Dimanche 28 Mai 2017
(Jeune Afrique 27/05/17)
La Tanzanie et l'Ouganda ont signé un accord cadre pour la construction d'un pipeline d'exportation de pétrole brut à 3,55 milliards de dollars, qui devrait rentrer en service dans trois ans, rapporte Reuters. L’accord-cadre pour la construction d’un pipeline, qui vient d’être signé entre la Tanzanie et l’Ouganda, définit notamment les incitations fiscales afférentes au projet, les échéances de mise en œuvre, et les dimensions de l’ouvrage, qui s’étendra sur 1 445 km pour un diamètre de 60,9 cm.
(Xinhua 22/05/17)
Le président tanzanien John Magufuli et son homologue ougandais Yoweri Museveni ont signé dimanche un accord pour commencer la construction du pipeline de pétrole brut de Hoima (Ouganda) vers le port de Tanga (Tanzanie). Selon un communiqué publié par la présidence de la Tanzanie, les deux dirigeants ont signé un communiqué acceptant de commencer la construction du projet de gazoduc de l'Afrique de l'Est (EACOP) de Hoima en Ouganda au port de Tanga en Tanzanie. "Les problèmes du pipeline Hoima...
(La Tribune 22/05/17)
La stabilité économique de l’Afrique de l’Est semble avoir convaincu Volvo Trucks de renforcer sa présence économique dans la région. La filiale camions du constructeur suédois vient en effet d’annoncer la mise en place d’une unité d’assemblage dans la ville kenyane de Mombasa. Une implantation qui rentre dans la cadre d’une association conclue entre la multinationale et NECST Motors, un concessionnaire kenyan qui prévoit également la mise en place de 20 ateliers dans la région. La filiale camions du constructeur...
(Agence Ecofin 19/05/17)
La compagnie minière Shanta Gold a conclu avec Sandvik Mining and Construction, un accord de financement de 2,1 millions d’euros pour acheter des équipements miniers dans le cadre de l’expansion souterraine de son projet aurifère New Luika, en Tanzanie. Lesdits équipements arriveront sur le site du projet à partir de mai 2017. Le financement sera remboursé trimestriellement, en deux tranches, la première à partir de juin 2017, et la seconde, d’octobre 2017. Le taux d’intérêt pour chaque tranche est de...
(Xinhua 09/05/17)
Un haut responsable du gouvernement tanzanien a rapporté lundi que le nombre de touristes étrangers visitant ce pays d'Afrique de l'Est avait augmenté de 12,9% en 2016. Ramo Makani, vice-ministre des Ressources naturelles et du Tourisme, a déclaré aux députés que cette progression faisait suite aux efforts pour renforcer les infrastructures du pays, les transports aériens et la diversification des produits touristiques. Le nombre de touristes qui ont visité la Tanzanie en 2016 s'est élevé à 1.284.279, contre 1.137.182 l'année précédente, a déclaré M. Makani. "Nous avons adopté des interventions clés pour améliorer notre secteur touristique.
(Agence Ecofin 03/05/17)
(Agence Ecofin) - En janvier dernier, le président directeur général du groupe télécoms indien Bharti Airtel, Sunil Bharti Mittal, avait révélé que des fusions et des cessions d’actions étaient envisagées dans certaines de ses filiales africaines peu rentables, pour améliorer leurs performances et réduire la dette du groupe. Selon deux sources internes à l’entreprise, que cite le journal indien The Economic Times, six filiales ont été identifiées par Bharti Airtel. Il s’agit du Rwanda, du Niger, du Congo, de la...
(APA 20/04/17)
Selon le dernier rapport ‘’Africa’s Pulse’’ de la Banque mondiale, publié, mercredi, la Côte d’Ivoire fait partie des 7 pays qui continuent de montrer une résilience économique et ayant affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017. L’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, '‘continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure’’. La Banque mondiale...
(Agence Ecofin 18/04/17)
Les opérateurs télécoms Zantel, Smart, Tigo, Vodacom, TTCL, Airtel et Halotel ont été sanctionnés par l'Autorité de réglementation de la communication de Tanzanie (TCRA) pour non-respect des normes de qualité des services télécoms. Ils ont écopé d’une amende globale de 695 millions de shilling (313 064 dollars). Individuellement, Zantel a été puni d’un montant de 140 millions de Shilling ; Smart s’est vu frappé d’un montant de 120 millions de Shilling, même montant pour Tigo. Vodacom devra régler 115 millions...
(Afrique Expansion 14/04/17)
L'incertitude liée aux politiques gouvernementales et le ralentissement du secteur privé sont les raisons évoquées par la Banque mondiale pour expliquer la régression de la croissance tanzanienne de 30 points de base, à 6,9% en 2016 contre 7,2% l'année précédente. Si ce niveau d’activité reste encore soutenu par des investissements du gouvernement dans les grands projets, notamment le projet de chemin de fer Standard Gauge Railway, les incertitudes liées aux réformes lancées par le gouvernement du président John Magufuli (photo), surnommé «The Bulldozer»
(Agence Ecofin 31/03/17)
Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique des chutes de Rusumo ont été lancés par le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie. D’une capacité de 80 MW, l’infrastructure fournira 26,6 MW à chacun de ces pays. Sa construction est prévue pour durer trois ans. Elle sera conduite par un consortium chinois, composé de CGCOC Group Ltd et de Jiangxi Water & Hydropower Construction Company Ltd, qui effectuera les travaux de génie civil tandis qu’un autre consortium réunissant l’Allemand Andritz...
(Agence Ecofin 30/03/17)
En Tanzanie, le président John Magufuli (photo) a ordonné une enquête spéciale pour vérifier si les compagnies minières présentes dans le pays s’acquittent « comme il se doit » de leurs impôts et taxes. La décision intervient quelques semaines après que le gouvernement a interdit les exportations de minerais bruts afin de contraindre les sociétés à effectuer le traitement localement. « Le gouvernement veut vérifier si les taxes applicables sont effectivement payées », a déclaré le premier ministre, Kassim Majaliwa. Le président a également ordonné que des centaines de conteneurs d’exportation soient...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le président tanzanien John Magufuli a annoncé un audit contre l'évasion fiscale qui vise notamment la compagnie Acacia Mining. Depuis une semaine, sur décision du gouvernement, les exportations de cuivre et d'or sont par ailleurs bloquées dans le pays, quatrième producteur aurifère dans le monde. Le président John Magufuli veut au travers de cet audit déterminer si les compagnies minières paient bien leur « juste part » au fisc, rapporte l’agence Reuters. Le quatrième producteur d’or au monde voudrait que...
(Agence Ecofin 30/03/17)
(Agence Ecofin) - La Banque Européenne d'Investissement a accordé une ligne de financement de 10 milliards de shillings (97 millions $) à Equity Bank et Housing Finance Company. Les deux structures utiliseront cette ressource, pour financer des PME au Kenya, mais aussi en Tanzanie, en Ouganda, et en République Démocratique du Congo. « Le Kenya continue de renforcer sa position de hub financier régional à de nombreux niveaux et nous, dans notre banque, nous percevons la situation de façon très...
(Agence Ecofin 30/03/17)
La compagnie minière OreCorp lèvera 20,6 millions de dollars australiens, par le placement de 43 millions d’actions ordinaires au prix unitaire de 48c, pour accélérer le développement de son projet aurifère Nyanzaga, en Tanzanie. Les fonds permettront d’accélérer la réalisation d’une étude de faisabilité définitive pour le projet, de mener les démarches de demande de permis d’exploitation que la compagnie espère obtenir au second semestre de l’année. Ils seront également utilisés pour financer des programmes d’exploration, non seulement à Nyanzaga,...
(Agence Ecofin 30/03/17)
Armadale Capital a lancé à sa mine de graphite Mahenge Liandu, en Tanzanie, un programme d’exploration dans le but d’améliorer la précédente estimation des ressources minérales du projet. Le programme comprendra 2 500 m de forage à circulation inverse, la société ayant précisé qu’elle effectuera également du forage au diamant pour prélever des échantillons de minerais pour des essais métallurgiques. Alors que les résultats réalisés sur le projet dépassent continuellement les attentes de la société, celle-ci espère que la tendance...
(La Tribune 28/03/17)
Pour mieux contrôler les exportations de concentrés de cuivre en Tanzanie, les parlementaires ont décidé dimanche de faire examiner les contrats miniers signés avec des entreprises étrangères. Cette action parlementaire intervient dans un contexte d’importantes saisies de minerais au niveau du Port de Dar es Salaam moins d’un mois après l’instauration de l'interdiction sur les exportations de minerais bruts non traités. Les parlementaires Tanzaniens veulent mettre fin à l'anarchie qui règne dans le secteur des exportations de concentrés de cuivre dans leur pays. Ils ont décidé dimanche que les contrats miniers doivent désormais être soumis à des examens pour plus de transparence et de profits.
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le groupe laitier français Danone envisage de devenir l’actionnaire majoritaire de la filiale tanzanienne du laitier kényan Brookside Dairy. C’est ce qu’a fait savoir l’entreprise à la Commission tanzanienne de la concurrence loyale (FCC), en ne précisant pas toutefois les termes financiers de l’acquisition. Cette opération qui doit obtenir le feu vert de l’autorité pour sa réalisation devrait permettre au groupe français de mettre la main sur les activités de la Brookside Dairy en Tanzanie en rachetant la totalité des...
(Agence Ecofin 24/03/17)
En Tanzanie, le récent embargo sur les exportations de minerais bruts coûte au plus grand producteur aurifère du pays, Acacia Mining, 1 million $ chaque jour, en matière de revenus. L’information a été annoncée, vendredi, par la compagnie qui déclare avoir entrepris une « série d’actions » sur ses mines de Bulyanhulu et Buzwagi, afin de gérer cet impact financier. Elle a également indiqué être en négociations continues avec le gouvernement pour la levée de l’interdiction, mais qu’à ce jour,...
(L'Express.mu 24/03/17)
Il faut consolider les échanges intra-africains. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Pravind Jugnauth, ce jeudi 23 mars, à l’hôtel Labourdonnais, Port-Louis, dans le cadre d’un forum organisé avec la Tanzanie. C’est le troisième événement qui devrait contribuer à renforcer la visibilité de Maurice en tant que centre financier pour des projets d’investissement en Afrique. Ce forum, organisé par la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), le Board of Investment et le Tanzania Investment Centre, a pour objectif de susciter l’intérêt de part et d’autre et renforcer les échanges entre les deux pays dans le commerce et les investissements. Pour Pravind Jugnauth, l’Afrique a tous les ingrédients nécessaires pour...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Dans une circulaire du 21 mars, le gouverneur de la Banque centrale de Tanzanie (BOT), Benno Ndulu (photo), a annoncé que la banque réduira à partir du 20 avril prochain son taux de réserves obligatoires exigées des banques commerciales, de 10% à 8%. Comme le rapporte Reuters, il s’agit d’une mesure d'assouplissement monétaire visant à réduire les coûts des emprunts et stimuler la croissance économique. Cette modification de l'obligation légale de réserves obligatoires intervient deux semaines après la décision de...

Pages