Mercredi 22 Novembre 2017
(APA 12/06/17)
APA-Niamey (Niger) - Le MENA du Niger a été contraint au nul vierge (0-0) par le Swaziland, en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 joué, samedi après-midi, au Stade Général Seyni Kountché de Niamey. L’équipe nigérienne, sans aucune inspiration, a laissé l’initiative du jeu aux Swazis qui se sont procurés les meilleures occasions du match par leur capitaine, Mxolisi (7-ème minute), puis par Sabelo Ndzinisa (13-ème) et Felix Badenhorst (29-ème). Malmenés dans tous les compartiments par une séduisante équipe du Swaziland, le MENA n’a eu sa première occasion de but qu’à la 42-ème minute sur une frappe de Mohamed Wonkoye. Ce match nul blanc est perçu par les supporters comme une défaite car leur...
(AfricaNews 31/05/17)
Le système pénitentiaire du Swaziland dans le viseur de l’ONU. Le Comité des droits de l’homme de l’organisation effectuera en juillet 2017 une mission dans le pays pour s’enquérir des conditions de détention des prisonniers. Mais avant cette mission, le groupe des Nations unies a fait parvenir un questionnaire au gouvernement du pays aux fins de recueillir quelques informations préliminaires notamment sur les pénuries alimentaires et les conditions sanitaires inadéquates. Le cas du leader du parti d’opposition du Mouvement démocratique uni du peuple du Swaziland, Mario Masuku, à qui des soins pour le diabète auraient été refusé durant ses 14 mois de détention est un sujet que le gouvernement du Swaziland...
(Autre média 31/05/17)
Le MC Alger s'est envolé dans la nuit de lundi à mardi en direction du Swaziland, en vue de son match contre la formation locale de Mbabane Swallows, vendredi prochain (14h00, algériennes), en match comptant pour la troisième journée de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), tout en étant privé de nouveau de plusieurs joueurs pour suspensions et blessures. En tout, 16 éléments devraient faire le long et harassant voyage qui attend le vieux club de la capitale, étant donné que l'arrivée au Swaziland était prévue au milieu de la journée de mardi. Kacem Mehdi et Rachid Bouhenna sont suspendus, alors que Hadj Bouguèche, Zahir Zerdab et Mohamed Seguer sont blessés. Leader...
(APA 24/05/17)
APA-Mbabane (Swaziland) - Le roi Mswati III du Swaziland est à Cancun, au Mexique, où il prend part à Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe. Le roi est arrivé lundi à Cancun, rejoignant dans de sommet de trois jours, plusieurs autres chefs d’État et plus de 5.000 participants dont notamment des décideurs et des gestionnaires de risques de catastrophe. Le forum offre la première occasion à la communauté internationale d’examiner les progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du Cadre Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, adopté au Japon en 2015.
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une meilleure production agricole", a déclaré Mme Mohamed lors du Second Dialogue Agro-Industriel. L'événement de deux jours a réuni les acteurs du secteur et leur a permis de discuter des problèmes liés à la durabilité et à la croissance dans le...
(Alwihda 13/05/17)
M. Zwelethu Mnisi a présenté aujourd’hui à M. Michael Moller, Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève, les pouvoirs l’accréditant comme Représentant permanent du Royaume du Swaziland auprès de l’Office. Avant cette nomination, M. Mnisi était, de 2010 à 2015, Ambassadeur et Représentant permanent du Swaziland auprès de l’Office des Nations Unies à […]
(APA 09/05/17)
APA-Windhoek (Namibie) - Le roi Mswati III du Swaziland est attendu jeudi à Windhoek pour une visite au siège de l’Union douanière d’Afrique australe (SACU). Le monarque swazi, actuel président de la SACU, devrait s’entretenir avec le secrétariat du syndicat et interagir avec le personnel, a rapporté lundi l’agence de presse namibienne. La SACU sert de moteur d’intégration et de développement régional parmi ses cinq pays membres à savoir la Namibie, le Botswana, le Lesotho, l’Afrique du Sud et le Swaziland. La semaine dernière, le roi Mswati III, qui est également président du Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), a visité le siège du bloc régional à Gaborone, au Botswana.
(Autre média 08/05/17)
À l’international, l’Afrique est le deuxième continent le plus grand au monde. Cependant, sur son territoire, il existe des pays qui sont très petits en termes de superficie. Nous allons voir dans cet article, quels sont les 10 pays les plus petits d’Afrique, en commençant par le plus grand d’entre eux. 10. Le Burundi Burundi Situé dans la partie centrale de l’Afrique, le Burundi est à la dixième place de cette liste. Le pays mesure en tout 27 830 km² et partage sa frontière avec le Rwanda, la Tanzanie, ainsi que la République Démocratique du Congo. En plus d’être l’un des pays les plus petits du continent africain, le Burundi est aussi l’un des plus pauvres au monde. En effet,...
(Slate Afrique 29/04/17)
Le roi Mswati III veut faire du Swaziland le premier pays du continent à abolir le droit au divorce. C'est un pays complètement anachronique et dont la population vit dans une pauvreté dramatique. Le Swaziland, dirigé par le roi Mswati III, est la dernière monarchie absolue d'Afrique doublée d'une terrible dictature. Ce petit Etat d'Afrique australe a un PIB qui se chiffre seulement à 4,4 milliards de dollars, et quasiment deux tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté. C'est également le pays où les habitants ont l'une des plus faibles espérances de vie au monde – 49,7 ans – à cause de la prévalence du Sida qui dépasse les 25%: un triste record mondial. «Mswati III, l’un...
(Xinhua 26/04/17)
L'île Maurice a signé un accord de services aériens bilatéraux (BASA) avec le Swaziland à Port-Louis, a annoncé vendredi le bureau du Premier ministre mauricien dans un communiqué. Les signataires du côté mauricien étaient le directeur du Parquet, Me Dhiren Kumar Dabee, et pour le côté swazi, le directeur général de l'Autorité de l'aviation civile du Swaziland, Solomon Dube. Selon l'accord, le transporteur national mauricien, Air Mauritius, pourra exercer des droits de trafic pour l'exploitation de certaines routes à des points intermédiaires et au-delà des routes spécifiées dans l'accord. Les deux pays peuvent exploiter également tous les services de fret entre et sur les territoires des Parties contractantes sans restrictions de capacité et de fréquence. La signature de l'accord mercredi...
(AfricaNews 20/04/17)
Le roi Mswati du Swatziland aurait interdit le divorce, selon un rapport du journal the Times of Swaziland. Le rapport estime que le roi a exprimé son point de vue tout en s’adressant aux pasteurs locaux qui étaient venus pour la célébration annuelle de la Pâques. Le roi Mswati a comparé le mariage à une fausse alliance qui pousse les gens à se séparer. Une déclaration faite peu après que le bureau du procureur général a rédigé le projet de loi de mariage 2017. Ce nouveau projet de loi comporte cinq motifs de divorce et il rendra nulle la loi sur le mariage de 1964, si il est votée selon the Times of Swaziland. Le roi Mswati qui a été...
(La Tribune du Maroc 20/04/17)
Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rurale et des Eaux et Forêts et Monsieur Michael George Hage, Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) ont signé le nouveau Cadre de Programmation Pays de la FAO pour le Maroc (CPP/2017-2020) ainsi que les accords de financement pour deux projets de coopération Sud-Sud Maroc/FAO/Swaziland et Maroc/FAO/Mali. A ce niveau, il y’a lieu de rappeler que, depuis plus de soixante ans, la FAO accompagne le Maroc dans le développement de son agriculture et l’amélioration du niveau nutritionnel de sa population. Le Cadre de Programmation Pays représente un cadre essentiel permettant à la FAO de mieux servir les besoins du pays. C’est un outil...
(Agence Ecofin 31/03/17)
Le gouvernement du Swaziland a décidé d’imposer à partir du mois d’avril, un prélèvement de 12,5% sur les paris et jeux d’argent. Le royaume entend ainsi diversifier la base de ses revenus fiscaux et compenser la baisse des recettes extérieures. Avec 70% de ses exportations absorbées par l’Afrique du Sud qui lui fournit en retour 85% de ses importations, l’économie du Swaziland est arrimée à celle de son géant voisin qui a, de fait, une forte influence sur sa politique monétaire de même que l’Union douanière d’Afrique australe (SACU) dont elle est membre depuis 1910. « Le caractère imprévisible des revenus de la SACU avait constitué une contrainte pour les politiques gouvernementales dans le passé. La chute drastique des recettes...
(La Tribune 30/03/17)
Très dépendant des recettes extérieures en baisse ces dernières années, le gouvernement du Swaziland a décidé d’imposer à partir du mois prochain, un prélèvement de 12,5% sur les paris et les jeux d’argent. Ces efforts visant à diversifier la base fiscale du pays seront t-ils suffisants ? Eléments de réponses. Le Swaziland a décidé d'imposer une taxe de 12,5 sur les paris et jeux d'argent. Très dépendant de l'Union douanière d'Afrique australe (SACU) et de son voisin immédiat, l'Afrique du Sud, qui influe fortement sur sa politique monétaire, absorbant 70 % de ses exportations et fournissant 89 % de ses importations, le Swaziland veut désormais diversifier la base de ses revenus dans le but de compenser un tant soit peu...
(APA 29/03/17)
Le gouvernement du Swaziland a décidé d’imposer, à partir du mois prochain, un prélèvement de 12,5% sur les paris et les jeux d’argent, dans le cadre des efforts visant à diversifier sa base de revenus, a appris APA mardi. Le ministre du Tourisme et de l’Environnement, Christopher Gamedze, a expliqué dans une note pour l’année en cours que la redevance serait calculée à 12,5% du revenu brut des exploitants de loterie ou des promoteurs de toute activité de jeux de hasard. L’imposition des prélèvements sur les jeux de hasard et de loterie va constituer une des sources de revenus que le gouvernement swazi doit introduire, dans le but de réduire sa dépendance des recettes de l’Union douanière d’Afrique australe (SACU)...
(APA 25/03/17)
Le taux de chômage des jeunes au Swaziland a atteint un seuil inquiétant de 53%, a déploré vendredi le ministre du Commerce et de l’industrie, Jabulani Mabuza. Il a indiqué que cette composante de la population devrait être aidée avec des programmes de développement de l’entrepreneuriat et des opportunités pour faire face à cette préoccupation croissante. Le ministre a aussi recommandé au gouvernement de former les jeunes pour leur donner l’occasion de créer des entreprises et de créer des emplois pour eux-mêmes et pour les autres. S’exprimant lors d’une réunion au Lugogo Sun à Ezulwini, Mabuza a expliqué qu’il y avait beaucoup d’aspects dans l’entrepreneuriat et ces aspects incluent l’agriculture, latechnologie et les innovations dans lesquelles les jeunes pourraient s’investir...
(Angola Press 14/03/17)
Luanda - Une délégation angolaise, conduite par le secrétaire d'Etat aux Relations Extérieures, Manuel Augusto, séjourne au Swaziland pour participer à la réunion ministérielle de la SADC sous le thème « La SADC que nous voulons ». La rencontre vise à évaluer les réalisations de la SADC depuis 1980 et ses défis face au rythme et au niveau d’exécution de son agenda d’intégration économique régionale. Cette réunion précède celle du Conseil des ministres de la SADC prévue le 15 mars, qui va préparer le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la SADC qui se tiendra le 18 mars prochain.
(APA 27/02/17)
APA-Mbabane (Swaziland) - Près de 41,4 millions de dollars sur le budget de 250 millions de dollars affecté au secteur de l’éducation au Swaziland vont servir à financer la mise en œuvre du programme d’enseignement du christianisme dans les écoles locales. Cela fait suite à la décision prise par le Cabinet d’interdire toutes les autres religions dans les écoles et d’enseigner uniquement le christianisme. Le ministre des Finances, Martin Dlamini, a déclaré que le Swaziland, par l’intermédiaire du ministère de l’Education et de la formation, s’est engagé à donner la priorité à l’enseignement du christianisme...
(APA 23/02/17)
Une convention de partenariat, portant sur le développement du football, a été signée, mercredi à Rabat, entre la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son homologue swazilandaise (NFAS). Paraphé par le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa et le président du NFAS, Adam Mphethwa, ce partenariat, qui s'inscrit dans le cadre de la coopération et l'échange d’expertises entre les deux instances, vise le développement de la pratique du football, en matière de formation des cadres de la direction technique nationale et de la direction nationale d'arbitrage, indique la FRMF dans un communiqué. En vertu de ce partenariat, les deux instances organiseront des matchs amicaux entre les sélections nationales séniors...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...

Pages