| Africatime
Lundi 27 Mars 2017
(Jeune Afrique 02/11/16)
Historiquement pro-Polisario, le pays de Joseph Magufuli s'est aligné sur la position de l’ONU, prônant une solution équitable. Une petite victoire pour Mohammed VI, qui a pu l'amener à une forme de neutralité sur la question. Changement perceptible dans la position de la Tanzanie sur le Sahara occidental. Au terme de la visite de Mohammed VI à Dar Es-Salam et ensuite à Zanzibar, le président tanzanien, John Pombe Joseph Magufuli, a exprimé « le soutien de son pays aux efforts...
(Xinhua 02/11/16)
Le président tanzanien John Magufuli a déclaré lundi que les investissements kenyans sont parmi les meilleurs investissements africains en Tanzanie et en a appelé à une nouvelle amélioration. S'exprimant lors de sa première visite officielle au Kenya dans la capitale Nairobi, M. Magufuli a déclaré que des statistiques publiées par le Centre d'investissement de Tanzanie (TIC) ont montré que le Kenya dispose d'un total de 529 entreprises qui ont investi dans son pays. "Les 529 entreprises kenyanes représentent un investissement total de 1,7 milliard de dollars et emploient 56,260 Tanzaniens", a déclaré M. Magufuli, qui effectue une visite...
(AFP 31/10/16)
Le président tanzanien John Magufuli a appelé les services compétents à arrêter, sans aucune exception, toutes les personnes impliquées dans le braconnage, après avoir visité un dépôt de 50 défenses d'éléphants saisies en deux jours à Dar es Salaam. "Vous pouvez compter sur mon soutien. Arrêtez tous ceux qui sont impliqués dans ce trafic illégal, n’en épargnez aucun, qu’il soit petit ou grand, quels que soient son âge, sa religion, sa tribu, sa puissance. La loi ne fait pas de discrimination", a déclaré samedi le président Magufuli, selon un communiqué...
(Yabiladi 28/10/16)
En plus de la construction d’une mosquée à Dar es Salam, le roi Mohammed VI s’est engagé auprès du président tanzanien, John Magufuli, à apporter une assistance financière à la réalisation du stade de Dodoma, la capitale du pays. L’annonce a été faite par le chef de l’Etat tanzanien dans des déclarations à la presse de son pays. « Le roi Mohammed VI a accepté ma requête de contribuer à la construction d’un stade ultramoderne à Dodoma », a-t-il déclaré. Le coût global de ce projet oscille entre 80 et 100 millions de dollars, indique un média local. Le président n’a pas révélé le montant du don marocain. Dodoma est la capitale administrative de la Tanzanie depuis 1990. Faute de...
(Autre média 28/10/16)
Dans le cadre de la visite officielle qu’effectue le souverain en Tanzanie, 22 conventions et accords bilatéraux ont été signés entre les deux pays. La dynamique de coopération entre le Maroc et la Tanzanie va connaître un nouvel élan, eu égard aux domaines concernés par ces accords qui mettent l’accent sur l’aspect économique, mais aussi sur le développement. La coopération entre le Maroc et la Tanzanie vient de s’enrichir de 22 conventions et accords bilatéraux qui ont été paraphés, lundi dernier à Dar Es Salam, dans le cadre de la visite officielle que le souverain conduit dans ce pays. La Tanzanie a, en effet, constitué la seconde étape de la tournée royale en Afrique de l’Est et, à l’occasion de...
(Le Défi Média 27/10/16)
Air Mauritius concède que depuis le lancement de la desserte Maurice–Dar es-Salaam, le trafic aérien entre les deux destinations se développe lentement. Ainsi, la Mauritius Tourism Promotion Authority et le Tanzania Tourist Board collaboreront pour séduire davantage de touristes mauriciens et réunionnais vers la Tanzanie. Leur objectif à chacun : rebooster le trafic aérien entre Maurice et Dar es-Salaam, le principal pôle économique de la Tanzanie, en encourageant davantage de Mauriciens et de Réunionnais à s’y rendre.
(Financial Afrik 26/10/16)
C’est en marge de la visite du roi Mohamed VI en Tanzanie, que la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Centrale populaire du Maroc, ont noué une convention portant sur ligne de crédit s’élevant à 100 millions $ (50 millions $ BCP/ 50 millions $ BAD). Cette signature de ligne de crédit a pour but de promouvoir le commerce régional et l’activité économique dans 54 pays africains, pays membres de la BAD. Les deux institutions souhaitent aussi à travers cette convention aider les entreprises à gérer les risques inhérents aux transactions...
(APA 26/10/16)
Le roi du Maroc, en visite officielle en Tanzanie, a donné, mardi à Dar es Salam, le coup d’envoi des travaux de construction d’une nouvelle mosquée baptisée "Mosquée Mohammed VI", en présence notamment du Premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa. Le lieu de culte qui sera construit sur une superficie de 7.400 mètres carrés comprendra une salle de prière pouvant abriter plus de 5.000 fidèles, une bibliothèque, une salle de conférence, un pavillon culturel et administratif, ainsi qu’un parking et des espaces verts. Profitant de l’occasion, le souverain marocain a fait don de 10.000 exemplaires du Coran au Conseil national des musulmans de Tanzanie. L’initiative prise par Mohammed VI d’ériger la mosquée est une réponse à la demande formulée par le...
(Jeune Afrique 25/10/16)
Le gouvernement tanzanien a appuyé le Maroc dans son projet de réintégrer l'organisation panafricaine et lui a ouvert ses marchés. Ce lundi, 22 conventions et accords bilatéraux ont été signés entre les deux pays. Il était 16h55, heure locale en Tanzanie, lorsque le Boeing 747-400 de la RAM transportant Mohammed VI a atterri à l’aéroport de Julius Nyerere de Dar es Salaam. Après un séjour fructueux au Rwanda où il a pu obtenir le soutien de Paul Kagame pour son projet de réintégrer l’Union africaine (UA), le roi du Maroc est venu solliciter celui du président tanzanien, John Pombe Magufuli, dans le cadre d’une tournée est-africaine. Celle-ci le conduira également en Éthiopie. Créer une relation ex-nihilo Il est accompagné par...
(APA 25/10/16)
Le Maroc et la Tanzanie ont signé, ce lundi à Dar Essalam, 22 conventions et accords de coopération bilatérale lors d'une cérémonie présidée par le Roi Mohammed VI et le chef de l’État tanzanien, John Pombe Magufuli. Ces conventions, qui visent à renforcer le cadre juridique régissant la coopération entre les deux pays, s’inscrivent dans le cadre de la prospection de nouvelles perspectives portées par une ambition commune. Rabat et Dodoma sont résolument déterminés à amorcer un rapprochement mutuellement bénéfique et sceller des accords de coopération gagnant-gagnant Elles portent sur un éventail très large. De la coopération économique, scientifique et culturelle, à l’établissement d’un mécanisme de consultations politiques, les signatures ont également concerné le domaine des hydrocarbures, énergies, mines et...
(APA 24/10/16)
Le Roi Mohammed VI du Maroc est arrivé dimanche en fin d’après-midi à Dar es Salam, pour une visite officielle en Tanzanie, dans le cadre de sa tournée en Afrique de l’Est. Accompagné du Prince Moulay Ismail, le souverain marocain a été accueilli par le Président de la République Unie de Tanzanie, John Pombe Magufuli. A l’accueil, l’on a noté aussi la présence de plusieurs dignitaires civils et militaires et tanzaniens dont Mme Samia Suluhu Hassan, vice-Présidente de la République Unie de Tanzanie, le Premier ministre tanzanien Kassim Majaliwa, et le chef d'Etat-major des armées tanzaniennes, le Général Davis Mwanunyange.
(Le Monde 22/10/16)
Le roi du Maroc mène une tournée inédite, au Rwanda, en Tanzanie et en Ethiopie. Avec la réintégration de l’Union africaine en ligne de mire. Le roi Kigeli V, dernier monarque du Rwanda renversé en 1961 s’est éteint dimanche 17 octobre en exil, aux Etats-Unis. C’est un autre roi qui a atterri deux jours plus tard, à l’aéroport de Kigali. Pour sa première visite au Rwanda, Mohammed VI a été accueilli au pied de son jumbo jet par le président rwandais Paul Kagamé, tout sourire. « Par cette tournée, le Maroc sort de sa zone de confort », confie un diplomate marocain accompagnant Mohammed VI au Rwanda, première étape d’un périple est-africain qui doit mener le souverain chérifien en Tanzanie...
(Agence Ecofin 21/10/16)
La compagnie japonaise Koyo Corporation, intervenant dans le secteur des énergies renouvelables, envisage d’installer une usine d’assemblage d’équipements énergétiques à Dar es Salaam, en Tanzanie. La succursale, qui portera le nom de Koyo Bussan Tanzania Limited, permettra selon ses promoteurs d’améliorer l’accès à l’énergie solaire photovoltaïque. « Koyo apportera la technologie relative aux énergies renouvelables pour assurer un accès abordable aussi bien pour l’usage domestique que commercial », a assuré Tomokazu Hirayama, le directeur exécutif de Koyo. La création de cette usine permettra la création d’emplois locaux supplémentaires. L’entrée de la société nipponne sur le marché photovoltaïque tanzanien avait déjà été annoncée en mai dernier, quand l’entreprise avait obtenu la construction d’une centrale à gaz d’une capacité de 1 GW...
(Jeune Afrique 21/10/16)
Une livraison d'engrais du japonais Toyota Tsusho, produits à partir d’intrants de l'Office chérifien des phosphates (OCP), s'est vu retoquée par les autorités de Dodoma, la capitale tanzanienne. En cause : une teneur trop élevée en cadmium, un métal lourd, potentiellement toxique pour des aliments qui proviennent de cultures fertilisées avec des engrais phosphatés. Selon les sources de Jeune Afrique, les autorités tanzaniennes ont bloqué la semaine dernière, en raison de la présence de teneurs élevées d’un métal lourd (cadmium), la livraison d’une cargaison d’engrais produits par la maison de commerce japonaise Toyota Tsusho au Kenya, à partir d’intrants de l’Office chérifien des phosphates (OCP). La Tanzanie, qui achète moins de 500 000 tonnes par an d’engrais, a en effet...
(L'Economiste du Maroc 21/10/16)
Le Maroc met le cap sur l’Afrique anglo-saxonne. Et c’est par la porte de l’Afrique de l’Est que le Royaume veut initier des relations de coopération multiforme. La visite officielle, entamée depuis mardi dernier par SM le Roi Mohammed VI, verse dans ce sens. Le périple royal, le premier du genre, mènera le Souverain au Rwanda, en Tanzanie et en Ethiopie, avec à clé la signature d’accords politiques et de conventions de partenariat entre les hommes d’affaires marocains et leurs homologues de ces trois pays. Le Souverain est, en effet, accompagné de plusieurs ministres et chefs d’entreprise de divers secteurs. C’est aussi un moment fort de l’action diplomatique du Maroc dans cette région. En témoigne la récente nomination de nouveaux...
(Agence Ecofin 20/10/16)
Le Kenya a octroyé la construction de la ligne électrique devant l’interconnecter à la Tanzanie à la North China Power Engineering Company (NCPE). S’étendant sur 96 km, l’infrastructure reliera la ville de Kajiado, au Kenya, à celle de Namanga, en Tanzanie. La construction de la ligne devrait durer environ 22 mois et a un coût estimé à 2,6 milliards de shillings kényans (environ 25,6 millions $). Son financement sera assuré, à hauteur de 2,2 milliards de shillings (environ 21,6 millions $), par la Banque africaine de développement et de 439,4 millions de shillings (environ 4 millions $) par le gouvernement kényan. La construction de cette interconnexion entre dans le cadre de la politique d’interconnexion du Kenya qui envisage d’ajouter 5...
(Les Afriques 19/10/16)
C’est par le Rwanda où il a atterri que le Roi Mohammed VI du Maroc a entamé, depuis mardi 18 octobre 2016, une visite de travail dans trois pays de l’Afrique de l’Est. Si le politique est au menu de cette première tournée dans cette partie du continent, l’économique ne serait pas en reste. Le Maroc entend recouvrer sa place au sein de l’Union africaine (UA). Suite à la visite officielle de deux jours du président Paul Kagamé, accompagné de décideurs du gouvernement et d’opérateurs économiques rwandais, les 20 et 21 juin 2016 à Rabat, tout un processus s’était rapidement emballé dans ce sens… Mardi 18 octobre à Kigali, le Roi Mohammed VI du Maroc a foulé, pour la première...
(AFP 18/10/16)
Le roi Mohammed VI du Maroc entame mardi une tournée dans trois pays africains au moment où son pays cherche à réintégrer l'Union africaine qu'il a quittée il y a plus de trente ans, a indiqué un communiqué du palais royal. Le roi marocain effectuera des visites officielles au Rwanda, en Tanzanie et en Ethiopie, a précisé le communiqué. Le Maroc a officiellement demandé en septembre à réintégrer l'Union africaine (UA), organisation que Rabat avait quittée en 1984 pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique, qui revendique l'indépendance du Sahara occidental. Ex-colonie...
(Le Défi Média 18/10/16)
Plusieurs pays africains cherchent à renégocier leurs traités bilatéraux fiscaux avec d’autres pays à l’instar de la Tanzanie. Ce pays d’Afrique de l’Est négocie actuellement pour une révision de tels accords avec neuf pays dont Maurice révèle la Financial Transparency Coalition (FTC) dans son dernier bulletin d’information publié le 10 octobre. Citant une étude réalisée sur la démarche de la Tanzanie de revoir des traités qui sont « dépassés et contenant des régimes fiscaux où le pays a abandonné les pouvoirs d’imposition au profit des partenaires de traités qui sont économiquement plus développés. » Le rapport indique aussi que certains de ces pays tels que Maurice offrent de faibles taux d’imposition. « L’incidence défavorable de ces conventions fiscales porte sur...
(Jeune Afrique 15/10/16)
Considéré comme le père fondateur de la Tanzanie, Julius Nyerere disparaissait le 14 octobre 1999 à l’âge de 77 ans. À l'occasion de l'anniversaire de sa mort, Jeune Afrique revient sur son héritage. Chaque 14 octobre est une commémoration pour les Tanzaniens. Ils fêtent aujourd’hui lors du Mwalimu Nyerere Day la disparition du père de la nation, Julius Nyerere, décédé il y a 17 ans. Diagnostiqué un an plus tôt d’une leucémie, Julius Nyerere avait été admis au St Thomas’s Hospital de Londres à la fin du mois de septembre 1999. Le 14 octobre suivant, la gorge nouée en parlant de celui qui l’avait choisi pour la présidence Benjamin MKapa annonce cette triste nouvelle.

Pages