Vendredi 23 Février 2018
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès et les perspectives de développement de l'Afrique mardi à Abidjan. "Nous avons la tête hors de l'eau et les économies africaines progressent fortement et sereinement", a commenté Akinwumi Adesina faisant remarquer que "la croissance du PIB réelle était estimée à...
(Xinhua 06/02/18)
Le conflit au Soudan du Sud doit être résolu de manière durable par les Africains à l'aide de méthodes africaines, a déclaré lundi l'ambassadeur de Chine au Soudan du Sud, He Xiangdong. Dans une interview exclusive accordée à Xinhua, M. He a affirmé que le conflit au Soudan du Sud pouvait paraître difficile à résoudre, mais qu'une solution durable pouvait être trouvée par le continent africain. L'ambassadeur de Chine a tenu ces propos à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, en marge de l'ouverture d'un sommet de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) destiné à évaluer les progrès du processus de paix au Soudan du Sud.
(Xinhua 06/02/18)
L'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) a repris lundi les pourparlers de paix pour le Soudan du Sud à Addis-Abeba, capitale de l'Éthiopie, sur fond de menaces de sanctions à l'encontre des parties en conflit. Intitulée "Seconde phase du forum de redynamisation des pourparlers de haut-niveau", cette réunion fait suite à l'accord de cessez-le-feu conclu le 24 décembre 2017, dans lequel les parties en conflit ont signé un Accord de cessation des hostilités (CoHA). Cet accord a été violé quelques heures après le début supposé de son entrée en vigueur. L'envoyé spécial de l'IGAD au Soudan du Sud, Ismael Wais, a appelé les parties en conflit à s'abstenir de toute nouvelle infraction au cessez-le-feu pour aider à établir et à...
(AFP 05/02/18)
Une nouvelle série de discussions pour ramener la paix au Soudan du Sud, en guerre civile depuis plus de quatre ans, a été lancée lundi en Ethiopie, alors que l'impatience de la communauté internationale à l'égard des différents acteurs du conflit ne cesse de croître. "Vous avez eu de nombreuses opportunités de changer de direction. Vous avez à chaque fois échoué à le faire", a déclaré à l'attention des délégués sud-soudanais le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Workneh Gebeyehu, à l'ouverture à Addis Abeba de ces nouveaux pourparlers de paix, supervisés par l'organisation régionale Igad. "C'est réellement la dernière chance pour vous d'accepter vos responsabilités et de prendre les mesures nécessaires...
(Xinhua 05/02/18)
Alors que les factions belligérantes du Soudan du Sud n'ont pas encore respecté l'accord de cessez-le-feu récemment signé, le deuxième cycle de négociations de paix devrait débuter lundi dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba. Le Forum de haut niveau pour la revitalisation de l'accord de paix au Soudan du Sud, devrait notamment rassembler les parties impliquées au Soudan du Sud sur la base de l'Accord du 21 décembre sur la cessation des hostilités, la protection des civils et l'accès humanitaire. L'accord de cessez-le-feu, négocié par l'Autorité Intergouvernementale ....
(AFP 03/02/18)
Les Etats-Unis ont décidé de restreindre les transferts d'armes vers le Soudan du Sud, en raison de la violence endémique qui ravage le pays en guerre depuis décembre 2013, a rapporté vendredi le département d'Etat. "En réponse à cette violence continue et à la brutalité contre des civils et des humanitaires, les Etats-Unis ont décrété des restrictions sur les transferts d'armes avec le Soudan du Sud", a expliqué la porte-parole du département d'Etat Heather Nauert dans un communiqué. Elle a évoqué une crise humanitaire dramatique, avec 1,5 millions de personnes menacées par la famine et déploré la mort d'au moins 95 travailleurs humanitaires depuis le début du conflit. Deux ans et demi après son indépendance du Soudan en 2011, la...
(APA 02/02/18)
APA-Juba (Soudan du Sud) - Le ministère de la Défense du Soudan du Sud, a signé jeudi à Juba, un protocole d’accord avec son homologue sud-africain pour renforcer les réformes du secteur de la sécurité dans le pays. Le protocole d’accord se concentre principalement sur la coopération en matière de défense, et verra les armées des deux pays mener des exercices militaires conjoints, des formations et des activités de renforcement de capacités. Le ministre sud soudanais de la Défense, Kuol Manyang Juuk, a déclaré que l’accord faciliterait le renforcement des capacités, la paix et le développement. Son homologue sud-africain, Nosiviwe Mapisa -Nqakula, a déclaré que celui-ci ouvrira la voie à la formation d’un comité de la défense qui se réunira...
(AFP 01/02/18)
Des tensions ont été enregistrées autour d'un camp où vivent encore quelque 370 ex-rebelles sud-soudanais géré par les Nations unies à la périphérie de Goma dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. "Il y a eu un malentendu avec les ex-combattants sud-soudanais. Ils ont barricadé la route et jeté des pierres sur les véhicules des Nations unies. Nous avons parlé avec leur leader. Ils réclament leur départ de ce camp", a déclaré à un correspondant de l'AFP Daniel Ruiz, de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) à Goma. Un bataillon sénégalais de la police de la Monusco a "tiré des gaz lacrymogènes" contre le camp, a déclaré à l'AFP l'un des...
(RFI 01/02/18)
Le haut-commissaire des Nations unies aux réfugiés, Filippo Grandi, est ce jeudi à Nairobi pour lancer un plan régional d'aide aux réfugiés sud-soudanais. Il a d'abord fait une étape en Ouganda où il s'est rendu dans le camp de réfugiés de Imvepi pour évaluer la situation sur le terrain. L'Ouganda accueille plus d'un million de réfugiés sud-soudanais et depuis décembre dernier fait face à un nouveau flux de réfugiés en provenance de l'est de la RDC. Au Soudan du Sud, le cessez-le-feu décidé en décembre n'est pas respecté et le pays ne cesse de s'enfoncer dans la crise. Filippo Grandi appelle les autorités à prendre ses responsabilités. Filippo Grandi a souligné ne pas être un acteur politique. Mais le responsable...
(Agence Ecofin 01/02/18)
Dès le 1er février 2018, les services télécoms offerts au Sud-Soudan seront imposés de 15%. Ladu Wani, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications l’a annoncé le 30 janvier 2018. Il a indiqué que cette augmentation de la taxe sur les services voix et data, qui était de 10% par le passé, a été décidée par le gouvernement et est contenue dans la loi des finances 2018. D’après les explications du patron de l’organe de régulation, « lorsque vous appeliez avec une Livre, sur une Livre, vous aviez 10 piastres qui allaient au ministère des Finances. Alors maintenant, au lieu de 10 piastres ça va être 15 piastres ». Ce sont les fournisseurs de services télécoms qui percevront...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(APA 31/01/18)
APA-Juba (Soudan du Sud) - L’Autorité des communications du Soudan du Sud a annoncé un plan gouvernemental visant à augmenter de 5% les services de télécommunication à travers le pays. S’exprimant mardi, le Dr Ladu Wani, Directeur général de l’Autorité, a déclaré que cette décision résultait de l’adoption de la Loi de finance 2017/2018 qui a augmenté récemment les droits d’accise ou la taxe de vente de 10 à 15 pour cent. M. Wani a expliqué que les changements entreraient en vigueur le 1er février de cette année. Il a ajouté que les fournisseurs de services de télécommunication percevraient ces taxes au nom du gouvernement. "Lorsque vous appelez avec une livre, sur cette livre, vous avez 10 piastres qui vont...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources indiquent que ces transferts auraient...
(AFP 29/01/18)
Le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki a estimé dimanche que "le moment est venu" d'imposer des sanctions contre ceux qui entravent les efforts de paix au Soudan du Sud, pays en guerre depuis décembre 2013. Egalement présent au 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a assuré que les Nations unies soutiendraient "n'importe quelle initiative africaine pour une plus robuste réponse". Le diplomate tchadien Moussa Faki a dénoncé dimanche, dans un discours à l'ouverture du sommet de l'UA, la "cruauté incompréhensible" et "la violence insensible" des belligérants dans ce conflit qui a fait des dizaines...
(Le Monde 29/01/18)
Ce sont trois salles de classe en bambou, poussiéreuses et cramées par le soleil pendant la saison sèche, battues par des pluies diluviennes le reste de l’année. Elles abritent un centre d’éducation supérieure et ne dépareillent pas d’avec les autres structures érigées alentour : nous sommes sur un site de protection des civils de l’ONU, le PoC3, en lisière de Juba, la capitale du Soudan du Sud. Pas de bâtiment en dur dans ce camp où vivent, si l’on additionne la population du camp voisin, le PoC1, près de 40 000 personnes. Ici, on s’est habitué à vivre dans du temporaire… à long terme. Présentation de notre série La classe africaine « Nous sommes en exil dans notre propre pays...
(APA 29/01/18)
APA-Juba (S/Sud) - La Commission de secours et de gestion des catastrophes au Soudan du Sud (RRC) a déclaré qu'elle suspendait temporairement les frais d'enregistrement des Organisations non gouvernementales internationales et nationales. Rendue publique vendredi pour être appliqué dès mercredi, cette mesure fait suite aux instructions du gouvernement qui s’est montré sensible aux difficultés financières auxquelles font face les organisations humanitaires à travers le monde. Les frais d’enregistrement se chiffraient à 3.500 dollars par an pour les ONG internationales et 500 dollars pour celles nationales. « Nous savons tous que les partenaires humanitaires dans le monde font face à des contraintes financières en raison de la réduction de la contributions des bailleurs », a déclaré vice-président de la RRC, Paul...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(RFI 29/01/18)
Le 31ème sommet de l’Union africaine se poursuit à Addis-Abeba. Le président rwandais Paul Kagame succède officiellement à Alpha Condé à la présidence tournante de l’organisation panafricaine et il hérite aussi de l’agenda de son prédécesseur. Un agenda riche en crises à régler. Trois crises retiennent tout particulièrement l’attention des dirigeants africains, ce lundi 29 janvier à Addis-Abeba. Elles ont été pointées hier par le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat. D’abord, le Soudan du Sud. « On y voit une violence insensée, que les belligérants infligent avec des cruautés indicibles. Le moment est venu d’imposer des sanctions à ceux qui font obstacle à la paix », a lancé le Tchadien Moussa Faki à la tribune. Ensuite,...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se rendrait sur le continent en mars, pour la première fois depuis qu'il est chef de la diplomatie américaine. Une source au sein de l'UA a confirmé l'authenticité du courrier, relayé sur les réseaux sociaux, ainsi que sa réception par la...

Pages