Mercredi 18 Avril 2018
(La Tribune 29/11/17)
Dans son rapport sur la stabilité financière du pays, la Banque centrale du Swaziland a indiqué que le pays a enregistré une baisse de 9,3 millions de dollars de ses recettes fiscales annuelles. Celles-ci sont passées de 42,5 millions de dollars l'année dernière à 33,2 millions de dollars cette année, précise la banque centrale, soit un effondrement annuel de 21,88 %. Les recettes fiscales du Swaziland sont en régression. Selon la Banque centrale (BCS), le pays a enregistré une baisse de ces recettes fiscales de 9,3 millions de dollars par rapport à l'année dernière. Dans son rapport sur la stabilité financière du pays, l'institution bancaire a précisé que les recettes en question sont passées de 42,5 millions de dollars l'année...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Le Swaziland pourrait faire son incursion sur le marché des obligations libellées en dollars (eurobonds) dès l’année prochaine, a-t-on appris, ce mardi, du secrétaire général du ministère des Finances, Bheki Bhembe. Le gouvernement du Swaziland utilisera les fonds levés pour financer la production d'électricité et la construction d'un réseau ferroviaire qui connectera le pays à l'Afrique du Sud. Mais avec 1,3 million d’habitants et un PIB de 3,7 milliards $ en 2016, la petite taille de l’économie swazie pourrait entraver l’opération. Pour cause, le pays vient avec un besoin d’au moins 500 millions $. Rapporté à son PIB, ce montant représente un ratio important, soit 14%. Et pourrait alourdir la dette extérieure et le service de la dette alors que,...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(APA 16/09/17)
Les établissements de santé publique du Swaziland sont à court de vaccins contre la tuberculose (TB) connu sous le nom de Bacillus Calmette-Guérin (BCG) et des médicaments contre la poliomyélite, a constaté APA vendredi. Le Secrétaire principal du ministère de la Santé, Simon Zwane, a confirmé que certains établissements de santé ne disposaient plus de stocks de vaccins contre la tuberculose et la poliomyélite. Il a noté que la pénurie était due au fait que le gouvernement avait déjà retardé le paiement des fournisseurs de médicaments entraînant des retards dans la livraison des médicaments commandés. Le ministère a déjà fait des achats de médicaments mais la procédure a été retardée par le délai entre la commande et la livraison. «...
(Autre média 30/08/17)
Au Swaziland, en marge d’une marche contre le trafic d’enfants, l’évêque de Manzini, José Luis Gerardo Ponce de Leon, a appelé à protéger les familles. Fin août, l’évêque de Manzini, au Swaziland, Mgr José Luis Gerardo Ponce de Leonde, a participé à une manifestation contre le trafic d’enfants. En marge de cette manifestation organisée par plusieurs associations de défense des droits des enfants, l’unique évêque de ce petit pays d’Afrique australe a rappelé que la protection des enfants est étroitement liée à celle de la famille. « La protection des enfants passe par celle des familles », a-t-il affirmé à la fin de cette marche où étaient présentes les autorités militaires et civiles. Pour l’évêque de Manzini, plusieurs facteurs accentuent...
(Seychelles News Agency 22/08/17)
La contribution et la proposition des Seychelles pour l'introduction d'une stratégie régionale complète pour aborder collectivement les problèmes de drogue ont été accueillis favorablement par la Communauté de développement de l'Afrique australe SADC, a annoncé, lundi, un communiqué de State House. Les chefs d’État et les gouvernements de la SADC ont assisté au 37ème sommet qui s’est tenu ce week-end à Pretoria, en Afrique du Sud. Quant au VIH / sida, le président des Seychelles, Danny Faure, a souligné aux dirigeants de la SADC que l’État insulaire a connu une augmentation des infections aux VIH en raison de l’augmentation du nombre de consommateurs de drogues par voie intraveineuse. En conséquence, Faure a proposé le besoin urgent d'aborder le problème de...
(Agence Ecofin 21/08/17)
Afin que le pays ne figure plus parmi les marchés télécoms africains aux tarifs les plus élevés, les députés du Swaziland ont demandé au gouvernement de libéraliser l’accès à l’infrastructure nationale de fibre optique et à la passerelle de trafic internationale. Ils souhaitent, à cet effet, une modification de la section 53 de la loi sur les communications électroniques de 2013. Pour les parlementaires, le contrôle actuel de l'infrastructure nationale de fibre optique et de la passerelle de trafic internationale par la Société des postes et télécommunications du Swaziland (SPTC) n’est pas conforme à la politique sur les technologies de l'information et de la communication (TIC), sur les plans de l’attraction des investisseurs et des meilleures pratiques internationales. Les députés...
(AFP 21/08/17)
Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir depuis août 1979, est actuellement le doyen politique des chefs d'Etat africains. L'Angolais José Eduardo dos Santos, en fonction depuis le 20 septembre 1979, était jusque sa retraite le vice-doyen africain en terme de longévité au pouvoir. Il doit quitter ses fonctions lors des élections du 23 août, après quasiment 38 ans au pouvoir.
(Agence d'information d'afrique centrale 18/08/17)
La passation se fera dans quelques jours. "Le roi va faire état des avancées faites par le Swaziland et les problèmes majeurs qui doivent être suivis", a déclaré le directeur des questions de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) auprès du ministère de la Planification économique du Swaziland, Chazile Magongo, dans un communiqué. Le transfert se fera lors du 37e sommet de la SADC qui se tiendra en Afrique du Sud à partir du 19 août. Tout est fait pour un transfert de la présidence tournante de la SADC du président sortant le roi Mswati III du Swaziland au président sud-africain Jacob Zuma. Pour Chazile Magongo, le mandat du Swaziland a été un succès car "la nation n’était pas...
(APA 18/08/17)
Le Premier ministre swazi Barnabas Dlamini a quitté Mbabane mercredi soir pour Téhéran où il représentera le roi Mswati III à la cérémonie d’investiture du président iranien Hassan Rouhani. Le premier ministre devrait rejoindre plus de 100 autres chefs d’État et de gouvernement pour cet événement prévu samedi. Il est accompagné par le ministre des Affaires étrangères Mgwagwa Gamedze et devrait être de retour au pays la semaine prochaine. Rouhani a été élu pour la première fois en tant que président de l’Iran en 2013 et s’est représenté aux élections de mai 2017 où il a recueilli 57% des voix dans un scrutin qui a connu une participation de 73%.
(APA 11/08/17)
Le Swaziland est prêt à passer la présidence de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) au président sud-africain, Jacob Zuma, a annoncé vendredi un responsable. « Au cours de la passation qui se fera dans une semaine, le Roi devrait faire état des avancées qui ont été faites par le Swaziland et les problèmes majeurs qui doivent encore être suivis », a déclaré le directeur des questions de la SADC auprès du ministère de la Planification économique du Swaziland, Chazile Magongo, dans un communiqué publié vendredi. Le transfert devrait avoir lieu lors du 37ème Sommet de la SADC qui se tiendra en Afrique du Sud à partir du 19 août. Selon le fonctionnaire, toutes les préparations sont en cours...
(APA 18/07/17)
L'Afrique progresse vers la création d'ici le 30 octobre d'une grande zone de libre-échange (ZLE) qui couvrira environ la moitié des pays du continent. Cette zone serait formée de la fusion du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) et de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC). Francis Mangeni, directeur des questions commerciales et douanières auprès du COMESA, rappelle dans une tribune parue lundi dans le quotidien kenyan The Star que 19 des 26 pays impliqués dans ce projet imaginé en 2008 ont déjà signé l'accord. "Trois annexes non résolues ont fait que l'accord n'était pas complet et ceci a été invoqué par certaines parties comme justifiant le fait qu'elles ne...
(APA 06/07/17)
Les États-Unis ont demandé au Swaziland de redéfinir sa « Loi sur le terrorisme » avant qu’elle ne puisse être réexaminée dans le cadre de Loi sur la Croissance et les Opportunités de Développement en Afrique (AGOA). Le Premier ministre Banarbas Dlamini a évoqué cette demande mercredi dans une allocution devant le Comité sénatorial du Parlement lors d’un débat sur le projet de loi anti-terrorisme n°10 de 2010. Banarbas Dlamini a affirmé lors de la discussion du projet de loi avec les Américains et l’Organisation internationale du Travail (OIT), qu’il est apparu que la définition initiale devait être examinée. « Nous avons demandé au procureur général de proposer une nouvelle définition après que les Américains ont exprimé leur mécontentement à...
(Agence Ecofin 27/06/17)
L’ambassadeur de la République de Chine (Taiwan) au Swaziland, Thomas Chen, a remis aux autorités swazies une enveloppe de 2,8 millions de dollars pour la mise en œuvre de sept projets, a appris APA lundi. L'ambassadeur Chen a déclaré que ces fonds étaient destinés, entre autres, à la réhabilitation de l'hôpital gouvernemental de Mbabane, la construction des installations pour l'approvisionnement en eau portable et l'assainissement, le système d'éclairage publique avec l’énergie solaire et l'achat de matériel et de mobilier pour les laboratoires scientifiques des écoles.

Pages