Vendredi 20 Octobre 2017

La Tanzanie appelle l'ONU à soutenir le processus de paix au Burundi et en RDC

La Tanzanie appelle l'ONU à soutenir le processus de paix au Burundi et en RDC
(Xinhua 10/03/17)

DAR ES SALAAM (Tanzanie), (Xinhua) -- Le président tanzanien John Magufuli a appelé jeudi les Nations Unies à continuer à soutenir la stablité politique et la paix au Burundi et en République Démocratique du Congo (RDC).

M. Magufuli a lancé cet appel au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, qui était au Kenya et qui s'est arrêté en Tanzanie avant de regagner New York.

Le président a expliqué que la récente instabilité dans les deux pays avait provoqué un afflux de réfugiés en Tanzanie et chez ses voisins et qu'il fallait rétablir la stabilité politique.

Le message au secrétaire général de l'ONU a été transmis par le ministre tanzanien des Affaires étrangères, Augustine Mahiga.

M. Mahiga a souligné qu'en tant que président de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE), la Tanzanie avait espoir dans le processus de médiation au Burundi mené par le président ougandais Yoweri Museveni et facilité par l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa.

M. Mahiga a également informé M. Guterres que le prochain sommet de la CAE allait recevoir un rapport sur les progrès du processus de médiation.

Concernant la RDC, M. Mahiga a révélé que la Communauté de Développement d'Afrique Australe (SADC) voulait examiner le programme de transition politique en RDC et que les Etats membres de la SADC s'attendent à des délibérations positives.

La Tanzanie préside actuellement l'organe politique, de défense et de sécurité de la SADC et a pour mandat de soutenir les progrès et de maintenir la paix et la sécurité ainsi que l'état de droit dans la région de la SADC.

Pour sa part, M. Guterres a salué la Tanzanie pour sa capacité à faire respecter les principes de bonne gouvernance dans le pays, à maintenir la paix et à créer un environnement pacifique dans les régions de la CAE et de la SADC.

M. Guterres a salué également les efforts du président Magufuli dans le processus de paix au Burundi ainsi que sa disposition à accueillir les réfugiés du Burundi, soulignant le rôle joué par les communautés régionales en Afrique pour résoudre les crises de leadership dans les pays africains.

"Les Nations Unies apprécient le travail effectué par le président Mkapa au Burundi sous l'égide de la CAE et son leadership. Si la région s'unit comme l'a fait la CAE pour le Burundi, je suis sûr qu'ensemble ils pourront établir des solutions durables", a estimé l'ancien haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

M. Magufuli a rencontré M. Guterres lors du sommet de l'UA à Addis-Abeba en début d'année. A cette occasion, les deux dirigeants avaient discuté des différents problèmes concernant la région.

Commentaires facebook