| Africatime
Lundi 27 Mars 2017
(7sur7.cd 29/07/13)
Le Président Tanzanien, Jakaya Kikwete a déclaré que quiconque osera menacer la sécurité aux frontières de son pays subira la rigueur des forces de défense de la Tanzanie. Jakaya Kikwete a fait cette déclaration le jeudi 25 juillet 2013 à Dar Es-Salaam à l’occasion de la célébration de la fête de la jeunesse dans la commune de Kagera, frontalière au Rwanda. Le président Kikwete a affirmé que l’armée Tanzanienne est prête à faire face à n’importe quelle provocation, à tout instant sur les frontières de la Tanzanie. Ceci au moment où une tension s’observe de plus en plus entre le Rwanda et la Tanzanie. Cette guéguerre tire son origine de la déclaration du Président Kikwete au mois de juin dernier...
(Sud Quotidien 29/07/13)
Si la Banque mondiale conseille aux pays africains de diversifier leur économie, sa filiale privée, la Sfi(Société financière internationale), elle, s’en met les poches en investissant notamment dans le pétrole africain… Le hic c’est qu’elle règne sur ce secteur notamment dans lequel aucun investissement ne peut se faire sans qu’il ne porte la patte de la Sfi. Pire, dans le secteur bancaire, l’institution financière qui veut aider à redresser le climat des affaires en Afrique va même jusqu’à concurrencer directement les banques commerciales africaines, sans être exposées aux mêmes risques ni soumises aux mêmes contraintes dans l’accès au financement. Le sujet est encore « tabou » dans certaines économies en Afrique, mais il ne résiste pas à l’analyse à l’aune...
(Afrik.com 29/07/13)
A l’occasion de la poursuite des éliminatoires au Championnat d’Afrique des nations 2014, le Burkina Faso, le Congo et le mali ont décroché leur ticket pour pour l’Afrique du Sud, à l’issue des matches retour. Bien que battu en Côte d’Ivoire, le Nigeria s’est également qualifié. Dans les manches aller, le Cameroun a pris une option du le Gabon (1-0). Les résultats des matches retour. Niger 1-0 Burkina Faso, 5-6 aux tab (0-1) -Guinée 1-0 Mali (1-3) - Côte d’Ivoire 2-0 Nigeria (1-4) - Ouganda - Tanzanie : 3-1 (1-0) - Congo 1-0 RD Congo (1-2) - Soudan 1-1 Burundi, 3-4 aux tab (1-1) - Rwanda 1-0 Ethiopie, 5-6 aux tab (0-1)- *Les équipes en gras sont qualifiées et rejoignent...
(AFP 28/07/13)
JOHANNESBURG, 28 juillet 2013 (AFP) - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus d'un mois et demi à Pretoria, reste toujours dans un état "critique", avec "quelques progrès", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine, qui a refusé de commenter des information de presse selon lesquelles l'ancien président aurait subi une légère intervention. Selon la chaine de télévision américaine CBS, le héros de la lutte anti-apartheid, 95 ans, aurait subi vendredi une "intervention chirurgicale pour débloquer le tube de dialyse", à sa septième semaine d'hospitalisation dans une clinique de Petoria. Cette opération a été "bénigne", a assuré CBS. Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj n'a pas confirmé ou infirmer. "Il (Mandela) est dans un état critique, stable, mais il y a quelques...
(La Prospérité 27/07/13)
Déclaration de l'Ambassadeur Lyall Grant, Représentant Permanent de la Mission du Royaume-Uni à l'ONU, prononcée à la réunion du Conseil de Sécurité sur la Situation prévalant dans la région des Grands Lacs. Prononcé pour la première fois à : United Nations. Je vous remercie Monsieur le Président, Et je remercie les Etats-Unis d’avoir convoqué ce débat et pour l’engagement personnel dont fait montre le Secrétaire d’Etat Kerry en le présidant. Il est d’une importance cruciale que le Conseil de Sécurité maintienne son attention sur la région à ce moment essentiel. Je voudrais par ailleurs remercier le Secrétaire Général, son Envoyée Spéciale Madame Mary Robinson, le Président de la Banque Mondiale Monsieur Kim, le Commissaire Lamamra et les Ministres des Affaires...
(Xinhua 26/07/13)
NEW YORKQ (Nations unies) -- Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a souligné jeudi devant le Conseil de sécurité que les espoirs étaient grands de voir la fin de la violence cyclique et à grande échelle qui a ravagé l'est de la RDC au cours des 20 dernières années. Il a aussi dit sa préoccupation devant les hostilités actuelles entre le Mouvement du 23 mars (M23) et les Forces armées de la République démocratique du Congo. Ban Ki-moon s'exprimait lors d'une réunion de haut niveau du Conseil de sécurité – présidé pour l'occasion par le secrétaire d'Etat américain, John Kerry - sur la situation dans la région des Grands Lacs. « Toutes les parties doivent revenir le plus...
(Xinhua 26/07/13)
BRAZZAVILLE -- Le représentant de l'Union européenne (UE), Zouli Bonkoun Gou, a souligné jeudi au Congo, l'intérêt de tous les pays africains de trouver des moyens nécessaires pour optimiser le trafic par Internet, afin de soutenir les flux de trafic intracontinentaux et de créer des opportunités d'affaires pour les citoyens africains. "Abaisser le coût du trafic local permettra de réduire le coût de financement du commerce et d'encourager l'intégration commerciale régionale", a notamment déclaré M. Bonkoun à l'ouverture de l'atelier sur les meilleures pratiques de mise en oeuvre des points d'échange Internet, dans le cadre du projet Système d'échange Internet africain (AXIS) qui s'achève vendredi à la capitale congolaise. En effet, l'Afrique est en train de payer actuellement une forte...
(La Prospérité 25/07/13)
L’instance décisionnelle de l’Onu siège ce jeudi 25 juillet en vue d’examiner la situation dans la région des Grands-Lacs. Cette réunion spéciale sera présidée par M. John Kerry, chef de la Diplomatie américaine. Déjà hier, suite à deux nouveaux rapports d’experts de l’Onu et de HRW criblant le Rwanda, les Etats-Unis ont ‘‘haussé’’ le ton, en demandant à Kigali de retirer ses troupes de la RDC et de cesser tout soutien aux rebelles du M23. A en croire HRW, ‘‘Non seulement le Rwanda permet au M23 de se procurer des recrues et de l\\\'équipement sur son territoire, mais les militaires rwandais continuent d\\\'apporter un soutien direct à ce groupe qui commet des exactions. Ce soutien renforce un groupe armé qui...
(Xinhua 24/07/13)
LUSAKA -- Près de 80 entreprises de 22 pays ont confirmé à ce jour leur participation au salon agricole et commercial de Zambie qui se tiendra le mois prochain, ont annoncé mardi les organisateurs. Les organisateurs du Salon agricole et commercial ont déclaré que le 87ème événement se déroulera entre le 1er et le 5 août sous le thème « Business dans un environnement en changement ». « A ce jour, nous avons reçu la confirmation de la participation de 22 pays. A la vue du nombre de confirmations reçues à ce jour, tous les secteurs de l'économie sont représentés », a déclaré le porte- parole du comité organisateur, John Mwale, aux journalistes lors d' une conférence de presse. Parmi...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(Le Potentiel Online 23/07/13)
La Banque mondiale a mis en place un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière en Afrique subsaharienne. L’objectif est de transformer l’agriculture, stimuler la croissance et mettre fin à l’extrême pauvreté en Afrique. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(Le Monde 20/07/13)
Avec une croissance qui atteignait 21% en 2012, la Sierra Leone fait partie de ce que les économistes appellent les "lions africains". La formule est choquante. Politiquement incorrecte. Mais elle est aussi pleine d'espoir. L'Afrique, continent maudit, pillé, humilié pendant tant d'années, pourrait bénéficier de "l'avantage de l'arriération". L'idée ? Elle est aussi simple que séduisante. Parties de presque rien, exclues de quasiment tout, les économies africaines brûleraient les étapes de la croissance en profitant des "greffes" technologiques, grâce aux innovations importées des pays développés. Un développement version 2.0 qui permettrait aux pays de gagner des décennies à l'image des croissances fulgurantes des pays asiatiques – Corée du Sud, Taïwan, Hongkong et Singapour – dans la deuxième moitié du XXe...
(Tanzania Daily News 19/07/13)
Private sector in Tanzania has explained its resolve to work with the government to attain sustainable agriculture development in the country. The Executive Director of Tanzania Private Sector Foundation (TPSF), Mr. Godfrey Simbeye said the private sector was ready to pour in money in production projects under the Public Private Partnership (PPP) for the benefit of business community and the country at large. Mr Simbeye was talking to journalists in Dar es Salaam just after the closure of a workshop on Public Private Partnership (PPP) awareness day in Dar es Salaam yesterday. He singled out agriculture as one of the sectors that the private sector is ready to collaborate with the government under the PPP modal. "We would like to...
(Xinhua 19/07/13)
NAIROBI -- Une variété de banane génétiquement modifiée est-africaine doit être lancée dans le commerce en Afrique de l'Est en 2019, a indiqué jeudi le directeur de recherche chargé du projet. Le professeur James Dale, de l'Université de technologie de Queensland (QUT) en Australie, a déclaré aux journalistes à Nairobi que cette banane serait enrichie en vitamine A. « Afin de répondre à la prévalence élevée de déficiences en micronutriments en Afrique de l'Est, nous prévoyons de lancer la banane est-africaine East African Highland Banana d'ici 2019 », a indiqué M. Dale à l'occasion du 69ème Forum ouvert des biotechnologies agricoles en Afrique. Cette conférence a réuni plus d'une centaine de participants pour discuter des développements des biotechnologies en Afrique...
(Le Soleil 18/07/13)
La Commission économique pour l’Afrique (Cea) en collaboration avec Oxford University Press, a publié la 3ème édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (Agr III). «Alors que l'Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspects dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d'élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l'avenir démocratique de l'Afrique », lit-on dans le communiqué. Ce rapport retrace la généalogie des élections en Afrique; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par...
(The Citizen 16/07/13)
Dar es Salaam. Lives of millions of Tanzanians are in danger as the banned cooking oil brands Oki, Viking and Asma are still selling in the local market and traders are changing tactics so as not to incur losses. A survey by The Citizen yesterday discovered that some unscrupulous traders were busy pouring the banned oil into containers of other brands that have been given a clean pass by the Tanzania Bureau of Standards (TBS). Apart from the public notices dispatched by the country’s standards watchdog via the media, no other moves have been taken to remove the banned products off the market, which means that multitudes of unassuming wananchi continue to consume what is not fit for their health...
(Reuters (Eng) 07/07/13)
America's wealthiest universities are venturing into Africa's fast-growing frontier markets in search of outsized investment returns that will allow them to offer scholarships, lure star professors and fund research. For Sub-Saharan Africa, recognition from these deep-pocketed U.S. institutions, who have often earned envy among fellow global investors for their strong returns, marks a significant shift. American university endowments - permanent funds of educational institutions - pride themselves on spotting new investment opportunities early, such as venture capital, private equity and natural resources such as timber. Combined, they manage assets of over $400 billion. A study of 831 endowments by the Commonfund Institute and the National Association of College and University Business Officers published this year showed their annual net returns...
(The Associated Press 06/07/13)
There was no official update Saturday morning on the condition of the 94-year-old former president, who is in critical but stable condition after being diagnosed with a recurring lung infection. He was taken to a hospital in Pretoria, the capital, on June 8. The government has said Mandela is not in a vegetative state, contrary to recent court documents. A close friend told Sky News that the anti-apartheid leader was conscious and responsive earlier this week. There has been an outpouring of concern in South Africa and around the world for Mandela, a transformative figure who led the tense shift from white rule to democracy two decades ago in a spirit of reconciliation.

Pages