Mercredi 21 Février 2018

Tanzanie : le gaz naturel de Ntorya peut désormais faire l’objet d’une exploitation commerciale

Tanzanie : le gaz naturel de Ntorya peut désormais faire l’objet d’une exploitation commerciale
(Agence Ecofin 06/02/18)

En Tanzanie, le producteur indépendant britannique de gaz naturel, Aminex a indiqué que les ressources de son champ gazier onshore Ntorya, ont augmenté de 44% passant de 1,3 Tcf Pmean GIIP à 1,87 Tcf Pmean GIIP, ce qui justifie un développement commercial du site. Une amélioration qui devrait aussi peser dans la décision du gouvernement tanzanien qui étude actuellement le plan de développement du projet soumis en septembre dernier par Aminex.

Selon des indications de Natural Gas World, la nouvelle estimation est le résultat d'un audit effectué par le contractant indépendant RPS. Le 3 septembre dernier, une autre étude avait permis de déclarer une hausse de 466 milliards de pieds cubes standards Pmean GIIP, à 1,3 Tcf Pmean GIIP des estimations du gaz initialement en place sur le périmètre.

Neil Ritson (photo), le PDG de Solo Oil, partenaire d’Aminex sur le projet, a déclaré que cette amélioration du potentiel signalée par RPS, confirme le point de vue de Solo Oil selon lequel, Ntorya est un champ gazier majeur sur le marché régional.

Sur Ntorya, Aminex et son partenaire ont prévu de démarrer l’exploitation commerciale avec trois puits gaziers dont deux ont déjà été forés. Le troisième puits, Ntorya-3 devrait être foré cette année. Leur production sera traitée à l’usine de Madimba, à 33 km du site.

Aminex détient une participation de 75% dans le bloc tanzanien de Ruvuma, tandis que UK Solo Oil en détient 25% restants.

Olivier de Souza

Commentaires facebook