| Africatime
Samedi 01 Août 2015
(Camer.be 01/08/15)
Monsieur le Président de la Cour Pénale Internationale....L’Organisation Jeunesse Africaine présente ses compliments à la Cour Pénale Internationale et a l’honneur de solliciter le lancement d’un mandat d’arrêt International contre les Sieurs Salva Kiir et Riek Machar. En effet, la mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) a publié, il y a un mois, un nouveau rapport accablant sur les atrocités commises dans ce pays par les armées et les milices des hommes ci-haut mentionnés dont l’un est l’actuel président et l’autre l’ancien vice-président du Sud-Soudan.
(AFP 30/07/15)
La patience des négociateurs qui cherchent un accord de paix au Soudan du Sud "est à bout", a averti jeudi l'envoyé spécial des Etats-Unis Donald Booth, enjoignant les belligérants de mettre rapidement un terme à la guerre civile sous peine de sanctions. Les médiateurs régionaux de l'organisation intergouvernementale est-africaine (Igad), qui ont récemment reçu le soutien du président Barack Obama lors de sa visite à Addis Abeba, ont donné aux rivaux sud-soudanais jusqu'au 17 août pour stopper la guerre civile ouverte en décembre 2013. "Je veux être très clair avec vous: la patience de mon pays, celle de la région et des autres partenaires internationaux est à bout", a déclaré Donald Booth à la presse à Juba, la capitale du...
(Autre média 30/07/15)
Le parti SPLM au pouvoir au Sud-Soudan a formé trois comités pour étudier un document de proposition de paix publié la semaine dernière par les médiateurs de l'Autorité Intergouvernementale sur le Développement (IGAD) pour mettre fin à la guerre civile longue de 19 mois dans le pays. Lors d'une réunion présidée par le président Salva Kiir hier, les responsables du SPLM dans les organes exécutifs et législatifs ont donné aux comités 48 heures pour présenter leurs conclusions lors d’une séance plénière.
(APA 30/07/15)
A l'issue d'une visite de quatre jours au Soudan du Sud, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien, a appelé ce weekend toutes les parties au conflit dans ce pays à déposer les armes et à s'engager à une paix durable pour stopper une crise humanitaire qui ne cesse de s'aggraver. Lors de sa visite, M. O'Brien a rencontré des partenaires humanitaires, des responsables gouvernementaux et la communauté diplomatique, et a rendu visite à des...
(France 24 29/07/15)
Le projet d’un accord de paix au Soudan du Sud doit encore être amélioré selon le chef rebelle Riek Machar, interrogé par France 24. Les médiateurs internationaux exigent que les belligérants s'entendent d'ici le 17 août pour mettre fin à la guerre. L’ancien vice-président du Soudan du Sud, Riek Machar, s’est dit favorable à "un accord sur le système de gouvernance qui apporterait une stabilité au Soudan du Sud" lors d'une interview accordée à France 24, lundi 27 juillet, à...
(RFI 28/07/15)
En visite à Addis-Abeba, en Ethiopie, Barack Obama a regretté que la situation humanitaire au Soudan du Sud « s’aggrave » et plaidé pour la signature rapide d’accords de paix. Le président des Etats-Unis a appelé Salva Kiir et Riek Machar à parvenir à un accord de paix «dans les prochaines semaines». Au Soudan du Sud, « la situation continue de se détériorer, la situation humanitaire s’aggrave », a déclaré le président Barack Obama lors d’une conférence de presse à Addis Abeba, à l’issue d’une conférence bilatérale avec le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn.
(RFI 28/07/15)
Le président américain s'est entretenu lundi 27 juillet avec le Premier ministre Hailemariam Desalegn. L’Ethiopie est un partenaire important des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme. La sécurité dans la région a donc occupé l'essentiel des entretiens. Barack Obama a notamment salué les efforts d'Addis Abeba contre les shebabs et a évoqué le cas préoccupant du Soudan du Sud. Comme attendu, cette visite de Barack Obama a permis de mettre en lumière le rôle stratégique régional essentiel d'Addis Abeba. L'Ethiopie est par exemple en première ligne en Somalie pour lutter contre les islamistes shebabs.
(AFP 27/07/15)
La situation au Soudan du Sud, ravagé par 19 mois de conflit civil, "continue de se détériorer", a affirmé lundi à Addis Abeba le président américain Barack Obama. "Malheureusement, la situation continue de se détériorer. La situation humanitaire s'aggrave", a-t-il dit, appelant à un "accord de paix" entre belligérants dans "les prochaines semaines". Le conflit sud-soudanais a déjà fait des dizaines de milliers de morts, selon des observateurs et chassé plus de 2,2 millions de personnes de chez elles.
(Xinhua 27/07/15)
L'Union africaine (UA) a réaffirmé son inquiétude profonde sur la situation au Soudan du Sud marquée par la poursuite des combats et les attaques contre les civils. Elle a fait cette cette déclaration samedi après que son Conseil de paix et de sécurité eut reçu le rapport de la Commission d'enquête de l'UA sur le Soudan du Sud et discuté de cette crise vendredi. Le Conseil a déclaré condamner, dans les termes les plus fermes, toutes les violations de l'Accord de cessez-le-feu conclu le 23 janvier 2014 et les attaques contre les civils ainsi que les organisations humanitaires.
(AFP 25/07/15)
Les négociateurs d'un accord de paix au Soudan du Sud ont proposé samedi de créer un tribunal afin de juger les crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis dans ce pays ravagé par une guerre civile depuis plus d'un an et demi. Les négociations pour la paix, menées par l'organisation intergouvernementale est-africaine (Igad), ont débuté en Ethiopie peu de temps après le début des combats mais elles ont toujours échoué, les belligérants n'ayant jamais appliqué les cessez-le-feu signés à au moins sept reprises depuis janvier 2014.
(AFP 24/07/15)
Au moment d'entamer sa tournée africaine, le président américain Barack Obama est sous pression d'agir pour la paix dans un Soudan du Sud ravagé par la guerre civile, mais le sujet divise âprement et de longue date son administration. Le quatrième anniversaire début juillet de la plus jeune nation du monde, dont l'indépendance avait été soutenue par les Etats-Unis, n'a pas été fêté dans la joie. "Cela me brise le cœur de voir ce qu'est devenu le Soudan du Sud...
(AFP 23/07/15)
Les dirigeants sud-soudanais devront signer un accord de paix avant le 17 août pour mettre fin à la guerre civile qui ravage le pays depuis plus d'un an et demi, selon une date limite fixée jeudi par les médiateurs internationaux, a constaté un journaliste de l’AFP. Les négociateurs sud-soudanais des deux camps sont attendus vendredi dans la capitale éthiopienne pour prendre connaissance de ce projet d’accord. Un sommet doit être organisé à Addis Abeba le 5 août en vue de...
(AFP 23/07/15)
Près de huit millions de Sud-Soudanais, soit 70% de la population, risque de plonger dans l'insécurité alimentaire en raison de la guerre civile qui frappe le pays depuis fin 2013, a annoncé mercredi l'ONU. "7,9 millions de personnes sur 11,6 millions d'habitants, soit près de 70% de la population du pays risque d'être en insécurité alimentaire lors de la saison des pluies", de juillet à octobre, affirme un communiqué du chef de l'aide humanitaire des Nations unies, Stephen O'Brien, en visite au Soudan du Sud. "Après avoir parlé à des personnes déplacées à Juba, il est clair que cette guerre brutale laisse...
(L'Humanité 23/07/15)
Un rapport de l'ONG Human Rights Watch a dénoncé mercredi des exactions de l'armée sud-soudanaise envers des civils, qu'ils ont écrasés avec des chars ou encore brûlés vifs, dans le cadre de la guerre civile qui frappe le Soudan du Sud depuis un an et demi. Le document, publié par l'ONG Human Rights Watch et titré "Ils ont tout brûlé", recense précisément une multitude d'atrocités commises par les autorités gouvernementales entre avril et juin 2015, avec la complicité d'une milice de l'ethnie Bul Nuer, faisant état d'"attaque délibérées contre des civils", considérées comme des crimes de guerre. 174 témoignages...
(AFP 22/07/15)
Les rebelles du Soudan du Sud ont annoncé mercredi s'être séparés d'un de leurs plus importants commandants militaires au risque de compliquer la situation dans ce jeune pays frappé depuis un an et demi par une sanglante guerre civile. Le chef des rebelles Riek Machar, ex-vice président du pays, a remplacé l'influent seigneur de guerre Peter Gadet qui fait l'objet de sanctions des Nations Unies. "Il s'agit d'un remaniement ordinaire", a indiqué à l'AFP Mabior Garang, le porte-parole des rebelles...
(AFP 22/07/15)
Les troupes de l'armée sud-soudanaise ont écrasé des civils avec leurs chars et brûlé vifs des villageois dans le cadre de la guerre civile qui frappe le Soudan du Sud depuis un an et demi, a dénoncé mercredi un rapport de l'ONG Human Rights Watch. Le document, qui recense avec précision des atrocités commises par les forces gouvernementales, fait état d'"attaques délibérées contre des civils", constitutives de crimes de guerre, selon HRW. "Ils ont poursuivi les gens avec leurs tanks...
(RFI 22/07/15)
L'acteur américain Georges Clooney et le groupe de défense des droits de l'homme Enough Project ont un projet pour mettre fin au conflit au Soudan du Sud. Depuis décembre 2013, les forces combattantes du président Salva Kiir et Riek Machar s’affrontent dans plusieurs Etats. Le but du dispositif, appelé « la Sentinelle », est d'enquêter sur les fonds qui alimentent les guerres civiles dans le pays. Le dispositif « la Sentinelle » est une alternative aux outils traditionnels de la...
(AFP 21/07/15)
Au moins 39 personnes sont mortes au Soudan du Sud d'une épidémie de choléra qui fait rage depuis un mois dans ce pays ravagé depuis 19 mois par un sanglant conflit, a affirmé mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Au total, "1.212 cas de choléra" ont été diagnostiqués dont "39 mortels", selon les chiffres de l'OMS qui précise que l'épidémie se déplace de la capitale Juba vers l'Etat voisin du Jonglei, particulièrement touché par la guerre civile. Le ministre sud-soudanais de la Santé a officiellement déclaré l'épidémie le 23 juin, même si le premier cas a été recensé dans un camp des Nations Unies de Juba...
(AFP 20/07/15)
L'acteur américain George Clooney a annoncé lundi avoir lancé un nouveau projet afin d'enquêter sur les fonds qui alimentent les guerres civiles au Soudan du Sud et dans d'autres pays africains, dans le but de mettre fin à ces conflits. "Ce n'est que lorsque les gens qui profitent de ces guerres paieront pour les dégâts qu'ils causent qu'il y aura un réel effet sur la paix et les droits de l'Homme", a déclaré dans un communiqué l'acteur oscarisé de 54...
(Libération 16/07/15)
L'économie de la plus jeune nation du monde ne parvient pas à se redresser. Après quatre ans d'indépendance, l'inflation explose et, avec elle, le coût de la vie. Un mur est en construction dans le restaurant d’Hassan Osman. La salle rectangulaire aux murs bleu pâle sera bientôt séparée en deux. Un tiers de l’endroit va être cédé à un autre commerçant dès les travaux terminés. Hassan conservera l’autre partie, qui n’accueillera plus que six ou sept petites tables en plastique...

Pages