Vendredi 24 Novembre 2017

Tanzanie: perquisition d’un parti critique du bilan économique du régime

Tanzanie: perquisition d’un parti critique du bilan économique du régime
(AFP 08/11/17)

La police tanzanienne a perquisitionné mardi le siège d’un parti d’opposition qui a récemment critiqué le bilan économique du gouvernement du président John Magufuli, a annoncé la formation politique.

"La police vient d’achever la perquisition du siège du parti ACT (Alliance for Change and Transparency) Wazalendo” à Dar es Salaam, la capitale économique, a affirmé le parti dans un communiqué;

La police a saisi un ordinateur portable et un flash–disque ainsi qu’un récent communiqué de presse du comité central du parti au sujet de “la mauvaise situation économique du pays, la détérioration de la situation sécuritaire et la fermeture de l’espace démocratique”.

L'ACT avait aussi publié un communiqué le 28 octobre intitulé “Preuves de la détérioration de l’économie nationale”, que la police a saisi pendant la perquisition.

Après la publication de ces deux communiqués, le président Magufuli avait demandé à la justice de poursuivre ceux qui publient des chiffres contraires aux statistiques officielles.

Le chef de file d’ACT Wazalendo, Zitto Kabwe, est l'un des députés les plus critiques du gouvernement et des plus respectés par l'opinion lorsqu'il s'agit de débats sur l'économie du pays.

Après l’hospitalisation début septembre du député Tundu Lissu du Chadema, le principal parti de l’opposition, Zitto Kabwe s’est positionné comme le principal pourfendeur de la politique du président Magufuli, ce qui lui a déjà valu d’être arrêté trois fois.

Apprécié par certains pour son combat contre la corruption, le président Magufuli ne supporte cependant aucune critique et veut, selon l’opposition, cumuler en ses seules mains, tous les pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire).

Commentaires facebook