| Africatime
Vendredi 30 Janvier 2015
(AFP 10/01/15)
Le président tanzanien Jakaya Kikwete, accusé de soutien aux rebelles hutu rwandais FDLR qui sévissent dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a affirmé être favorable à leur désarmement, dans un discours diffusé samedi par ses services. Devant le corps diplomatique à Dar es-Salaam vendredi soir, M. Kikwete a voulu "rétablir les faits sur la position et le rôle de la Tanzanie dans l’évolution de la situation sécuritaire dans l’est de la RDC et l’exercice de reddition et de désarmement volontaire des rebelles des FDLR", les Forces démocratiques de libération du Rwanda. "Nous avons toujours soutenu et continuerons de soutenir les efforts pour faire en sorte que l’est de la RDC soit libéré des groupes armés qui menacent...
(AFP 09/01/15)
Le coordinateur de l'ONU en Tanzanie, Alvaro Rodriguez, a appelé vendredi les autorités tanzaniennes à mener "une enquête complète" sur l’enlèvement fin décembre d’une fillette albinos de quatre ans portée disparue depuis. "Le gouvernement doit mener une enquête complète dans l’affaire et arrêter les auteurs", a lancé M. Rodriguez sur les ondes de la télévision gouvernementale tanzanienne, après un déplacement dans les provinces septentrionales de Mwanza, Mara et Shinyanga. Ces provinces sont les plus touchées en Tanzanie par les attaques contre les albinos. La petite victime, Pendo Emmanuelle Nundi, avait été enlevée le soir du 27 décembre dans le district de Kwimba (région de Mwanza) par des inconnus armés de machettes...
(AFP 07/01/15)
Les autorités tanzaniennes ont arrêté 15 personnes dans le cadre de l'enquête sur l’enlèvement dans le nord du pays d’une fillette albinos de 4 ans, dont elles sont toujours sans nouvelles, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. "En tout 15 personnes ont été arrêtées à ce jour, dont le père, un oncle paternel et un oncle maternel" de la petite fille, nommée Pendo Emmanuelle Nundi, a indiqué à l’AFP Vicky Ntetema, coordinatrice pour la Tanzanie des activités de l’ONG Under The Same Sun, qui lutte pour la défense des droits des albinos. "Une quinzaine de suspects, dont trois membres de la famille (de Pendo), ont été arrêtés. On est toujours sans nouvelles d’elle", a confirmé une source policière locale sous...
(AFP 07/01/15)
Le procès prévu à New York d'un homme d'affaires saoudien suspecté d'être lié aux attentats d'Al-Qaïda contre des ambassades américaines en 1998 en Afrique de l'Est a été reporté mardi suite à la mort vendredi d'un autre suspect, le Libyen Abou Anas al-Libi. Le procès de Khalid al-Fawwaz, qui devait s'ouvrir le 12 janvier, débutera finalement le 20 janvier. Les attaques contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie avaient fait 224 morts et environ 5.000 blessés. Le juge Lewis Kaplan a annoncé sa décision lors d'une brève audience à laquelle M. Fawwaz avait décidé de ne pas se présenter. Un autre suspect, Abou Anas al-Libi, capturé par des soldats américains en Libye en octobre 2013, est mort vendredi...
(Agence Ecofin 06/01/15)
Le Dar es Salam Stock Exchange, le marché financier tanzanien, devrait accueillir trois nouvelles entreprises au cours du premier trimestre 2015 si tout se passe comme prévu, a fait savoir Moreni Marwa, le directeur général de cette institution, lors d'un échange avec la presse le 31 décembre 2014. Rappelons qu'en 2014, la bourse tanzanienne a enregistré l'introduction de 4 nouvelles entreprises, une performance record en une seule année, pour ce marché financier depuis sa création, portant sa capitalisation boursière à 12 milliards $ à la fin du mois de décembre 2014, en hausse d'un peu plus de 34,7 % comparé au niveau de janvier 2014 (9,13 milliards $). Ce qui marque le plus dans cette performance, c'est le niveau de...
(Agence Ecofin 05/01/15)
Le gouvernement tanzanien est en train de finaliser les éléments de l'opération qui lui permettront de mobiliser des capitaux sur le marché international, afin de financer son gap en infrastructures, a-t-on appris d'une déclaration faite le 30 décembre 2014 par Saada Mkuyi Salum, la ministre des finances et des affaires économiques de la Tanzanie. « Nous espérons finaliser avec le processus de l'émission de cet eurobond d'ici le mois de mars 2015. Nous travaillons de sorte à éviter les erreurs qui ont été commises par d'autres pays africains sur des opérations similaires », a fait savoir Mme Mkuyi Salum, sans donner plus de détails sur les montants qui seront sollicités. Des experts tanzaniens pensent que le pays pourrait aller jusqu'à...
(RFI 05/01/15)
Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) devait fermer ses portes fin 2014. Finalement, cette cour onusienne pourrait poursuivre ses travaux jusqu'en septembre 2015 en raison d’un procès en appel qui n'a pas pu être terminé dans les temps. Nous avons arrêté 93 personnes au total et nous avons terminé tous les procès en première instance. Mais certains de ces accusés ont fait appel. Tous les procès en appel ont pu avoir lieu dans les délais sauf un. Il s'agit d'un procès contre six personnes dans le cadre d’un même dossier, le dossier dit de Butare, contre notamment l'ancien ministre de la Famille et du progrès des femmes...
(RFI 05/01/15)
Les chefs de l'Etat ou de gouvernement des pays de l'Afrique Australe se réunissent à la mi-janvier en sommet à Luanda pour décider des suites à donner au non-respect de l'ultimatum fixé pour la reddition des FDLR, rebelles rwandais dans l'est de la République démocratique du Congo. L'annonce a été faite par le président sud-africain Jacob Zuma, en charge des problématiques de sécurité et de défense au sein de la SADC (Communauté de développement d'Afrique australe). Dans un communiqué, le président Jacob Zuma annonce la tenue d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement, les 15 et 16 janvier à Luanda, en Angola. Un sommet de la SADC, mais aussi de la CIRGL, la conférence internationale pour la région des...
(Le Parisien 03/01/15)
De jeunes Masaï ont tué plusieurs lions qui avaient attaqué leurs fermes, dans la nuit de mercredi à de jeudi, dans le nord de la Tanzanie. «Nous sommes peinés d'apprendre que six lions, une espèce menacée d'extinction, ont été tués pendant la nuit dans le district de Babati par des citoyens», a déclaré le ministre tanzanien du Tourisme et des Ressources naturelles, Lazaro Nyalandu, devant la presse à Arusha (nord). Selon le ministre, les félins étaient probablement sortis du parc de Tarangire, situé à une centaine de kilomètres d'Arusha. Lorsqu'ils ont attaqué des ânes dans une étable, les jeunes éleveurs sont accourus pour les chasser, armés d'arcs et de flèches, mais aussi d'au moins un fusil. Quatre d'entre eux ont...
(AFP 31/12/14)
La police tanzanienne a affirmé mercredi avoir appréhendé quatre personnes après l'enlèvement, dans le nord du pays, d’une fillette albinos dont le sort reste inconnu. Pendo Emmanuelle Nundi, 4 ans, a été enlevée samedi soir au domicile de son père dans le district de Kwimba (région de Mwanza) par des inconnus armés de machettes qui avaient auparavant neutralisé son père, a expliqué sur la télévision publique TBC1 Valentino Mlowola, chef de la police régionale. "Nous avons arrêté quatre personnes, dont le père de la fillette. Nous sommes encore en train de les interroger pour savoir où se trouve la fillette - si elle est encore en vie", a poursuivi le responsable policier. Pour lui, les responsables de l’enlèvement doivent avoir...
(Agence Ecofin 27/12/14)
Un cadeau de noël. C’est ainsi que Lodewijk Briet, représentant de l’Union européenne (UE) au Kenya a qualifié la décision de Bruxelles de réaccorder aux exportations agricoles est-africaine l’exonération de droit d’entrée sur son marché. Outre le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi bénéficieront de cet accord, souligne Reuters. En effet, l’accord, qui est entré en vigueur le 25 janvier vient suspendre les taxes qui s’appliquaient aux exportations de 5 pays d’Afrique de l’est depuis octobre dernier. Ces taxes avaient été réinstaurées suite à la non-signature de l’accord de partenariat entre l’UE et ces nations. Mais depuis, Bruxelles et ses partenaires sont parvenus à un accord. Aussi l’UE a-t-elle décidé d’accélérer la procédure de ratification du nouveau...
(AFP 26/12/14)
Un Kényan, chef présumé d'un vaste trafic d'ivoire au Kenya et l'un des suspects de "crimes contre l'environnement" les plus recherchés par Interpol jusqu'à son arrestation lundi en Tanzanie, a comparu mercredi devant un tribunal kényan, selon un correspondant de l'AFP. Feisal Mohamed Ali, extradé dans la matinée de Tanzanie, a été inculpé par un tribunal de Mombasa d'infraction à la législation sur le commerce des dépouilles issues de la faune sauvage et de la possession illégale de 314 pièces d'ivoire. Ces crimes sont passibles de la prison à vie quand il concernent des espèces protégés...
(RFI 24/12/14)
C'est ce qu'on appelle une belle prise. Le chef présumé d'un vaste réseau de trafic d'ivoire a été arrêté en Tanzanie. De nationalité kényane, Feisal Mohamed Ali a été interpellé à Dar es Salaam par le réseau international de police Interpol. Cela faisait plus de six mois que les enquêteurs couraient après Feisal Mohamed Ali. L'organisation l'avait placé parmi les neuf personnes les plus recherchées au monde pour crimes contre l'environnement. Cet homme d'affaires de Mombasa, âgé de 47 ans, serait notamment le propriétaire d'un entrepôt de moteurs de véhicules découvert le 5 juin dans la deuxième ville du Kenya. Plus de deux tonnes d'ivoire, dont 228 défenses d'éléphant, avaient été retrouvées à l'intérieur, soit la plus grosse prise des...
(AFP 23/12/14)
Le président tanzanien Jakaya Kikwete a limogé sa ministre des Questions foncières, Anna Tibaijuka, mise en cause dans un vaste scandale de corruption qui agite le pays et a déjà coûté son poste au Procureur général. Il est reproché à Mme Tibaijuka d'avoir reçu un million de dollars d'une entreprise présumée impliquée dans le scandale. Elle reconnaît avoir perçu cette somme mais assure qu'il s'agissait d'un don pour la fondation qu'elle a créée en faveur de la scolarité des filles et non de corruption. "Ce que la ministre a fait est contraire à la déontologie d'un fonctionnaire", a estimé lundi soir le président Kikwete lors d'une émission de télévision, "comment quelque peut-il permettre que tout cet argent soit déposé sur...
(AFP 23/12/14)
Le chef présumé d'un vaste réseau de trafic d'ivoire au Kenya, figurant parmi les neuf personnes les plus recherchées au monde par Interpol pour "crimes contre l'environnement", a été arrêté en Tanzanie, a annoncé mardi le Parquet kényan. "Feisal Mohamed Ali a été arrêté par des agents d'Interpol à Dar es Salaam" lundi soir, a annoncé le Bureau kényan de la Direction des poursuites (DPP) dans un communiqué. Feisal Mohamed Ali, homme d'affaires de Mombasa, a été inculpé en juin dernier, après la découverte dans un entrepôt de la ville...
(Xinhua 23/12/14)
Le président tanzanien Jakaya Kikwete a limogé lundi Anna Tibaijuka, sa ministre des Territoires, du Logement et du Développement des habitations humaines, suite à un scandale impliquant son gouvernement dans une affaire de corruption dans le secteur de l'énergie. "Cette ministre doit se retirer et nous permettre de désigner une autre personne pour la remplacer à ce poste", a déclaré M. Kikwete dans un discours diffusé en direct par la chaîne de télévision nationale de ce pays d'Afrique de l'Est. Le président réagissait aux recommandations du Parlement en novembre suite à des investigations d'une commission parlementaire qui a révélé qu'environ 120 millions...
(BBC News Africa 23/12/14)
Tanzania's President Jakaya Kikwete has fired a senior government minister accused of wrongly taking $1m (£640,000) from a businessman. Land and Housing Minister Anna Tibaijuka had not shown "due diligence" when she took the money, he said. Ms Tibaijuka, a former UN official, denies any wrongdoing. She is the latest casualty in a corruption scandal that has rocked Tanzania's government and energy firms, straining relations with donors. On 17 December, Attorney-General Frederick Werema resigned after MPs accused him of authorising the fraudulent transfer of about $120m to an energy firm. He denied the allegation, but said he was stepping down because the controversy had "disrupted the country's political atmosphere". Mr Kikwete, in a televised address, said the government was still...
(Xinhua 20/12/14)
Le Kenya, la Tanzanie et la Zambie se sont entendus sur un projet d'interconnexion électrique évalué à 1,4 milliard de dollars qui vise à favoriser le commerce d'électricité et à promouvoir l'intégration économique régionale. Dans un communiqué publié ce vendredi, le ministère kényan de l'Energie et du Pétrole indique que le mémorandum d'entente signé cette semaine définit les principes qui régiront la relation entre les trois pays au cours de la réalisation de la ligne électrique interconnectée. "Le projet sera l'occasion de renforcer les réseaux dans les trois pays et va permettre des économies d'échelle...
(Agence Ecofin 20/12/14)
Le Produit intérieur brut (PIB) de la Tanzanie a bondi de 32 % grâce à un nouveau système de calcul qui prend en considération la forte croissance enregistrée dans plusieurs secteurs tels que les télécoms, a annoncé le Bureau national des statistiques le 19 décembre. Le PIB recalculé de ce pays d’Afrique de l’Est s’est établi 6900,8 milliards de shillings tanzaniens (41,33 milliards de dollars) en 2013, contre 5300 milliards de shillings auparavant. Le nouveau système de calcul se base sur 2007 comme année de référence contre 2001 auparavant. «Le changement de l’année de référence a permis de prendre en compte les nouvelles...
(Agence Ecofin 19/12/14)
Swala Energy Ltd, détenant une propriété de 18 800 km2 sur le système du rift de l’Afrique de l’est, a scellé un accord de prêt convertible à hauteur de 2,25 millions $ avec la société d’investissement new-yorkaise Magna Equities II LLC, a annoncé la compagnie australienne le 17 décembre. La facilité, d’une période de maturité de douze mois et convertible en actions ordinaires, est à des « conditions que le marché des actions n’est pas en mesure d’offrir en ce moment », a commenté David Mestres Ridge, CEO de Swala. Le pétro-gazier veut s’en servir pour répondre à des dépenses administratives et autres frais généraux ainsi que pour l’exploration dans ses licences Pangani et Kilosa-Kilombero en Tanzanie et sur le...

Pages