Vendredi 20 Octobre 2017

Swaziland : une taxe de 12,5% sur les jeux d’argent

Swaziland : une taxe de 12,5% sur les jeux d’argent
(La Tribune 30/03/17)

Très dépendant des recettes extérieures en baisse ces dernières années, le gouvernement du Swaziland a décidé d’imposer à partir du mois prochain, un prélèvement de 12,5% sur les paris et les jeux d’argent. Ces efforts visant à diversifier la base fiscale du pays seront t-ils suffisants ? Eléments de réponses.
Le Swaziland a décidé d'imposer une taxe de 12,5 sur les paris et jeux d'argent. Très dépendant de l'Union douanière d'Afrique australe (SACU) et de son voisin immédiat, l'Afrique du Sud, qui influe fortement sur sa politique monétaire, absorbant 70 % de ses exportations et fournissant 89 % de ses importations, le Swaziland veut désormais diversifier la base de ses revenus dans le but de compenser un tant soit peu la baisse des recettes extérieures.

Recettes extérieures en forte baisse
L'année précédente a été très difficile pour le royaume du Swaziland. « Le caractère imprévisible des revenus de la SACU avait constitué une contrainte pour les politiques gouvernementales dans le passé et a fait remarquer que la chute drastique des recettes de l'Union au cours de l'exercice 2016/2017 avait été un choc économique négatif et eu des retombées dans de multiples sphères de l'économie », a indiqué le ministre du tourisme et de l'environnement, Christophe Gamedeze, cité par l'Agence de presse africaine (APA).

D'autres produits seront également taxés
Cette redevance sera calculée sur la base du revenu brut des exploitants de loterie et des promoteurs de toute activité de jeux de hasard, a soutenu le ministre qui estime que cette nouvelle mesure va réduire considérablement la dépendance aux recettes extérieures. Outre ce prélèvement sur les paris et les jeux d'argent, d'autres taxes sur d'autres produits sont également prévues.

En effet des mesures de recouvrement de revenus sont envisagées par l'Etat swazi. Parmi elles, une hausse des droits de licence d'alcool, des taxes sur les véhicules à moteur et des droits pour l'obtention du permis de conduire.

Commentaires facebook