| Africatime
Lundi 27 Juin 2016
(IRIN 25/06/16)
Trois drapeaux flottent sur un terrain vague à l’extérieur des bureaux de l’administrateur local de la ville de Terekeka, au Soudan du Sud. Celui du milieu ressort particulièrement : ce nouveau drapeau vert est orné d’un rhinocéros accompagné du mot TEREKEKA inscrit en lettres capitales blanches. Récemment hissé à la place de l’ancienne bannière – dont il conserve le design – il représente l’Etat de l’Equatoria-Central. L’Etat de l’Equatoria-Central, qui est l’un des dix Etats originaux du Soudan du Sud, a été divisé en trois zones : Terekeka, Jubek et Yei.
(RFI 24/06/16)
Deux rapports de l'ONU confirment que les casques bleus n'ont pas pu protéger les civils sud-soudanais lors de l'attaque du camp de déplacés de Malakal en février 2016. Cette attaque avait fait au moins 25 morts et plus d'une centaine de blessés, selon l'ONU. L'organisation est confrontée depuis le début du conflit au Soudan du Sud à une vague de déplacés qui a cherché refuge dans ses bases, renommées « sites de protection des civils ». La Mission des Nations unies au Soudan du Sud héberge aujourd'hui 200 000 civils qui...
(AFP 22/06/16)
L'ONU a demandé au gouvernement sud-soudanais de traduire en justice les responsables d'une attaque menée en février contre un camp de déplacés géré par les Nations unies à Malakal, capitale de l'Etat pétrolier du Haut-Nil (nord-est). Dans un rapport d'enquête transmis au Conseil de sécurité de l'ONU, le secrétaire général Ban Ki-moon estime que "le gouvernement transitoire d'union nationale doit demander des comptes" aux responsables, "dont les dirigeants politiques et militaires de l'Etat du Haut-Nil".
(AFP 16/06/16)
Le Soudan accueille 232.000 réfugiés sud-soudanais depuis le début de la guerre civile au Soudan du Sud voisin en décembre 2013, a indiqué l'ONU jeudi. Le Soudan du Sud est devenu indépendant du Soudan en 2011 avant de sombrer deux ans plus tard dans une guerre civile sanglante qui a tué des dizaines de milliers de civils. "Le Soudan accueille le plus grand nombre de réfugiés ayant fui le Soudan du Sud pour trouver refuge dans les pays voisins", a...
(AFP 16/06/16)
Plus de cinq millions de personnes ont besoin d'une assistance urgente au Soudan après de nouveaux déplacements de populations et une hausse du nombre de réfugiés du Soudan du Sud, s'est alarmé mercredi un responsable de la Commission européenne. Les propos de Jean-Louis De Brouwer, directeur des Affaires humanitaires et de la protection civile à la Commission européenne, interviennent après que cette dernière a accordé 12,5 millions d'euros au Programme alimentaire mondial (PAM) pour l'assister dans ses opérations humanitaires au Soudan. "La situation humanitaire...
(AFP 15/06/16)
Le nombre d'attaques contre des humanitaires au Soudan du Sud a augmenté ces dernières semaines, trois personnes ayant été tuées en mai, un mois marqué par la formation d'un gouvernement d'union nationale, s'est inquiété mercredi l'ONU. "Les incidents violents, notamment des fusillades, des embuscades, des agressions, du harcèlement et des vols, ont augmenté en mai", souligne le Bureau de coordination aux affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) dans un communiqué. Selon la même source, trois humanitaires ont été tués en mai dans les Etats d'Equateur-occidental (sud-ouest) et d'Equateur-central (sud), des régions qui ont échappé aux pires violences depuis le début de la guerre civile en décembre 2013...
(RFI 11/06/16)
Au Soudan du Sud, la future cour internationale qui doit juger les crimes de guerre suscite le débat. Le tribunal, relevant à la fois de l’Union africaine et du gouvernement sud-soudanais, est prévu par l’accord de paix signé en août 2015. Mais dans l’entourage du président Salva Kiir, cette juridiction ne fait pas l’unanimité, selon les révélations d’un article paru dans un célèbre journal américain. Pour une bourde, c’en était une. Le New York Times a publié en début de semaine un texte du président Salva Kiir et du vice-président...
(AFP 09/06/16)
Quatre-vingt huit enfants enlevés le 15 avril dernier en Ethiopie par des hommes armés venus du Soudan du Sud ont été rendus à leurs familles dans la région frontalière de Gambella (sud-ouest), a-t-on appris jeudi auprès du Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef). "La majorité des enfants ont entre 3 et 5 ans; beaucoup sont traumatisés, hagards (...) Ils ont vu des gens se faire tuer. La peur se lit sur leurs visages", a expliqué à l’AFP Sacha Westerbeek, travaillant...
(AFP 08/06/16)
Le président sud-soudanais Salva Kiir et son vice-président Riek Machar jugent que la paix dans leur pays passe par la création d'une Commission vérité et réconciliation plutôt que par des procès contre les auteurs des exactions commises pendant les deux ans de guerre civile, dans une tribune pour le New York Times. "Nous sommes déterminés à faire en sorte que notre pays ne traverse plus jamais une guerre civile. Même avec nos différences - en fait à cause d'elles -...
(AFP 06/06/16)
Le Soudan du Sud a repris dimanche à Khartoum ses discussions avec le Soudan pour tenter de résoudre d'épineux contentieux bilatéraux issus de sa sécession en 2011. Les ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l'Intérieur et du Pétrole du Soudan du Sud ont rencontré leurs homologues soudanais à Khartoum pour la première fois depuis la formation d'un gouvernement d'unité nationale à Juba en mai. Le Soudan du Sud avait conquis son indépendance du Soudan en 2011 mais ce nouveau pays a rapidement plongé dans une guerre civile meurtrière et dévastatrice en 2013...
(Xinhua 04/06/16)
Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est déclaré vendredi préoccupé par l'arrivée au Soudan du Sud de réfugiés soudanais fuyant l'intensification récente des combats au Sud-Kordofan. "Ce week-end marque le cinquième anniversaire du conflit au Sud-Kordofan, au Soudan. Tragiquement les civils continuent de fuir cette région et beaucoup traversent la frontière vers le Soudan du Sud voisin", a annoncé un porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d'un point de presse. Rien qu'en 2016, plus de 7 500...
(Agence d'information d'afrique centrale 02/06/16)
Le Conseil de sécurité a prorogé d’un an les sanctions contre des individus qui menacent la paix et la stabilité au Soudan du Sud. Une résolution adoptée lundi reconduit jusqu’au 31 mai 2017 le gel des avoirs et l’interdiction de voyager visant certaines personnalités sud-soudanaises. Les sanctions reconduites le même jour concernent les voyages et les mesures financières imposées par la résolution 2206 du 3 mars 2015. Le Conseil a prorogé jusqu’au 1er juillet 2017 le mandat du Groupe d’experts...
(AFP 31/05/16)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a commandé mardi un rapport spécial sur l'acheminement d'armes vers le Soudan du Sud, faute d'un accord entre les grandes puissances pour un embargo sur l'armement du pays déchiré par la guerre civile. Les 15 membres du Conseil ont adopté à l'unanimité une résolution proposée par les Etats-Unis et renouvelant pour un an les sanctions pesant sur le Soudan du Sud. Elle charge en outre un groupe d'experts d'élaborer sous trois mois un rapport...
(APA 31/05/16)
Le Service de la lutte antimines de l'ONU (UNMAS) au Soudan du Sud a annoncé vendredi qu'il allait recevoir 37 nouveaux chiens détecteurs d'explosifs dans le cadre d'une augmentation de la présence de ces chiens dans tout le pays. Dans un communiqué de presse, l'UNMAS a indiqué que les chiens détecteurs d'explosifs aident régulièrement la police des Nations Unies (UNPOL) à effectuer des contrôles dans les sites de protection des civils pour détecter des articles interdits ou dangereux, qui sont rapidement éliminés par l'UNPOL afin que les personnes...
(AFP 27/05/16)
Des douzaines de prisonniers sont détenus au Soudan du Sud dans des conditions s’apparentant à de la torture, entassés dans des containers en métal sous une chaleur brûlante, avec un minimum d'eau et de nourriture, a dénoncé vendredi Amnesty International. Beaucoup de détenus, la plupart des civils, accusés de liens avec l'opposition ou avec des groupes rebelles, sont morts suite à ces traitements inhumains, selon l'ONG de défense des droits de l'Homme. Amnesty rapporte également la violence des soldats à l'encontre des prisonniers.
(Vox Africa 26/05/16)
Si le processus de paix se met lentement en place dans le pays, le sort des réfugiés victimes de plus de deux ans de guerre civile ne s’améliore pas encore. Après des affrontements entre agriculteurs et éleveurs de bétail dans les villages voisins de Wau, plus de quatre-vingt-quinze mille personnes s'y sont réfugiées, depuis décembre 2015. Pour la Commission Secours et Reconstruction du Soudan du Sud, cet afflux de réfugiés a un impact direct sur les ressources et les services...
(Xinhua 23/05/16)
Le ministre soudanais du Pétrole et du Gaz, Mohammed Zaid Awad, a déclaré vendredi que son ministère appliquerait les directives du président soudanais concernant la révision des prix du transit de pétrole sud-soudanais, a rapporté la Radio Tamazuj. "La stabilité au Soudan du Sud aidera à développer la relation entre les deux pays. De nombreux problèmes entre les deux pays sont gérés par des accords signés par les deux parties", a expliqué le ministre soudanais. Il a indiqué que le...
(7sur7 21/05/16)
Une religieuse slovaque, travaillant comme infirmière au Soudan du Sud, ravagé par une guerre civile sanglante, a succombé à ses blessures par balle, a annoncé vendredi un représentant local sur la radio onusienne Miraya. La soeur Veronika Terezia Rackova avait reçu une balle dans la poitrine, lundi, lors d'une attaque à Yei, dans le sud du pays, alors qu'elle conduisait un patient à l'hôpital. Elle avait été évacuée à Nairobi, la capitale du Kenya, mais elle est finalement décédée des suites de ses blessures, a annoncé un représentant du gouvernement local. Trois suspects arrêtés...
(AFP 20/05/16)
Une religieuse slovaque, travaillant comme infirmière au Soudan du Sud, ravagé par une guerre civile sanglante, a succombé à ses blessures par balle, a annoncé vendredi un représentant local sur la radio onusienne Miraya. La soeur Veronika Terezia Rackova avait reçu une balle dans la poitrine, lundi, lors d'une attaque à Yei, dans le sud du pays, alors qu'elle conduisait un patient à l'hôpital. Elle avait été évacuée à Nairobi, la capitale du Kenya, mais elle est finalement décédée suite à ses blessures, a annoncé Stephen Ladu, un représentant du gouvernement local, à la radio des Nations unies Miraya.
(AFP 20/05/16)
Au moins 69.000 Sud-Soudanais ont fui vers le Soudan voisin depuis janvier pour échapper aux pénuries de nourriture et aux combats, ont indiqué jeudi les Nations unies. Le Soudan du Sud est devenu indépendant du Soudan en 2011 avant de sombrer deux ans plus tard dans une guerre civile sanglante qui a tué des dizaines de milliers de civils. "Plus de 69.000 Sud-Soudanais sont arrivés dans plusieurs régions du Soudan depuis janvier, fuyant le conflit et l'insécurité alimentaire", a indiqué...

Pages