Mercredi 24 Mai 2017

Tous les communiqués

(Ministère 30/09/14)

PARIS, France, /African Press Organization (APO)/ — Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole – 29 septembre 2014

La France exprime sa profonde préoccupation face au risque de famine dû au conflit armé au Soudan du Sud. Ce risque met directement en péril deux millions de personnes dont plus de 50 000 enfants, selon les Nations unies et le comité international de la croix rouge.

( )

PARIS, France, African Press Organization (APO)/ — Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole adjoint – 22 septembre 2014.

La France condamne la reprise des combats dans le Haut-Nil le 20 septembre, quelques semaines après la signature d’un accord de cessation des hostilités.

( )

Le peuple Azandé déclare ce jour 10 septembre 2014 créer le Front de Libération Nationale Azandé FLNA dans l'objectif de libérer notre territoire national de l'occupation coloniale des dictatures sud-soudanaise, centrafricaine et congolaise et aussi chasser l'invasion ougandaise.

(APSA 17/03/13)

Deuxième rapport intérimaire de la commission sur la mise en œuvre des conclusions de la réunion ministérielle du 17 mars 2013 et les perspectives de renforcement du processus de Nouakchott

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 20 février 2014/African Press Organization (APO)/ – I. INTRODUCTION

( )

Le secrétaire général de l’ONU a demandé que le Conseil de sécurité fournisse des ressources humaines et matérielles supplémentaires à la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS), ce qui témoigne du besoin urgent de protéger les civils en danger face à l’escalade de la violence, a déclaré Amnesty International.

( )

Le Président tchadien Idriss Deby en accord avec le Chef du système soudanais à Khartoum a invité quelques notables de la communauté zaghawa du Soudan et un nombre parmi les suppôts du régime de Khartoum, à une réunion à Amdjaress du 25/10 au 27/10/13 afin de leur dicter sa vision des solutions aux problèmes soudanais.

( )

L'agence japonaise Kyodo News a rapporté hier que le gouvernement japonais a prolongé jusqu’à la fin d’octobre 2014 le mandat des soldats déployés au Soudan du Sud, qui expirait le 31 octobre. Le Japon enverra par ailleurs 50 soldats supplémentaires, portant ansi les effectifs à 400 membres.