Jeudi 23 Novembre 2017

Le Soudan du Sud réfléchit à de grandes réformes avec une nouvelle stratégie de développement

Le Soudan du Sud réfléchit à de grandes réformes avec une nouvelle stratégie de développement
(Xinhua 07/07/17)

Le Soudan du Sud se penche actuellement sur une stratégie de développement national de cinq ans qui tend à apporter des directives sur les actions stratégiques pour atteindre la paix, la reprise économique et renforcer le financement du développement, a indiqué jeudi un officiel du gouvernement.

Le ministre des Finances et du Planning économique, Stephen Dheiu Dau, a déclaré que la stratégie de développement qui sera lancée en décembre fait partie de la réforme économique du gouvernement et de l'agenda du financement du développement visant à stabiliser le pays.

"Nous devrions concevoir un mécanisme de financement qui exploitera les nouvelles opportunités tout en augmentant l'espace fiscal pour le développement", a expliqué M. Dheiu lors d'une réunion des bailleurs de fonds et des directeurs des missions diplomatiques à Juba.

Le ministre a souligné que d'après le nouveau plan, le gouvernement devra doubler ses dépenses de développement nationales qui sont actuellement de 20%, augmenter la collecte des recettes, promouvoir le développement du secteur privé et rouvrir le forum gouvernement-bailleurs de fonds qui n'existe plus afin de renforcer la coopération entre les partenaires du privé, du public et du développement.

M. Dau a appelé les bailleurs de fonds à soutenir l'initiative en insistant sur le fait que le nouveau plan sert tous les secteurs au Soudan du Sud en fournissant des lignes directrices sur la gestion des finances publiques, les investissements, la collecte des impôts, etc.

Aggrey Tisa, conseiller présidentiel sur les affaires économiques, a salué la stratégie de développement qu'il a qualifiée de projet important qui permettra au Soudan du Sud de se développer et de stabiliser si elle est bien mise en place.

"Sans une stratégie conçue à cet égard, vous agissez comme dans un vide, donc la stratégie elle-même est une façon de montrer de la discipline dans la priorisation des programmes du gouvernement", a souligné M. Tisa.

Le Soudan du Sud, empêtré dans un conflit, dépend des exportations de pétrole qui représentent 98% de ses recettes, mais la production a considérablement baissé à cause de la guerre civile qui a éclaté en décembre 2013 : la plupart des champs de pétrole du pays ont alors fermé.

Le pays est-africain subit actuellement une hyper inflation dans un contexte de manque de réserves étrangères pour soutenir son économie dépendante des importations.

Les bailleurs de fonds et les ambassadeurs qui ont participé à la réunion ont salué la stratégie de développement national proposée et a applaudi les politiques de réformes économiques qui seront mises en place dans les budgets fiscaux 2017-2018 comme mesures phares pour réduire la crise économique actuelle.

Mais ils ont mis en garde que le financement du pays est-africain a été limité par la guerre civile et le manque de mécanisme de gestion des finances publiques stricte pour combattre la corruption.

Commentaires facebook