| Africatime
Dimanche 20 Avril 2014
(AFP 19/04/14)
JUBA, 19 avril 2014 (AFP) - L'armée sud-soudanaise a annoncé samedi qu'elle avait "perdu le contact" avec ses troupes qui combattent les rebelles dans un Etat pétrolifère stratégique du Nord, dont les rebelles ont repris cette semaine la capitale. Les forces du président Salva Kiir affrontent dans l'Etat d'Unité (nord) les partisans de l'ancien vice-président Riek Machar, limogé l'an dernier. Les rebelles avaient repris mardi la capitale de l'Etat, Bentiu, dans une offensive visant à prendre le contrôle des principaux puits de pétrole de la plus jeune nation de la planète. Des Casques bleus de l'ONU ont rapporté que des dizaines de cadavres jonchaient les rues de Bentiu.
(Le Point 19/04/14)
Que faut-il comprendre de ce qui se passe au Soudan du Sud ? Réponse de Gérard Prunier, directeur du Centre français d'études éthiopiennes de 2001 à 2006. Le contexte : depuis le 15 décembre dernier, l'armée loyaliste du président Salva Kiir affronte dans une guerre sans merci les troupes rebelles de Riek Machar, son ancien vice-président. Au fil des jours, le Soudan du Sud s'enfonce plus profondément dans la crise. Conséquence : son économie, déjà peu reluisante avant le conflit, plonge dans les abîmes du néant. Le Point Afrique : Le pétrole est au coeur des décennies de conflit du...
(RFI 19/04/14)
Au moins 58 personnes ont été tuées et plus d'une centaine blessées lors de l’attaque d’une base de l’ONU à Bor, où se sont réfugiés plusieurs milliers de civils. L’attaque a été menée par un groupe d’environ 350 hommes armés, en civil. Un témoin joint par RFI évoque une « situation désespérée ». Le Conseil de sécurité de l’ONU a mis en garde le gouvernement. « On a entendu des tirs dirigés contre le camp et en particulier contre la...
(AFP 18/04/14)
JUBA, 18 avril 2014 (AFP) - Au moins 58 personnes ont été tuées et plus d'une centaine blessées jeudi lors de l'attaque d'une base de l'ONU au Soudan du Sud, où des milliers de civils ont trouvé refuge, a annoncé vendredi l'ONU dans un nouveau bilan. "48 cadavres, dont des enfants, des femmes et des hommes, ont été retrouvés dans la base. Les corps de 10 attaquants ont été trouvés à l'extérieur de la base. Le nombre total de tués est de 58, mais ce nombre pourrait augmenter car plus de 100 personnes ont été blessées, certaines...
(AFP 18/04/14)
JUBA, 18 avril 2014 (AFP) - Les Nations unies ont dénoncé vendredi les attaques contre les civils dans le conflit au Soudan du Sud après la mort de "dizaines" de réfugiés attaqués la veille dans une base de l'ONU du centre du pays. "Les partenaires humanitaires sont révoltés par les tueries délibérées de civils dans des hôpitaux, des églises, des bases de l'ONU et d'autres lieux qui devraient être sacro-saints", a déclaré dans un communiqué l'agence humanitaire de l'ONU, l'Ocha. Une foule d'hommes armés a attaqué jeudi une base de l'ONU à Bor, une ville âprement disputée par les forces...
(Xinhua 18/04/14)
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki -moon, a vivement condamné jeudi une attaque contre des civils et des Casques bleus sur le site de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) à Bor, la capitale de l'Etat de Jonglei. " Cette attaque contre un site où des civils sont protégés par les Nations Unies est une grave escalade", a indiqué le porte-parole du secrétaire général dans une déclaration à la presse. Selon les médias, l'attaque a...
(AFP 17/04/14)
NATIONS UNIES, 17 avril 2014 (AFP) - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné jeudi l'attaque contre une base des Nations unies à Bor et demandé au gouvernement sud-soudanais "de prendre immédiatement des mesures pour protéger les sites de l'ONU" où sont réfugiés des civils. M. Ban "rappelle à toutes les parties que toute attaque contre des Casques bleus de l'ONU est inacceptable et constitue un crime de guerre", a souligné le porte-parole des Nations unies Stéphane Dujarric. L'attaque de Bor est "une grave escalade" dans le conflit et M. Ban "invite toutes les parties à s'abstenir de toute action ou déclaration qui pourrait faire monter les tensions"...
(AFP 17/04/14)
JUBA, 17 avril 2014 (AFP) - Les Nations unies ont indiqué jeudi être "gravement préoccupées" par les violents combats dans l'Etat pétrolier d'Unité, dans le nord du Soudan du Sud, où les rebelles ont capturé la ville de Bentiu lors d'une nouvelle offensive. Le conflit mettant aux prises les troupes fidèles au président Salva Kiir et les rebelles de l'ancien vice-président Riek Machar est entré dans son cinquième mois et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a mis en...
(AFP 17/04/14)
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lancé mercredi un appel pressant en faveur du Soudan du sud, où un million de personnes sont selon lui menacées de famine en raison des combats et de la saison des pluies. "Si nous n'agissons pas immédiatement, un million de personnes pourraient connaitre la famine dans les mois qui viennent", a-t-il déclaré en recevant à l'ONU la commissaire européenne chargée de l'aide humanitaire Kristalina Georgieva. "Des millions (de Sud-Soudanais) ont faim aujourd'hui et nous constatons de très hauts niveaux de malnutrition parmi les centaines de milliers de personnes déplacées par le conflit...
(PANA 17/04/14)
Le nombre de personnes qui cherchent refuge dans la base de la Mission onusienne au Soudan du Sud (UNMISS), dans la capitale de l'Etat de Unity, Bintiu, a doublé au cours des derniers jours, a déclaré le coordonnateur de l'aide humanitaire de l'ONU, Toby Lanzer. Dans un communiqué de l'ONU reçu par la PANA mercredi à New York, M. Lanzer a déclaré: 'Nous pensons avoir au moins 9.000 personnes dans notre base sur place', tout en notant que c'était à...
(AFP 16/04/14)
JUBA, 16 avril 2014 (AFP) - L'armée sud-soudanaise a reconnu mercredi avoir perdu face aux rebelles le contrôle de la ville pétrolière stratégique de Bentiu, située dans le nord du pays et âprement disputée depuis des mois. "Les forces de Riek Machar sont entrées dans la ville mardi, après que nos forces se furent retirées", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'armée, Philip Aguer, accusant les rebelles de "commettre des atrocités, dont le meurtre de civils". str-pjm/eln/sas/de
(BBC Afrique 16/04/14)
Au Soudan du Sud, les rebelles ont attaqué la ville pétrolière de Bentiu. Leur porte-parole affirme qu’ils ont réussi à reprendre la ville. Le groupe a prévenu que les compagnies pétrolières devaient arrêter leurs opérations et évacuer leurs employés dans la semaine. Un porte-parole de l’armée a nié la chute de Bentiu et déclaré que les combats continuaient. Les deux camps se sont accusés continuellement de violer un cessez-le-feu mis en place en janvier. Plus d’un million de personnes ont été déplacées dans le conflit. La crise a débuté lorsque le président Sud Soudanais Salva Kirr a accusé...
(RFI 16/04/14)
Des combats ont éclaté lundi et se sont poursuivis ce mardi 15 avril à Bentiu, dans la ville pétrolière stratégique de Bentiu, dans l'Etat du Haut-Nil. Les forces fidèles à l'ancien vice-président Riek Machar ont annoncé leur intention de prendre cette ville et d'occuper les champs pétroliers. Une dizaine d'employés du secteur pétrolier ont été blessés dans les combats, selon la mission des Nations unies sur place. A défaut de pouvoir vaincre militairement son adversaire, Riek Machar ambitionne de lui couper les vivres. La stratégie qui consiste à attaquer la ville de...
(Xinhua 16/04/14)
Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires font leur possible pour améliorer les conditions des réfugiés sud-soudanais dans l'ouest de l'Ethiopie. Selon la porte-parole du HCR Melissa Fleming, le nombre des réfugiés sud-soudanais ayant fui vers l'Ethiopie dépasse désormais les 95 000, et le HCR et ses partenaires les aident tout en acheminant des tentes par avion, en construisant de nouveaux camps et en transférant les réfugiés vers des lieux plus en altitude avant l'arrivée de la saison des pluies.
(AFP 15/04/14)
GENÈVE, 15 avril 2014 (AFP) - Entre 800 à 1.000 Sud-Soudanais arrivent chaque jour en Ethiopie depuis janvier, dans des conditions effroyables, a averti mardi l'ONU, pour qui sans l'aide des organisations humanitaires ces personnes seraient mortes. "Entre 800 et 1.000 arrivent chaque jour, à bout de souffle, beaucoup sont mal nourris", a déclaré une porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d'un point presse. La majorité arrive à Pagak, dans la région éthiopienne de Gambela, où les réfugiés - qui...
(AFP 15/04/14)
JUBA, 15 avril 2014 (AFP) - Les rebelles sud-soudanais ont affronté mardi les troupes gouvernementales dans la ville pétrolière et stratégique de Bentiu, exigeant que les compagnies arrêtent la production et tentant de s'emparer des champs pétroliers. Le porte-parole des rebelles Lul Ruai Koang a affirmé qu'ils s'étaient emparés de la ville, l'une des régions les plus aprement disputées dans ce conflit qui dure depuis quatre mois, mais l'armée a démenti. "la reprise de Bentiu marque la première étape de la libération des champs pétroliers", a déclaré M. Koang dans un communiqué.
(AFP 15/04/14)
HAUT NIL, 15 avril 2014 (AFP) - Le chef des rebelles au Soudan du Sud, Riek Machar, veut s'emparer de la capitale Juba et de champs pétroliers clés, a-t-il affirmé dans une interview exclusive à l'AFP, prévenant que la guerre civile ne s'arrêtera pas avant la chute du président. Alors qu'on entre dans le cinquième mois de combat et que les pourparlers de paix patinent, Riek Machar, ancien vice-président, a qualifié son rival, le président Salva Kiir, de "dictateur" et...
(PANA 14/04/14)
L'Union européenne (UE) a décidé de débloquer 45 millions d'euros en faveur du Soudan du Sud 'où la situation humanitaire ne cesse de se détériorer, indique un communiqué officiel transmis dimanche à la presse à Bruxelles. La décision a été prise à l'issue d'une réunion tripartite de haut niveau entre l'UE, les Etats-Unis et l'ONU. Selon la commissaire européenne en charge de l'Aide humanitaire d'urgence, Kristalina Georgieva, qui a participé à la rencontre, plus de 03 millions de personnes ont besoin d'une aide d'urgence et leur nombre augmente jour après jour. Les réfugiés en provenance du Soudan du Sud...
(RTBF 12/04/14)
"Scandalisée", l'ONG Médecins sans Frontières (MSF) dénonce "l'indifférence" des responsables de l'ONU au Soudan du Sud à l'égard des conditions de vie des Sud-Soudanais réfugiés dans sa base de Juba. Le camp dans lequel ils vivent est inondé et les eaux contaminées les exposent constamment à des risques d'épidémies. Une situation qui leur est "potentiellement fatale", déplore MSF. "Ces gens vivent dans des eaux de crue contaminées avec de la matière fécale", explique l'ONG, "scandalisée". "Aucune action n'a été prise pour améliorer (la base onusienne de) Tomping et ceci a de potentielles...
(Xinhua 12/04/14)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Les pays africains devraient adopter des politiques industrielles crédibles et promouvoir des organisations efficaces chargées de la politique industrielle afin de renforcer la transformation structurelle du continent, estiment la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et la Commission de l'Union africaine (UA) dans un nouveau rapport publié vendredi. Dans ce rapport, l'ONU et l'UA affirment que la transformation du paysage industriel de l'Afrique a échoué en partie, parce que les pays ont utilisé des schémas industriels marqués par le manque de dynamisme et l'absence de coordination au niveau élevé...

Pages