Samedi 23 Septembre 2017
(Le Figaro 15/09/17)
La plus jeune nation du monde est le théâtre d'une guerre fratricide qui a déjà fait 4 millions de déplacés. C'est la plus grande crise de réfugiés en Afrique et l'une des pires guerres au monde. La crise qui déchire le Soudan du Sud, la plus jeune nation de la planète, est comparable à celle qui sévit en Syrie avec près de 4 millions de personnes déplacées et un nombre de morts estimé à plus de 300.000. Et pourtant, elle demeure presque totalement ignorée. Au cœur de ce conflit, la rivalité personnelle entre le président Salva Kiir et l'ancien vice-président Riek Machar, vieux compagnons d'armes dont les dévorantes ambitions personnelles sont en train d'anéantir ce...
(AFP 07/09/17)
Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions ciblées contre de hauts responsables sud-soudanais, dont un ministre et un ancien chef de l'armée, pour avoir "menacé la paix, la sécurité ou la stabilité du Soudan du Sud". Ces mesures visent le ministre de l'Information Michael Makuei notamment pour son implication présumée dans des "attaques contre les missions des Nations unies" et pour avoir fait "obstruction à des activités internationales de maintien de la paix" ou à des missions humanitaires...
(Jeune Afrique 05/09/17)
Alors que Riek Machar, le principal opposant au président Salva Kiir dans le conflit sud-soudanais, se trouve toujours en résidence surveillée en Afrique du Sud, de nombreuses personnes s’activent pour obtenir sa remise en liberté. L’une des épouses du leader des rebelles sud-soudanais, l’influente Angelina, s’est ainsi rendue aux États-Unis, où cette question peut à nouveau être évoquée : au département d’État, les équipes de John Kerry, qui soutenaient Kiir, sont parties. L’historien français Gérard Prunier a...
(RFI 05/09/17)
La rencontre des ministres de la RCD, la RCA et le Soudan du Sud a eu lieu à Kinshasa. Pendant trois jours, les participants ont abordé des questions sécuritaires, humanitaires et commerciales. En conclusion, les trois parties ont marqué leur satisfaction face à l'évolution positive de la situation dans les trois pays. Souveraineté des Etats et non-ingérence dans les affaires internes, les délégations de la RDC, de la RCA et du Soudan du Sud ont insisté sur ces deux points, autant qu'elles ont dénoncé les sanctions unilatérales...
(Xinhua 05/09/17)
BANGUI, (Xinhua) -- Le ministre centrafricain de l'Intérieur, de la Sécurité publique et de l'Administration du territoire, Jean-Serge Bokassa, a annoncé dimanche qu'une réunion tripartite, à laquelle il a participé, avait été organisée en août dernier en République démocratique du Congo (RDC), avec les autorités du Soudan du Sud, de la RDC et de la République centrafricaine (RCA). Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des trois pays ont également pris part à cette rencontre, qui était, selon...
(Le Monde 31/08/17)
Selon le chercheur Ruben de Koning, il faut prendre des mesures contre les entreprises, les banques et les Etats qui permettent aux responsables de violences de s’enrichir. Malek Reuben Riak, puissant général sud-soudanais, est impliqué dans la planification et l’exécution d’une des opérations militaires les plus violentes de la guerre civile actuelle – c’est son travail quotidien. Mais le général Riak est aussi un homme d’affaires qui a fait fortune...
(RFI 26/08/17)
Alors que la guerre civile entre le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar se poursuit au Soudan du Sud depuis 2013, Salva Kiir vient d'affirmer dans un entretien à la Deutsche Welle que la crise humanitaire « n'est pas très grave ». Sur le terrain, les ONG humanitaires et la mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss) ont toujours plus de mal à travailler. Ce jeudi 24 août, le Conseil de sécurité de l'ONU a...
(AFP 25/08/17)
Le Conseil de sécurité de l'ONU veut que le gouvernement du Soudan du Sud "cesse les obstructions" à sa Mission de paix (Minuss) et exhorte les belligérants "à mettre fin aux hostilités", a déclaré jeudi son président en exercise. Rendant compte d'une réunion du Conseil consacrée à ce pays, l'ambassadeur égyptien auprès des Nations unies, Amr Abdellatif Aboulatta, a précisé devant la presse que ses membres demandaient aussi à ces mêmes belligérants un arrêt de leurs "opérations offensives". "Les membres...
(APA 24/08/17)
Le parlement sud-soudanais de transition a déclaré que le retard noté dans la soumission de la liste de noms des représentants récemment élus à l’Assemblée législative de l’Afrique de l’est (EALA) est purement « procédural », a-t-on appris mercredi. Selon un rapport de la Tanzanie, le Soudan du Sud et le Kenya n’ont pas encore soumis une liste de noms de personnes devant siéger au parlement régional. Au début de ce mois, les membres de l’Assemblée législative nationale de transition...
(AFP 16/08/17)
Le chef du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a demandé mardi aux réfugiés sud soudanais de rester "fort et plein d'espoir" même si leur séjour en dehors de leur pays en guerre, notamment au Soudan, risquait de durer. Dans un camp de réfugiés sud-soudanais au Soudan, Filippo Grandi a appelé les protagonistes de la guerre civile au Soudan du Sud à mettre fin au conflit mais n'a pas caché son pessimisme. "Je dois avouer qu'il s'agit peut-être...
(AFP 08/08/17)
Le premier contingent d'une force régionale a fini par arriver au Soudan du Sud, un pays déchiré par la guerre civile, près d'un an après que le Conseil de sécurité a décidé son déploiement, a annoncé mardi la mission locale de l'ONU (Minuss). Quelque 150 soldats rwandais ont gagné Juba le weekend dernier, ainsi qu'une équipe de militaires népalais et une compagnie du génie du Bangladesh qui vont apporter un soutien technique aux soldats de Kigali, a précisé David Shearer, chef de la Minuss.
(AFP 08/08/17)
L'armée sud-soudanaise a pris la ville de Pagak (est), principal bastion des forces rebelles, après des semaines de combats ayant forcé des milliers de civils à quitter la zone, a-t-on appris lundi auprès de l'armée et des rebelles. D'intenses combats opposant l'armée fidèle au président Salva Kiir aux forces loyales au chef rebelle et ancien vice-président Riek Machar ont débuté début juillet dans cette région proche de l'Ethiopie. Selon le porte-parole de l'armée sud-soudanaise (SPLA), Dickson Gatluak, des affrontements ayant eu lieu à Maiwut, au nord-ouest de Pagak, ont forcé les rebelles à se replier sur...
(AFP 04/08/17)
Des violences ont éclaté jeudi et des incendies étaient allumés au Soudan dans le plus grand camp de réfugiés de Soudanais du sud, qui abrite environ 50.000 personnes, apprend-on auprès de la police. "Nous avons des informations sur des incidents et des incendies dans le camp de Khor Al Waral", a déclaré à l'AFP le chef de la police de l'Etat du Nil Blanc (centre), le général Eltieb Gourashi. Il a précisé que de hauts responsables de l'Etat étaient en route pour le camp afin d'évaluer la situation, et en comprendre les causes.
(AFP 21/07/17)
Un tribunal militaire sud-soudanais a refusé vendredi que les victimes d'une attaque menée contre un hôtel à Juba en juillet 2016, dont des travailleuses humanitaires étrangères violées, témoignent depuis l'étranger, requérant leur présence dans ce pays en guerre depuis décembre 2013. Douze soldats sud-soudanais sont poursuivis pour cette attaque, lors de laquelle un journaliste local avait par ailleurs été froidement abattu. En sept journées d'audience depuis le 31 mai, aucune victime n'a encore témoigné. Les crimes allégués ont été commis le 11 juillet 2016 dans un hôtel situé à un peu plus d'un kilomètre d'une base...
(AFP 13/07/17)
Le gouvernement sud-soudanais a limogé 12 juges en grève depuis deux mois, a annoncé jeudi à l'AFP le ministre sud-soudanais de l'Information. "Le président (Salva Kiir, NDLR) a rendu une ordonnance hier pour congédier certains des juges", a affirmé Michael Makuei, sans préciser le motif des licenciements. Plus de 270 juges avaient raccroché leurs robes début mai après que le président Kiir avait refusé de satisfaire leurs revendications. Ils réclamaient une augmentation de leurs salaires, de meilleures conditions de travail,...
(AFP 12/07/17)
Les troupes gouvernementales sud-soudanaises avancent vers la ville de Pagak (nord-est), le quartier général des rebelles depuis le début de la guerre civile en décembre 2013, a annoncé mercredi le chef de la Mission des Nations unies (Minuss). De "violents combats" ont forcé 5.000 civils à fuir et "à passer en Ethiopie", a déclaré David Shearer au cours d'une conférence de presse à Juba, la capitale. "Ces citoyens sud-soudanais fuient l'avancée de l'armée gouvernementale SPLA vers Pagak, qui est, comme vous le savez, un bastion de l'opposition", a ajouté M. Shearer. "La situation dans (l'ancien Etat du) Haut-Nil est extrêmement inquiétante", a souligné le chef de la Minuss...
(AFP 10/07/17)
Aucune cérémonie ni manifestation officielle n'a marqué dimanche le sixième anniversaire de l'indépendance du Soudan du Sud, en proie à une féroce guerre civile et à une crise humanitaire sans précédent. "Aujourd'hui, je n'ai rien à célébrer", résume Ariik Majok, un père de famille de 34 ans qui travaille comme veilleur de nuit à Juba, la capitale de ce plus jeune Etat de la planète, à l'indépendance duquel des dignitaires du monde entier avaient assisté...
(AFP 21/06/17)
Le Vatican a annoncé mercredi que le pape François avait décidé de soutenir une série de projets d'aide au Soudan du Sud, à défaut de pouvoir se rendre lui-même dans le pays en guerre. Au total, le Vatican versera près de 500.000 euros pour deux hôpitaux tenus par des soeurs, un programme de formation d'instituteurs et un projet d'achat de semences et d'outils pour 2.500 familles d'agriculteurs. Par ce geste, le pape entend envoyer "un signe concret de sa proximité"...
(RFI 21/06/17)
Malgré les accords et les cessez-le-feu, la guerre se poursuit au Soudan du Sud. Loin des regards. Amnesty International publie ce 21 juin un rapport sur la région du Haut-Nil. Depuis plusieurs mois, les forces gouvernementales mènent une offensive brutale dans cette zone située dans le nord du pays. Comme dans le reste du pays, les civils sont les premières victimes et les violences prennent un tour communautaire. Le long du Nil blanc aujourd'hui se succède une série de villages...
(AFP 16/06/17)
Quatre hélicoptères de transport de troupes, deux autres de combat, puis un impressionnant alignement de gros porteurs Iliouchine IL-76 du Programme alimentaire mondial: bienvenue à l'aéroport de Juba, condensé des espoirs déçus du Soudan du Sud. Quelques avions de lignes sont bien visibles non loin du terminal mais leur nombre est dérisoire par rapport à celui des bimoteurs à hélice des agences humanitaires qui chaque jour emmènent personnels et matériel aux quatre coins du pays en guerre, souvent sur des petites pistes d'atterrissage en latérite. Celle de Juba est...

Pages