| Africatime
Mercredi 17 Décembre 2014
(BBC 17/12/14)
Il y a un an jour pour jour éclatait la guerre au Soudan du Sud. Depuis lors la paix semble impossible, malgré la médiation de l'Ethiopie et de l'Igad, l'organisation régionale Est africaine. Au conflit politique qui oppose Riek Machar, l'ancien vice-président, à Salva Kiir, le président en exercice, est venu se greffer un conflit ethnique. Alors que les conséquences humanitaires sont visiblement désastreuses, il est pourtant difficile d’établir un bilan humain. L’ONG Human Rights Watch parle bien d’au moins 50 000 morts. Néanmoins, ce chiffre ne comprend pas les morts dus à la malnutrition, de maladie ou d'épuisement parmi les deux millions de déplacés que le conflit sud soudanais a jetés sur les routes...
(AFP 16/12/14)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a dénoncé lundi la poursuite des combats et des exactions au Soudan du Sud et a menacé une nouvelle fois les belligérants de "sanctions ciblées", à l'occasion du premier anniversaire de ce conflit. Les 15 membres du Conseil, et en particulier les Etats-Unis, évoquent depuis plusieurs mois la possibilité d'imposer un gel d'avoirs et une interdiction de voyager, voire un embargo sur les armes, au président sud-soudanais Salva Kiir et à son rival Riek Machar qui s'affrontent depuis un an, mais aucune décision n'a encore été prise. Dans une déclaration unanime, les 15 membres...
(AFP 16/12/14)
Après un an de guerre civile au Soudan du Sud, les Etats-Unis, parrains de l'indépendance en 2011 de la plus jeune nation du monde, sont accusés de passivité et de traîner des pieds pour imposer devant l'ONU des sanctions et un embargo sur les armes. Malgré une rafale de condamnations du président Barack Obama, une mission de paix du secrétaire d'Etat John Kerry en mai à Juba, des pressions et menaces de sanctions, Washington semble ces derniers mois prêcher dans...
(AFP 15/12/14)
La plus jeune est un bébé de 14 mois, la plus vieille, une grand-mère de 105 ans: des militants sud-soudanais ont publié lundi une première liste - très partielle - des victimes du conflit au Soudan du Sud, qui a éclaté il y a un an jour pour jour. La liste ne contient que 572 noms, sur les plusieurs dizaines de milliers de victimes estimées des combats et des massacres ethniques qui les ont accompagnés depuis le 15 décembre 2013...
(AFP 15/12/14)
Un an tout juste après le début des combats, la guerre civile au Soudan du Sud, qui a fait des dizaines de milliers de morts, ne montre aucun signe d'apaisement et les organisations humanitaires redoutent une nouvelle spirale de violences et de famine. Indépendant depuis le 9 juillet 2011, le plus jeune pays du monde est déchiré depuis un an par des antagonismes politico-ethniques qui ont entraîné d'innombrables atrocités. "Douze mois après le déclenchement de cette guerre, il est difficile...
(AFP 13/12/14)
Il y a un an, Kan Gueh Kan trouvait refuge sur la base de l'ONU de Juba, en proie aux combats. Un an plus tard, comme des dizaines de milliers d'autres, il n'ose toujours pas sortir, alors que la guerre civile ravage son jeune pays. Ce jour-là, ses deux oncles venaient d'être assassinés devant lui. "J'ai couru pour sauver ma vie", raconte Kan. "Désormais c'est la peur qui me fait rester ici. Je ne sortirai que quand il y aura...
(AFP 12/12/14)
Le président américain Barack Obama a appelé vendredi les leaders du Soudan du Sud à mettre fin au "cycle de la violence" et à engager un processus de réconciliation dans ce pays déchiré par la guerre civile depuis un an. "En décembre dernier, lorsqu'un conflit politique a dégénéré en violence au Soudan du Sud, l'espoir et l'optimisme que le monde avait ressentis avec la naissance d'un nouvelle nation en 2011 ont cédé la place à des image de carnage et...
(Xinhua 12/12/14)
Les représentants des deux parties au conflit doivent insuffler au processus de paix un nouvel élan afin de conclure un accord définitif dans les plus brefs délais, a déclaré jeudi la représentante spéciale du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, Ellen Margrethe Loj, lors d'une conférence de presse prononcée à Joba, la capital du pays. "La patience dont fait preuve la communauté internationale à l'égard des deux parties a atteint ses limites ", a mis en garde Mme Loj,...
(Xinhua 11/12/14)
LUSAKA (Xinhua) -- Le marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), le plus important bloc commercial de l'Afrique a connu une augmentation constante de l'intra- commerce depuis la conlusion d'une entente de libre-échange en 2000, a révélé mercredi un rapport de situation. Le COMESA affirme que le commerce intrarégional a régulièrement augmenté, passant de 3 milliards de dollars depuis la création de la zone de libre-échange à 20,9 milliards de dollars, selon le rapport de situation publié lors de...
(Le Point 10/12/14)
À Lima, au Pérou, ce 1er décembre, la Société civile du Nigeria a fait entendre la voix de l'Afrique à la Convention sur le changement climatique. À la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC), la Conférence des parties (COP) au protocole de Kyoto se retrouve pour sa dixième session pendant deux semaines et ambitionne d'asseoir un texte facilitant un accord contraignant à Paris en 2015. Créé en 2008, lors de la COP 14 à Poznan, le Réseau panafricain pour la justice climatique (PACJA) comme son nom l'indique oeuvre pour l'équité face au dérèglement météorologique.
(APA 09/12/14)
Une réunion de la commission mixte de délimitation de la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud s’est ouverte lundi à Khartoum. Cette rencontre qui se tient sous la supervision de l’Union africaine prendra fin mercredi et tentera de trouver une solution au différend frontalier vieux de trois ans entre les deux voisins. Le chef de l’équipe de négociateurs soudanais, Abdullah Elsadig a réaffirmé l’engagement de son pays à mettre fin au différend qui a avait créé par...
(PANA 09/12/14)
Bien que fortement représentée par les délégations des différents pays, des membres de la Société civile et le Groupe des négociateurs africains (AGN), le continent africain sera célébré mercredi à la vingtième conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP20), démarrée depuis lundi à Lima, au Pérou. La journée de mercredi, deux jours avant la fin des travaux, sera dédiée au continent africain qui en profitera pour s’exprimer une fois encore sur ses priorités après les avoir déjà énoncées au sein des différents groupes de travail. Organisée par le programme 'ClimDev-Afrique', une initiative de l’Union africaine, de la Commission économique des Nations unies pour...
(Xinhua 08/12/14)
Les relations et la coopération sino-africaines ont connu un développement vigoureux depuis que les deux côtés ont élaboré conjointement en 2012 un plan de trois ans pour la coopération dans tous les domaines, a indiqué un officiel chinois lundi. Lin Songtian, secrétaire général du Comité de suivi chinois du Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC), a fait ces remarques à la veille de la 10e réunion des hauts fonctionnaires du Forum. Avec des efforts concertés, les échanges et la coopération...
(Financial Afrik 06/12/14)
Les banques centrales islamiques réunies (2200 tonnes d or) ne détiennent pas plus d’or qu’un simple pays européen comme la France ( 2435 T), l’Allemagne ( 3384 T) ou l’Italie ( 2450 T). De même que l’Afrique devrait arrêter de se vider de son Or. L’or africain n’appartient ni aux multinationales ni au gouvernement, mais aux enfants africains. Il appartient aux générations à venir. La solution existe : créer une commission pour la préservation de l’or africain. Il ne doit plus être vendu mais déposé à Dubai pour être utilisé en collatéral.Ne pas compter sur les gouvernements actuels. L’avenir de l’Afrique passe par la presse et les réseaux sociaux. Mobiliser la jeunesse africaine à se regrouper pour préserver les ressources minières qui représentent le sang du continent. C’est un comble qu’aucun pays africain ne constitue un stock d’or quelque part. La véritable décolonisation de l’Afrique passe par la réappropriation de ses richesses minières. Est ce utopique ?Non, internet a prouvé qu’on peut changer ce qui peut sembler impossible au premier abord. L’Afrique n’a pas besoin d’argent. Elle a juste besoin que ses enfants se réveillent, se donnent la main et décident de protéger le sacré.
(Xinhua 05/12/14)
Le Soudan du Sud connaît un regain d’affrontements entre les forces gouvernementales et celles de l’opposition, les plus violents entre les deux parties rivales depuis mai, a déclaré mercredi un porte-parole des Nations Unies. Lors d’un point de presse à New York, le porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, a cité des informations envoyées la veille par l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) faisant état d’affrontements entre les deux parties dans le comté de Fangak, dans l’Etat de Jonglei, au nord du pays. Les combats auraient provoqué le déplacement d’environ 4.000 civils, a précisé le porte-parole. « La Mission des Nations Unies au Soudan du...
(Agence Ecofin 04/12/14)
L’économiste français Nicolas Baverez a estimé, dans un entretien publié le 2 décembre par l’hebdomadaire économique Challenges, que l’Afrique est «à la veille de ses Trente Glorieuses», tout en invitant la France à saisir «l'opportunité historique» que représente le continent. «Aujourd'hui, il y a une formidable demande dans ce continent qui est à la veille de ses Trente Glorieuses mais si on ne fait pas l'effort d'aller vers lui, d'investir, d'autres iront à notre place», a-t-il déclaré. L’expression les Trente...
(Agence Ecofin 03/12/14)
Le producteur de sucre sud-africain Illovo Sugar veut réduire ses exportations en direction de l’Union européenne. La compagnie qui exporte annuellement 30% de sa production, soit 420 000 tonnes de sucre vers le vieux continent vise désormais 150 000 tonnes par an. Principale raison de cette décision, la législation sucrière européenne qui entrera en vigueur en 2017. En effet, Bruxelles entend mettre un terme aux quotas imposés aux producteurs de sucre européens sur les volumes qu’ils peuvent commercialiser. Cette option rendra la compétition sur ce marché plus difficile pour des acteurs comme Illovo. Déjà le producteur se...
(Jeune Afrique 02/12/14)
Tony Elumelu, l'une des premières fortunes du Nigeria et promoteur de l'Africapitalisme, a annoncé le 1er décembre à Lagos le lancement d'un programme sur dix ans afin de former, financer et accompagner "la nouvelle génération d'entrepreneurs" dans les 54 pays du continent. Tony Elumelu joint les actes à la parole. Au siège de son holding d'investissement Heirs Holdings, à Lagos, l'homme d'affaires nigérian promoteur de l'Africapitalisme a annoncé le 1er decembre le lancement du "Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship Program (TEEP)". Ce programme pluri-annuel permettra de consacrer 100 millions de dollars pour former, financer et accompagner "10 000 startups et jeunes entreprises de toute...
(Jeune Afrique 01/12/14)
Le groupe CMA CGM a annoncé la création de deux nouveaux services : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ils permettront de renforcer les liaisons maritimes entre l'Afrique de l'Est et l'Asie, à partir de décembre 2014. Le groupe français CMA CGM a annoncé le 25 novembre la création de deux nouveaux services de liaison maritime entre l'Afrique de l'Est et le continent asiatique : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ces deux nouveaux services devraient permettre une réduction des temps de...
(RFI 01/12/14)
L’urgence de la crise Ebola ne doit pas nous faire oublier d’autres urgences sanitaires comme celle du sida. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, plusieurs rapports présentent des chiffres encourageants, dont celui de 15 millions, par exemple. Il s’agit du nombre de personnes qui pourraient bénéficier de traitement en 2015. Pour autant, la guerre contre le VIH est loin d’être gagnée. Si les chiffres montrent une réelle avancée dans la lutte contre le sida, ils...

Pages