| Africatime
Dimanche 28 Août 2016
(AFP 26/08/16)
Le gouvernement du Soudan du Sud, dont l'économie déjà fragile subit de plein fouet les conséquences des derniers combats de juillet, a adopté un budget 2016-2017 d'environ un milliard de dollars, trois fois supérieur à celui de l'an passé, a-t-on appris de source gouvernementale. "L'objet de ce budget, c'est la mise en oeuvre de l'accord de paix" signé en août 2015 pour mettre un terme à une guerre civile débutée en décembre 2013, a déclaré vendredi à l'AFP le ministre sud-soudanais de l'Information Michael Makuei...
(AFP 26/08/16)
L'ex-rebelle et ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar est sorti d'un hôpital de Khartoum où il avait été admis pour une "jambe enflée", ont déclaré vendredi à l'AFP ses collaborateurs. Riek Machar avait été évincé de son poste de vice-président fin juillet après avoir fui la capitale Juba à l'issue d'affrontements meurtriers entre ses partisans et ceux du président Salva Kiir. Mardi, le gouvernement soudanais avait indiqué qu'il se trouvait à Khartoum pour un "traitement médical", sans préciser de quoi il souffrait. "Il est sorti" de l'hôpital, a déclaré vendredi à l'AFP Manasseh Zindo, un collaborateur de M. Machar et membre de son parti...
(AFP 26/08/16)
Près de 243.000 Sud-soudanais se sont réfugiés au Soudan, dont des dizaines de milliers au Darfour, depuis le début de la guerre civile en 2013, a indiqué jeudi l'ONU. Le Soudan du Sud a proclamé son indépendance en 2011 mais a sombré dans une guerre civile deux ans plus tard, qui a tué des dizaines de milliers de civils. Fuyant la guerre et la pénurie alimentaire dans leur pays, les Sud-soudanais ont également cherché refuge dans d'autres pays voisins. "Le nombre total de réfugiés sud-soudanais arrivés au Soudan est d'environ 243.000 depuis décembre 2013", a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de...
(AFP 23/08/16)
L'ex-rebelle et ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar en fuite est arrivé à Khartoum pour "des soins médicaux", a annoncé mardi le gouvernement soudanais dans un communiqué. Riek Machar avait dans un premier temps fui en République démocratique du Congo après des affrontements meurtriers entre ses partisans et ceux du président Salva Kiir début juillet à Juba. Il a été remplacé par Taban Deng Gai au poste de vice-président. "Le Soudan a accueilli Riek Machar pour des raisons humanitaires et des...
(AFP 23/08/16)
Le Soudan et le Soudan du Sud se sont mis d'accord mardi pour proroger un accord pétrolier mais sans s'entendre dans l'immédiat sur ses termes financiers, selon des responsables. Lorsque le Soudan du Sud a fait sécession du Soudan en 2011, ce nouveau pays a accepté de payer à Khartoum une redevance pour l'utilisation des structures pétrolières et des pipelines du Soudan afin d'exporter son pétrole. "Les deux parties ont convenu de prolonger l'accord pétrolier devant expirer avant la fin de l'année", affirme un communiqué conjoint publié mardi.
(Xinhua 23/08/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Un contingent de 165 membres du personnel d'aviation des Forces de défense rwandaises, dont des pilotes, des ingénieurs de vol et des experts en logistique, doit être déployé dans le cadre de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud le 31 août. Ce contingent, déployé pour une mission d'un an, doit remplacer le contingent précédent qui a achevé son service d'un an. Lors d'une présentation d'information à la base aérienne de Busanza à Kigali lundi, le...
(Sudan News Agency 23/08/16)
Khartoum- Le Président de la République, Maréchal Omer Al-Bashir a reçu un message écrit du Président du Sud Soudan, Salva Kiir portant sur les relations bilatérales et les questions d'intérêt commun, outre une invitation du Président Kiir au Président Al-Bashir à visiter Juba pour discuter d'un nombre de fichiers. Le message a été remis au Président Al-Bashir au Palais Républicain par le visiteur Premier Vice-président du Sud Soudan, Taban Deng Gai. Pendant ce temps, le Président Al-Bashir a affirmé le...
(Sudan News Agency 23/08/16)
Khartoum - Le Soudan et le Sud Soudan ont convenu de régler tous les dossiers sécuritaires et politiques et de rouvrir le point de passage dans un délai maximum de trois semaines, en soulignant la nécessité d'avoir la sécurité et la stabilité dans la région. Taban Deng, le Premier Vice-Président du Sud Soudan a déclaré à la presse à l'issue de sa rencontre avec le Président de la République, Maréchal Omar Al-Bashir, que la situation au Sud Soudan est maintenant...
(AFP 22/08/16)
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a insisté lundi à Nairobi sur la nécessité de déployer une "force de protection" onusienne, composée de troupes africaines, dans la capitale du Soudan du Sud, théâtre de violents combats en juillet. "Il ne fait absolument aucun doute que nous devons aller de l'avant avec le déploiement de la force régionale de protection", a déclaré M. Kerry à la presse, à l'issue d'une rencontre avec cinq ministres des Affaires étrangères d'Afrique de l'Est. Interrogée...
(AFP 22/08/16)
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est entretenu lundi avec le président kényan Uhuru Kenyatta de sécurité régionale, notamment de la situation précaire au Soudan du Sud voisin, a indiqué le ministère kényan des Affaires étrangères. M. Kerry a entamé lundi à Nairobi une tournée qui le mènera mardi et mercredi au Nigeria pour évoquer la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram puis mercredi et jeudi en Arabie Saoudite où il sera question du conflit yéménite, de la guerre en Syrie et de la lutte internationale contre le groupe Etat islamique. Après son entretien avec le président kényan, le secrétaire d'Etat rencontrait lundi à la mi-journée les ministres...
(AFP 19/08/16)
L'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance, a annoncé vendredi craindre un "nouveau pic" dans le recrutement d'enfants soldats au Soudan du Sud à la suite d'une récente flambée de violence ayant mis en péril un fragile accord de paix. "Les différents groupes recrutent, il y a une mobilisation dans certaines zones reculées (...), car les gens craignent une escalade de la violence", a déclaré à l'AFP Justin Forsyth, directeur exécutif adjoint de l'Unicef. "Ils profitent de cette situation pour recruter de très jeunes gens". "L'Unicef craint la possible imminence d'un nouveau pic dans le recrutement ...
(Reuters 19/08/16)
JUBA, (Reuters) - L'ancien vice-président Riek Machar a fui Juba, la capitale du Soudan du Sud, depuis plusieurs semaines et a trouvé refuge en République démocratique du Congo (RDC) pour échapper aux forces gouvernementales qui le traquaient, a annoncé l'Onu jeudi. La mission de maintien de la paix des Nations unies (Monusco) a appris lundi que Machar se trouvait en RDC et a pris contact avec le gouvernement congolais qui a demandé que le chef rebelle fasse l'objet d'une mission...
(AFP 18/08/16)
L'ex-rebelle et ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar a quitté le Soudan du Sud à la suite des violences de début juillet dans la capitale Juba et a trouvé refuge dans un "pays sûr" de la région, a affirmé un des responsables de son camp. Riek Machar "a maintenant été évacué en toute sécurité vers un pays sûr de la région", a déclaré Mabior Garang de Mabior, porte-parole du SPLM-IO, le parti de M. Machar, dans un communiqué publié dans la nuit de mercredi à jeudi. Sans donner plus de précisions sur l'endroit exact où est réfugié M. Machar...
(AFP 17/08/16)
Le nouveau vice-président sud-soudanais Taban Deng Gai a appelé mercredi son prédécesseur et ancien allié Riek Machar, qui a fui Juba à la suite de combats dans la capitale, à se tenir à l'écart des affaires politiques du pays afin de permettre la mise en oeuvre d'un accord de paix. Homme politique influent, M. Deng était un allié et ami de l'ex-rebelle Riek Machar avant de le remplacer au poste de vice-président à la suite de combats à l'arme lourde...
(AFP 16/08/16)
La justice éthiopienne a inculpé 23 réfugiés sud-soudanais accusés d’avoir tué dix Ethiopiens à Gambella (sud) en avril au cours d’affrontements intercommunautaires, a rapporté mardi la station de radio Fana. Des incidents avaient éclaté dans le camp de réfugiés de Jewi, le 21 avril, après un accident de voiture qui avait coûté la vie à deux enfants sud-soudanais de l’ethnie nuer, renversés par le chauffeur éthiopien d’une ONG internationale. En représailles, des réfugiés nuer s’en étaient pris à des Ethiopiens qui travaillaient dans et autour du camp, tuant deux femmes et huit hommes.
(AFP 16/08/16)
Le président sud-soudanais a affirmé lundi ne pas être opposé au déploiement de Casques bleus supplémentaires dans son pays tout en réclamant de plus amples discussions, un apparent assouplissement de sa position après l'adoption d'une résolution de l'ONU menaçant d'un embargo sur les armes. "Nous ne sommes pas opposés à toute aide et nous écoutons volontiers les conseils", a déclaré Salva Kiir devant le parlement de Juba. "Mais l'aide requiert le dialogue et ne devrait pas être imposée au risque de devenir une intervention qui compromet...
(RFI 16/08/16)
Au Soudan du Sud, le président Salva Kiir assouplit un peu sa position concernant le déploiement de casques bleus supplémentaires. Avant le vote de la résolution par les Nations unies, vendredi 12 août, Salva Kiir avait clairement rejeté le projet mais aujourd'hui, le chef de l'Etat sud-soudanais s'est montré moins radical. « Nous ne sommes pas opposés à une aide et nous écoutons tous les conseils », a déclaré Salva Kiir devant le parlement, à Juba, la capitale. Le président...
(AFP 13/08/16)
Le Conseil de sécurité des Nations unies a autorisé vendredi le déploiement de 4.000 Casques bleus supplémentaires au Soudan du Sud pour assurer la sécurité à Juba et dissuader les attaques contre les bases de l'ONU, malgré l'opposition du gouvernement local. Le Conseil a adopté le projet de résolution américain qui menace également d'imposer un embargo sur les armes si le gouvernement bloque le déploiement de ces troupes. Onze des 15 pays du Conseil ont soutenu cette nouvelle force. La Chine, la Russie, l'Egypte et le Venezuela se sont abstenus. Ethiopie, Kenya et Rwanda devraient être les principaux contributeurs à cette force de maintien de la paix, autorisée à "utiliser tous les moyens...
(RFI 13/08/16)
A New York, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi 12 août une nouvelle résolution sur le Soudan du Sud. Porté par les Etats-Unis, ce texte a non seulement prolongé le mandat de la Minuss, la mission de Nations unies dans le pays, qui était venu à expiration, mais l'a surtout renforcé. Une Force de protection régionale de 4 000 hommes a en effet été créée avec des prérogatives élargies pour faire face à la situation sécuritaire, qui...
(AFP 12/08/16)
L'Ouganda, allié du président sud-soudanais Salva Kiir, a annoncé vendredi qu'il ne fournira pas de soldats à la force régionale que l'ONU envisage de déployer au Soudan du Sud, afin de ne pas prêter le flanc aux accusations récurrentes d'ingérence dans les affaires de ce pays. "L'Ouganda a volontairement décidé de se retirer afin que ceux qui accusent l'Ouganda d'ingérence dans les affaires du Soudan du Sud ne puissent pas se servir de ce déploiement" pour nous critiquer, a déclaré à l'AFP le ministre ougandais des Affaires étrangères, Henry Okello. "Nous souhaitons que le Soudan du Sud soit pacifié", a ajouté le ministre, assurant...

Pages