Dimanche 10 Décembre 2017

Le Swaziland pourrait faire ses débuts sur le marché des eurobonds en 2018

Le Swaziland pourrait faire ses débuts sur le marché des eurobonds en 2018
(Agence Ecofin 16/11/17)

Le Swaziland pourrait faire son incursion sur le marché des obligations libellées en dollars (eurobonds) dès l’année prochaine, a-t-on appris, ce mardi, du secrétaire général du ministère des Finances, Bheki Bhembe. Le gouvernement du Swaziland utilisera les fonds levés pour financer la production d'électricité et la construction d'un réseau ferroviaire qui connectera le pays à l'Afrique du Sud.

Mais avec 1,3 million d’habitants et un PIB de 3,7 milliards $ en 2016, la petite taille de l’économie swazie pourrait entraver l’opération. Pour cause, le pays vient avec un besoin d’au moins 500 millions $. Rapporté à son PIB, ce montant représente un ratio important, soit 14%. Et pourrait alourdir la dette extérieure et le service de la dette alors que, selon l’agence Moody's, d’importants besoins de financement subsistent. Le ratio d’endettement public était évalué à environ 25% du PIB, fin 2016, tandis que le gouvernement cherche à réduire son déficit budgétaire à 8,3% du PIB en 2017.

« C'est une petite économie… C’est le débat en cours», a déclaré Bhembe. Et d’ajouter : « nous n'avons pas de plan concret pour le moment ».

Mais, malgré la petite taille de son économie, le Swaziland pourrait s’appuyer sur l’exemple d’autres Etats moins importants qui ont déjà réussi ce type d’opération, dans un passé récent. Selon Bloomberg, l’économie du Suriname qui est moins importante et dont la population est inférieure de moitié à celle du Swaziland, a vendu avec succès 550 millions $ d’euro-obligations, il y a juste un an.

Il y a une semaine, l’agence de notation Moody's a attribué au Swaziland la note B2, la cinquième évaluation la plus élevée, avec une perspective négative.

Selon le Fonds monétaire international, L'économie devrait progresser de 0,3%, cette année, après une légère contraction en 2016.

Fiacre E. Kakpo

Commentaires facebook