| Africatime
Lundi 22 Décembre 2014
(Agence Ecofin 03/12/14)
Le producteur de sucre sud-africain Illovo Sugar veut réduire ses exportations en direction de l’Union européenne. La compagnie qui exporte annuellement 30% de sa production, soit 420 000 tonnes de sucre vers le vieux continent vise désormais 150 000 tonnes par an. Principale raison de cette décision, la législation sucrière européenne qui entrera en vigueur en 2017. En effet, Bruxelles entend mettre un terme aux quotas imposés aux producteurs de sucre européens sur les volumes qu’ils peuvent commercialiser. Cette option rendra la compétition sur ce marché plus difficile pour des acteurs comme Illovo. Déjà le producteur se...
(Xinhua 02/12/14)
Les autorités sanitaires tanzaniennes ont appelé lundi les pays est-africains à renforcer la surveillance sur le virus Ebola aux frontières. Lors de l'ouverture de la réunion annuelle de la Communauté sanitaire de l'Afrique orientale, centrale et australe (ECSA-HC) basée à Arusha, le secrétaire permanent au ministère tanzanien de la Santé et des Affaires sociales, Donald Mmbando, a déclaré que les experts de la santé dans la région devraient s'assurer que la maladie ne se propage pas dans la région. Si aucun cas d'Ebola n'a été enregistré en Afrique de l'Est, on a notifié des cas de fièvre hémorragique de Marburg, maladie proche d'Ebola, a-t-il rappelé. En octobre, la Communauté est-africaine (CEA) a annoncé la mobilisation de 750.000 de dollars pour...
(Jeune Afrique 02/12/14)
Tony Elumelu, l'une des premières fortunes du Nigeria et promoteur de l'Africapitalisme, a annoncé le 1er décembre à Lagos le lancement d'un programme sur dix ans afin de former, financer et accompagner "la nouvelle génération d'entrepreneurs" dans les 54 pays du continent. Tony Elumelu joint les actes à la parole. Au siège de son holding d'investissement Heirs Holdings, à Lagos, l'homme d'affaires nigérian promoteur de l'Africapitalisme a annoncé le 1er decembre le lancement du "Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship Program (TEEP)". Ce programme pluri-annuel permettra de consacrer 100 millions de dollars pour former, financer et accompagner "10 000 startups et jeunes entreprises de toute...
(Jeune Afrique 01/12/14)
Le groupe CMA CGM a annoncé la création de deux nouveaux services : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ils permettront de renforcer les liaisons maritimes entre l'Afrique de l'Est et l'Asie, à partir de décembre 2014. Le groupe français CMA CGM a annoncé le 25 novembre la création de deux nouveaux services de liaison maritime entre l'Afrique de l'Est et le continent asiatique : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ces deux nouveaux services devraient permettre une réduction des temps de transit vers le Kenya et la Tanzanie. Par ailleurs, des liaisons maritimes vers la Somalie seront désormais assurées toutes les semaines et les flux entre l'Asie et certains pays d'Afrique centrale et australe seront également facilités – notamment l'Ouganda, la...
(RFI 01/12/14)
L’urgence de la crise Ebola ne doit pas nous faire oublier d’autres urgences sanitaires comme celle du sida. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, plusieurs rapports présentent des chiffres encourageants, dont celui de 15 millions, par exemple. Il s’agit du nombre de personnes qui pourraient bénéficier de traitement en 2015. Pour autant, la guerre contre le VIH est loin d’être gagnée. Si les chiffres montrent une réelle avancée dans la lutte contre le sida, ils cachent trop souvent une dure réalité. Les nouvelles infections, chiffre-clé pour un véritable recul de la maladie, ont baissé d’un tiers depuis le début des années 2000, mais là encore l’inégalité est forte. Dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, l’objectif...
(Jeune Afrique 29/11/14)
Le groupe CMA CGM a annoncé la création de deux nouveaux services : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ils permettront de renforcer les liaisons maritimes entre l'Afrique de l'Est et l'Asie, à partir de décembre 2014. Le groupe français CMA CGM a annoncé le 25 novembre la création de deux nouveaux services de liaison maritime entre l'Afrique de l'Est et le continent asiatique : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ces deux nouveaux services devraient permettre une réduction des temps de transit vers le Kenya et la Tanzanie. Par ailleurs, des liaisons maritimes vers la Somalie seront désormais assurées toutes les semaines et les flux entre l'Asie et certains pays d'Afrique centrale et australe seront également facilités – notamment l'Ouganda, la...
(Agence Ecofin 29/11/14)
Juin 2016 est l’échéance à laquelle ouvrira la Commodity Exchange Market (CEM), la bourse des matières premières agricoles de la Tanzanie. L’annonce de cette nouvelle, fait suite à l’approbation du ministère de l’industrie et du commerce. Selon Uledi Musa qui est le secrétaire permanent de ce ministère, « la mise en place de cette infrastructure, boostera les revenus du gouvernement puisqu’elle permettra une plus grande transparence dans le processus des ventes et des acquisitions de matières premières agricoles». De son côté Nassama Masinda (photo) qui dirige la Capital Market and Security Authority (CMSA) qui est le régulateur tanzanien des marché, l’automatisation du système de négoce est l’autre avantage offert par cette bourse. Ainsi, indique-t-elle, « les acheteurs, les vendeurs et...
(Afrique Inside 28/11/14)
La TVA immobilière est encore en construction en Afrique. Une situation paradoxale dans un continent où les grands travaux sont en net essor. Voici quelques principes qui pourraient redynamiser la fiscalité de ce secteur. La TVA immobilière distingue le régime d´imposition des terrains à bâtir et celui des immeubles neufs. Une distinction de principe peut être faite entre les opérations réalisées dans le cadre d´une activité économique (par les assujettis) et les opérations réalisées en dehors d´une activité économique (par les non-assujettis). Les assujettis Les opérations réalisées par les assujettis agissant dans le cadre de leur activité économique (professionnels de l´immobilier, entreprises, etc.) sont imposables, par principe, à la TVA, et ce quelle que soit la qualité de l´acquéreur (assujetti...
(Xinhua 27/11/14)
La Banque mondiale a déclaré lundi que les industries créatives et la renaissance culturelle en Afrique pourraient contribuer à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté. La directrice au Kenya de la Banque mondiale, Diarietou Gaye, a déclaré lors d'un forum culturel à Nairobi que le potentiel des secteurs est immense mais reste en grande partie inexploité. "L'Afrique doit être en accord avec le monde moderne en se montrant plus innovante dans la façon de vendre sa culture en adoptant de nouvelles technologies", a déclaré Mme Gaye pendant la Conférence nationale des acteurs du secteur sur le développement des industries culturelles et des arts. L'événement de deux jours a réuni plus de 100 participants présents pour promouvoir...
(Agence Ecofin 27/11/14)
Le site de commerce en ligne panafricain Jumia a annoncé, le 25 novembre, avoir levé 120 millions d’euros, dont 108,3 millions auprès de sa maison-mère Africa Internet Group (AIG). Cette dernière est une coentreprise entre l'incubateur allemand de start-up Rocket Internet, le groupe sud-africain de télécoms MTN, et le conglomérat latino-américain Millicom. Les 11,7 millions restants ont été levés auprès de la holding BGN Brillant Services GmbH. La société qui édite Jumia avait déjà levé 19 millions d’euros en mars 2013 auprès de Summit Partners et 26 millions de dollars en juin 2013 auprès de l’entreprise de télécommunications Millicom. Jumia est désormais valorisée 445 millions d’euros. Le site de vente en ligne est présent en Grande-Bretagne et sur neuf marchés...
(Agence Ecofin 26/11/14)
Richland Resources Ltd, compagnie d’exploration et de mise en valeur de gemmes de couleur, aurait suffisamment avancé dans sa tentative de récupération totale de sa mine de tanzanite en Tanzanie, rapporte le 25 novembre Proactive Investors. La compagnie cotée à Londres avait fait appel au gouvernement tanzanien pour déloger, dans sa mine de tanzanite de Merelani dans le nord du pays, des exploitants clandestins dont les activités entravent le plein envol de sa production de cette gemme. Elle a entamé, selon Proactive Investors, la mise en état des infrastructures et l’exploitation sélective dans le sud du bloc C de la mine de Merelani, suite à l’expulsion des exploitants miniers illégaux démarrée en septembre. Richland Resources Ltd a traité, au cours...
(Jeune Afrique 25/11/14)
Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du Global Entrepreneurship Summit a connu un franc succès. Plus de 6 000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra l'année prochaine en terre africaine, mais au sud du Sahara. C'est la patronne de la "small business administration" américaine, Maria Contreras-Sweet, qui l'a annoncé : après cette première édition en terre africaine, le Global Entrepreneurship Summit fera son retour l'année prochaine sur le continent, mais dans un pays du sud du Sahara. Beaucoup parient sur...
(AFP 24/11/14)
Le président tanzanien s'est engagé à ne jamais expulser les Masaï de leurs terres ancestrales, un temps menacées selon une ONG d'être transformées en réserve de chasse pour la famille royale des Emirats. "Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais aucun projet du gouvernement de Tanzanie d'expulser le peuple Masaï de ses terres ancestrales", a assuré le président Jakaya Kikwete dans un message posté dimanche sur le réseau social Twitter. Le gouvernement tanzanien avait déjà démenti la semaine dernière tout projet d'expulsion des Masaï de leur terres de Loliondo, dans le nord de la Tanzanie. L'ONG militante Avaaz, spécialisée dans les pétitions en ligne, avait accusé récemment les autorités tanzaniennes d'avoir réactivé un projet abandonné en 2013,...
(Les Afriques 24/11/14)
EXIM Bank Tanzanie s’engage dans la maintenance de plusieurs espaces verts à Dar es-Salaam, la capitale. Une action qui rentre dans le cadre de sa responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), a souligné Dinesh Arora, PDG d’Exim Bank. Déjà, grâce à sa campagne “Dar, embellissement de la ville” qui a débuté en 2012, et qui a joué un rôle essentiel dans le maintien de jardins, principalement situés au coeur de la capitale. La banque gère 3 jardins situés le long de l’Ohio Street, de la Tour de l’Horloge et de Kariakoo. Le PDG de la banque a ajouté que la propreté et la beauté des villes et villages du pays font partie intégrante de la RSE. Vu que le pays a...
(Afrique 7 22/11/14)
En vue de prévenir la transmission du virus du VIH/Sida de la mère à l’enfant durant la grossesse, le gouvernement tanzanien a adopté mercredi 19 novembre une nouvelle stratégie de lutte contre ce virus, appelée « Option B+ ». C’est à l’occasion de la 4e conférence nationale pédiatrique sur le VIH/Sida à Dar Es Salaam que cette stratégie a été rendue publique par Mme Pindi Chana, vice-ministre tanzanienne chargée du développement des communautés, des genres et de l’enfance. « L’Option B+ consiste à administrer aux femmes enceintes des antirétroviraux (ARV), dès qu’elles ont été diagnostiquées séropositives », a déclaré Mme Chana lors d’une rencontre avec la presse, ajoutant que, « l’immunité de la femme enceinte contaminée sera renforcée, et l’on...
(Agence Ecofin 22/11/14)
La consommation de produits pétroliers connaît un accroissement annuel de 5% en Afrique et devra induire, sous la pression de la démographie galopante du continent, une augmentation de 70 % de la demande à l’horizon 2025, d’après l’expert gabonais Pierre Reteno-N'Diaye, rapporte l’AFP.« L'Afrique connaît une forte croissance de consommation des produits pétroliers de l'ordre de 5% l'an », a affirmé Pierre Reteno-N'Diaye, président de l'Association des raffineurs africains (ARA) qui a tenu, à Abidjan en Côte d’Ivoire, une rencontre internationale sur le secteur, selon l’AFP. Cette croissance conduira à « une hausse de 70% de la demande qui s'élèvera...
(Jeune Afrique 21/11/14)
L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse de 1 100 milliards de dollars de son PIB annuel à l'horizon 2019. Une aubaine. "Même s'il est trop tôt pour baptiser la récente croissance africaine de 'miraculeuse', de l'avis de beaucoup, le continent, et en particulier l'Afrique sub-saharienne, en est là où l'Asie du sud-est était il y a 30 ans : au bord du boom", souligne une étude du cabinet Deloitte, présentée lors d'un congrès de distribution organisé le 19 novembre à Johannesburg. Marché prioritaire Selon un sondage conduit par Deloitte auprès des industriels de ce secteur, le continent sera...
(AFP 20/11/14)
La Tanzanie a démenti jeudi envisager d'expulser des dizaines de milliers de Masaï de leurs terres ancestrales pour transformer la zone en réserve de chasse pour la famille royale émiratie, comme l'en accuse une ONG. "Le gouvernement n'a aucun projet et n'a jamais entretenu l'idée d'expulser les Masaï" de leur terres de Loliondo, dans le nord de la Tanzanie, près de la frontière kényane, a assuré jeudi le ministre des Ressources naturelles et du Tourisme, Lazaro Nyalandu, lors d'une conférence de presse à Dodoma, la capitale tanzanienne. Il qualifié les récentes accusations de l'ONG internationale Avaaz, relayées par la presse, de "fausses" et a assuré qu'il allait se rendre à Loliondo pour y rencontrer les chefs de la communauté Masaï...
(RFI 20/11/14)
Simple, pas chère et efficace, c’est ainsi qu’est présentée la nouvelle contraception bientôt disponible dans plusieurs dizaines de pays défavorisés. Vendue à un dollar, elle se présente sous la forme d’une injection à usage unique et son action contraceptive se prolonge sur une période de 13 semaines. Cette nouvelle forme de contraceptif devrait convenir aux femmes qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre une pilule chaque jour. A toutes celles aussi qui en ont assez de trembler chaque mois parce qu’elles sont un brin oublieuses… Présenté dans une miniseringue à usage unique...
(Agence Ecofin 19/11/14)
La holding d’investissement Atlas Mara a annoncé, le 18 novembre, qu’elle restait à l'affût de nouvelles acquisitions en Afrique subsaharienne dans le cadre de son objectif de construire un groupe bancaire leader dans la région. Atlas Mara a précisé dans un communiqué qu’elle prévoit de «préserver, intégrer et améliorer la rentabilité de ses opérations déjà existantes en Afrique subsaharienne, tout en continuant à évaluer les opportunités d'acquisitions dans lesmarchés où elle opère déjà ou dans un d’autres marchés attrayants de la région». La holding cotée à Londres a également précisé avoir engagé Richard Muller, un ancien de Barclays Plc et d’Absa Group Ltd, en tant que directeur chargé de l'intégration. M. Muller aura pour tâche de dégager des synergies entre...

Pages