Samedi 23 Septembre 2017
(AFP 20/09/17)
Le président tanzanien John Magufuli a ordonné mercredi la construction d'un mur autour des mines de tanzanite afin de lutter contre les exportations illégales et mieux contrôler la vente de cette pierre précieuse extraite uniquement dans ce pays d'Afrique de l'Est. M. Magufuli a engagé un bras de fer avec les grandes sociétés minières étrangères opérant en Tanzanie, accusées d'avoir sous-évalué leur production d'or, de diamant et de tanzanite, notamment, entraînant un manque...
(La Tribune 12/09/17)
Le gouvernement tanzanien poursuit toujours sa politique « d’appropriation » des ressources minières du pays. Après avoir interdit, au mois de mars, l’exportation de minerais bruts non traités, Dodoma vient d’annoncer avoir mis la main sur une importante quantité de diamants sur le point d’être exportée en Belgique. La Tanzanie estime que la valeur marchande de ces pierres était très sous-évaluée par la société britannique, Petra Diamonds, à l’origine de cette opération. Le gouvernement tanzanien a annoncé dimanche avoir mis la main sur des diamants dont la valeur est estimée à plusieurs millions de dollars. Les pierres précieuses destinées à l'export étaient en partance pour la Belgique. Elles ont été saisies le 31 août à l'aéroport de Dar es Salam...
(RFI 11/09/17)
Le ministre des Finances tanzanien a affirmé dimanche 10 septembre à la télévision, la « nationalisation » de diamants d'une valeur estimée à 29,5 millions de dollars après avoir accusé la compagnie britannique qui exploite la mine d'en avoir sous-évalué la valeur. Williamson Diamonds est détenue 75% par la société Petra Diamonds et pour un quart par le gouvernement tanzanien. Le gouvernement accuse la compagnie britannique d'avoir sous-évalué la valeur de ces pierres rares, au moment de leur exportation. Les diamants ont été saisis le 31 août à l'aéroport de Dar-es-Salaam alors qu'ils étaient...
(AFP 10/09/17)
Le gouvernement tanzanien a annoncé dimanche la "nationalisation" de diamants d'une valeur estimée à 29,5 millions de dollars après avoir accusé la compagnie britannique Petra Diamonds, propriétaire de la mine, d'en avoir sous-évalué la valeur. Interrogé par la chaîne gouvernementale TBC 1, le ministre des Finances Philip Mpango a annoncé dimanche avoir "nationalisé" ces diamants, extraits de la mine Williamson Diamonds détenue...
(AFP 01/09/17)
Promotion de l'innovation technologique en Somalie, nouvelles méthodes pour faire fuir les moustiques ou pour cartographier le monde, voici quelques-uns des projets innovants présentés lors de la conférence TEDGlobal qui s'est déroulée cette semaine à Arusha en Tanzanie. - Pépinières à start-ups en Somalie - Le scientifique somalien Abdigani Diriye est persuadé que son pays, pour s'en sortir, ne doit pas consacrer toutes ses ressources à la lutte contre les islamistes radicaux shebab ou à l'insécurité alimentaire. "Nous avons aussi...
(Xinhua 23/08/17)
Le Kenya et la Tanzanie doivent mener des discussions en septembre prochain en vue d'éliminer les barrières tarifaires entre eux, a rapporté mardi un responsable gouvernemental. Le secrétaire principal du ministère de l'Industrie, du Commerce et des Coopératives, Chris Kiptoo, a déclaré aux journalistes à Nairobi que cette réunion aurait lieu en Tanzanie et ferait suite à une rencontre précédente qui a permis de résoudre une impasse sur les échanges de blés et de gaz de pétrole liquéfié (GPL). "Cet...
(Xinhua 03/08/17)
Les Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) feront de l'intégration de leurs marchés de capitaux une priorité afin d'accroître les investissements étrangers dans la région. Le PDG de l'Autorité des marchés de capitaux du Kenya, Paul Muthaura, a déclaré aux journalistes à Nairobi que la pleine intégration des marchés de capitaux nationaux nécessitera la mise en place de 21 directives du Conseil des ministres de chaque Etat membre. "A ce jour, tous les Etats partenaires de la...
(Agence Ecofin 25/07/17)
Acacia Mining a déclaré lundi avoir reçu de la Tanzania Revenue Authorithy (TRA) une série d’avis évaluant à 190 milliards $ la somme totale due par deux de ses filiales, en termes d’impôts impayés, pénalités et intérêts. Les filiales en question sont Bulyanhulu Gold Mine (BGML) et Pangea Minerals (PML), propriétaires et exploitants respectifs des mines Bulyanhulu et Buzwagi. Selon les nouvelles évaluations, qui interviennent dans le cadre des allégations selon lesquelles Acacia sous-déclarait ses recettes d’exportation, BMGL doit au...
(AFP 14/07/17)
La société Acacia Mining accepte, à titre intérimaire, de se conformer au nouveau taux de redevance imposé par la Tanzanie en attendant le règlement du différend fiscal qui l’oppose au gouvernement, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué. Un rapport d’experts nationaux mandatés par le président tanzanien John Magufuli a conclu le mois dernier qu'Acacia Mining avait sous-évalué sa production pendant des années, s'exonérant ainsi de payer des milliards de dollars de redevances et impôts. Après avoir publiquement accusé Acacia Mining de "vol", M. Magufuli a fait réviser par l’Assemblée nationale les textes de loi régissant l'exploitation des ressources naturelles.
(Agence Ecofin 04/07/17)
Dimanche, le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un prêt de 345 millions $ au profit de la Tanzanie pour l’extension du port de Dar es Salaam. Ce prêt est le deuxième accordé au pays de l’Afrique de l’Est pour l’extension de son port principal, cette année. En janvier dernier, la Tanzanie avait déjà reçu de la Banque, 305 millions $, dans ce cadre. En concurrence avec le port kényan de Mombasa, pour devenir le pôle le plus...
(La Tribune 29/06/17)
Pour parer à toute éventuelle pénurie alimentaire, le gouvernement tanzanien a pris la décision d’interdire l’exportation des produits agricoles non transformés. Le pays qui veut se doter d’une vraie industrie agroalimentaire, mise sur la production et la consommation locale. Des sanctions sont prévues pour ceux qui ne respecteraient pas la mesure. En Tanzanie, l'exportation de produits non transformés est désormais interdite. Le gouvernement veut parer à toute éventuelle pénurie alimentaire. Si le pays n'est pas...
(Agence Ecofin 21/06/17)
(Agence Ecofin) - Le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) a annoncé sur son site web, l'ouverture d'un réexamen extraordinaire des conditions d’éligibilité du Rwanda, de la Tanzanie et de l’Ouganda à l’Africa Growth and Opportunity Act (AGOA). Dans le cadre de cette procédure, l’institution indique qu’elle collaborera avec certaines agences américaines de commerce et précise qu’une audience publique sera organisée, le 13 juillet prochain, dans la capitale américaine, Washington. Cette révision intervient en réponse à la pétition soumise...
(Agence Ecofin 17/06/17)
Le Malawi et la Tanzanie ont signé un accord pour le développement d’une centrale hydroélectrique de 180 MW sur le fleuve Songwe, qui unit les deux pays. La construction de l’infrastructure entre dans le cadre du Programme de développement du bassin de Songwe (SRBDP) mené par les deux pays. L’initiative implique, outre la construction de la centrale, l’irrigation de 3 000 ha de terres arables dans chacun des pays ainsi que la maitrise du débit de l’eau dans les régions...
(AFP 12/06/17)
Une commission d'enquête tanzanienne a évalué lundi à 188 mille milliards de shillings tanzaniens (75 milliards d'euros) les pertes fiscales liées aux fraudes autour de l'exploitation minière depuis 1998, dont la non déclaration de revenus par des sociétés étrangères. Les conclusions du rapport, rédigé par des économistes et juristes tanzaniens et dont l'AFP a obtenu une copie, ont été approuvées dans leur intégralité par le président John Magufuli, qui avait lui-même demandé cette enquête. Le rapport attribue l'essentiel des pertes à des sociétés...
(Agence Ecofin 12/06/17)
Une commission d'enquête tanzanienne a évalué lundi à 188 mille milliards de shillings tanzaniens (75 milliards d'euros) les pertes fiscales liées aux fraudes autour de l'exploitation minière depuis 1998, dont la non déclaration de revenus par des sociétés étrangères. Les conclusions du rapport, rédigé par des économistes et juristes tanzaniens et dont l'AFP a obtenu une copie, ont été approuvées dans leur intégralité par le président John Magufuli, qui avait lui-même demandé cette enquête. Le rapport attribue l'essentiel des pertes à des sociétés...
(Agence Ecofin 07/06/17)
L’exécutif tanzanien a rétrocédé hier à la Banque de développement agricole (TADB), un prêt de 209,5 milliards de shillings (94 millions $) obtenu auprès de la Banque africaine de développement (BAD), rapporte the citizen. Ce montant devrait permettre à la Banque tanzanienne d’accroître le volume de ses prêts aux acteurs agricoles à travers la réduction de leurs taux d’intérêt (compris entre 8-12% actuellement) et d’étendre ses facilités à des prêts à moyen et long terme, contre ceux à court terme...
(Agence Ecofin 06/06/17)
En Tanzanie, la compagnie minière Acacia Mining envisage de mettre sa mine d’or de Bulyanhulu en régime de maintenance et entretien, alors que l’embargo du gouvernement sur les exportations lui pose des difficultés financières. La société indique qu’elle perd 15 millions $ chaque mois depuis l’interdiction imposée en mars dernier, ce qui l’oblige à établir des plans d’urgence au cas où une solution n’est pas trouvée avec l’Etat. Pour fermer la mine Bulyanhulu, Brad Gordon (photo), le DG de la...
(Agence Ecofin 01/06/17)
En Tanzanie, la compagnie minière Katoro Gold a commencé les premiers travaux de développement de son projet aurifère Imweru. « Nous sommes extrêmement satisfaits du démarrage rapide des travaux de développement du projet Imweru […]. Les équipes opérationnelles ont été déployées sur le site la semaine passée et le premier appareil de forage devrait arriver le 1er juin. La préparation du site étant déjà terminée, le forage commencera juste après l’arrivée de l’appareil de forage», a déclaré le président exécutif,...
(Agence Ecofin 30/05/17)
Le Premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa (photo), a instruit la Tanesco, la compagnie en charge de la fourniture électrique, à accélérer et à finaliser ses négociations avec Kamal Group. L’entreprise locale ambitionne d’investir 300 millions $ (environ 670 milliards de shillings tanzaniens) dans le secteur énergétique. Ce projet d’investissement connait, en effet, un retard à cause des négociations qui s’éternisent entre les deux entités. « Le gouvernement est très rigoureux en ce qui concerne son agenda d’industrialisation, et nous ne...
(Jeune Afrique 27/05/17)
La Tanzanie et l'Ouganda ont signé un accord cadre pour la construction d'un pipeline d'exportation de pétrole brut à 3,55 milliards de dollars, qui devrait rentrer en service dans trois ans, rapporte Reuters. L’accord-cadre pour la construction d’un pipeline, qui vient d’être signé entre la Tanzanie et l’Ouganda, définit notamment les incitations fiscales afférentes au projet, les échéances de mise en œuvre, et les dimensions de l’ouvrage, qui s’étendra sur 1 445 km pour un diamètre de 60,9 cm.

Pages