Jeudi 21 Septembre 2017
(AFP 19/09/17)
Au moins 25 personnes sont mortes dans des combats entre forces gouvernementales et rebelles dans une région pétrolifère du Soudan du Sud, a annoncé mardi un représentant de l'Etat. Des rebelles, partisans de Riek Machar, l'ancien vice-président en exil, et les forces gouvernementales se sont affrontés lundi matin à Nhialdiu, un village proche de la ville de Bentiu (Nord) qui a changé de mains à plusieurs reprises depuis le début de la guerre civile, il y a quatre ans. "25 corps ont été retrouvés", a indiqué Lam Tungwar, le ministre de l'information de l'Etat du Liech du Nord, ajoutant que l'offensive...
(Le Figaro 15/09/17)
La plus jeune nation du monde est le théâtre d'une guerre fratricide qui a déjà fait 4 millions de déplacés. C'est la plus grande crise de réfugiés en Afrique et l'une des pires guerres au monde. La crise qui déchire le Soudan du Sud, la plus jeune nation de la planète, est comparable à celle qui sévit en Syrie avec près de 4 millions de personnes déplacées et un nombre de morts estimé à plus de 300.000. Et pourtant, elle demeure presque totalement ignorée. Au cœur de ce conflit, la rivalité personnelle entre le président Salva Kiir et l'ancien vice-président Riek Machar, vieux compagnons d'armes dont les dévorantes ambitions personnelles sont en train d'anéantir ce pays à peine ... Lire...
(Xinhua 15/09/17)
Une équipe de médecins chinois travaillant au Soudan du Sud ont offert jeudi des services médicaux gratuits aux étudiants et employés de l'Université de Juba. L'équipe de médecins spécialistes a apporté des soins médicaux spécialisés pour des maladies comme le diabète, l'hypertension et les maladies cardio-vasculaires à plus de 100 étudiants employés de l'Université du Centre de santé de Juba. L'équipe médicale chinoise composée de 15 membres, et originaire de la province chinoise de l'Anhui, est arrivée au Soudan du...
(RFI 11/09/17)
Plus jeune pays au monde, le Soudan du Sud est secoué par un conflit qui oppose son président et son ancien vice-président depuis 2013. Un conflit qui fait rage partout dans le pays et qui rend le travail des acteurs humanitaires toujours plus compliqué sur le terrain, car pris pour cibles. Vendredi 8 septembre, un chauffeur du CICR a été tué alors qu'il était au volant de son camion. Il faisait partie d'un convoi d'une dizaine de véhicules qui revenaient de mission dans la région Western Equatoria...
(Agence Ecofin 08/09/17)
D’ici l’année prochaine, les abonnés aux différents services télécoms du Soudan du Sud vont dépenser davantage pour y accéder. Dans un entretien accordé à la presse, le ministre des Finances, Stephen Dhieu Dau , a confirmé l’information, indiquant que le gouvernement prévoit en effet « d'augmenter le droit d’accès aux services de télécommunications de 10 à 30% pour aligner la charge fiscale totale des services de télécommunications sur celle des autres pays de la région EAC [Communauté d’Afrique de l’Est,...
(AFP 07/09/17)
Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions ciblées contre de hauts responsables sud-soudanais, dont un ministre et un ancien chef de l'armée, pour avoir "menacé la paix, la sécurité ou la stabilité du Soudan du Sud". Ces mesures visent le ministre de l'Information Michael Makuei notamment pour son implication présumée dans des "attaques contre les missions des Nations unies" et pour avoir fait "obstruction à des activités internationales de maintien de la paix" ou à des missions humanitaires...
(Jeune Afrique 05/09/17)
Alors que Riek Machar, le principal opposant au président Salva Kiir dans le conflit sud-soudanais, se trouve toujours en résidence surveillée en Afrique du Sud, de nombreuses personnes s’activent pour obtenir sa remise en liberté. L’une des épouses du leader des rebelles sud-soudanais, l’influente Angelina, s’est ainsi rendue aux États-Unis, où cette question peut à nouveau être évoquée : au département d’État, les équipes de John Kerry, qui soutenaient Kiir, sont parties. L’historien français Gérard Prunier a...
(RFI 05/09/17)
La rencontre des ministres de la RCD, la RCA et le Soudan du Sud a eu lieu à Kinshasa. Pendant trois jours, les participants ont abordé des questions sécuritaires, humanitaires et commerciales. En conclusion, les trois parties ont marqué leur satisfaction face à l'évolution positive de la situation dans les trois pays. Souveraineté des Etats et non-ingérence dans les affaires internes, les délégations de la RDC, de la RCA et du Soudan du Sud ont insisté sur ces deux points, autant qu'elles ont dénoncé les sanctions unilatérales...
(Xinhua 05/09/17)
BANGUI, (Xinhua) -- Le ministre centrafricain de l'Intérieur, de la Sécurité publique et de l'Administration du territoire, Jean-Serge Bokassa, a annoncé dimanche qu'une réunion tripartite, à laquelle il a participé, avait été organisée en août dernier en République démocratique du Congo (RDC), avec les autorités du Soudan du Sud, de la RDC et de la République centrafricaine (RCA). Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des trois pays ont également pris part à cette rencontre, qui était, selon...
(Le Monde 31/08/17)
Selon le chercheur Ruben de Koning, il faut prendre des mesures contre les entreprises, les banques et les Etats qui permettent aux responsables de violences de s’enrichir. Malek Reuben Riak, puissant général sud-soudanais, est impliqué dans la planification et l’exécution d’une des opérations militaires les plus violentes de la guerre civile actuelle – c’est son travail quotidien. Mais le général Riak est aussi un homme d’affaires qui a fait fortune...
(AFP 30/08/17)
Le gouvernement sud-soudanais a organisé une conférence de presse mercredi pour se défendre d'être responsable de la mort d'un journaliste américain, tué samedi par l'armée sud-soudanaise alors qu'il couvrait des combats entre troupes gouvernementales et rebelles. Christopher Allen, un journaliste et photographe indépendant de 26 ans, a reçu une balle dans la tête alors qu'il accompagnait ("embedded") les rebelles dans la ville de Kaya, à l'extrême sud, à la frontière avec l'Ouganda...
(Jeune Afrique 30/08/17)
Sceptique sur le fait de qualifier la situation sud-soudanaise de "génocidaire", l'historien français n'est est pas moins inquiet et appelle à une rencontre engageant Salva Kiir et son principal opposant Riek Machar. L’historien français Gérard Prunier, auteur de plusieurs ouvrages en français et en anglais sur les conflits africains, donne son point de vue sur la situation au Soudan du Sud. Pour lui, la solution à la guerre ne peut être que politique et passe par une rencontre élargie. Interview...
(BBC 30/08/17)
30 millions de personnes dont plus de 14 millions d'enfants ont besoin d'eau au Nigéria, en somalie et au Soudan du Sud, selon l'Unicef. L'agence des Nations Unies révèle qu'au Nigéria, 3 millions de personnes risquent de subir des pénuries d'eau car 75% de points d'eau et d'infrastructures ont été détruits ou endommagés dans le nord-est du pays, une région qui subit les répercussions des combats contre le groupe islamiste Boko Haram. Les combats affectent aussi les populations du Soudan...
(AFP 29/08/17)
Le Parlement sud-soudanais a adopté un budget d'environ 300 millions de dollars malgré l'aveu du gouvernement de ce pays en guerre qu'il ne peut garantir que deux tiers de son financement, a-t-on appris auprès du ministère des Finances. "Le financement provient des revenus pétroliers, des revenus non-pétroliers ainsi que des partenaires au développement qui nous donnent tout le temps des ressources pour notre peuple", a expliqué lundi lors d'une conférence de presse Wani Buyu Dyori, le sous-secrétaire au planning économique...
(RFI 29/08/17)
Le Soudan du Sud, plus jeune pays au monde, est en proie depuis 2013 à un violent conflit. Il connaît un regain de violences depuis juillet 2016, ce qui a déjà poussé plus d’1.6 million de personnes à fuir leur pays. Là-bas, le personnel humanitaire est menacé, plusieurs membres d’ONG y ont déjà perdu la vie. Le coût du permis de travail a en plus été augmenté à 10 000$. Les visas des journalistes sont délivrés au compte-gouttes. Très peu...
(AFP 28/08/17)
Un journaliste américain a été tué samedi au Soudan du Sud en couvrant des combats entre troupes gouvernementales et rebelles, qui ont fait 18 autres victimes, a-t-on appris dimanche auprès des deux camps et de l'ambassade américaine. Christopher Allen, un journaliste et photographe indépendant travaillant pour plusieurs médias internationaux, dont Al Jazeera, The Telegraph, Vice News ou the Independent, était arrivé récemment au Soudan du Sud, après avoir longuement couvert le conflit...
(RFI 26/08/17)
Alors que la guerre civile entre le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar se poursuit au Soudan du Sud depuis 2013, Salva Kiir vient d'affirmer dans un entretien à la Deutsche Welle que la crise humanitaire « n'est pas très grave ». Sur le terrain, les ONG humanitaires et la mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss) ont toujours plus de mal à travailler. Ce jeudi 24 août, le Conseil de sécurité de l'ONU a...
(AFP 25/08/17)
Le Conseil de sécurité de l'ONU veut que le gouvernement du Soudan du Sud "cesse les obstructions" à sa Mission de paix (Minuss) et exhorte les belligérants "à mettre fin aux hostilités", a déclaré jeudi son président en exercise. Rendant compte d'une réunion du Conseil consacrée à ce pays, l'ambassadeur égyptien auprès des Nations unies, Amr Abdellatif Aboulatta, a précisé devant la presse que ses membres demandaient aussi à ces mêmes belligérants un arrêt de leurs "opérations offensives". "Les membres...
(APA 24/08/17)
Le parlement sud-soudanais de transition a déclaré que le retard noté dans la soumission de la liste de noms des représentants récemment élus à l’Assemblée législative de l’Afrique de l’est (EALA) est purement « procédural », a-t-on appris mercredi. Selon un rapport de la Tanzanie, le Soudan du Sud et le Kenya n’ont pas encore soumis une liste de noms de personnes devant siéger au parlement régional. Au début de ce mois, les membres de l’Assemblée législative nationale de transition...
(AFP 21/08/17)
Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a prévenu lundi que les problèmes rencontrés par le Soudan du Sud pour payer ses fonctionnaires risquaient d'aggraver la crise humanitaire dans ce pays plongé dans une guerre civile depuis 2013. En visite à Kampala, au terme d'un séjour de trois jours au Soudan du Sud, le président du CICR, Peter Maurer, a mis en garde contre un "cercle vicieux qu'aucun acteur international ne peut empêcher" si les fonctionnaires sud-soudanais travaillant...

Pages