Mardi 27 Juin 2017
(APA 11/05/17)
Plus de 23 000 réfugiés en provenance du Soudan du Sud sont arrivés au Soudan voisin en avril, a annoncé jeudi le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). Cette nouvelle vague porte à plus de 108.000 le nombre de déplacés Sud-Soudanais qui sont entrés au Soudan depuis le début de l’année. Selon le HCR et la Commission soudanaise des réfugiés (COR) les déplacés, fuyant les violents affrontements dans l'Etat du Haut-Nil au Soudan du Sud, ont été enrôlés et accueillis dans le camp d’Al Lait, au nord du Darfour. Les agences onusiennes notamment l’Organisation des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondiale (PAM) ont procédé à une évaluation de leurs besoins. Le HCR et le...
(AFP 10/05/17)
Le président du Soudan du Sud Salva Kiir a renvoyé mardi l'influent chef de l'état-major de l'armée Paul Malong, selon un porte-parole du gouvernement. Le général Paul Malong, longtemps considéré comme un nationaliste de l'éthnie Dinka du chef de l'Etat, a été remplacé par le général James Ajongo Mawut, un militaire de carrière. Deux décrets ont été annoncés "un pour le limogeage du chef de l'état-major, le général Paul Malong Awan, et un autre pour la nomination de l'ancien chef adjoint de l'état-major pour l'administration et les finances, le général, James Ajongo Mawut, comme chef de l'état-major", a précisé le porte-parole Ateny Wek Ateny à l'AFP. En février, plusieurs hauts responsables militaires avaient démissionné, accusant M. Malong de mener une...
(AFP 08/05/17)
La guerre civile a forcé plus d'un million d'enfants à fuir le Soudan du Sud et en a déraciné 1,4 million d'autres à l'intérieur du pays, ont déclaré lundi des agences de l'ONU. Les enfants représentent 62 pour cent des 1,8 million de Soudanais du Sud qui ont fui leur pays pour gagner des camps de réfugiés en Ethiopie, au Kenya et en Ouganda voisins depuis le début du conflit fin 2013, selon un communiqué commun du Fonds des Nations unies pour l'enfance, l'Unicef, et du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). Par ailleurs, 1,4 million d'enfants vivent dans des camps de déplacés à l'intérieur du Soudan du Sud. "L'avenir d'une génération est en jeu", a déclaré Leila Pakkala,...
(RFI 08/05/17)
Le Soudan du Sud, plus jeune pays au monde, est en proie depuis 2013 à un violent conflit. Il connaît un regain de violences depuis juillet 2016, ce qui a déjà poussé plus d’1.6 million de personnes à fuir leur pays. Là-bas, le personnel humanitaire est menacé, plusieurs membres d’ONG y ont déjà perdu la vie. Le coût du permis de travail a en plus été augmenté à 10 000$. Les visas des journalistes sont délivrés au compte-gouttes. Très peu d’images nous parviennent de ce conflit.
(Le Monde 08/05/17)
Dans ce pays rongé par trois ans de guerre civile, « Le Monde » est allé à la rencontre du peuple des Shilluk, encerclés par l’armée et réfugiés dans le camp de Malakal. La vieille femme frémit dans la pénombre de son refuge. Ses mots s’entrechoquent, elle relate la chute, en février, de Wau Shilluk, la capitale ancestrale du royaume shilluk, dans le Soudan du Sud septentrional. Tibissa (le nom a été modifié) a connu quatre rois et plusieurs décennies de lutte pour l’indépendance, arrachée par les sudistes aux dirigeants de Khartoum en 2011. Mais « une telle guerre, jamais » ! Lorsque des obus ont commencé à s’abattre le 25 janvier, tirés d’une rive à l’autre du Nil Blanc...
(Agence Ecofin 05/05/17)
La famine qui ravage le Soudan du Sud pourrait virer à la catastrophe humanitaire si la communauté internationale échoue à se mobiliser, ont mis en garde des ONG lors du Forum économique mondial sur l'Afrique. Etendue à toute la Corne de l'Afrique, cette crise alimentaire constitue l'un des principaux sujets de discussion des responsables économiques et politiques du continent réunis depuis mercredi à Durban (est), au bord de l'océan Indien. Présidente de Stop Hunger Now, Sarai Khan a déploré auprès de l'AFP la faiblesse de l'aide internationale au Soudan du Sud. "C'est sinistre. Ils ont déjà connu une sécheresse majeure en 2012 et il semble qu'ils ne s'en soient jamais complètement remis", a déclaré Mme Khan, "c'est maintenant la deuxième...
(RFI 05/05/17)
Peut-être un espoir sur la voie de la paix au Soudan du Sud : un premier accord de cessation des hostilités dans l'Etat de Yei, dans le sud-ouest, a été conclu sous l'égide de la puissance église évangélique. Cet accord entre les forces gouvernementales et une faction de l'opposition va au moins permettre le retour de l'aide humanitaire. C'est l'évêque de la puissante église presbytérienne évangélique du Soudan du Sud qui est parvenu à cet accord. La médiation de monseigneur Elias Taban, un ancien enfant soldat natif de la ville de Yei, a accouché d'une feuille de route vers la paix entre les forces gouvernementales du président Salva Kiir d'un côté, et de l'autre une faction dissidente des forces de...
(AFP 04/05/17)
Des hommes armés ont attaqué mercredi soir, sans faire de victimes, une base de la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss) dans le nord du pays touché par la famine, a annoncé jeudi la mission onusienne. "Nous condamnons fermement cette attaque et appelons toutes les parties prenantes au conflit à respecter l'inviolabilité des locaux de l'ONU", a déclaré dans un communiqué le chef de la Minuss, David Shearer. L'attaque a eu lieu entre 23H00 locales et minuit mercredi soir contre la base de la Minuss, adjacente à un camp abritant des personnes déplacées par la guerre civile et située près de la ville de Leer, dans l'ancien Etat d'Unité, selon ce communiqué. Elle a été menée par...
(AFP 04/05/17)
Les juges du Soudan du Sud ont entamé une grève pour demander une hausse de salaire et la démission du président de la Cour suprême, a appris l'AFP mercredi de source judiciaire. Cette grève, qui a débuté mardi, illustre l'échec des discussions entre les juges et le gouvernement du président Salva Kiir. Les juges s'étaient rassemblés le mois dernier en comité pour exprimer leurs revendications. Ils demandent une augmentation de leurs salaires, de meilleures conditions de travail, ainsi que la démission du président de la Cour suprême, Chan Reec Madut, qu'ils accusent de mal gérer le système judiciaire. "Aucun progrès n'ayant été fait, nous avons commencé notre grève hier et la continuerons jusqu'à ce que le président de la Cour...
(AFP 04/05/17)
Le gouvernement du Soudan du Sud a suspendu les activités du bureau en langue anglaise d'Al-Jazeera dans la capitale Juba, selon un communiqué paru mercredi de Reporters Sans Frontières (RSF), qui "condamne" cette suspension. "Le 1er mai 2017, l’Autorité des médias sud-soudanais (...) a ordonné indéfiniment la suspension des activités du bureau en langue anglaise d' Al-Jazeera dans la capitale, Juba", indique le communiqué diffusé par l'ONG le 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse. Néanmoins, Elijah Alier Kuai, directeur de l'Autorité des médias, a démenti à l'AFP la suspension des activités du bureau en langue anglaise de la chaine qatari, avançant un "problème administratif" sans donner plus de détails. "Al Jazeera n'est pas suspendue. C'est seulement...
(AFP 02/05/17)
Quelque 400 soldats britanniques vont être déployés dans les semaines à venir au sein de la mission de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss), où la guerre civile continue de faire des ravages, a annoncé mardi la mission onusienne. "Des (premières) troupes britanniques, arborant fièrement le béret bleu distinctif (des troupes de maintien de la paix de l'ONU), sont arrivées à Juba aujourd'hui (mardi) pour rejoindre les rangs de la Minuss", selon un communiqué de presse de la mission. Le contingent britannique, le premier déployé au sein de la Minuss depuis sa création en 2011, est composé de personnel médical et de spécialistes en ingénierie. Ces derniers seront déployés dans les camps onusiens de protection des civils à Bentiu et...
(Xinhua 02/05/17)
L'Union africaine (UA) a invité le Soudan et le Soudan du Sud à se rencontrer dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, en vue de se pencher sur les questions en matière de sécurité en suspens. Le ministre soudanais des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour a affirmé que la Commission politique et sécuritaire mixte du Soudan et du Soudan du Sud avait reçu une invitation de la part du chef du Groupe de mise en oeuvre de haut niveau de l'Union africaine (AUHIP) Thabo Mbeki,portant sur une nouvelle...
(APA 02/05/17)
Maurice, Madagascar et le Soudan du Sud se sont qualifiés pour les éliminatoires du 4ème Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2018, à l’issue des préliminaires dont la manche retour s’est disputée samedi et dimanche. Maurice et Madagascar ont confirmé leur victoire du match aller en validant leurs tickets. Si Maurice a ramené un nul (1-1) des Seychelles, Madagascar a fait mieux en allant s’imposer au Malawi (0-1). Au 1er tour éliminatoire de la zone Sud, Madagascar et Maurice seront opposés respectivement au Mozambique et à l’Angola. Dans la zone Centre-Est, le Soudan du Sud a pris le ticket en infligeant un double revers à la Somalie (2-1, 2-0). Il affrontera l’Ouganda au 1er tour éliminatoire de la zone. Le CHAN...
(Xinhua 29/04/17)
Le ministère sud-soudanais de la Santé, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les partenaires ont fixé pour objectif ambitieux de vacciner plus de 2,3 millions d'enfants contre la rougeole au Soudan du Sud. Anthony Laku, directeur de la vaccination au ministère de la Santé, a déclaré vendredi que le programme de vaccination qui doit commencer en mai pour les enfants âgés entre six mois et cinq ans tend à réduire les épidémies de rougeole et à renforcer également les efforts pour éradiquer la maladie hautement contagieuse d'ici 2020. D'après M. Laku, les enfants qui ont déjà été vaccinés mais qui ont moins de cinq ans peuvent encore être vaccinés pour renforcer leur immunité contre la maladie. Le ministère de...
(RFI 28/04/17)
Au Soudan du Sud, la guerre civile s’intensifie. Les forces armées gouvernementales ont lancé mercredi 26 avril une nouvelle offensive dans le nord de ce pays ravagé par un conflit à caractère ethnique depuis 2013. Le Soudan du Sud est aussi touché par la famine. Cette nouvelle offensive provoque selon les Nations unies des déplacements de plusieurs milliers de civils. L'ONU appelle les autorités à protéger les civils. La mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) s'alarme de la nouvelle offensive des forces...
(AFP 27/04/17)
Plus de 95.000 Sud-Soudanais sont entrés au Soudan depuis le début de l'année, a annoncé jeudi l'ONU, alors que des milliers d'autres continuent de fuir la guerre et la famine qui ravagent leur pays. Le Soudan du Sud, indépendant depuis 2011, a déclaré en février l'état de famine dans certaines régions du pays, affirmant qu'un million de personnes sont en train de mourir de faim. Selon le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), près de 390.000 Sud-Soudanais ont trouvé refuge au Soudan depuis le déclenchement de la guerre civile dans leur pays en décembre 2013. Au 15 avril, le Soudan accueillait environ un quart du 1,6 million de réfugiés sud-soudanais estimé dans la région, a souligné...
(AFP 27/04/17)
La famine au Soudan du Sud est directement causée par la guerre civile qui dure depuis décembre 2013, les belligérants entravant l'acheminement de l'aide humanitaire. . Une famine qui menace un million de personnes: Le 20 février, le gouvernement sud-soudanais et l'ONU ont déclaré l'état de famine dans les comtés de Leer et Mayendit dans l'ancien Etat d'Unité (Nord). L'ONU estimait alors que plus de 100.000 personnes étaient déjà touchées par la famine et qu'un million d'autres étaient sous la menace dans les prochains mois. Au total, 5,5 millions de personnes dépendent de l'aide alimentaire. Dans les zones rurales, les villageois, qui doivent souvent se cacher pour échapper aux combats, en sont réduits à manger des feuilles...
(Agence Ecofin 27/04/17)
La Banque mondiale et la Banque africaine de Développement (BAD) se sont engagées à octroyer environ 106 millions de $ au Soudan du Sud dévasté par la famine depuis 2016. Selon le ministre des Finances, Stephen Dhieu Dau (photo), ces fonds seront destinés d’une part à importer des produits alimentaires en provenance de l’Ouganda et de la Tanzanie afin de lutter efficacement contre la famine qui touche plus d’un million de Sud-Soudanais. D’autre part, l’aide des deux institutions qui répond à l’appel lancé en février dernier par les Nations Unies permettra de financer la construction d'une route entre Juba et son partenaire commercial kényan. Sur ce montant, comme le précise à Reuters le ministre des Finances, la subvention de la...
(RFI 26/04/17)
Le Conseil de sécurité des Nations unies a menacé le Soudan du Sud de nouvelles mesures coercitives si le cessez-le-feu n'était pas respecté rapidement. David Shearer, le nouveau représentant du secrétaire général, a alerté les diplomates de l'aggravation de la situation sécuritaire ces dernières semaines, en plus de la famine déclarée et des violences à caractère ethniques. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau Le Soudan du Sud était le plus jeune Etat du monde, il est désormais aussi le plus meurtrier avec plus...
(Xinhua 26/04/17)
KHARTOUM-- Le Parlement soudanais a accusé mardi le Soudan du Sud de continuer à soutenir les groupes rebelles soudanais, a rapporté le Centre de presse du Soudan (SMC). "Le Soudan du Sud a répondu au soutien du gouvernement et du peuple soudanais en renforçant sa coordination avec le Mouvement populaire de libération du Soudan - Secteur nord (MPLS-N), dans le but de nuire à la sécurité et à la stabilité du Kordofan du Sud et du Nil Bleu", a déclaré le général Ahmed Imam al-Tuhami, président du Comité de sécurité et de défense du Parlement soudanais, cité par le SMC. Le général al-Tuhami a décrit les récentes rencontres entre le gouvernement du Soudan du Sud et les dirigeants du MPLS-N...

Pages