Jeudi 26 Avril 2018
(AFP 26/01/18)
Le ministre tanzanien des Ressources naturelles et du Tourisme a accusé jeudi la police de ne pas avoir arrêté de suspects, connus des forces de l'ordre selon lui, dans l'enquête sur la mort en 2017 d'un célèbre défenseur sud-africain de l'environnement. Wayne Lotter, qui s'était consacré à la lutte contre le braconnage des éléphants en Tanzanie, avait été tué par balle par des inconnus à Dar es Salaam dans la nuit du 17 au 18 août 2017. Si les motivations des auteurs ne sont pas connues, ses collègues pensent que M. Lotter a payé les frais de son combat. "Ces braconniers sont connus et j'ai donné leurs noms à la police, mais aucune mesure n'a été prise", a déclaré le...
(Agence Ecofin 23/01/18)
Strandline Resources a annoncé lundi qu’elle a conclu avec le chinois Hainan Wensheng, un accord de prélèvement pour lui vendre la totalité de la production prévue de zircon et monazite de son projet de sables minéraux Fungoni, en Tanzanie. Wensheng fait partie des leaders de la consommation de minéraux de zircon et terres rares dans le monde. Selon les termes de l’accord, les prix de vente devraient être supérieurs aux prévisions contenues dans l’étude de faisabilité définitive (DFS) du projet. Les livraisons de zircon-monazite génèreront à elles-seules, plus de 62% des revenus prévus pour Fungoni. «Fait important, cet accord ouvre à Strandline la voie pour finaliser le financement du projet, la société reste sur la bonne voie pour débloquer l’importante...
(AFP 19/01/18)
Le Français Pierre Lechantre, vainqueur notamment de la Coupe d'Afrique des nations en 2000 avec le Cameroun, a été désigné jeudi entraîneur du Simba FC, a annoncé le plus ancien club de football de Tanzanie. "Le nouvel entraîneur entre immédiatement en fonctions", a indiqué le club tanzanien dans un bref communiqué. Ancien joueur professionnel (Marseille, Sochaux, Lens, Laval, Reims notamment), Lechantre avait renoncé au poste de sélectionneur du Congo en novembre 2016, seulement 11 mois après avoir pris ses fonctions. Il a dirigé plusieurs sélections nationales, le Cameroun (1999-2001), le Qatar (2001-2002), le Mali (2004-2005), ainsi que de nombreux clubs en Tunisie, au Maroc ou au Qatar.
(AFP 17/01/18)
Une vingtaine d'accusés musulmans, détenus depuis 2013 en Tanzanie pour des actes de "terrorisme" présumés, se sont déshabillés mardi en sortant du bus les amenant au tribunal pour réclamer l'ouverture de leur procès, a-t-on appris mercredi auprès d'un témoin de la scène. "C'était le matin, juste à l'heure de l'ouverture" du tribunal, a indiqué à l'AFP ce témoin joint par téléphone et souhaitant garder l'anonymat. "Sur la soixantaine d'accusés qui se trouvaient dans le bus de la prison, dix-neuf sont descendus complètement nus, prenant de court tout le monde." "Les forces de l'ordre les ont immédiatement dirigés vers un cachot en face de la salle d'audience...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Lundi, la société indépendante listée en Afrique de l’Est a annoncé qu’Eskil Jersing a accepté de la rejoindre en tant que directeur général. Il entrera en poste au trimestre de 2018, le temps de la transition de son poste actuel de CEO de Sterling Energy, une autre compagnie britannique qui contrôle des actifs sur le continent africain. Eskil Jersing a, depuis le début de sa carrière en 1985, occupé des positions stratégiques dans de vastes projets d’exploration, de production et de développement dans de nombreux bassins pétroliers notamment en Mer du Nord, dans le Golfe du Mexique, au Brésil, en Afrique etc. Selon Oil And Gas 360, tout au long de sa carrière, il a dirigé des équipes multidisciplinaires intégrées,...
(La Tribune 17/01/18)
Les autorités tanzaniennes et rwandaises se sont entendues le week-end dernier sur la construction d'une ligne ferroviaire de 400 km qui reliera à terme le Rwanda au port de Dar es-Salaam. Les travaux de la future infrastructure seront pris en charge par les deux pays. Bientôt une ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Rwanda. Les deux pays ont convenu dimanche dernier de construire une ligne ferroviaire de 400 kilomètres de long allant d'Isaka à Kigali. Ce projet infrastructurel s'inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es-Salaam, sur l'océan Indien. D'après les autorités des deux pays, les échanges continueront entre les deux parties afin que ce...
(Agence Ecofin 16/01/18)
Acacia Mining, compagnie minière active sur trois mines d’or en Tanzanie, a annoncé qu’elle a produit en 2017, 767 883 onces d’or, soit une baisse de 7% par rapport à 2016. L’entreprise explique cette faible productivité, par un moins bon rendement de son projet Bulyanhulu. La société indique également qu’elle a vendu au total au cours de cette même année, 592 861 onces, en baisse de 27% par rapport à 2016. Cela serait dû à l’embargo imposé par le gouvernement tanzanien sur les exportations de minerais bruts. «Notre objectif reste de fournir une performance optimale dans l'environnement opérationnel actuel et de générer de la valeur pour l'ensemble de nos actionnaires. Nous continuons également de soutenir les efforts visant à résoudre...
(APA 16/01/18)
APA-Kampala (Ouganda) - Le président ougandais Yoweri Museveni a rencontré les chefs des forces de défense et les chefs des services de renseignements militaires des pays partenaires de la région d’Afrique de l’Est, pour dresser le bilan de la sécurité et élaborer des stratégies dans le but de vaincre le terrorisme notamment les Forces démocratiques alliées (ADF). Les chefs de la défense et du renseignement militaire de la République démocratique du Congo (RDC) et de l’Afrique du Sud ont également assisté à la réunion. Le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l’Ouganda figuraient parmi les États partenaires qui se trouvaient à la réunion tenue à la présidence ougandaise à Entebbe. Museveni est l’actuel président...
(AFP 15/01/18)
Le président tanzanien John Magufuli n'a pas l'intention de faire passer de cinq à sept ans la durée du mandat présidentiel, a affirmé samedi son parti, au sein duquel certains plaidaient pour une modification en ce sens de la Constitution. Le chef de l'Etat, également président du Chama cha Mapinduzi (CCM, au pouvoir) "informe les membres du parti et les autres Tanzaniens que la débat en cours sur l'élévation de 5 à 7 ans du mandat présidentiel lui déplaît", a indiqué sa formation politique dans un communiqué. M. Magufuli précise qu'une telle modification est contraire aux textes régissant son parti et à la Constitution de la Tanzanie. "Magufuli n'a pas la moindre intention d'augmenter la durée du mandat présidentiel et...
(AFP 15/01/18)
Les présidents tanzanien John Magufuli et rwandais Paul Kagame ont conclu un accord dimanche sur la construction d'une voie ferrée de 400 km entre leurs deux pays, a annoncé le chef de l'Etat tanzanien, selon lequel les travaux devraient débuter en 2018. La construction de ce tronçon s'inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es Salaam, sur l'océan Indien, et doit permettre de favoriser les échanges commerciaux avec le Rwanda, pays enclavé qui ne dispose pas de la moindre voie ferrée. Ce projet ferroviaire doit également concurrencer un projet similaire entrepris au Kenya, qui a pour but de relier le port de Mombasa, le plus important...
(AFP 15/01/18)
Quarante suspects ont été arrêtés par la police tanzanienne pour le meurtre vendredi de deux hommes dans le cadre d'un conflit foncier vieux de plusieurs décennies à la limite entre trois districts du nord du pays, a-t-on appris samedi de source policière. Le conflit foncier, qui porte sur près de 4.000 hectares de terres principalement agricoles à proximité du célèbre parc national du Serengeti, oppose les populations riveraines des districts de Bunda, Butiama et Serengeti. Une délégation gouvernementale s'était rendue dans la région en novembre pour tenter d'y mettre fin. Vendredi, deux hommes ont été tués à coups de machettes alors qu'ils travaillaient aux champs dans leur village de Remng'orori, dans le district de Serengeti. Les assaillants sont issus du...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le titre d’actionnaire majoritaire que détient le groupe Bharti Airtel au sein de l’opérateur de téléphonie mobile Airtel Tanzanie, a été acquis illégalement. Telles sont les conclusions de l’enquête sur les procédures réglementaires qui ont entouré la prise de contrôle du second opérateur de téléphonie mobile du marché par le groupe télécoms indien, dévoilées par le président de la République de Tanzanie, John Magufuli (photo). D’après le Chef de l’Etat dont les propos sont rapportés par Bloomberg, l’opération « a enfreint la loi, les règlements et la procédure ». A sa suite, le ministre des Finances, Philip Mpango, a ajouté : « Ce que nous avons vu était très horrible. En bref, notre pays a été escroqué et beaucoup d'argent...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le ministre de la Planification et des Finances, Philip Mpango (photo), a servi un ultimatum aux opérateurs de téléphonie mobile pour s’inscrire au système électronique de collecte d’impôts au 31 janvier 2018. Au cours d’une rencontre avec les grands contributeurs fiscaux du pays, notamment les banques, le 9 janvier 2018, le ministre a indiqué que les contrevenants à cette mesure s’exposent à des sanctions pouvant aller jusqu’au retrait de leur licence. C’est normalement au plus tard le 31 décembre 2017 que les opérateurs télécoms devaient s’abonner au système électronique de collecte d’impôts. Mais plusieurs ne l’ont pas encore fait. L’outil pensé en 2013, le gouvernement de Tanzanie a pour objectif d’améliorer le revenu fiscal de l’Etat en réduisant à néant...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Mardi, la firme américaine Gulf Interstate Engineering (GIE) qui a obtenu le contrat de réalisation du processus d'ingénierie et de conception (FEED) relatif au pipeline qui transportera le but ougandais vers le port tanzanien de Tanga, a annoncé que les travaux sont arrivés à terme. Le contrat lui a été attribué par la filiale ougandaise de Total, Total E & P Ouganda, la Société China National Offshore Oil Ouganda et Tullow Oil Ouganda. Les autres partenaires du projet sont l'Uganda National Oil Company et la Tanzania Petroleum Development Corporation (TPDC). Après la conclusion de cette phase, le cabinet invite les entreprises locales intéressées par les opportunités découlant de la phase d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction du projet à une rencontre...
(APA 10/01/18)
APA-Kilimandjaro (Tanzanie) - Le gouvernement tanzanien a expulsé 117 immigrants illégaux qui vivaient illégalement dans le pays, a indiqué le chef du département de l’immigration de la région du Kilimandjaro, Albert Rwelamira. Des 117 immigrés clandestins, 94 ont été expulsés et invités à suivre les procédures légales qui leur permettront de rentrer légalement dans le pays tandis que les 23 autres ont été expulsés avec interdiction de retourner en Tanzanie. « Le ministère de l’Immigration a également accordé à au moins 3.681 immigrants un permis de résidence étrangère », a déclaré M. Rwelamira aux journalistes mardi dans la région du Kilimandjaro, où il a expliqué que les immigrants illégaux avaient été identifiés lors d’une opération spéciale. Il a déclaré que...
(Agence Ecofin 10/01/18)
La compagnie minière Volt Resources a annoncé mardi, qu’elle a levé 4,7 millions $ pour accélérer le développement de la première phase de son projet de graphite de Bunyu, en Tanzanie. La levée de fonds a été effectuée par le biais d’un processus d’exercice d’options cotées en bourse. En bourse, une option négociable représente le droit d’acheter (ou de vendre) un actif (actions, indices, devises) à un prix déterminé, pendant une période donnée moyennant le paiement d’une prime. Dans le présent cas, le processus a vu 90% des détenteurs d’options de la compagnie exercer un total de 235 648 431 actions au prix unitaire de 0,02$. Volt Resources a déclaré que les fonds lui offrent la flexibilité nécessaire pour faire...
(APA 09/01/18)
APA - Dar es Salaam (Tanzanie) - Le gouverneur nouvellement désigné de la Banque de Tanzanie (BoT), le Pr Florens Luoga, a officiellement pris fonction ce lundi 8 janvier 2018. Le Pr. Luoga a été nommé par le président John Magufuli au poste de gouverneur, le 23 Octobre de cette année, pour succéder au Pr Benno Ndulu dont le mandat a pris fin le 7 janvier de cette année, après avoir servi l’institution pendant dix ans. Avant sa nomination, le Florens Luoga était vice-chancelier adjoint à l’université de Dar es-Salaam. "Nous ne sommes pas là pour échouer face à nos défis car si nous échouons, c’est le pays qui échoue et donc l’échec ne sera pas permis", a-t-il déclaré. Il...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Durant la période des fêtes de fin d’année 2017, la banque centrale de Tanzanie (Bank of Tanzania, photo) a suspendu 5 banques commerciales notamment Covenant Bank Ltd for Women, Efatha Bank Ltd, Njombe Community Bank Ltd, Kagera Farmer’s Cooperative Bank Ltd et Meru Community Bank Ltd. Ces banques n’avaient pas atteint le seuil de capital minimum de 2 milliards de shillings tanzaniens (893 572 $) qui leur avait été exigé depuis 2012 et de ce fait, elles représentaient un risque pour la stabilité du système financier du pays et pour leurs épargnants. Rappelons cependant que, selon un rapport financier de Bank Of Tanzania publié en mars 2017, quatre banques sur l’ensemble des 41 banques commerciales présentes en Tanzanie, contrôlent près...
(Agence Ecofin 09/01/18)
La société de fourniture de solutions technologiques Maxcom Africa Limited, envisage de lancer les procédures d’entrée sur le Dar es Salaam Stock Exchange (DES), en février 2018. Selon Raphael Masumbuko, le directeur général de Zan Securities Limited, la société de conseils financiers retenue par Maxcom pour l’accompagner dans cette opération, la finalisation du dossier de soumission qui sera présenté à l'Autorité des marchés financiers et des valeurs mobilières (CMSA), est actuellement en cours. « Nous considérons février comme le bon moment pour lancer l'introduction en bourse parce que l'économie du pays sera stable et le public aura déjà fini avec ses obligations financières de janvier (loyer, les frais de scolarité, etc, Ndlr). Bien que Maxcom ne soit pas obligé de...
(AFP 06/01/18)
L'ONU a lancé vendredi une enquête spéciale après l'attaque dans laquelle 15 Casques Bleus avaient été tués et 43 autres blessés, début décembre dans la province du Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo. Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, qui avait qualifié l'attentat du 7 décembre de "pire attaque (...) dans l'histoire récente de l'ONU", a chargé de cette enquête spéciale Dmitry Titov, un Russe, qui a travaillé au département des opérations de maintien de la paix de l'ONU. L'enquête devra également se pencher sur les autres attentats contre les Casques bleus dans la région, d'après un communiqué de l'ONU. "Cette enquête spéciale concentrera son intérêt sur l'attaque du 7 décembre à Semuliki, dans laquelle 15 Casques bleus...

Pages