Jeudi 20 Juillet 2017

Le nombre de touristes en Tanzanie augmente de 12,9% en 2016

Le nombre de touristes en Tanzanie augmente de 12,9% en 2016
(Xinhua 09/05/17)

Un haut responsable du gouvernement tanzanien a rapporté lundi que le nombre de touristes étrangers visitant ce pays d'Afrique de l'Est avait augmenté de 12,9% en 2016.

Ramo Makani, vice-ministre des Ressources naturelles et du Tourisme, a déclaré aux députés que cette progression faisait suite aux efforts pour renforcer les infrastructures du pays, les transports aériens et la diversification des produits touristiques.

Le nombre de touristes qui ont visité la Tanzanie en 2016 s'est élevé à 1.284.279, contre 1.137.182 l'année précédente, a déclaré M. Makani.

"Nous avons adopté des interventions clés pour améliorer notre secteur touristique. Nous avons également identifié de nouvelles attractions qui figurent dans le plan de développement quinquennal du pays pour les exercices 2016-17 à 2020-21", a-t-il dit.

M. Makani répondait à une question d'un député, Yussuf Salim Hussein, sur la manière dont le gouvernement prévoit de faire face à l'essor du nombre de touristes qui viennent visiter le pays.

M. Makani a indiqué que la priorité de son ministère était désormais d'améliorer et de superviser les services aux touristes.

"Nous élargissons également les offres groupées pour les touristes dans tout le pays en identifiant de nouveaux produits du tourisme, en particulier dans le circuit sud et le couloir ouest du parc national de Serengeti", a déclaré M. Makani.

La décision du gouvernement d'acheter deux avions et de commander quatre autres appareils, attendus dans le pays dans un proche avenir, renforcera le secteur touristique du pays, a-t-il indiqué.

Des investissements ont été apportés dans la construction de routes, d'hôtels de standard international et de services de transport depuis et vers les parcs nationaux, selon M. Makani.

Le ministère des Ressources naturelles et du Tourisme a déjà évalué environ 1.000 km de route le long de la côte de l'océan Indien, dans les régions de Tanga à Mtwara, dans l'objectif d'en faire une zone spéciale consacrée à la plongée, à la randonnée palmée et au tourisme de pêche.

Des plans sont également en cours en vue de développer les activités touristiques autour du lac Victoria, a indiqué M. Makani.

Commentaires facebook