Mercredi 24 Mai 2017

La Chine et la Tanzanie entendent consolider leur amitié et promouvoir la coopération

La Chine et la Tanzanie entendent consolider leur amitié et promouvoir la coopération
(Xinhua 11/01/17)
Le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi et le Premier ministre tanzanien Kassim Majaliwa

DAR ES-SALAAM, (Xinhua) -- La Chine et la Tanzanie se sont engagées à consolider leur amitié traditionnelle, intégrer leurs stratégies de développement et promouvoir une coopération pratique dans plusieurs domaines, à l'occasion de la visite lundi du chef de la diplomatie chinoise Wang Yi.

En recevant son hôte, le Premier ministre tanzanien Kassim Majaliwa s'est félicité que Beijing ait classé son pays parmi les quatre nations pionnières dans la coopération sino-africaine en matière de capacités de production. Il a dit s'attendre à une plus grande participation d'entreprises chinoises à de tels projets en Tanzanie.

Le gouvernement tanzanien entend travailler avec la Chine et la Zambie pour revitaliser le chemin de fer Tanzanie-Zambie (TAZARA) afin que ce dernier joue un rôle plus important dans le développement des deux pays africains, ainsi que celui de tous ceux se trouvant sur son tracé, a dit M. Majaliwa.

Pour sa part, M. Wang a déclaré que son pays avait toujours considéré la Tanzanie comme son partenaire stratégique le plus fiable, rappelant que la Chine était devenue son plus grand partenaire commercial, celui avec qui il passait le plus de marchés et une importante source d'investissements.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a dit espérer que les deux pays renforcent davantage leur confiance politique mutuelle et l'amitié entre leurs peuples, se concentrent sur une coopération mutuellement bénéfique, des échanges entre peuples et entre armées, une coordination internationale et mettent en œuvre les décisions prises lors du sommet du Forum de la coopération sino-africaine (FCSA) de Johannesburg en décembre 2015 pour le plus grand bénéfice du peuple tanzanien.

Lors de sa rencontre avec son homologue tanzanien, Augustine Mahiga, M. Wang a estimé que l'amitié sino-tanzanienne, initiée et nourrie par des générations de dirigeants des deux pays, constituait une richesse spirituelle précieuse pour les deux peuples et qu'elle méritait de se transmettre.

La Chine et la Tanzanie se sont toujours fait confiance et se sont soutenues, a-t-il poursuivi, ajoutant que le haut niveau de confiance politique mutuelle entre les deux pays était devenu une ressource stratégique précieuse qu'il fallait approfondir.

Pour Wang Yi, la ligne TAZARA est un symbole et un monument à la coopération sino-africaine. Cette ligne ferroviaire de 1.860 km, construite avec l'aide de la Chine dans les années 1970, part de Kapiri Mposhi en Zambie jusqu'au port de Dar es-Salaam en Tanzanie. Il s'est félicité que les dirigeants des trois pays aient décidé de la moderniser.

La Chine travaillera avec la Tanzanie et la Zambie pour injecter une nouvelle vitalité à cette ligne, via une réforme globale de son système de gestion, pour la relier efficacement aux ports et bâtir un axe économique et industriel le long de la TAZARA, a déclaré M. Wang, ajoutant que la revitalisation de cette ligne ferrée contribuera à aider la Tanzanie, la Zambie et d'autres pays africains à connaître un développement indépendant et durable.

Pour sa part, M. Mahiga a indiqué que l'amitié de son pays avec la Chine était solidement soutenue par l'opinion et que son peuple appréciait beaucoup ce soutien chinois à long terme et son aide.

La Tanzanie espère élargir les domaines de coopération avec la Chine et renforcer son partenariat avec elle, a-t-il poursuivi, ajoutant que son pays soutenait l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et qu'il servirait de tête de pont à cette initiative en Afrique.

L'initiative "la Ceinture et la Route", proposée par la Chine en 2013, vise à construire un réseau commercial et d'infrastructures reliant l'Asie à l'Europe et l'Afrique le long des anciens axes de la Route de la soie. Elle a obtenu le soutien d'une centaine de pays et d'organisations internationales.

Lors de sa visite sur le continent en 2013, le président chinois Xi Jinping a appelé à promouvoir des relations avec l'Afrique basées sur les principes de sincérité, de résultats tangibles, d'affinité et de bonne volonté, a rappelé M. Wang.

Concernant la coopération sino-africaine, Beijing s'en tient aux principes de non-ingérence, d'égalité et d'intérêts communs, sans imposer aucune condition politique à n'importe quel pays africain et sans sacrifier l'environnement local, a-t-il assuré, ajoutant que son pays respectait les lois et les coutumes locales.

La Chine intégrera ses stratégies de développement à celles de l'Afrique, intensifiera sa coopération en matière de capacités de production et renforcera la construction d'infrastructures, promettant de déployer des efforts inlassables pour la revitalisation du continent africain, le développement commun et la prospérité de la Chine et de l'Afrique, a déclaré M. Wang.

Commentaires facebook