Mercredi 23 Août 2017
(Xinhua 06/07/17)
DAR ES SALAAM, (Xinhua) -- Les autorités tanzaniennes ont appelé mercredi les autorités de la République Démocratique du Congo (RDC) à aider à sauver ses 21 ressortissants enlevés le mois dernier par les rebelles Mai Mai dans les jungles du vaste pays d'Afrique centrale. Les chauffeurs de camions tanzaniens ont été enlevés le 29 juin en même temps que des chauffeurs kényans, à Lulimba, à 100 km de la ville de Baraka, dans le Sud-Kivu, alors qu'ils se rendaient à la mine d'or de Namoya, dans la province de Mainiema. Les rebelles ont également volé leurs biens. Mindi Kasiga, directrice du département de la Communication au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération est-africaine, a déclaré que bien que...
(AFP 05/07/17)
Une députée tanzanienne d'opposition a été arrêtée à son domicile à Dar es Salaam et devrait comparaître jeudi pour répondre d'allégations d'insulte contre le chef de l'Etat John Magufuli, a-t-on appris mercredi auprès de son parti. Les propos exacts pour lesquels est poursuivie la députée Halima Mdee, 39 ans, réputée pour son franc-parler, ne sont pas connus. Lundi, celle qui est également présidente de l'Union des femmes du Chadema, le principal parti de l'opposition, avait critiqué la position du président Magufuli selon laquelle les écolières tombant enceintes ne doivent pas être autorisées à poursuivre leur scolarité dans les écoles publiques. S'exprimant lors d'une conférence de presse, elle a qualifié le président tanzanien de "problème". "Elle a été arrêtée hier (mardi),...
(Agence Ecofin 04/07/17)
Dimanche, le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un prêt de 345 millions $ au profit de la Tanzanie pour l’extension du port de Dar es Salaam. Ce prêt est le deuxième accordé au pays de l’Afrique de l’Est pour l’extension de son port principal, cette année. En janvier dernier, la Tanzanie avait déjà reçu de la Banque, 305 millions $, dans ce cadre. En concurrence avec le port kényan de Mombasa, pour devenir le pôle le plus important pour les échanges commerciaux dans la sous-région, desservant les pays enclavés comme la Zambie, le Rwanda, le Malawi, le Burundi, l’Ouganda et la RD Congo, ce package de financements pourrait résoudre les problèmes d’encombrement que rencontre le port. Le...
(MAP 03/07/17)
Le ministre tanzanien des Affaires étrangères, Augustine Philip Mahiga, a déclaré, dimanche 2 juillet à Addis-Abeba, que le Maroc apportera une contribution "qualitative" à l’action et au travail de l’Union africaine (UA). Le retour du Maroc à l’UA est de nature à donner "un élan qualitatif" à l’organisation panafricaine et l’expérience confirmée du Maroc va contribuer, à n’en point douter, à "l’amélioration de l’action et du travail de cette organisation, notamment en matière de promotion de la paix sur le continent", a déclaré Augustine Philip Mahiga à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, en marge du 29e Sommet de l’UA qui ouvrira ses travaux lundi...
(Agence Ecofin 01/07/17)
Jeudi, le gouvernement tanzanien a soumis trois projets de lois au parlement qui oblige les compagnies pétrolières et gazières présentes dans le pays à renégocier leurs contrats. C’est, comme le souligne Reuters, la dernière d’une série de manœuvres gouvernementales visant à tirer un meilleur parti de l’exploitation des ressources dont regorge le pays. Un état de choses qui a alarmé les investisseurs qui craignent de nouvelles politiques fiscales désavantageuses. De son côté, le président tanzanien, John Magufuli (photo), a affirmé, il y a peu, que les réformes en cours permettront d’instaurer...
(BBC 01/07/17)
Le président de la Fédération de football de Tanzanie (TFF), Jamal Malinzi, a été mis en détention jeudi dans le cadre d'une enquête pour corruption. M. Malinzi a été arrêté par le Bureau de prévention et de lutte contre la corruption du pays. La secrétaire générale de la FFT Selestine Mwesigwa a été également mise aux arrêts pour les mêmes faits. Le duo a été mis en détention au sortir d'une deuxième audition. Leur interpellation survient après une longue enquête de l'organe de lutte contre la corruption. Les détails des allégations spécifiques n'ont pas encore été rendus publics. Son président M. Misalaba a déclaré que le bureau continuait d'enquêter sur d'autres responsables de la fédération au sujet d'allégations similaires. Lire...
(La Tribune 29/06/17)
Pour parer à toute éventuelle pénurie alimentaire, le gouvernement tanzanien a pris la décision d’interdire l’exportation des produits agricoles non transformés. Le pays qui veut se doter d’une vraie industrie agroalimentaire, mise sur la production et la consommation locale. Des sanctions sont prévues pour ceux qui ne respecteraient pas la mesure. En Tanzanie, l'exportation de produits non transformés est désormais interdite. Le gouvernement veut parer à toute éventuelle pénurie alimentaire. Si le pays n'est pas...
(AFP 28/06/17)
Le président tanzanien John Magufuli a annoncé son intention d'accélérer la construction d'un barrage hydroélectrique dans l'une des plus grandes réserves d'Afrique, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco. M. Magufuli a demandé à ce que "le barrage soit construit le plus rapidement possible (...) pour que nous puissions produire l'électricité vitale à notre industrialisation", selon un communiqué de la présidence daté de mardi. La construction de ce barrage dans la réserve du Selous (sud), déjà listée comme un site "en danger" du Patrimoine mondial de l'Unesco, est censée...
(AFP 26/06/17)
Le gouvernement tanzanien a menacé d’arrêter tous les défenseurs des homosexuels et promis d'expulser les étrangers qui militeraient pour leurs droits, a rapporté lundi la presse locale. "Je voudrais rappeler et avertir toutes les organisations et institutions qui font campagne et prétendent défendre les intérêts des homosexuels (...) Nous allons arrêter et traduire en justice tous ceux qui sont impliqués", a affirmé dimanche le ministre de l’Intérieur, Mwigulu Nchemba dans un discours public rapporté lundi par le quotidien gouvernemental Daily News. "Ceux qui veulent l’homosexualité devraient partir vivre dans les pays qui acceptent ce genre de pratiques (...)
(AFP 23/06/17)
Le président tanzanien John Magufuli a soutenu que les écolières tombant enceintes ne pouvaient pas poursuivre leur scolarité après leur accouchement, condamnant l'action des organisations occidentales qui plaident pour que les adolescentes aient ce droit. "Moi, je donne de l'argent pour que l'élève étudie gratuitement. Et après, elle tombe enceinte, accouche et revient par la suite à l'école. Non, pas sous mon mandat!", s'est exclamé jeudi le chef de l'Etat lors d'un déplacement à Chalinze, à une...
(AFP 21/06/17)
Deux policiers tanzaniens ont été tués par balle mercredi par des inconnus dans un district de l'Est du pays frappé ces derniers mois par une série d'attaques contre des élus locaux et les forces de l'ordre, ont rapporté les médias locaux. L’attaque a eu lieu dans le district de Kibiti, à un peu plus de 100 km au sud de la capitale économique Dar es Salaam, où huit policiers avaient été tués à la mi-avril. "Deux policiers de la sécurité routière ont été tués par balle dans la journée", a rapporté mercredi soir la télévision gouvernementale TBC one, affirmant tenir l’information des autorités du district. L’incident a été confirmé à l’AFP par un responsable local joint au téléphone. "Selon les...
(Agence Ecofin 21/06/17)
(Agence Ecofin) - Le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) a annoncé sur son site web, l'ouverture d'un réexamen extraordinaire des conditions d’éligibilité du Rwanda, de la Tanzanie et de l’Ouganda à l’Africa Growth and Opportunity Act (AGOA). Dans le cadre de cette procédure, l’institution indique qu’elle collaborera avec certaines agences américaines de commerce et précise qu’une audience publique sera organisée, le 13 juillet prochain, dans la capitale américaine, Washington. Cette révision intervient en réponse à la pétition soumise à l’USTR, le 21 mars dernier, par l’Association américaine de l’industrie des matières secondaires du textile (SMART) à propos de l’interdiction des importations de vêtements d’occasion à bas prix, décidée en mars 2016, par la Communauté Est-Africaine (EAC) dont font...
(Afrik.com 20/06/17)
L’interdiction de Mawio, un journal hebdomadaire en Tanzanie, a préoccupé les observateurs qui soupçonne le gouvernement du président John Magufuli de vouloir exercer des pressions sur les journalistes et étouffer la liberté d’expression. Mawio avait relayé des accusations liant deux anciens présidents à des contrats miniers controversés. Le journal privé de Mawio a été interdit pour deux ans le 15 juin, le gouvernement suspendant son édition imprimée et ses plateformes en ligne. Le ministre de l’information de la...
(AFP 20/06/17)
Deux magnats du secteur de l’énergie en Tanzanie, soupçonnés d’être les plus hauts principaux responsables d’un scandale de corruption de 120 millions de dollars révélé en 2014, ont été inculpés lundi pour crimes économiques devant un tribunal de Dar es Salaam. James Rugemalira est propriétaire de VIP Engineering et Harbinder Singh Seth est propriétaire de Pan African Power Solutions Tanzania (PAPA). Connu sous le nom «d'affaire IPTL », le scandale financier dans lequel ils sont poursuivis avait été révélé en 2014 lorsqu’un audit parlementaire avait mis au jour un versement frauduleux d'environ 120 millions de dollars de fonds publics à une société privée de production d’énergie, Independent Power Tanzania Limited (IPTL), dont ils étaient copropriétaires. IPTL avait un contrat de...
(AFP 18/06/17)
Le rédacteur en chef de l'hebdomadaire tanzanien suspendu jeudi par les autorités pour avoir relayé des accusations liant deux anciens présidents à des contrats miniers controversés a dit avoir reçu, depuis, des menaces anonymes au téléphone. Le ministère de l'Information a suspendu Mawio pour une période de 24 mois, lui reprochant de mettre en cause les ex-présidents Benjamin Mkapa et Jakaya Kikwete alors que l’enquête ordonnée par l’actuel chef de l’État, John Magufuli, ne les cite nulle part dans ses conclusions. "Après la suspension du journal, j’ai déjà reçu trois appels téléphoniques...
(RFI 17/06/17)
Les autorités tanzaniennes ont suspendu ce vendredi un journal pour deux ans. Elles lui reprochent d'avoir relayé des accusations d'un député contre deux anciens présidents dans une affaire de contrats miniers. En cause, l'édition du jeudi 15 juin de l'hebdomadaire Mawio. A sa Une, quatre hommes impliqués, selon le journal, dans un dossier de fraudes dans le secteur minier tanzanien : deux anciens Premiers ministres et surtout, deux anciens présidents de Tanzanie, Benjamin Mkapa et Jakaya Kikwete. Ce sont les accusations...
(Agence Ecofin 17/06/17)
Le Malawi et la Tanzanie ont signé un accord pour le développement d’une centrale hydroélectrique de 180 MW sur le fleuve Songwe, qui unit les deux pays. La construction de l’infrastructure entre dans le cadre du Programme de développement du bassin de Songwe (SRBDP) mené par les deux pays. L’initiative implique, outre la construction de la centrale, l’irrigation de 3 000 ha de terres arables dans chacun des pays ainsi que la maitrise du débit de l’eau dans les régions en aval du bassin. D’un coût estimé à 829 millions $, elle fournira, par ailleurs, de l’eau courante à deux villes de 86 000 habitants ainsi qu’à 36 villages voisins. « Ce programme transfrontalier intégré entre dans le cadre des...
(AFP 16/06/17)
Les autorités tanzaniennes ont suspendu pour deux ans un hebdomadaire ayant relayé des accusations liant deux anciens présidents à des contrats miniers ayant valu au pays des pertes de plusieurs milliards d'euros, a annoncé le ministère de l'Information du quatrième producteur d'or du continent africain. Une commission d'enquête réclamée par le président John Magufuli a estimé lundi à 75 milliards d'euros les pertes fiscales liées aux fraudes autour de l'exploitation minière depuis 1998, principalement en raison de la non déclaration de revenus...
(AFP 14/06/17)
La Tanzanie et le géant minier canadien Barrick Gold, propriétaire d'une société accusée de fraude fiscale massive, se sont mis d'accord sur la tenue de négociations en vue de résoudre leur différend, a annoncé mercredi la présidence tanzanienne. Barrick Gold détient 63,9% des actions d'Acacia Mining, accusée par la présidence tanzanienne d'opérer sans permis valide en Tanzanie et d'avoir sous-évalué sa production pendant des années pour éviter de payer des milliards de dollars de taxes. Mercredi, le directeur exécutif de Barrick Gold, John Thornton, s'est rendu en Tanzanie pour discuter avec le président John Magufuli après la chute de l'action Barrick Gold, consécutive à l'annonce des accusations contre Acacia Mining. Barrick Gold "est prête à discuter avec le gouvernement tanzanien...
(AFP 14/06/17)
Le responsable de la coalition des ONG tanzaniennes de défense des droits de l'homme a été inculpé pour "intrusion criminelle" dans un hôtel de Dar es Salaam, a annoncé mercredi son organisation, alors que d'autres activistes accusent les autorités de viser l'intéressé pour son militantisme. Coordinateur de la Coalition tanzanienne des défenseurs des droits de l'Homme (THRDC), Onesmo Olengurumwa a plaidé non coupable lors de son inculpation mardi...

Pages