| Africatime
Samedi 01 Novembre 2014
(AFP 31/10/14)
Le secrétaire général des Nations unies a appelé les deux chefs des deux parties rivales au Soudan du Sud à cesser les combats qui ont repris dans le Nord pétrolifère de ce jeune pays. Ban Ki-moon a "fermement condamné" la reprise des combats et a appelé les deux parties adverses à "passer un accord de manière urgente" sur une transition politique, a-t-il fait savoir par l'entremise de son porte-parole. Les hommes de l'ancien vice-président Riek Machar, qui affrontent les troupes fidèles au président Salva Kiir depuis qu'ils ont fait défection en décembre, ont commencé à attaquer les positions gouvernementales autour de Bentiu en début de semaine. Ils ont avancé sur la ville elle-même mercredi. M...
(AFP 30/10/14)
La ville pétrolière de Bentiu, au Soudan du Sud, est le théâtre d'intenses combats depuis le début de la semaine, faisant craindre une nouvelle escalade du conflit et une aggravation de la crise humanitaire dans le jeune pays. Les inquiétudes sont d'autant plus grandes que la saison des pluies se termine. Les routes vont s'en trouver davantage praticables, et les mouvements de troupes et l'approvisionnement en armes plus faciles. Les hommes de l'ancien vice-président Riek Machar, qui affrontent les troupes fidèles au président Salva Kiir depuis qu'ils ont fait défection en décembre, ont commencé à attaquer les positions gouvernementales autour...
(AFP 30/10/14)
L'armée sud-soudanaise a repoussé une attaque rebelle sur la ville pétrolière de Bentiu, dans le nord du pays, au terme de combats meurtriers, a affirmé jeudi le ministre de la Défense Kuol Manyang. "Bentiu est sous contrôle", a déclaré le ministre, après que des combats ont fait rage mercredi. "Il y a certainement des morts", et "beaucoup de blessés que nous essayons d'évacuer", a-t-il ajouté, sans donner de bilan précis. Un humanitaire travaillant dans la base de l'ONU, à l'extérieur...
(AFP 29/10/14)
L'armée et les rebelles sud-soudanais se sont affrontés mercredi dans l'importante ville pétrolière de Bentiu (nord), ont affirmé l'armée et des travailleurs humanitaires. "Bentiu est attaquée depuis le sud et le nord", a précisé le porte-parole de l'armée sud-soudanaise, Philip Aguer. Un humanitaire travaillant dans la base de l'ONU, à l'extérieur de la ville, a raconté avoir entendu des explosions toute la journée. Les alentours de Bentiu avaient déjà fait l'objet d'attaques des rebelles au début de cette semaine, a...
(Xinhua 29/10/14)
Un corps vétérinaire international a certifié lundi que plus de 50% des médicaments pour le bétail disponible en Afrique sont faux ou de qualité inférieure. Cela a causé des centaines de millions de dollars en pertes chaque année, estime le directeur principal de la politique et des affaires extérieures de l'Alliance mondiale pour les médecines vétérinaires (GALVmed) Hameed Nuru. "Le problème est aggravé davantage par le manque d'application des lois existantes sur les produits contrefaits", a déclaré M. Nuru en...
(RFI 28/10/14)
A Addis-Abeba, à l’occasion d’une tournée de Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, il a été annoncé hier que plusieurs bailleurs de fonds allaient débloquer huit milliards de dollars pour aider au développement de la Corne de l’Afrique. Cette région est l’une des plus troublées et des plus pauvres du monde, car outre Djibouti et le Kenya, que M. Ban va aussi visiter, l’Erythrée, la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud et l’Ouganda sont des pays particulièrement vulnérables...
(APA 28/10/14)
Le Soudan a annoncé qu’il allait rouvrir sa frontière avec le Soudan du Sud pour faciliter la libre circulation des biens et services qui ont été perturbés par la récente instabilité dans la zone. La frontière a été fermée de manière unilatérale par Khartoum depuis l’éclatement en décembre dernier du conflit au Soudan du Sud. Le directeur du syndicat général des transports au Soudan, Shams El Kamal Hamad Diab a confié lundi aux journalistes à Khartoum que la fermeture de...
(Xinhua 27/10/14)
L'armée du Soudan du Sud a fait savoir dimanche qu'au moins 20 de ses soldats avaient été tués vendredi dans des affrontements avec des éleveurs armés dans l'Etat de Buhayrat. "Un groupe d'éleveurs armés a attaqué vendredi une force appartenant à l'armée dans une région à environ 40 milles (64,4 kilomètres) de Rumbaik, la capitale de l'Etat de Buhayrat", a indiqué à Xinhua par téléphone le porte-parole de l'armée sud-soudanaise Philip Aguer. "Nous ne savons pas la raison, mais ce...
(Xinhua 27/10/14)
L'armée du Soudan du Sud a fait savoir dimanche qu'au moins 20 de ses soldats avaient été tués vendredi dans des affrontements avec des éleveurs armés dans l'Etat de Buhayrat. "Un groupe d'éleveurs armés a attaqué vendredi une force appartenant à l'armée dans une région à environ 40 milles (64,4 kilomètres) de Rumbaik, la capitale de l'Etat de Buhayrat", a indiqué à Xinhua par téléphone le porte-parole de l'armée sud-soudanaise Philip Aguer. "Nous ne savons pas la raison, mais ce...
(Agence Ecofin 27/10/14)
(Agence Ecofin) - Plusieurs bailleurs de fonds internationaux, dont la Banque mondiale (BM), la Banque africaine de développement (BAD) et l'Union européenne (UE), ont promis, le 27 octobre, une aide de 8 milliards de dollars sur plusieurs années pour soutenir la croissance économique et lutter contre la pauvreté dans huit pays de la Corne de l'Afrique. Cette aide qui doit bénéficier à huit pays (Ethiopie, Somalie, Djibouti, Kenya, Erythrée, Soudan du Sud, Soudan et Ouganda) se répartit comme suit :...
(Sudinfo.be 25/10/14)
Les organisations humanitaires luttant contre la propagation de maladies ou la faim au Soudan du Sud, ravagé par plus de dix mois de guerre civile, sont harcelées et menacées d’expulsion par le gouvernement, selon une lettre du forum des ONG internationales pour le Soudan du Sud reçue vendredi. La circulaire du forum, envoyée à plus de 100 ONG, met en avant « une tendance croissante au harcèlement », et notamment « une hostilité et des menaces croissantes en provenance de...
(AFP 24/10/14)
Les organisations humanitaires luttant contre la propagation de maladies ou la faim au Soudan du Sud, ravagé par plus de dix mois de guerre civile, sont harcelées et menacées d'expulsion par le gouvernement, selon une lettre du forum des ONG internationales pour le Soudan du Sud reçue vendredi. La circulaire du forum, envoyée à plus de 100 ONG, met en avant "une tendance croissante au harcèlement", et notamment "une hostilité et des menaces croissantes en provenance de responsables" sud-soudanais. Le...
(Jeune Afrique 24/10/14)
En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de clichés ? Les Européens, singulièrement les Français, vivent dans la crainte de deux vagues qu’ils ont tendance à considérer comme un tsunami jumelé : un raz-de-marée incontrôlable de migrants clandestins et une déferlante de malades d’Ebola. La première angoisse est nourrie par une cohabitation tendue dans la jungle de Calais et...
(AFP 23/10/14)
Un groupe de Sud-Soudanaises militant pour la paix ont appelé à une grève du sexe pour contraindre les belligérants, dont les deux camps s'entretuent depuis plus de 10 mois dans leur pays, à cesser les combats. Quelque 90 femmes, dont des députées, se sont réunies cette semaine dans la capitale Juba pour mettre sur pied les meilleures idées pour "faire avancer la paix, la reconstruction et la réconciliation". Parmi les principales pistes: "convaincre toutes les femmes du Soudan du Sud...
(AFP 23/10/14)
La Mission des Nations unies au Soudan du Sud se prépare à une poursuite des combats dans le pays même si un accord politique venait à être signé entre les deux principaux chefs rivaux, a indiqué mercredi sa nouvelle patronne. La diplomate danoise Ellen Loej, qui dirige la Mission depuis six semaines, a expliqué à des journalistes que la force de l'ONU de 10.500 hommes était actuellement en train de se redéployer pour se concentrer davantage autour des points "chauds",...
(RFI 23/10/14)
La nouvelle représentante de l’ONU au Soudan du Sud, Ellen Loj appelle le président Salva Kiir et son rival Riek Machar à « faire taire les armes ». Elle déplore les difficultés des Nations unies à opérer sur place en raison des menaces et du harcèlement sur son personnel. Près de 100 000 personnes sont toujours hébergées sur des bases de l’ONU au Soudan du Sud. Et les combats sporadiques qui se poursuivent rendent leur retour très difficile. Ellen Loj,...
(AFP 22/10/14)
Des dirigeants est-africains ont rencontré mercredi à Juba le président sud-soudanais Salva Kiir, pour tenter de résoudre le conflit qui ravage le jeune pays depuis plus de dix mois. Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, le président kényan, Uhuru Kenyatta, et le Premier ministre ougandais, Ruhakana Rugunda, sont arrivés dans la matinée dans la capitale sud-soudanaise, pour discuter du "processus de paix en cours", a affirmé le porte-parole de M. Kiir, Ateny Wek Ateny, à l'AFP. Leurs pays sont membres...
(Contrepoints 22/10/14)
Les nations africaines ne peuvent pas continuer à se vautrer dans une pauvreté abjecte. Elles doivent impérativement mettre en place une économie de marché. Une économie de marché fait référence à un système dans lequel les décisions économiques, en particulier la tarification des biens et services, sont entièrement déterminée par les échanges des ménages et des entreprises d’un pays, avec une intervention limitée du gouvernement. Plus d’innovations et de progrès technologiques ont été réalisés dans les pays riches grâce aux...
(AFP 21/10/14)
Le président du Soudan du Sud Salva Kiir et son rival, le chef rebelle Riek Machar ont reconnu lundi leur responsabilité collective dans la guerre de dix mois qui a coûté la vie à des milliers de leurs concitoyens, selon un accord signé à Arusha, dans le nord-est de la Tanzanie. "Les parties reconnaissent leur responsabilité collective dans la crise au Soudan du Sud qui a entrainé la mort de beaucoup de personnes et détruit beaucoup de biens", déclarent les deux dirigeants, reçus lundi par le président tanzanien Jakaya Kikwete. C'est la première fois que les deux rivaux se rencontraient
(AFP 20/10/14)
Le président tanzanien recevait lundi à Arusha, dans le nord de la Tanzanie, son homologue sud-soudanais Salva Kiir dans le cadre d'efforts visant à mettre fin au conflit qui ravage le Soudan du Sud depuis dix mois, selon une source diplomatique tanzanienne. Jakaya Kikwete a rencontré dimanche l'ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar, a indiqué à l'AFP Mabior Garang, porte-parole de la délégation de M. Machar qui a pris mi-décembre la tête d'une partie mutinée de l'armée, qui affronte les troupes...

Pages