Vendredi 23 Juin 2017
(AFP 21/06/17)
La famine déclarée il y a quatre mois au Soudan du Sud est terminée grâce à l'aide internationale, ont annoncé mercredi des agences onusiennes, qui soulignent pourtant que le nombre de personnes affamées n'a jamais été aussi élevé dans ce pays en guerre civile. "La définition technique de la famine ne s'applique plus dans les comtés de Leer et Mayendit, dans l'ancien État d'Unité (Nord), où la famine avait été déclarée en février", ont indiqué dans un communiqué commun le Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Mais s'il n'y a techniquement plus de famine au Soudan du Sud, grâce à...
(AFP 21/06/17)
Le Vatican a annoncé mercredi que le pape François avait décidé de soutenir une série de projets d'aide au Soudan du Sud, à défaut de pouvoir se rendre lui-même dans le pays en guerre. Au total, le Vatican versera près de 500.000 euros pour deux hôpitaux tenus par des soeurs, un programme de formation d'instituteurs et un projet d'achat de semences et d'outils pour 2.500 familles d'agriculteurs. Par ce geste, le pape entend envoyer "un signe concret de sa proximité" avec le pays plongé depuis fin 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts, a expliqué en conférence de presse Mgr Peter Turkson, chef du dicastère (ministère) du développement humain intégral. "Le Saint-Père n'oublie...
(AFP 21/06/17)
Avec son mari et ses sept enfants, Shadiya Ibrahim a fui, affamée, la guerre qui ravage le Soudan du Sud. Elle a rejoint le Darfour, où elle dit se sentir "en sécurité" malgré les violences qui déchirent cette région du Soudan voisin. "C'était le seul endroit où nous pouvions aller", explique Shadiya à l'AFP dans le camp d'El-Nimir, dans l'Etat soudanais du Darfour-Est, ouvert récemment pour accueillir les centaines de réfugiés sud-soudanais qui rallient le Soudan chaque jour. Shadiya, 40...
(AFP 21/06/17)
Les murs des maisons sont criblés d'impacts de balles, et les rues désertes jonchées de morceaux de métal. Bentiu incarnait les ambitions pétrolières sud-soudanaises, mais seules quelques pompes à essence hors service, dont une abrite la carcasse d'un véhicule blindé, rappellent ces espoirs de développement. Les habitants de cette ville du Nord, porte d'entrée vers de nombreux gisements de pétrole de ce pays ayant accédé à l'indépendance en 2011, ont fui les combats entre les soldats du président Salva Kiir et les fidèles de l'ex-vice-président Riek Machar. Quelque 120.000 d'entre...
(RFI 21/06/17)
Malgré les accords et les cessez-le-feu, la guerre se poursuit au Soudan du Sud. Loin des regards. Amnesty International publie ce 21 juin un rapport sur la région du Haut-Nil. Depuis plusieurs mois, les forces gouvernementales mènent une offensive brutale dans cette zone située dans le nord du pays. Comme dans le reste du pays, les civils sont les premières victimes et les violences prennent un tour communautaire. Le long du Nil blanc aujourd'hui se succède une série de villages...
(AFP 16/06/17)
Quatre hélicoptères de transport de troupes, deux autres de combat, puis un impressionnant alignement de gros porteurs Iliouchine IL-76 du Programme alimentaire mondial: bienvenue à l'aéroport de Juba, condensé des espoirs déçus du Soudan du Sud. Quelques avions de lignes sont bien visibles non loin du terminal mais leur nombre est dérisoire par rapport à celui des bimoteurs à hélice des agences humanitaires qui chaque jour emmènent personnels et matériel aux quatre coins du pays en guerre, souvent sur des petites pistes d'atterrissage en latérite. Celle de Juba est...
(AFP 15/06/17)
"Je vends la petite bouteille d'huile à 140 livres. Il y a six mois, c'était 70. Les clients se plaignent, disent que c'est trop cher". James Deng, 18 ans et le sourire facile, tient un stand sur le marché d'Aweil, dans le nord-ouest du Soudan du Sud. Là, comme au grand marché de Konyokonyo dans le centre de la capitale Juba, à 800 km plus au sud, les prix des denrées de première nécessité ont flambé, conséquence directe de la...
(Le Monde 15/06/17)
Analyse. Tous les négociateurs qui prétendent faire la paix dans ce pays d’Afrique orientale en voie de désagrégation sont impliqués dans le conflit à des degrés divers. Un facteur qui rend tout règlement au Soudan du sud problématique. Dans le fracas des violences, des massacres et de la dislocation du Soudan du Sud, un appel à la paix revient à tirer un coup de carabine à plomb en l’air. Aussi, lorsque le président sud-soudanais, Salva Kiir, a annoncé, le 22...
(AFP 14/06/17)
L'ONU a dit mardi redouter un "vide sécuritaire" en Afrique centrale après le retrait des troupes ougandaises, sud-soudanaises et américaines qui traquaient en vain depuis des années le chef de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), Joseph Kony. "La menace persistante que représente la LRA pour la stabilité régionale ne devrait pas être sous-estimée, en particulier au moment où les forces ougandaises et sud-soudanaises se désengagent de la force régionale de l'Union africaine, de même que les forces spéciales américaines", a souligné le représentant spécial de l'ONU pour l'Afrique centrale, François Lounceny Fall.
(AFP 14/06/17)
La région est plutôt épargnée par la guerre civile qui a repris fin 2013 et pourtant, dans le nord-ouest du Soudan du Sud, la faim fait des ravages: ici, la pénurie de nourriture est cyclique et la population entre dans la période la plus difficile de l'année, la "soudure". A 800 km environ au nord-ouest de Juba, l'Etat du Bahr el Ghazal du Nord enregistre des niveaux de malnutrition parmi les plus élevés du pays: deux de ses cinq comtés...
(AFP 13/06/17)
Le conflit au Soudan du Sud et ses déplacements massifs de populations font régulièrement émerger sur la carte des noms synonymes de grande détresse, comme Aburoc, un village du nord-est où les travailleurs humanitaires font face au dénuement le plus complet. En l'espace de quelques jours, ce village retiré de l'Etat du Upper Nile (Haut Nil), situé tout près de la frontière avec le Soudan, a vu arriver au bas mot 30.000 hommes, femmes et enfants fuyant une offensive de...
(Xinhua 13/06/17)
L'Éthiopie et le Soudan du Sud, pays le plus jeune au monde, doivent mener en commun des projets de développement des infrastructures destinés à mettre en place une interconnexion économique régionale. Dans un communiqué transmis lundi à Xinhua, James Morgan, l'ambassadeur du Soudan du Sud en Éthiopie, a déclaré que ce projet de développement des infrastructures se concentrerait pour l'instant sur des projets routiers. Le diplomate a évoqué deux grands projets routiers, "l'un reliant la région de Gambella dans l'ouest...
(Agence Ecofin 12/06/17)
Quelques mois après avoir décidé de renforcer la coopération diplomatique entre leurs deux pays, le Soudan du Sud et le Zimbabwe négocient depuis la fin de la semaine dernière, plusieurs accords commerciaux notamment pétroliers. C’est ce que rapporte le site internet de Radio Tamazuj. La nouvelle a été confirmée par John Andruga Duku (photo), le directeur des relations internationales du ministère sud-soudanais des Affaires étrangères. Celui-ci a conduit une délégation de Juba dans la capitale zimbabwéenne, afin de rencontrer certains officiels de Harare, en vue des négociations.
(RFI 10/06/17)
Que se passe-t-il au Soudan du Sud—? Depuis son indépendance en 2011 et surtout depuis décembre 2013, le pays riche en pétrole est déchiré par une guerre fratricide entre le président Salva Kiir et son ex-vice-président Riek Machar. Une guerre qui a fait fuir près de 4 millions d’habitants, dont la moitié vers les pays voisins. Malgré des cessez-le-feu répétés, les exactions se multiplient, les Nations unies évoquent des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Mais les populations se sentent abandonnées. Les organisations de droits
(AFP 09/06/17)
Au moins 15 personnes ont été tuées jeudi au Soudan du Sud par des hommes armés non-identifiés qui ont tendu une embuscade à un convoi circulant sur une des principales routes du pays, selon les autorités. Neuf personnes ont aussi été blessées dans cette attaque, qui a visé un convoi civil escorté par des militaires sur la route Juba-Nimule, qui relie la capitale sud-soudanaise à la frontière ougandaise. "Le convoi, qui se dirigeait vers Juba avec une escorte, a été...
(AFP 08/06/17)
Le Soudan du Sud a refusé de délivrer des visas pour au moins 20 journalistes étrangers, a-t-on appris jeudi auprès de l'Autorité sud-soudanaise des médias, qui les accuse d'incitation à la haine dans leurs articles sur ce pays en guerre depuis 2013. Dans un entretien avec la radio sud-soudanaise Eye Radio dont la teneur a été confirmée à l'AFP par l'intéressé, le directeur de l'Autorité des médias Elijah Alier a indiqué que 20 journalistes se sont vus refuser l'accès au...
(Xinhua 07/06/17)
La Chine a offert mardi quelque 2 400 tonnes de sorgho au Programme alimentaire mondial (PAM) pour contribuer à l'aide humanitaire d'urgence au Soudan du Sud, pays confronté à la famine. Le PAM a indiqué que cette aide alimentaire représentant 5 millions de dollars permettrait d'aider près de 160 000 personnes affectées par une famine grave dans ce pays d'Afrique de l'Est, dont 30 000 enfants de moins de cinq ans. Le représentant du PAM au Soudan du Sud, Joyce Luma, a indiqué que ce don survenait au bon moment alors que ce pays ravagé par la guerre connaît les niveaux...
(RFI 06/06/17)
Un accord a été signé à Kampala ce dimanche 4 juin entre le gouvernement sud-soudanais de Salva Kiir et des représentants de la rébellion, le SPLA/IO de Riek Machar. L'accord concerne l'Etat de Yei, théâtre de combats sanglants depuis des mois. Même si cette initiative marque le début d'une réconciliation, d'importantes questions restent en suspens. Le général Stephen Babanen, signataire pour le gouvernement sud-soudanais, énonce les principaux points d'accord négociés avec les rebelles et concernant...
(APA 03/06/17)
u total 15 nourrissons sont décédés au Soudan du Sud à la suite de l’utilisation d’une seringue non stérilisée lors d’une campagne de vaccination visant à prévenir une épidémie de rougeole, a-t-on appris vendredi, de sources médicales. Le ministre de la Santé du Soudan du Sud, Riek Gai Kok a déclaré aux journalistes à Juba que les vaccinateurs qui avaient administré les vaccins avaient utilisé une seringue sur les enfants et avaient omis de la stériliser après chaque usage. Il...
(RFI 03/06/17)
Au Soudan du Sud, c'est une tragédie : quinze enfants sont morts après avoir reçu un vaccin contaminé contre la rougeole. Les doses étaient en fait devenues toxiques après plusieurs erreurs de conservation et de manipulation. C'est une enquête menée par un comité sud-soudanais spécialiste de la santé avec l'aide d'experts de l'OMS et de l'Unicef qui a révélé le drame à l'issue d'une campagne de vaccination menée début mai dans une zone reculée de la région de Kapoeta, dans...

Pages