Jeudi 19 Avril 2018
(La Tribune 26/03/18)
Pour intensifier leur pression sur les dirigeants sud-soudanais dans la recherche d'une sortie de la guerre civile qui frappe le pays, les Etats-Unis viennent de prendre de nouvelles sanctions contre le pays. Cette fois-ci, ce sont les compagnies pétrolières et des départements d'Etats, soupçonnés de financer le conflit, qui sont pointés du doigt. Une décision critiquée par Juba qui l'a qualifié de ''contre-productive''. Les Etats-Unis ne relâchent pas leur pression mise sur le gouvernement du Soudan du Sud. Après l'embargo sur les armes prononcé en février dernier qui semble ne pas produire beaucoup d'effet, l'Administration du président Donald Trump a choisi de cibler le secteur pétrolier pour faire plier le Soudan du Sud. Le Trésor...
(APA 24/03/18)
APA-Juba (Sud-Soudan)- Les Etats-Unis ont imposé des sanctions économiques aux compagnies opérant dans le secteur pétrolier au Soudan du Sud, accusées d’alimenter la guerre civile dans le pays. Le Trésor américain a annoncé les nouvelles sanctions, qui suivent celles imposées précédemment sur des personnalités du gouvernement et de l’opposition armée, qui « entravent le processus de paix au Soudan du Sud ». Cette mesure constitue une pression accrue de Washington sur les entreprises du secteur pétrolier bénéficiant du conflit en cours. Selon un communiqué du département du Trésor américain, « cette décision les prive des licences nécessaires pour importer l’équipement technique de cette industrie, et resserre les vis sur les moyens d’exporter le pétrole et ses produits ». Les revenus...
(RFI 24/03/18)
Les Etats-Unis continuent à mettre la pression sur le pouvoir sud-soudanais. Après avoir lancé un embargo sur les armes en février, Washington vient de sanctionner 15 compagnies pétrolières du pays. Pour les Américains, il s’agit d’attaquer Juba au portefeuille pour contraindre le pouvoir à agir pour la paix. Washington dit avoir choisi quinze entités dont les revenus contribuent à la crise au Soudan du Sud. Heather Nauert, porte-parole du département d’Etat, a expliqué que « le gouvernement sud-soudanais et des...
(Agence Ecofin 22/03/18)
L’Autorité nationale des communications (NCA) du Soudan du Sud a suspendu les services de l’opérateur télécoms Vivacell, le 20 mars 2018. La décision résulte d’une instruction du Ministère de l’information, des technologies de la communication et des services postaux. La suspension qui est immédiate pour les communications internationales, entrera en vigueur dans une semaine pour les communications nationales. Selon une source proche du ministère, la décision de suspendre les activités télécoms de Vivacell découle de son incapacité à régler les...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(AFP 16/03/18)
Le Soudan du Sud a encore changé cette semaine de ministre des Finances pour tenter de ralentir le déclin inexorable de son économie, mais pour les analystes les perspectives d'amélioration sont minces tant que durera la guerre civile et que règnera la corruption. Le président Salva Kiir a nommé Salvatore Garang Mabiordit, un ancien sous-secrétaire au sein du ministère des Finances, pour occuper les fonctions de ministre, après avoir limogé mardi Stephen Dhieu Dau. "Notre monnaie a perdu de sa...
(Agence Ecofin 06/03/18)
Au Soudan du Sud, Nilepet, la société nationale du pétrole est la principale source de financement de la guerre qui fait rage depuis 2013 et qui oppose l’armée aux combattants du chef de l’opposition, Riek Machar. C’est la conclusion d’un rapport de l’ONG Global Witness et Sentry, un groupe d’enquêtes piloté par l’acteur Georges Clooney. Le document a été publié il y a une semaine. Selon ses développements, depuis 2013, des millions de dollars de revenus pétroliers de la société...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(La Tribune 16/02/18)
Khartoum a annoncé officiellement en début de semaine, la reprise du commerce frontalier avec Djouba. Cette mesure entre dans le cadre de l'application de l'accord bilatéral signé en novembre dernier. Les relations évoluent petit à petit entre les deux Soudans. Quatre ans après avoir décidé d'arrêter le commerce frontalier avec son voisin en proie à une guerre civile depuis 2013, l'Administration Omar el-Béchir du Soudan a annoncé la reprise officielle du commerce frontalier avec le Soudan du sud, apprend-on dans...
(Xinhua 16/02/18)
Le Soudan du Sud a annoncé jeudi que la réouverture de sa frontière avec le Soudan, pays voisin au nord, stimulerait les échanges commerciaux jusqu'à présent gelés entre les deux pays. Le président de l'Union des entreprises du Soudan du Sud, Ayii Duang Ayii, a indiqué que cette réouverture après sept années de fermeture aiderait l'économique en difficulté du Soudan du Sud, mise à mal par plus de quatre années de conflits. "Ce que nous demandions depuis tout ce temps...
(Agence Ecofin 13/02/18)
L’intérêt des Etats de l’Afrique de l’Est pour les infrastructures énergétiques demeure élevé, mais les financiers restent préoccupés par les risques d’ordre politique et financier auxquels sont exposées les opérations réalisées dans cette région. C’est ce qui ressort du sommet est-africain de l’énergie qui s’est tenu du 6 au 8 février dernier, à Kampala. « En tant que banque, nous avons pour mission d’accompagner tous les projets, même ceux qui suscitent des réticences auprès des autres investisseurs. Mais cela nous...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès...
(Agence Ecofin 01/02/18)
Dès le 1er février 2018, les services télécoms offerts au Sud-Soudan seront imposés de 15%. Ladu Wani, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications l’a annoncé le 30 janvier 2018. Il a indiqué que cette augmentation de la taxe sur les services voix et data, qui était de 10% par le passé, a été décidée par le gouvernement et est contenue dans la loi des finances 2018. D’après les explications du patron de l’organe de régulation, « lorsque...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui...
(APA 31/01/18)
APA-Juba (Soudan du Sud) - L’Autorité des communications du Soudan du Sud a annoncé un plan gouvernemental visant à augmenter de 5% les services de télécommunication à travers le pays. S’exprimant mardi, le Dr Ladu Wani, Directeur général de l’Autorité, a déclaré que cette décision résultait de l’adoption de la Loi de finance 2017/2018 qui a augmenté récemment les droits d’accise ou la taxe de vente de 10 à 15 pour cent. M. Wani a expliqué que les changements entreraient...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(APA 19/01/18)
APA-Juba (Soudan du Sud) - Des habitants de Juba, la capitale du Soudan du Sud, se sont plaints de ce qu’ils ont appelé la hausse prohibitive des prix des denrées alimentaires dans la ville, affirmant que cela grève leurs maigres budgets. S’adressant à APA jeudi, certains résidents en difficulté ont déclaré que les prix des produits essentiels avaient augmenté ces dernières semaines, les obligeant à faire de pieds et des mains pour survivre. Le kilo de sucre est ainsi passé...
(Agence Ecofin 19/12/17)
Le ministère soudanais du pétrole compte mobiliser 200 millions $ via une procédure de préfinancement auprès des compagnies internationales de négoce pétrolier. Cette somme servira, selon Salah Whabi, un conseiller du ministère, à financer le développement d’un vaste projet pétrolier. A en croire le responsable, les négociations sont déjà en cours avec certains poids lourds du domaine. Trafigura et Vitol qui sont de grands acheteurs du pétrole soudanais, devraient figurer dans la liste des entreprises prenant part aux négociations. En...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le...

Pages