Jeudi 26 Avril 2018
(Xinhua 31/10/17)
Le nouveau ministre tanzanien des Ressources naturelles et du Tourisme, Hamisi Kigwangalla, a déclaré lundi que la campagne de lutte contre le braconnage de la nation est-africaine sera désormais centrée sur l'arrestation des meneurs et le démantèlement des syndicats de braconnage d'ivoire. "Le gouvernement utilisera les renseignements pour arrêter les meneurs du braconnage", a-t-il souligné dans la capitale politique du pays, Dodoma. Il a affirmé que le gouvernement enquêtait sur un énorme syndicat de braconnage. M. Kigwangalla a indiqué qu'un braconnier avait été arrêté dimanche dans le district de Meatu, de la région de Shinyanga, alors qu'il préparait pour tuer un rhinocéros dans le parc national de Serengeti. "Le braconnier a été arrêté en possession de 356 munitions, de deux...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(AFP 30/10/17)
Trois Sud-africains accusés par les autorités tanzaniennes de "promouvoir" le mariage homosexuel ont été expulsés vendredi soir vers leur pays d’origine, a annoncé leur organisation dans un communiqué transmis à l’AFP. L’ONG Initiative for Strategic Litigation in Africa (ISLA) "confirme que trois de ses avocats qui avaient été arrêtés à Dar es Salaam le 17 octobre et placés en détention illégale depuis le 20 octobre, ont été expulsés plus tôt dans la soirée (vendredi) de Tanzanie". Les trois Sud-africains, parmi lesquels la secrétaire exécutive d'ISLA, l'avocate Sibongile Ndashe, avaient été arrêtés avec un Ougandais et des Tanzaniens membres de l’ONG locale Community Health Education Services...
(La Tribune 30/10/17)
L'onde de choc de la crise en Tanzanie entre le gouvernement et Acacia Mining vient de toucher de plein front le géant aurifère canadien Barrick Gold, la maison-mère de cette dernière. Le géant mondial de l’extraction d’or a enregistré une perte nette de 11 millions de dollars lors du troisième trimestre 2017, contre un bénéfice de 175 millions de dollars lors de la même période en 2016. Barrick Gold est finalement sorti perdant dans le bars de fer qui l'oppose à l'Etat tanzanien. Autre troisième trimestre, le groupe canadien a annoncé une perte nette inattendue de 11 millions de dollars contre un bénéfice net de 175 millions de dollars, lors de la même période en 2016, due à une provision...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Agence Ecofin 27/10/17)
La filiale en Tanzanie du groupe de télécomunication sud-africain Vodacom, s'est offert un revenu exceptionnel de 58,5 millions $, en cédant la participation de 24,06% qu'elle détenait dans le capital de la filiale locale du groupe Helios Towers Africa. L'entreprise a indiqué que cette cession lui permet de se garantir un bénéfice avant impôts et amortissements, de plus de 120 milliards de shillings tanzaniens (environ 53,5 millions $). « Cela renforcera notre position bilancielle et nos options pour des stratégies futures », a indiqué Ian Ferao, le DG de Vodacom Tanzanie. Vodacom avait déjà mobilisé 213 millions $ dans le cadre de l'ouverture de 25% de son capital sur le Dar es Salaam Stock Exchange (marché financier tanzanien), conformément à...
(Agence Ecofin 26/10/17)
La compagnie minière Volt Resources a désigné la banque d’investissement Exotix Capital en tant qu’arrangeur d’une émission obligataire afin de lever 30 millions $ pour son projet de graphite Bunyu, en Tanzanie. Les fonds serviront à financer le développement de la phase 1 du projet, dont l’entrée en production est prévue pour 2018. « Nous sommes ravis de travailler sur un projet aussi important avec Volt pour soutenir la croissance de la Tanzanie en tant que producteur majeur et exportateur de graphite naturel dans un contexte de demande croissante du minéral.», a déclaré Duncan Wales, PDG de Exotix. Une fois en production, le projet Bunyu devrait livrer annuellement 20 000 tonnes.
(Xinhua 26/10/17)
La vice-présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan a déclaré mardi que le pays mettrait en œuvre un certain nombre d'initiatives audacieuses visant à résoudre les problèmes liés à l'autonomie des femmes pauvres. Elle a déclaré que les initiatives visaient à renforcer le degré d'inclusion financière des femmes pauvres, en particulier celles qui sont marginalisées dans les zones rurales éloignées géographiquement. Lors d'un sommet internatioal du secteur bancaire à Dar es Salaam, capitale économique du pays, la vice-présidente a rappelé que la Tanzanie avait ouvert une banque de femmes en 2009 pour contribuer à l'autonomie des femmes sur le plan économique et social. Elle a indiqué que la banque visait à résoudre une série de problèmes rencontrés par les femmes entrepreneurs pour...
(Xinhua 26/10/17)
L'organisation caritative Oxfam a déclaré mardi que les agricultrices ne reçoivent pas assez d'argent pour l'adaptation au changement climatique. Rashmi Mistry, directrice de la campagne "Grow" d'Oxfam, s'est exprimée sur ce sujet lors de l'atelier préparatoire de la pré-COP 23 du parlement africain avec l'Alliance panafricaine pour la justice climatique. Ce constat a été dressé après analyse des politiques agricoles et investissements publics en Ethiopie, au Ghana, au Nigeria, aux Philippines et en Tanzanie, a fait savoir Oxfam. "Le changement climatique n'est pas une menace lointaine. Il est ici et met des vies en danger. Les gouvernements ne respectent pas leurs promesses de donner plus de ressources aux fermiers", a expliqué Mme Mistry. "Les femmes sur les lignes de front...
(AFP 25/10/17)
Le Bénin livrera deux matches amicaux, le 8 novembre à Brazzaville contre le Congo et le 12 novembre à Cotonou face à la Tanzanie, a-t-on appris mardi de source officielle. Les Ecureuils sont en préparation pour les qualifications à la CAN-2019 (7 juin-7 juillet au Cameroun) et seront opposés au Togo pour la 2e journée en mars 2018. Les hommes d'Oumar Tchomogo pointent à l'heure actuelle à la deuxième place, devancés seulement par l'Algérie à la différence de buts (3 points chacun) tandis que le Togo et la Gambie ferment la marche.
(Xinhua 24/10/17)
Le gouvernement tanzanien va lancer une campagne de démolition à l'échelle national visant les maisons construites dans des zones non planifiées, a annoncé dimanche un haut responsable. William Lukuvi, ministre des Terres, du Logement et du Développement des établissements humains, a clarifié que l'exercice vise à s'assurer que les bâtiments sont construits dans les zones prévues et pas autrement. L'action du gouvernement a été annoncée au moment où les études montrent que plus de 50% des résidents urbains de la nation est-africaine vivent dans des colonies non planifiées. Le ministre a blâmé les responsables locaux qui ont fermé les yeux sur les gens construisant des maisons et d'autres structures au hasard. Il a dit que la majorité des urbanistes passaient...
(AFP 23/10/17)
Les deux principaux leaders de la rébellion des Forces populaires du Burundi (FPB) ont été arrêtés samedi dans l'est de la Tanzanie, puis extradés dimanche au Burundi, a annoncé leur mouvement dans un communiqué parvenu lundi à l'AFP. "Le 21 octobre à Ngara (Tanzanie), quatre cadres des FPB, dont les (numéros) 1 et 2, Jérémie Ntiranyibagira et Edward Nshimirimana, ont été arrêtés par les forces de l'ordre de Tanzanie et du Burundi", indique ce communiqué authentifié par plusieurs cadres des FPB, le nouveau nom des Forces républicaines du Burundi (Forebu).
(Xinhua 23/10/17)
Le taux de transmission du VIH/SIDA de la mère à l'enfant en Tanzanie a été réduit de 21% en 2009 à 7,6% en 2016, a déclaré samedi un haut responsable. Neema Rusibamayila, directrice des services de prévention du ministère de la Santé de la nation est-africaine, attribue cette réalisation aux efforts du gouvernement pour persuader les femmes enceintes de subir un test de dépistage du VIH dans les cliniques. Elle a déclaré au comité parlementaire sur le VIH/SIDA à Dodoma, capitale politique du pays, que le ministère mettait en œuvre diverses interventions pour minimiser les nouvelles transmissions du VIH/SIDA de la mère à l'enfant. Angela Ramadhani, responsable du Programme national de lutte contre le SIDA (NACP), a déclaré que les...
(AFP 21/10/17)
Le gouvernement tanzanien a annoncé samedi avoir suspendu une ONG locale soupçonnée de promouvoir les mariages entre personnes de même sexe, qui sont, selon lui, "contraires aux coutumes, traditions et lois du pays". L'organe gouvernemental chargé d'enregistrer les ONG en Tanzanie a annoncé dans un communiqué "qu'il suspend(ait) les activités de l'organisation Community Health Education Services and Advocacy (CHESA) en vue de permettre le déroulement de l'enquête sur des allégations impliquant cette organisation dans la promotion des mariages entre personnes...
(Jeune Afrique 21/10/17)
Un accord se dessine entre le gouvernement tanzanien et Barrick Gold au sujet du méga-redressement fiscal de Acacia Mining, la filiale locale du premier producteur d'or mondial. Le plus grand producteur mondial d’or Barrick Gold a annoncé lors d’une conférence de presse qu’Acacia Mining Plc, sa filiale en Tanzanie, acceptait de payer 300 millions d’euros au gouvernement, et de partager avec lui les futurs bénéfices de ses opérations minières dans le pays, rapporte Bloomberg. Cet accord est censé clore le litige avec le gouvernement tanzanien, qui a infligé à Acacia un redressement fiscal record de 190 milliards de dollars. Le paiement proposé est « un signe de bonne foi », a déclaré jeudi devant la presse le président exécutif de...
(Agence Ecofin 21/10/17)
Le géant minier Barrick Gold a annoncé jeudi être parvenu à un accord avec le gouvernement tanzanien pour régler le litige fiscal qui lie ce dernier à sa filiale Acacia Mining. La plus grande société aurifère du pays avait été accusée par l’exécutif de sous-déclarer ces 20 dernières années, sa production et ses recettes d’exportations, devant ainsi à la Tanzanie, des milliards de dollars. Selon les termes du nouvel accord, conclu après trois mois de négociations, Barrick Gold accepte de céder à l’Etat, 16% des trois mines (Bulyanhulu, Buzwagi, North Mara) de sa filiale dans le pays, de partager les revenus générés par les projets et de payer 300 millions $. Notons qu’aucun accord de partage de revenus ne liait...
(Agence Ecofin 21/10/17)
Vendredi, la compagnie Wentworth Resources a annoncé que les paiements de ses clients tanzaniens s’améliorent. Ceci, après avoir reçu cette semaine, des virements de 1,1 million de dollar de la société publique du pétrole (TPDC) et 400 000 dollars de la société publique de fourniture d’électricité (Tanesco). L’annonce a été rapportée par Natural Gas World. En outre, la compagnie négocie actuellement avec ces derniers pour instaurer un système de paiements mensuels de ses livraisons. Il faut indiquer que jusqu’ici, les paiements n’arrivent que de façon sporadique. Cela met souvent en difficultés l’entreprise vis-à-vis de ses créanciers. Dans un communiqué rendu disponible ce jour, Wentworth Resources a déclaré que les volumes de production bruts de gaz du troisième trimestre 2017, provenant...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Réunis à Brazzaville sous la houlette du nouveau président en exercice, le président congolais Denis Sassou-Nguesso, les chefs d’État de la région des Grands lacs (CIRGL) ont adopté une série de recommandations ce 19 octobre pour accélérer le règlement des conflits dans cette zone qui réunit douze États du continent. Ils ont par ailleurs apporté leur soutien à l'accord électoral en RDC. La situation politique et sécuritaire de la région se retrouvait au cœur des résolutions adoptées au terme de cette 7ème session de la CIRGL, notamment la question cruciale des groupes armés actifs en République démocratique du Congo (RDC) face auxquels Kinshasa accuse certains de ses voisins de ne pas suffisamment agir.
(APA 20/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La 8ème Réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région, tenue sous l’égide de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) jeudi à Brazzaville, a pris fin en recommandant de « neutraliser les bandes armées et les rapatrier dans leurs pays respectifs pour une paix durable dans la région. » Le communiqué final de cette réunion lu par le ministre congolais des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean Claude Gakosso, a listé une trentaine de recommandations, soulignant la complexité de la situation de la paix et de la sécurité...
(AFP 19/10/17)
La Tanzanie et Barrick Gold ont annoncé jeudi avoir conclu un accord à l'amiable sur le contentieux fiscal les opposant, prévoyant un partage à 50-50 des bénéfices tirés des trois mines d'or détenues par le géant minier canadien, qui versera aussi 300 millions de dollars. Barrick Gold est le principal actionnaire de la société Acacia Mining, qui a sous-évalué sa production pendant des années, s'exonérant ainsi de payer des milliards de dollars de redevances et impôts, selon le président tanzanien John Magufuli. Les accusations tanzaniennes avaient obligé Barrick Gold à demander des négociations avec le gouvernement. Selon l'accord conclu jeudi, après trois mois de négociations à huis clos, la Tanzanie obtiendra 16% des parts dans les trois mines d'or que...

Pages