel que le Brexit'', a déclaré...
(AFP 21/05/17)
Les présidents de Tanzanie et d'Ouganda ont lancé un appel samedi à Dar es Salaam en faveur de la levée des sanctions de l'Union européenne contre le Burundi, au cours d'un sommet régional. L'appel, qui a été lancé par Yoweri Museveni (Ouganda) et John Magufuli (Tanzanie) devant la Communauté est-africaine (EAC), qui comprend aussi le Burundi, le Kenya et le Soudan du Sud, a aussitôt été rejeté par un diplomate de l'UE. "C'est notre problème. Nous ne voulons pas que l'Union européenne prenne des mesures contre un Etat membre sans discussions avec nous", a déclaré le président Museveni, qui est le président de l'EAC et le principal
(AFP 28/04/17)
Le président tanzanien John Magufuli a licencié vendredi près de 10.000 fonctionnaires après qu'un rapport gouvernemental eut révélé que leurs diplômes et qualifications étaient des faux. "Les 9.932 fonctionnaires recrutés sur la base de faux diplômes ne recevront pas leur salaire du mois d'avril et doivent démissionner immédiatement", a-t-il déclaré. Certains fonctionnaires sont accusés d'avoir falsifié des certificats d'examen alors que d'autres auraient présenté des certificats de proches comme étant les leurs. Une enquête gouvernementale, ouverte en octobre 2015, a révélé que 9.932 personnes auraient menti à propos de leurs diplômes d'études secondaires.
(AFP 26/04/17)
Le gouvernement tanzanien a annoncé mardi avoir expulsé une responsable du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) dans le pays, Awa Dabo, l'accusant de ralentir les activités de développement local en raison de mauvaises relations avec ses collègues. Cette version officielle est remise en cause par plusieurs sources qui indiquent que la Tanzanie lui reproche en réalité de se mêler de politique nationale et notamment des dernière élections sur l'archipel de Zanzibar. De nationalité gambienne, Awa Dabo était chargée des opérations du Pnud en Tanzanie et, en cette qualité, elle était la numéro deux cette institution dans le pays...
(Xinhua 26/04/17)
DAR ES SALAAM, (Xinhua) -- Mardi, les autorités tanzaniennes ont annoncé avoir envoyé à Dar es Salaam l'ancien détenu du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), où il sera interrogé. Innocent Sagahutu a été récemment arrêté dans la région de Kagera par des agents de l'immigration alors qu'il tentait d'entrer au Burundi. Abdallah Tiwo, agent de l'immigration dans cette région située dans le nord-ouest de la Tanzanie, a expliqué que l'ancien officier de l'armée rwandaise a été interrogé sur...
(AFP 10/04/17)
L'ex-ministre de l'Information tanzanien, limogé en mars, a exhorté le président John Magufuli à mettre en place une commission indépendante pour enquêter sur de récents "actes criminels" et "disparitions de personnes" qui selon lui "ternissent l'image" du pays. Nape Nnauye, considéré comme une personnalité influente parmi les jeunes dirigeants du Chama cha Mapinduzi (CCM), parti au pouvoir, a été limogé le 23 mars par le président Magufuli pour avoir critiqué l'intrusion musclée du gouverneur de la province de Dar es...
(BBC 05/04/17)
Les Tanzaniens ont utilisé les médias sociaux pour se moquer de leur président John Magufuli et de son gouvernement après ses critiques contre la presse. La semaine dernière lors de la cérémonie d'installation du ministre de l'information et d'autres fonctionnaires- cérémonie retransmise en direct à la télévision nationale, le président Magufuli a demandé aux propriétaires de médias de faire attention à la façon dont ils utilisent leur liberté de presse. Le dirigeant tanzanien mettait également en garde les médias accusés...
(RFI 24/03/17)
En Tanzanie, le ministre de l'Information, Nape Nnauye, qui avait réclamé une enquête à la suite de l'intervention musclée d'un gouverneur proche du président Magufuli dans un studio de radio-télévision, a été limogé jeudi 23 mars. Depuis quelques semaines, les deux hommes étaient à couteaux tirés. Le 8 février, le gouverneur de la province de Dar es Salaam, Paul Makonda, avait accusé de nombreuses personnes de premier plan d’être impliquées dans un réseau de trafic de drogue. Parmi elles figurait...
(AFP 23/03/17)
Le président tanzanien John Magufuli a limogé jeudi matin son ministre de l'Information qui venait de critiquer l'intrusion musclée du gouverneur de Dar es Salaam dans les studios d'une radio-télévision privée, a-t-on appris de source officielle. La présidence a publié un communiqué annonçant la nomination d'un nouveau ministre de l'Information en lieu et place de Nape Nnauye, sans expliquer les raisons du limogeage. Vendredi dernier, le jeune gouverneur de la province de Dar es Salaam, Paul Makonda, nommé à son...
(AFP 18/03/17)
La Tanzanie a accepté samedi de mettre 500 médecins à la disposition du Kenya confronté à une pénurie de cadres médicaux, aggravée par une grève qui a récemment touché le secteur médical, a annoncé le gouvernement tanzanien. Selon un communiqué officiel tanzanien en swahili, le président John Magufuli a marqué son accord après avoir reçu à Dar es Salaam des messagers de son homologue kényan Uhuru Kenyatta, conduits par le ministre de la Santé Cleopa Mailu. "Les difficultés du Kenya...
(AFP 16/03/17)
La Confédération africaine de football (CAF) a voté jeudi à l'unanimité, au cours de sa réunion annuelle en Ethiopie, l'admission de Zanzibar en tant que membre à part entière. L'archipel semi-autonome composé de trois îles principales, situées au large de la Tanzanie, était jusqu'au vote de jeudi membre associé de la CAF et n'est pas membre de la Fifa. "C'est important ... tant pour Zanzibar que pour le football africain", a déclaré le président de la Fédération de Zanzibar de...
(AFP 15/03/17)
Neuf employés de la radio-télévision nationale tanzanienne ont été suspendus de leurs fonctions pour avoir relayé ce week-end une fausse information attribuant au président américain Donald Trump des éloges à son homologue tanzanien John Magufuli. Dans un communiqué en swahili publié mardi, la direction de TBC1 explique que les neuf employés, dont le célèbre reporter-présentateur Gabriel Zacharia, auraient pu éviter cet incident s'ils avaient respecté "les règles éditoriales". Cette "fake news" (fausse information) avait été recueillie par les employés de...
(RFI 13/03/17)
Le parti du président tanzanien John Magufuli a annoncé avoir exclu de ses rangs 12 hauts responsables accusés de « sabotage » lors de l'élection présidentielle de 2015, une décision sans précédent dans son histoire. En direct à la télévision, les travaux du parti CCM ont volé la vedette aux habituelles retransmissions de matchs de football du week-end. L'annonce du limogeage d'une douzaine de hauts cadres du parti révolutionnaire, ex-parti unique- a surpris de nombreux militants et supporters du président...
(AFP 12/03/17)
Le parti du président tanzanien John Magufuli a annoncé avoir exclu de ses rangs 12 hauts responsables accusés de "sabotage" lors de l'élection présidentielle de 2015, une décision sans précédent dans son histoire. Le Chama cha Mapinduzi (CCM - Parti de la Révolution), au pouvoir depuis l'indépendance de la Tanzanie en 1962 et resté parti unique jusqu'en 1992, a publié sur son site internet une liste des personnes exclues à la suite d'une réunion samedi soir de son comité exécutif...
(Xinhua 10/03/17)
DAR ES SALAAM (Tanzanie), (Xinhua) -- Le président tanzanien John Magufuli a appelé jeudi les Nations Unies à continuer à soutenir la stablité politique et la paix au Burundi et en République Démocratique du Congo (RDC). M. Magufuli a lancé cet appel au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, qui était au Kenya et qui s'est arrêté en Tanzanie avant de regagner New York. Le président a expliqué que la récente instabilité dans les deux pays avait provoqué un afflux...
(AFP 02/03/17)
Des organisations de la société civile tanzanienne ont lancé une campagne appelant les forces de l’ordre et les autorités à garantir le respect des libertés d’expression et de réunion que le gouvernement est accusé de restreindre. "La campagne conjointe que nous lançons aujourd’hui vise à sauvegarder les libertés de réunion et d’expression. Sans liberté d’expression et de réunion, il ne peut y avoir de développement", indiquent ces huit organisations dans un communiqué daté de mercredi. Ces organisations sont conduites par...
(APA 24/02/17)
L’ancien Président de la Tanzanie Jakaya Kikwete, envoyé spécial du Président de la commission pour les financements des opportunités éducatives dans le monde a salué jeudi à Abidjan, les efforts de la Côte d’Ivoire dans le domaine de l’éducation et s’est engagé à la soutenir. Jakaya Kikwete qui a eu un échange avec le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a indiqué qu’il est à Abidjan « à la demande de l’ancien Premier ministre britannique, Gordon Brown, Président de la...
(Xinhua 20/02/17)
L'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa a estimé dimanche qu'il était nécessaire de tenir un sommet extraordinaire de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) pour mettre fin à l'impasse politique au Burundi. M. Mkapa, chargé de faciliter le dialogue au Burundi, a fait cette suggestion à l'issue du dialogue interburundais de trois jours à Arusha, dans le nord de la Tanzanie. Sans préciser sur le calendrier du sommet régional, Mkapa a déclaré: "Il est impératif de tenir un sommet extraordinaire ...
(AFP 20/02/17)
Le ministre adjoint tanzanien de la Santé a menacé samedi de publier des noms d'homosexuels faisant commerce de leurs corps, quelques jours après la fermeture de centres de santé spécialisés contre le sida, accusés de promouvoir l'homosexualité. Le gouvernement mène des enquêtes contre « les syndicats de l’homosexualité », a affirmé sur Twitter le ministre adjoint de la Santé Hamisi Kigwangalla. « Je vais publier une liste de gays qui vendent leur corps sur internet. Ceux qui pensent que cette campagne est une plaisanterie se trompent.

Pages