| Africatime
Mercredi 03 Septembre 2014
(Jeune Afrique 02/09/14)
Au Maghreb comme au sud du Sahara, les produits financiers compatibles avec la charia se multiplient. Autant de vecteurs qui permettent aux pays du Golfe d'investir dans les infrastructures. Les pays africains rivalisent pour attirer les capitaux du Moyen-Orient. Après le Sénégal, qui a émis, avec succès, une obligation charia­compatible de 100 milliards de F CFA (152,5 millions d'euros) en juillet, l'Afrique du Sud s'apprête à lui emboîter le pas pour un montant d'environ 750 millions de dollars (560 millions d'euros). Avant la fin de cette année, d'autres pays comme la Tunisie, l'Égypte ou la Mauritanie sont également attendus sur ce marché financier (voir tableau). Et les États ne sont pas les seuls à recourir...
(PANA 01/09/14)
Des produits de recherche et de développement innovants, des outils et des approches développés par le Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice) et ses partenaires pour accroître la productivité dans la culture du riz en Afrique seront présentés lors du premier «Salon sur les innovations technologiques évolutives dans le domaine de la production du riz» les 1er et 2 septembre 2014, à Cotonou, au Bénin. Un communiqué d'AfricaRice transmis, samedi, à la PANA, indique que les technologies qui doivent être présentées incluent de nouvelles variétés de riz africain soucieuses de l'environnement, des sarcleuses mécaniques, des motoculteurs, une étuveuse de riz...
(Jeune Afrique 01/09/14)
Fini le tout-climatisation et les constructions grandes consommatrices d'énergie ! Place dorénavant aux bâtiments respectueux de l'environnement et des populations africaines. Du nord au sud du continent, nous vous présentons dans ce dossier une dizaine de projets innovants qui illustrent la révolution récente de l'architecture africaine. Croissance démographique, urbanisation galopante, développement anarchique de l'immobilier, raréfaction des espaces publics... Les défis auxquels les mégalopoles - mais aussi les campagnes - africaines doivent faire face sont nombreux. Développer une cité ne se résume pas à réquisitionner des bras et à amasser du béton.
(PANA 01/09/14)
Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Awa Marie Coll Seck, a indiqué samedi à Dakar lors de la célébration de la 12ème Journée africaine de médecine traditionnelle, que la flore africaine est caractérisée par une grande diversité de richesses avec plus de 30.000 espèces médicinales qui sont exploitées sans précaution. Le Pr Awa Marie Coll Seck a tenu ses propos alors qu'elle présidait la cérémonie officielle de la Journée placée sous le thème : 'Collaboration entre les...
(Le Griot 30/08/14)
Alors que la majeure partie de la population du Swaziland dépend encore de l’agriculture vivrière, le gouvernement, avec l’appui de l’Union européenne et du FAO a apporté une aide à près de 20 000 producteurs agricoles, en vue d’accroître leur production et de leur permettre d’améliorer la qualité de leur récolte. Le Swaziland, pays avec un taux de pauvreté élevé, a amorcé prochainement son programme de développement. Cloué par une forte récession économique, le SIDA et des sècheresses intempestives, le pays survit sous différents maux. Déterminées à remonter la pente, les autorités du Swaziland, avec l’appui de l’Union Européenne et de la FAO...
(Agence Ecofin 30/08/14)
Le PDG de la banque française Société Générale, Frédéric Oudéa, a annoncé, le 27 août dans un entretien accordé au Journal du Net, que son institution souhaite faire croître ses revenus annuels de 7% en moyenne en Afrique d’ici 2016. «Tous les experts pensent que ce continent recèle le plus gros potentiel de croissance sur les trente à quarante prochaines années», a précisé M. Oudéa. «C'est la seule région au monde où la démographie augmente. Le continent peut aussi compter...
(PANA 29/08/14)
Dans un effort considérable visant à relancer l'agriculture au Swaziland, le gouvernement, l'Union européenne (UE) et la FAO ont aidé plus de 20.000 petits producteurs agricoles à produire plus et une nourriture de meilleure qualité. L'effort a également aidé les agriculteurs à se connecter à de nouveaux marchés. L'agriculture est en voie de devenir un facteur clé du développement du Swaziland, a annoncé la FAO, l'agence des Nations unies chargée de l’alimentation et de l'agriculture, dans un communiqué de presse...
(AFP 29/08/14)
"Tous les experts pensent que ce continent recèle le plus gros potentiel de croissance sur les trente prochaines années", estime Frédéric Oudéa. D'ici 2016, Société générale souhaite faire croître ses revenus annuels de 7 % en moyenne en Afrique, axe de développement important pour la banque, indique son P-DG Frédéric Oudéa dans un entretien accordé au Journal du Net. "Tous les experts pensent que ce continent recèle le plus gros potentiel de croissance sur les trente à quarante prochaines années",...
(Afrik.com 28/08/14)
La Chine a joué un rôle prépondérant dans la croissance des télécoms en Afrique, mettant ainsi un terme au monopole des géants occidentaux. L’industrie des télécommunications en Afrique a connu ces dernières années une évolution renversante, notamment avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs et une baisse des frais d’Internet. Et la Chine est loin d’avoir été simple spectatrice dans cette croissance africaine des télécommunications, jugée comme la plus rapide du monde. « La Chine, permet un meilleur développement de cette industrie...
(Agence Ecofin 27/08/14)
«Le reste de l’Afrique est désormais notre priorité ». C’est ce qu’a déclaré Richard Rushton (photo), le directeur général du groupe Distell. Le fabricant sud-africain de liqueurs a annoncé son intention de constituer un fonds de plus de 500 millions de rand pour financer ses investissements sur le continent. D’après la direction, ce fonds proviendra d’un programme de réalisation d’économies et d’amélioration de l’efficacité de sa chaîne de distribution. «Nous visons un niveau d’économie assez élevé pour l’année à venir afin de commencer le financement de nos ambitions en Afrique et sur quelques autres marchés émergents sur la planète» a poursuivi M. Rushton.
(Les Afriques 26/08/14)
Avec plus de 485 000 unités vendues en Afrique et au Moyen-Orient, la marque de voiture Hyundai Motor gagne du terrain dans cette zone du monde. La multinationale coréenne espère faire de la région un levier de croissance. Les Afriques : Hyundai Motor vient de lancer un nouveau Centre de formation professionnelle et d’entrainement à Rubona, au Rwanda. Quels sont les objectifs de cet engagement auprès des jeunes Rwandais ? Tom Lee : Le chômage et la possibilité d’emploi limitée...
(PANA 25/08/14)
Les outils basés sur le mobile apportent l’éducation à des millions de personnes en Afrique (Rapport) - L’ubiquité du téléphone mobile offre un outil peu onéreux pour l’éducation dans certaines des communautés les plus pauvres, indique le nouveau rapport publié, jeudi, par l’instance de régulation internationale de l’industrie des télécommunications, Pyramid Research. Elaboré par Guardian Professional Networks, axé sur la collectivité, le rapport note que: 'l’accès à une éducation de bonne qualité est encore privé à des millions de personnes à travers le monde, surtout dans les pays en développement ou la qualité de l'enseignement et les infrastructures scolaires font souvent défaut'.
(RFI 23/08/14)
A Kigali, à l’issue d’une réunion de cinq jours, les dix Etats devant composer la future « force est-africaine en attente » se sont engagés à rendre opérationnelle cette brigade régionale de maintien de la paix d’ici décembre 2014. Cette force est-africaine est l'une des cinq forces régionales de maintien de la paix qui doivent composer la future force africaine en attente (FAA) qui peine à voir le jour. Cet engagement avait déjà été évoqué lors du sommet de Malabo en Guinée équatoriale en juin dernier. Réunis à Kigali cette semaine, les représentants du Burundi, des Comores, de Djibouti, de l'Ethiopie...
(Jeune Afrique 23/08/14)
BHP Billiton va se séparer d'un tiers de ses actifs pour une valeur totale de 16 milliards de dollars. Une dernière manifestation du retrait du groupe anglo-australien du continent africain, entamé depuis bientôt deux ans. Le 19 août 2014, Andrew Mackenzie, le directeur général du géant minier BHP Billiton – 67 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2013 – a annoncé son intention de se séparer d'environ un tiers de ses actifs, valorisé à 16 milliards de dollars. Les...
(Le Point 22/08/14)
Selon une étude de la Standard Bank, en quatorze ans, dans les onze économies subsahariennes les plus en vue, la classe moyenne a augmenté de 230 %. Intitulé "Comprendre la classe moyenne africaine", le rapport de la Standard Bank fourmille d'informations qui ne manqueront pas de préciser la nouvelle image d'une Afrique qui avance et qui se consolide de l'intérieur. "Il y a quinze millions de ménages de la classe moyenne dans onze des économies les plus en vue de...
(Xinhua 22/08/14)
L'Afrique enregistre une croissance importante dans sa classe moyenne depuis 14 ans, selon un rapport publié mardi ici à Johannesburg. Il y a 15 millions de ménages à revenus moyens dans 11 des grandes économies d'Afrique sub-saharienne cette année, contre 4,6 millions en 2000 et 2,4 millions en 1990, soit une augmentation de 203% sur 14 ans, indique le rapport intitulé "Understanding Africa's middle class", publié par la Standard Bank sud-africaine. Cependant, sur le nombre total de ménages de ces...
(PANA 21/08/14)
L'Afrique a connu une croissance importante de sa classe moyenne au cours des 14 dernières années, selon une étude réalisée par Standard Bank. Le rapport, intitulé «Comprendre la classe moyenne de l'Afrique», a révélé qu'il y a 15 millions de ménages de la classe moyenne dans 11 des plus grandes économies de l'Afrique au sud du Sahara cette année, contre 4,6 millions en 2000 et 2,4 millions en 1990 - soit une augmentation de 230% sur 14 années. Cependant, du nombre total de ménages à travers ces économies focaux, 86% d'entre eux restent dans la bande large à «faible revenu», insistant sur la maturation naissante de nombreux marchés du continent. Le rapport a...
(RFI 20/08/14)
Le virus Ebola inquiète les hôtesses de l'air et les stewards des vols en direction des zones touchées, la Guinée Conakry et la Sierra Leone, en tête. Air France dessert ces destinations plusieurs fois par semaine, voire quotidiennement et son personnel navigant rechigne de plus en plus à monter dans les avions. Reportage en France à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle. Sur les pistes, le ballet des avions est ininterrompu. Les vols en direction de Conakry en Guinée ou de Freetown en...
(PANA 20/08/14)
Pour soutenir les efforts entrepris au niveau mondial pour contrecarrer la propagation du virus d'Ébola qui a frappé quatre pays de l'Afrique de l'Ouest, et dans le but de fournir une réponse internationale coordonnée pour le secteur des voyages et du tourisme, l'organisation mondiale de la santé (OMS) en partenariat avec d'autres agences, a décidé d'activer et de mettre sur pied un groupe de travail sur les transports et les voyages. Selon un communiqué parvenu ce lundi à la PANA, le groupe de travail mis en place aura pour mission de surveiller et de contrôler la situation et de fournir, en outre, des informations réelles et adéquates au secteur...
(PANA 19/08/14)
Conférence africaine des ministres de la Décentralisation et du Développement local - Les pays africains sont priés de payer leurs contributions et arriérés à la Conférence africaine des ministres de la Décentralisation et du Développement local (Caddel) à l’issue de la troisième session de cette conférence tenue cette semaine à Cotonou. La question des cotisations des membres et des arriérés a été largement débattue tout au long de la conférence dont le thème a porté sur le thème «Renforcement de...

Pages