Mardi 22 Août 2017

La Tanzanie appelle la RDC à sauver 21 de ses ressortissants enlevés

La Tanzanie appelle la RDC à sauver 21 de ses ressortissants enlevés
(Xinhua 06/07/17)
Des rebelles Mai Mai

DAR ES SALAAM, (Xinhua) -- Les autorités tanzaniennes ont appelé mercredi les autorités de la République Démocratique du Congo (RDC) à aider à sauver ses 21 ressortissants enlevés le mois dernier par les rebelles Mai Mai dans les jungles du vaste pays d'Afrique centrale.

Les chauffeurs de camions tanzaniens ont été enlevés le 29 juin en même temps que des chauffeurs kényans, à Lulimba, à 100 km de la ville de Baraka, dans le Sud-Kivu, alors qu'ils se rendaient à la mine d'or de Namoya, dans la province de Mainiema. Les rebelles ont également volé leurs biens.

Mindi Kasiga, directrice du département de la Communication au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération est-africaine, a déclaré que bien que les chauffeurs aient été libérés, ils se trouvent toujours dans une situation difficile car ils ne peuvent sortir de la zone non-accompagnés.

"Les chauffeurs ont été libérés par les rebelles mais ne sont pas en quelque sorte en sécurité. Ils ne peuvent pas sortir de la zone car ils n'ont pas les moyens de le faire comme de l'argent, et sont également inquiets pour leur sécurité", a expliqué Mme Kasiga.

Elle a ajouté: "Le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour assurer le sauvetage des chauffeurs tanzaniens".

Elle a rappelé que les rebelles avaient attaqué les camions, qui étaient escortés par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), et ont volé toutes les marchandises qui se trouvaient dans les camions après une fusillade intense avec les soldats des FARDC.

En septembre dernier, les rebelles Mai Mai ont incendié quatre camions tanzaniens et enlevé huit chauffeurs à Namoyo, dans le Sud Kivu.

Commentaires facebook